Dois-je mettre ce post dans la catégorie cuisine ou blogs à découvrir ou Livres. Gros soupir. Bon alors c’est un livre qui parle d’un blog qui parle de cuisine. Euh……

 

 

Je recommence. Vous connaissez Julia Child ? Si oui, allez au paragraphe suivant, si non restez avec moi. Julia Child était une des grandes dames Américaine de la cuisine, elle a écrit plusieurs livres, fait des programmes Télé. Sur Amazon il y a 5 pages de livres écrits par Julia Child dans la catégorie livres en Anglais (en Français : 0). Pour vous donner une idée, elle est née en 1912, elle a grandi aux US, rencontre son futur mari sur l’ile Kandy quand elle faisait parti des OSS, se met à la cuisine en prenant des cours de cuisine à Paris à 37 ans. Devient la star des emission culinaires  et décéde en 2004.

La nouvelle cuisine, le «light», et le « sans cholestérol » et l’aspect politiquement correct du bio et des volailles élevés en plein air la faisait rigoler (voir le San Francisco Chronicle). J’ai cru comprendre que sa grande caractérisque culinaire était de mettre du beurre partout et surtout du trés bon beurre.

 

 

Un des ses livres les plus connu fut celui écrit avec Simone Beck et Louise Bertholle. : Mastering the Art of French Cooking publié en 1961. Pour beaucoup c’est une bible.

Et d’ailleurs en 2002, une jeune secrétaire, aspirante actrice, de New York se nommant Julie Powells ne sachant que trop faire de sa vie décide de se lancer dans un projet qui va durer une année, faire toutes les recettes du livre Mastering the Art of French cooking Tome 1, c’est-à-dire 524 recettes quand même. Elle ne savait pas quel sens donner à sa vie et elle pensait que cela pouvait être une solution.  Son mari lui propose d’ouvrir un blog, (c’est assez nouveau à cette période là) pour qu’elle raconte son histoire. Comme pour d’autres blogueuses, son blog commence à être connu, des journaux et des magazines s’intéressent à elle. Un éditeur la contacte et voily-voilou un livre : Julie & Julia : my year of cooking dangerously.

 

C’est un livre très amusant, elle ne se prend pas au sérieux, elle nous raconte certaines recettes, comment elle prépare assassine les langoustes (à se tordre de rire), donne des extraits du blog, nous livres des commentaires de ses lecteurs (ou bleaders comme elle les appelle, on dirait des blecteurs en français je pense), son boulot de secrétaire au contact des familles de victimes du 11 septembre, ses amis et/ou testeurs. Elle utilise beaucoup le F-word et aime bien taper sur les Républicains. Ce livre m’a beaucoup fait rire, il n’y a pas de recettes dedans puisqu’elles sont toutes dans le livre de Julia. Bref si vous vous sentez de lire en VO je vous le conseille. Sinon jetez un œil à ses blogs.

 

 

Sur You tube on trouve un extrait imagé et sonore de son livre :

 

Ce blog se termine a l’annonce de la mort de Julia Child. Ensuite Julie Powell a commencé un nouveau blog : http://www.juliepowell.blogspot.com/

 

Pour en revenir à Julia Child, j’ai personnellement  deux de ses livres, la bible (j’avais le tome 2 mais il a disparu) et The way to cook. Je les ai dans ma bibliothèque depuis la nuit des temps mais traduit en Suédois. Pffff.

Il n’est pas trop usé, les recettes que j’ai fait dedans sont assez peu nombreuses mais c’est comme ça que j’ai essayé quelques classiques quand j’ai commencé comme le bœuf bourguignon (la première fois que j’ai rencontré ma future belle sœur (Léonie) je lui ai d’ailleurs fait ce fabuleux plat, j’ai appris après qu’elle détestait la viande rouge, Grrr elle aurait pu le dire) ou le navarin d’agneau. J’ai vaguement le souvenir d’une recette de coquilles st jacques tellement longue et compliqué que aujourd’hui c’est mon Bob qui est
préposé à ces fruits de mer.  Du coup ce livre m’a fait reprendre le livre de JC  et j’ai essayé un gratin de volailles, simplissime pour le coup, que je vous posterais bientôt

 

 

Chez Anne de Papilles et Pupilles on trouve tout d’abord une explication sur JC, la recette de la brioche de JC  qui a l’air magnifique et elle nous met la référence d’un site avec des vidéos tirés d’une série d’émissions Cooking with Master chefs.

 

 

Pour en savor plus sur Julia Child vous pouvez aussi aller voir wikipédia : http://en.wikipedia.org/wiki/Julia_Child
Julia Child a fait don de sa cuisine à un musée Américain le Smithsonian, vous pouvez en faire le tour ici : http://americanhistory.si.edu/juliachild/

 

7 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.