Oct 052009
 

Après un premier essai, que l’on pourrait sans aucune modestie ni fausse pudeur qualifier de raté, je me suis relancée. Et j’ai piqué la recette de Cathy. Je n’ai pas pris les mêmes fruits puisque  je voulais absolument re-essayer le mélange myrtilles-framboises. Et comme d’hab j’ai changé les quantités, moins de sucre sur les fruits et pas de vanille.

Cobbler pommes framboises

Cela étant dit, il faudra quand même que j’essaye avec des airelles et des noix de pécans. Et puis quand j’y pense, c’est peut peut être parce que je ne suis pas fichu de suivre à la lettre les recettes que je me plante. Faudrait que j’y réfléchisse.

Pour ceux  et celles, comme moi il y a quelques semaines, qui ne savent pas ce qu’est un Cobbler voici quelques explications. Ce n’est pas un cordonnier, ne vous inquiétez pas, je ne suis toujours pas devenu cannibale. C’est un gâteau  à base de fruits, d’ailleurs c’est tellement à la base que les fruits sont au fond du plat! Comme un crumble me direz vous. Eh bien oui, mais la pâte que l’on verse au dessus n’est pas la même sinon on appellerais cela un crumble et pas un cobbler. CQFD

Donc je disais la pâte au dessus ressemble à une pâte à gâteaux, genre moelleux et pas craquant (comme un crumble). Mais comme un crumble cela se mange très très bien avec une petite glace à la vanille.

Ingrédients :

  • 150gr de myrtilles
  • 100gr de framboises
  • 100gr de pommes (pesés après avoir épluché et coupé deux petites reinettes)
  • 2 cuillères à soupe d’amandes en poudre.
  • 50gr de sucre type cassonade

pour la pâte :

  • 150gr de beurre
  • 150gr de farine
  • 2 œufs
  • 200gr de sucre (cassonade)

 

Mettre le four en route à 190°C.

Faire fondre le beurre et laisser refroidir. Mettre les fruits au fond d’un plat et verser les 50gr de sucre et la poudre d’amandes.

Mélanger les œufs, avec le sucre, la farine et ajouter le beurre fondu. Verser sur les fruits. Mettre au four pour 35 à 45mn.

Servir tiède avec de la glace. Un délice.

 

PS : Cela étant dit en regardant les explications de Wikipédia, qui n’est pas ma bible culinaire je vous rassure, je voisqu’il faut mettre les fruits sur la pâte. Ce seras pour un prochain essai.

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 5 octobre 2009  Add comments

  13 Responses to “Cobbler aux myrtilles et framboises”

  1. Super appétissant… Bon début de semaine !

  2. Tu as vu le commentaire précédent ? ça recommence !!!!
    Et bien moi hier j’ai regardé Jean-Pierre Coffe faire un gratin de macaroni et il mettait de la chapelure EN-DESSOUS ça m’a sciée.

  3. Dada : oui tu as vu un fantôme chez moi. Je voudrais juste savoir qui c’est!!! Et en attendant bienvenue ici.

  4. Leonie : je ne sais pas qui est ce mystérieux lecteur qui signe de mon nom, connait mon adresse mail et met également l’adresse du blog!
    Alors pour mon invité mystère, pour que je puisse répondre il vaut mieux mettre son nom/pseudo et sa propre adresse mail qui restera bien entendu confidentiel puisque le Grand Kapital ne m’a pas encore proposé assez de sous pour que cela soit intéressant de le vendre!

  5. Tu as même des fantômes ici 😉 Délicieux ton cobbler et trop marrante ta présentation, tu vois, je n’aurai pas pensé à un cordonnier. Bonne soirée et j’espère à bientôt

  6. Hello MS, Tu me diras si essaye ma recette (en fait celle de Cathy quand même). Pour le fantôme c’est peut être un de mes farceurs ou alors ma mère qui est une cyber-quiche de première! Pardon Maman, je suis désolée.

  7. Un cobler et un fantome, cool … ou pas ! Je ne connaissais pas du tout ce gateau, ça a l’air sympa, mais fi de wikepedia, quand j’essaierai, je le ferai à ta manière car si tu mets les fruits dessus, ils s’enfoncent dans la pate, non, bon ok, sinon c’est la pate qui s’enfonce dans les fruits, mais je préfère cette version !
    Et ton fantome, ce ne serait pas un de tes farceurs ????

  8. Le fantôme est démasqué pour de vrai ? c’est môman ? J’adoooooore l’appellation « cyber-quiche », pour un blog de cuisine c’est vraiment le top !

  9. G pa fait exprès…

    En revenant faire un tour sur le blog d’Annika Panika, je découvre qu’on me prend pour un fantôme. Mais j’ai juste fait « Ajouter un commentaire » puis « Envoyer » sans vérifier les champs Nom, Adresse, Site Web. Or il étaient pré-remplis avec tes valeurs à toi !!! Mystère de l’informatique… J’envoie ce commentaire-ci et je refais un test. A + donc !

  10. Comprends pas ce qui s’est passé… Annika n’utilise pas mon ordi pour aller mettre des commentaires sur son propre blog…

  11. C’est INCROYABLE cette affaire ! Pôv Maman-Annika qu’on traite de cyber-quiche alors qu’elle n’y est pour rien !!!!

  12. Luolan :Ahhhh le pire c’est que c’est de ma faute!!! Quand je t’ai gardé ton appart en Aout quelques heures en attendant tes copains! Ben j’ai surfé, forcément quand j’ai un ordi qui me tends les bras… Et il a du enregistrer mes coordonnées quand j’ai répondu à un com!! Cela étant dit ça veut quand même dire que tu n’as pas laissé de coms chez moi depuis des lustres! Et quand je penses que j’ai cru que c’était ma pauv’mère. (Cela ne change rien au fait qu’elle est quand même une cyber-quiche!)
    Léonie : contente que l’expression te plaise.

  13. incroyable cette histoire de commentateur fantôme, j’adore ce genre d’anecdotes 🙂
    Sinon, tu me redonnes envie de faire u cobbler, qu’est ce que c’est bon ces trucs-là

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)