J’avais de la ricotta au frigo suite à une erreur d’approvisionnement. En regardant chez Anne, je suis tombé  sur sa salade concombre, ricotta et saumon fumé qui m’a fait envie alors voilà avec des modifications selon ce que j’avais au frigo!

La recette de Anne sur Papilles et Pupilles 

Anne la présente comme une salade et c’est comme ça que nous l’avons mangé avec une bonne baguette, mais si vous voulez en faire un dip ou une tartinade cela me parait très approprié!

Ingrédients

  • 300gr de saumon fumé en tranches
  • 2 pots de Ricotta de 150gr
  • 1 concombre
  • ciboulette (je n’avais que de la ciboulette chinoise qui est un peu différente en aspect et en goût)
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Sel et poivre

Préparation

Couper le saumon en morceaux, laver le concombre et le couper en dés. Laver la ciboulette et la ciseler.

Mettre la ricotta dans un bol et mélanger à la fourchette, ajouter l’huile d’olive et mélanger de nouveau.

Ajouter le concombre et le saumon. Mélanger.

Saler légèrement, le saumon est déjà bien salé. Mélanger

Mettre au frigo jusqu’au moment de servir si vous le préparez en avance.

Au moment de servir, poivrer et éparpillez au dessus la ciboulette ciselée.

Bon app!

 

blinis de pomme de terre Marion Saupin

Une recette de Blinis de pommes de terre pour ma troisième année au salon de l’agriculture sur le plateau du Village Semence.

L’an dernier j’avais fait une recette avec des fraises, les premières Françaises de la saison et Philippe Urraca m’avait fait le plaisir de venir sur le plateau, cette année j’ai choisi les pommes de terre  et j’avais très envie de faire mon gâteau de pommes de terre qui fait toujours son effet mais n’ayant pas de four sur place j’ai préféré faire des blinis!

Ingrédients :

  • 500gr de pommes de terre à purée (Bintje, Gwennie)
  • 50gr de farine
  • 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
  • 2 oeufs
  • Huile d’olive
  • Sel et poivre

Préparation :

Laver les pommes de terre, les mettre dans une casserole d’eau froide salé. Faire cuire environ 20mn (selon la taille des pommes de terre).

Égoutter les pommes de terre et les écraser dans un bol. Ajouter la crème puis les œufs un par un et bien mélanger. (Attendre que la purée soit un peu refroidie avant d’ajouter les œufs). Saler et poivrer.

Dans la mesure où je voulais servir ces blinis avec du saumon fumé je n’ai pas trop salé le mélange).

Faire chauffer une poêle avec un peu d’huile d’olive et mettre des doses de mélange dans la poêle. Laisser cuire quelques minutes avant de retourner. Quand les blinis sont cuits, les réserver sur une assiette.

Pour ma part je les sers avec un Tzatsiki et du saumon fumé.

Profitez!

Blinis de pomme de terre Marion Saupin

Crédit Photos Marion Saupin

Un peu d’infos sur le plateau télé de Village Semence :

Pour cette 4ème édition, suivez en live et en direct les interventions des femmes et des hommes qui font le quotidien du monde agricole et donnez votre avis sur les réseaux sociaux. Une question, un vote, un message, nous relaierons en direct vos réactions.

« L’innovation et les enjeux sociétaux en agriculture »

L’innovation est la clef de voute de l’agriculture. Pour en débattre, professionnels, élus et personnalités de la société civile se retrouveront autour d’une thématique fondatrice : « L’innovation et les enjeux sociétaux en agriculture ». Monsieur le Député Cédric VILLANI nous fera l’honneur de parrainer cette nouvelle édition du plateau TV #VillageSemence et y interviendra le samedi 24 février à 14h. Treize partenaires médias et institutionnels, dont 10 nouveaux, se feront également les porte-parole du monde agricole d’aujourd’hui :  Marmiton, France Bleu, Rustica, AMF….

Quelques-uns de nos événements sur #VillageSemence :

  • Intervention de Cédric VILLANI (Député de l’Essonne – 5ème) – samedi 24 février à 14h
  • Présence de la créatrice de mode Anne FO suivi d’un défilé de vêtements en lin et d’une conférence de presse sur le lin – mardi 27 février à 15h15
  • Présence de Maëva COUCKE (Miss France 2018) – mardi 1er mars à 16h15
  • Des blogueurs et des émissions culinaires – tous les jours à 12h

Les blogueurs présents cette années dans l’ordre d’apparition sont Lucie de Salad et Koi, Anne-Hélène de la Cuisine de Anne-Hélène, Anne de Panier de Saison, Céline des Pépites de Noisettes, Dorian de Pourquoi est ce que je vous raconte ça, Sophie de Turbigo Gourmandises,  moi-même, Valérie de Marcia Tack et Marie-Laure de Rose and Cook.

 

Le samedi 24 avec Lucie sur le plateau, il y aura également Marion Saupin qui a pris des photos de toutes nos recettes, je vous recommande son site Marionsaupin.com et son Instagram 8milligrammes de photos culinaires. De très belles photos et une personne adorable

Je vous mets également le lien pour regarder nos interventions à partir du samedi 24/2 jusqu’au 4/3 à 12H tapantes !

Article en partenariat avec Village Semence et le GNIS

Dip à l'Ail de la Drome

Voici la recette d’un Dip à l’ail fait après ce beau voyage au pays de l’ail de la Drôme que je vous ai raconté dans un post précédent. Déjà que je mets de l’ail partout en temps normal voilà que j’en ai mis encore plus 🙂

 

Ingrédients :

  • 2 gousses d’ail éléphant ou 4 gousses de taille normal épluchés
  • 5 cuillères à soupe d’eau
  • 125 gr de poudre d’amandes
  • Quantité suffisante d’huile d’olive
  • Éventuellement sel et poivre

 

Mettre les gousses d’ail dans un petit mixer avec l’eau. Mélanger le temps que tout l’ail soit mixé et que vous obteniez une sorte d’eau aillé.

Mettre dans un bol de service et ajouter la poudre d’amande puis ajouter de l’huile d’olive jusqu’à ce que vous obteniez la consistance désirée. Éventuellement vous ajouter du sel et du poivre mais je trouve que ce n’est pas nécessaire.

Et voilà, c’est simple ! On peut tremper des légumes crus dedans ou des gressins. Ou même tartiner des toasts grillés avec.

 

Franchement c’est aillé, mais la poudre d’amande adoucie énormément.

 

Sinon avec cet ail de la Drôme, j’ai farci un poulet rôti, mais clairement totalement farci! J’ai accompagné un rôti de bœuf avec des gousses préalablement blanchis vu que le temps de cuisson dans le four n’était pas très long et je me suis régalé juste avec des gousses rôtis au four avec de l’huile d’olive. Quelle plaisir d’appuyer avec sa fourchette sur la gousse et déguster cette purée.

Dip à l'Ail de la Drome

Et si vous aimez l’ail j’ai quelques recettes spécifiques sur le blog, sans parler de toutes les autres ou apparait l’ail…

Pour en savoir plus sur notre voyage au pays de l’ail : Ail de la Drôme

Pâté maison

J’exagère à peine, c’est vraiment le meilleur pâté maison que j’ai mangé et que j’ai fait!

 

Et grâce à qui ? Grâce à Marmiton. Cet été je faisais pour eux des petites vidéos et ce pâté à pointé le bout de son nez. La recette original est sur le site de Marmiton. Et voici la vidéo  avec mes petites mains!

 

C’était très très bon! Un peu grand je pensais pour une famille de 4, mais que nenni. Cela étant dit le Foodsaver m’a permis d’en faire profiter d’autres personnes 🙂

Certains membres de cette famille aillant aiguisé leur esprit critique m’ont fait remarquer que franchement les écorces d’oranges étaient de trop et le magret au fond : ils n’en voyaient pas l’intérêt. Donc nous avons testé et retesté!

En demi dose, avec un seul magret c’était finalement trop peu. Alors voilà ce que nous avons fait (je dis nous parce que Ptit’Bob a fait son pâté pour la soirée du nouvel an).

Dans cette version, les deux magrets sont mixés, les feuilles de laurier ont disparu ainsi que les zestes confits et la gelée. Tout le reste est conforme

Ingrédients : pour beaucoup de personnes mais cela se conserve très bien au frais
2 magrets de canard (300 ou 350 g chacun)
500 g porc haché (chair à saucisse)
1 cuillère à soupe farine
1 oeuf
1 bouquet de persil
3 échalotes
2 gousses d’ail
3 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 cuillère à soupe d’herbes de Provence
2 cuillères à café bien bombées de sel de Guérande
2 cuillères à café de poivre concassé fin
2 cuillères à café de poivre vert égoutté
1 verre à liqueur de Cognac (ou d’Armagnac ou même de Calvados)
40 g de noisettes grossièrement concassées
40 g de pistaches grossièrement concassées
1 cuillère à soupe de pistaches entières

 

Enlever la peau des deux magrets avec une couteau effilé la peau des deux magrets. Ls poser dans le fond de la terrine en se chevauchant un peu.
Hacher le persil, les échalotes et l’ail.
Hacher grossièrement les magrets et les mélanger à la chair de porc hachée. Bien mélanger.
Ajouter l’oeuf, la farine, le mélange persil-échalotes-ail, l’huile d’olive. Puis les herbes de Provence, le sel, le poivre. Mélanger.
Enfin les noisettes et les pistaches concassées, les baies de poivre vert, et le verre d’alcool.
Bien mélanger pour que cela soit homogène.
Mettre ce mélange dans la terrine.
Fermer et enfourner dans un four non préchauffé, pour 1 heure à 220/230°C (thermostat 7-8). Puis laisser la terrine dans le four éteint pendant 2 ou 3 heures.

Laisser une nuit au réfrigérateur puis dégustez!

Nergi

Pizzeta aux Nergi ! C’est ce que nous avons préparé à l’occasion d’une soirée Nergi pour des blogueurs.

Les Nergi ce sont ces petits Kiwis ou Kawaï que l’on mange en entier, avec la peau et tout et tout. Un régal de fraîcheur juste en grignotage ou bien même préparé dans des recettes! On les trouve en vente de septembre à novembre.

fruits-nergi-en-pots

Photo copyright Anne Demay

 

Ingrédients pour 8 mini pizza ou pizzeta

  • 1 barquettes de Nergi®
  • 1 pâte à pizza
  • 1/2 boite de sauce tomates
  • 1 paquet de mozzarella à pizza
  • Origan
  • 4 tomates cerise
  • 8 feuilles de basilic

 

Préchauffer le four à 180°. Etaler la pâte à pizza et à l’aide d’un verre ou d’un emporte-pièce découper 8 cercles.

Déposer une belle cuillère de sauce sur chaque pizzeta, ajouter un carré de mozzarella et saupoudrer d’origan. Faire cuire 15 à 20 minutes. Déposer sur chaque pizzeta un Nergi coupé en deux dans la largeur, une demie tomate cerise et une feuille de basilic. Servir chaud.

Lors de cette soirée nous avons également dévoré des Nergis d’amour dont la recette se trouve chez Cécile des rouleaux de printemps au Nergi, une salade fraîcheur chez Birgit!

Photo de Anne Demay !

boulettes pizza

De la pizza en boule j’ai décidé d’appeler ça des  boulettes pizza! Parfait, simple et rapide pour l’apéritif.

 

A l’occasion d’un atelier avec Croustipâte j’ai découvert leur pain frais prêt à cuire. Une truc très sympa que l’on trouve au rayon frais des grandes surfaces. Ce pain existe en 2 variétés, levain et céréales/multigraines. Il se garde au frigo puis il suffit juste de l’enfourner.

Franchement j’ai trouvé ça bon et pratique! Vous me direz dans un pays où on a une boulangerie à tous les coins de rue ce n’est peut être pas très utile, mais moi j’ai trouvé cela très utile le week end où j’avais la flemme d’aller chercher du pain frais. Et en plus j’avais envie d’essayer une recette « fourre-tout » que j’avais eu le plaisir de voir faire par Sonia Ezgulian. D’où l’idée de ces Boulettes pizza!

Ingrédients pour 8 boules :

  • 1 pain Croustipâte (perso j’ai essayé avec les 2 variétés donc pas de préférence
  • 200 ml de coulis de tomates
  • 125 gr de lardons
  • 1 boule de mozzarella
  • Thym

Faire chauffer le four à 200° avec un lèche frite au fond.

Sortir la pâte à pain du frigo. Partager le pâton en 8 boules. Aplatir une boule et mettre dessus une cuillère de coulis de tomates, quelques lardons et de la mozzarella.

boulettes pizza

Fermer la boule de pâte et poser sur plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé. refaire l’opération avec les portions de pâte.

Légèrement saupoudrer de farine chacune des boulettes pizza et mettre au four. Dés que j’ai mis au four je remplis le lèche frite avec de l’eau. Et je laisse cuire 20mn.

boulettes pizza

Comme toute pizza (si on peut appeler cela une pizza), cela peut se décliner en plusieurs variantes et ajouter plein de choses…. J’ai aussi fait une version jambon, tomates séchés et cheddar.

 

C’est chaud et bon, parfait avec une petite salade pour faire un repas impromptu!

 

 

J’ai également utilisé ce pain pour faire un pain Hérisson à ma façon, avec un verre de vin devant le cheminée c’était parfait. Je l’ai fait avec des lardons, du comté et de la mozzarella mais pour une recette plus précise je vous recommande la version de Sophie.

Pain Herisson

Soupe de concombres

La semaine dernière j’ai participé à un atelier Tomates et concombres organisé par les producteurs des tomates et concombres de nos régions. J’ai été époustouflé par la créativité des blogueuses présentes, du salé du sucré, du chaud et du froid avec le concombre et la tomate.

Soupe de concombres

Cela m’a donné envie de partager avec vous la recette de soupe de concombres de ma belle soeur M…! Un régal de fraîcheur et de parfums, parfait pour cette canicule…

Ingrédients pour 3 personnes

  • 1 concombre
  • 1 yaourt à la grecque
  • 1 demi botte de menthe
  • le jus d’un citron
  • sel et poivre

 

Dans un blender, mettre le concombre coupé en morceaux, ajouter le yaourt, le jus du citron et la menthe rincée et effeuillée. Mixer jusqu’à obtenir la consistance que vous souhaitez. Si vous le souhaitez plus crémeux, vous pouvez ajouter un yaourt. Ajoutez la menthe et redonnez un coup de blender. Salez et poivrez à votre convenance. D’ailleurs je rajouterais si j’en avais du Tabasco vert qui donne un petit coup de peps mais encore faut-il que j’en trouve…

Une soupe de concombres à servir fraîche et au soleil de préférence.

Si vous voulez voir les créations des blogueuses présentes à la soirée je vous invite à voir le Storify qui a été fait suite à la soirée. Avec une mention spéciale pour Mrs Aurelie avec son fabuleux gâteau renversé au concombre, le croustillant de compote crue de Lucie  avec de la rhubarbe, du fenouil et du concombre et les concombre farcie au chorizo et pané de Thierry Cantalblog et de Ingrid de Radis Rose.

 

Dill sill fil

Dill sill fil en Français cela donne aneth, harengs et lait ribot, mais c’est bien plus rigolo en Suédois.

C’est le nom d’un des ateliers que je vais faire dimanche à la 3eme Journée Marmiton à l’Espace Pierre Cardin, l’autre ce sera les Havreflarn ou biscuits à l’avoine et au chocolat. Venez voir comment on fait ces petites choses tellement Suédoises.

Ingrédients:

  • 1 pot de hareng marinés à la moutarde
  • 2 Krisprolls
  • 2 c à soupe de mascarpone
  • 1 c à soupe de moutarde de Meaux
  • 10 dl de filmjölk ou lait Ribot ou meme du Fjord
  • 1g d’agar agar (pas nécessaire avec le Fjord)
  • 1 petit concombre
  • 1 petite betterave
  • quelques branches d’aneth

Sortez les morceaux de harengs du pot et  coupez les en petits morceaux toute en gardant la sauce. Si vous utilisezautre chose que du Fjord, faites chauffer la sauce du pot de hareng avec l’agar agar et réservez.

Mélangez le filmjölk ou Fjord avec la Mascarpone, la moutarde (et la sauce à l’agar agar).

Émiettez les krisprolls et répartissez les dans les verrines. Répartir aussi les morceaux de hareng puis la crème. (Mettre au frais pendant 30 min si vous avez utilisé l’agar agar).

Coupez en tout petits cubes les betteraves et les concombres, réservez.

Au moment de servir, répartissez les betterave ou les concombres dans les verrines et ajoutez quelques brins d’aneth lavés.

 

Dill sill fil

 

C’est frais et c’est printanier et venez donc faire un tour à la Journée Marmiton il y a pleins d’autres choses à découvrir!

Oeuf parfait

Un oeuf parfait c’est quoi? Je pense que chacun a son avis la dessus, mais pour certaines personnes de mon entourage c’est un oeuf cuit a basse température.

Ce qui est amusant dans la blogosphère culinaire, avec ces personnes rencontrées en ligne et donc de manière totalement dematerialisé c’est que dans certains cas quand on se rencontre dans la vraie vie cela donne lieu à des amitiés réelles et profondes.
Et quand on se voit autour d’un repas ou d’un café, on parle de notre sujet préféré : la cuisine. La cuisine et les ingrédients, la cuisine et les recettes, les cuisine et les ustensiles.
On se donne des astuces, des recommandations et on parles des dernières recettes qui nous ont plu. Ma dernière lubie est l’œuf basse température. Pour en avoir goûté à l’Esquisse et chez Tempero et pour en avoir parlé avec Valerie et Anne. Et quand par ailleurs je cause avec Sophie, c’est comme ça que je sers le caviar….

Donc j’ai testé. La manœuvre consiste à faire cuire des œufs à une température constante et pendant un temps très précis. En allant chercher un peu sur Internet ce qui s’en disait, j’ai trouvé des avis divergent. Certains parlent de 63 degrés, ou 64 ou 65. Remarquez, on reste quand même dans le même ordre de grandeur. Pour le temps c’est pareil cela varie mais cela tourne autour de 1 heure.
Dans ce cas précis j’ai suivi l’avis de Valerie : 64 dégrées et 64 minutes pour avoir un blanc cuit mais pas dur et un jaune cuit et coulant.

Oeuf parfait

Il faut également avoir un appareil qui est prévu pour la cuisson basse température comme celui de Louis Tellier dont je vous avais parlé dans cet article et qui permet également la cuisson sous vide. Ou bien un de ces robots chauffants qui permet d’ajuster la température au dégrée près. Et cela tombe très bien c’est exactement ce que fait le Cooking Chef, en fait la température se règle à 2 dégrées près mais c’est parfait pour ce que je veux faire.

J’ai donc laissé mes œufs extra frais à température ambiante avant de me lancer. J’ai fait chauffer l’eau dans la cuve, quand la température a atteint les 64 dégrées, j’ai délicatement plongée mes œufs dans l’eau, mis la minuterie sur 64mn et puis c’est parti. J’ai vaqué à mes occupations dominicales et puis j’ai sorti mes œufs.
On les casse délicatement comme un oeuf cru et il en sort ceci :

Oeuf parfait

J’ai cru comprendre que Valérie en sortait le jaune pour ne servir que ce dernier mais j’ai voulu le blanc et le jaune dans ce cas.
Une lichette de caviar par-dessus et voilà le travail.

Oeuf parfait
Un jaune parfait, un blanc moelleux. Le caviar Neuvic donne cette petite touche en plus et ce goût terre-mer que j’adore.

endives

Une salade d’endives toute simple découverte lors d’un atelier fort instructif sur les endives.

La recette est de Carine Teyssandier qui animait l’atelier. Pleins d’explications sur les endives sur le pourquoi et comment les préparer et surtout toujours avec le sourire.

Ingrédients pour 6 personnes :

  • 4 endives blanches
  • 2 carottes
  • 1 oignon rouge
  • 75 gr de noix de pécan
  • Ciboulette fraîche

Pour la sauce

  • 1 cuillère à café de moutarde (si votre moutarde n’est pas trop forte vous pouvez en mettre une 2eme)
  • 4 cuillères à soupe de yaourt natuer
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olives
  • sel et poivre

Couper les endives en deux, enlever le cœur de l’endive si vous n’aimez pas trop l’amertume. Couper les endives en très fines lamelles dans le sens de la longueur. Peler les carottes, retirer les extrémités et les râper ou les couper en julienne. Peler l’oignon, le couper en tranches très fines. Mettre les légumes au fur et à mesure dans un saladier

Mélanger tous les ingrédients de la sauce, goûtez pour vérifier qu’elle est à votre goût.

Mélanger la sauce aux légumes. Verser par dessus les noix de pécans concassés, préalablement torréfiés sur une plaque au four ou dans une poêle à sec pendant 10mn.

Couper la ciboulette et saupoudrer la salade avec.

endives

Verdict : rapide (très), facile (très) et vraiment délicieux.

 

Dans les choses que j’ai découvert à cet atelier, c’est l’utilisation des endives de type carmine. A manger plutôt crus semblerait-il! Ensuite les Barbucine, variété d’endives que j’ai hâte de tester.

Endives

Sinon vous savez comment l’endive a été découverte?

D’après la légende, c’est un paysan belge qui, au milieu du XIXe siècle, créa sans le vouloir ce produit typique de la culture culinaire ch’ti. Cachant des pieds de chicorée sauvage au fond de sa cave pour payer moins d’impôts, il eut la surprise de découvrir quelques mois plus tard un légume blanc , dense en forme de fusée. L’endive était née. Un bel exemple de sérendipité, cet art d’accueillir les découvertes résultant d’un heureux hasard.

Comme quoi même un légume ça « s’invente »!

Tomates poivron ail

Tomates Poivrons Ail pour continuer à utiliser les produits de saison. Une recette d’accompagnement cuit au four. Une suite logique de l’Escalivade que je vous ai proposé récemment.

 

En fait  il y a plusieurs années sur ce blog j’ai fait une recette de Marmouna ou Tchouchouka! Toujours pas bien vu la différence avec les deux. A l’époque je trouvais que la peau du poivron était de trop. En allant regarder sur d’autres sites effectivement la peau est en général retiré en les grillant au four.

Donc avec l’expérience de l’Escalivade je me suis dis que j’allais tout faire griller au four et enlever les peaux …

Ingrédients

  • 3 poivrons rouges
  • 4 tomates plutôt de taille moyenne
  • 4 gousses d’ail
  • Sel et poivre
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive

 

Faire chauffer le four à 210 degrés.

Laver les légumes et les mettre dans un plat allant au four. Laisser la peau sur les gousses d’ail. Faire deux entailles sur le sommet des tomates. Mettre au four pendant 3/4 d’heure à 1 heuer en retournant les poivrons de temps en temps.

Laisser refroidir votre plat pour pouvoir enlever la peau et les graines des poivrons. Couper les poivrons en lanières et les mettre dans un plat de service. Pour les tomates j’ai juste enlevé le cœur et la peau mais j’ai laissé les graines.  De même que pour les poivrons, les couper en morceaux. Enlever la peau des gousses d’ail, les couper en morceaux ou les écraser légèrement avec une fourchette. Elles doivent être assez cuites pour  presque faire une purée. Les ajouter au plat. Saler, poivrer et ajouter l’huile d’olive.

tomates poivrons ail

Servir avec avec une bonne tranche de pain ou même en accompagnement de votre plat principal.

Remarque : je pense que l’on doit pouvoir bidouiller cette recette en ajoutant un tout petit peu de vinaigre pour y ajouter de l’acidité, des herbes diverses (thym, romarin ou basilic) pour parfumer ou même des épices : piment d’Espelette ou cumin

Un chèvre chaud sur une tartine accompagné d’une salade fait le délice d’un dîner rapide ou juste une entrée.

 

Ce fromage n’est pas encore dans vos étalages mais j’ai eu la chance de le tester lors d’une visite à l’unité de fabrication du Petit Billy. Un régal pour un fromage crémeux à souhait après un affinage de 10 jours (ce qui m’a paru court mais je ne suis pas une spécialiste!). Par contre là où je n’avais pas de doute c’était de l’essayer grillé au four

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 1 Petit Billy Crémeux
  • 8 tranches de pain
  • de l’huile d’olive
  • Thym

 

Faire chauffer le four à 200°.

Poser les tranches de pain sur une plaque allant au four. Avec un pinceau, étaler de l’huile d’olive sur toutes les tranches. Mettre le chèvre par dessus. Saupoudrer de thym.

Mettre au four pour 10mn. Je l’ai mis assez en haut dans le four pour le pain grille également.

Sortir le plat du four, salez et poivrez légèrement.

Servir avec une salade.

Chevre chaud

 

Bon appétit!

 

La Tartinade Petit Billy à l’ail  rentre dans la catégorie de ces choses très simples à faire pour l’apéro. En deux temps et trois mouvements on a une tartinade avec trois bricoles du placard.

 

Lors d’une visite récente de l’unité de fabrication du Petit Billy, je partageais mes photos de la visite sur Facebook. Une amie habitant la Martinique et qui commente ici sous le nom de la Meroff m’a indiquée qu’elle trouvait tellement facilement du Petit Billy à Fort de France qu’elle avait changé de fromage par rapport à la recette que nous avons goûté il y a fort longtemps. Donc nous avons testé cette version de tartinable facile à faire et délicieuse pour les apéros.

Ingrédients :

  • 1/2 petit Billy
  • 2 gousses d’ail
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • sel et poivre

 

Éplucher les gousses d’ail. Mettre dans un bol le Petit Billy avec les gousses d’ail écrasées ou pressées. Ajouter l’huile d’olive, le sel et le poivre. Mélanger et c’est prêt.

Tartinade au Petit Billy

 

Il n’y guère plus simple. Accompagné d’un bon pain, éventuellement grillé, quelques olives et une bonne bouteille cela nous a fait un très bon apéro.

Produit offert

Blanc de seiche

Vous prendrez bien un petit bout de blanc de seiche à l’apéro! Grillé avec de l’ail et du persil, c’est parfait pour des soirées barbecue! Il faudrait juste que le beau temps revienne.

 

Il me faisait de l’oeil ce blanc de seiche chez le poissonnier il y a quelques semaines! Rien à faire, le poissonnier s’en était occupé. Une petite sauce pour le mariner et hop au grill. Vous retrouverez régulièrement sur ce blog les associations ail-persil et huile d’olive. Cela reste une constante chez nous, et c’est celle qui me vient tout naturellement à l’esprit quand j’ai des produits de la mer. Donc testé et approuvé par nous . Pour voir d’autres recettes de seiches, ou même juste pour en savoir plus, je vous recommande cet article de Valérie sur La Francesa aux fourneaux!

 

Ingrédients pour un apéro pour quelques personnes (oui c’est vague mais c’est comme ça)

  • Un blanc de seiche (env 300gr)
  • 3 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 2 gousses d’ail
  • 1/2 bouquet de persil
  • Sel et poivre

Éplucher votre ail et le presser dans un bol. Nettoyer le persil et le ciseler avant de le mettre dans le même bol. Ajouter l’huole d’olive et mélanger. Rincer le blanc de seiche et l’essuyer. Couper le blanc de seiche en tronçons (entre 0,5 à 1cm de largeur). Mettre tous les morceaux dans la marinade. Je n’ai pas salé ni poivré la marinade, mais c’est fait exprès…. Laisser reposer environ 30m, pendant que le Grill ou le barbecue ou même la planche chauffe. Mettre tous les morceaux de seiche sur le grill en gardant la marinade de coté. Au bout de 5 mn de cuisson, tourner les morceaux. Éventuellement en remettant de la marinade par dessus. Attendre encore 5mn pour tester la cuisson et l’assaisonnement. Dés que c’est prêt servez vite en ajoutant du sel si nécessaire un un tour de moulin à poivre.

Blanc de seiche grilléBon app!

Vu dans le dernier Marmiton mag, une astuce pour faire un oeuf poché facilement.

Oeuf poché

 

Il faut bien dire que ce magazine est rempli d’astuces diverses et variés. J’adore les coups de gueule de Christophe Duhamel, l’édito de Claire Debruille. Le numéro de ce moi ci a un dossier sur les oeufs qui est bien rempli. Pleins de recettes différentes mais ce qui a attiré mon œil est l’astuce pour faire des œufs mollets au micro-ondes. Difficile de faire plus simple. La seule question à se poser étant la puissance de votre micro ondes et donc le temps de cuisson.

Dans un ramequin allant au four à micro ondes, mettre 4 cuillères à soupe d’eau. Caser un oeuf dedans et mettre au micro ondes. Dans le mien il a fallu 1mn05. J’ai commencé par 45 secondes et comme cela ne suffisait pas j’ai ajouté 10s puis encore 10s. A vous de tester combien de temps il vous faut. Faites le par paliers pour être surs.

Avec un peu de ciboulette sur des asperges vertes (comme dans la magazine d’ailleurs) c’était très très bon. Un peu de sel et de poivre ne nuit pas non plus.

Oeuf poché

Chacun son oeuf cocotte pour un déjeuner vite fait en tête à tête avec mon fils aîné.

Un des soucis que j’ai dans cette maison est que je ne sais jamais combien nous serons à table. Entre la cantine en semaine  pour certains, la lunch box pour d’autres, le déjeuner devient vite : « tiens il est l’heure de manger , qu’il y a t-il dans le frigo / placards / congel et combien sommes nous à manger? » Ce jour là ce fût un déjeuner en tête à tête avec mon fils aîné. Un plaisir suffisamment rare pour être apprécié.

Et après inspection du frigo / placards / congel, c’est devenu des oeuf cocotte. Quelques minutes plus tard nous étions à table.

Ingrédients  pour 2 personnes

  • 200gr d’épinards surgelés
  • 50 de lardons salés
  • 2 œufs
  • 2 cuillère à soupe de crème fraîche
  • Du fromage à râper à volonté
  • Sel et poivre

 

Faire chauffer le four à 180°.

Faire dégeler les épinards à feux doux pendant quelques minutes.  Faire dorer les lardons à sec dans une poêle chaude. Quand les épinards sont dégelés, enlever le surplus de liquide. Dans une cocotte individuelle, mettre la moitié des épinards au fond et ajouter les lardons. Casser un œuf par dessus. Mettre une cuillère à soupe de crème fraîche toujours par dessus pour couvrir l’oeuf. Mettre autant de fromage râpé que souhaité! Saler et mettre au four pendant 10mn.

Poivrer avant de servir pendant que c’est chaud. A déguster  avec du pain pour tremper dans l’œuf.

oeuf cocotte

 Voilà pour une version très simple, mais il y a tout pleins de variantes. Et vous c’est quoi votre œuf cocotte préféré?