sept 062010
 

Pendant ces dernières vacances j’ai amené ma petite famille à Stockholm passer quelques jours avec  la partie Suédoise de la famille.

Mon oncle et ma tante ont un petit cabanon (ou stuga) sur une ile dans l’archipel de Stockholm. C’est une ile relié à la terre ferme par un pont donc accessible en voiture. Je vous le précise avant que vous vous mettiez à imaginer une petite ile dans le genre paradis pour nous seuls. Cela étant dit pour moi c’est quand même le paradis sur terre. Pour être plus précise, et pour les connaisseurs cet ile se trouve à coté de Stavsnäs.


Cliquer sur la photo (copie d’écran de google map). Stockholm n’est pas visible et est sur la droite de l’image.

 

Nous avons profité d’être dans le coin pour prendre le bateau à Stavsnäs vers Sandhamn. C’est une ile île à l’extrémité de l’archipel. C’est une dernière ile a être habité avant la pleine mer, d’ou une position stratégique pour les marins. D’ailleurs la KSSS ou Kungliga Svenska Segelsällskapet ou Club de voile royal Suédois s’est installé à Sandhamn. C’est eux qui organisent la course Gotland runt (le tour de Gotland). Les bateaux à quai sont tous plus beaux les uns que les autres.  Avec 110 habitants l’hiver et plusieurs milliers l’été,



C’est très petit mais tellement jolie ! La plus jolie des plages s’appelle Trouville, mais ne me demandez pas pourquoi!


Nous avons passé une journée là bas sur la plage et à admirer les bateaux. L’eau était glacé et seuls les enfants se sont baignés. Comme d’habitude, les cousins étaient extrêmement organisés pour le picnic. Ils avaient tout prévu pour le salé et nous devions nous arrêter à la boulangerie pour acheter des gâteaux pour le café. Et donc j’ai gouté pour la première fois aux bullar de Sandhamn : des brioches à la cardamone et aux raisins. Une fois mon four retrouvé à la maison je me suis lancé dans la fabrication de ces merveilles. Cela n’a pas tout à fait le même gout que mangé sur le port en regardant les voiliers avec une tasse de café chaud mais ça reste très bon.

Ingrédients pour 12 bullar :

 

  • 80gr de beurre
  • 400gr de farine
  • 25gr de levure (ou un sachet de levure de boulanger sèche)
  • 3/4 dl de sucre
  • 250ml de lait
  • 1 cuillère à café de cardamome moulu
  • 50gr  raisins

Faire fondre le beurre dans une casserole, ajouter le lait et la cardamone. Laisser chauffer un instant puis éteindre sous la casserole et laisser tiédir à 37° à peu près. Cela permet à la cardamone d’infuser le lait et surtout le mélange ne doit pas être trop chaud pour la levure. Verser de l’eau chaude sur les raisins secs pour les faire gonfler. Émietter la levure de boulanger dans un bol et ajouter un peu du lait tiède pour mélanger. Ajouter le reste du lait, le sucre, puis la farine petit à petit en mélangeant. Quand le mélange se détache des bords ajouter les raisins égouttés.

 

Laisser la pâte lever 40mn sous un torchon humide à l’abri des courants d’air.

Mettre de la farine sur un plan de travail et pétrir la pâte quelques minutes. Diviser la pâte en autant de petits pains (bullar) que vous souhaitez (environ 12 pour moi). Poser les sur une plaque allant au four, recouvrir d’un torchon humide, et laisser de nouveau lever environ 30mn à l’abri des courants d’air.

Faire chauffer votre four à 190°.

Mettre du sucre cassé??? (flûte je sais plus comment il s’appelle ce sucre, et le mien je l’ai acheté en Suède!). Mettre les bullars au four pour 10 à 15mn.


Rendez-vous sur Hellocoton !
 6 septembre 2010  Add comments

  7 Responses to “Sandhamns bullar ou brioches à la cardamome”

  1. Bonjour
    Les recettes issues de «LA CUISINE POUR TOUS», livre de Ginette MATHIOT paru en 1955, sont rassemblées sur un petit site tout à fait désintéressé: http://www.sapide.fr/
    Merci d’y jeter un coup d’œil et de le faire connaître si vous le jugez utile.
    Bien à vous
    G.

  2. On doit se sentir isolé en hiver… Brioche à la cardamome, je ne résiste pas ; as tu défini la différence de goût ?

  3. J’arrive très bien à imaginer le goût de ces bullars et ça me fait saliver ! Quand à la petite stuga, tu me donnes envie, ça fait longtemps que je n’ai pas été trainer du côté de celle de mes cousins, ce n’est pas sur un ile mais au bord d’un lac vers Rätvik

  4. hmmmmm, parfumées à la cardamome !

  5. @Tiuscha : oui l’hiver ce doit être difficile. Et sinon elles ont le même gout. C’est juste un snobisme de dire que c’est meilleur là bas…. Comme les calissons à Aix ou je sais pas!! ;) Sinon il y a une difference de texture puisque je n’utilise pas la farine à a bonne densité.
    Birgit : tant que la stuga est pas trop loin de l’eau.
    Clémence : oui j’ai un faible pour cette épice et ça sent tellement bon dans la maison quand elles sont au four!

  6. C’est une blague le coup de Trouville ou c’est vrai ?

  7. Ben oui c’est vrai!! Tu crois que je raconte des carabistouilles. Tiens je te mets un lien vers une photo : http://anders.zakrisson.se/portfolio/trouville-beach-sandhamn/

Laisser un commentaire