En cette semaine #51 je vais piquer à Birgit son expression de #Drinkout qu’elle vient de nous sortir après son #cookingout!

En effet les semaines se suivent et se ressemblent en un point : les dégustations de vins ou de spiritueux. Et cette semaine y a été largement consacré avec des Vins d’Alsace et des vins de fêtes chez le Repère de Bacchus. Par ailleurs quelques restaurants testés cette semaine. Rien de très nouveau dans l’absolu mais nouveau pour moi!


Lundi j’étais au Medi Terra Nea, un thème de Tapas méditerranéennes sur rail. Comme souvent le système de rail donne envie de tester plusieurs choses et du coup l’addition s’en ressent. J’ai essayé d’être sage. 4 assiettes, un verre de vin rouge et un café pour 36€. Pas donné mais je me suis régalée et j’ai passé un bon moment.

#51

Manque sur cette photo l’assiette de charcuterie de Méditerranée, très bonne mais floue! Le boeuf était tendre mais les fèves manquaient de sel, le confit d’aubergines et la burrata fondantes à souhait. Le dessert au chocolat avec du piment d’Espelette était surprenant. Comme souvent le piment arrive longtemps après et là on le sent bien 🙂

Medi Terra Nea 13 rue du Faubourg Montmartre 75009 Paris


Les Vins d’Alsace se sont mis sur leur 31 dans une soirée ouverte au grand public à la Cité de la Mode et du Design. Un parcours très bien fait pour découvrir ces vins. Il fallait suivre table par table une progression dans les vins et les mets. Pour commencer les Crémant, puis les Riesling avec des huîtres et des bouchées de saumon, les Pinots gris avec des saveurs d’Automne, les Gewurztraminer étaient avec les mets épicés (ce qui leur va très bien d’ailleurs même si on les attendait du coté du Foie gras) et enfin les Pinots blancs grand cru pour accompagner du foies gras et du chocolat.

#51

Étonnant l’alliance chocolat – Foie Gras !


Un déjeuner en vitesse chez Miznon! Un air de cantine dans le Marais. D’ailleurs on choisit son repas à l’entrée du restaurant, on donne son prénom, on choisit une table et quand vous entendez quelqu’un crier votre prénom vous levez la main pour être servi! Au menu des pitas farcies à ce que vous voulez : du boeuf Bourguignon, des boulettes d’agneau… Et en accompagnement des légumes rôtis au four. Nous avons pris un Choufleur grillé. C’était simple, très bon et pas cher. Le chou fleur est à 7€ (un suffit pour deux) et les pitas sont entre 5 et 12 €.  Sur une table dans un coin on peut se servir à volonté d’un tahiné et de poivrons au vinaigre avec du pain pita pour accompagner son repas. Un verre d’eau pour accompagner tout ça, un service souriant, et c’est parti. Street food à l’Israelienne à tester. Le seul bémol de ce repas était l’odeur de « graillou » que nous avons ensuite traîné toute l’après midi.

#51

Miznon : 22 rue des Ecouffes 75004 Paris vente sur place ou à emporter


Le Repère de Bacchus dont je vous ai parlé lors des foires aux vins propose une sélection pour les fêtes de fin d’année. J’y fait de belles rencontres comme ce Charles Heidseik rosé de 1999 en Pinot noir et Chardonnay. Evidemment il est pour des occasions très festives à 65€ la bouteille. Mais la plus jolie rencontre de la soirée fût avec une vigneronne Armelle du domaine les Terres d’Armelle au nord de Béziers. Les vins qui nous été présentés sont ses premières cuvées. En effet les Terres d’Armelle ont vu le jour en septembre 2013. Sur les trois vins existants nous avons goûté à l’Adn qui est un IGP coteaux de Béziers en 7 Grenache et 25 Syrah (12€50). Il est conseillé de le boire à 16°. Un goût de fruits très présents le rend très agréable. Le 2eme, dénommé Affranchie, est un 100 Syrah élevé en fûts de chêne. Il a plus de puissance et un goût de soleil (si je peux dire…).

#51

 

Autant le premier me paraissait plus léger et parfait pour un apéro, autant le 2ème irait bien avec des plats de viande.


Vu dans la rue une belle protection de selle de vélo! Encore faudrait-il que je me serve un peu plus de mon vélo….

#51

Et vu au Bon Marché… Encore faudrait-il que je me serve de sets de table….

#51

C’est pas tout ça mais il va falloir penser au menu de Noël! Cette année le foie gras vient de Toulouse, merci à ma belle soeur. La recette que je fait depuis un certain temps est toute simple mais nous c’est comme ça que nous aimons le foie-gras! .

Pour terminer une photo de la Tour St Jacques sous le soleil qui se fait rare en ce moment donc quand je l’aperçois j’en profite.

tour st jacques

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.