Recettes de desserts

Un régal de saison avec des pommes de la coopérative de Ribiers, patrie d’une de mes belles-soeurs. Des petites Gala toutes fondantes pour un classique rapidement fait.

Il rentrait très exactement 9 pommes dans mon plat et nous étions que 6 mais finalement il n’y a pas eu de soucis et elles ont étés toutes mangés.

Ingrédients :

  • 9 petites pommes
  • 1 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 1 cuillère à café de cannelle en poudre
  • 1 cuillère à café de cardamone en poudre
  • 25 gr de beurre

Mettre le four à chauffer à 210°

Laver les pommes, avec evide-pommes enlever le trognon. Éventuellement, couper le bout du trognon et le remettre dans la pomme pour que le mélange beurre-épices ne s’échappe pas trop de la pomme.

Mettre une lichette de beurre dans chaque pomme et répartir les épices dans les pommes.  Mettre les pommes dans un plat allant au four et au four pour 1/2heure à 3/4 d’heures.

Nous les avons mangé avec une glace à la vanille

Un de ces jours je vous montrerais la version de Miss Bobette au feu de bois….

Toujours avec la même pâte à tarte, ultra rapide, facile et Zarbi (d’après Leonie Canot), je suis en mode production de tartes au fruits. Les enfants se régalent et en redemandent. Cette fois ci c’est avec des pommes et des framboises. Les pommes me viennent d’Anne et j’ai honte d’avouer que je ne sais plus quels variétés mais il y en avait deux sortes, une un peu acidulé et l’autre non !?!?

J’ai fait cette tarte plusieurs fois et malgré l’aspect des framboises au final, je recommence. La seule recommandation est que dans mon cas j’ai utilisé des Framboises surgelés et il faut un peu de poudre d’amandes pour absorber le jus. Sinon on se retrouve avec énormément de jus dans le fond du plat comme à mon premier essai, ce qui n’a pas gêné Ptit’Bob qui a toute ramassé à la petite cuillère….

J’ai également légèrement modifié les quantités pour la pâte, je voulais voir si avec un peu plus de beurre c’était différent! En fait c’est meilleur mais pas suffisamment pour que je continue. (quantités utilisés précédemment ici).

 

Ingrédients :

Pâte à tarte

  • 60ml d’eau
  • 150gr de beurre
  • 250gr de farine
  • 1 pincée de sel

Fruits et autres

  • 2 cuillère à soupe de sucre
  • 1 cuillère à soupe de poudre d’amandes
  • Quantité suffisante de pommes , environ 3.
  • 200gr de framboises

 

Faire bouillir l’eau avec le sel, mettre le beurre en morceau et laisser fondre avec une légère ébullition. Jeter en seule fois la farine, mettre hors du feu et bien mélanger pour faire une boule.

Etaler la pâte à la main dans un moule à tarte de 28 cm env. Etaler la pâte lorsqu’elle est encore chaude.

Faire chauffer le four à 190°.

Quand la pâte est tiède, saupoudrer une cuillère à soupe de sucre pardessus.

Eplucher les pommes, les couper en tranches fines et les étaler sur la pâte. Recouvrir d’une cuillère à soupe d’amandes en poudre, puis des framboises et enfin une dernière cuillère à soupe de sucre.

Mettre au four pour 45mn.

Dans la maison que nous occupons à Aix ces vacances il y a des pruniers! Donc nous avons mangé des prunes et des Reines Claude à ne plus savoir quoi en faire. En fait elles étaient tellement bonnes que cela nous paraissait un crime de les manger autrement. Finalement pour un dîner j’ai fait une tarte et maintenant avec les dernières prunes je continue parce que elles sont absolument délicieuses en tarte.

J’en ai profité pour essayer d’utiliser la pâte brisée que je trouve tellement facile mais que je n’avais utilisé que précuite pour des tartes à la rhubarbe ou des tartes au citron. Et ce fût un régal. Décidément cette pâte est vraiment facile à faire, pratique et délicieuse. Que demander de plus?

 

Ingrédients :

Pâte à tarte :

  • 250 gr de farine
  • 125 gr de beurre
  • 75 ml d’eau
  • 1 pincée de sel (remplacé par 1 cuillère à soupe de sucre dans la dernière version testée)

Fruits :

QS de Reine Claude (aucune idée de la quantité utilisé, plus de 500gr mais moins d’1kg)

QS Sucre en poudre

Faire chauffer le four à 190°

Fond de tarte :

Faire bouillir l’eau avec le sel, mettre le beurre en morceau et laisser fondre avec une légère ébullition. Jeter en seule fois la farine, mettre hors du feu et bien mélanger pour faire une boule.

Etaler la pâte à la main dans un moule à tarte de 28 cm env. Etaler la pâte lorsqu’elle est encore chaude. Comme je n’étais pas très sure des qualités anti-adhésives des moules j’ai utilisé du papier de cuisson entre le moule et la pâte.

Saupoudrer de sucre en poudre le fond de tarte.

Laver les fruits, les couper en deux et enlever le noyau. Mettre les fruits sur la pâte coté bombé dessous (j’ai fait ça sur les conseils d’un ami qui disait qu’elles étaient tellement juteuses que la pâte en serait trempée). Remplir le moule en serrant les fruits.

Saupoudrer les fruits de sucre et mettre au four pour 30 à 35mn en surveillant son aspect.

Vue chez Papilles, j’ai voulu essayer cette façon de cuire la rhubarbe. Un grand succès  auprès de mes enfants (du moins 2 sur 3, ce qui n’est pas si mal je trouve). Elle devient toute tendre et juste acidulé, Nous l’avons mangé dans nos yaourts et avec de la glace à la vanille.

 

Papilles a elle trouvé la recette dans le livre Cuisinez, c’est la saison d’Annabel Langbein.

 

Voici ma version :

Ingrédients :

  • 700gr de rhubarbe
  • 2 sachets de sucre vanillé (au total 15gr)
  • 50gr de cassonnade
  • 4 cuillères à soupe d’eau
  • 2 cuillères à soupe de jus d’orange.

Faire chauffer le four à 150°.

Nettoyer la rhubarbe en enlevant les bouts et les fils. Couper en tronçons de 3 à 4cm. Mettre dans un plat allant au four. Saupoudrer de sucre vanillée et de cassonade. ajouter l’eau et le jus d’orange et mettre au four pour 1 heure.

 

Je pense que la prochaine fois j’essayerais avec du gingembre. Vous avez déjà essayé rhubarbe-gingembre?

Encore un test d’un produit qui m’ été envoyé: ma glace maison de Alsa.  J’adore faire ces trucs là! Surtout que cette fois ci c’est un concept de glace à faire sans sorbetière. Donc sans équipement particulier si ce n’est un congélateur. Parce que là j’ai beau dire halte au sur-équipement culinaire, je dois dire que la glace sans congélateur c’est vraiment difficile.

 

Donc on prend le petit paquet, on le mélange avec 350ml de lait pendant quelques minutes et puis si on le souhaite on ajoute quelque chose pour la parfumer. Trois suggestions sont faites sur le paquet, un sachet de sucre vanillé, 4 à 5 cuillères de cacao tamisé ou 100ml de expresso en réduisant la quantité de lait du départ.

 

Quand je l’ai reçu, j’ai d’abord pensé le faire à la crème de marrons puisque mes loulous en sont fans et qu’il y a très longtemps je leur faisais ça! Mais sur les conseils de ma Miss Bobette, j’ai mélangé 3 cuillères à café de pâte à spéculos crunchy (qui m’a été ramené du Grand Nord par une voisine, merci Sylvia!) .

Une fois que c’est bien mélangé, on mets tout ça dans un bac à glace de 1l et au congélateur pour 6h. C’est long 6 heures pour avoir enfin le droit de goûter….

Puis enfin, on goûté! Alors franchement c’est très bon. Pas d’arrière goût bizarre et un régal avec la pâte à spéculoos. Juste un peu sucré à mon avis mais cela n’a pas du tout dérangé la marmaille. La texture était parfaite, pas trop dure et facile à servir. Et quand on tombe sur des petits bouts de spéculoos…. c’est extra.

Donc vivement que je recommence, la prochaine j’ai promis que ce serait à la crème de marrons….

Merci Jennifer pour ce test.

Ma Glace Maison Alsa en vente au rayon sucres, prix conseillé 2,49€

 

Un truc que je n’ai jamais fait, une recette de gâteau sans la recette et sans la photo! C’est une première.

En fait j’ai piqué la recette à Anne de Panier de Saison. Je l’ai fait pour le boulot à l’occasion d’une petite fête. Nous l’avons mangé comme Anne l’avait recommandé avec des petites bulles (mais pas du Rosé, désolée Anne). Et forcément j’ai totalement oublié de prendre une photo.

 

 

De toute façon celle de Anne sont tellement belles que je ne pouvais faire mieux que de vous montrer les siennes.

Donc si vous voulez tester l’association Rhubarbe fraises allez donc voir la recette de Anne, elle a été testé et approuvé par mes collègues. C’est très facile à faire et un régal. Merci Anne pour cette bonne idée.

Si vous voulez d’autres idée d’association rhubarbe fraises, il y a le Cobbler rhubarbe fraises et le crumble.

 

Photos Anne Demay  Panier de Saison

Un petit dessert tout frais pour ce beau printemps ensoleillé que nous avons en ce moment. Tout simple sans genoise en dessous, ni pâte à biscuit, juste une mousse de fruits.

C’est une de mes collègues, D. qui m’a parlé de cette recette qu’elle souhaitait tester avec de l’Agar Agar. Mais mon stock était vide et en allant au petit super marché du coin je suis tombé sur un paquet à un prix tellement exorbitant que j’ai abonné et je me suis rabattu sur de la gelatine alimentaire.

 

Ingrédients :

  • 500gr de fraises
  • 200gr de sucre
  • 1/2 citron
  • 6 feuilles de gélatine
  • 500ml de crème fleurette
  • quelques fraises pour la décoration

Faire tremper les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide. Laver et équeuter les fraises. Les passer au mixer avec le sucre et le jus du 1/2 citron.

Mettre les fraises dans une casserole, quand les feuilles de gélatine sont bien ramollis, les égoutter et les presser pour enlever le maximum d’eau. Les mettre avec les fraises et faire chauffer à feu doux en remuant pour bien faire fondre la gélatine.

Laisser refroidir.

Faire monter la crème fleurette en chantilly. Quand le mélange de fraises est refroidi, l’incorporer délicatement à la chantilly.

Mettre dans un moule puis au réfrigérateur pendant au moins 6 heures.

Démouler sur une assiette, mettre les friases pour la déco au dessus ….

 

…. et si vous avez de la chance vous n’aurez pas comme moi une couche de gelée de fraises audessus d’un mélange chantilly-fraises. Mais qu’est que j’ai bien pu louper?

Cela étant dit c’était vraiment très bon donc je ne changerais rien, si ce n’est peut être attendre un peu plus que le mélange de fraises soit encore plus froid….

 

… ou comment se faire une petite douceur pour un goûter de printemps.

La semaine dernière nous avons feté les 14 ans de Ptit’Bob, et cette semaine ce sont les 17 ans de Bobette (Gloups!!!) . Et c’est Ptit’Bob qui nous a fait le gâteau d’anniversaire pendant je préparais ces verrines, largement inspiré de celles ci et de celles ci!

Mais cette fois ci c’était avec un parfum de fleur d’oranger (Merci La Merof pour cette idée) qui me parait aller bien avec ce printemps ensoleillé.

 

Ingrédients pour 8 verrines de taille moyenne (verres à tapas)

  • 250gr de Mascarpone
  • 2 blanc d’oeufs
  • une petite pincée de sel
  • 70gr de sucre
  • 1,5 cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger
  • Quantité suffisante de fraises coupés en petits morceaux pour faire une petite épaisseur au fond des verrines
  • 1 meringue de taille moyenne

 

Faire monter les blancs en neige avec la pincée de sel. Pendant ce temps mélanger la mascarpone avec l’eau de fleur d’oranger. Incorporer délicatement les blancs d’oeufs montés dans la mascarpone.

Couper les fraises et les mettre dans les verrines. Émietter une meringue dans les verrines et mettre le mélange mascarpone-blancs en neige par dessus.

Pour une fois que j’ai un des ces trucs « inutiles » de cuisine contre les quels je peste tout le temps dans le genre sur équipement culinaire, il me manquait l’essentiel! Je m’explique, j’ai bien un petit chalumeau pour brûler les crèmes mais pas de petits pots pour mettre au four! Je ne sais pas où ils sont passés depuis le dernier déménagement!

Depuis ce matin j’ai enfin des petites coupelles qui vont au four et je me lance dans les crèmes brulées, d’abord un mélange lait + crème + fêve Tonka! Et là catastrophe, trop chaud, trop vite, trop je sais quoi! La crème tourne dans le lait! Deuxième essai et re-belote! Pourtant là j’y suis allé doucement!  Est ce que c’est le mélange crème lait? Est ce que c’est la fève Tonka qui fait tourner le mélange? Je change ma tactique et je fais juste chauffer de la crème fleurette avec de la cardamone!  Ouf . Puis ensuite, la crème ne prend pas dans le four, j’ai fini par monter la température et finalement c’est bon!!

Quelle aventure! Et en plus j’ai voulu faire des meringues avec les blancs….. cata de chez cata! Et là aussi il a fallu que je m’y reprenne!

C’est pas mon jour!! Mais je ne sais pas ce qui s’est passé!!! Cela étant dit au final tout le monde était ravi et a dévoré.

Ingrédients pour 6 personnes :

  • 5 jaunes d’œufs
  • 100 gr de sucre
  • 66 cl de crème fleurette
  • 1 cuillère à café de cardamome

Faire chauffer la crème (doucement) avec la cardamome pendant 10mn. Laisser refroidir quelques instants.

Mélanger les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.  Ajouter la crème petit à petit aux œufs  tout en mélangeant. Verser dans des bols allant au four et mettre au four à 120° pendant 40mn environ.

Bon la température et le temps ne sont que indicatifs puisque au bout de 40mn j’ai monté la température à 135 et j’ai laissé encore 15mn.

Laisser refroidir et juste avant de servir saupoudrer de sucre par dessus chaque bol et passer le chalumeau. Servir immédiatement!


Bon j’ai fait un mix de différentes recettes mais si vous avez une idée comment je suis partie dans les choux je veux bien que vous me le disiez!!!

Il y a quelques temps je vous ai proposé une recette de verrine avec des pommes et de la Chantilly. Alors cette fois ci ce sont des pommes avec de la chantilly! Mais quelle différence ? Les parfums bien sur! J’avais fait cuire les pommes avec de la fêve Tonka et j’en avais mis dans la Chantilly. Cette fois j’ai utilisé une de mes associations d’épices préférés : cannelle-cardamome-gingembre.

 


Ingrédients pour 6 :

  • 7à 8 pommes moyennes épluchées et pelées et coupées en quartie
  • 3 cuillère à soupe de sucre1 dl à 2 dl d’eau
  • 1 cuillère à café de cardamome

Faire chauffer l’eau et le sucre ensemble pour faire un sirop. Ajouter les pommes et la cardamone, baisser le feu et laisser cuire 1/4 à feu doux. J’aime bien quand les pommes ne sont pas trop cuites et gardent leur forme.

Chantilly :

  • 50cl de crème fraiche liquide et entière
  • 1 cuillère à soupe de sucre en poudre
  • 1 cuillère à café de cannelle
  • 1 cuillère à café de cardamome
  • 1 cuillère à café de gingembre

Décoration :

  • des graines de sésame

 

Faire chauffer à feu très doux la crème avec le lait et la fève pendant 10minutes environ. Éteindre le feu et laisser refroidir. Mettre dans le siphon en le passant par une passoire fine pour enlever tout ce qui pourrait boucher le siphon (ceci est une étape indispensable). Mettre la ou les cartouches de gaz, remuer et laisser au frais couché à plat pendant
quelques heures avant de servir sur les pommes légèrement tiédies.
Parsemer de graines de sésame.


Je dois dire que un des avantages de cette recette est que tout peut être préparé la veille et monté au dernier moment. Cela m’arrange fortement quand j’ai des diners le soir après le boulot.

Décidément j’aime les cobblers, après les fruits rouges, voici le rhubarbe-fraises. Toujours une demande du petit dernier qui adore la rhubarbe. Et l’association Rhubarbe-fraise m’avait beaucoup plu l’an dernier dans je ne sais plus quelle recette. Alors le voici sous la forme d’un cobbler qui commence à devenir un grand basic à la maison.


Ingrédients :

  • 400gr de rhubarbe
  • 1dl de cassonade
  • 1dl d’eau
  • 200gr de fraises


Pour la pâte :

  • 150gr de beurre
  • 150gr de farine
  • 2 œufs
  • 200gr de sucre (cassonade)


Mettre le four en route à
190°C.

Couper la rhubarbe en morceaux et la mettre dans une casserole avec la cassonade et l’eau. Faire cuire à feu moyen 10mn.

Mettre les fruits au fond d’un plat, mettre les fraises nettoyés par dessus.

Faire fondre le beurre et
laisser refroidir. Mettre les fruits au fond d’un plat et verser les
50gr de sucre et la poudre d’amandes.

Mélanger les œufs, avec
le sucre, la farine et ajouter le beurre fondu. Verser sur les fruits.
Mettre au four pour 35 à 45mn.

A servir avec un glace ou pourquoi pas une petite chantilly!!!


Il restait du sirop au fond de la casserole que je n’ai
pas voulu mettre dans le plat. Il était délicieux dilué avec un tout
petit peu d’eau.

 

PS j’en ai même oublié mon blog anniversaire! 4 ans et 11 jours. Bientôt la maturité?

Une nouvelle version de cette recette que j’ai déjà publié ici. Après l’avoir testé plusieurs fois, j’en suis arrivé à la conclusion qu’un peut de lait pour « diluer » le mascarpone permet ensuite de mieux l’incorporer aux blancs en neige. De plus, j’ai échangé la vanille avec de l’extrait de vanille et j’ai diminué la quantité de sucre en poudre.

Enfin, j’ai fait des essais avec plusieurs fruits différents et une version un peu plus économique est de prendre des fruits rouges congelés pour le coulis.


Ingrédients pour 6 personnes :

  • 250 gr de mascarpone50gr de sucre glace
  • 50ml de lait
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille
  • 2 blancs d’oeufs
  • 200 gr de fruits rouges 

Pour le coulis

  • 300gr de fruits rouges pour le coulis
  • 1 cuillère à soupe de sucre

     

Mélanger le mascarpone, le lait le sucre glace et l’extrait de vanille. Monter les blancs d’œufs en neige. Incorporer le mélange de mascarpone aux blancs en neige.

 

Laisser reposer au frais quelques heures si possible.

 

Préparer le coulis, mélanger les fruits dans un mixer ou blender avec la cuillère de sucre. Réserver.

 

Au dernier moment, répartir le mélange à base de mascarpone dans les 6 verrines (par exemple des verres à tapas). Mettre les fruits coupés par-dessus et laisser chacun se servir de coulis à volonté.


Cette recette sera ma contribution pour le concours de verrines de 750gr, et peut être publié dans leur nouveau livre Verrines. Ce livre fera partie de la collection comprenant, Macarons, Moelleux, Apéro Dinatoire et Muffins dont les bénéfices vont à Action contre la faim.

 

Dessert au mascarpone et aux fruits fraisCe dessert au mascarpone et aux fruits frais est une recette qui m’a été donné par ma collègue AS que je remercie. Je cherchais un dessert léger pour manger après une fondue savoyarde. Je sais qu’il est encore un peu tôt dans la saison pour des fruits rouges mais j’ai quand pris des framboises, des myrtilles et des mures. 

 

Ingrédients pour 6 :

  • 250gr de Mascarpone
  • 2 blancs d’œufs
  • 75gr de sucre glace
  • 2 gousses de vanille
  • Des fruits rouges frais à volonté
  • 300gr de fruits avec une cuillère à soupe de sucre pour le coulis


Battre les blancs en neige ferme. Mélanger le sucre glace, mascarpone et gratter les graines des gousses de vanille et les mélanger avec. Incorporer les blancs d’œufs au mascarpone.  A ce stade là de la recette on peut laisser reposer jusqu’au lendemain au frigo ou au moins quelques heures.

Faire un coulis de fruits en mixant le sucre et les fruits. Réserver.

Au dernier moment, mettre le mélange dans des verrines ou verres à tapas, recouvrir de fruits rouges et laisser les convives se servir du coulis.


Dessert au mascarpone et aux fruits frais

Le retour de la fève Tonka sous forme de chantilly pour accompagner une petite compoté de pommes. Léonie  Canot pensant que j’allais lui faire un diner trop lourd, j’ai opté pour une compote de pommes. On est bien d’accord c’est léger comme truc!! Comme il y a plus d’air que de crème dans la chantilly, ça peut être mauvais. Allez Léonie, ressers toi un peu!!!

Ingrédients pour 6 :

  • 7à 8 pommes moyennes épluchées et pelées et coupées en quartie
  • 3 cuillère à soupe de sucre1 dl à 2 dl d’eau
  • 1/3 de fève tonka rapé

Faire chauffer l’eau et le sucre ensemble pour faire un sirop. Ajouter les pommes et la fève Tonka, baisser le feu et laisser cuire 1/4 à feu doux. J’aime bien quand les pommes ne sont pas trop cuites et gardent leur forme.

Chantilly :

  • 50cl de crème fraiche liquide et entière
  • 1 cuillère à soupe de sucre en poudre
  • 3/4 de fève tonka râpé

Décoration :

  • Une belle cuillère à soupe d’amandes effilées, grillés à sec dans une poêle (attention ça brule très vite)

Faire chauffer à feu très doux la crème avec le lait et la fève pendant 10. Éteindre le feu et laisser refroidir. Mettre dans le siphon en le passant par une passoire fine pour enlever tout ce qui pourrait boucher le siphon. Mettre la ou les cartouches de gaz, remuer et laisser au frais couché à plat pendant quelques heures avant de servir sur les pommes légèrement tiédies. Parsemer d’amandes.


PS : pour ceux qui ne le savent pas (encore) Léonie Canot est ma belle sœur et elle sévit sur son blog Un nerf de famille depuis quelques mois, je vous le recommande.

Mousse au chocolat au siphonJ’ai un siphon!!! Je répète j’ai un siphon. Je suis super contente par contre j’ai fait une carabistouille, comme il y avait une promo sur les 1l (ce qui le mettait au même prix que le 0,5l) j’ai acheté le grand. Et en fait c’est trop grand. Je crois qu’il faut faire de la chantilly pour un régiment pour que ce soit valable. Bref, j’utilise donc 2 cartouches à chaque fois et c’est vraiment trop bête.

Donc je cherche des recettes sympas à faire avec un siphon. J’ai déjà le confit de canard aux châtaignes de Anne de Papilles et Pupilles qu’elle nous avait fait faire lors d’un atelier. C’est d’ailleurs cette recette qui m’a décidé à acheter mon siphon. Alors lorsque je tombe sur cette recette de mousse au chocolat faite par Pascale pour 750gr je l’ai vite mis de coté et voilà Tadaaaaa : une mousse au chocolat au siphon (pas photogénique pour deux sous mais tellement bon!)

Ingrédients (pour 8 si dans des verrines) :

  • 100gr de chocolat
  • 2dl de crème fraiche liquide entière
  • 1dl de lait100gr de chocolat pour faire des copeaux pour recouvrir la mousse
  • 1 siphon

Faire fondre le chocolat doucement au micro ondes ou au bain marie. Je l’ai fait au micro ondes en plusieurs fois et en mélangeant à la spatule entre chaque fois pour qu’il fonde bien.
Faire bouillir le lait et la crème. Le verser en plusieurs fois sur le chocolat fondu tout en mélangeant doucement avec une spatule.
Faire passer le mélange à travers une passoire fine au dessus d’un bol (Pascale insiste sur cette étape car tout petit morceaux pourrait boucher le siphon).

Mettre la mélange au frais pendant 4 heures.

Mettre le mélange dans le siphon, bien le fermer selon votre mode d’emploi, mettre une cartouche (ou 2 dans mon cas) , secouer 4 ou 5 fois et remettre au frais (à plat) au moins une heure avant de consommer.

Préparer vos copeaux de chocolat avec une râpe ou un économe. (Pascale le fait plus joliment que moi)

Au moment de servir, secouez le siphon 5 à 6 fois, en le tenant à l’horizontal puis servez la mousse en maintenant le siphon tête en bas et l’embout bien droit. Mettez des copeaux de chocolat et servez.

Résultat des courses : une mousse légère et très chocolaté. Par contre je l’ai servi à ma petite famille sans les copeaux de chocolat juste pour gouter. Pareil pour la photo. J’ai tout essayé pour que cela donne envie d’y gouter mais une mousse au chocolat ça ressemble franchement à quelque chose de difficilement mangeable. So sorry!!!

Mousse au chocolat au siphon


Comme nous le rappelle si justement le Chef Damien, plus que 24 jours avant le Salon du Blog Culinaire de Soissons organisé par 750gr. Alors voici une des recette que j’ai l’intention de préparer le Samedi matin lors de ma présentation (je vous ai dit que j’avais le trac!).

C’est un parfait aux airelles et aux pepparkakor (sablés au gingembre).


Ingrédients pour 5 personnes :

  • 50gr de pepparkakor ou sablés au gingembre
  • 25gr de beurre
  • 0,5l de glace à la vanille
  • 1dl de confiture d’airelles


Préparation :

Sortir la glace du congélateur pour qu’elle ramollisse un peu.

Mettre les pepparkakor dans un robot pour obtenir des miettes. Mélanger ces miettes avec le beurre fondu et mettre dans un moule.

Mélanger la glace avec la confiture d’airelles, mettre pardessus les pepparkakor et remettre au congélateur pour 10 à 15mn.

Sortir du congélateur, démouler et servir avec quelques airelles.



Évidemment les lecteurs avertis verront que je ne l’ai pas fait dans un moule pour la photo mais dans un verre, je crois qu’au salon ce sera plus facile à gouter dans des verrines!

Pour les sablés (ou pepparkakor) et la confiture d’airelles, il suffit de se fournir chez Ikea. A défaut, des airelles séchées iront très bien et éventuellement des spéculos à la place des sablés.