Les légumes secs font partie de notre alimentation régulière. Que cela soit des lentilles, des haricots, des pois chiches….

 

Récemment j’ai fait des cocos de paimpol avec de la saucisse de Toulouse. Ils n’était pas secs mais demi frais. Cela étant dit ils rentrent quand même dans cette catégorie de légumes secs et du coup j’ai eu l’impression que cela ne parlait que de légumes secs autour de moi. Que cela soit à la radio  ou avec les amies…. Le Dimanche 12 octobre sur On va déguster de de François Régis Gaudry, sur France Inter intervenait Gilles Daveau auteur de Savez vous goûter les légumes secs qui parlait des atouts des légumes secs, comment les préparer…. Bref tout pleins de choses que je vous invite à écouter avec le lien en bas de page. Cette émission et mes amies m’ont conduit sur la voie du bicarbonate de soude pour leur cuisson. Une cuillère à café dans l’eau de cuisson permet de réduire les désagréments digestifs de certains de ces légumes.

 

J’ai donc consciencieusement testé avec de nouveaux des cocos trouvés sur le marché. Avec la même recette que précédemment sauf que j’ai fait une pré-cuisson dans de l’eau avec une cuillère à café de bicarbonate. Quand l’eau à commencé à frémir, j’ai égoutté mes cocos et suivi la recette. Un régal. Tout le monde avait aimé la dernière fois mais là  en plus aucune plainte…

Et vous vous faites comment avec vos légumes secs?

 

Lien vers l’émission La cuisine des légumes secs

 

PS : dans cette émission il y avait aussi Laurent Dupont blogueur sur A Chicken in the kitchen et également auteur de Le Prolongement du geste un magnifique livre que j’ai eu l’occasion de feuilleter. Ce sont des photos de Laurent sur le thème des Chefs, de leurs outils et du lien qui les lient.

Le-prolongement-du-geste1

 

Edition le Keribus 29€90

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.