J’avais bien dit que c’était fini. Que l’on ne m’y reprendrait plus. Puis j’ai laissé traîner. Le temps à passé, de toute façon c’est l’hiver,  je n’ai pas eu le temps, bref pleins de bonnes raisons pour ne pas le faire tout de suite.

Au retour de notre séjour à Paris, on trouvait quand même qu’elle avait grossi, mais ce n’est pas possible ce ne peut pas être ça et puis de toute façon je n’ai pas le temps, puis trop de trucs dans la tête donc on est bien d’accord ce n’est pas ÇA.

Vendredi matin, sur le coup de 5h, mon Ptit Bob m’appelle : « Maman maman, Paprika vient d’avoir un bébé dans mon lit ». Un peu dans les choux, je vais regarde et en effet un petit chaton noir tout mouillé dans le lit de mon fils. Je récupère le fiston dans mon lit et on laisse Paprika tranquille. Quelques heures plus tard, trois petits chatons sont là.

Mon Ptit’Bob n’arrête pas de répéter « tu te rends compte la confiance qu’elle me fait en venant dans mon lit, cela veut dire qu’elle m’a choisi comme Papa pour ses bébés, enfin Papa théorique hein! ».


Alors nous revoici parti dans la course à Qui veut un chaton. Il y a toujours un rouquin mâle et deux femelles, une tigrée grise et une noire avec des tâches plus claires.

Mais promis juré, cette fois ci c’est terminé, on va faire opérer notre ny*mph*oma*ne !

 

14 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.