Recettes de desserts
tiramisu

Le Tiramisu est quelque choses que je fais depuis peu à la demande de Ptit Bob.

En fait j’ai fait mon premier Tiramisu il y a quelques temps dans une vidéo pour Marmiton et depuis c’est devenu le dessert récurrent à la maison. Je pars toujours de la recette Marmiton qui est bien fichue dans le sens que l’on peut la faire pour 4 ou plus de personnes.

Quelque fois je la fait dans des verrines comme sur la vidéo (dans le lien vers la recette), ou bien dans des plats. Quelques fois j’utilise des biscuits Roses de Reims et quelque fois des boudoirs. Mais je n’ai pas encore testé de variantes à la fraise ou au Nutella …. malgré que ce me soit demandé ….

Les seuls modifs que j’ai fait par rapport à la recette de Marmiton est de rajouter un oeuf pour la version 8 portions, pas de citron ni de Marsala 🙂 Bref j’ai changé pleins de choses

Ingrédients : 

  • 4 oeufs
  • 100 g de sucre roux en poudre
  • 500 g de mascarpone
  • 250 g de boudoirs ou biscuits Roses de Reims
  • 15 cl de café froid
  • 1 cuillère de cacao amer en poudre

Préparation :

Le Tiramisu doit être préparé la veille de la dégustation.

Séparer les blancs des jaunes d’œufs. Mettre les jaunes et le sucre roux dans un bol. Battre le mélange pendant quelques instants, le temps que le mélange soit bien homogène et fluide (environ une minute).

Ajouter le mascarpone et mélanger de nouveau.

Dans un autre bol monter les  blancs d’œufs  en neige.

Incorporer au mélange de sucre et d’œufs doucement de manière à ne pas casser les œufs en neige. La préparation doit maintenant être aérée et légère.

Dans un bol avec le café froid, passer le biscuits rapidement. Il ne faut pas les laisser tremper sous peine de les voir s’écrouler.

Poser les biscuits imbibés les uns après les autres dans un  plat large et profond.  Recouvrir de la moitié de la préparation. Poser une deuxième couche de biscuits pardessus,  puis recouvrir du reste de préparation. Lisser avec une cuillère. Saupoudrer de cacao amer et mettre au réfrigérateur pendant une nuit.

Enjoy ! C’est doux, moelleux et totalement régressif

 

PS si vous voulez voir d’autres vidéos que j’ai faites pour Marmiton il y a en a ici !

Pavlova aux fraises

Une Pavlova aux Fraises : cela commence à sentir le printemps. Les fraises arrivent sur les étals.

La Pavlova pour moi c’est la simplicité, des goûts bien différenciés, des textures complémentaires et ne nous le cachons pas d’une simplicité biblique à faire 🙂

 

A propos, vous savez d’ou vient le nom de Pavlova? De Anna Pavlova, une danseuse russe qui a vécu de 1831 à 1931. Un Australien biographe de La Pavlova a crée un dessert et  l’a nommé en l’honneur de la danseuse.

 

Bref, ça c’était le contexte. Sinon je dois vous avouer que je n’avais jamais fait de meringues jusqu’à récemment (et donc jamais de macarons, comme quoi il y a au moins une blogueuse qui n’a jamais fait de macarons 🙂 ).

La faute de mon four (c’est toujours la faute de quelqu’un d’autre…) et comme j’ai changé de four je me suis dit que j’allais retenter la chose. Et là miracle, des meringues et comme je les aime, un peu molle à l’interieure.

Du coup la Pavlova!

Ingrédients

Pour les meringues :

  • 2 blancs d’œufs
  • 120gr de sucre glace

Garniture

Faire la chantilly : Faire chauffer à feu très doux la crème avec le lait et une gousse de vanille ouverte et gratté  pendant 10 minutes. Éteindre le feu et laisser refroidir. Mettre dans le siphon en le passant par une passoire fine pour enlever tout ce qui pourrait boucher le siphon. Mettre la ou les cartouches de gaz, remuer et laisser au frais couché à plat pendant quelques heures avant de servir

Pour les meringues, mettre le four à préchauffer à 120°.

Monter les blancs en neige et ajouter au fur et à mesure le sucre glace.

Mettre les blancs montés dans une poche à douille et faire des formes rondes ou carrés sur une feuille de papier sulfurisé.

Mettre au four pour 50mn.

Laisser refroidir les meringues sur une grille.

Montage de la Pavlova :

Poser une meringue sur une assiette et parsemer des morceaux de fraises. Avec le siphon mettre de chantilly pardessus, quelques amandes effilées. Enfin, avec le spray d’huile d’olive mettre quelques gouttes pardessus. (Merci Philippe Urraca pour ce conseil).

Enjoy!

Pavlova aux fraises

 

Evidemment, on peut mettre ce que l’on veut comme fruits! Dans le cas présent je participe à une émission de télé sur le plateau de Village Semences le samedi 25 février au Salon de l’agriculture. Le thème sera la fraise.  Je mettrais le lien vers la vidéo en temps utile!

 

 

Tarte aux pruneaux

Une jolie tarte aux pruneaux avec plein de soleil dedans! Des fruits pour l’hiver mais qui rappellent tellement l’été.

Il y a fort longtemps quand j’étais une petite fille pour le rituel du repas dominicale mon père se mettait en cuisine. J’ai un souvenir très précis du lapin à la moutarde (entre autres) qu’il nous faisait et du binz qu’il laissait dans la cuisine 🙂 A cette époque ma cousine M venait déjeuner avec nous en famille et elle amenait invariablement une tarte aux pruneaux. Un délice cette tarte. Cela aurait pu nous fatiguer de manger toujours la même tarte régulièrement le week end mais  pas du tout. On attendait avec impatience l’arrivée de M et sa tarte toute chaude sortie du four. Du coup, c’est une recette que j’adore, avec la pâte à tarte minute c’est vraiment rapide en plus.

Ingrédients :

 

Une heure avant de faire la tarte mettez vos pruneaux dans de l’eau chaude pour les faire gonfler. (Vous pouvez le faire dans de l’eau, du thé ou bien un mélange eau, rhum et épices…) Si ils ont encore les noyaux, les enlever au bout d’une heure en égouttant les pruneaux.

Faire chauffer le four à 190°.

Faire la pâte à tarte et l’étaler dans votre plat à tarte.  Poser les pruneaux dessus, ils doivent être un peu serrés. Saupoudrer le sucre par dessus. Mettre au four pour 30mn de cuisson.

Tarte aux pruneaux

Et là votre cuisine sent bon le soleil d’été. A déguster tiède, éventuellement avec un cuillère de crème fraîche. Et vous

 

Et vous, vous avez votre dessert d’enfance qui vous revient à l’esprit? Racontez moi….

Elle et Vire

Elle et Vire m’a récemment invité dans leur atelier la Maison de la Crème à Viroflay pour préparer des desserts en compagnie de Nicolas Boussin.

Nicolas Boussin a été formidable. Il a montré a notre groupe comment faire une bûche de Noël et un Saint Honoré étape par étape, nous a guidé lors de la confection de nos réalisations avec une gentillesse extraordinaire et il a été tellement bon dans ses indications que j’ai même réussi à faire mon premier Saint Honoré et ma première bûche roulé. Ce n’est pas pour rien qu’il est MOF Pâtissier.

Rubis dans la forêt Noire ou Buche roulé au chocolat et framboises

Ingrédients

Biscuit Roulé

  • 2 jaunes d’oeufs (env 40gr)
  • 2 oeufs (110gr)
  • 105gr de sucre
  • 2 blancs d’oeufs (60gr)
  • 35gr de sucre
  • 50gr de farine
  • 15 gr de cacao en poudre

Sirop de framboise

  • 13ogr d’eau
  • 30gr de coulis de framboises
  • 60gr de sucre
  • 40gr d’alcool de framboises

Crémeux au chocolat

  • 100gr de lait entier
  • 3 feuilles de gélatine (6gr)
  • 125gr de chocolat noir à 70%
  • 200gr de crème fleurette entière

Crème légère au mascarpone

Compotée de framboises

  • 150gr de confiture de framboises
  • 2 feuilles de gelatine
  • 5gr de kirsch

Biscuit Roulé

  • Monter les jaunes avec les oeufs entiers et les 105gr de sucre
  • Monter les blancs en neige avec les 35gr de sucre
  • Incorporer les blancs avec les jaunes d’oeufs, ajouter la farine et le cacao tamisés.
  • Etaler sur une feuille de cuisson et cuire à 220° à four ventilé pendant 8 minutes. (ou bien 240° pour un four à sole). Laisser refroidir

Elle et Vire

Remarque : il est recommandé de faire le biscuit la veille. Filmer le biscuit et le laisser au frais. Ainsi le « rassis » absorbera mieux le sirop

Sirop de Framboises

Faire bouillir l’eau avec le sucre et le coulis, ajouter l’alcool et laisser refroidir

Crémeux chocolat

Faire bouillir le lait, ajouter les feuilles de gélatine (préalablement ramollies dans de l’eau froide et égoutées) et verser sur le chocolat fondu. Mélanger et ajouter la crème fleurette froide et garder au frais une nuit.

Crème légère au mascarpone

Mélanger tous les ingrédients et monter au batteur jusqu’à ce que la crème soit ferme.

Compotée de framboises

Ramollir la gélatine dans de l’eau froid. Égoutter et faire fondre avec le kirsch puis incorporer la confiture. Mélanger et laisser refroidir

 

Dressage

Enlever le biscuit de la feuille de papier cuisson. Etaler 1/3 du sirop à l’aide d’un pinceau sur le biscuit. Lorsque le sirop a été absorbé par le biscuit, étaler la compotée de framboises.  Puis après quelques minutes, étaler le crémeux chocolat. (en utilisant une palette coudé, c’est plus facile).

Elle et Vire

Commencer à rouler en serrant légèrement. Imbiber au fur et à mesure avec le reste du sirop puis stocker au froid.

Décorer la bûche avec la crème au mascarpone.

Elle et Vire

 

Elle et Vire

Poudrer de cacao disposer des éclats de chocolats et des framboises (forcément ces dernières sont optionnels à Noël vu que c’est totalement hors saison!)

Elle et Vire

 

Elle est belle ma bûche!

En fait ce n’était pas si simple que ça, il faut bien faire fondre la gélatine dans les différents mélanges sinon on se retrouve avec des bouts de gélatine qui collent. Brrrr  Dans la phrase « décorer la bûche avec la crème au mascarpone » il n’y a que 8/ mots et cela a l’air facile comme ça, surtout quand on voit le chef faire. Quand on s’y essaye soi -même le résultat est clairement moins nette mais c’était très amusant à faire.

Et pourquoi de la crème au mascarpone me direz vous! Parce que en fait comme vous le savez certainement déjà c’est la matière grasse qui permet de faire monter une chantilly. Essayez pour voir avec une crème légère…. En général j’utilise de la crème fleurette entière qui est à 30% de matière grasse. Dans le cas de la crème au mascarpone Elle et Vire c’est 35%. C’est un mélange tout prêt de 70% de crème et 30% de mascarpone. Elle monte en chantilly très facilement et surtout elle tient très très bien. Et elle tient longtemps. Nous avons mangé la bûche 48h après l’avoir fait et c’était nickel. Parfait pour préparer vos desserts de Noël en avance. Ce produit a longtemps été disponible pour les professionnels de la pâtisserie avant de le devenir pour tout le monde

 

Et si vous utilisez un siphon comme je le fait en général puisque cela permet de garder la crème au frais quelques jours avant de l’utiliser il suffit de rajouter un peu de lait par exemple (entre 15% et 20%).

 

Un grand merci à Nicolas Boussin et Elle et Vire pour cette belle journée pâtissière.

En Slovénie, à Bled très exactement, ils font un gâteau à la crème qui s’appelle en anglais Bled Cream cake ou en Slovène kremšnita ce qui pourrait se traduire par tranche de crème.

C’est la spécialité de Bled cette ville posé au bord d’un lac magnifique. Elle a été inventé par un chef local Ištvan Lukačević en 1953 dans le restaurant du Park hôtel. Chaque année 500.000 de ces gâteaux sont produits à Bled.

L’histoire local veut que manger un de ces gâteaux équivaut à faire un tour du lac de Bled à pied. Pas trop terrible à faire quand même, le lac fait 6km. Nous avons donc mangé ce gâteau au Grand Hotel Toplice de Bled mais nous n’avons pas fait le tour du lac 🙂 juste une balade en gondole. Franchement je me suis régalée et du coup je vous propose la recette originale.

 

Ingrédients 

  • 300 gr de pâte feuilleté
  • 200 ml de crème fouetté
  • 3 œufs
  • 120gr de sucre
  • 1/2 paquet de sucre vanillée
  • 550ml de lait entier
  • 75gr de farine
  • 1 cuillère à soupe de rhum
  • 50gr de sucre glace

Séparer les jaune d’œufs des blancs. Monter les blancs avec la moitié du sucre et le sucre vanillée. Quand les blancs sont mousseux (mais pas encore fermes), verser 50ml de  lait et la farine en les ajoutant petit à petit chacun son tour tout en mélangeant.

Faire bouillir le reste du lait, et le laisser refroidir un peu. Ajouter un peu de ce lait au jaunes d’œufs puis incorporer les jaunes d’œufs dans la casserole de lait tiède en remuant constamment à feu doux pour obtenir une crème ferme.

Continuer de monter le mélange de blancs d’œufs jusqu’à ce qu’ils soient fermes. Puis les incorporer dans le mélange lait et œufs qui doit être très chaud à l’aide d’une spatule en faisant des mouvements de bas vers le haut.

Ajouter le rhum et continuer de mélanger. Réserver et laisser refroidir.

Étaler la pâte feuilleté en deux plaques rectangulaires et les faire cuire au four à 180° pendant environ 10mn pour qu’elles aient pris de la couleur mais pas trop. Sortir les plaques du four et laisser refroidir.

Quand la pâte feuilleté est à température ambiante, Prendre une première plaque et la poser sur un plat suffisamment grand. Etaler par dessus la crème aux oeufs en une couche assez épaisse : environ 4 cm. Ajouter par dessus une couche de crème chantilly, environ 2cm puis couvrir avec la deuxième plaque de pâte feuilleté. Mettre au congélateur pendant environ 1 heure puis couper en carrés de 7cmx7cm et saupoudrer de sucre glace.

Bon appétit et n’oubliez pas de faire le tour du lac après …..

 

Slovenie Bled

Mandelmusslor

Les Mandelmusslor sont des tartelettes aux amandes servis à Noël traditionnellement. Mais ils se sont rappelés à mon bon souvenir lors du dernier Omnivore à Paris quand Peter Nilson les as servis en version  salé avec des endives confites.

La version sucrée se sert en principe avec avec de la confiture et de la Chantilly. Comme c’est le printemps, j’ai voulu les servir avec des fruits rouges que nous commençons à trouver sur les étals.

Pour la Chantilly je suis partie dans le grand luxe et j’ai testé la crème de la Maison Chantilly. Environ 8€ à la Grande Épicerie. Un peu cher mais très très bon.

En principe les tartelettes  se font cuire dans des petits moules en métal que l’on beurre et farine avant de mettre la pâte. Ils ressemblent à ça:

Mandelmusslor Moules

N’ayant pas ces moules je suis parti à la recherche d’une photo et je l’ai trouvé chez T as in nutmeg. Du coup pour ma part je me suis servi d’une plaque en silicone avec des petites empreintes rondes.

 

Ingrédients Mandelmusslor

  • 50 gr d’amandes en poudre ou 50 gr d’amandes douces
  • 4 gouttes d’amandes amères ou bien 2 amandes amères
  • 150 gr de beurre à température ambiante
  • 50 gr de sucre en poudre
  • 1 œuf
  • 180 gr de farine

Chantilly pour un siphon de 0,5l 

  • 50 cl de crème fleurette (fraîche et au lait entier pour ma part)
  • 1 bâton de vanille
  • 50 gr de sucre

Si vous avez pris des amandes entières, commencez par les moudre. Pour ma part j’ai pris de la poudre…

Mélanger le beurre et le sucre, ajouter l’œuf et mélanger de nouveau. Ajouter les amandes et la farine. Mélanger de nouveau mais rapidement pour former une boule. Laisser reposer au frigo pendant une heure minimum ou même carrément la nuit.

Faire chauffer le four à 120°.

Avec la boule former un rouleau et couper en petits morceaux. A vous de voir la taille selon vos moules. Aplatissez vos morceaux et mettez les dans les moules (beurré et fariné si vous utilisez des moules en métal).

Mettre au four pendant environ 12mn. Sortir les tartelettes et les laisser refroidir puis sortez les délicatement des moules ou bien es empreintes.

Ces tartelettes peuvent se garder quelques jours dans une boite en métal.

Pour la Chantilly, faire chauffer à feu très doux la crème avec la bâton de vanille que vous aurez ouvert et sorti les graines. Ajouter le sucre. Quand la crème commence à chauffer, éteindre la plaque. Pour laisser infuser la vanille et par la même occasion laisser refroidir la crème.

Mettre la crème dans le siphon en la filtrant à travers une passoire à trous très fin pour ne mettre que la crème dans le siphon. La moindre petite « miette » peut bloquer le siphon. Bien vérifier que le joint en caoutchouc soit en place. Fermer le siphon, mettre la cartouche (ou les deux cartouches dans mon cas). Mettre au frais pour que le siphon soit vraiment froid au toucher et servir … délicatement.

Pour ma part je les ai mangé avec des fraises et et des framboises…. (La chantilly aurait pu être un peu plus froide vue l’apparence sur les photos. Quand j’ai fait goûter la marmaille plus tard c’était nettement mieux…)

Mandelmusslor

 

Mandelmusslor

 

Et vous vous les mangeriez avec quoi?

kanelbulle

Les Kanelbulle ou brioches Suèdoises à la cannelle, c’est culturel chez nous mais je dois avouer que je n’en ai pas fait depuis un certain temps.

D’ailleurs la dernière fois que nous en avons mangé c’est Ptit Bob qui les a fait. Je pense qu’il était désespéré que je n’en fasse plus..

Je les faisais toujours à la main, faute d’appareil adéquate pour les pétrir, et donc cela m’avait un peu calmé. Ensuite  vu la taille de ma cuisine et la presque absence de plans de travail, le façonnage était fait sur la table de la salle à manger. Autant de raisons qui expliquent leur absence ces derniers temps.

Qu’est qui a changé? En fait l’arrivé du Cooking Chef à la maison. Je l’ai testé plusieurs fois pour des brioches et j’ai été bluffé par le pétrissage. Ne rigolez pas. Je sais que ce type de machine est fait pour ça mais encore faut-il le tester en réel. Bref donc des brioches,  puis un test avec les kanelbulle!

Allez je vous donne la recette, c’est presque la même que pour la façon à la main  mais c’est beaucoup moins de boulot 🙂

Ingrédients :

La pâte :

  • 150gr de beurre
  • ½ litre de lait
  • 42gr de levure de boulanger
  • ½ cuillères à café de sel
  • 100gr de sucre (environ 100 à 150gr)
  • 700gr de farine (environ 850gr)

Pour la garniture :

  • 100 gr de beurre
  • 100 gr de sucre
  • 1,5 cuillères à café de cannelle
  • 1,5 cuillères à café de cardamome

Pour la décoration

  • 1 jaune d’œuf
  • 2 cuillères à soupe de lait
  • une poignée de « perles de sucre » ou sucre à chouquettes

Faire fondre le beurre dans une casserole. Quand il est fondu, ajouter le lait froid. A priori votre mélange sera tiède. Dans ce cas émietter la levure dedans. Si le mélange est trop chaud attendre qu’il refroidisse pour ne pas tuer la levure. Laisser le mélange reposer pendant 10 à 15mn.

 

Dans le bol du Cooking Chef, mettre la farine le sucre et le sel. Ajouter le mélange beurre, lait et levure. Faire tourner à vitesse lente avec le crochet pétrisseur pendant quelques minutes puis montez à la vitesse 3 pendant environ 10mn.

La pâte doit se décoller des bords. Mettre la pâte dans un bol  recouvert d’un torchon dans un endroit sans courant d’air et relativement chaud (c’est à dire pas dans ma cuisine où il n’y a pas de radiateur…. Laisser lever pendant 40mn environ. La pâte doit avoir doublé de volume.

Sur un plan de travail fariné, dégazer la pâte. Partager le pâton en deux et réserver l’un des pâtons.

Étaler la pâte avec un rouleau à pâtisserie de manière à obtenir un rectangle (à peu près).

Mettre des lichettes de beurre un peu partout sur les 2/3 haut de la pâte. Saupoudrer de sucre en poudre puis de cannelle.

kanelbulle

Rouler le pâton en commençant par le haut. Et couper des tranches de l’épaisseur que vous souhaitez. Dans ce cas les tranches faisait à peu près 1cm de large pour faire des kanelbulle individuels. Je les mets dans des formes en papier. Recouverts d’un torchon et de nouveau au chaud pour lever encore 30mn minimum.

kanelbulle

Faire la même chose avec le 2ème pâton. Là j’ai mis de la cardamome et j’ai coupé des tranches plus épaisses pour les mettre dans un moule. De la même façon, au repos sous un torchon pour environ 30mn.

Mettre le four à chauffer à 200°. Mélanger dans un bol 1 jaune d’oeuf et le lait. Avec un pinceau appliquer le mélange sur les kanelbulle et saupoudrer de sucre à chouquettes.

kanelbulle

 

Pour les brioches individuelles, au four pour 10 à 15mn selon leur taille. Pour le moule de 15 à 20mn.

A la sortie du four faire refroidir sous un torchon. Du moins si on vous en laisse le temps… D’ailleurs c’est ce qui c’est passé. Les brioches individuelles ont disparu en un rien de temps mais le je garde le moule pour le petit dej de demain….

kanelbulle

 

Mes goûteurs ont tous vu qu’il y avait une différence avec les versions précédentes. Plus légers et aériens. C’était fameux. Je ne les ferais plus jamais à la main! Merci le CookingChef.

Est ce que c’est parce que cela sent l’été en ce moment que je pense aux bananes au grill? Peut que oui!!

En attendant que l’été soit vraiment là, nous avons profité d’avoir l‘Optigrill de Téfal pendant quelques jours pour faire le dessert que nous préférons avec le barbecue. Comme je l’ai déjà indiqué, le barbecue c’est le boulot de mon Bob mais là j’ai pris les choses en main pour faire griller ces bananes.

J’ai du mal à vous présenter cela comme une recette, vous allez voir cela va aller très très vite. Mais cela se mange, cela se prépare, et cela s’accompagne alors voici comment.

 

Pour 5 personnes :

  • Environ 4 à 5 bananes selon les appétits

 

Et puis c’est tout comme ingrédients. Mettez l’Optigrill à chauffer ou votre barbecue. Couper les bananes AVEC la peau (c’est ça qui est important) en tronçons de 4 cm environ. Quand votre grill est prêt, poser les tronçons dessus. Si nécessaire, retournez les de temps en temps pendant la cuisson. Elles sont prêtes quand la peau est toute noire. Environ 10mn.

Bananes au grill

L’avantage si vous les faites au barbecue c’est que vous pouvez le faire tout de suite après la la plat principal. Comme elles ont toujours la peau , elles ne prennent pas le goût du plat précédent.

Servez, enlever la peau et dégustez en ne vous brûlant pas!  Vous pouvez accompagner cela d’une glace, d’une sauce au chocolat ou juste d’un peu de sucre. Moi je les aime nature. A vous de voir…,

Régalez vous.

Une recette de crêpes Bonne Maman! Un régal de gourmandises pour un goûter d’hiver au coin de la cheminée.

recette de crêpes Bonne Maman

Mais qu’est qu’elle a de plus cette recette que toutes les autres? Un ingrédient particulier, une astuce très spéciale! Non elle n’a rien d’extraordinaire elle juste très très bonne. Je vous retranscris la recette telle qu’elle m’a été envoyé. Toute simple mais quand ma Miss Bobette nous a fait ça hier nous nous sommes régalés.

Ingrédients :

  • Pour 40 crêpes environ – Repos 1 heure
  • 500gr de farine
  • 6 oeufs
  • 1 litre de lait
  • 70gr de sucre en poudre
  • 50gr de beurre
  • 1 sachet de sucre vanillé

 

Verser la farine dans un saladier, creuser un puits. Casser les oeufs au centre puis ajouter les sucres en poudre et vanillé. Fouetter les oeufs en intégrant la farine petit à petit et en versant le lait au fur et à mesure.

Faire fondre le beurre au bain-marie ou au micro-ondes, le laisser refroidir puis l’incorporer à la préparation. Mélanger puis couvrir le saladier d’in linge et laisser la pâte reposer 1 heure au réfrigérateur .

Mélanger la pâte pour la rendre bien fluide et verser une petite louche dans une poele chaude antiadhésive légèrement beurré. Faites cuire 1mn à feu moyen puis une minute de l’autre coté.  Rélaiser les autres crêpes de la même manière.

Tant qu’à faire nous avons mangé ces crêpes avec la confiture Bonne Maman ou plutôt le fruité intense à la fraise qui n’est pas une confiture puisqu’il n’y a pas assez de sucre 😉

recette de crêpes Bonne Maman

 Et comme je ne me lasse pas des gifs crées avec Google+ et la fonction autoawesome voici le feu devant lequel j’ai dégusté ces crêpes

Feu de bois

Suite à mon article au sujet du panier de légumes voici la recette du clafoutis au poires que j’ai fait avec les poires reçus dans le panier!

Ingrédients :

  • 3 cuillères à soupe de sucre
  • 3 cuillères à soupe de farine
  • 1 paquet de sucre vanillé
  • 2 œufs
  • 1 cuillère à soupe de crème fraîche
  • Quantité suffisante de lait
  • 3 poires

Préchauffer le four à 190°.

Mélanger tous les ingrédients, et ajouter du lait jusqu’à une consistance de pâte à crêpes. Beurrer un moule ou des moules individuels. Mettre les poires épluchés et coupées en morcaux dedans. Verser le mélange dessus. Mettre le moule au four pendant 25mn.
Sortir le moule, verser un peu de sucre dessus et remettre 5mn.

Clafoutis

 

Il a été mangé en un temps record. Forcément ils mettent moins de temps à le manger que moi à le préparer et pourtant c’était rapide!

Encore une tarte aux prunes me direz vous! En fait j’ai fait des tartes aux fruits pratiquement tous les week ends avec des prunes, des pêches et tous ces fruits d’été parce que on me l’a demandé avec force et insistance. Cette fois ci je pense que c’est la dernière. Je trouve encore des prunes mais c’est quand même la fin pour cette année.

Dans les dernières variantes j’ai ajouté de la confiture de pêches qui m’a été donné par Birgit. Elle croulait sous les pêches de son jardin et en a recyclé en confiture. Cela a été totalement approuvé par ma marmaille, donc Birgit si tu as encore des pôts je rends bien volontiers.

Ensuite j’ai utilisé une astuce que j’ai vu l matin même sur Facebook sur la page de Philippe Conticini (je vous ai dit qu’il serait le parrain de sugarNweb le 12/12/12????). Son message était intitulé comment rendre une tarte encore plus gourmande. D’après lui il suffit de beurrer le moule et de verser du sucre avant de mettre la pâte. J’ai voulu essayer aussi sec et vu la mine réjoui des testeurs ce fût un succès.

 

Donc pour la pâte j’ai utilisé la pâte brisé minute dont je ne me lasse pas, j’ai généreusement beurré mon moule et j’ai mis environ 2 cuillères à soupe de sucre en poudre. J’ai étalé la pâte à tarte. Ensuite environ 150gr de confiture de pêches sur la pâte à tarte. Les prunes coupés en deux et dénoyautés, coté bombé vers le bas. Un tout petit peu de sucre par dessus les prunes. 3/4 d’heure au four à 190° et voilà le résultat.

 

Forcément on ne voit pas le dessous mais mes testeurs ont confirmé que c’était différent et ils ont tout dévoré.

Tarte aux myrtilles et pommesC’est la saison des fruits, d’ou des tartes aux fruits régulièrement sur la table. Des tartes aux pêches, aux abricots et aux prunes. Mais c’est aussi la saison du vidage de congélateur pour raison de nettoyage. D’ou une tarte aux myrtilles, et comme il n’y en avait pas assez, deux pommes sont venus se rajouter. Et enfin un pôt de crème de caramel au beurre salé qui traînait par là. Acheté parceque il était joli (oui je sais, c’est crétin comme raison mais c’est comme ça) et qui du coup a traîné quelques temps avant de finir sur cette tarte!

Et comme d’habitude je vous recommande la pâte à tarte minute qui est extra sans parler du fait qu’elle se fait très rapidement.

Ingrédients :

  • 1 pâte à tarte minute 
  • 2 pommes
  • env 250gr de myrtilles congelées
  • 1 pot de crème de caramel au beurre salé de 120gr

Faire chauffer le four  190°. Étaler la pâte dans un moule à tarte. Mettre la moitie du pot de crème au beurre salé au fond de la tarte.

Eplucher les pommes, et les couper en deux puis en quatre et couper chaque quartier en trois. Mettre les quartiers sur la tarte. Verser les myrtilles par dessus, et finir le pot de crème au beurre salé en mettant des petites touches par dessus les fruits.

Mettre au four pendant 35mn. Sortir et laisser refroidir un peu avant de servir.

Tarte aux myrtilles et pommes

Enjoy! Comme ça ou avec une crème Anglaise ou même un boule de glace à la vanille…. Régalez vous

Une recette de saison: la salade de fruits mais que l’on peut adapter à d’autres fruits et d’autres saison. Je suis partie d’un premier essai de cette  recette qui est elle inspiré de la recette de Dorian! La salade qui fait Hummmmmmm

On s’est encore régalé au dernier picnic de Dorian avec sa version….

 

Ingrédients pour 10 personnes:

  • 300ml d’eau
  • 125g de sucre cassonade
  • 200ml de jus d’orange

Épices

  • 2 étoiles de badiane
  • 1 cuillère à café de cannelle en poudre
  • 1/2 cuillère à café d’extrait de vanille
  • Une pincée de clous de girofle
  • 1 cuillère à café de cardamone en poudre

Fruits

  • 3 pommes
  • 3 abricots
  • 2 pêches jaunes
  • 2 bananes
  • 250gr de fraises
  • 125gr de myrtilles
  • 125gr de framboises

Pour préparer le sirop, mettre l’eau avec le sucre dans une casserole et les épices. Chauffer doucement et laisser bloblotter (copyright je sais plus????) doucement pendant 10mn.

Pendant ce temps préparer les fruits et les couper dans un bol. Laisser le sirop refroidir et verser sur les fruits. Mettre au frais quelques heures avant de déguster.

Hummmmmm

Cette recette est un classique Suédois, des poires cuites avec des airelles. Cela donne une magnifique couleurs aux poires et on retrouve le coté astringent des airelles. Moi j’adore mais je veux bien croire que c’est une question culturelle.  En attendant si vous voulez retrouver ces merveilles dans votre assiette, voilà comment faire.

 

Ingrédients pour deux personnes :

  • 2 poires
  • Entre 200 à 300gr de confiture d’airelles selon la taille de vos poires
  • de l’eau

Peler les poires et les couper en deux. Les mettre dans une casserole et mettre la confiture par dessus. Rajouter de l’eau pour diluer la confiture et que les poires soient pratiquement recouvertes.  Faire cuire à feu doux. Le temps de cuisson dépend de la maturité de vos poires. Chez moi cela a cuit environ 15mn et elles étaient mures. Eteindre le feu ou la plaque et laisser refroidir dans la casserole couverte.

Servir tiède ou froid avec une boule de glace à la vanille ou même une petite chantilly maison à la vanille.

PS : la quantité ridicule de Chantilly sur cette photo est du au fait que quelqu’un a fini la chantilly (ou presque) et a remis le siphon tel quel dans le frigo. Grrrr si je l’attrape celui là…..

Après ces festivités de Noël qui ont été l’occasion de manger beaucoup de chocolat et de calissons j’avais envie d’y revenir avec une recette à base de crème de calissons.

C’est un produit que j’ai découvert à Aix en Provence mais que je trouve assez facilement à Paris dans les épiceries fines et chez G.Detou. Cela permet d’associer ce gout d’amandes et de fruits confits à d’autres goûts. Je m’aperçois en regardant les recettes que j’ai fait à base de cette crème que j’y associe très souvent la pomme. Je trouve que c’est un fruit qui va très bien avec. Cela étant dit il doit bien y avoir autre chose… Il va falloir y cogiter!

Donc une recette ultra simple de pommes aux four.

Ingrédients :

  • Autant de pommes que de convives
  • Un pot de crème de calissons la quantité dépend de ce que vous arriverez à mettre dans les pommes

Mettre le four à chauffer à 190°. Laver les pommes,  avec un evide-pommes enlever le trognon. Couper le bout du trognon et le remettre dans la pomme pour que le mélange  ne s’échappe pas trop de la pomme. Remplir la pomme avec de la crème. Mettre au four pendant 40mn.

Servir vite sinon elles se ratatinent comme sur la photo 😉

 

Autres recettes à base de crème de calisson :

Moelleux aux pommes et à la crème de calissons 

Cupcakes à la crème de calissons 

Gratin de pommes à la crème de calisson 

Galette des Rois à la crème de calissons

Autre recette de Pommes au four 

 

 

 

 

Tout d’abord bonne année 2012 à tous. Qu’elle vous apporte joie et bonheur.

Mon dernier post de l’année 2011 a été un gâteau et mon premier de cette année sera également un gâteau mais cette fois ci à la crème de marrons. C’est devenu le gâteau de cette fin d’année. Mon Ptit’Bob n’arrête pas de le faire. La recette nous vient de ma Belle Soeur Myriam que je remercie ici. Il est mangé en dessert, au goûter et même au petit déjeuner …. Je l’ai servi pour le repas du 31 décembre avec une crème chantilly à la vanille mais avec une boule de glace à la vanille, une crème anglaise ou avec une petite sauce au chocolat c’est également très bon…..

 

Ingrédients :

  • 125gr de beurre
  • 1 boite de crème de marrons (500grs)
  • 4 oeufs
  • 1 pincée de sel
  • 2 cuillères à soupe de farine
  • 1 cuillère à soupe de liqueur de châtaignes ou de rhum (facultatif)

Chantilly au siphon

  • 500ml de crème fleurette entière
  • 1 gousse de vanille entière
  • 1 cuillère à soupe de sucre

 

Faire fondre le beurre, mélanger avec la crème de marrons. Séparer les jaunes des blancs d’oeufs.  Monter les blancs en neige avec une pincée de sel.
Ajouter les jaunes au beurre et à la crème de marrons, mélanger puis ajouter la farine et la liqueur si souhaité (personnellement je ne le fait pas, quand les enfants mangent ça au petit dej je trouve que ce n’est pas une bonne idée 😉 )
Incorporer les blancs en neige à la préparation.
Beurrer un moule ou utiliser un moule en silicone, le remplir et faire cuire 45 minutes à 180° ou thermostat 6. Vérifier la cuisson en mettant un couteau dans le gâteau. Il doit ressortir sec. Laisser refroidir.

Faire chauffer doucement la crème avec la gousse de vanille ouverte dans la longueur et le sucre pendant 5mn. Verser le mélange dans un siphon en passant par un chinois à tamis fin pour enlever toutes les petites choses qui pourrait boucher le siphon. Fermer le siphon. Mettre les cartouches (j’ai un siphon de 1l donc 2 cartouches…) et mettre au frais quelques heures avant de servir. Secouer énergiquement le siphon avant de servir.

Un gâteau très léger (si,si je vous assure!!) et pas « estoufagasse » pour deux sous.

Si vous aimez la crème de marrons, il y a sur ce blog deux autres recettes : Fondant Marrons chocolat avec cuisson et sans cuisson.