Par une magnifique journée ensoleillé du mois d’octobre, j’ai fait un petit tour en Normandie avec quelques bloggeurs à la découverte du Cidre. Au menu visite d’une Cidrerie industrielle, dégustation de merveilles autour du cidre (of course) et pour terminer visite d’un verger et d’une cidrerie artisanale.

Cidre

Coté informations touristiques, pour cette journée nous avons fait escale en Basse et en Haute Normandie, histoire de fâcher personne. Par contre, désolée pour les Bretons cette histoire de Cidre reste totalement Normande.
Forcément ces balades se faisant entre bloggeurs vous allez voir cette histoire raconté par d’autres,vous pourrez lire ça chez Damien part 1 et part 2,Dorian, Laurence, ClémenceAnne, Ophélie, Stéphanie et également chez Nolwenn que j’ai eu plaisir à rencontrer à cette occasion.

La visite de la Cidrerie Ecusson à Livarot était très intéressante. Ce que je retiens surtout de cette visite c’est le peu de traitement qu’ont subis les pommes. Je ne vous parle pas de pommes Bio qui donnent forcément un cidre Bio mais des pommes du tout venant qui ne portent pas l’étiquette agriculture Bio. Comme ces pommes ne doivent pas être calibrés ou jolies (dans le sens uniforme et sans marques ou taches ou quoi que ce soit qui empêche le consommateur de les admirer avant de les manger) elles sont à peine traités. La manière dont on les bouscule par contre est impressionnante, elles partent à grand jets d’eau dans des cuves, elles sont écrasés pour en tirer la pâte


Et comme pour le cochon tout est bon dans la pomme, ce qui reste après le pressage est utilisé de nouveau en autres dans l’alimentation du bétail. La pectine qu’on en retire est également réutilisé. Rien n’est perdu tout est utilisé.

Alors comme c’est une usine, les installations sont assez impressionnantes, la taille des cuves en inox, des pressoirs, je vous passe les détails! La dégustation nous permis d’essayer un cidre rosé fait avec des pommes à chair rouge! Délicieux. La production n’est pas encore très importante mais je ne désespère pas d’en trouver dans mon supermarché local bientôt.


Cette visite a été suivi par un déjeuner préparé par le Chef Philippe Harfaux. Comme son restaurant, Le Château des Bruyères à Cambremer était un peu trop loin pour nous, le Chef a emprunté à la Mairie de Livarot une petite « Folie », le Manoir de Lisle, construite au début du siècle dernier. Le menu a été totalement fait autour du cidre. Je voudrais pas vous faire trop envie mais voici ce menu extraordinaire que nous avons dégusté :

  • Velouté de Potimarron Red Kuri au cidre et Mousse de Châtaignes
  • Bulots au Camembert flambés au Calvados
  • Filet de porcelet mariné au Cidre, cuit à basse température – Pommes de verger juste poêlés
  • Croquant de Livarot pané aux noisettes – Poire pochée au cidre épicée comme « un vin chaud »
  • Pommes « Douces Moen »soyeuses farcies à la crème de Calvados
  • Macarons à la pomme

Personnellement je me suis tellement régalée que je n’ai pris aucune photos, mais je suis sure que vous enverrez chez mes compères. Tous ces plats étaient servis avec des cidres différents qui apportaient tous une note différente. Un régal je vous dis!

Ensuite la journée a continué par la visite des vergers de Eric Doré à coté des Andelys, Le Pressoir d’Or.  Le verger était magnifique sous le soleil juste avant qu’une averse nous oblige à prendre abri.

Une partie des pommes de ce verger va directement à l’usine Ecusson de Livarot, le verger produit son propre cidre. Cette production artisanale fait appel à des appareils qui sont utilisé par plusieurs vergers du coin puisque l’investissement n’est pas utilise à un si petit niveau de production. Par contre le ramassage est fait quand les pommes sont tombés en 3 fois environ. Quelques fois on aide les pommiers en les « secouant ».

Les pommes qui ne sont pas ramassés sont « soufflés » vers l’allée suivante.


Voilà le récapitulatif d’une magnifique journée, très instructive. Merci Damien.

Je dois dire que cette journée sur le cidre m’a donné envie de le cuisiner, alors demain recette de poulet au cidre (et à la crème, forcément, il faut bien que mes années en Normandie ressortent de temps en temps).

Et vous vous cuisinez avec le cidre? Vous en buvez régulièrement, en dehors des soirées crèpes?

2 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.