Toutes les recettes de Noël de AnnikaPanika pour un Noël sucré!

Voici toutes mes recettes de Noël rassemblés au même endroit pour plus de facilité. Des recettes Suédoises, des recettes Anglaises et d’autres qui viennent d’on ne sait où. Je vous ai même ajouté à la fin le Pommander pour décorer et embaumer la maison!

Santa Lucia

Recettes SuédoisesRecettes de Noël

Pepparkakor ou sablés au gingembre pour des sablés ou une maison

Glogg ou vin chaud

Lussekatter ou saffransbullar (brioches au safran pour la Sainte Lucie)

 

Recettes Anglaises Recettes de Noël

Christmas Cake

Mince pies

Mince-meat

Mixed Spice pour faire son mélange soi même

Ginger Bread

Gâteau au Mincemeat

 

Divers Recettes de Noël

Stollen 

Pâte de coings

Bonbons en chocolat

Pain d’épices

 

Ne se mange pas mais très jolie pour la déco de Noël

Le pommander

Et accessoirement vous pouvez lire un article sur le Noël en Suède sur le blog des Rendez vous des Arts Culinaires

stollen

Une vidéo de Stollen faite avec 750grammes et le Chef Damien sur le thème de Noël. Avec plein de fruits secs et confits dedans, une gourmandise facile à faire et déliceuse.

La recette est ici.

 

 

[youtube VKcaCsQYIG0]

Christmas Pudding

Photo de Pascale Weeks

christmas cake

Photo de http://know.burrp.com

On est à la fin du mois de Novembre et il est clairement temps de faire son Christmas Cake si vous voulez qu’il soit prêt pour Noël.

Accessoirement il est aussi temps de faire son Christmas Pudding. Mais quelle est la différence me direz vous?

Le Christmas Cake est un gâteau (CQFD), un gâteau rempli de fruits secs recouvert d’une couche de pâte d’amandes et ensuite d’un glaçage. Il se mange à l’heure du thé ou quand on veut en fait. Le Christmas Pudding est un dessert servi le jour de Noël sous les contrées Anglo-saxonnes, toujours rempli de fruits secs mais flambé au dernier moment et servi avec du Brandy Butter ou même du Custard (Brrrrrr) pour certains.

Pour ce Pudding  je vous recommande la recette de Pascale Weeks en lien ci dessus, qui elle même s’est inspiré de Delia Smith. Pour le Christmas cake, je me suis également inspiré de Delia Smith et je vous donne ci dessous la dernière version que j’ai faite en compagnie de Damien Duquesne de 750grammes lors d’un tournage mémorable!

 

[youtube M4UaoV_fsSw]

Ingrédients :

  • 450 gr de raisins de Corinthe
  • 175 gr de raisins blonds (sultanas)
  • 175 gr de raisins noirs
  • 50 gr de cerises confites
  • 50 gr d’écorces d’orange confites
  • 3 cuillères à soupe de Brandy*
  • 225 gr de farine
  • ½ cuillères à café de sel
  • ½ cuillères à café de noix de muscade fraîchement râpé
  • ½ cuillères à café de « mixed spice »*
  • 225 gr de beurre à température ambiante
  • 225 gr de sucre brun (vergeoise blonde)
  • 4 œufs
  • 50 gr d’amandes en morceaux
  • 1 cuillères à soupe de black treacle*
  • le zeste d’un citron
  • le zeste d’une orange
Couverture en pâte d’amandes :
  • 500gr de pâte d’amandes
Glaçage :
  • 350gr de sucre glace
  • un blanc d’oeuf
  • un peu d’eau.

Jour 1 :

Mélanger dans un bol, les raisins, les fruits confits coupés en petits morceaux. Ajouter le brandy ou l’alcool de votre choix. Bien mélanger pour répartir le brandy le plus possible.

Recouvrir d’un linge et laisser macérer jusqu’au lendemain.

Jour 2 :

Mettre le four à chauffer à 140°

Dans un premier bol, mélanger la farine, le sel et les épices. Vous pouvez aérer la farine en la tamisant.

Dans un deuxième bol, mélanger le sucre et le beurre pour le « blanchir ». Rajouter les oeufs battus petit à petit.

Dans ce mélange incorporer le mélange farine-épices sans mélanger trop fortement. Ajouter le mélange de fruits, le black treacle, les amandes et les zestes.

Mettre dans un moule rond,  et mettre au four pour environ 4h. N’hésitez pas à le laisser un peu plus longtemps si vous avez l’impression que c’est nécessaire.

Laisser le gâteau refroidir. Le sortir du moule, pour le conserver les quelques semaines nécessaires à son mûrissement, je le pose sur deux feuilles d’alu en croix et je les referme sur le gâteau.

Pour « alimenter » le gâteau (ou « feed the cake » comme disent nos voisins d’outre Manche), il faut se servir d’un cure-dents et faire des petits trous dans le gâteau et verser une cuillère à soupe de Brandy dessus. Après on referme le papier alu jusqu’à la prochaine fois. On peut répéter cette opération plusieurs fois jusqu’au jour où on passe à l’étape suivante.

Etape de la pâte d’amande  (3 semaines après le début)

Etaler la pâte d’amande sur votre plan de travail à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Vous pouvez saupoudrer votre plan de travail pour éviter que la  pâte colle. Aplatir suffisamment la pâte pour que cela puisse recouvrir votre gâteau.  Utilisez votre rouleau à pâtisserie pour soulever la pâte et la poser sur votre gâteau. Elle doit recouvir les bords. Couper l’excédent de pâte « au pied » du gâteau de manière à ce qu’il soit entièrement recouvert. Laisser le gâteau de coté, recouvert d’un torchon pour que la pâte d’amande sèche un peu.

Glaçage (le lendemain de l’étape de la pâte d’amande)

Mélangez le sucre glace, le blanc d’oeuf et quelques gouttes d’eau pour avoir une consistance un peu pâteuse. Le but c’est que cela ne soit pas trop liquide. Mettre un gros pâté sur le gâteau et lisser. Toujours en allant jusqu’au pied du gâteau.

Il vous ne vous reste plus qu’à le décorer quand le glaçage sera sec, comme Damien sur la vidéo avec une rose de pâte d’amandes faite dans les chutes et des jolies dessins avec du glaçage rose…..

 

Diférentes étapes en photos:

Merci encore à Damien de m’avoir permis d’enregistrer cette recette!

 

… comme chaque année le Christmas cake. Je ne voudrais pas être un oiseau de mauvais augure mais Noël approche. D’ailleurs il suffit de faire un tour dans les grands magasins, les décos et les chocolats sont de sortie. Mais si vous voulez que votre Christmas cake soit prêt pour les premiers gouters de noël en décembre c’est maintenant qu’il faut s’y mettre. C’est en causant avec Pascale Weeks il y a quelques jours que je me suis rendu compte qu’il était temps. C’est grâce à elle que j’ai commencé à le faire ce gâteau. Merci Pascale. Je vous mets le lien vers un autre summum de la gastronomie de Noël en Angleterre, le Christmas Pudding.

Bon il faut pas avoir peur de ce délai. En fait la première étape (macération des fruits) prend 24h. Ensuite on mélange les ingrédients on fait cuire. Puis on laisse le gâteau reposer pendant 3 semaines tout en le « nourissant » de Brandy (cognac, armagnac, Calvados ce que vous voulez). Ensuite on mets la pâte d’amandes et aprés1 jour le glaçage. On attend que le glaçage durcisse un peu (env 24h) et c’est prêt. Quand je vous dis que c’est maintenant qu’il faut commencer.
Cette année j’ai remis des Cranberries et j’ai mis en plus des zestes d’oranges confits du cédrat.

Gateau au mincemeatEt une  nouveauté pour le Glöggfest (fête du vin chaud), un gâteau au mincemeat repéré depuis longtemps chez Pascale mais que je n’avais pas eu le temps de faire.  Aujourd’hui il manque le temps pour faire les mince pies alors j’essaye celui-ci. Pascale l’appelle le gâteau aux fruits secs de la paresseuse. C’est pas faux!

Ingrédients :

  • 150 g de beurre mou
  • 150 g de sucre
  • 2 oeufs
  • 225 g de farine et 1 sachet de levure chimique
  • 1 bocal de mincemeat (env.400 g)

Préchauffez votre four à 160 °C.
Mélanger le beurre et le sucre, pour obtenir un mélange crémeux. Ajouter les oeufs en mélangeant, puis la farine, la levure et le mince meat puis bien mélanger.

Verser dans un moule et mettre au four pendant 1 heure 15 environ.

Gateau au mincemeat

Pour le mince meat il y a quelques explications ici, ainsi qu’une recette. Cette année j’ai lâchement profité de Luolan qui m’en a ramené de Londres. Mais cela se trouve à Paris dans quelques épiceries.

PS Quoique en fouillant bien j’avais fait un quatre quart au mincemeat il y a fort longtemps.

Un petit Stollen déjà essayé il y a fort longtemps mais à l’époque je n’avais pas publié la recette. A l’origine une recette  piqué à Mamina. Je suis repartie de la même recette mais avec des modifs forcément. Moitié moins de raisins, pour pouvoir ajouter des cranberries. Ensuite j’ai utilisé du mixed spice et de la canelle au lieu des épices proposés par Mamina. Et enfin j’ai utilisé du calva. Pour les puristes je rajouterais comme Mamina que mon Stollen n’a pas la prétention d’être un vrai Stollen.

Stollen

Ingrédients :

  • 400 g de farine
  • 15 g de levure de boulanger
  • 13 cl de lait
  • 50 g de sucre
  • 4 jaunes d’œufs
  • 75 g de beurre fondu
  • ½ cuillère à café de sel
  • ½ cuillère à café de cannelle
  • ½ cuillère à café de Mixed spices
  • 50g de raisins de Corinthe
  • 50gr d’airelles/cranberries confite
  • 50 g d’écorces d’orange confite
  • 4 cuillères à soupe de calvados
  • Beurre fondu et sucre glace pour la finition

 

Mélanger les fruits confits et le calva et laisser reposer pour qu’ils absorbent le calva.

Faire tiédir le lait et délayer la levure dedans. Dans un saladier, mélanger la farine, le sel, les épices et le sucre.

Ajouter petit à petit, le mélange lait plus levure, le beurre fondu et les jaunes d’œufs. On obtient une pâte molle et collante. Former une boule. Laisser reposer une heure et demie  à l’abri des courants d’air.

Pétrir la pâte et incorporer les fruits. Former la pâte comme un pain sur une plaque avec du papier de cuisson. Laisser lever de nouveau une heure.

20mn avant la fin, faire chauffer le four à 170°. Mettre le stollen à cuire environ 35mn. Quand il est cuit, passer du beurre fondu au pinceau et saupoudrer de sucre glace.

stollen

Encore une petite bricole pour le goûter de Noël.

Christmas CakeJ’ai commencé mon Christmas cake de l’année il y a quelques temps. Il a maintenant reposé et je l’ai « nourri » au calva régulièrement. Une à deux cuillères à soupe tous les 5 ou 6 jours. Quand je l’ai enlevé de sa protection d’alu il était tout collant. Ça promet!

Donc aujourd’hui j’ai attaqué les dernières étapes puisqu’il sera entamé Samedi au cours de ma soirée traditionnelle de vin chaud ou Glöggfest comme on dit là bas. Donc la couverture en pâte d’amandes et le glaçage. pâte d’amandes (Je vous mets les liens vers les post d’origine il y a fort longtemps.)
Quelques photos prises aujourd’hui, la pâte d’amande donne une impression de « bosselé » ce sont les raisins qui dépassent


Christmas Cake

Et le glaçage

Christmas Cake

Il n’y plus qu’à laisser sécher le glaçage et samedi il sera temps de trouver des petits Pères Noël pour le décorer.

Je déclare que les préparatifs pour Noël peuvent commencer!!!

Effectivement les magasins commencent à vendre des décorations de Noël, mais moi je vous parle de la première étape pour la préparation du Christmas Cake de 2009. Pour qu’il soit prêt pour le début Décembre je m’y mets maintenant!
Allez on mélange les raisins, les corinthes, les sultanes, les cranberries séchées et le Cognac! Et maintenant je laisse reposer jusqu’à demain!

Christmas Cake

 

L’an dernier j’ai préféré utiliser du Mincemeat tout prêt. Dans toutes les recettes que j’avais trouvées ils n’utilisaient que de la graisse de rognons. Je pense que pour une longue conservation ce doit être parfait mais j’ai voulu essayer avec du beurre. J’ai trouvé une première recette chez BBC Food, puis sur BBC Good Food et  Camille chez Cakes in the City en a préparé un récemment aussi.

 

 

Ingrédients :

  • 150gr de beurre
  • 200gr de vergeoise brune*
  • 250ml de jus d’orange
  • 2 cuillères à café de mixed spice*
  • ½ cuillères à café de cannelle
  • ½ cuillères à café de gingembre
  • Une pincée de noix de muscade râpée
  • 200ge de sultanas (raisins blonds)
  • 250gr de pommes
  • 200gr de raisons de Corinthe
  • 100gr d’airelles séchées (cranberries)
  • 200gr de fruits confits
  • 1 cuillères à café de zest d’orange
  • 150ml de brandy*

 

Faire fondre doucement le beurre, avec le jus d’orange, la vergeoise et les épices. Mélanger jusqu’à ce que le mélange soit homogène.

Rajouter les pommes de épluchées et coupés en petit morceaux (la prochaine fois je les râperais), Les raisins divers puis les airelles, les fruits confits et le zeste d’orange.

Amener le mélange à ébullition puis laisser cuire doucement pendant 10 à 15 mn jusqu’à ce que les pommes soient cuites.

Laisser refroidir, puis verser le brandy dans le mélange. Quand il est froid le mettre dans des pots stérilisés et secs.


Ce mélange doit pouvoir se garder jusqu’à un mois dans le
réfrigérateur. D’après la recette originale, pour le garder plus longtemps il
faut doubler la quantité d’alcool. J’ai reussi à remplir trois pots de confiture petite taille et il m’en restait encore.

Comme ça je vais pouvoir faire pleins de mince pies. ou le mincemeat cake de Pascale ou encore…. j’attends vos idées.

Vergeoise : dans la recette ils parlaient d’un sucre type Muscovado ( ???), j’ai mis de la vergeoise

Brandy : un alcool du type armagnac, cognac, calvados ou même Whiskey. J’ai utilisé du Calvados, on n’habite pas pendant 10 ans en Normandie impunément.

Mixed Spice : mélange d’épices dont j’ai parlé dans cet article, on peut le trouver tout fait ou le faire soi même.

 

 

Un petit récapitulatif des recettes faites l’an dernier pour préparer Noël :


Christmas_Cake (et les post associés gâteau puis pâte d’amandes et glaçage)


Mince pies (cette année je vais me lancer dans le mincemeat maison…..)

Pepparkakor ou sablés au gingembre


Pain d’épices


Glogg ou vin chaud

Lussekatter ou brioches au safran.

PS si quelqu’un a une bonne idée pour mettre des musiques qui peuvent être entendus sur un Mac je suis preneuse.

Alors le jour de la Sainte Lucie, qu’est qu’on fait? On boit du vin chaud, du café et on mange des Lussekatter ou des pepparkakor.

Un petit film avec la chanson de la Sainte Lucie

Les Lussekatter sont des gâteaux traditionnellement servis pendant la période de Noël en Suède. On les appelle aussi safransbullar ou brioches au safran. Fred en parle sur son blog. On peut leur donner plusieurs formes. Moi j’ai choisi de diminuer la quantité de safran pour ne pas effrayer mes invités, de rajouter de la pâte d’amandes pour adoucir un peu le goût et enfin j’ai utilisé un moule un peu particulier.

Ingrédients :

  •  100 gr de beurre
  • ¼ de litre de lait
  • 25 gr de levure de boulanger
  • une pincée de sel
  • ¾ de dl de sucre
  • 0,5 gr de safran
  • une pincé de sucre en poudre
  • entre 400 à 500gr de farine

Pour mettre dans les brioches :

  • du beurre
  • environ 100 gr de pâte d’amande

Pour décorer :

  • quelques raisins secs
  • Un jaune d’œuf avec un peu de lait.

Faire fondre le beurre dans une casserole, rajouter le lait et laisser chauffer à « température de doigt » c’est dire pas trop chaud ni froid, on doit pouvoir tremper un doigt sans se brûler env 37°.

Dans un petit bol mélanger le safran avec la pincée de sucre.

Dans un grand bol, émietter la levure. Rajouter le mélange lait-beurre. Mélanger, puis ajouter le mélange safran-sucre.

Ajouter le sucre puis la farine en mélangeant. Arrêter de mettre de la farine quand le mélange ne colle plus et prend la forme d’une boule souple.

Laisser reposer la pâte pendant 45 minutes sous un torchon dans un endroit pas trop froid et à l’abri des courants d’air.

Quand la pâte a levé, la mettre sur un plan de travail fariné. Travailler la pâte quelques instants et l’étaler avec un rouleau à pâtisserie, de manière à obtenir un grand rectangle d’un épaisseur de 0,5cm environ.

Mettre quelques copeaux de beurre sur la pâte, ainsi que des copeaux de pâte d’amande.

Rouler la pâte pour obtenir un rouleau.

Couper ce rouleau en part égales de 3cm de larges à peu prés. J’ai choisi de les mettre dans un moule beurré, mais on peut également les mettre dans des formes en papier ou sur une plaque qui va au four.

 Recouvrir d’un torchon et laisser lever pendant 35 mn.

Au bout de 10mn mettre le four à chauffer à 190°. Préparer un jaune d’œuf mélangé avec une cuillère à soupe de lait.

Quand la pâte a levé, appliquer le mélange œuf-lait avec un pinceau sur chaque brioche et mettre un raisin sec au milieu.

Mettre au four pendant 15mn. Laisser refroidir sous un torchon et voilà :

Pour une recette plus traditionnelle Fred nous indique celle-ci (ne me demandez pas ce qu’est le fibrex je n’en ai aucune idee) et pour une forme plus traditionnelle :

ou

Aprés le Roi, les Reines, (Pfff, quel sens de l’humor)!

Thanks god it’s Christmas :

Pour le glögg, entre autres j’ai servi un pain d’épices, j’ai fait un mélange d’une recette de Marmiton et de Anne (P&P). L’odeur du pain d’épices dans la maison c’est un rêve. Au finale, le résultat était extrêmement goûteux mais pas très esthétique : comme il n’avait pas levé il était carrément creux sur le dessus. Mais je pense que je referais comme ça quand même.

Ingrédients :

  • 250gr de miel
  • 120 ml de lait
  • 100 gr de beurre mou
  • 250 gr de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • ½ cuillères à café de bicarbonate de soude
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à café d’anis vert
  • 1 cuillère à café de muscade râpé
  • 1 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 1 cuillère à café de cannelle

 

Faire préchauffer le four à 180°.

Faire chauffer le lait et le miel doucement. Enlever du feu et mettre le beurre à fondre.

Dans un bol mélanger la farine, la levure, le bicarbonate, le sucre et les épices. Versez le mélange lait-miel-beurre dessus en mélangeant doucement.

Verser dans un moule à cake et mettre au four pour 50mn.

Je l’ai laissé tranquille pendant une semaine dans du papier alu, et il était délicieux.

Ouf bientôt fini, dernière étape : le glaçage. Mon Bob junior a fait des progrés fulgurants en photographies!

 

Avec 350gr de sucre glace, un blanc d’oeuf et un peu d’eau. Mélangez pour avoir une consistance un peu pâteuse. Le but c’est que cela ne soit pas trop liquide. Mettre un gros pâté sur le gâteau et lisser.

 

Il faut aller jusqu’au bord pour que cela déborde et coule un peu sur les bords

 

Et voilà c’est fini, il ne manque plus le petit père noël et la feuille de houx, mais je ferais une impasse pour cette fois.

 

Christmas_Cake

 

 

Les Beatles avec Rocking aroud the Christmas tree pour accompagner :

 

 

 

 

 

 

Alors pour décorer la bête, j’ai continué de suivre les conseils de Delia. Mon gâteau à « mûri » pendant trois semaines.

 

 

 

J’ai utilisé deux paquets de pâte d’amandes c’est-à-dire 500gr. Il existe des recettes assez simples pour la faire soi même mais là j’ai atteint ma limite pour aujourd’hui.

 

 

Ensuite il faut du sucre glace pour pouvoir rouler la pâte sur la table et un rouleau à pâtisserie. Les photos suivantes sont floues mais mon Bob junior a voulu m’aider et il doit encore s’entraîner un peu.

.

 

.

 

 

 

 

 

  .

Etaler la pâte sur une surface recouverte de sucre glace, pour pas laisser la pâte coller.

.

 

 

.

 

Essayer de faire un rond plus grand que le gâteau, la pâte doit également recouvrir les bords (moi c’est raté pour le rond)

.

 

.

 

J’ai passé une spatule pour soulever la pâte, qui n’est pas collé, mais elle tellement fine qu’elle se casse très facilement.

.

 

.

 

Essayer de la rouler, pour la poser sur le gâteau c’est plus facile.

.

.

Dérouler sur le gâteau.

.

.

.

.

Bien entourer le gâteau, et boucher les trous éventuels.

.

 

Moi je le trouve magnifique, mais je vous accorde que je ne suis pas objective pour deux sous.

 

Maintenant il va falloir appliquer le glaçage. En principe il faut attendre plusieurs jours entre les deux étapes pour que la pâte « séche » mais elle n’aura droit qu’a quelques heures.

 

 

 

.

 

 

Christmas_Cake

 

La version Punk Rock :

Et celle classique mais nettement moins rigolote de Bing Crosby :

 

En Suède c’est ma fête aujourd’hui!!

Christmas Cake

Dans une vie précédente, chaque année j’achetais un cake de noël chez Marks & Spencer. Celui plein de raisins, de fruits confits et recouvert de pâte d’amande et d’un glaçage. Mums, (ou miam si vous vous préférez) rien que d’y penser.

Bon alors, une fois qu’on n’a plus M&S sous la main il reste d’autres alternatives mais finalement j’ai choisi d’essayer de le faire. Mon premier essai remonte à l’an dernier. J’avais trouvé la recette qui me plaisait chez Delia Smith (là aussi souvenirs souvenirs, les émissions de Delia Smith à la télé Anglaise étaient un régal).

 

Pour les ingrédients certains sont problématiques, pour le Brandy, j’ai utilisé cette année du calvados, l’an dernier j’avais du cognac. Pour les raisins, il est assez facile de trouver les trois sortes en magasin. Pour le Black Treacle, j’ai eu de la chance j’en ai trouvé dans une boutique-librarie Anglaise ici à Aix (Paradox – place des 4 dauphins). Il me semble en avoir vu également chez Carrouf (mais je suis moins sur de moi). Pour le sucre, Delia dit « soft brown sugar » donc j’ai pris de la vergeoise blonde plutôt que de la cassonade). Pour le mixed spice cela m’a posé un souci. L’an dernier j’avais remplacé par du quatre-épices (cannelle-gingembre-girofle-muscade). Cette année j’ai poussé mes recherches un peu plus loin et j’ai fait mon propre mélange. (Que les puristes me pardonnent)

C’est assez sympa de faire ce gâteau quelques semaines avant Noël, de manière a ce qu’il mûrisse. De plus d’après Delia il faut l’alimenter (to feed it) avec du Brandy donc il faut s’y prendre tôt.

La recette originale est ici.

Ingrédients :

  • 450 gr de raisins de Corinthe
  • 175 gr de raisins blonds (sultanas)
  • 175 gr de raisins noirs
  • 50 gr de cerises confites
  • 50 gr d’écorces d’orange confites
  • 3 cuillères à soupe de Brandy*
  • 225 gr de farine
  • ½ cuillères à café de sel
  • ½ cuillères à café de noix de muscade fraîchement râpé
  • ½ cuillères à café de « mixed spice »*
  • 225 gr de beurre à température ambiante
  • 225 gr de sucre brun (vergeoise blonde)
  • 4 œufs
  • 50 gr d’amandes en morceaux
  • 1 cuillères à soupe de black treacle*
  • le zeste d’un citron
  • le zeste d’une orange

Jour 1 :

Mélanger dans un bol, les raisins, les fruits confits coupés en petits morceaux. Ajouter le brandy. Mélanger pour répartir le brandy le plus possible.

Recouvrir d’un linge propre et laisser macérer jusqu’au lendemain.

Jour 2 :

Mettre le four à chauffer à 140°

Dans un premier bol, mélanger la farine, le sel et les épices. Delia conseille d’aérer la farine en la tamisant.

Dans un deuxième bol, mélanger le sucre et le beurre pour le « blanchir ». Rajouter les oeufs battus petit à petit.

Dans ce mélange incorporer le mélange farine-épices sans mélanger trop fortement. Ajouter le mélange de fruits, le black treacle, les amandes et les zestes.

Mettre dans un moule rond, (j’ai utilisé un moule mou) et mettre au four pour environ 4h. N’hésitez pas à le laisser un peu plus longtemps si vous avez l’impression que c’est nécessaire.

Laisser le gâteau refroidir. Le sortir du moule. Pour le conserver les quelques semaines nécessaires à son mûrissement, je le pose sur deux feuilles d’alu en croix et je les referme sur le gâteau.

Pour « alimenter » le gâteau, il faut se servir d’un cure-dents et faire des petits trous dans le gâteau et verser une cuillère à soupe de Brandy dessus. Après on referme le papier alu jusqu’à la prochaine fois. On peut répéter cette opération plusieurs fois jusqu’au jour où on le mange.

Ensuite il y a l’opération de décoration, mais elle fera l’objet d’un prochain post : Ici et ici.

Christmas_Cake

GlöggLe glögg ou vin chaud est une boisson de saison qui donne lieu à des invitations par les froides après-midi d’hiver. On se retrouve les uns chez les autres pour boire un peu de vin et manger des gâteaux comme les lussekatter (brioches au safran) et les pepparkakor.

 

Une fois par an nous invitons nos copains et nous faisons la totale coté Suedoiseries (cela fait 15 ans que mon Bob supporte ça, il est formidable).

Alors pour un litre de vin rouge il faut :

  • 1 cuillères à café de cannelle
  • ½ cuillères à café de cardamome
  • 1 cuillères à café de gingembre
  • 1 pincée de clous de girofle
  • une écorce d’orange (pas une orange entière)
  • le jus d’une orange
  • 1 dl de sucre

 

Pour me simplifier la vie, je mets toutes les épices en poudre, mais pour la cardamome et les clous de girofle qui sont plus difficiles à trouver en poudre, prenez entier.

Je mélange tout dans le vin. Je fais chauffer assez fort mais ne faites pas bouillir sinon attention les vapeurs (la première fois nous ne nous sommes pas méfiés et nous étions un peu pompom avant).

Ensuite je baisse au minimum et je laisse comme ça quelques heures. Ajustez les épices et le sucre. Selon le vin il est peut être nécessaire d’en rajouter. Ensuite deux heures avant de servir je remets à chauffer.

Pour les puristes, il faut également rajouter pendant la préparation du « pomerans skal » c’est-à-dire de l’écorce de bigarade (d’après mes connaissances toute récentes de l’orange amère), j’en ai en poudre donc j’en mets un peu.

Ensuite on doit aussi ajouter de l’alcool, genre vodka qui n’a pas trop de goût. Et c’est là qu’il y a un piège. Forcément on ne sent pas l’acool, et comme cela se laisse boire très facilement (je ne suis pas objective je sais), il est également facile de se retrouver avec des invités plus que pompom. Donc je ne mets pas d’alcool fort.

Derniers détails, d’habitude je préparais le glögg le matin pour le soir, de manière à ce que le vin s’imprègne bien, d’après Garance, on peut le faire plus longtemps à l’avance. Donc là il embaume la maison depuis Jeudi soir (pour Samedi). Le glögg se garde très bien (sans les épices) dans des bouteilles pour le faire réchauffer à d’autres occasions, comme j’en ai 10 litres, je pense qu’il va m’en rester un peu.

Le glögg se sert dans de jolis petits verres et on met dedans quelques amandes émondés et des raisins secs.

Glögg

http://www.nordichouse.co.uk/nordicway/ultimate-scandi-festive-drink-glogg/

Glögg

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Gl%C3%B6gg_kastrull.JPG