Une des recettes que nous avons fait pendant nôtre atelier à 6 mains lors du dernier salon du blog. Les autres recettes que nous avons faites seront sur nos blogs dans les jours qui viennent, chez Birgit, Leonie ou votre serviteur.C’est presque comme un pain d’épices ou en suédois on appelle ça mjuk pepparkaka. Et pour le filmjölk qui nous a a servi de fil conducteur pour toutes nos recettes on peut le remplacer par du lait fermenté ou du lait ribot.

Ingrédients :

  • 100 gr beurre
  • 2 œufs
  • 2 dl sucre en poudre
  • 1,5 dl filmjölk
  • 1,5 cuillère à café de gingembre moulu
  • 0,5 cuillère à café de clous de girofle moulu
  • 2 cuillères à café de cannelle moulue
  • 1 grain de poivre de Jamaïque moulu
  • 1 cuillère à caféde cardamome moulue
  • 1 cuillère à soupe de bicarbonate
  • 3 dl de farine

Faire fondre le beurre et le laisser refroidir. Beurrer et fariner un moule long. Fouetter les œufs et le sucre jusqu’à ce qu’il devienne blanc et léger de préférence avec un fouet électrique

Ajouter le filmjölk puis les épices et le bicarbonate. Mélanger pour homogénéiser.

Ajouter la farine puis le beurre fondu. Mélanger pour homogénéiser. Mettre le mélange dans un moule et le mettre dans la partie basse du  four à 175° env 45 mn.



Lors du salon nous les avons fait cuire dans des petits moules en silicones pour faire ces petites boules. La cuisson est alors de 15 à 20mn.

… comme chaque année le Christmas cake. Je ne voudrais pas être un oiseau de mauvais augure mais Noël approche. D’ailleurs il suffit de faire un tour dans les grands magasins, les décos et les chocolats sont de sortie. Mais si vous voulez que votre Christmas cake soit prêt pour les premiers gouters de noël en décembre c’est maintenant qu’il faut s’y mettre. C’est en causant avec Pascale Weeks il y a quelques jours que je me suis rendu compte qu’il était temps. C’est grâce à elle que j’ai commencé à le faire ce gâteau. Merci Pascale. Je vous mets le lien vers un autre summum de la gastronomie de Noël en Angleterre, le Christmas Pudding.

Bon il faut pas avoir peur de ce délai. En fait la première étape (macération des fruits) prend 24h. Ensuite on mélange les ingrédients on fait cuire. Puis on laisse le gâteau reposer pendant 3 semaines tout en le « nourissant » de Brandy (cognac, armagnac, Calvados ce que vous voulez). Ensuite on mets la pâte d’amandes et aprés1 jour le glaçage. On attend que le glaçage durcisse un peu (env 24h) et c’est prêt. Quand je vous dis que c’est maintenant qu’il faut commencer.
Cette année j’ai remis des Cranberries et j’ai mis en plus des zestes d’oranges confits du cédrat.

Pendant ces dernières vacances j’ai amené ma petite famille à Stockholm passer quelques jours avec  la partie Suédoise de la famille.

Mon oncle et ma tante ont un petit cabanon (ou stuga) sur une ile dans l’archipel de Stockholm. C’est une ile relié à la terre ferme par un pont donc accessible en voiture. Je vous le précise avant que vous vous mettiez à imaginer une petite ile dans le genre paradis pour nous seuls. Cela étant dit pour moi c’est quand même le paradis sur terre. Pour être plus précise, et pour les connaisseurs cet ile se trouve à coté de Stavsnäs.


Cliquer sur la photo (copie d’écran de google map). Stockholm n’est pas visible et est sur la droite de l’image.

 

Nous avons profité d’être dans le coin pour prendre le bateau à Stavsnäs vers Sandhamn. C’est une ile île à l’extrémité de l’archipel. C’est une dernière ile a être habité avant la pleine mer, d’ou une position stratégique pour les marins. D’ailleurs la KSSS ou Kungliga Svenska Segelsällskapet ou Club de voile royal Suédois s’est installé à Sandhamn. C’est eux qui organisent la course Gotland runt (le tour de Gotland). Les bateaux à quai sont tous plus beaux les uns que les autres.  Avec 110 habitants l’hiver et plusieurs milliers l’été,



C’est très petit mais tellement jolie ! La plus jolie des plages s’appelle Trouville, mais ne me demandez pas pourquoi!


Nous avons passé une journée là bas sur la plage et à admirer les bateaux. L’eau était glacé et seuls les enfants se sont baignés. Comme d’habitude, les cousins étaient extrêmement organisés pour le picnic. Ils avaient tout prévu pour le salé et nous devions nous arrêter à la boulangerie pour acheter des gâteaux pour le café. Et donc j’ai gouté pour la première fois aux bullar de Sandhamn : des brioches à la cardamone et aux raisins. Une fois mon four retrouvé à la maison je me suis lancé dans la fabrication de ces merveilles. Cela n’a pas tout à fait le même gout que mangé sur le port en regardant les voiliers avec une tasse de café chaud mais ça reste très bon.

Ingrédients pour 12 bullar :

 

  • 80gr de beurre
  • 400gr de farine
  • 25gr de levure (ou un sachet de levure de boulanger sèche)
  • 3/4 dl de sucre
  • 250ml de lait
  • 1 cuillère à café de cardamome moulu
  • 50gr  raisins

Faire fondre le beurre dans une casserole, ajouter le lait et la cardamone. Laisser chauffer un instant puis éteindre sous la casserole et laisser tiédir à 37° à peu près. Cela permet à la cardamone d’infuser le lait et surtout le mélange ne doit pas être trop chaud pour la levure. Verser de l’eau chaude sur les raisins secs pour les faire gonfler. Émietter la levure de boulanger dans un bol et ajouter un peu du lait tiède pour mélanger. Ajouter le reste du lait, le sucre, puis la farine petit à petit en mélangeant. Quand le mélange se détache des bords ajouter les raisins égouttés.

 

Laisser la pâte lever 40mn sous un torchon humide à l’abri des courants d’air.

Mettre de la farine sur un plan de travail et pétrir la pâte quelques minutes. Diviser la pâte en autant de petits pains (bullar) que vous souhaitez (environ 12 pour moi). Poser les sur une plaque allant au four, recouvrir d’un torchon humide, et laisser de nouveau lever environ 30mn à l’abri des courants d’air.

Faire chauffer votre four à 190°.

Mettre du sucre cassé??? (flûte je sais plus comment il s’appelle ce sucre, et le mien je l’ai acheté en Suède!). Mettre les bullars au four pour 10 à 15mn.


Les dernières semaines ont étés riches en évènements, que ce soit pour les enfants, première au Théâtre pour ma Miss Bobette dans Iphigénie ou le péché des Dieux.

En toute objectivité, je dois dire que ma fille est formidable. Mon Bob junior passe son bac de Français et Ptit’Bob était malheureux comme les pierres (elles sont vraiment malheureuses les pierres?) suite au vol de sa trottinette dans la bibliothèque où il passe la plus part de son temps libre.

Les vacances ont déjà commencé pour Miss Bobette, et d’ailleurs elle n’est pas très présente en ce moment très occupé à sortir. Le Grand doit attendre Lundi prochain pour l’oral et le petit dernier va commencer à nous casser les pieds : « je m’ennuie » dés Vendredi soir.

Coté boulot, c’est un salon qui m’a pris mes journées et mon week end, mais c’était passionnant d’organiser notre participation ainsi que celle de nos partenaires (comme on dit!). Et coté Blog, je vous parlerais bientôt d’une sortie à Rungis avec une bonne bande de bloggeurs, là aussi une matinée extraordinaire pour explorer ce lieu qui mérite bien son nom de marché gigantesque. Ensuite ça été un atelier sur le thème des légumes et toujours une bonne ambiance pour cuisiner entre bloggeurs.
Ajouter à cela un petit souci avec une épaule droite (bien sur puisque je suis droitière) et le résultat est que je n’ai pas beaucoup fait la cuisine ces derniers temps. Des classiques, des tartes, des pâtes , des pizzas livrés et surtout le reste de la famille qui s’est mis au boulot…..

Donc aujourd’hui Mercredi, un des gâteaux préférés de mon bachelier : le chocolat banane. Une recette à la base de Pascale Weeks sorti de son livre Cookies, Muffins & Co que j’avais déjà publié mais sans la recette et maintenant que c’est  devenu un basique à la maison, les enfants partent du principe qu’ils vont trouver la recette sur le blog…. Alors voilà!

Ingrédients :

  • 100gr de beurre mou
  • 100gr de cassonade
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 2 œufs
  • 3 bananes mures écrasés (ou coupés en morceaux et passés au micro-ondes quelques minutes)
  • 225gr de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 100gr de chocolat noir coupé grossièrement en morceaux

 

Préchauffer le four à 180°

 

Mélanger le beurre mou, le sucre et le sucre vanillé jusqu’à obtenir un mélange crémeux. Ajouter les œufs battus et mélanger. Ajouter les bananes écrasés, mélanger encore. Ajouter la farine et la levure, mélanger (encore et toujours). Ajouter le chocolat et donner un dernier coup pour l’incorporer. Mettre dans un moule, beurré et fariné ou dans un moule en silicone, et mettre au four pour 45mn environ. Le couteau inséré dedans doit ressortir sec (sauf pour les traces de chocolat fondu!). Laisser refroidir sur une grille, démouler et enjoy avec un verre de lait par exemple.

Remarque : on peut mettre des pépites de chocolat mais nous avons trouvé cela moins bon, on peut aussi remplacer le chocolat par des noix concassés comme dans la recette originale de Pascale.

Une tuerie cette recette de Fondant au chocolat-marrons sans cuisson. D’ailleurs j’ai failli mourir en regardant les ingrédients. Ahhh mon coeur, mes artères, mon cholestérol…. Mais Réquia chez qui j’ai piqué la recette m’avait assuré de ses bonnes intentions envers ses lecteurs, donc j’ai voulu essayer et j’en encore une fois fait profiter et la famille te les collègues. Franchement il vaut mieux être nombreux. Et mon moule à petits carrés se prête très bien à ce gâteau puisqu’on peut en prendre juste un peu, puis encore un peu et encore… comme ça on a l’impression d’en avoir mangé très peu.

Ingrédients :

  • 250 gr de beurre
  • 250gr de chocolat noir
  • 250gr de crème de marrons

Faire fondre doucement le beurre et le chocolat au micro ondes ou dans une casserole. Ajouter la crème de marrons. Bien mélanger. Mettre dans un moule, puis au frais pour 3h minimum. Démouler et manger par petites doses….

Fondant au chocolat-marrons sans cuisson

Une recette que j’utilise souvent quand il s’agit de faire des bouchées individuelles, et un vrai succès au bureau…

PS et bon anniversaire à Léonie Canot qui fête ses 21 ans aujourd’hui. 😉

Gâteau à l'orangeJ’ai vu plusieurs gâteaux à l’orange sur les blogs mais j’ai pris la recette du gâteau au citron que fait Léonie Canot tiré d’un livre de Trish Deseine! Forcément j’ai un peu changé la donne, ne serais qu’en changeant les citrons en oranges. De plus j’ai utilisé mon nouveau moule pour des gâteaux individuels, donc j’ai réduit le temps de cuisson.

Ingrédients : 

  • 100g beurre demi-sel mou
  • 150g sucre (au lieu de 175gr)
  • 175g farine
  • 1,5 cuillères à café de  levure chimique
  • 3 cuillères à soupe de  lait (entier de préférence mais bon…) (j’en ai mis que 2)
  • 2 œufs
  • le zeste d’1 orange
  • 1 cuillère à soupe de jus d’1 demi orange

Glaçage : 

  • le jus de 2 oranges
  • 100 gr de sucre (au lieu de 125gr)

Faire chauffer le four à 180°.


Tout mélanger au robot à la main, 35 minutes, 25 minutes au four..
DÈS LA SORTIE DU FOUR, verser sur le cake le glaçage. (Comme mon moule fait des gâteaux plus jolies retournés, j’ai d’abord démoulé puis versé le glaçage dessus.).
Laisser refroidir et bien sécher avant de démouler.

Gâteau à l'orange

J’ai reçu il y a quelques temps des pommes Antarés (merci Ludivine) pour les tester. Comment vous dire, elles sont bonnes comme
des pommes. Remarquez c’est pas tout à fait vrai il y a des pommes qui ne sont
pas bonnes. Je ne citerai pas de noms même sous la torture. Les pommes Antarès
sont relativement petites, rouge et jaunes, sucré mais trop, et pas farineuses
pour deux sous.

Alors j’en ai gardé quelques unes pour ma consommation
personnelle. Certains
se boulotent du
chocolat quand ils ont un petit creux, (non je ne citerai pas de noms), moi
c’est les pommes et de préférence pas trop grandes et pas trop sucrés. Donc c’est parfaitement adapté.

Cela étant dit comme je voulais aussi les tester dans une
recette et que le Mercredi suivant pointait le bout de son nez, j’ai fait un
moelleux aux pommes avec de la fève tonka.
(Décidément je fais souvent des moelleux aux pommes)


Ingrédients :

150gr de beurre

1 ½ dl de sucre en poudre

2 œufs

3dl de farine

1 cuillère à café de levure

½ dl de lait

1 fève Tonka

2 pommes Antarès


Faire chauffer le four à 175°

Faire ramollir le beurre au micro ondes (ou le sortir
quelques heures avant pour ceux qui savent prévoir à l’avance), ajouter le
sucre et mélanger. Ajouter un œuf à la fois tout en mélangeant. Ajouter la
farine et la levure ensemble puis le lait. Râper la fève sans vous râper les
doigts (c’est pour ça que je mets dans les ingrédients une fève entière mais je
n’en utilise qu’un peu plus que la moitié), l’ajouter au mélange. Remuer et
mettre dans un moule en silicone ou beurré. Peler les pommes et couper en
petits morceaux. Pousser les morceaux de pommes dans la pâte. Mettre au four
40mn. Laisser refroidir et puis Enjoy !




Et sur la fève Tonka c’est ici.

J’ai déjà fait au moins une recette avec cette fève, des
muffins chocolat blanc abricot et fève tonka et c’est ici.


Pour cette veille de Noël un petit gâteau moelleux aux pommes et crème de calisson à consommer à l’heure du thé! J’en profite pour vous souhaiter à tous et à toutes un joyeux noël.

Ingrédients :

  • 150gr de beurre
  • 2 œufs
  • 150gr de sucre (cassonade)
  • 3 cuillères à soupe de crème de calisson
  • 300gr de farine
  • 1 sachet de  levure chimique
  • 100ml (1dl) de lait
  • 1 pomme

Faire chauffer le four à 190°

Faire fondre le beurre et le laisser refroidir. Mélanger les œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange soit « aéré ». Ajouter les épices. Mélanger à part la farine et la levure et pareil pour la crème et le lait. Ajouter alternativement la farine+ levure et le lait+crème au mélange œuf+sucre. Ajouter la crème de calisson mais mélanger à peine.

Verser le mélange dans un moule beurré ou un moule en silicone. Eplucher la pomme, couper en petits morceaux et enfoncer dans la pâte. Mettre au four 1h environ. (vérifier avant mais 45mn c’est trop juste et aprés j’ai oublié de regarder….)

La crème de calisson se trouve facilement dans tous les supermarchés d’Aix en Provence. Pour les Parisiens il y a le Bon marché et G.Detou. Pour les autres dites moi où vous le trouvez….

PS : l’image du haut vient http://www.flickr.com/photos/26601279@N04/2497039518/ 


Gateau au mincemeatEt une  nouveauté pour le Glöggfest (fête du vin chaud), un gâteau au mincemeat repéré depuis longtemps chez Pascale mais que je n’avais pas eu le temps de faire.  Aujourd’hui il manque le temps pour faire les mince pies alors j’essaye celui-ci. Pascale l’appelle le gâteau aux fruits secs de la paresseuse. C’est pas faux!

Ingrédients :

  • 150 g de beurre mou
  • 150 g de sucre
  • 2 oeufs
  • 225 g de farine et 1 sachet de levure chimique
  • 1 bocal de mincemeat (env.400 g)

Préchauffez votre four à 160 °C.
Mélanger le beurre et le sucre, pour obtenir un mélange crémeux. Ajouter les oeufs en mélangeant, puis la farine, la levure et le mince meat puis bien mélanger.

Verser dans un moule et mettre au four pendant 1 heure 15 environ.

Gateau au mincemeat

Pour le mince meat il y a quelques explications ici, ainsi qu’une recette. Cette année j’ai lâchement profité de Luolan qui m’en a ramené de Londres. Mais cela se trouve à Paris dans quelques épiceries.

PS Quoique en fouillant bien j’avais fait un quatre quart au mincemeat il y a fort longtemps.

Un petit Stollen déjà essayé il y a fort longtemps mais à l’époque je n’avais pas publié la recette. A l’origine une recette  piqué à Mamina.

Je suis repartie de la même recette mais avec des modifs forcément. Moitié moins de raisins, pour pouvoir ajouter des cranberries. Ensuite j’ai utilisé du mixed spice et de la canelle au lieu des épices proposés par Mamina. Et enfin j’ai utilisé du calva. Pour les puristes je rajouterais comme Mamina que mon Stollen n’a pas la prétention d’être un vrai Stollen.

 

Ingrédients pour un stollen :

  • 400 g de farine
  • 15 g de levure de boulanger
  • 13 cl de lait
  • 50 g de sucre
  • 4 jaunes d’œufs
  • 75 g de beurre fondu
  • ½ cuillère à café de sel
  • ½ cuillère à café de cannelle
  • ½ cuillère à café de Mixed spices
  • 50g de raisins de Corinthe
  • 50gr d’airelles/cranberries confite
  • 50 g d’écorces d’orange confite
  • 4 cuillères à soupe de calvados
  • Beurre fondu et sucre glace pour la finition

 

Mélanger les fruits confits et le calva et laisser reposer pour qu’ils absorbent le calva.

Faire tiédir le lait et délayer la levure dedans. Dans un saladier, mélanger la farine, le sel, les épices et le sucre.

Ajouter petit à petit, le mélange lait plus levure, le beurre fondu et les jaunes d’œufs. On obtient une pâte molle et collante. Former une boule. Laisser reposer une heure et demie  à l’abri des courants d’air.

Pétrir la pâte et incorporer les fruits. Former la pâte comme un pain sur une plaque avec du papier de cuisson. Laisser lever de nouveau une heure.

20mn avant la fin, faire chauffer le four à 170°. Mettre le stollen à cuire environ 35mn. Quand il est cuit, passer du beurre fondu au pinceau et saupoudrer de sucre glace.

Stollen

Stollen

Encore une petite bricole pour le goûter de Noël.

Christmas CakeJ’ai commencé mon Christmas cake de l’année il y a quelques temps. Il a maintenant reposé et je l’ai « nourri » au calva régulièrement. Une à deux cuillères à soupe tous les 5 ou 6 jours. Quand je l’ai enlevé de sa protection d’alu il était tout collant. Ça promet!

Donc aujourd’hui j’ai attaqué les dernières étapes puisqu’il sera entamé Samedi au cours de ma soirée traditionnelle de vin chaud ou Glöggfest comme on dit là bas. Donc la couverture en pâte d’amandes et le glaçage. pâte d’amandes (Je vous mets les liens vers les post d’origine il y a fort longtemps.)
Quelques photos prises aujourd’hui, la pâte d’amande donne une impression de « bosselé » ce sont les raisins qui dépassent


Christmas Cake

Et le glaçage

Christmas Cake

Il n’y plus qu’à laisser sécher le glaçage et samedi il sera temps de trouver des petits Pères Noël pour le décorer.

Je déclare que les préparatifs pour Noël peuvent commencer!!!

Effectivement les magasins commencent à vendre des décorations de Noël, mais moi je vous parle de la première étape pour la préparation du Christmas Cake de 2009. Pour qu’il soit prêt pour le début Décembre je m’y mets maintenant!
Allez on mélange les raisins, les corinthes, les sultanes, les cranberries séchées et le Cognac! Et maintenant je laisse reposer jusqu’à demain!

Christmas Cake

 

En fait ce titre est un piège!!! Vous avez été attiré ici sous un faux prétexte! Il n’y a pas de beurre dans ce fondant mais par contre on y trouve du beurre de cacahuètes! Donc coté légèreté c’est raté! Mais coté goût c’est un top.


C’est une recette de Birgit du blog « Cooking out », elle nous a commis un livre formidable, rien que le titre m’éclate : « si tu sèches la cantine je te colle en cuisine ». J’en rêve de les coller en cuisine. Miss Bobette aime bien faire deux ou trois trucs mais j’ai plus de mal avec les garçons! Alors sur les conseils de Birgit je me suis lancé (seule) dans « the » fondant au chocolat.  Le mélange chocolat et beurre de cahouetes a toujours été un de mes trucs préférés mais là c’est un délice que je vous recommande. Par contre, je ne vous mets pas la recette, elle est dans le livre.

Finalement avec l’autorisation de Birgit  je vous la mets :

Ingrédients pour 6 gâteaux :

200gr de chocolat à dessert

80gr de beurre de cacahuètes

80gr de sucre en poudre

3 oeufs

1 cuillère à soupe de farine

(j’ai juste omis le sucre vanillé)

Préchauffer le four à 170°.

Faire fondre le chocolat àfeu doux en mélangeant et ajouter le beurre de cacahuètes hors du feu. Ajouter le sucre puis les oeufs un par un tout en mélangeant. Ajouter la farine. Répartir dans les 6 alvéoles d’un moule à muffin en silicone. Et mettre au four pendant 13mn. Laisser refroidir avant de démouler et enjoy!


Dans un autre genre, comme livre de cuisine plutôt pour les enfants il y a le livre de Garance du magnifique blog des Cuisines de Garance : les Toques Vertes. Des recettes pour apprendre à cuisiner sain à ses enfants.


Birgit, Garance et moi même ayant une chose qui nous tient à cœur en commun et c’est la Suède. Mais de là à dire que ces fondants sont des Suédoiseries, faut pas exagérer….

Angry Mum n’est pas Suèdoise mais Suisse, mais je suis sure qu’elle ne l’a pas fait exprés. Et dans un autre genre de livre, associant dessin et cuisine  Angry Mum s’est allié avec Estèbe pour nous donner le livre des Corsaires & Casseroles. Il est disponible ici : Koocook.

Après un premier essai, que l’on pourrait sans aucune modestie ni fausse pudeur qualifier de raté, je me suis relancée. Et j’ai piqué la recette de Cathy. Je n’ai pas pris les mêmes fruits puisque  je voulais absolument re-essayer le mélange myrtilles-framboises. Et comme d’hab j’ai changé les quantités, moins de sucre sur les fruits et pas de vanille.

Cobbler pommes framboises

Cela étant dit, il faudra quand même que j’essaye avec des airelles et des noix de pécans. Et puis quand j’y pense, c’est peut peut être parce que je ne suis pas fichu de suivre à la lettre les recettes que je me plante. Faudrait que j’y réfléchisse.

Pour ceux  et celles, comme moi il y a quelques semaines, qui ne savent pas ce qu’est un Cobbler voici quelques explications. Ce n’est pas un cordonnier, ne vous inquiétez pas, je ne suis toujours pas devenu cannibale. C’est un gâteau  à base de fruits, d’ailleurs c’est tellement à la base que les fruits sont au fond du plat! Comme un crumble me direz vous. Eh bien oui, mais la pâte que l’on verse au dessus n’est pas la même sinon on appellerais cela un crumble et pas un cobbler. CQFD

Donc je disais la pâte au dessus ressemble à une pâte à gâteaux, genre moelleux et pas craquant (comme un crumble). Mais comme un crumble cela se mange très très bien avec une petite glace à la vanille.

Ingrédients :

  • 150gr de myrtilles
  • 100gr de framboises
  • 100gr de pommes (pesés après avoir épluché et coupé deux petites reinettes)
  • 2 cuillères à soupe d’amandes en poudre.
  • 50gr de sucre type cassonade

pour la pâte :

  • 150gr de beurre
  • 150gr de farine
  • 2 œufs
  • 200gr de sucre (cassonade)

 

Mettre le four en route à 190°C.

Faire fondre le beurre et laisser refroidir. Mettre les fruits au fond d’un plat et verser les 50gr de sucre et la poudre d’amandes.

Mélanger les œufs, avec le sucre, la farine et ajouter le beurre fondu. Verser sur les fruits. Mettre au four pour 35 à 45mn.

Servir tiède avec de la glace. Un délice.

 

PS : Cela étant dit en regardant les explications de Wikipédia, qui n’est pas ma bible culinaire je vous rassure, je voisqu’il faut mettre les fruits sur la pâte. Ce seras pour un prochain essai.

 

C’est le dernier jour pour proposer des recettes de moelleux à 750gr pour le concours « Tous les moelleux ». Et forcément comme d’habitude je n’ai pas vu le temps passer. Je suis une courge et je viens de m’apercevoir que c’est le dernier jour. Heureusement que c’est un jour où je ne bosse pas, sinon c’était cuit!

Alors quand j’ai vu concours de moelleux j’ai tout de suite pensé à ce gâteaux qui rentre dans la catégorie Suédoiseries pour plusieurs raisons. D’abord le mélange d’épices que l’on retrouve régulièrement dans mes recettes : Cannelle, cardamome, gingembre et clous de girofle. Ensuite parce que j’ai rajouté des airelles. alors pas de panique  ce sont des ingrédients faciles à trouver. Si vous ne trouvez pas de la confiture d’airelles (chez IKEA) vous pourrez toujours remplacer par des airelles séchés (ça on n’en trouve presque partout et entres autres chez Monop) ou alors vous pouvez également remplacer par rien du tout!  C’est très bon aussi.

Ingrédients :

  • 150gr de beurre
  • 2 œufs
  • 150gr de sucre (cassonade)
  • 1 cuillère à café de cannelle en poudre
  • 1 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 1 cuillère à café de cardamome en poudre
  • 1 pincée de clous de girofle concassé ou en poudre
  • 300gr de farine
  • 2 cuillères à café de levure chimique
  • 50ml (1/2dl) de crème liquide
  • 100ml (1dl) de lait
  • 2 cuillères à soupe de confiture d’airelles (ou 80gr d’airelles séchées)

Faire chauffer le four à 180°

Faire fondre le beurre et le laisser refroidir. Mélanger les œufs et le sucre jusqu’a ce que le mélange soit « aéré ». Ajouter les épices. Mélanger à part la farine et la levure et pareil pour la crème et le lait. Ajouter alternativement la farine+ levure et le lait+crème au mélange œuf+sucre+épices.

Verser la moitié du mélange dans un moule beurré ou un moule en silicone. Verser la confiture d’airelles au centre du moule en un trait. Verser la deuxième moitié du mélange. Mettre au four pour 45mn environ.


Ce concours est pour déterminer les recettes qui seront publiés dans un livre des éditions Solar, dont les bénéfices iront à Action contre la faim. J’en profite pour vous reparler des deux premiers qui sont parus : les Apéros Dinatoires et les Muffins. Je vous les recommandes, ce sont de très jolies livres, pas chers et c’est une bonne idée de cadeaux!


Ou comment je ne raconté pas toute la vérité à mon cher et tendre époux. Je n’ai pas dis que je lui avait menti, ça je ne le fait pas. Même quand je fais chauffer la CB avec ma copine Luolan je lui dis. De toute façon si je ne lui dis pas il s’en aperçoit puisque j’ai la chance d’avoir un merveilleux et doux époux (si j’en fais trop vous me le dites) qui voit tout de suite quand je sors de chez le coiffeur ou quand j’ai une nouvelle tenue.

Je disais donc que j’ai juste omis de lui faire part d’un de mes derniers achats en l’occurrence de magnifiques et très mignons petits moules en papier pour des cup cakes. (bon d’accord il ne devrait pas en faire tout un fromage non plus, mais on ne sait jamais, vu que la place est relativement limité dans notre appart.)

Parce que figurez vous que les cup cakes j’y ai pris gout, je trouve ça rigolo comme tout. Par contre ça rate quelque fois. J’avais profité d’une sortie avec Léonie Canot pour acheter du sirop de bleuet (ou sirop de myrtilles pour les européens que nous sommes) chez G.Detou. C’était vendu dans une jolie bouteille comme le sirop d’érable et c’est tout bleu, forcément. Donc mes neurones ont fait un saut quantique jusqu’à cup cakes bleus! Dans ma tête je les voyais déjà avec un joli glaçage vert et des petits grains de lavande enrobés de sucre par dessus (toujours chez Georges D)! Pour être jolis, ils étaient assez réussi par contre le sirop de bleuet a trop liquéfié ma pâte et on va dire que c’était juste difficile à manger……

Alors aujourd’hui avec mes jolis petits moules et des petites boules de sucre de toutes les couleurs (ah bon, ça non plus je ne te l’ai pas dis mon chéri?) je me suis relancé dans les cup cakes! Cette fois ci à la Violette, puisque j’avais un petit pot de gelée de violette. Merci à la boite de Bob qui nous offre des bonnes choses pour Noël, mais franchement la gelée de violette avec le foie gras ne m’avait pas tenté.

Ingrédients :

  • 120gr de beurre
  • 100gr de cassonade
  • 20gr de poudre d’amande
  • 2 œufs
  • 60gr de farine
  • 120gr de gelée de violette
  • pour le glaçage : 1 blanc d’œufs, autant de sucre glace pour arriver à la bonne consistance et quelques gouttes de citron

Faire chauffer le four à 190°. Mélanger le beurre ramolli avec le sucre puis ajouter petit à petit les autres ingrédients. Mettre dans des caissettes ou autre et mettre au four 15mn. Laisser refroidir et couvrir de glaçage. Ajouter des petits sucres déco et hop là c’est fait!

Encore des photos ratés, d’abord je remplis trop les caissettes donc elles se déforment et ensuite, il est orange mon glaçage pas rose, fichu appareil!


Là pour le coup, mon chéri, il ne peut que applaudir : plus de pot de violette, un truc de moins dans la cuisine. Quoique je vais peut être garder le pot je pourrais certainement m’en resservir pour ranger quelque chose….

PS J’ai une théorie sur le sur-équipement cuisinesque, comme quoi finalement on peut se débrouiller avec peu de choses et je l’ai développe ici.