Une nouvelle version de cette recette que j’ai déjà publié ici. Après l’avoir testé plusieurs fois, j’en suis arrivé à la conclusion qu’un peut de lait pour « diluer » le mascarpone permet ensuite de mieux l’incorporer aux blancs en neige. De plus, j’ai échangé la vanille avec de l’extrait de vanille et j’ai diminué la quantité de sucre en poudre.

Enfin, j’ai fait des essais avec plusieurs fruits différents et une version un peu plus économique est de prendre des fruits rouges congelés pour le coulis.


Ingrédients pour 6 personnes :

  • 250 gr de mascarpone50gr de sucre glace
  • 50ml de lait
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille
  • 2 blancs d’oeufs
  • 200 gr de fruits rouges 

Pour le coulis

  • 300gr de fruits rouges pour le coulis
  • 1 cuillère à soupe de sucre

     

Mélanger le mascarpone, le lait le sucre glace et l’extrait de vanille. Monter les blancs d’œufs en neige. Incorporer le mélange de mascarpone aux blancs en neige.

 

Laisser reposer au frais quelques heures si possible.

 

Préparer le coulis, mélanger les fruits dans un mixer ou blender avec la cuillère de sucre. Réserver.

 

Au dernier moment, répartir le mélange à base de mascarpone dans les 6 verrines (par exemple des verres à tapas). Mettre les fruits coupés par-dessus et laisser chacun se servir de coulis à volonté.


Cette recette sera ma contribution pour le concours de verrines de 750gr, et peut être publié dans leur nouveau livre Verrines. Ce livre fera partie de la collection comprenant, Macarons, Moelleux, Apéro Dinatoire et Muffins dont les bénéfices vont à Action contre la faim.

 

Quand les Oréos proposé par Amélie sont arrivés à la maison, les enfants ont poussé de grands cris de joie.

Pendant longtemps nous avions un arrivage régulier de Grande-Bretagne grâce à leur Tonton Pédro. Maintenant on commence à en trouver assez facilement mais ils n’en ont jamais assez.

On peut bien entendu les manger comme expliqué ci-à-coté mais  ma Miss Bobette m’a parlé avec nostalgie d’un milk-shake aux Oréos qu’elle consommait sans modération dans les ‘Diner’ aux US.

Ensuite lors d’une conversation avec  Dorian il m’a raconté qu’il mettait les Oréos au congel pour les déguster glacé (quand il ne les mets pas sur des cups cakes!!!!). Donc aujourd’hui c’était gouter aux Oréos, milk-shake et Oréos glacés.


Ingrédients pour 4 ados :

  • 10 oréos
  • 1/2l de lait
  • 1/2l de glace à la vanille


Mettre les Oréos dans le blender, et mixer pour en faire des miettes. Ajouter le lait et la glace. Mixer de nouveau et servir. Accessoirement les enfants ont mangé en même temps leurs Oréos glacés et ont décrété que c’était parfait. Mais que demander de plus?


PS Léonie Canot en parle ici. Et pour ceux qui ne le saurait pas encore, Léonie est la douce épouse de Tonton Pédro qui lui-même est le frère de mon Bob!! Son blog est absolument hilarant sauf quand elle parle de mes enfants (je dois pas avoir le recul nécessaire).


Dessert au mascarpone et aux fruits fraisCe dessert au mascarpone et aux fruits frais est une recette qui m’a été donné par ma collègue AS que je remercie. Je cherchais un dessert léger pour manger après une fondue savoyarde. Je sais qu’il est encore un peu tôt dans la saison pour des fruits rouges mais j’ai quand pris des framboises, des myrtilles et des mures. 

 

Ingrédients pour 6 :

  • 250gr de Mascarpone
  • 2 blancs d’œufs
  • 75gr de sucre glace
  • 2 gousses de vanille
  • Des fruits rouges frais à volonté
  • 300gr de fruits avec une cuillère à soupe de sucre pour le coulis


Battre les blancs en neige ferme. Mélanger le sucre glace, mascarpone et gratter les graines des gousses de vanille et les mélanger avec. Incorporer les blancs d’œufs au mascarpone.  A ce stade là de la recette on peut laisser reposer jusqu’au lendemain au frigo ou au moins quelques heures.

Faire un coulis de fruits en mixant le sucre et les fruits. Réserver.

Au dernier moment, mettre le mélange dans des verrines ou verres à tapas, recouvrir de fruits rouges et laisser les convives se servir du coulis.


Dessert au mascarpone et aux fruits frais

Une tuerie cette recette de Fondant au chocolat-marrons sans cuisson. D’ailleurs j’ai failli mourir en regardant les ingrédients. Ahhh mon coeur, mes artères, mon cholestérol…. Mais Réquia chez qui j’ai piqué la recette m’avait assuré de ses bonnes intentions envers ses lecteurs, donc j’ai voulu essayer et j’en encore une fois fait profiter et la famille te les collègues. Franchement il vaut mieux être nombreux. Et mon moule à petits carrés se prête très bien à ce gâteau puisqu’on peut en prendre juste un peu, puis encore un peu et encore… comme ça on a l’impression d’en avoir mangé très peu.

Ingrédients :

  • 250 gr de beurre
  • 250gr de chocolat noir
  • 250gr de crème de marrons

Faire fondre doucement le beurre et le chocolat au micro ondes ou dans une casserole. Ajouter la crème de marrons. Bien mélanger. Mettre dans un moule, puis au frais pour 3h minimum. Démouler et manger par petites doses….

Fondant au chocolat-marrons sans cuisson

Une recette que j’utilise souvent quand il s’agit de faire des bouchées individuelles, et un vrai succès au bureau…

PS et bon anniversaire à Léonie Canot qui fête ses 21 ans aujourd’hui. 😉

Gâteau à l'orangeJ’ai vu plusieurs gâteaux à l’orange sur les blogs mais j’ai pris la recette du gâteau au citron que fait Léonie Canot tiré d’un livre de Trish Deseine! Forcément j’ai un peu changé la donne, ne serais qu’en changeant les citrons en oranges. De plus j’ai utilisé mon nouveau moule pour des gâteaux individuels, donc j’ai réduit le temps de cuisson.

Ingrédients : 

  • 100g beurre demi-sel mou
  • 150g sucre (au lieu de 175gr)
  • 175g farine
  • 1,5 cuillères à café de  levure chimique
  • 3 cuillères à soupe de  lait (entier de préférence mais bon…) (j’en ai mis que 2)
  • 2 œufs
  • le zeste d’1 orange
  • 1 cuillère à soupe de jus d’1 demi orange

Glaçage : 

  • le jus de 2 oranges
  • 100 gr de sucre (au lieu de 125gr)

Faire chauffer le four à 180°.


Tout mélanger au robot à la main, 35 minutes, 25 minutes au four..
DÈS LA SORTIE DU FOUR, verser sur le cake le glaçage. (Comme mon moule fait des gâteaux plus jolies retournés, j’ai d’abord démoulé puis versé le glaçage dessus.).
Laisser refroidir et bien sécher avant de démouler.

Gâteau à l'orange

Le retour de la fève Tonka sous forme de chantilly pour accompagner une petite compoté de pommes. Léonie  Canot pensant que j’allais lui faire un diner trop lourd, j’ai opté pour une compote de pommes. On est bien d’accord c’est léger comme truc!! Comme il y a plus d’air que de crème dans la chantilly, ça peut être mauvais. Allez Léonie, ressers toi un peu!!!

Ingrédients pour 6 :

  • 7à 8 pommes moyennes épluchées et pelées et coupées en quartie
  • 3 cuillère à soupe de sucre1 dl à 2 dl d’eau
  • 1/3 de fève tonka rapé

Faire chauffer l’eau et le sucre ensemble pour faire un sirop. Ajouter les pommes et la fève Tonka, baisser le feu et laisser cuire 1/4 à feu doux. J’aime bien quand les pommes ne sont pas trop cuites et gardent leur forme.

Chantilly :

  • 50cl de crème fraiche liquide et entière
  • 1 cuillère à soupe de sucre en poudre
  • 3/4 de fève tonka râpé

Décoration :

  • Une belle cuillère à soupe d’amandes effilées, grillés à sec dans une poêle (attention ça brule très vite)

Faire chauffer à feu très doux la crème avec le lait et la fève pendant 10. Éteindre le feu et laisser refroidir. Mettre dans le siphon en le passant par une passoire fine pour enlever tout ce qui pourrait boucher le siphon. Mettre la ou les cartouches de gaz, remuer et laisser au frais couché à plat pendant quelques heures avant de servir sur les pommes légèrement tiédies. Parsemer d’amandes.


PS : pour ceux qui ne le savent pas (encore) Léonie Canot est ma belle sœur et elle sévit sur son blog Un nerf de famille depuis quelques mois, je vous le recommande.

En cette saison hivernale, le soleil des agrumes me redonne le moral. (pas qu’il soit tellement bas mais quand même). Donc un peu de soleil s’il vous plait!!!

Pendant des années à cette période je faisais ma marmelade d’agrumes. Et puis aujourd’hui avec ma petite cuisine et mon petit robot je ne me sens plus de la faire. Cela étant dit, elle est tellement bonne sur les tartine grillés que je vous la recommande et je re-poste ce billet de 2007. La belle époque où j’avais du soleil dehors tous les jours (ou presque).

Donc le post du 31 janvier 2007!

Pour vous c’est quoi la différence entre la marmelade et la confiture ? Arbitrairement j’appelle la mienne marmelade mais ne me demandez pas pourquoi !

Encore une question pour vous, vous mettez quoi comme agrumes ? Moi j’ai mis des oranges amères (bio), des oranges douces, (encore bio) et Muriel (qui me fournit en légumes) a voulu me faire essayer un citron bergamote. C’est rigolo, tout petit et rond, une odeur de bergamote assez forte et un goût très doux dans le sens citron, (pas acide quoi !) mais fort en bergamote. Je crains qu’un malheureux citron ne change rien à ma marmelade mais il y est quand même. Quelque fois je mets des vrais citrons et quelques fois des mandarines.

 

Ma Maman nous faisait cette marmelade quand nous étions petits (et puis plus grands). Elle utilisait son super Electrolux avec l’option hachoir à viande pour les fruits. N’ayant pas cet appareil, il a fallu que je me débrouille avec mon mixer Moulinex et sa fonction râpe à légumes, et ça marchait très bien. Par contre c’est moi qui ai le super robot aujourd’hui et je vais pouvoir tester.

Parce que l’idée principale de cette marmelade c’est de hacher des fruits avec leur peau. Donc il vaut mieux prendre des fruits non traités et les laver quand même.

Aie, dans quel sens il faut le monter ce truc. Après que la grille du hachoir me soit resté entre les doigts 3 ou 4 fois en plein travail, j’ai enfin repéré une encoche qui me permet de l’enfoncer correctement et de visser ce p*** de truc. Ahhh. Et bien non, du coup, tout l’appareil s’est coincé, j’ai été obligé d’utiliser un marteau pour le débloquer. Résultat
je me suis arrêté là, j’avais haché presque toutes mes oranges, et j’avais 1,4 kg. Basta.

Ingrédients :

  • Orange, douces et/ou amères, mandarines, citrons
  • Sucre ou sucre à confiture

Nettoyer les fruits, les couper en quarts ou plus petits pour pouvoir ou les hacher ou bien les râper avec la grosse râpe de votre robot.

Peser les fruits, pour 1,4 kg de fruits j’ai utilisé 1kg de sucre spécial confiture. Mélanger les fruits et le sucre. Laisser reposer une heure.

Mettre à chauffer à feu fort, quand le mélange est très chaud, baisser le feu et tout en remuant (de temps en temps), laisser cuire environ ½ heures.

Verser dans des pots de confitures, préalablement passés à l’eau bouillante (ou stérilisés). Fermer les pots et les retourner.

J’ai en souvenir des petits croissants que nous faisions avec de la marmelade à l’intérieur, je ne me souviens plus comment on faisait mais je vais essayer de trouver ça.

J’ai reçu il y a quelques temps des pommes Antarés (merci Ludivine) pour les tester. Comment vous dire, elles sont bonnes comme
des pommes. Remarquez c’est pas tout à fait vrai il y a des pommes qui ne sont
pas bonnes. Je ne citerai pas de noms même sous la torture. Les pommes Antarès
sont relativement petites, rouge et jaunes, sucré mais trop, et pas farineuses
pour deux sous.

Alors j’en ai gardé quelques unes pour ma consommation
personnelle. Certains
se boulotent du
chocolat quand ils ont un petit creux, (non je ne citerai pas de noms), moi
c’est les pommes et de préférence pas trop grandes et pas trop sucrés. Donc c’est parfaitement adapté.

Cela étant dit comme je voulais aussi les tester dans une
recette et que le Mercredi suivant pointait le bout de son nez, j’ai fait un
moelleux aux pommes avec de la fève tonka.
(Décidément je fais souvent des moelleux aux pommes)


Ingrédients :

150gr de beurre

1 ½ dl de sucre en poudre

2 œufs

3dl de farine

1 cuillère à café de levure

½ dl de lait

1 fève Tonka

2 pommes Antarès


Faire chauffer le four à 175°

Faire ramollir le beurre au micro ondes (ou le sortir
quelques heures avant pour ceux qui savent prévoir à l’avance), ajouter le
sucre et mélanger. Ajouter un œuf à la fois tout en mélangeant. Ajouter la
farine et la levure ensemble puis le lait. Râper la fève sans vous râper les
doigts (c’est pour ça que je mets dans les ingrédients une fève entière mais je
n’en utilise qu’un peu plus que la moitié), l’ajouter au mélange. Remuer et
mettre dans un moule en silicone ou beurré. Peler les pommes et couper en
petits morceaux. Pousser les morceaux de pommes dans la pâte. Mettre au four
40mn. Laisser refroidir et puis Enjoy !




Et sur la fève Tonka c’est ici.

J’ai déjà fait au moins une recette avec cette fève, des
muffins chocolat blanc abricot et fève tonka et c’est ici.


Mousse au chocolat au siphonJ’ai un siphon!!! Je répète j’ai un siphon. Je suis super contente par contre j’ai fait une carabistouille, comme il y avait une promo sur les 1l (ce qui le mettait au même prix que le 0,5l) j’ai acheté le grand. Et en fait c’est trop grand. Je crois qu’il faut faire de la chantilly pour un régiment pour que ce soit valable. Bref, j’utilise donc 2 cartouches à chaque fois et c’est vraiment trop bête.

Donc je cherche des recettes sympas à faire avec un siphon. J’ai déjà le confit de canard aux châtaignes de Anne de Papilles et Pupilles qu’elle nous avait fait faire lors d’un atelier. C’est d’ailleurs cette recette qui m’a décidé à acheter mon siphon. Alors lorsque je tombe sur cette recette de mousse au chocolat faite par Pascale pour 750gr je l’ai vite mis de coté et voilà Tadaaaaa : une mousse au chocolat au siphon (pas photogénique pour deux sous mais tellement bon!)

Ingrédients (pour 8 si dans des verrines) :

  • 100gr de chocolat
  • 2dl de crème fraiche liquide entière
  • 1dl de lait100gr de chocolat pour faire des copeaux pour recouvrir la mousse
  • 1 siphon

Faire fondre le chocolat doucement au micro ondes ou au bain marie. Je l’ai fait au micro ondes en plusieurs fois et en mélangeant à la spatule entre chaque fois pour qu’il fonde bien.
Faire bouillir le lait et la crème. Le verser en plusieurs fois sur le chocolat fondu tout en mélangeant doucement avec une spatule.
Faire passer le mélange à travers une passoire fine au dessus d’un bol (Pascale insiste sur cette étape car tout petit morceaux pourrait boucher le siphon).

Mettre la mélange au frais pendant 4 heures.

Mettre le mélange dans le siphon, bien le fermer selon votre mode d’emploi, mettre une cartouche (ou 2 dans mon cas) , secouer 4 ou 5 fois et remettre au frais (à plat) au moins une heure avant de consommer.

Préparer vos copeaux de chocolat avec une râpe ou un économe. (Pascale le fait plus joliment que moi)

Au moment de servir, secouez le siphon 5 à 6 fois, en le tenant à l’horizontal puis servez la mousse en maintenant le siphon tête en bas et l’embout bien droit. Mettez des copeaux de chocolat et servez.

Résultat des courses : une mousse légère et très chocolaté. Par contre je l’ai servi à ma petite famille sans les copeaux de chocolat juste pour gouter. Pareil pour la photo. J’ai tout essayé pour que cela donne envie d’y gouter mais une mousse au chocolat ça ressemble franchement à quelque chose de difficilement mangeable. So sorry!!!

Mousse au chocolat au siphon


Pour cette veille de Noël un petit gâteau moelleux aux pommes et crème de calisson à consommer à l’heure du thé! J’en profite pour vous souhaiter à tous et à toutes un joyeux noël.

Ingrédients :

  • 150gr de beurre
  • 2 œufs
  • 150gr de sucre (cassonade)
  • 3 cuillères à soupe de crème de calisson
  • 300gr de farine
  • 1 sachet de  levure chimique
  • 100ml (1dl) de lait
  • 1 pomme

Faire chauffer le four à 190°

Faire fondre le beurre et le laisser refroidir. Mélanger les œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange soit « aéré ». Ajouter les épices. Mélanger à part la farine et la levure et pareil pour la crème et le lait. Ajouter alternativement la farine+ levure et le lait+crème au mélange œuf+sucre. Ajouter la crème de calisson mais mélanger à peine.

Verser le mélange dans un moule beurré ou un moule en silicone. Eplucher la pomme, couper en petits morceaux et enfoncer dans la pâte. Mettre au four 1h environ. (vérifier avant mais 45mn c’est trop juste et aprés j’ai oublié de regarder….)

La crème de calisson se trouve facilement dans tous les supermarchés d’Aix en Provence. Pour les Parisiens il y a le Bon marché et G.Detou. Pour les autres dites moi où vous le trouvez….

PS : l’image du haut vient http://www.flickr.com/photos/26601279@N04/2497039518/ 


Gateau au mincemeatEt une  nouveauté pour le Glöggfest (fête du vin chaud), un gâteau au mincemeat repéré depuis longtemps chez Pascale mais que je n’avais pas eu le temps de faire.  Aujourd’hui il manque le temps pour faire les mince pies alors j’essaye celui-ci. Pascale l’appelle le gâteau aux fruits secs de la paresseuse. C’est pas faux!

Ingrédients :

  • 150 g de beurre mou
  • 150 g de sucre
  • 2 oeufs
  • 225 g de farine et 1 sachet de levure chimique
  • 1 bocal de mincemeat (env.400 g)

Préchauffez votre four à 160 °C.
Mélanger le beurre et le sucre, pour obtenir un mélange crémeux. Ajouter les oeufs en mélangeant, puis la farine, la levure et le mince meat puis bien mélanger.

Verser dans un moule et mettre au four pendant 1 heure 15 environ.

Gateau au mincemeat

Pour le mince meat il y a quelques explications ici, ainsi qu’une recette. Cette année j’ai lâchement profité de Luolan qui m’en a ramené de Londres. Mais cela se trouve à Paris dans quelques épiceries.

PS Quoique en fouillant bien j’avais fait un quatre quart au mincemeat il y a fort longtemps.

Un petit Stollen déjà essayé il y a fort longtemps mais à l’époque je n’avais pas publié la recette. A l’origine une recette  piqué à Mamina.

Je suis repartie de la même recette mais avec des modifs forcément. Moitié moins de raisins, pour pouvoir ajouter des cranberries. Ensuite j’ai utilisé du mixed spice et de la canelle au lieu des épices proposés par Mamina. Et enfin j’ai utilisé du calva. Pour les puristes je rajouterais comme Mamina que mon Stollen n’a pas la prétention d’être un vrai Stollen.

 

Ingrédients pour un stollen :

  • 400 g de farine
  • 15 g de levure de boulanger
  • 13 cl de lait
  • 50 g de sucre
  • 4 jaunes d’œufs
  • 75 g de beurre fondu
  • ½ cuillère à café de sel
  • ½ cuillère à café de cannelle
  • ½ cuillère à café de Mixed spices
  • 50g de raisins de Corinthe
  • 50gr d’airelles/cranberries confite
  • 50 g d’écorces d’orange confite
  • 4 cuillères à soupe de calvados
  • Beurre fondu et sucre glace pour la finition

 

Mélanger les fruits confits et le calva et laisser reposer pour qu’ils absorbent le calva.

Faire tiédir le lait et délayer la levure dedans. Dans un saladier, mélanger la farine, le sel, les épices et le sucre.

Ajouter petit à petit, le mélange lait plus levure, le beurre fondu et les jaunes d’œufs. On obtient une pâte molle et collante. Former une boule. Laisser reposer une heure et demie  à l’abri des courants d’air.

Pétrir la pâte et incorporer les fruits. Former la pâte comme un pain sur une plaque avec du papier de cuisson. Laisser lever de nouveau une heure.

20mn avant la fin, faire chauffer le four à 170°. Mettre le stollen à cuire environ 35mn. Quand il est cuit, passer du beurre fondu au pinceau et saupoudrer de sucre glace.

Stollen

Stollen

Encore une petite bricole pour le goûter de Noël.

Christmas CakeJ’ai commencé mon Christmas cake de l’année il y a quelques temps. Il a maintenant reposé et je l’ai « nourri » au calva régulièrement. Une à deux cuillères à soupe tous les 5 ou 6 jours. Quand je l’ai enlevé de sa protection d’alu il était tout collant. Ça promet!

Donc aujourd’hui j’ai attaqué les dernières étapes puisqu’il sera entamé Samedi au cours de ma soirée traditionnelle de vin chaud ou Glöggfest comme on dit là bas. Donc la couverture en pâte d’amandes et le glaçage. pâte d’amandes (Je vous mets les liens vers les post d’origine il y a fort longtemps.)
Quelques photos prises aujourd’hui, la pâte d’amande donne une impression de « bosselé » ce sont les raisins qui dépassent


Christmas Cake

Et le glaçage

Christmas Cake

Il n’y plus qu’à laisser sécher le glaçage et samedi il sera temps de trouver des petits Pères Noël pour le décorer.

Je déclare que les préparatifs pour Noël peuvent commencer!!!

Effectivement les magasins commencent à vendre des décorations de Noël, mais moi je vous parle de la première étape pour la préparation du Christmas Cake de 2009. Pour qu’il soit prêt pour le début Décembre je m’y mets maintenant!
Allez on mélange les raisins, les corinthes, les sultanes, les cranberries séchées et le Cognac! Et maintenant je laisse reposer jusqu’à demain!

Christmas Cake

 

Comme nous le rappelle si justement le Chef Damien, plus que 24 jours avant le Salon du Blog Culinaire de Soissons organisé par 750gr. Alors voici une des recette que j’ai l’intention de préparer le Samedi matin lors de ma présentation (je vous ai dit que j’avais le trac!).

C’est un parfait aux airelles et aux pepparkakor (sablés au gingembre).


Ingrédients pour 5 personnes :

  • 50gr de pepparkakor ou sablés au gingembre
  • 25gr de beurre
  • 0,5l de glace à la vanille
  • 1dl de confiture d’airelles


Préparation :

Sortir la glace du congélateur pour qu’elle ramollisse un peu.

Mettre les pepparkakor dans un robot pour obtenir des miettes. Mélanger ces miettes avec le beurre fondu et mettre dans un moule.

Mélanger la glace avec la confiture d’airelles, mettre pardessus les pepparkakor et remettre au congélateur pour 10 à 15mn.

Sortir du congélateur, démouler et servir avec quelques airelles.



Évidemment les lecteurs avertis verront que je ne l’ai pas fait dans un moule pour la photo mais dans un verre, je crois qu’au salon ce sera plus facile à gouter dans des verrines!

Pour les sablés (ou pepparkakor) et la confiture d’airelles, il suffit de se fournir chez Ikea. A défaut, des airelles séchées iront très bien et éventuellement des spéculos à la place des sablés.

En fait ce titre est un piège!!! Vous avez été attiré ici sous un faux prétexte! Il n’y a pas de beurre dans ce fondant mais par contre on y trouve du beurre de cacahuètes! Donc coté légèreté c’est raté! Mais coté goût c’est un top.


C’est une recette de Birgit du blog « Cooking out », elle nous a commis un livre formidable, rien que le titre m’éclate : « si tu sèches la cantine je te colle en cuisine ». J’en rêve de les coller en cuisine. Miss Bobette aime bien faire deux ou trois trucs mais j’ai plus de mal avec les garçons! Alors sur les conseils de Birgit je me suis lancé (seule) dans « the » fondant au chocolat.  Le mélange chocolat et beurre de cahouetes a toujours été un de mes trucs préférés mais là c’est un délice que je vous recommande. Par contre, je ne vous mets pas la recette, elle est dans le livre.

Finalement avec l’autorisation de Birgit  je vous la mets :

Ingrédients pour 6 gâteaux :

200gr de chocolat à dessert

80gr de beurre de cacahuètes

80gr de sucre en poudre

3 oeufs

1 cuillère à soupe de farine

(j’ai juste omis le sucre vanillé)

Préchauffer le four à 170°.

Faire fondre le chocolat àfeu doux en mélangeant et ajouter le beurre de cacahuètes hors du feu. Ajouter le sucre puis les oeufs un par un tout en mélangeant. Ajouter la farine. Répartir dans les 6 alvéoles d’un moule à muffin en silicone. Et mettre au four pendant 13mn. Laisser refroidir avant de démouler et enjoy!


Dans un autre genre, comme livre de cuisine plutôt pour les enfants il y a le livre de Garance du magnifique blog des Cuisines de Garance : les Toques Vertes. Des recettes pour apprendre à cuisiner sain à ses enfants.


Birgit, Garance et moi même ayant une chose qui nous tient à cœur en commun et c’est la Suède. Mais de là à dire que ces fondants sont des Suédoiseries, faut pas exagérer….

Angry Mum n’est pas Suèdoise mais Suisse, mais je suis sure qu’elle ne l’a pas fait exprés. Et dans un autre genre de livre, associant dessin et cuisine  Angry Mum s’est allié avec Estèbe pour nous donner le livre des Corsaires & Casseroles. Il est disponible ici : Koocook.