On continue de s’installer (la chambre de Miss Bobette n’est toujours prête mais elle survit toujours) et surtout de redécouvrir Paris. Les enfants commencent à trouver leurs marques surtout du coté du Star*bucks café.

Je retrouve pas mal de copines et je continue la bonne habitude prise à Aix de déjeuner aux terrasses des cafés. (Message subliminal aux gens du Sud, ici aussi il fait beau du moins pour l’instant!). Nous avons découvert avec plaisir le marché Edgar Quinet du Samedi, et il y a pleins de troquets autour pour prendre son petit café du matin. Nous avons même vus des Tellines! Miam


J’ai également profité de la proximité pour aller faire un tout en Normandie voir un conseil municipal qui fait plaisir à voir. A ce propos, petite question subsidiaire : combien de temps faut-il pour aller faire un Paris-Rouen en voiture : le temps d’écouter en entier la BO du film Mamma Mia + 9 chansons.

Nous avons ressorti nos vélos (c’est curieux mes pieds touchent toujours difficilement le sol, je n’ai pas grandie avec tous ces déménagements). Je copie ma belle soeur, Léonie et  je suis les conseils de notre ami Karl et même si c’est (très) moche je suis très visible. Je veux bien croire que se déplacer en vélo dans Paris n’est peut être pas très sure mais c’est drôlement pratique.

 

 

Forcément, je ne peux plus ramasser des olives ou des
figues ou des tomates vertes (Merci Charlotte de me faire bisquer comme ça)  mais par contre je continue d’aller chez mon grand ami Bleu et Jaune (je crois que je vais arrêter de mettre les noms des marques en clair, puisque maintenant on me prend pour un revendeur de  chaussures B*e*n*s*i*m*o*n) et là dans ma récolte de choses plus ou moins utiles j’ai trouvé cette série de recettes tipicos. Donc, maintenant ma cuisinière fonctionne, contrairement à d’autres qui ont déménagé en sens inverse et qui en profitent à fond pour faire de magnifiques photos. (Jalouse moi? Mais non!). Je peux enfin utiliser plus de 1 plaque à la fois et surtout je peux utiliser les plaques et le four simultanément. Alors je me lance et je fais une nouvelle recette …. qui n’a pas besoin de chauffer. Forcément c’est un parfait! Au fait c’est quoi un parfait? En Suède c’est un dessert glacé mais  d’après ce que j’ai trouvé sur Internet c’est autant un dessert glacé que juste un dessert refroidi au frigo quelques heures.  Et pour vous c’est quoi?

Bref voici la recette du Parfait aux airelles vue par qui vous savez

 

Ingrédients pour 4 à 6 personnes:

  • 2 œufs
  • ½ dl de sucre
  • 1,5 dl de confiture d’airelles (également appelé
    Lingonsylt)
  • 3dl de crème fleurette

Fouettez les œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène. Incorporez la confiture d’airelles. Fouettez la crème très ferme et en réserver un peu pour la garniture. Incorporez délicatement la crème au mélange œuf-sucre. Versez dans des ramequins ou dans un moule et mettez au congélateur au moins pendant 4 heures. Sortez le parfait 5 ou 10mn avant de servir et garnissez de crème fouetté et de confiture d’airelles.


18 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.