Jan 252007
 

Le titre n’est pas de moi, j’aurais bien aimé. Le Monde fait une rubrique Blogs gourmands de manière hebdomadaire. J’ai bien aimé le titre de cette semaine : tapio-quoi.
Pour avoir gouté ces perles du Japon dans un restaurant du 13ème à Paris : Sing-Sing (je sais, cela ne s’écrit pas du tout comme ça, ils sont rue Dunois), j’avais acheté à paquet à mon épicerie locale en pensant chercher une recette un jour ou l’autre.
 

Alors j’ai utilisé la recette de Hélène-m sur son blog La Cuisine d’EclatDuSoleil et c’était parfait, cremeux, pas trop sucré mais avec un gout de banane.

 

Pour moi ce dessert rentre dans la catégorie nouriture de réconfort avec le riz au lait et les flans à la semoule. Pour Stéphanie Plum ce sont les doughnuts. Chacun son truc.

 

Ingrédients :

 

  • 150g de tapioca

  • 200ml de lait de coco

  • 2 ou 3 bananes pas trop mûres

  • 100g de sucre en poudre (je mets du sucre de canne roux)

  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1/2 litre d’eau

 

Faire bouillir
l’eau et verser le tapioca dedans. Laisser cuire 10 mn en remuant tout le
temps,  pour que le tapioca n’accroche pas. Eteindre et laisser gonfler.

Couper les bananes en morceaux et verser le sucre par dessus.


Lorsque les graines de tapioca sont transparentes et gonflés ajouter le lait de
coco et le sachet de sucre vanillé. Bien mélanger et remettre sur le feu très
doucement pendant 10mn.  Ajouter le mélange banane-sucre, laisser cuire à
couvert pendant 5mn.


Ce dessert se sert tiède ou chaud saupoudré de noix de coco en poudre d’après
l’auteur. J’ai choisi de le servir tiède et sans noix de coco.

Alors
pour 5 personnes les quantités sont parfaites si tout le monde en mange (Merci
Mr Lapalice). Par contre dans le cas de ma petite famille, nous nous sommes
retrouvés à en manger à deux pendant quelques jours. Grrr. Et je n’ai pas pris
de photo, je trouvais que cela faisais pas très photogénique le gloubiboulga.
Alors comme l’inconvénient majeur de ce dessert (d’après ma marmaille) était le
lait de coco, j’ai testé sans et en plus petite quantité.

Ingrédients pour deux :

  • 50g de tapioca
  • 70ml de lait
  • 1 banane pas trop mûre
  • 30g de sucre en poudre (je mets du sucre de canne roux)

  • 1/3 sachets de sucre vanillé
  • 170ml d’eau

Mêmes indications que ci-dessus. J’ai essayé de photographier et voilà le résultat :

 

Toujours aussi gloubiboulgesque, mais qu’est
que c’est bon. Toujours aussi réconfortant. Mais il est vrai que le lait de
coco le rend plus crémeux et pour deux les quantités sont un peu justes.


tapioca


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 25 janvier 2007  Add comments

  11 Responses to “Tapio-quoi (ou de la nourriture de réconfort)”

  1. C’est vrai que ça a un drôle de look… mais bon, on te croit, ça doit être bon… A tester car je n’ai jamais utilisé de tapioca !

  2. je savais même pas que ça se faisait version sucrée, le tapioca ; j’ai dû en mettre dans la soupe des BB, euh…2 fois. Mais j’aime bien l’idée (c’est du manioc, c’est ça ?)

  3. @Luolan :Zut je savais que la photo n’était pas une bonne idée pour vous donner envie!

    @H.Carton : je crois que c’est du fécule de pomme de terre, rien que du légér ma bonne dame!

  4. L’assiette est jolie mais on dirait des bulles de savon !

  5. Merci pour l’assiette. Tu aurais aussi pu dire des oeufs de grenouille. Cela étant dit c’est bien meilleur que le savon ou les oeufs de grenouilles!

  6. Oui, un peu bizarre comme look… Je lisais pas plus tard qu’hier dans je ne sais plus quel magazine une recette de boules de coco et dedans il y avait je crois des « boules de tapioca » ? C’est possible ? Je vais essayer de retrouver.

  7. Nan, sérieux, je pensais que ton plat aurait une mine bien pire !!! en tout cas, ça me donne hyper faim, c’est typiquement le style plat qui me réconforte moi aussi.

  8. Euh j’en sais rien Léonie. C’est à toi de me le dire. Tu savais que Arletty s’appellait Léonie?
    @Shalima : si tu as de la chances tes loulous aimeront ça.

  9. Moi j’adore ….et cela me rapelle mon enfance

  10. Bonjour Colette, tu confirmes donc que cela se mange autrement que dans les soupes.

  11. […] ingrédients que je n’avais jamais vu ont tout à coup une place dans mes placards (Perles du japon ou agar-agar […]

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)