La soupe Jota est ce que l’on appelle une soupe repas, un plat unique qui permet de se donner chaud et tenir le coup pendant le boulot toute l’après midi.

Nous avons goûté à cette soupe à la ferme auberge Fagganeli (site en Italien et en  Slovène) dans la ville de Miren relativement près de la frontière Italienne. Il font pleins de produits dérivés du cochon, des jambons, des saucissons, leur propre vin et leur pain. Nous avons été accueilli par Margerita qui ouvre l’auberge les week ends ou bien à la demande.

Après la charcuterie de l’entrée avec un peu de fromage de Tolminc bien sur, nous avons attaqué cette soupe Jota odorante et délicieuse accompagnée de saucisses maison. Le dessert était à base de pommes, c’était délicieux mais Margerita n’a pas voulu nous donner sa recette 😉 Le tout accompagné de vins rouge et blanc maison et le jus de pommes d’un voisin.

Soupe Jota

Soupe Jota

 

Soupe Jota

 

Pour ma part j’ai voulu faire cette soupe pour le dîner, donc j’ai mis moins de viande et pas de haricots. J’ai également pas servi de saucisses avec. Bref, j’ai pas mal changé la recette Je vous mets ma version d’abord puis la recette de Margerita après.

Ingrédients pour 5 personnes

  • 400gr de choucroute cuite
  • 500gr de pommes de terre à purée
  • 200gr de lard coupé en lardons
  • 150gr de jarret cuit

 

Eplucher les pommes de terre et les couper grossièrement en morceaux de taille équivalente. Mettre les pommes de terre dans une casserole  d’eau froide qui recouvre juste les pommes de terre. Ajouter dans la casserole les lardons et le jarret coupé en morceaux. Laisser cure jusqu’à ce que les pommes de terre soient bien cuites (environ 20 à 25mn). La pomme de terre doit facilement s’écraser sous une fourchette.

Pendant ce temps mettre la choucroute à chauffer doucement dans une autre casserole. Comme je l’ai prise déjà cuite, il n’est pas nécessaire de la faire cuire.

Quand les pommes de terre sont cuites, Ne pas les égoutter mais les prendre avec un écumoire et dans un bol les écraser ou bien avec une fourchette ou bien un écrase-pommes de terre. Les ajouter à la choucroute. Avec l’écumoire récupérer tous les lardons et bouts de viande et les ajouter au mélange choucroute/pommes de terre. Ensuite ajouter l’eau de cuisson des pommes de terre. Mais juste ce qu’il faut pour avoir une consistance un peu épaisse.

 

Servir chaud avec du pain.

Soupe Jota

 

Pour ma part je n’ai pas salé car j’avais choisi du lard salé dés le départ. Le poivre peut être ajouté au moment du service. Comme ma famille aime bien la choucroute, cela a plu à tout le monde. A refaire

Recette de Margerita  pour 8 personnes :

  • 500gr de choucroute crue
  • 1kg de pommes de terre
  • entre 300gr et 500gr de pancetta coupé en petits morceaux
  • entre 300gr et 500gr de travers de porcs fumés sdésossés et coupés en petits morceaux
  • 500gr de haricots blancs cuits
  • 1 cuillère à soupe d’huile
  • 2 cuillères à soupe de farine

 

Faire cuire séparément la choucroute et les pommes de terre épluchés . Ajouter aux pommes de terre la pancetta et la viande des travers. Quand les pommes de terre sont cuites les écraser et les ajouter au chou. Ajouter la viande cuite.

Dans une casserole à part faire un roux avec de l’huile et de la farine et diluer avec l’eau de cuisson des pommes de terre. Ajouter au mélange chou – pommes de terre et viande. Ajouter les haricots blancs cuits et servir.

Servir très chaud avec des saucisses à coté.

 

Les saucisses que nous avons mangés n’était pas fumés, je pense que ce qui s’en rapproche le plus ce sont les saucisses de Toulouse.

 

Comme toutes les recettes de famille, chacun a sa version. Celle ci est celle de Margerita retranscrite après traduction. Cela reste assez difficile 🙂

Du coup je suis allé regardé sur le web et j’ai trouvé cette recette qui me plait bien aussi : http://www.ambafrance-si.org/Recette-du-mois-Jota-soupe-repas et là ils utilisent du porc fumé! Je pense que je vais la refaire avec de la Montbeliard un de ces jours….

Et l’orthographe de la soupe Jota change selon les gens, les pays et les envies : Jota, Yota et même Iota….. au cas ou vous chercheriez des variantes

Ferme Fagganelli :

Soupe Jota

Soupe Jota

Soupe Jota

Soupe Jota

Soupe de poulet cremeuse

Les frimas arrivent et la soupe s’impose. Une soupe de poulet crémeuse pour la sensation de réconfort que cela donne.

En fait en ce moment je lis des polars qui souvent ont un rapport avec la cuisine et régulièrement les héroïnes se font une soupe de poulet dans leur « Crock pot ». Un appareil de cuisson lente. Dans les livres elles lancent ça le matin et quand elles revienennt le soir, l’appareil est mode maintien au chaud et elles mangent. Ma version est plus rapide et je suis allée chercher des infos sur le site de la BBC et de leur program Good Food (un program que j’adorais regarder quand j’avais la BBC…)

 

Ingrédients pour 4 :

  • 4 cuisses de poulet
  • 1 lichette de beurre
  • 2 carottes
  • 1 branche de céleri
  • 1 poireau
  • 1 oignon
  • 150ml de vin blanc
  •  quantité suffisante de bouillon à partir d’un sachet Ariaké volaille (ou bien un bouillon cube si vous préferez)
  • 1 feuille de laurier
  • 2 branches de thym
  • 20gr de farine
  • 150ml de crème fraîche

Faire revenir les cuisses de poulet dans une casserole avec le beurre. Faire dorer la viande sur tous les cotés quelques minutes.

Pendant ce temps faire bouillir de l’eau pour le bouillon et laisser le sachet Ariaké infuser. Nettoyer et éplucher les légumes. Couper les légumes en rondelles (carottes et poireau), en tronçons pour le céleri et les l’oignon émincé.

Quand le poulet est grillé, augmenter la température du feu et ajouter le vin. Laisser évaporer l’alcool quelques instants. Ajouter tous les légumes et les herbes et recouvrir du bouillon. On peut à ce moment ajouter du poivre si on le souhaite.

Laisser cuire environ 45mn en couvrant la casserole. Puis laisser refroidir le mélange une dizaine de minutes pour ne pas vous brûler en décortiquant le poulet. Remettre le poulet décortiqué et coupé en petits morceaux dans la casserole.

 

Dans la recette Anglaise, il ne remettent pas tout le poulet, juste les 2/3 puis ils mixent la soupe, en enlevant les herbes et rajoutent le dernier tiers de poulet au moment de servir. Mais je préfère cette soupe avec des morceaux.

Donc retirer les herbes de la casserole.

Dans un bol mélanger la farine et la crème, ajouter une louche de bouillon chaud et mélanger. Je rajoute suffisamment de bouillon pour que la crème et la farine soient bien mélangés. Verser ce mélange dans la casserole et remettre à chauffer à feu doux en mélangeant régulièrement. La soupe doit s’épaissir.

Servir avec du sel et du poivre, et bon app!

 

Soupe de poulet cremeuse

Et vous la soupe de poulet, vous la faite crémeuse, avec des vermicelles ou bien…..?

Soupe de concombres

La semaine dernière j’ai participé à un atelier Tomates et concombres organisé par les producteurs des tomates et concombres de nos régions. J’ai été époustouflé par la créativité des blogueuses présentes, du salé du sucré, du chaud et du froid avec le concombre et la tomate.

Soupe de concombres

Cela m’a donné envie de partager avec vous la recette de soupe de concombres de ma belle soeur M…! Un régal de fraîcheur et de parfums, parfait pour cette canicule…

Ingrédients pour 3 personnes

  • 1 concombre
  • 1 yaourt à la grecque
  • 1 demi botte de menthe
  • le jus d’un citron
  • sel et poivre

 

Dans un blender, mettre le concombre coupé en morceaux, ajouter le yaourt, le jus du citron et la menthe rincée et effeuillée. Mixer jusqu’à obtenir la consistance que vous souhaitez. Si vous le souhaitez plus crémeux, vous pouvez ajouter un yaourt. Ajoutez la menthe et redonnez un coup de blender. Salez et poivrez à votre convenance. D’ailleurs je rajouterais si j’en avais du Tabasco vert qui donne un petit coup de peps mais encore faut-il que j’en trouve…

Une soupe de concombres à servir fraîche et au soleil de préférence.

Si vous voulez voir les créations des blogueuses présentes à la soirée je vous invite à voir le Storify qui a été fait suite à la soirée. Avec une mention spéciale pour Mrs Aurelie avec son fabuleux gâteau renversé au concombre, le croustillant de compote crue de Lucie  avec de la rhubarbe, du fenouil et du concombre et les concombre farcie au chorizo et pané de Thierry Cantalblog et de Ingrid de Radis Rose.

 

Céleri chorizo

En ce moment c’est le retour des soupes à la maison. En général ce sont des soupes fourre tout avec pleins de légumes divers et variés. Cette semaine je leur ai fait plusieurs soupes mais celle qui a eu le plus de succès est la céleri chorizo ! Une soupe de céleri et autres légumes avec ses petites tranches de chorizo grillés en accompagnement

Ingrédients  pour 5 personnes :

  • 1 oignon
  • 5 carottes moyennes
  • 2 poireaux
  • 1/2 céleri rave
  • Bouillon en quantité suffisante (avec un sachet de Ariaké Volaille)
  • 3 tranches de chorizo par personnes
  • 30gr de beurre

 

Faire revenir l’oignon  émincé dans du beurre (ou de l’huile). Pendant ce temps éplucher les carottes et couper en tranches. Eplucher le demi céleri et le couper en morceaux. Laver les poireaux et les couper en tranches. Faire chauffer de l’eau et mettre le sachet Ariaké Volaille à infuser. Quand les oignons ont pris un peu de couleur, ajouter tous les légumes et le bouillon pour couvrir les légumes. Saler et laisser cuire pendant 40mn. Utiliser un mixer plongeant et pour mixer la soupe. (Enfin moi je l’ai fait avec mon Companion)

Servir avec des tranches de chorizo grillés.

 

 

D’ailleurs à propos de chorizo grillé! Vous faites comment pour les rendre croustillant. J’ai testé 3 méthodes :

  • 3 tranches dans du papier sulfurisé au micro ondes pour 20 secondes
  • 3 tranches dans du papier sulfurisé au four pour 7 mn à 190
  • 3 tranches dans une poele sans matière grasse quelques minutes

Céleri chorizo

Dans les trois cas de figure je les ensuite mis sur du papier cuisine absorbant et j’ai goûté!

Céleri chorizo

 

A gauche ceux passés au micro-ondes, au milieu au four normal, et en dernier à droite celles passées à la poele. Verdict : au micro ondes c’est pas mal si on est pressé mais le meilleure reste à la poele si on les surveille (un  peu plus que ce que j’ai fait ….) Elles sont nettement plus croustillantes, et développent plus le goût.

 

Tiens cela tombe bien que je vous parle de soupe, cette année le samedi 8 novembre a lieu la 4ème édition de Amoureusement Soupe à la Place des Abbesses à Paris. Cette année je n’y serais pas en tant que blogueuse (mais avec d’autres fonctions…)  mais plusieurs de mes camarades seront là pour vous faire déguster leurs soupes.

Pour tout savoir sur cet événement le site Amoureusement Soupe

soupe legumes d ete

Ce n’est plus l’été, je dirais même qu’il commence à faire froid, mais nous avons encore des légumes d’été sur les étals. Alors une soupe aux légumes d’été cela vous dit?

Il me restait des légumes après ma dernière commende sur Mon-marché.fr  et comme nous commencions à envisager de mettre en route le chauffage, nous avons préféré faire une soupe. Je me suis inspiré d’une recette trouvé chez la Chatelaine !  L’idée de faire griller les légumes au four comme j’ai fait une bonne partie de l’été m’a bien plu.

 

Ingrédients pour 4

  • 1 aubergine
  • 2 poivrons rouges
  • 4 tomates
  • 3 gousses d’ail
  • Sel, poivre, piment d’Espelette
  • Bouillon de volaille en quantité suffisante
  • éventuellement 1 cuillère à soupe huile d’olive

Faire chauffer le four à 200°

 

Laver les légumes et les mettre dans le plat. Ne pas éplucher les gousses d’ail.

Mettre au four pour 35 à 40mn en les tournant une fois. Sortir les légumes et les laisser refroidir quelques minutes.

  • Enlever la peau des tomates ainsi que la partie dure et les mettre dans un récipient (j’ai utilisé une casserole pour pouvoir faire chauffer la soupe au moment du dîner).
  • Enlever la chair de l’aubergine et la mettre dans le récipient.
  • Enlever la peau des poivrons et les graines à l’intérieur. Mettre dans le récipient.
  • Presser les gousses d’ail pour en retirer l’intérieur et ajouter aux autres ingrédients.

A l’aide d’un mixer plongeant mélanger tous les ingrédients. Ajouter du sel, du poivre et du piment d’Espelette (1 bonne cuillère à café pour ma part) et la cuillère à soupe d’huile d’olive

Ajouter le bouillon chaud (j’ai fait infuser un sachet Ariaké dans de l’eau bouillante) jusqu’à ce que vous obteniez la consistance désiré.

 

Cette soupe peut se manger froide, tiède ou même chaude. Ce qui a été le cas pour ma petite famille un soir où je n’étais pas là. Ils l’ont mangé avec de la Brandade (ramené de Nîmes) tartiné sur du pain frais. Une rappel de l’été mais en version chaude.

soupe legumes d ete

 

Heureusement ils m’en ont laissé un peu pour que je puisse prendre une photo….

 

Hier a eu lieu la 3ème édition de Amoureusement Soupe sur la Place des Abbesses.

AS Thierry Delabre

 

J’adore ces photos qui deviennent des Gifs!

 

Encore une journée formidable d’abord sous un soleil timide puis sous la pluie. Mais cela n’a pas découragé les visiteurs qui venaient quelque soit le temps. Des courageux moi je vous dis! Il y avait pour cuisiner les soupes Pascale Weeks avec qui j’ai partagé notre petit coin sous la tente. On lui avait attribué un commis formidable Lazare qu’elle a bien voulu me prêter  de temps en temps.

Pasacle Weeks et Lazare Thierry Delabre Lazare Thierry Delabre

Wilfried Auwigne de Will Cuisine, Laetitia Bauduin de On s’en lèche les doigts, Anne Demay de Panier de Saison, Tamara Camara de Tabou en cuisine, ma Marion Demarcy préférée du blog La cuisine de ION qui avait comme commis ma Marie (Bavardages Gourmands) préférée depuis que nous nous sommes croisés sur le tournage de Dans la peau d’un chef.

Marie et Marion Thierry Delabre

L’infatiguable Nicolas Duval de SugarNsalé, Stéphane et Marianne Gigandet (alors là la liste des blogs est tellement longue que je vais juste vous donner le blog de Marianne La cuisine trop facile), Isa-Marie Grujard qui a gagné le premier prix, Stéphanie Murarro et Cécile Mercier qui ont fait la paire et qui m’ont donc permis d’enfin rencontrer Stéphanie, Nathalie Petrel de Brin de cuisine, Hélène Picken de Chez Becky et Liz avec sa charmante fille comme commis, Valérie Ramiand  de la Francesa aux Fourneaux dont j’aime le ton et sa joie de vivre, notre Claude Ricard qu’il faudrait inventer si il n’existait pas et Sophie  de Turbigo Gourmandises que j’ai le plaisir de croiser de plus en plus souvent.

 

Anne de la Foret Thierry DelabreAux bloggeurs se sont ajoutés des visiteurs comme Thierry Delabre qui est venus avec ses Fanettes pour déguster avec la soupe même si moi je l’ai ramené à la maison pour déguster ce matin au petit dej. Un régal de douceur, merci Thierry! Anne de la Forest de Anne is cooking qui viendra certainement parler de ses frites à une prochaine édition (J’adore ses bottes!).

Carine de Un chat en cuisine, notre fan de Web et de cuisine Jérome Seillier du Digital Food Lab  et notre régional de l’étape Lulu from Montmartre.

Bien sur pleins d’inconnus sont venus, des touristes, des étrangers habitant Paris, des Parisiens, des copains comme Franck qui est venus avec deux magnifiques gâteaux pour les cuisiniers. Damned je n’ai pas pris de photos de ses merveilles mais on s’est régalés.

Il y avait aussi Shelly et Kevin rencontrés par hasard hier et Shelly m’a promis une recette de soupe de Pommes de terre qui déchire!

Private message to Shelly : expecting your receipe and I will translate any of my receipes that you like. Nice meeting you and Kevin

 

Cette année nous avions les fromages AOP d’Auvergne qui nous ont rejoints et je proposais dans la soupe à l’ail que j’ai servi en premier des dés de Salers. Trop bon! Ensuite dans la deuxième soupe une autre spécialité Auvergnate des marrons, j’adore la soupe aux Champignons et aux marrons.

Visiblement il n’y avait pas que moi qui ai aimé les soupes puisque je suis arrivé 2eme du concours après Isa-Marie et juste devant Valerie Ramiand. Du coup je suis rentré avec ce magnifique robot Kitchen Aid, heureusement que Bob était là pour m’aider à le porter….

2eme prix Thierry Delabre

 

Merci Véronique pour une formidable journée et merci Kitchen Aid pour ce magnifique prix

Veronique Thierry Delabre

 Et merci à Thierry Delabre  pour le prêt de ses photos!

Une journée très sympa Samedi dernier passée aux Abbesses pour Amoureusement Soupe à faire des soupes pour les passants et les touristes. Un bon moment passé en bonne compagnie. J’ai fait d’abord une soupe aux champignons et ensuite une aux panais qui me vient de Garance! Les dégustateurs ont eu la gentillesse de dire qu’elles étaient très bonnes. Donc de retour à la maison j’ai voulu remettre ça, du moins celle aux champignons et aux marrons puisque Ptit’Bob me l’a demandé, mais pour son lus grand malheur je n’avais plus de marrons. Par contre quelques pommes dans le compotiers m’ont fait de l’oeil et je me suis dis pourquoi pas!

Donc voilà une soupe de saison, aux champignons et aux pommes. Il parait que faire des associations avec des produits de saison ça marche toujours et là c’est le cas. Les pommes ajoutent un petit coté sucré et un je-ne-sais-quoi absolument délicieux avec les champis. A refaire très vite.

 

Ingrédients pour 5 :

  • 1 oignon
  • 1 kg de champignons de paris
  • 3 pommes
  • 30gr de beurre
  • 1 bouillon cube
  • 2 cuillères à soupe de crème fraiche
  • sel et poivre

Éplucher l’oignon et le couper en petits dés. Nettoyer les champignons, éplucher les pommes. Émincer les champi, et couper les pommes en morceaux. Faire fondre le beurre dans une grande casserole, ajouter l’oignon et baisser le feu pour que les oignons prennent de la couleur doucement (environ 5mn). Rajouter les champignon petit à petits tout en remuant. Ajouter les pommes. Ajouter de l’eau, juste pour recouvrir les champi et les pommes. Ajouter un bouillon cube. Saler et poivrer. Laisser cuire environ 20 mn. Pour savoir si c’est prêt, regardez avec un couteau si les pommes sont cuites.

Goûter et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire. Mixez la soupe. Ajoutez la crème et bon app!

soupe aux champigons et aux  pommes

Si j’avais une pluche de persil comme hier je l’aurais rajouté mais …..

Les soupes, vaste sujet que  voilà. Je vous propose un post avec de la soupe maison et de la soupe fait par des industriels dedans mais surtout avec des petites choses dedans…

 

Pour nous dans notre famille la soupe c’est surtout celle que l’on mange le dimanche soir pour compenser les repas trop lourds du week end ou d’après les réveillons.  Essentiellement des soupes de légumes, même si quelque fois j’en fais des différentes. (Voir la rubriques Soupes.)

Je ne vais pas parler de régime détox malgré que ce soit la mode en ce moment. C’est juste qu’en hiver (même si le froid n’est pas vraiment là) la soupe reste un repas complet rapide, facile à faire et même bon d’après mes ados. Cela étant dit, ils n’ont pas toujours été de cet avis là mais en grandissant, ils apprécient. Pour peu que dans le bol il y ait un petit quelque chose en plus de la soupe. Une cuillère de crème fraîche, des croûtons, des lanières de pancetta grillés à sec, des éclats de noisettes toujours grillés à sec, du fromage râpé…. Rien de très original mais c’est bon!

Lors d’une soirée organisé récemment par le Syndicat National des Fabricants de Bouillons et de Potage nous avons été invités à agrémenter des soupes toutes prêtes  avec le Chef Martial. Des soupes en sachet et des soupes en brique. et une foultitude d’ingrédients : des crustacés, des légumes, des épices, des herbes

Un velouté de légumes aux crevettes marinés à base d’un soupe en sachet Escapde Thaïlandaise de Maggi dans le quel nous avons rajouté des crevettes cuites mariné avec du gingembre frais, du citron vert, de la citronnelle, de la coriandre du piment et de l’huile d’olive. Ou une soupe de légumes et oeufs mollets à base d’une soupe en brique de 8 légumes de Knorr avec des oeufs mollets et de pousses d’épinards. Ou encore une soupe aux légumes croquants à base d’une soupe Potiron Châtaigne de Liebig dans laquelle on a rajouté des légumes racine râpés. Et enfin une Bisque de Homard aux langoustines avec des langoutines crues, du wasabi, des herbes et du zeste d’orange…..

Cela rend les soupes festives et permet de rajouter sa petite touche, même si dans certaines des recettes c’était plus une nouvelle soupe que celle de départ. De là a dire « C’est moi qui l’ai fait », je vous laisse juge. Mais moi cela m’a donné de bonnes idées et j’ai trouvé ça original et bon.

D’ailleurs vous en mangez vous des soupes industriels? Chez nous les versions asiatiques ont un certain succès auprès certains des membres de la famille, le petit dernier se concentre surtout sur la brique de soupe à la tomate. Il adore ça. De mon coté j’ai un faible pour la Campbell’s Tomato et la Chicken Soup mais c’est surtout nostalgique, souvenir d’une époque ou je les trouvais facilement dans mon super marché. Ici, je ne les trouve que au Bon Marché ou chez Monop.

Donc chez nous la soupe  qu’elle soit maison ou pas, peut être agrémenté de croutons à l’ail. Avant je les achetait tout fait mais je me suis aperçu que nous avions régulièrement du pain en rab qui traînait dans la cuisine . Plutôt que de le jeter (je déteste jeter la nourriture), je préfères le recycler en croutons.

Croutons à l’ail

J’utilise de la baguette qui n’est plus fraîche. Je coupe en petit morceaux. Je presse quelques gousses d’ail dans un bol et je frotte chacun des croutons dans l’ail. Je mets le tout dans un plat qui va au four  dans un four chaud à 190° pendant 20mn en entrouvrant de temps en temps la porte du four pour enlever l’humidité. Elle se garde plusieurs jours dans une boite et même certainement plusieurs semaines, mais on les as toujours mangé trop rapidement.

Lanières de pancetta

Prendre des tranches de pancetta ou de bacon. Faire chauffer une poele et mettre dedans les tranches sans matière grasse. Les faire chauffer jusqu’à ce qu’elles soient croustillantes. Les couper en lanières ou les émietter. La même opération peut être faite avec des tranches de chorizo….

Et vous vous mettez quoi dans vos soupes?

Photos de la Campbell’s Soup tiré de Wikipédia 

Une soupe aux palourdes et aux moules comme un chowder, cela faisait un certain temps que je voulais faire un clam chowder et quand j’ai vu passer chez Dorian cette recette de Chowder maritime je l’ai mis de coté parce qu’elle m’a tapé dans l’oeil.

Alors grosso modo, j’ai pris à peu près les mêmes ingrédients que Dorian mais j’ai ajusté en fonctions des gouts des uns et des autres.

Ingrédients pour 5 personnes:

  • 200gr de Haddock
  • 1/2l de moules
  • Une douzaine de Praires
  • 250gr de lardons fumés
  • 1à 2 pommes de terre (selon la taille)
  • 1 poireaux
  • 1 branche de cèleri
  • 250ml de lait
  • 33cl de bouillon (Ariaké au coquillages dans mon cas)
  • 1 feuille de laurier
  • Huile d’olive
  • 20gr + 20gr de Beurre
  • 1 échalote
  • 1 gousse d’ail
  • Poivre
  • Quantité suffisante de crème fraîche
  • Quelles branches de persil

 

Nettoyer les moules, et éliminer celles qui sont ouvertes. Réserver.

Mettre à tremper rapidement les Palourdes dans un bol d’eau (pas trop longtemps, environ 15mn sinon eles absorbent trop d’eau douce). Eliminer celles qui sont déjà ouvertes. Réserver.

Nettoyer et couper les légumes, Les pommes de terre coupés en tranches fines, le poireaux et le celeri en morceaux de un centimètre. Réserver

Faire chauffer doucement le lait avec la feuille de laurier. Mettre le haddock dedans et laissez le pocher 5mn. Retirer le haddock, l’effeuiller et garder le lait.

Emincer l’échalote et l’ail.  Faire revenir dans un peu de beurre, la moitié de l’échalote et de l’ail.  Mettre les palourdes et les laisser s’ouvrir.

Réserver les palourdes et recommencer l’opération pour les moules.

Dans une grande casserole, faire revenir dans de l’huile d’olive les lardons jusqu’à ce qu’ils se colorent. Ajouter les pommes de terre, les poireaux et le cèleri. Les laisser quelques minutes en remuant. Ajouter le lait et le bouillon.

Laisser cuire jusqu’à ce que les pommes de terre soient cuites, environ 5 à 10mn selon l’épaisseur des tranches. Pendant ce temps dé-coquiller les 3/4 des moules et la moitié des palourdes. Quand les pommes de terre sont cuites ajouter la crème, et les tous coquillages dé-coquillés . Poivrer. Servir dans des bols en mettant les coquillages par dessus et un peu de persil haché.

Verdict : un chouïa trop salé a cause du Haddock mais sinon un régal, les légumes et les fruits de mer se complètent bien et cela nous a fait un plat complet. Merci Dorian!

 

 

 

Une soupe de brocolis pour cet automne qui est finalement assez doux (pour l’instant). Cela reste notre repas de prédilection pour le dimanche soir suivi par quelques châtaignes grillés au feu de bois.

Le brocolis étant un légumes qui ne fait l’unanimité chez mes têtes blondes, je m’attendais à des grands cris. Mais c’est là qu’on voit qu’ils grandissent (un peu!!) c’est qu’ils ont d’bord goûté avant de râler et finalement personne n’a râlé. Je peux donc dire que c’est un succès. Moi ce que j’ai aimé dans cette soupe c’est sa texture un peu granuleuse.

 

Ingrédients :

  • 60gr de brocoli
  •  1 oignon taille moyenne
  •  1 poireau taille moyenne
  •  3 pommes de terre taille moyenne
  •  2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  •  1,5l d’eau
  •  1 bouillon cube de légumes
  •   Sel
  •   Poivre
  •   Ciboulette éventuellement
  •   2 cuillères à soupe de crème fraîche

Rincer et couper le brocoli en bouquets. Eplucher et couper finement l’oignon, pareil pour le poireau. Eplucher les Pommes de terre et les couper en tranches fines.

Faire revenir dans l’huile d’olive l’oignon et le poireau sur une température moyenne. L’oignon ne doit pas colorer. Ajouter le brocoli et les pommes de terre, puis l’eau et le bouillon cube ainsi que sel et poivre. Faire cuire 25mn environ. Mixer avec un mixer plongeant. Et ajouter la crème. Rectifier l’assaisonnement et servir avec de la ciboulette.

A propos de cette soupe je vais participer à une journée de la soupe le 5 novembre 2011. Amoureusement soupe à Montmartre sur la place des Abbesses à partir de 10h3à jusqu’à 17h. Vous pourrez en savoir plus sur le site de cet évènement ou sur la page Facebook.
Je serais avec pleins de petits camarades et je ferais cette soupe ainsi que la soupe à l’ail. Venez nombreux.

Une recette que je présenterai au salon du blog culinaire N° 4 qui aura lieu les 19 et 20 Novembre 2011 à Soissons. Ce sera ma troisième participation et j’ai hâte….

Dans le cas présent j’ai fait une « fausse pâte feuilleté » à base de petits suisses qui a fait le tour du net en son temps. J’avais piqué les quantités chez Anne de Papilles. Je ne sais pas encore ce que je ferais au salon, puisque le temps m’est compté.  Dé-coquiller les moules prenant du temps je vais être limité… et j’utiliserais certainement une pâte toute faite!

Je serais le Dimanche matin à 9h à l’espace Mobalpa dans Soissons.

 

Ingrédients (pour 6 en entrée ou 4 en plat principal)

Pâte feuilleté

  • 3 petits suisses à 40% de matière grasse (180gr)
  • 180gr de farine
  • 90gr de beurre
  • 1 pincée de sel

Soupe de moules

  • 1litre de moules de bouchot
  • 40gr de beurre (20gr x 2)
  • 2 échalotes
  • 1 poireau
  • 2dl de vin blanc
  • 1 pincée de safran
  • 2dl de crème fraîche
  • poivre

Assemblage

  • 1 jaune d’oeuf avec éventuellement une lichette de lait

Préparation

Pâte feuilleté :

Mettre les petits suisses égouttés avec le beurre et la farine et le sel dans votre robot. Mélanger rapidement. Mettre dans un sac plastique au frigo pour une heure ou 10mn au congélateur.

Soupe :

Nettoyer les moules, enlever toutes celles qui ont une coquille cassé et celles qui sont ouvertes et qui ne se referment pas sous un l’eau. Enlever la barbe.

Emincer finement une échalote et la faire fondre dans  20gr de beurre dans une grande casserole pour les moules. Monter le feu.  Ajouter les moules, secouer régulièrement et laisser cuire jusqu’à ce que les moules soient ouvertes. (environ 5 à 10mn). Enlever du feu.

Nettoyer le poireau et l’émincer finement. Couper la 2eme échalote également finement.

Mettre à chauffer dans une casserole les  20gr de beurre restant et faire fondre à feu moyen, l’échalote avec le poireau pendant 5 mn. Ajouter le vin blanc et la pincée de safran. Faire chauffer à feu doux, 5mn. Mettre de coté.

Dé-coquiller les moules. Mettre de coté quelques moules de coté à rajouter plus tard.Ajouter les moules au mélange poireau-vin, ainsi que le jus des moules filtré. Ajouter la crème. Utiliser votre mixer plongeant et mixer la soupe. Ajouter les quelques moules entières réservés plus tôt.  Poivrer, et vérifier si il est nécessaire de saler.

Faire chauffer le four à 200°

Sortir la pâte feuilleté du frais. L’étaler au rouleau sur une surface fariné. Donner quelques tours à la pâte si vous souhaitez accentuer le coté feuilleté (je l’ai fait deux fois).

Coupez des cercles plus grands de 2cm que les bols dans les quels vous allez servir la soupe.

Verser la soupe dans les bols. Avec un pinceau, mettre du jaune d’oeuf sur le bord extérieur de vos bols sur 1cm de hauteur. Poser vos cercles de pâte sur les bols, appuyer sur les  bords extérieur des bols pour faire adhérer la pâte. Faire une petite incision au couteau au centre du bol. Avec le pinceau, mettez du jaune d’oeuf sur la pâte feuilleté.

Mettre au four 15mn.

Merci à Anne de Panier de Saison pour cette bonne idée de soupe et surtout merci à elle pour cette magnifique ardoise. 😉

Velouté d'aspergesOn commence à voir des asperges sur les étals de marché et je vous propose donc un velouté d’asperges qui nous réchauffera maintenant que le printemps est passé et parti…..

J’ai trouvé des inspirations un peu partout  sur des sites et voici ma version.

 

 

Ingrédients pour 5 :

 

  • 1 botte d’asperges vertes
  • 75cl de bouillon de volaille
  • 20cl de crème (liquide dans mon cas).
  • Poivre
  • 3 pommes de terres de taille moyenne

 

Faire cuire les pommes de terre coupés en morceaux dans le bouillon pendant 10 à 15mn. Ajouter les asperges nettoyés et coupés en tronçons. Faire cuire 10 à 15mn également. Sortir les têtes d’asperges du bouillon et les réserver.
Mixer les ingrédients et ajouter la crème fraiche. Servir en répartissant les têtes d’asperges dans les bols.

Velouté d'asperges

 

Une autre recette aux asperges que j’ai adoré faire et manger : Les asperges blanches au petits poireaux

Soupe à l'ailLe 12 mars est le jour de la soupe à Paris, Véronique avait organisé un festival appellé Amoureusement Soupe et nous devions être plusieurs personnes présentes à Montmartre  pour vous faire gouter nos soupes. Malheureusement cet évènement a du être reporté pour des raisons que Véronique explique sur le blog dédié à l’évenement. Donc nous nous donnons rendez vous en Novembre. En attendant je vous présente la soupe que je devais faire. Une soupe à l’ail, goûteuse et réconfortante.

 

 

 

Soupe à l’ail

Pour 6 personnes

  • 4 Gousses d’ail
  • 1 oignon
  • 2 échalotes
  • 1kg Pommes de terre
  • 5cl Huile d’olive
  • 2,5dl Crème fraiche
  • Thym
  • Romarin
  • Sel poivre
  • 1 Bouillon cube

 

Eplucher et dégermer les gousses d’ail. Eplucher l’oignon et les échalotes. Emincer les oignons et les échalotes. Faire revenir ail, oignons et échalotes à feu doux dans l’huile.

Eplucher les pommes de terre, les couper en cubes et les ajouter au mélange précédent.

Ajouter 2l d’eau et le bouillon cube, les herbes et assaisonner de sel et de poivre. Mélanger et laisser cuire doucement 30mn partiellement couvert. Passer la soupe au mixer plongeant et ajouter la crème fraiche. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire et servir avec des croutons.

Soupe à l'ail

Alors qu’est qu’on va faire au mois de novembre…..

Edit : Voir ici pour plus d’infos sur ce festival de la soupe qui est prévu le 5 nov 2011.

J’ai passé mon réveillon du Nouvel An à Vienne avec mon Bob et des amis. Passer de café en café pour se réchauffer avec des cafés et des chocolats Viennois fait que lors des repas nous nous sommes jetés sur les soupes. A Vienne ils aiment les raviolis dans les soupes ou des quenelles à la semoule.Le Goulasch sous forme de soupe est aussi très présent. J’ai mangé une soupe crémeuse de pommes de terre avec des cèpes et du bacon qui était un régal. Mais surtout il y avait des marrons partout, dans les soupes et dans les gâteaux. Donc j’ai eu envie de refaire une soupe de l’an dernier, la soupe aux marrons et champignons. Mais pour changer un peu plutôt que de mettre du Quatre épices, j’ai voulu utiliser les restes de foie gras! Une soupe de luxe quoi.


Ingrédients :

  • 2 échalotes
  • 500gr de champignons de paris
  • une boite de marrons 450gr
  • 30gr de beurre
  • 500ml de bouillon (j’ai utilisé du bouillon Ariaké à la volaille)
  • Sel poivre
  • env 70gr Foie gras
  • 1dl de crème fraiche liquide ou épaisse

Faire fondre le beurre dans une casserole. Faire revenir les échalotes coupés en petit morceaux pendant 5mn, histoire de les faire fondre et légèrement doré. Ajouter les champignons lavées et tranchés finement. Faire revenir environ 10mn. Ajouter le bouillon, et les marrons, saler, quelques tours de moulin à poivre et le
Quatre épices. Faire cuire encore 10mn. Passer dans un blender ou mixer avec un mixer plongeant. A ce moment j’ajoute autant d’eau à la soupe pour avoir la consistance désirée. Ajouter le foie gras au moment de servir, coupé en petit morceaux.

Soupe de champignons, marrons et foie gras

Alors clairement ce n’est pas une soupe de lendemain de fêtes mais si vous en voulez une plus légère allez voir chez Birgit et sa soupe Détox!!

Un petit séjour à Marakech avec des amis a clôturé l’année 2009.

 Sur la place Jamâa El Fna vers 17h, des gens amènent des structures roulantes sur la place et installent des tables avec des bancs autour de la carriole (je ne sais pas comment l’appeler autrement). Des rabatteurs vous proposent des menus plus alléchants les uns que les autres et vous rappellent le numéro de leur restaurant. La plus part servent les mêmes plats mais certains sont spécialisés dans la tête de veaux (ce qui n’est pas vraiment ma tasse de thé). Donc soupe Harira servie avec des dattes et des gâteaux pleins de miel dont je ne me souviens pas du nom!

Soupe Harrira

Marrakech


La place vu de la terrasse d’un café.

Les restaurants-carrioles s’installent et commencent à préparer leurs feux.


Lever de la lune sur la Place Jamâa El Fna

Nous avons passé nos quelques jours à manger, des tajines et des coucous meilleurs les uns que les autres. C’est là que j’ai enfin compris que la (ou le) Tajine ne se sert pas avec de la semoule mais que les légumes cuits dans la Tajine sont l’accompagnement. Cela étant dit je continue quand même de servir la Tajine avec de la semoule et tant pis pour l’authenticité. Je ne vous raconte pas notre quête de la patisserie parfaite. Elle fut longue et enrichissante, surtout riche. Sinon nous nous sommes régalés avec les jus d’orange et de pamplemousse servi au verre sur la place toujours par des vendeurs ambulants.

Forcément les montagnes olives et de citrons confits me parlent, mais plus que tout ce sont les pots en verre si joliment remplies qui m’ont fait très très envie.

Les dattes, les abricots….

Bon, je vais pas que vous raconter la bouffe quand même. On pourrait parler shopping par exemple. Alors là le souk, c’est l’horreur pour quelqu’un comme moi qui aime les breloques en argent, les petits pots en argent et verre, les épices plus jolies dans leur présentation que vraiment odorantes. Les sacs de graines (très appréciés par les oiseaux) et toutes les jolies choses fabriqués à partir de soie d’eucalyptus ou de cactus selon les vendeurs (finalement vu le nombre de cartons qui trainaient avec indiqué rayonne de Chine on doute un chouia). Bref on s’est bien amusé et on failli se perdre quelque fois.

Il y aurait encore beaucoup de choses à vous dire et vous montrer sur Marrakech, les couleurs, les bougainvillées, les cigognes, les jardins de Majorelle, la Menara, la ville nouvelle El Guezli, la neige sur l’Atlas, la lumière si belle en hiver, la gentillesse des gens, les longs murs sans fenêtres derrière les quels se cachent (peut être) des palais mais ce sera peut être pour une autre fois.

Nous avons passé nos nuits dans un Riad, le Pachavana. Admirable endroit tenue par la non moins admirable Michèle. Un très bel endroit et à 5mn des souks et 10mn à pied de la place Jamâa El Fna

Revenons donc à cette soupe Harira. De retour à la maison je cherche dans le livre de Marie-Laure Tombini  Marocco et je pique sa recette (avec quelques petites modifs bien entendu, je n’ai pas voulu mettre de lentilles).

Ingrédients pour 5 personnes :

  • 160gr d’épaule d’agneau
  • 1 oignon
  • 150 gr de pois chiches
  • 50gr de lentilles (pas mis)
    400gr de tomates pelées et concassées
  • 50gr de riz déjà cuit
  • 1/2 cuillère à soupe de cumin en poudre
  • 1/2 cuillère à soupe de coriandre en poudre
  • 2 cuillères à soupe de coriandre fraiche (je n’en avais pas!!)
  • 2 cuillères à soupe d’huile
  • sel et poivre

Coupez la viande en petits cubes, peler et émincer l’oignon. Faire revenir l’oignon et la viande dans une casserole avec l’huile. Saler et poivrer. Ajoutez tous les autres ingrédients sauf la coriandre fraiche. Verser 40 cl d’eau, porter à ébullition puis baisser. Laisser cuire 30mn. Parsemer de coriandre fraîche si vous y avez pensé!!.

Soupe Harrira

Devinette : mais que guettent ces chats? (Luolan, forcément tu n’as pas le droit de répondre).Réponse bientôt!


Une petite soupe de champignons aux marrons pour se réchauffer en ces périodes bien froides.

Récemment je suis allé voir la nouvelle collection de Luminarc pour la vaisselle et les verres. Une collection fraîche (ça se dit pour la vaisselle???) très gaie et printanière qui annonce le printemps et donne envie de faire dés déjeuners dans le jardin (quel jardin, snif!!!). Luminarc est associé à un blog appelé les Irrésistables sur quel sévit régulièrement Dorian et Aurelia. (Je vous recommande d’ailleurs les recettes Scandinaves de Dorian. Il a pris des classiques et les as adaptés à sa manière. Un régal.)

Soupe de champignons aux marrons

Bref pour en revenir à cette présentation de la vaisselle, il y a avait également des dégustations de plats. Un foie-gras aux coings confits et une soupe aux marrons et champignons qui m’a bien plu. Je n’ai pas eu la recette mais sachant les ingrédients principaux et comme ils m’ont indiqué avoir ajouté du quatre épices, je me suis lancée.

Ingrédients pour 5 :

  • 2 échalotes
  • 500gr de champignons de paris
  • une boite de marrons 450gr
  • 30gr de beurre
  • 1 lichette d’huile
  • 500ml de bouillon
  • Sel poivre
  • 1 cuillère à café de Quatre épices
  • 1dl de crème fraiche liquide ou épaisse

Faire fondre le beurre dans l’huile dans une casserole. Faire revenir les échalotes coupés en petit morceaux pendant 5mn, histoire de les faire fondre et légèrement doré. Ajouter les champignons lavées et tranchés finement. Faire revenir environ 10mn. Ajouter le bouillon, et les marrons, saler, quelques tours de moulin à poivre et le Quatre épices. Faire cuire encore 10mn. Passer dans un blender ou mixer avec un mixer plongeant.A ce moment j’ajoute autant d’eau à la soupe pour avoir la consistance désirée. Ajouter la crème avant de servir.

Le mélange Champi-marrons est un délice. Tout le monde a aimé et les enfants me la redemandent même. C’est pour dire le succès.

PS : Merci à Véro qui m’a brodé ce magnifique torchon.