oct 032012
 

A l’age de 9 ans, en 1973 j’ai déménagé en France après quelques années en Angleterre. Sans parler de choc de culture (faut pas exagérer quand même) les différences entre notre vie en Angleterre et celle en France étaient nombreuses.

A Londres dans mes souvenirs, j’accompagnais rarement ma mère faire les courses, quelque fois chez Safeway, où je réclamais du Ribbena (sirop de cassis) et des Jaffa Cakes (ou Pims). En France, nous habitions une ville de banlieue où les commerces étaient vraiment de proximité. Après l’école, on pouvait passer à la boulangerie et prendre des pains au chocolat pour le goûter, cela changeait du high-tea Londonien. La supermarché du coin était un Viniprix, a coté il y avait un marchand de légumes ouvert à tous les vents (je me souviens d’avoir eu froid!). Le libraire vendait des livres mais aussi des journaux et des fournitures scolaires comme WH Smith mais je n’y trouvais pas mes livres préférés, et pour cause ils n’étaient pas forcément traduits. Il y avait aussi une boutique de Chasse et pêche qui vendait toutes ces petites bidouilles qui nous amusaient quand on était à l’école primaire mais aussi des bonbons!

Ma mère a ouvert un compte ne banque et je me souviens encore qu’elle avait besoin de l’autorisation de son mari.Ce qui déjà me paraissait curieux! Et je me souviens d’accompagner mon père chez un marchand de vin et de ses discussions avec ce Monsieur Nicolas comme l’indiquait l’enseigne de sa boutique. Depuis je vous rassure, j’ai compris que c’était une chaîne, bien pratique au demeurant.

Pourquoi je vous raconte tout ça, tout simplement parce que Nicolas vient de feter ses 190 ans. Ils ont bien changé depuis leurs débuts. On trouve toujours du vin, la livraison (ils sont pas mignons les triporteurs? Malheureusement disparu depuis le début des années 90) et des conseils bien sur. J’avais bien aimé quand ils ont commencé à proposer ce qu’ils appelaient  »les petites récoltes ». Aujourd’hui Nicolas propose en plus du vin des biscuits apéritifs, des fiches recettes nouvelles tous les mois avec des accord mets & vins et toujours le conseil!

Et vous cela vous rappelle quoi l’enseigne Nicolas?

PS il y a un jeu sur Facebook avec pleins de lots à gagner.

Rendez-vous sur Hellocoton !
 3 octobre 2012  Add comments

  One Response to “Les 190 ans de Nicolas”

  1. Je ne savais pas que l’enseigne était si ancienne, j’ai découvert les boutiques il y a seulement quelques années et n’y connaissant pas grand chose en vin, je n’y ai jamais mis les pieds. Mais j’y pense!
    Il y a un WH Smith rue Rivoli à Paris où je me régale de presse anglaise et où je vais chercher des rice krispies (j’adorais ça étant gamine). Ca me donne envie de vite revenir sur Paris.
    Merci pour les infos et le lien du petit jeu.
    Bon dimanche.

Laisser un commentaire