mai 032007
 

 

Lyonnaiseries ou comment faire avaler de la cervelle aux enfants

Ma copine Luolan est d’origine Lyonnaise (comme son nom ne l’indique pas), elle nous sort régulièrement des expressions régionales. Un des mots que je ne connaissais pas, dans le sens Lyonnais du terme, est le dégraissage. Vous savez ce que ça veut dire vous ? Bon d’accord chaque région a ses mots, à Toulouse j’adorais manger des chocolatines que la boulangère me mettait dans des poches. Et ici le mot qui reveint le plus souvent c’est tranquille… Mais c’est un autre post ça.

Bref ma copine est Lyonnaise et elle voulait faire de la cervelle de Canut pendant son séjour ici. Nous nous sommes inspirés des quantités indiquées chez Marmiton mais nous sommes partis avec un pot de 1kg de faisselle. Autant vous dire que nous en avons mangé pendant quelques jours. Cela étant dit, cela se mange sans faim ce truc là avec du pain frais. En plus nous avions choisi de le faire le jour de nôtre curry super costaud et la cervelle de canut adouci bien le feu du curry comme une raita.

 

Ingrédients :

  • 1 kg de faisselle
  • 2 gousses d’ail
  • 2 échalotes (plutôt grosses)
  • une petite poignée de persil
  • une botte de ciboulette
  • une botte d’oignons nouveau
  • 15 cl de crème fraîche
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 4 cuillères à soupe de vinaigre
  • sel et poivre

Faites égoutter la faisselle, laver les herbes et les sécher. Les couper très finement (dans un verre avec des ciseaux éventuellement). Hachez finement les échalotes et les oignons avec la tige verte.

 

Mélanger dans un saladier la faisselle et la crème, ajouter les échalotes, les oignons et les herbes. Presser les gousses d’ail épluchées, les ajouter, ainsi que l’huile et le vinaigre. Saler, poivrer et laisser reposer entre deux à trois heures au frais.

 

A manger avec du pain ou même comme assaisonnement de crudités.

 

Et je ne vous raconte pas la tête des enfants quand on leur a dit qu’il y avait de la cervelle pour le dîner…

 

 

PS Le dégraissage c’est le nettoyage à sec pour ceux qui ne le savait pas

Rendez-vous sur Hellocoton !
 3 mai 2007  Add comments

  12 Responses to “Cervelle de Canut”

  1. Tu m’as fichu la frousse, j’ai cru que tu leur avais fait avaler de la VRAIE cervelle d’agneau (un de mes pires traumatismes d’enfant !!) o_O

  2. Ici, ils appellent ça de la fromagée, mais cervelle de canut ou fromagée, j’aime beaucoup.

  3. moi aussi sur le coup j’ai cru que c’était de la vraie cervelle…brrrr!

  4. Bon, la cervelle comme ça, je veux bien! mais je vais même pas donner le titre de la recette à ma tribu au risque de devoir tout manger moi-même!
    Quoique, je ne me forcerais pas trop… avec du bon pain!

  5. Des expressions par ci, par là …

    Cela fait quelques temps déjà que je regarde ce super site et que je n’ose y entrer … Mais là, tout d’même, c’est aussi mon coin !! Enfin, il ne faut pas le dire trop fort, mais je suis Stéphanoise et au foot, y paraît que c’est la gué-guerre entre « Sainté » et Lyon. Mais bref.
    Je connais donc cette belle expression « aller porter son linge au dégraissage » et il y en a pleins d’autres, très drôles parfois !
    Au fait des chocolines, c’est ce que nous appelons « pains au chocolat » ?

  6. Bonjour Cécile, c’est sympa d’entrer comme tu dis. Les chocolatines sont bien des pains au chocolat et les poches des sacs en plastiques!

  7. J’ai oublié de vous parler des « godiveaux » … Avec de la purée maison, c’est extra !!

  8. Quésako Cécile. Jamais entendu parler!

  9. En fait, ce sont, tout simplement des saucisses(type chipolatas) mais sans herbes de provence !

  10. Ahhh, mais alors saucisses purée c’est un top. C’est vraiment une des choses que je préfère.

  11. Tu m’as fait peur avec ton titre! j’ai toujours détesté la -vraie- cervelle! en revanche, la cervelle de canut…

  12. Bienvenue Delphine, tu n’es pas la seule à qui j’ai fais peur. Perso c’est pas mon truc non plus la cervelle.

Laisser un commentaire