En effet je n’ai plus de barbecue, d’ailleurs je n’ai pas non plus le jardin qui va avec. Et cela depuis 5 ans, c’est à dire depuis que nous avons déménagé de Aix en Provence.

Le temps passe vite! Donc quand on me propose de faire une recette avec l’Optigrill de Téfal, dans la foulée de Birgit et juste avant Dorian, je pense grillade au barbecue comme ce que nous faisions à Aix et que nous faisons encore pendant nos vacances.

 

L’avantage essentiel de la cuisine au barbecue c’est que ce n’était pas moi qui m’en occupe, pardon, je voulais dire que c’était rapide. Et on retrouve le même avantage avec ce grill mais c’est moi qui ai fait le repas. Après consultation des divers membres de la famille, il a été décidé que nous mangerions ce jour là un côte de boeuf avec de pommes de terre.

La recette des pommes de terre sort du livre qui accompagne l’Optigrill.

Ingrédients :

  • 1 cote de boeuf pour 5
  • 1 kg de pommes de terre
  • 1 gousse d’ail
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Thym et romarin séché
  • Sel et poivre

 

Penser à sortir la viande du frigo au moins 1h avant sa cuisson. Et même 2h si vous pouvez.

Faire cuire les pommes de terre au micro ondes jusqu’a ce qu’elles soient légèrement tendre, environ 6 à 10mn selon la quantité.

Pendant ce temps pelez une gousse d’ail et la presser. Dans un bol mélanger l’huile d’olive, l’ail préssé, et le persil et du sel.

Couper les pommes de terre en tranches de 1,5cm. Faire chauffer l’Optigrill.  Badigeonner les tranches de pommes de terre avec le mélange Ail-huile-herbes. Quand le grill est chaud, mettre les tranches dessus. A priori si vous faites comme moi pour 5 personnes, vous aurez à le faire en plusieurs fois. Laissez cuire pendant 5mn. Pour les réserver au chaud pendant la cuisson de la suite, les mettre dans du papier alu. Faire cuire le reste de pommes de terre.

Barbecue Pommes de terre C’est là que l’on voit que les pommes de terre n’ont pas forcément toutes été coupés à la même taille!

Après on passe à la cote de boeuf, en utilisant le mode indiqué par le manuel, c’est à dire cuisson viande. Saler et poivrer la viande au dernier moment, juste avant de poser la viande sur le grill. Mettre la viande et attendre tranquillement les indications du grill suivant la cuisson que vous avez demandé. Pour nous la demande était saignante et nous avons eu ce que nous avons demandé!

Barbecue Cote de boeuf

Après les cuissons, dans assiette cela donne ça  :

Barbecue Optigrill

 

C’était parfait. Exactement comme le voulions avec le bonus des pommes de terre. De plus l’Optigrill est très facile à utiliser en mode manuel ou avec les programmes prédéfinis. Il est également très facile à nettoyer, les plaques s’enlèvent et se nettoient aux lave vaisselle. Une réussite!

Comme nous avons pu le garder quelques jours, il y a des blancs de seiches et des bananes qui sont passés au grill,dont je vous reparlerais. Il y a aussi des burgers et des croque monsieur qui ont fait un tour par l’optigrill dés que j’ai eu le dos tourné. Les enfants l’ont trouvé très très pratique, mais là on ne verra rien puisqu’ils n’ont pas pris de photos! Pffff, ils n’ont pas encore le reflex de prendre en photo tout ce qu’ils mangent….

Et maintenant je me demande ce que Dorian va nous concocter comme recette!

Une recette de pommes de terre Hasselback au saumon pour un concours autour de la pomme de terre.

Pour ce concours il faut mettre la pomme de terre en cuisine avec un produit de l’Ile de France. Mais quoi? Du brie de Meaux, du Jambon de Paris, des champignons de Paris (je ne suis même pas sur qu’ils sont de Paris ces champi!!). Un moyen de connaitre les produits locaux est le site du Cervia qui inventorie les produits de l’Ile de France. Mais point de poisson dans cette liste. Il n’y a pas de poisson en Ile de France ? En discutant avec une amie / collègue /blogueuse… j’ai découvert qu’il existait une entreprise installé à Montreuil qui fumait du saumon de la Baltique. Le produit n’est pas local mais transformé localement. Et du coup j’ai associé ce saumon avec une recette de pommes de terre appelé Hasselback.  Une recette simple à faire, jolie à présenter et un régal pour ce dîner à deux.   Ingrédients pour 2 personnes – Temps de préparation 15 mn – cuisson 45mn

  • 6 pommes de terre de type Amandine
  • 1 oignon blanc
  • 4 cuillères à soupe d’huile
  • Sel 
  • 100gr de pavé de cœur de saumon fumé

Pour la sauce :

  • 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
  • 1 pot de yaourt nature (env 70gr)
  • 50 gr de ciboulette
  • Sel et poivre

Préparation Laver les pommes de terre. Je les ai brossé sous le robinet plutôt que de les éplucher. A vous de voir. Secher les pommes de terre. Faire chauffer le four à 200°. Faire des entailles régulières dans chaque pomme de terre tous les 0,5cm sans aller jusqu’au bout de la pomme de terre.  Pour cela j’ai posé la pomme de terre sur une planche à découper avec une planche de chaque coté. De cette manière on arrive pas au bout. J’ai également vu sur le net que certaines personnes mettent de chaque coté des baguettes chinoises ou des piqueq de brochettes. Mettre les pommes de terre dans un plat allant au four. Pour ma part j’ai chois de prendre un plat par personne. Eplucher votre oignon et coupez le en deux. Poser le coté plat de l’oignon sur une planche à découper et émincer très finement. Ecarter les entailles des pommes de terre et glisser dans chaque entaille dedans une tranche d’oignon. Cette étape n’est pas forcément nécessaire mais j’ai bien le goût de l’oignon avec la pomme de terre.

Hasselback

Quand  cette étape est terminée, verser par dessus les pommes de terre l’huile et saler. Mettre au four pour 45mn. Pendant ce temps sortir le pavé de saumon et le couper en tranches fines. Pour chaque pomme de terre 3 tranches de saumon. Préparer la sauce d’accompagnement : Nettoyer la ciboulette et émincer finement. Dans un bol, mélanger la crème fraîche, le yaourt, la ciboulette. Salez et poivrez à votre convenance.

Hasselback

Quand les pommes de terre sont cuites, les sortir du four. Mettre trois tranches de saumon par pomme de terre dans les entailles. Cette opération doit se faire assez rapidement pour que les pommes de terre ne refroidissent pas et que le saumon ne cuise pas.

Hasselback

Servir avec la sauce et bon appetit bien sur!

Hasselback

Chacun son oeuf cocotte pour un déjeuner vite fait en tête à tête avec mon fils aîné.

Un des soucis que j’ai dans cette maison est que je ne sais jamais combien nous serons à table. Entre la cantine en semaine  pour certains, la lunch box pour d’autres, le déjeuner devient vite : « tiens il est l’heure de manger , qu’il y a t-il dans le frigo / placards / congel et combien sommes nous à manger? » Ce jour là ce fût un déjeuner en tête à tête avec mon fils aîné. Un plaisir suffisamment rare pour être apprécié.

Et après inspection du frigo / placards / congel, c’est devenu des oeuf cocotte. Quelques minutes plus tard nous étions à table.

Ingrédients  pour 2 personnes

  • 200gr d’épinards surgelés
  • 50 de lardons salés
  • 2 œufs
  • 2 cuillère à soupe de crème fraîche
  • Du fromage à râper à volonté
  • Sel et poivre

 

Faire chauffer le four à 180°.

Faire dégeler les épinards à feux doux pendant quelques minutes.  Faire dorer les lardons à sec dans une poêle chaude. Quand les épinards sont dégelés, enlever le surplus de liquide. Dans une cocotte individuelle, mettre la moitié des épinards au fond et ajouter les lardons. Casser un œuf par dessus. Mettre une cuillère à soupe de crème fraîche toujours par dessus pour couvrir l’oeuf. Mettre autant de fromage râpé que souhaité! Saler et mettre au four pendant 10mn.

Poivrer avant de servir pendant que c’est chaud. A déguster  avec du pain pour tremper dans l’œuf.

oeuf cocotte

 Voilà pour une version très simple, mais il y a tout pleins de variantes. Et vous c’est quoi votre œuf cocotte préféré?

Encore une recette toute simple de dos de cabillaud mais avec une irrésistible sauce au vin blanc et à la crème qui est absolument diabolique.

 

J’ai eu l’occasion de tester cette sauce lors d’une soirée récemment quand Cécile de Petite fourchette et grande cuillère nous a fait un bar en croute de sel et son irrésistible sauce. Comme nous étions chacune en train de cuisiner je n’avais pas bien suivie ce que faisait Cécile mais j’entendais parler des quantités de vin de crème utilisés et j’ai cru mal entendre…. C’est énorme mais effectivement irrésistible. J’ai donc voulu tester cette merveille et quoi de plus simple qu’un dos de cabillaud. Encore une fois je ne savais pas combien nous serions à table donc j’avais prévu pour 4. Finalement nous n’étions que 3 mais nous avons tout à été dévoré…

 

Ingrédients pour 4 (ou 3 grands gourmands)

  • 1 dos de cabillaud d’environ 800gr
  • Sel
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive

pour la sauce

  • 3 carottes
  • 2 échalotes
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 1 branche de céleri
  • 1 feuille de laurier
  • du thym
  • sel et poivre
  • 0,5  litre de vin blanc
  • 0,5 litre de crème fraîche liquide
  • 40gr de beurre
  • 2 cuillère à soupe d’huile d’olive

Accompagnement :

  • Quantité suffisante de Rattes du Touquet

Nettoyer et éplucher les carottes, éplucher les oignons, échalotes et gousse d’ail et les émincer. Nettoyer et couper en tronçons la branche de céleri. Mettre l’huile et le beurre dans une casserole et faire chauffer. Mettre en premier l’ail, les échalotes et l’oignon. Baisser le feu et laisser quelques minutes. Ajouter les carottes, céleri, feuille de laurier et le thym. Ajouter le vin blanc et faire réduire.

Récupérer le jus à travers d’un chinois. Et réserver les légumes. Remettre le jus dans la casserole et ajouter la crème fraîche. Laisser réduire à feu doux.

Mettre le four à 190°. Rincez le dos de cabillaud et séchez le. Mettre un peu d’huile d’olive dans un plat allant au four. Poser le dos de cabillaud dans le plat, saler et mettre les légumes de la sauce par dessus pour le couvrir.

Mettre au four pour 20mn environ.

 

Avant de servir la sauce vérifiez l’assaisonnement, salez, poivrez.

Irrésistible sauce pour accompagner un dos de cabillaud

Nous avons mangé cette merveille avec des Rattes du Touquet juste cuites à l’eau salé. Cette sauce est vraiment très très bonne. Il reste juste comme une  imprécision dans ma recette : le temps de réduction. Cela dépend tellement de votre type de feu et de casserole que c’est à vous de voir quand la concentration des goûts vous convient. La deuxième fois que je l’ai fait avec des coquilles St Jacques j’ai ajouté un poireaux dans les légumes et cela a nettement moins plus à certains. Mais beaucoup à d’autres qui ont fini la sauce avec des pâtes 😉

 

PS je suis toujours aussi ravie de mes plats à gratins Falcon . Ils existent toujours en bleu et pour pie chez My Sweet boutique. Ils sont facile à ranger (léger et empilables) se nettoient comme un rien. Parfait!

piment végétarien

Des piments végétariens mais qu’est que c’est? Des piments colorés pour vous souhaiter une très bonne année 2014 gourmande, pleine de bonheurs et de réussites.

Donc commencer l’année par un plats de piments, voilà qui est piquant! J’ai reçu en provenance de Martinique par porteur spécial (merci LO et JP) des piments végétariens. Je n’ai jamais vu ça sur mon étal de marché. Or  j’ai passé quelques jours à Barcelone juste avant de les recevoir et là  j’ai pris l’habitude de manger pratiquement à chaque repas des pimientos del Padron, je me suis dit que j’allais, à mon habitude, faire quelque chose de simple.

Et donc voilà des petits piments végétariens tout doux et colorés sautés à l’huile d’olive avec un peu de sel. Un régal.

piments végétariens

Vous connaissez ces poivrons? Pour en savoir plus la page des Piments sur Wikipédia

 

Le foie gras au micro ondes ou au au four traditionnel?

Cette fois j’ai voulu tester les deux méthodes pour le faire. Pour cela j’ai pris ma recette habituelle mais j’ai pris deux récipients différents en verre.

Ingrédients :

  • Un foie gras congelé de chez Monsieur Picard déjà éveiné (c’est tellement plus pratique)
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1/2 cuillère à café de poivre moulu
  • 1/2 cuillère à café de piment d’Espelette
  • 1/2 cuillère à café de sucre
  • 4 cuillères à café de Calvados

Laisser décongeler votre foie gras pendant 12H. Prenez une feuille de papier aluminium suffisamment grande pour poser le foie dessus. « Ouvrez » votre foie gras. Grosso modo écartez les lobes pour pour pouvoir atteindre la plus grande surface possible du foie pour y mettre les épices. Mélangez les épices dans un bol et saupoudrez votre foie gras avec la moitié des épices. Tournez le foie gras sur la feuille de papier alu de manière à présenter la face qui n’a pas reçu d’épices et saupoudrez du reste des épices.

Mettez votre foie gras dans deux récipients différents en tassant un peu. Si il reste des épices sur le papier alu mettez les pardessus les foies répartis.

Ajoutez dans chacun des récipients 2 cuillères à café de Calvados.

Couvrez les récipients et laissez au frigo pour 12h à 24h.

Cuisson au four traditionnel : Mettre votre four à chauffer à 100°. Verser dans un plat allant au four de l’eau bouillante et placez votre récipient contenant le foie gras (sans couvercle) dans ce plat et le plat au four pour 20mn. Sortez le plat au bout de ce temps et laisser refroidir dans l’eau environ 30mn.

Cuisson au four à micro-ondes : Placez le deuxième récipient sans couvercle au four à micro-ondes. Ensuite le temps dépend de la puissance de votre micro-ondes. Commencez par 1 minutes et vérifiez la cuisson avec une lame de couteau. Si le foie est prêt la lame ressort tiède. Si il n’est pas prêt, recommencez par palier de 30 secondes jusqu’à ce que ce soit prêt.

Dans les 2 cas de cuisson, versez le gras qui a surnage dans un bol à coté. Couvrez le bol et mettez le au frais. Mettez un poids sur la terrine pour tasser le foie gras. Pour ma part j’utilise un sac de congélation rempli de riz. Mettez au frais pour minimum 6 heures.

Ensuite sortez du frais les deux terrines et les deux bols contenant le gras en sur-plus. Faire fondre au micro ondes le gras des bols pour qu’il devienne liquide. Enlever les poids sur les terrines et verser le gras fondu par dessus pour faire une couche de gras. Couvrez et mettez au frais. Votre foie gras peut maintenant patienter quelques heures ou jours pour être consommé. En général de notre coté nous le laissons au moins 2 jours au frais avant de le consommer.

Foie gras

Verdict : Déjà à la vue c’est difficile de savoir lequel est lequel! A gauche celui au micro-ondes et à droite au four. Dans les deux cas nous avons eu des foies-gras parfaitement mi-cuit et goûteux. Au goût nous n’avons pas vu la différence. Par contre il y avait une très légère différence de texture. Celui cuit au four traditionnel était plus lisse mais c’était vraiment difficile de préférer l’un ou l’autre.

Donc si vous voulez parfaitement contrôler la cuisson préférez le four traditionnel. Si vous voulez tester  le micro-ondes puisque c’est quand même beaucoup plus rapide faites très attention au temps. Moi je vais continuer la cuisson traditionnelle. Je ne sais pas pourquoi la petite différence de texture me fait pencher pour la cuisson traditionnelle.

Sinon il me reste à tester le foie-gras en papillotes de film plastique alimentaire mais tant que on ne pourra pas me jurer que aucune substance du plastique entre dans les aliments je ne testerai pas… Et vous vous le faites selon quelle méthode votre foie-gras?

 

PS nous l’avons mangé avec du sel au truffe que j’ai reçu il y a quelques temps. C’est un véritable délice que je vous recommande.

Pour un apéritif festif, le Boursin reste un incontournable. Ces petits roulés de jambon au Boursin vous mettront du soleil dans vos papilles.

Avec des olives et des tomates séchées, de la salade et des herbes, cela fait des bouchées apéritives faciles à faire et faciles à manger !

Ingrédients pour une 20 de roulés

Temps de préparation : 15mn, 1h au frigo et encore 5mn

  • 1 paquet de Boursin (au choix, j’ai pris ail et fines herbes)
  • 10 tranches de jambon sec très fines
  • 3 tomates séchées
  • 1 poignée de salade mélangée avec des herbes
  • Environ 15 olives à la grecque

Dénoyauter les olives. Faire tremper les tomates séchées dans de l’eau chaude pendant 10mn. Puis les émincer très finement. Prendre un rouleau de plastique alimentaire. Le poser sur une surface plate et dérouler vers l’avant (sans couper au bout puisque il est difficile de savoir à l’avance quelle longueur sera nécessaire. Poser 5 tranches de jambon côte à côte dans la longueur, légèrement à cheval les unes sur les autres. Poser les 5 tranches de jambon suivantes au-dessus sur le plastique, toujours un peu à cheval sur les précédentes.   Eparpiller la moitié des tomates séchées sur le 1er tiers du jambon.  Etaler le Boursin, ajouter des feuilles de salade et d’herbes sur le Boursin et ajouter les olives et le reste des tomates séchées. Rouler le jambon autour du fromage en prenant garde qu’il n’y ait pas de plastique pris dans le roulé. Serrer au maximum votre rouleau et continuer de rouler jusqu’au bout du jambon. Puis bien rouler ce rouleau dans le plastique assez serré et couper le plastique. Mettre au frais pour une heure. Sortir le rouleau du frais et couper des tranches fines. Enlever le plastique de chaque rouleau après avoir coupé mais en faisant attention à ce que le rouleau ne se défasse pas.

Roulés jambon au Boursin

Bon apéritif ! Les autres recettes de la BelTeam pour les fêtes sont disponibles ici : Recettes de Blogueurs

Billet partenaire

Alors Riz au four ou Paella ?

Il y a du riz de Valence, du poulet, divers fruits de mers, du chorizo, du poivron, du safran… A vous de voir si vous voulez appeler cela du riz au four ou une paella. Comme cela n’a pas été fait dans les règles de l’art de la Paella, je m’en voudrais d’usurper ce nom.

En même temps j’ai utilisé du très bon riz de Valence, du « vrai » chorizo. Ils m’ont été offerts à l’occasion d’une soirée intitulée  » Tasting Spain » qui nous a présenté quelques chefs représentatif de la gastronomie Espagnole. Nous avons donc goûté aux pommes de terre Riojana par José Felix Rodriguez du restaurant La Galeria à Logrono. C’est une recette traditionnelle qu’il a revisté, Valérie l’a reprise sur La Francesa au Fourneaux. Le plus étonnant des plats que l’on nous ait fait goûter était un tartare de tomates et de cornichons par Jorge de Andres y Savaldor chef au restaurant la Sucursal 1 à Valence. Un tartare sans une miette de viande. De la tomate et que de la tomate avec un peu de tomate séchée, des câpres, oignon au vinaigre, tabasco et  jaune d’oeuf. Fabuleuse surprise. Quand je pense que j’ai loupé la recette des oeufs d’oursin sur jus d’oursin (proposé par Luis Veira Anon du restaurant Arbore da Viera à la Corogne) je suis verte. Tout cela pour nous montrer que la cuisine Espagnole est toujours en renouvellement avec des chefs passionnnants et passionnés.

Revenons à mon riz au four… J’ai trouve sur le blog de la Cuillère magique une recette de  paella au four et je m’en suis largement inspirée….

Ingrédients pour 3 personnes :

  • 200gr de riz de Valence
  • 4 pilons de poulet
  • 80 gr de Chorizo
  • 150gr de crevettes crues décortiquées (surgelés)
  • 100gr de moules décortiqués (surgelées également)
  • 1/2 poivron
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • Sel et poivre
  • Huile d’olive
  • Safran : quelques filaments
  • Quantité suffisante de bouillon (environ 400ml d’eau bouillante avec un bouillon cube ou un sachet de bouillon Ariaké)
  • Il me restait env 100 gr de petits pois d’un repas précédent, que j’ai ajouté.

 

Eplucher l’ail et l’oignon. Les émincer finement, couper les chorizo en tranches de 1/2 cm environ. Enlever la peau du poulet (si vous le souhaitez). Nettoyer le demi poivron et le couper en morceaux.Faire chauffer une cuillère à soupe d’huile olive dans une poêle. Mettre les oignons et ails dans l’huile chaude. Faire revenir quelques instants avant d’ajouter le poulet et les poivrons.  Laisser cuire quelques instants pour que le poulet et les ingrédients prennent un peu de couleur.

Faire chauffer le four à 190°.

Prendre un plat allant au four (j’ai utilisé un de mes plats en émail ramené de Londres…). Le huiler avec de l’huile d’olive. Ou bien avec un pinceau ou avec un morceau de papier cuisine imbibé.

Faire chauffer de l’eau pour faire le bouillon. Personnellement j’utilise les sachets Ariaké à la volaille. Laisser reposer le bouillon.

Mettre le riz au fond du plat, ajouter les éléments de la poêle. Eparpiller quelques filaments de safran (à vous de juger de la quantité, clairement je n’en ai pas mis assez…). Ajouter le bouillon. Salr et mélanger touts les ingrédients. Mettre au four pour une heure au total. Mais au bout des 20 premières minutes mélangez les ingrédients. Au bourt des 20 minutes suivantes ajoutez les fruits de mer et mélangez. Si vous avez l’impression qu’il manque du liquide vous pouvez ajouter un peu de bouillon.

Servir à la sortie du four.

 

Riz au four

On s’est régalés. La marmaille a percuté tout de suite que le chorizo était différent.. Cela nous a fait un bon plat complet, rapide à préparer et me laissant le temps de prendre un apéro pendant la cuisson. Parfait!

D’ailleurs je refait ce plat quelques jours après mais avec des blancs de poulet et sans passer par l’étape « poele ». J’ai directement mis tous les ingrédients crus dans le plats. Encore plus rapide mais griller le poulet avant avec les oignons donne un petit gout en plus qui est quand même bien sympa.

Et vous? Vous faites comment la Paella quand vous n’avez pas l’équipement nécessaire….

Un Ceviche de bar : des filets de Bar, de la tomates, de l’avocat et pleins de bonnes choses pour une entrée très fraîche ou même à l’apéro avec du pain frais ou des toasts.

A priori, il faudrait ajouter du piment dedans mais je l’ai remplacé par du piment d’Espelette.

Pour vous présenter cette recette, je me suis servi du site YouMiam. Si vous avez des recettes à partager, je vous recommande ce site, que vous soyez bloggeurs ou pas. Il permet de donner toutes les informations pour une recette et de la montrer de la façon suivante :

Vous en pensez quoi? Vous trouvez ça pratique? On peut aussi partager ce « slider » facilement sur Facebook….

Sinon, j’ai fait ce Ceviche de Bar dans le cadre d’un concours pour Atelier Poisson.

banner-250X250

Il y a pleins de recettes très sympas à faire autour du Bar et de la Truite. Allez jeter un coup d’oeil, ça vaut la peine.

Des pâtes à l’huile de truffe, rien de plus simple à faire et tellement bon.

Comme beaucoup de bloggeuses j’ai la chance de recevoir des produits à tester! Cette semaine c’était un magnifique colis de la Famille Pebeyre. Un truffe en conserve, de l’huile d’olive à la truffe blanche, de l’huile d’olive à la truffe noire et du sel à la truffe d’été. Un vrai cadeau de Noël avant l’heure.

Comme je voulais essayer tout de suite sans attendre et que mon frigo est relativement vide (comme dirait mon mari, c’est quoi ce frigo vide de bloggeuse culinaire….) nous avons décidé ma Poulette et moi de faire juste des pâtes à l’huile de truffe. Et comme elle gardait un souvenir ému de pâtes à la truffe blanches nous avons décidé d’utiliser cette dernière.

Ingrédients pour 2

  • 300 gr de pâtes nous avons pris des Trophie Liguri (et nous avions faim)
  • 2 cuillères à soupe d’Huile d’olive
  • 1 cullère à soupeHuile d’olive aux truffes blanches
  • Sel aux truffes d’été
  • Poivre
  • Parmesan

Les quantités d’huile sont approximatives, à vous de juger comment vous souhaitez équilibrer le mélange des huiles.

Faire chauffer une grande quantité d’eau salée. Mettre les pâtes dedans pour 10mn (il était noté 11mn sur le paquet). Pendant la cuisson dans un grand bol, mélanger les huiles.

Vous pouvez saler dés à présent mais nous avons préférées le faire à l’assiette pour goûter d’abord sans le sel de truffe, de même vous pouvez ajouter directement la quantité de parmesan que vous souhaitez dans le bol.

Quant les pâtes sont prêtes, prélever environ 50ml (1/2dl) d’eau de cuisson dans une tasse. Bien égoutter les pâtes, les verser dans le bol et verser les 50ml d’eau de cuisson qui permettent de fixer l’amidon ou de lier la sauce (selon des sources diverses et variés). Mélanger et servir vite pendant que c’est chaud.

Dans l’assiette, ajouter selon vos goûts un peu de sel aux truffes et/ou du parmesan.

Cela sentait tellement bon en mettant son nez au dessus de l’assiette. Dommage que je ne puisse pas vous faire partager cela.

Pâtes a l'huile de truffe

 

La photo est sans chichis et frous-frous mais franchement aucun chichis est nécessaire tellement c’est bon.

Par contre ce que je peux partager avec vous c’est que vous pourrez découvrir ces merveilles au salon des Plaisir Gourmands à l’espace Champerret à Paris du 6 au 8 décembre puisque Pebeyre y sera pour pésenter ses produits, les truffes frâiches, les huiles de truffe, le sel…..

Site des Truffes Pebeyre

Page Facebook

Salon des Plaisirs Gourmands

C’est bientôt Noël! Vous me direz quel rapport avec un poulet au citron? C’est très simple en fait. J’ai fait ce poulet un Dimanche midi suivant la recette prise dans le livre La Cuisine c’est aussi de la chimie de Arthur Le Caisne. Et qu’il me semble que cela peut faire un joli cadeau de Noël pour les personnes qui s’intéressent à la cuisine.

Arthur a le don de simplifier les choses, de dire des choses qui pourrait paraître évidentes mais qui comme toutes les choses évidentes vont mieux en le disant. Se servir de poivre en grains plutôt que moulu (qui contient presque autant de poussière que de poivre). Il compare le poivre au thé et indique qu’il ne doit pas rester dans du liquide plus de 8mn au risque de devenir amer. Pleins de détails intéressants que je ne savais pas : si on fouette une mayonnaise trop longtemps elle devient grasse en bouche (en même temps la mayo c’est quand même gras). Et Arthur fait partie des gens qui partent du principe qu’il faut souvent répéter les même choses pour qu’elles s’imprègnent donc on trouve des rappels réguliers dans tout le bouquin avec les recettes.

Cela ne m’étonne pas que dans ses sources inspiration il cite Hervé This, puisque les termes de physique et de chimie reviennent régulièrement dans son livre pour expliquer ses recettes. C’est d’ailleurs ce qui m’a plu, ces explications avec les illustrations simples mais efficaces.. Et puis c’est un livre sans chichis, il va droit à l’essentiel. Par contre si vous cherchez des desserts ce n’est pas dans ce livre que vous le trouverez. Ici il se concentre sur les viandes, volailles, poissons, légumes et œufs. Mais cela ne m’a pas manqué, tellement il est clair sur les sujets qu’il aborde.

 

Donc j’ai choisi de faire un poulet au citron en suivant ses conseils et presque sa recette. Je n’avais pas d’origan donc j’ai fait sans…

Ingrédients  pour un poulet au citron :

  • 1 poulet de 1,6kg
  • 800 grammes de pommes de terre Charlotte
  • 3 gousses d’ail avec leur peau coupé en deux
  • 2 cuillères à soupe d’origan frais
  • 2 citrons + leurs jus (bio puisque on va se servir du citron entier)
  • 3 branches de thym
  • Huile d’olive
  • sel et poivre fraîchement moulu !!!! 😉

 

Sortez le poulet une heure avant de le faire cuire.

Préchauffez le four à 160°.

Coupez les pommes de terre en deux dans le sens de la longueur, rincez les et faites sécher.

Mettre à l’intérieur du poulet les gousses d’ail écrasés ainsi qu’un peu d’origan et l’in des citrons que vous aurez pressé.

Huilez le poulet avec vos mains pour qu’il soit bien enrobé.

Prenez un grand plat de cuisson et mettez y les pommes de terre coupées, 20cl d’eau, le poulet avec le blancs en dessous (pour que les blancs restent moelleux), le jus des citrons pressés, 1 cuillère à soupe d’huile d’olive et le thym.

Enfournez et laissez cuire 1h30. Retournez le poulet pour avoir les blancs au dessus (en faisaint attention de pas abimer la peau comme je l’ai fait), remuez les pommes de terre. Ajoutez de l’eau chaude s’il ne reste plus de liquide. Laissez cuire encore pendant 15m,

Salez, poivrez et servez!

Fans de poulet aux citrons confits nous avons été séduit par cette variante qui change agréablement.

 

 

Poulet au citron

J’ai aussi fait une recette de rôti de porc au lait qui va arriver un de ces jours sur le blog. Merci Arthur pour ce beau livre. Un régal.

Arthur Le Caisne La cuisine c’est aussi de la chimie Editions Hachette Cuisine Prix conseillé 19€90

Alors on dit Chiktaye ou Chiktay ou Chiktaille d’après ce que j’ai vu sur le net!

Ma copine Laurence récemment installé à la Martinique m’a ramené ça.  C’est de la morue salée avec de l’oignon, de l’ail, du persil et du piment. On trouve ça chez Monop au rayon traiteur et aussi pleins de recettes sur le net.

La prochaine fois j’essayerais de le faire moi même…

En attendant je me suis servi du pot pour faire des toasts d’avocat à la diable. Plus simple que ça c’est difficile à trouver.

Donc en ingrédients, il faut environ 150gr de Chiktaye, 1 avocat mur et du pain coupé en tranches fines. Mélanger le Chikataye et l’avocat. Ajouter un filet de citron si vous le souhaitez ou si vous le préparez un peu en avance. Tartiner vos tranches de pain avec ce mélange et servez avec votre apéritif préféré !

Avocat a la diable

 

Le plus drôle est que après cet apéro nous sommes allée dîner avec Laurence dans notre dernier restaurant préféré Café Figue (117 rue de Vaugirard – 75015 Paris) et qu’en entrée il y avait de l’avocat à la diable… Pour quelqu’un comme moi qui ne connaissais pas ce truc quelques heures avant, la coïncidence était amusante!

Dans la catégorie le repas du Dimanche soir rapide, facile et convivial où tout le monde choisit ses ingrédients et se fait son dîner, j’ai choisi la Bruschetta.

Mon choix de dîner a été assez orienté  puisque j’ai reçu les Bruschetta de La Boulangère.  L’idée générale était que je ne fasse rien ce soir là et finalement c’était réussi. J’ai préparé pleins de bols d’ingrédients à mettre sur les pains en quelques minutes. Evidemment certains sont allés chercher dans le frigo les ingrédients qui leur ont manqués et auxquels je n’avait pas pensé!

L’avantage de ce genre de diner est que chacun peut mettre ce qu’il veut. Donc mon anti fromage n’en a pas mis et c’était le moins content du résultat. On a bien essayé de lui expliquer qu’un peu de fromage râpé donnait du moelleux mais rien à faire…

 

Pour les ingrédients j’ai donc préparé 4 tomates que j’ai épluchées et coupées en tout petits morceaux, des oignons en fines rondelles, de la mozzarella, du jambon séché, de la Scarmoza en tranches fines, des lamelles de parmesan, de la crème fraîche, de la roquette et de l’huile d’olive. J’ai mis le four à chauffer à 190°. Chacun à préparé sa Bruschetta et l’a mis au four environ 10mn sur une grille.

 

Bruschetta du Dimanche soir

 Et certains ont rajouté du jambon blanc et/ou du fromage râpé tout droit sorti du frigo.

La première faite par Ptit’Bob ressemble à ses pizzas avec de l’huile d’olive du jambon blanc, tomates et oignons. Il a trouvé que c’était un peu sec mais bon….

Bruschetta du Dimanche soir

 

Mlle Bobette  a commencé par l’huile d’olive, ajouté des tomates, du jambon blanc, de la mozza et elle est allé chercher du fromage râpé au frigo… Elle a beaucoup aimé!

Bruschetta du Dimanche soir

Ensuite mon Bob a tout mis ou presque ! C’est un peu caché sous la couche de fromage : huile d’olive, tomates, oignons, jambon blanc et jambon séché, crème fraîche, mozzarella, scarmoza et fromage râpé.

Bruschetta du Dimanche soir

 

Et enfin la mienne, vous remarquerez que je suis la seule à avoir mis de la roquette!! A la base c’était huile d’olive, tomates, oignons, jambon séché puis Scarmoza et mozzarella. A la sortie du four j’ai ajouté la roquette.

Bruschetta du Dimanche soir

En conclusion, c’est un repas rapide et délicieux. On peut aussi bien évidemment les couper en morceaux pour faire de bouchées à servir lors d’un apéro mais cette formule convient parfaitement pour un repas vite fait et au goût de chacun.

 

La  Scarmoza : un fromage Italien, en fait de la mozzarella fumé. pour en savoir plus et où on peut la trouver, je vous conseille l’article que Edda a fait à son sujet : La scarmoza fumée : infos, recettes et bonne adresses

Gratin de pâtes Napolitain

J’ai découvert récemment les pâtes Garofalo pour faire un gratin de pâtes Napolitain!

Pâtes Garofalo

Mais c’est pas nouveau me direz vous! Je suis bien d’accord mais comme je ne les trouve pas dans mon super marché je suis passé à coté. Evidemment j’en avais entendu parler mais je ne les avais pas goûté. Maintenant je vais les chercher dans un autre supermarché ….

Donc j’ai découvert ces pâtes lors d’une de ces soirées bloggeurs où je me sens très privilègié d’être invitée. Celle où on nous explique par le menu l’historique de la marque et son actualité, le genre de soirée où on déguste des merveilles dans un beau cadre et en bonne compagnie. Ce soir là c’était Edda du blog Un Déjeuner au soleil qui nous avait fait la cuisine et qui ponctuait chacune de ses recettes par des explications sur la région Napolitaine, berceau des Garofalo, de la Mozzarella di Buffala de Campana et de la Scarmoza! Si vous voulez avoir une idée de ce qu’elle a pu nous raconter, je vous conseille son blog.

Donc nous avons mangé des pâtes et des pâtes, sous toutes leurs formes et c’est peu de le dire quand on voit toutes les formes différentes proposé par Garofalo. Des longues et des moins longues, des rondes, des creuses, pour les manger avec des sauces, en gratin, dans la soupe…. J’ai goûté à la Scamorza qui est une mozzarella fumé qui donne un goût incroyable aux pâtes quand il est fondu et un granité de citron fait par Edda avec des citrons de Naples qui était fabuleux.

 

Rentrée à la maison j’ai voulu tester le gratin de pâtes, puisque c’est ce qui m’a semblé le mieux pour utiliser les pâtes et la Scamorza. Quand je dis qu’il est Napolitain mon gratin, c’est juste pour les pâtes, la mozza et la Scarmoza. Tout simple à faire et délicieux.

 

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 400gr de Cappelletti
  • 4 tomates
  • 10 tranches de bacon
  • 1 gousse d’ail
  • 1 boule de mozzarelle di buffala di Campagna
  • 150gr de Scarmorza
  • Sel et poivre au moulin
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive

Faire chauffer le four à 190°

Faire bouillir une grande quantité d’eau salée, mettre les pâtes dans l’eau et les faire cuire aldente. En gros le temps de cuisson des pâtes moins une minute.

Éplucher les tomates et les épépiner. Les couper en petits morceaux. Éplucher la gousse d’ail et la presser dans les tomates, ajouter l’huile d’olive ainsi que le sel et le poivre. Couper les tranches de bacon en petits morceaux et les faire revenir à sec dans une poêle pour qu’ils prennent un peu de couleur.

Couper la Scamorza en tranches fines, et pareil pour la mozzarella.

Quand les pâtes sont cuites les mettre dans un plat allant au four. Ajouter le mélange de tomates, le bacon.Puis saler et poivrer. Bien mélanger.

Ajouter par dessus la Scarmoza et la mozzarella. Mettre au four pour 20mn environ.

 gratin de pâtes

 gratin de pâtes

On s’est régalés, personnellement j’adore la forme des cappellitti, et j’ai retrouvé ce goût fumé de la Scamorza qui m’a tant ravie.

La palette aux lentilles vient d’une de mes préoccupations du moment qui est de préparer des plats pour que ma Poulette puisse en prendre pour son déjeuner à l’extérieur. De choses pratiques à manger, à réchauffer ou pas, et surtout des choses qu’elle aime.

En même temps c’est surtout son problème à elle mais j’essaye de l’aider. Or un des plats préférés de la famille est le petit salé au lentilles qui s’est transformé en palette aux lentilles dans le cas présent. En plus cela commence à devenir de saison ce genre de plat. Il ne fait pas si froid que ça mais l’humidité ambiante donne envie de plats chauds d’hiver.

Pour la préparation j’ai voulu faire la palette d’un coté et les lentilles de l’autre pour essayer de maîtriser le coté salé de la palette. J’ai cru comprendre que une des différences entre palette et petit salé est la préparation. Je fait dessaler la petit salé avant de le cuire (dans de l’eau pendant au moins 12h en changeant l’eau 2 à 3 fois) alors que pour la palette il est recommandé de le faire cuire dans de l’eau directement.

 

Ingrédients pour la palette aux lentilles :

  • 800gr de palette de porc (en deux morceaux dans mon cas)
  • Quelques grains de poivres entiers
  • 1 feuille de laurier
  • 500gr de lentilles vertes
  • 4 carottes
  • 2 échalotes
  • Quantité suffisante d’eau

Dans une grande casserole mettre les morceaux de palette, les recouvrir d’eau. Ajouter la feuille de laurier et quelques grains de poivre. Faire cuire à feu relativement fort (pas au maximum mais qu’il y ait une légère ébullition) pendant 1 heure.

Au bout de 20mn dans une autre casserole, mettre les lentilles avec les carottes épluchées et coupés en tronçons, les échalotes également épluchés et en morceaux. Pour chaque dose de lentilles ajouter 1,5 dose d’eau. Ajouter quelques grains de poivre entier et surtout pas de sel. Laisser cuire pendant 25 mn à partir de l’ébullition et surveiller qu’il reste toujours du liquide.

Quant les deux sont cuits, mettre les morceaux de palettes avec les lentilles. J’ai également ajouté une partie du bouillon de la palette pour saler les lentilles.

Laisser cuire à la température minimum quelques minutes.

palette aux lentilles

Résultat, une palette fondante, des lentilles juste assez salés par le bouillon et un régal pour le déjeuner. Et en plus il en reste pour le dej de ma fille du lendemain!

Quand Dorian nous met au défi de préparer un menu d’automne avec les produits Marque Repère alors que lui a déjà fait ça de manière magistrale, j’ai fait gloups!!

Mais que vais-je bien pourvoir faire avec tous ces produits que Dorian n’a pas fait…. Un peu de cogitation, et finalement c’est la simplicité qui a prévalu. Je devais utiliser les produits reçus mais je pouvais aussi ajouter des éléments du « placard ». Lui nous a fait un menu entrée, plat et dessert pour moins de 3€ par personnes. J’avais le choix de n’en faire que deux plats, alors j’ai choisi l’entrée et le plat.

ingredients marque repere

Bon, je vous l’accorde vous verrez que je n’ai pas tout utilisé tous les produits que j’ai reçu. Je pense que si j’avais fait un dessert cela aurait été un crumble avec les pêches….

Donc j’ai préparé entrée des petites cassolettes de ratatouille avec des œufs et de la crème. Un grand classique à la maison que tout le monde adore. Il faut les voir tremper leur pain dans le jaune d’œufs.

Puis, quand j’ai vu tomates et poivrons, j’ai pensé Basquaise, même si c’est un peu tiré par les cheveux. Cela donne des rouleaux de Sole tropical à la « Basquaise » que j’ai servi avec le duo de Riz de Camargue et des légumes grillés à part. Du tout simple comme je l’aime mais qui permet de sentir tous les goûts. Et ils étaient fameux.

Pour 5 cassolettes de ratatouille

Ingrédients :

  • 1 boite de ratatouille
  • 5 œuf
  • 5 cuillères à soupe de crème
  • un peu de piment d’Espelette
  • sel et poivre

Faire chauffer le four à 190°.

Répartir le contenu de la boite de ratatouille dans les cassolettes, casser un œuf par dessus et mettre encore par dessus un cuillère à soupe de crème fraîche. Saler et poivrer. Ajouter une pointe de piment si vous le souhaitez.

Mettre au four quand le four est chaud pour 10 à 15 mn.

Cassolette ratatouille

Pour la sole à la Basquaise

Ingrédients pour 5 personnes

  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1 boite de tomates
  • 1 boite de poivrons.
  • 5 soles tropicales roulées
  • Duo de Riz de Camargue
  • 400 gr de poêlé de légumes grillés
  • 3 cuillères à soupe de huile d’olive

Faire chauffer le four à 200°.

Couper les poivrons en morceaux. Faire revenir les poivrons et les tomates dans une poêle avec l’huile chaude. Faire cuire doucement pendant 5mn.  Mettre les soles dans un plat allant au four, verser le mélange de tomates et poivrons par dessus les soles. Saler, poivrer et ajouter du piment d’Espelette à votre convenance.

Mettre au four pendant 35 à 40mn.

 

Faire chauffer une casserole d’eau salé. Ajouter le riz et laisser cuire 25mn.

Dans une autre casserole, ajouter les légumes grillés et faire chauffer doucement pendant environ 8mn.

Égoutter le riz, et servir!

Soles à la basquaise

Soles à la basquaise

On va voir maintenant comment Nadia, Tiphaine et Birgit ont relevé le défi…. Brillamment je suis sure.