Huîtres Marennes Oléron

Encore un épisode de « vis ma vie passionnante de bloggeuse culinaire »! Une récente  visite à Marennes Oléron qui m’a enchanté les yeux et les papilles. Entre la balade en bateau pour aller voir un parc d’élevage, la balade sur la plage, le picnic au soleil toujours sur le bateau, les explications sur les huîtres Marennes Oléron, la visite d’une exploitation avec ses claires et pour couronner le tout un survol en hélicoptère de l’Ile d’Oléron, des claires et de Fort Boyard, ce fût une journée mémorable. Tout cela en excellente compagnie, puisque nous étions une dizaine de bloggeurs. C’était presque comme une colonie de vacances, entre les chansons dans le train, les blagues de potaches et les courses sur la plage.

 

Tout d’abord pour situer nous étions dans ce coin là, prés de Rochefort, à une cinquantaine de km au sud de La Rochelle :

Huîtres Marennes Oléron

 

Quelques explications sur l’élevage des huîtres dans la région peut être nécessaire. Tout d’abord les huîtres se reproduisent en été à partir de 3 ans. Les larves sont fixent sur des collecteurs placés dans les parcs à huîtres par les ostréiculteurs et deviennent de jeunes huîtres appelées des « naissains ».

 Huîtres Marennes Oléron

Entre 18 et 24 mois, lorsqu’elles atteignent une taille de 3 à 4cm, les huîtres sont détachées de leurs collecteurs, c’est le « détroquage ».

Une fois détroquées les huîtres sont placés dans des poches grillagés, puis déposés sur des tables métalliques dans les parc d »élevage en pleine mer. Elles y restent deux ans. Durant cette phase les huîtres sont déplacées de parc en parc pour profiter des effets des différents courants.

Huîtres Marennes Oléron

Huîtres Marennes Oléron

Ensuite arrive l’étape de l’affinage en claires qui donne l’appellation Marennes Oléron. Les claires sont des bassins peu profond creusés initialement pour la récolte de sel. L’eau s’y renouvelle au rythme des marées.

Huîtres Marennes Oléron

 

Si on zoome sur St Pierre d’Oléron, on voit les claires qui dominent l’image. Juste pour vous donner une idée de la quantité de claires qu’il y a dans le coin. Une vraie mozaïque!

Huîtres Marennes Oléron

Les huîtres sont sélectionnées selon des critères bien précis. Selon les variétés, les huîtres sont élevées en claires (Pousse en claire)  pendant au moins 4  mois ou affinées en claires (Fines de Claire, Spéciales de Claires) pendant au moins 28 jours.

Et enfin, l’étape de finition qui consiste à placer les huîtres dans des bassins de dégorgeoires où elles filtrent une eau décantée éliminant ainsi les résidus de vase et de sable éventuellement resté dans les coquilles. Les huîtres sont une dernière fois lavés à l’eau de mer et conditionnées pour la vente.

Les 4 sortes d’huitres différentes avec l’appellation Marennes Oléron sont donc :

La fine de claire, peu charnue :

Huîtres Marennes Oléron

La Fine de claire Verte qui filtre dans les claires une micro-algue, la navicule bleue et en retient le pigment pour avoir cette magnifique couleur verte:

Huîtres Marennes Oléron

La Spéciale de Claire, sélectionné pour sa forme régulière :

Huîtres Marennes Oléron

La Pousse en Claire, huître haut de gamme et donc plus difficile à trouver :

Huîtres Marennes Oléron

 

 

La dégustation sur le bateau était parlante, goûtant les huîtres dans l’ordre ci dessus, il faut bien dire qu’il n’y a pas photo. Alors que j’étais une fan des petites fines de claires vertes, je suis devenue une inconditionnelle des spéciales et des Pousses claires, mais les goûts et les couleurs ne se discutant pas, je vous conseille d’aller voir vous même. Et en plus c’est le bon moment pour en profiter, elles sont délicieuses en ce moment et les ostréiculteurs sont dans les starting blocks pour que vos tables des fêtes soient approvisionnés.

Quelques photos de plus pour cette journée fabuleuse qui m’a laissé comme une impression de vacances.

 Huîtres Marennes Oléron

Huîtres Marennes Oléron

Merci à Alexia et au Groupement qualité Huîtres Marennes Oléron pour cette journée (et les 4 photos des huîtres)

Merci également à Gérard Raybaud  pour son article dans Le Littoral. (Vous pouvez cliquer dessus pour le voir en plus grand).

Huîtres Marennes Oléron

4 réponses
  1. phypa
    phypa dit :

    Oui , ces huîtres sont un délice.
    Et nous avons appris lors d’un séjour dans la région qu’on peut les déguster accompagnées de Pineau des Charentes.

    Répondre
  2. Bikini
    Bikini dit :

    Tes explications sont limpides et tes photos très jolies.
    Me souviens jamais de l’histoire des mois en R pour manger des huitres….enfin je retiens que c’est le moment et que si je tombe sur des Pousse en claire font foncer

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.