Cette semaine c’est « Lie to me » qui démarre sur M6. Peut être l’avez vous déjà vu mais si ce n’est pas le cas foncez!  La vérité se lit sur les visages. Une micro expression peut traduire vos pensées les plus secrètes. Vous en deviendrez paranoïaque.

La série est inspirée des recherches du Docteur Paul Ekman, psychologue et spécialiste de l’étude des émotions. Dans chaque épisode l’équipe du Docteur Cal Lightman (Tim Roth) s’appuie sur ces techniques réellement utilisées par le FBI pour résoudre deux enquêtes policières par épisode. Comme les micro-expressions sont traités au ralenti, on
cherche à deviner les conclusions que vont en tirer l’équipe.

J’ai beaucoup aimé, le coté humoristique du pilote même si ce n’est pas l’aspect  principal.

Les personnages sont sympathiques même si pour Cal Lightman, les scénaristes ont essayé de lui donner un coté pince sans rire qui rappelle le personnage de Hugh Laurie dans Dr House. Et un autre personnage que j’ai apprécié est l’assistant du Docteur Lightman qui a pris parti de toujours dire le fond de sa pensée et de pratiquer « l’honnêteté radicale ». Cela donne des situations assez cocasses.

Si vous voulez en savoir plus voici les sites qui en parlent :

www.M6.fr

www.paulekman.com

www.fox.com/lietome

La série démarre Jeudi 29 avril sur M6 en version
multilingues et je vous la recommande.

Les trois premiers épisodes de la série seront suivis d’un documentaire de Pascale Labout : « Profilers, la traque du mensonge » avec un interview de Paul Ekman et sur les pratiques du profiling en France. Je n’en ai vu que le début et j’attends avec impatience la suite Jeudi.

Merci à Osmany pour cette occasion de voir la série en avant première. L’accueil chez M6 était très sympathique et convivial ce qui ne gâche rien…

6 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.