Sep 252006
 

Finalement dans ces achats de fin de semaine, il restera au moins une chose dans 20 ans. Des arbres!

Je vais peut aller consulter un psy pour comprendre, mais il y a quelque chose de très satisfaisant dans l’acte d’acheter des arbres. Cela plait nettement moins au Bob qui se dit qu’il va falloir qu’il creuse les trous, lui !

Comme il semblerait que ce soit la saison pour planter, nous avons acheté un petit abricotier de variété Harogem (si cela dit quelque chose à quelqu’un) et deux oliviers de variété Aglandau pour suivre les conseils qui nous ont été donné lors de notre visite au Château Virant.

Nous avons creusé les trous, et maintenant nous les laissons s’aérer (les trous pas les arbres). Evidemment maintenant ils sont pleins d’eau, à défaut d’air, vu les quantités faramineuses d’eau qui nous sommes tombés dessus ce week-end. On se serait cru en Normandie. (D’ailleurs, cela n’a rien à voir mais vous avez vu que le grand événement du week-end c’est l’incendie du marché au poisson de Trouville, c’est sur qu’il y a des choses plus graves dans la vie mais c’est quand même tristoune).

      

Je reviens à mes arbres, donc nous aurons au moins un abricot et trois olives l’année prochaine. Qui a dit que j’étais optimiste ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 25 septembre 2006  Add comments

  4 Responses to “Abricots et olives”

  1. OUI C’EST TRISTE…

    Ben évidemment que l’incendie à Trouville c’est hyper triste ! Je les connais bien les types qui bossent là-bas (enfin, surtout un) et je me demande comment ils vont faire dans les semaines à venir… J’espère qu’ils pourront reconstruire assez vite
    À part ça, j’imagine que le psy te dira que la satisfaction que te procures la plantation de l’arbre c’est l’image de l’enracinement of course, de ta famille, de toi-même, et autres introduction, érection et bla bla bla… bref, rien que du sexuel j’en ai peur (sans parler de Monsieur Bob qui creuse!). Nous sommes bien peu de choses (surtout moi qui ne suis absolument pas psy bien sûr!)

  2. J’y crois pas ! Toutes les tomates qu’on voit en arrière-plan de la première photo !
    Et c’est quoi les fleurs rouges de la deuxième photo ?
    Nous, au printemps, on (l’homme et mon père, soyons honnête)a planté deux cerisiers puisqu’il faut qu’il y ait pollenisation entre deux variétés différentes… pour se rendre compte après avoir refermé le deuxième trou qu’il y avait un cerisier dans le jardin d’à côté ! En plus je crois qu’on les a plantés trop près l’un de l’autre.
    Quand on a aménagé, on nous a offert un olivier, t’es super optimiste sur l’histoire des olives !
    Au moins ce qui est bien dans les oliviers, ce sont leurs racines qui ne sont pas du tout envahissantes et on peut même en planter près des piscines.

  3. Léonie : tu crois vraiment que cela peut être expliqué sexuellement????
    Nunuvénère : Ha! tu as vu mes magnifiques tomates, quand je penses que pleins de gens se sont fichus de moi en mars quand je les ai planté! Pour les autres « fleurs » en fait ce sont les fruits d’un Pyrancanthea (comment ça s’écrit?). J’essaie de m’en débarrasser petit bout par petit bout. Mais il pique le lascar (Léonie tu crois que c’est sexuel?). Pour les olives je suis trés optimiste je te l’accorde. Nous avons trouvé un cerisier dans le jardin quand nous arrivés, entre trois chênes qui lui font un peu d’ombre, mais les cerises sont trés bonnes avec du Rhum hips!

  4. Tu as raison de planter……

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)