Ceci est un post totalement égoïste.

Dans le genre mes malheurs et moi, encore qu’il faille relativiser le mot malheur. Il ne m’est pas tombé un 36 tonnes sur la tronche mais juste une petite vérité : je suis devenue une vieille peau.

Bon d’accord je savais que cela allait me tomber dessus un jour. Depuis le temps que mes rides et moi nous nous faisons des sourires (ou des grimaces selon les jours) dans le miroir, que ma mèche de cheveux blancs prenait de l’importance.

Mais là un nouveau cap est franchi, je suis devenu presbyte (mon Bob devient hilare quand je dis que je suis devenue presbyte,  il me semble que c’est du niveau maternelle supérieure mais je ne dois plus être très objective).

Il me faut des lunettes progressives. Voyons les choses positivement, je vais pouvoir choisir de nouvelles lunettes. Il me semblait que c’était le coté plaisant de l’affaire. Erreur, les verres progressifs coûtent deux bras et deux jambes. Et si on veut des montures avec des verres pas trop gros, on augmente la facture. Donc il n’y a absolument rien de plaisant dans l’affaire, surtout qu’il va falloir en rechanger dans deux ans. Ahhhhhhh.

Résultat des courses :

(Elles sont rouges à l’extérieur et grises à l’intérieur. Comme quoi même dans le choix de mes lunettes je reste sur les mêmes couleurs.)

Et je commence à avoir mal au crâne, parce que c’est pas facile les verres progressifs au début. J’arrête pas de lever la tête pour voir si j’y vois mieux en bas et je vais en plus finir par des séances de kiné pour soigner mon pauv’ cou.

Bon j’espère que maintenant vous êtes tous en larmes devant tant de malheur et que vous me plaigniez beaucoup beaucoup.

22 réponses

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] d’accord j’ai dit que j’étais presbyte (ce que Garance a traduit par casse-coui**es, mais ça c’est son opinion et je ne la […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.