C’était la dernière de 4 soirées organisés par les Pamplemousses de Floride. A chacune de ces soirées un bloggeur préparait le diner et le présentait à d’autres bloggeurs. Les premiers à passer étaient Mamina, Pascale Weeks, Dorian. Pour ce dernier c’était Adèle qui nous a régalé dans un cadre magnifique.

Jetez un petit coup d’oeil à cette vidéo ou Adèle nous explique ce qu’elle va nous faire déguster…

Nous avons donc pu gouter un foie gras au pamplemousse et aux épices, un osso bucco gremolata et Taglierini au pamplemousse et pour finir une mousse au chocolat au lait, craquante et acidulée.

 

 

Un régal! Décidément les pamplemousses se prêtent à toutes sortes de recettes. Ici vu ce temps estival on enchaîne salades fraîches et printanières  avec du pamplemousse, des avocats, des crevettes et tout un tas d’autres choses….

Encore merci à Olivia et toute l’équipe de Montana&Co pour une organisation sans faille de ce diner. Et si vous voulez en savoir plus sur ce fruit qui s’adapte à toutes les situations et à toutes les recettes allez voir la page Facebook I Love Pamplemousse.

Rien de nouveau sous le soleil me direz vous!

Et bien si, des compotes sans sucre ajouté, une fraîcheur et une légèreté qui allié à une texture granité vous raviras les papilles.

J’adore le sucre (je dois pas être seule dans ce cas là) mais il n’est pas forcément nécessaire d’en rajouter. Les compotes sont un bon moyen de manger des fruits quand il n’y en a pas encore sur les marchés, cela permet de varier les goûts, sans parler de l’aspect pratique de toujours en avoir dans le frigo.

 

Coté test, cela a presque été l’unanimité à la maison. Coté gout, tout le monde a adoré, moi mon parfum préféré est la Pommes-Mangues. Coté texture le seule bé-mol est venu de mon grand chéri (il parait qu’il ne faut plus que je l’appelle mon Grand Dadais!!!) qui voudrait encore que sa Maman lui mouline des petites compotes…. (no comment). Donc la texture l’a dérangé. Alors que pour les 4 autres, le petit coté granité a remporté un franc succès.

Vous trouverez donc ces nouvelles compotes dans les rayons frais, dans 6 parfums, pommes nature, pommes-poires, pommes mangues, pommes peches abricots, pommes pruneau et pommes ananas entre 1,65€ et 1,85€ pour 4 pots de 100gr.  On aurait tort de s’en priver.

 

PS : malgré tout ce que je peux dire sur le sucre, j’ai pas pu m’empêcher de rajouter de la crème chantilly aux amandes sur ma compote pommes nature! Ahhhhhhhh……….. (clin d’oeil à Sandrine)

Je dois dire que l’invitation à la soirée de Lundi dernier intitulé « Concours du meilleur coupeur Français de jambon Ibérique » m’a intrigué. Je ne savais même pas qu’il y avait des concours de coupeurs de jambon! Mais c’est une activité que nos voisins Espagnols prennent visiblement très au sérieux. Forcément le jambon Ibérique est le meilleur du monde. Et le trancher est un art, pour faire de fines tranches à déguster en tapas.

 

Donc concours sous le regard attentif de Nico Jimenez, le Maitre coupeur de jambon, qui a même le record Guiness de la plus longue tranche de jambon  (13,35m !?!?!?). Était présent également Alberto Herraiz le chef du Fogon.

 

Alors 12 coupeurs de jambon se sont affrontés pour présenter une assiette de tapas et une assiette en présentation libre. Je n’ai pas bien saisis la différence entre les deux assiettes mais ce doit être culturelle! Je ne dois pas avoir les bons gènes pour comprendre!

 

Autres détails mais qui ont quand même son importance pour vous donner l’ambiance de la soirée, tout d’abord la soirée s’est déroulé dans un des salons du Georges V, un lieu magnifique avec des gens souriants et courtois (j’adore!!), ensuite plusieurs producteurs de jambons étaient présents pour nous faire déguster leur production (Miam!).

 

Enfin il y avait un mélange de bloggeurs, culinaires ou pas. Vous pourrez retrouver leurs description de la soirée sur leurs blogs : Sandrine Camus (que je remercie pour ses photos), Noemie Lacarelle, Clémence, Myriam, Eamimi, Emmanuel, Sonia et La Green Geekette. Dernier détail que j’adore, il y avait tout au cours de la soirée un mélange absolument délicieux de langue Française et Espagnole!

Donc le concours a opposé 12 participants et les gagnants étaient :

1er prix : Jun Li

2ème prix : Guillaume Solladié

3ème prix : Alejandro Casado

Et pour moi le grand gagnant de la soirée était le jambon de Andalousie : celui de Hnos. Rodriguez Barbancho un subtil équilibre entre le fin et le fort, un gout qui reste et un jambon qui fond! Suivi de près par le jambon de Simon Martin de Salamanque et son gout de noisette!!

 

Ensuite nous avons eu droit à un cours de coupage de jambon avec le Maitre lui même! Je n’ai pas trouvé ça très difficile mais je ne suis pas sure que mes tranchettes à tapas aurait contenté le jury!

 

Décidément il n’y a pas un jambon ibérique mais tellement de différents que cette soirée était une merveille de découvertes. Vivement l’année prochaine pour la deuxième édition et merci à Alice pour son invitation.

A l’occasion du lancement de la marque l’Original, sélection de viande bovines pour la vente en
boucheries artisanales,  un concours a été organisé dans l’atelier du
chef Martial un beau matin du mois de Novembre.
Un concours de cuisine sur le thème de la viande de Bœuf mêlant des bloggeurs en duo avec un boucher artisanal! Pas commun comme histoire.  Vous pensez bien que j’ai sauté sur l’occasion.

 

J’ai fait équipe avec Stéphane Delorme qui est boucher à Thiais. Après plusieurs discussions au téléphone, nous avons décidé du plat que nous allions présenter. Nous avons préparé un trio de tartare. Une viande coupé au couteau (puisque coupé au hachoir elle chauffe et donc elle n’a pas le même goût! Quand je vous dis que j’apprends pleins de trucs) Une viande savoureuse et tendre que nous avons préparé tout simplement d’abord un tartare, j’entends par là par cru, puis un mi-cuit et un saignant.  Tout cela assaisonné avec  des échalotes, une huile aux truffes, des tomates confites, du piment d’Espelette, du sel du poivre, de la moutarde ancienne, du persil… Servi avec un petit confit d’échalotes et des rattes cuites à l’étouffé avec du thym et des gousses d’ail. Encore et toujours la simplicité mais les saveurs y étaient et cette viande était à tomber.

 

 

Nos acolytes dans les autres équipes étaient Adèle et Jean Philippe Merel qui nous ont servi un Paleron juste grillé avec un risotto de topinambours! A tomber là aussi! Je sais je manque de vocabulaire mais déjà je m’esbaudissais devant notre plat, mais alors quand j’ai gouté le leur, c’était l’extase.

 

Par contre, je n’ai pas pu gouter les plats des autres concurrents qui passait en même temps que nous mais cela avait l’air fort réussi. Il y avait Thomas Clément et Hervé Kieffer avec leur cru-cuit médievalePascal Minguet et Franck Taillandier avec leur mini pavés Auvergnats et enfin  Sandrine Camus avec Christophe Barril avec un mille feuille de faux-filet. Sandrine et Christophe ont gagné le prix Bisounours de la tendresse, nous celui de la saveur et Adèle le grand prix! Finalement tout le monde à gagné dans une catégorie!


 

 

 

Une expérience très intéressante et gustativement formidable. Encore merci à toute l’équipe pour une organisation du tonnerre.

 

Adresses de « mon » boucher :  Stéphane Lajoie 10, place du marché 94320 Thiais

Merci à Anne Sophie pour les photos.

C’est le titre de la campagne de Mamie Nova pour la sortie de leurs nouveaux desserts, pas une invitation à partager mon lit, je préfère vous le dire tout de suite! Cette campagne est visible sur leur page Facebook avec un jeu à la clé pour gagner des nuits insoLites.
Et quand on m’a proposé de recevoir quelques desserts de Mamie Nova pour y gouter et vous en faire part, mes enfants ont été ravis. Effectivement le Chocolat sur lit d’orange est à tomber, le vanille sur lit de caramel à fondre de plaisir et Mangue sur lit de Passion a ravit les papilles de mes petits. Ces desserts étaient livrés avec un Buzz kit (Gnné comme dirait Léonie)  ENORME! Cela a encore plus ravit mes têtes blondes qui se sont défoulés dessus mais qui ne m’ont pas laissé les prendre en photo! Donc si vous voulez voir à quoi ça ressemble, chez Léonie Canot son Titou est affalé dessus!!!

Donc je n’ai plus qu’une chose à dire : TOUS AU LIT AVEC MAMIE!!!!

On croirait entendre mes enfants! Cela étant dit, certains d’entre eux n’étant pas de fans de fromages ….

De mon coté c’est un fromage que j’aime beaucoup sur mon plateau mais on m’a prouvé que le Roquefort pouvait sortir du plateau à fromages pour aller dans nos assiettes. Cette soirée organisé par Roquefort Société m’a prouvé que le Roquefort pouvait non seulement pouvait être doux mais aussi qu’on pouvait l’accommoder de tellement de façons différentes sans parler des vins que l’on pouvait lui associer.


Commençons par le salé, une des premières choses goutés et parmi mes préférés malgré sa simplicité était une bruchetta tomates-roquefort :


Les cuillères poutargue-roquefort et les roulés aubergines roquefort!


J’ai oublié de prendre en photo le tartare de bœuf servi avec une lichette de Roquefort mais franchement il était dans mes préférés aussi. Là par contre ce sont des bulots au Roquefort!

Les œufs brouillés au Roquefort paraissent moins exotique mais c’est une découverte pour moi!

Une petite soupe aux marrons (et roquefort!)

Ensuite le Roquefort avec du sucré, avec de la gelée de coings ou une confiture de bananes-abricots, cela peut vous paraitre étrange mais pourtant c’est une vraie tuerie. Qu’est que c’était bon!


La photo bizarre (et un peu flou!!) c’est du Roquefort (quelle surprise!!) recouvert de billes en chocolat pétillantes! Alors là ! Ce n’est pas tellement pour le gout quoique le chocolat va bien avec le Roquefort mais surtout cela donne un Roquefort qui pétille et ça c’est très drôle.

Et enfin des macarons au Roquefort

Je n’ai pas pu tout gouter, surtout j’ai loupé les accords avec les vins (mais on m’a dit qu’il y avait des merveilles). J’en conclue que le Roquefort va avec tout ce qui ne me paraissait pas évident au départ.

Je remercie qui de droit pour cette invitation et toutes ces découvertes. Je confirme le Roquefort c’est vraiment trop fort!

Une fois n’est pas coutume je vais vous parler d’une soirée qui n’a pas encore eu lieu. Et je vais même pouvoir vous offrir des invitations.

Les Moulins de Valdonne connus pour leur sirops sortent de nouvelles gammes de produits. Ils vont nous présenter leurs produits dans une soirée où il y aura des ateliers culinaires, performances artistiques et mixologie (ça je ne sais pas ce que c’est!?!?). La soirée aura lieu le 8 avril 2010 à Paris dans le 11eme de 18h à 20h.


Personnellement, j’ai déjà essayé récemment le sirop Miel épicé avec mes bouchées de poulet. Une nouvelle version que j’espère vous publier sous peu si j’arrive à prendre une photo avant mes mouflets ne le dévorent. Un régal et donc j’ai hate de connaitre le reste de la gamme.


Revenons à nos moutons, j’ai donc deux invitations pour vous. Je pourrais faire un tirage au sort mais je crains que vous ne soyez pas assez nombreux. Alors les deux premiers commentaires auront une invit. A vos souris…..

Maggi is proud to present : Cœurs de Bouillon


avec les variétés légumes, boeuf et poulet

Les vedettes : Réquia, Adèle, Fred et Dorian


En guest stars, les petites mains de Requia :
Viinz, Anne Claire,  and my self

Et pleins d’autres Sandrine, Pascale et forcément j’en oublie
Chef d’orchestre principal Maggi
Chef d’orchestre Atelier des chefs : Pauline

Lieu : Atelier des Chefs
Durée : une soirée

Sinopsis :
Chaque bloggeur accompagné de sa clique d’assistant prépare trois recettes en tip top une heure. (On avait même pas encore commencé que Dorian a déjà dit qu’il était en retard ;)). On coupe, on tranche, on effeuille, on fait chauffer, on marine, on épice, on fait bouillir, on mixe, on mélange, on met au four, on sort du four et enfin on sert joliment et youpi c’est l’heure de gouter!


Fin du film ou presque…

Le travail à proprement dit est terminé. La rigolade peut enfin commencer. Quoique on ne peut pas dire que nous ayons été si sérieux que ça.

ûaintenant que tout est posé sur la table, on ne sait plus par quoi commencer! Je suis tiraillé entre tester ce que nous avons préparé et ceux que les autres ont fait. Et j’avais beau être concentré je n’avais pas pu m’empêcher de jeter des coups d’oeils sur le travail des autres. Donc j’avais très très envie de tout goûter.

Comme la dernière fois ou j’avais exprimé mon étonnement sur l’utilisation des bouillons cubes, en dehors du sempiternel : je mets dans l’eau des pâtes ou je rajoute dans la sauce (ce qui est quand même très pratique cela étant dit), Adèle avait juste émietté un demi cube dans du mascarpone pour faire un coleslaw et ici comme ce sont des bouillons en gelée donc on peut juste les mettre sur des nouilles chinoises déjà cuites pour les assaisonner (voir la noodle soupe de Requia) ou dans la poêle avec les poivrons en train de compoter, ou encore dans le velouté de cocos de Adèle, l ‘ajouter juste avant de mixer les haricots!

Alors ce week end, ps le temps de refaire les recettes mais  je m’en suis servi de manière classique pour faire mon plat « on-est-nombreux-et-tout-le-monde-aura-faim-après-une-journée-de-balade- et-je-veut-juste-réchauffer-avant-de-nous-mettre-à-table », j’ai nommé la daube provençale! Alors la recette est ici et j’ai juste rajouté un cœur de bouillon au bœuf au moment de la cuisson! Un régal! De même pour la première soupe aux légumes de l’hiver, pleins de légumes, pas trop cuits  et comme assaisonnement un bouillon de poule!

J’avais vraiment penser essayer une des recettes de la soirée, mais le temps me manquant c’est raté pour cette fois ci! Les recettes seront bientôt disponibles sur le blog des astucieuses!

Crédit Photos: toutes les photos de avec un petit grigri en bas sont de Viinz, d’ailleurs c’est ce qui indiqué sur le grigri si vous cliquez dessus! Les autres m’ont été données par Maggi. Merci à tous.

Alors comment dire, tromper Georges n’était pas à la base dans mon programme. Et de toute façon tromper est une vue de l’esprit, encore eut-il fallut que nous eussions consommé … du café ensemble.

Cela étant dit, quand Réquia m’a proposé d’aller tester la nouvelle machine Dolce Gusto, j’ai à peine pensé à Georges avant de dire oui.

Forcément j’avais entendu dire tellement de bien depuis son premier lancement il y a deux ans que j’étais intriguée. Mais qu’a-t-elle a de plus cette machine à café? L’occasion était belle de tout savoir. Les explications ont eu lieu dans un lieu magique que je vous recommande : Le Laboratoire et en fort bonne compagnie.

 

Alors résultats des courses :

  1. d’abord elle est magnifique,  ronde type OVNI et avec un rétro éclairage du plus bel effet,
  2. ensuite détail non négligeable, elle existe en rouge (sans pivoines mais rouge quand même),
  3. elle fait pleins de cafés différents: des expressos, des lungos, des cappucinos, des lattes macciato et même des cappucino glacé.
  4. elle fait même le chocolat pour le plus grand bonheur de Ptit’ Bob.

 

Bref, les enfants n’ont plus aucune excuse pour aller chez Star**bucks machin chose! Et je peut vous garantir qu’ils adorent se faire tous ces trucs. Je ne les ai jamais autant vu dans la cuisine. On a pas fini de tout essayer, je vous en reparlerais certainement dans un avenir proche.

Merci à Cedric et Lucie, les gentils organisateurs et merci à Dolce Gusto.

Adieu Georges……

A l’occasion de la foire aux vins, Intermarché à proposé à 4 bloggeurs (Mercotte, Réquia, Anne et Dorian) de proposer des recettes accordés à des vins choisis par Manuel Peyrondet (Meilleur Sommelier de France). Ces vins faisant parti de la sélection coup de cœur du supermarché sus nommé! Et les recettes étant mise en œuvres sous formes d’ateliers avec les bloggeurs et leurs 3 ou 4 invités à l’Atelier des Chefs. Ensuite ces plats furent testé avec les vins correspondant et les explications de Manuel.

 

Là ils sont en pleine action : magnifique non?

Là je vous ai fait une intro digne de ce nom, grosso modo, vous savez qui, où, quoi et même pourquoi.Ce que vous avez certainement compris c’est que pour mon plus grand plaisir je faisais partie des marmitons de Anne et donc j’étais de la partie.

Sauf que je ne vous ai pas montré Manuel Peyrondet, alors voilà :

Par contre ce que vous ne savez pas  (mais que vous imaginez certainement très bien) c’est que ce fut une très bonne soirée, je ne sais même pas par ou commencer :  es recettes, les autres invités, les organisateurs, le vin!!!!

Alors allons y, les recettes d’abord vous les trouverez sur le site d’Intermarché avec des vidéo de chaque étape pour chaque bloggeur et son équipe. Vous y trouverez également les vins que nous dégustés (et pas bu puisque forcément nous étions là pour goûter et pas nous pochetronner).

Les invités d’Anne étaient Amelimélo, Valvec, Nicholas et moi même.

Il y avait aussi Pauline, la maitresse des lieux, Cedric, gentil organisateur et Lucie, grande prêtresse de l’appareil photo à qui je dois tous ces clichés, mais dont du coup je n’ai pas de photo.

Nous avons fait une petite salade Fattouche et des verrines aux confit de canard avec une purée mousseuse de châtaignes. Du coup pour la première fois j’ai pu utiliser un siphon! Je mettrais bien ça sur ma liste de Noël.

 

Ensuite la dégustation, effectivement les explications de Manuel étaient intéressantes. Pour commencer un Côte du Rhône un peu costaud avec une salade fraiche et citronné. Je pensais que ce n’était pas gagné et pourtant la salade a allégé le vin. Regardez la vidéo et les explications de Manuel parce que je ne vais pas vous le dire aussi clairement que lui, mais par contre le résultat était étonnant.

Ensuite c’était le tour de la verrine, il est clair que le passage au siphon de la crème de châtaigne en fait une mousse légère qui va très bien avec le confit émietté. Ensuite nous avons goûté le Margaux qui de toute façon avait déjà mes faveurs et les deux ensemble étaient parfaits.

 

Pendant que les autres groupes  goutaient leurs plats et les vins associés,  la pression était un peu tombé de notre coté et nous avons piqué dans les plats des autres.

 

Comme d’habitude c’était une soirée très agréable avec pleins de nouvelles rencontres. Merci à tous.

 

Un autre avantage de cette soirée c’est que Lucie à fait toutes ces photos, j’ai largement puisé dans son stock mais je ne peux pas m’empêcher de vous en montrer encore quelques unes et pour commencer : Valvec et moi :

 

 

Anne qui nous donne des instructions

 

Pauline a l’oeil sur tout

 

Les mains D’Amelimelo

 

PS si vous voulez en savoir plus sur Manuel Peyrondet je vous recommande l’interview de Anne
PS 2 si vous voulez voir ce que les autres en ont dit voici une première liste Anne, Dorian, Mercotte, RéquiaLucie.
PS 3 surtout surtout allez voir les photos que Lucie a pris pendant la soirée, je les trouve formidables. Merci encore Lucie.

Une semaine super bien remplie, avec pleins de rencontres. C’est là ou j’apprécie vraiment ce blog et les échanges au quels ils donnent lieu. J’ai donc assisté à une démonstration d’un nouveau produit Barilla (j’en reparlerais quand ce sera un peu plus d’actualité) avec Dorian et  Silvia, que j’avais déjà croisé à la soirée du Chef Damien de 750gr « Quand la galette se gaufres dans les crêpes ». Il y avait aussi Hanane et Nedra, que je ne connaissais pas mais avec qui j’ai passé un bon moment.

Pourquoi je vous cause de ça et quel rapport avec la choucroute, tout simplement parce que le lendemain je les presque tous retrouvés à l’atelier Maggi. Il ne manquaient qu’à la fine équipe Nedra. C’est donc avec un très grand plaisir que j’ai retrouvé Hanane, Silvia en tant que co-apprenties alors que Dorian faisait partie des quatre animateurs avec Adèle, Réquia et Joelle.

Bon je suis brouillon, je recommence, Maggi a demandé à 4 bloggeurs de faire des recettes pour présenter ses nouveaux produits des bouillons cubes au poulet et au bœuf avec une teneur en sel allégé en sel de 25% et un kub or aux parfums de Provence. Les 4 bloggeurs avaient chacun un invité et par leurs blogs ont proposé des places à des lecteurs qui n’avaient jamais assisté à un atelier. Cela se passait à l’atelier des chefs de la rue de Penthievere.

Parmi les personnes présentes il y avait donc Mamina que l’on ne présente plus (elle et Silvia ont mis une jolie photo de Mamina et de moi sur leurs blogs), il y avait Marjolaine de En cuisine c’est tout, Diane de Diane et Nono, Annick de Chocolate Girl’s et pleins d’autres personnes avec qui je n’ai pas eu le temps de causer.

On a bien rigolé, travaillé et dégusté. Les recettes étaient simples mais ce n’est pas moi qui vais me plaindre de la simplicité. Des recettes qui seront disponibles sur le blog des astucieuses, semblerait-il. En attendant je ne sais pas des quelles parler, j’ai adoré l’idée et la réalisation du coleslaw au chou chinois avec Adèle. Je retiens l’idée du Mascarpone avec du bouillon cube pour parfumer. Le Bo Bun express de Réquia m’a régalé ainsi que la salade sauvage de bœuf mariné de Dorian. Le risotto printanier de Joelle (qui avait la particularité d’être très bon froid même si Joëlle aurait préférait que nous le mangions chaud).

Et moi qui par manque d’imagination ne mettait que les bouillons cubes dans des plats en sauce, j’ai vu nos bloggeurs-animateurs l’émietter dans différentes préparations, avec du cottage cheese, dans des boulettes de viande ou encore avec le mascarpone du coleslaw. Bref une découverte.

Un petit mot quand même pour l’Atelier des Chefs qui nous accueilli, c’est un très bel endroit et parfait pour ce genre de manifestation. L’accueil de nos hôtes fut parfait, cela donne vraiment envie d’y retourner. Je serais bien partante pour un cours sur les macarons! Des volontaires pour m’accompagner?

Une soirée très agréable, des nouvelles personnes à découvrir, d’anciennes connaissances à retrouver, des recettes à essayer bref un seul regret, la condition est de n’y aller qu’une seule fois. Cela étant dit cela se comprend, comme ça vous aussi vous pourrez peut être vous régaler….

Remarque : dans la marge de droite vous remarquerez peut être un nouveau lien, je vous invite vivement à aller voir le site Cuistoshop. C’est Hanane qui a monté ce site, et c’est pleins de d’accesoires pour la cuisine mais là aussi j’aurais bientôt l’occasion de vous parler de mon premier achat chez elle.