Il y fort longtemps Dorian a annoncé le 1er Cup Cake day. Il y  fort longtemps je me suis dis quelle bonne idée. Il y a fort longtemps je me suis dis que j’avais le temps puisque le 1er Mars était loin. Il y fort longtemps je me suis mise à réfléchir à quoi je pouvais les faire ces cup cakes puisque je n’en avais jamais fait!

Et puis et puis je pense que vous avez compris où je veux en venir. A ma très grande honte, j’ai loupé la date. Damned!

Donc nous sommes le mardi 9 mars Dorian a publié une première liste longue comme le bras puis une deuxième tout aussi longue et moi nada!

Bon, entre temps il m’est bien venu une idée. Pourquoi ne pas essayer avec de la crème de calissons?  Tout simplement parce que je n’en ai pas. Trop facile. Alors comme j’ai une collègue au bureau qui a passé une partie des ses dernières vacances à Aix. J’ai passé commande et réceptionné ma crème.  Alors voilà toute l’histoire. Je les ai fait trop tard mais j’ai pu tester une nouvelle façon d’utiliser la crème. Miam.

En fait j’avais déjà fait il y a fooooort longtemps un Quatre quarts aux calissons (en fait un Sockerkaka mais c’est presque pareil, c’est juste la version Suèdoise) et le goût de la crème de calissons était totalement inexistant. Mystère et boule de gomme. Était-ce pour une question de quantités? D’après des recettes similaires vu ici et là j’avais cru comprendre qu’il ne fallait pas mélanger la crème à l’appareil mais juste l’incorporer entre deux couches d’appareil dans le moule. Dont acte dans cette version!

Ingrédients :

  • 120gr de beurre
  • 120gr de cassonade
  • 2 œufs
  • 60gr de farine
  • 30gr de poudre d’amandes
  • Parfums : Crème de calissons : 1 petite cuillère à café de crème par cup cake
  • Pour l’autre moitié de l’appareil, j’ai ajouté une cuillère à café d’eau de fleur d’oranger
  • Pour le glaçage, 1 blanc d’œuf et du sucre glace, du colorant alimentaire

Mettre le four à chauffer à 190° .

Mélanger le beurre mou avec le sucre. Ajouter les œufs puis la poudre d’amande et enfin la farine.

Laisser reposer 10mn si vous avez comme moi oublié d’acheter le sucre glace. Sinon passez directement à l’étape suivante. J’ai rempli 6 mini moules avec une bonne cuillère à soupe de pâte, les moules étaient pas tout à fait remplis à moitié. Mettre une petite cuillère de crème de calissons. Recouvrir avec de la pâte.

Pour le reste de l’appareil, j’ai ajouté l’eau de fleur d’oranger et j’ai rempli mes caissettes. Mettre au four 15  bonnes minutes. J’ai trouvé que c’était un peu long. Sortir et laisser refroidir sur une grille.

Pendant ce temps préparer le glaçage, prendre le blanc d’œuf  et rajouter du sucre glace jusqu’à obtenir une pâte épaisse. J’ai ajouté du colorant rouge et j’ai essayé de faire des marbrures!!

Quand les cakes sont froids les recouvrir de glaçage, j’ai ajouté du sucre à chouquettes, j’ai laissé sécher le glaçage et j’ai joué avec mes jolies petits stylos pleins de glaçage coloré (trouvé à Londres chez Marks and Spencer)

 

.Autre recettes à la crème de calissons sur ce blog :

Gratin de pommes à la crème de calissons piqué à Mamina

La galette des rois à la crème de calisson


Et  last but not least,  ceci est un blog divers et varié. Que je range dans la catégorie cuisine. et c’est mon choix!  Pour autant je me range également dans une catégorie qui n’existe pas vraiment, elle n’est pas défini comme tel et elle englobe beaucoup d’autres genres que la cuisine, c’est la catégorie : je m’amuse, je ne me prends pas au sérieux (y pas de quoi me direz vous et vous auriez raison), j’échange des mots, des rires, des recettes, des vidéos, brefs des bons moments. D’aucuns diraient que je suis un bisounours. Pourquoi pas si cela me rend heureuse et si des gens viennent me lire pour cela.

Je suis toujours attristé par les bagarres qui peuvent avoir lieu sur la blogosphère, bagarres entre sérieux et pas sérieux, entre pro et amateurs, entre pro-amateurs et amateurs-pro. De grâce faites nous rire, faites nous envie, faites nous de belles recettes, de belles photos ou des moches si vous ne savez pas faire mieux (ça c’est juste pour moi!) , des recettes faciles à faire (oh oui!) et des recettes difficiles (juste pour regarder, promis je ne m’y risquerai pas). Je comprends bien que les enjeux ne sont pas les mêmes pour les uns et pour les autres mais n’y a t-il pas de la place pour tout le monde?

(Rho la la c’est limite dégoulinant de bons sentiments tout ça, et forcément incompréhensible pour la plus part d’entre vous mais j’espère pas pour tous. Sorry)

Comme dirait Dorian : mais pourquoi est-ce que je vous raconte ça?

17 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.