Jan 062009
 

Lorsque mon fils ainé, Bob Junior a passé la porte aujourd’hui sur le coup de 13h, je ne sais pas le quel de nous deux a été le plus déçu entre lui et moi.  Lui parce qu’il pensait pouvoir inviter tranquillement deux de ses copains à manger des pâtes et jouer à la Wii pendant leur longuuuuue pause déjeuner.

Ou alors moi, qui pensais être peinarde avec mon riz sauté et mon ordi, pourvoir lire les blogs et mettre des comms. Peut être même arriver à écrire un post ou deux. Alors lui : « tu bosses pas aujourd’hui?, Je rentre parce que il y avait trop de monde à la cantine et puis il faisait trop froid dans la queue de la cantine, au moins 10° sous zéro et puis et puis et puis …… j’ai invité deux copains à venir manger des pâtes ».

Bref, mon moment de tranquillité était fini et d’ailleurs 3heures plus tard ils sont encore là les grands dadais!  Pffff

Mais j’ai quand même eu le temps de me manger mon petit riz sauté fait avec juste une portion de riz thai qui restait et de l’échine de porc laqué de la rôtisserie Tang frères; J’ai juste mis trois cebettes à sauter dans de l’huile chaude, rapé un bout de gingembre et ajouté un piment oiseau, une cuillère de plum sauce une lichette de soja et youpi c’est prêt à servir avec mon « ketchup chinois » (Sweet chilli sauce).


D’ailleurs c’est tellement facile qu’on pourrait se demander pourquoi j’en parle. Juste parce que en le faisant j’ai profité de quelques tuyaux et idées piquées à Dorian. Tout d’abord, à présent  j’ai toujours un bout de gingembre au congélateur, pas épluché mais lavé.  Comme ça quand j’ai besoin de gingembre frais je sors mon morceaux et je le râpe directement dans mon plat avec la peau et tout et tout . Et c’est nettement mieux que le bout de gingembre qui finissait par sécher au fond du fruitier.

Ensuite je mets un piment oiseau, encore une fois rien de très original et vous allez certainement ricaner mais en fait je ne m’en servais jamais, tout d’abord les paquets chez Tang me paraissaient trop gros et que je n’ai jamais eu l’intention  de tout utiliser et ensuite je ne savais pas doser ni couper ces petites choses. Quand j’ai vu Dorian les mettre en entier en expliquant que comme ça on les retrouvait facilement et on ne risquait pas de mordre dedans par erreur, je me suis lancé (ne rigolez pas pas, je sais que c’est évident mais je n’y avais pas pensé et je suis bien contente que l’on m’ait expliqué). Donc maintenant j’ai mes piments au congel et je les mets entiers.

Et ensuite la plum sauce, c’est pareil, tant que je n’avais pas gouté je n’avais pas voulu acheter ENCORE un pot de condiments/assaisonnement (le ENCORE c’est mon Bob qui en a marre que le frigo se remplisse de trucs divers et variés que l’on essaye une fois puis qui restent des mois au frigo jusqu’a ce que l’on s’aperçoive que la DLC est passé depuis très très longtemps).

Donc la plum sauce dans des légumes sautés ou de la viande ou ce que vous voulez, c’est très bon et voilà. Et je le sais depuis que je l’ai gouté lors d’une démo de Dorian.

Dernière info de ce post, c’est qu’il y a un Tang Frères dans le 15ème arrondissement. Ce n’est pas nouveau en fait puisqu’il est là depuis 2007 mais j’ai eu un mal de chien à le trouver. Son adresse n’est pas indiquée sur les sacs Tang. Sur le site, je n’ai pas trouvé non plus. Mais j’ai insisté et finalement c’est au 41 de la rue Labrouste. Et donc je peux faire le plein de chinoiseries à 5mn de chez moi (sauf pour l’option rôtisserie, pour l’échine de porc ou le canard laqué il faut encore aller avenue de Choisy dans le 13ème).

Elle est pas belle la vie même si les enfants rentrent plus tôt que prévu !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 6 janvier 2009  Add comments

  5 Responses to “Riz sauté au porc ou comment ne pas arriver à manger tranquillement”

  1. Je l’ai terrorisé ton grand hier vers 13h30 quand je l’ai croisé sur le trottoir du lycée : il avait l’air stupéfait de me voir !

  2. Si, si, elle est belle la vie… et je te souhaite qu’elle continue à être aussi belle pour toi et tous ceux que tu aimes en 2009.

  3. Qu’est ce que je me retrouve dans ton billet. Moi c’est tout pareil, exactement. Sauf pour les ados, les miens sont un poil plus jeunes 😉

  4. Léonie : en effet tu l’as surpris. Pour une raison curieuse il ne s’attendait pas à te croiser. (Il était avec une fille?)
    Mamina : En effet je ne peut pas me plaindre. Bonne année à toi aussi.
    Anne : Merci tu me rassures!

  5. Il était seul, et entièrement dénué d’accessoires type cigarette, bouteille d’alcool, aiguille à tatouer ! Non, ça m’a fait rire car il avait l’air absolument ébahi que je puisse… me trouver dans le quartier !

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)