bar a tartines PhiladelphiaComme je vous l’avais indiqué récemment, la semaine dernière se tenait le Bar à Tartines de Philadelphia à Paris. La mauvaise nouvelle c’est que je n’ai pas eu le temps d’y aller mais on m’a dit que c’était une vrai réussite! La bonne nouvelle c’est que le Bar à Tartines va se promener dans d’autres villes de France  du 11 juin au 6 juillet. Il sera mobile et stationnera à Lille, Reims, Mulhouse, Lyon, Grenoble, Marseille, Toulouse, Angers, Nantes, Rennes, Le Mans puis de nouveau Paris pour sa dernière étape.

Vous pouvez suivre le Bar à Tartines Mobile et ses étapes sur la page Facebook: https://www.facebook.com/PhiladelphiaFrance

 

  • 11 juin à LILLE, place Richebé avec le Chef étoilé Christophe HAGNERELLE (restaurant * Le Val d’Auge à Bondue) (l’équipe du Chef sera en place de 12h à 14h et le Chef viendra réaliser sa Tartine sucrée dès 14h!)
  • 13 juin à REIMS, boulevard Foch avec le Chef étoilé Arnaud LALLEMENT (restaurant ** L’Assiette Champenoise) (l’équipe du Chef sera en place de 12h à 14h et le Chef viendra réaliser sa Tartine dès 14h!)
  • 15 juin à MULHOUSE, place Franklin
  • 18 juin à LYON, place Bellecour avec le Chef Grégory CUILLERON (M6, W9)
  • 20 juin à GRENOBLE, place Victor Hugo avec le Chef Stéphane FROIDEVAUX (restaurant gastronomique Le Fantin Latour)
  • 22 juin à MARSEILLE, Escale Borely avenue Pierre Mendès-France  avec la Chef Georgiona VIOU (l’Atelier de Georgiana, candidate Master Chef 2010)
  • 25 juin à TOULOUSE, place d’Arménie avec le Chef Simon CARLIER (restaurant Solides, candidat Master Chef 2012)
  • 27 juin à ANGERS, place de la Visitation
  • 29 juin à NANTES, place de Bretagne avec le Chef Ludovic POUZELGUES (restaurant Lulu Rouget)
  • 2 juillet à RENNES, place des Lices avec le Chef Julien LEMARIÉ (restaurant gastronomique LeCoq-Gadby)
  • 4 juillet au MANS, place du Jet d’Eau avec le Chef Olivier ARLOT (restaurant gastronomique La Chancelière à Montbazon (37) )
  • 6 juillet à PARIS, Place de la Bastille avec le Chef Pierre Sang BOYER (restaurant Pierre Sang in Oberkampf, candidat Top Chef 2011)

couv11.inddEt il y a un autre moyen de connaitre les recettes Philadelphia, c’est le livre de Romain Tischenko et Grégory Cuilleron avec 40 recettes utilisant toute la palette Philadelphia! Et la surprise du jour c’est que j’ai un exemplaire de ce livre à vous faire gagner!

Pour ce faire, rien de plus simple :

  • Laissez moi un commentaire ci dessous avec ce que vos aimez faire avec le Philadelphia
  • « Likez » la page AnnikaPanika

Vous avez jusqu’au Samedi 15, je tirerais ensuite au sort le gagnant qui sera annoncé le 16 juin.

Bonne chance

Info : Les Recettes Philadelphia – Romain Tischenko et Grégory Cuilleron 96 pages Prix 9,95€

 

Edit : Merci à vous tous d’avoir participé. Le sort à désigné Fidji comme étant la gagnante de ce livre. Bravo, j’espère que tu nous diras ce que tu en penses. A bientôt par mail.

 


Ou comment je suis passée de l’iPhone au monde Android….
Donc après 4 ans d’utilisation intensive de l’iPhone je suis passée au monde Android avec le Nexus4 avec beaucoup de plaisir mais quelques difficultées. Forcément, changer des habitudes prises au fil des ans demande un certain effort. Je m’étais tellement habitué a l’interface de l’iPhone que quelques petites choses m’ont perturbée, tout d’abord pour allumer la bête, je cherche toujours a l’allumer avec le bouton au dessus alors que là le bouton est sur le coté. Mais je m’y fais…

Ensuite les notifications diverses et variés se font très discrètes sur le Nexus4, un son est paramétrable mais l’écran ne s’allume pas. Donc une appli m’a permis de réveiller le téléphone et de les afficher sur l’ecran : Iphone notifications  Il en existe une version payante pour 2,75€ que je vais peut être m’offrir un de ces jours….

J’ai changé l’appli des mails pour utiliser K-9 mail. (Merci FX) L’appli existant me convenait mais là je peux voir tous les derniers mails arrivés quelque soit la boite. Changer les signatures et la couleur d’affichage pour chaque adresse différente.

Pour la charge de l’appareil. Même effet que sur l’iphone mais maintenant comme je sais couper et la wifi et la 3G quand je n’en ai pas besoin et très simplement j’économise ma batterie et je ne tombe plus en rade. C’est de base sur Android.Mais  J’ai ajouté une appli (Powerful control) qui me permet de couper la wifi mais aussi la 3G, la synchro, le bluetooth, l’auto-rotation de l’écran, le mode avion etc… Evidemment c’était tout à fait possible avec l’iphone dans les différents menus mais là c’est dispo sur mon écran de démarrage.

J’ai effectivement trouvé comment envoyer les photos de l’appareil par mail, c’était un peu caché mais j’ai même trouvé mieux. Je les mets directement sur ma Dropbox…

Je peux  paramétrer les écrans du téléphone quand il est verrouillé, afficher les derniers SMS ou le calendrier ou même les derniers mails… pour cela j’ai utilisé une appli qui s’appelle Paramètres Nova.

Je craignais un peu la taille de l’appareil, il est plus grand que l’Iphone mais finalement c’est un vrai confort pour surfer.

En fait pour l’instant la seule chose que je n’aime pas c’est la galère pour trouver des accessoires. Dans les magasins tout est fait pour l’Iphone et les divers Galaxy. Pas de coque, pas de film plastique pour les écrans. Heureusement qu’il existe des boutiques sur Internet et entre autres Amazon…

Un des avantages de ce téléphone est la communauté autour de Android. Toute question trouve sa réponse sur le net! Plusieurs commentaires m’ont été fait ici sur le blog,  sur Twitter ou G+  qui m’ont fait avancer. Je remercie les personnes concernés.

On pourrait dire que j’en ai fait un simili Iphone et c’est pas faux mais après toutes ces années d’utilisation je dois dire que j’aime bien retrouver mes marques. Cela étant dit, je suis totalement ravie de mon choix et des possibilités propres au système.

 

PS: ce qui m’enchante ce sont les smileys qui apparaissent sous forme d’Androids…. 

 

PS2 : Bon je vais peut être revenir à un peu plus de cuisine quand j’aurais fini de jouer….

 

PS3 : finalement avant que je retourne en cuisine, vous avez d’autres applis à me conseiller?

AQUACULTURE DE NOS REGIONSQuand le CIPA (Comité Interprofessionnel des Produits de l’Aquaculture) m’a demandé de faire une recette avec un poisson issu de l’aquaculture de nos régions j’ai tout de suite pensé à la truite. Souvenir d’enfance comme beaucoup d’autres plats, la truite reste un très présente dans ma mémoire. Le marché de Jeudi pendant les vacances d’été sur la place du village de Maurs dans la Cantal où un Monsieur vendait ses truites vivantes. Il les élevait dans sa ferme aquacole et les amenait vivantes dans un tonneau (du moins dans mon souvenir c’était un tonneau…). On indiquait le nombre voulu, le Monsieur les sortait, les assommait et les préparait. Ensuite on rentrait à la maison et mes parents les cuisinaient au bleu ou d’autres manières. C’était le rituel du Jeudi et du jour du marché. Donc quand on me parle truite je pense toujours à ces repas familiaux.

Rien de bien excitant me diriez-vous mais une petite madeleine comme vous devez en avoir. Cela étant dit la production aquacole en France ne se limite pas à la Truite. Il y a la pisciculture d’eau douce avec 500 sites répartis dans les régions Françaises qui produisent  des Saumons, des Ombles Chevaliers, des Truites arc-en ciel et des Truites Fanio. Par ailleurs la pisciculture marine produite en Méditerranée, mais également sur la côte Atlantique et Manche et mer du Nord dans 50 sites produit des Dorades Royales, des Bars, des Maigres, des Turbots, du Saumon et de l’Esturgeon.

Pour une entrée d’un repas dominicale, une belle truite trouvée chez mon poissonnier, a été mise en filets. Pour mieux la déguster marinée et donc presque crue pour une entrée légère.

Ingrédients pour 6 personnes :

  • 250gr de truite fraîche issue d’Aquaculture de Nos régions, fraîche en filet sans peau
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron
  • 1 pincée de sel
  • Quelques tours de moulin de poivre blanc
  • 1 oignon blanc frais
  • 300gr de litchis
  • 1 pomme Granny Smith

Couper le filet de Truite en dés. Les mettre dans un bol. Ajouter une cuillère à soupe d’huile d’olive et une cuillère à soupe de jus de citron pressé. Saler et poivrer. Ajouter une dizaine de  litchis en les épluchant et les coupant au-dessus du bol pour récupérer le maximum du jus.

Bien mélanger et mettre au frais une heure avant de servir.

Eplucher une pomme et enlever le trognon. Couper des tranches rondes et fines. Les mettre une assiette, puis mettre la truite pardessus et décorer avec des demis litchis.

Enjoy!

Tartare de Truite aux litchi et aux pommes

Un site internet dédié à l’aquaculture de nos régions vous explique tous les avantages de ses produits.Et un autre site AtelierPoisson.fr vous permet de découvrir des recettes et des astuces entièrement dédiés aux poissons d’Aquaculture de nos régions. Je vous recommande leur rubrique Petits recits culinaires qui vous raconte des recettes.

A partir du 11 février et jusqu’au 31 mars un concours de recettes régionales est organisé sur AtelierPoisson qui vous permettra de partager votre recette préférée à base de poissons issus d’Aquaculture de nos régions et de gagner une Wonderbox 3 jours 2 nuits pour partir à la découverte de nos régions. Pour cela vous devez réaliser une recette créative à base de l’un des poissons d’aquaculture de nos régions, en revisitant un plat ou un ingrédient de votre région, puis prendre votre recette en photo et enfin déposer votre recette sur le site du concours. Le jury composé d’un aquaculteur, membre du Centre Culinaire Contemporain et d’un bloggeur culinaire, en l’occurrence moi-même nommera un gagnant dans chaque région.

 Article sponsorisé

Gingembre

Un régal de douceur et de piquant ce gâteau au gingembre….

Dans mes placards j’ai des ingrédients qui sortent d’on ne sait où… Qui m’ont été donnés : « regarde ce que je t’ai trouvé lors de mon voyage à ???? » ou « tu aimais tellement ça quand tu étais petite! » (Ma mère….) ou qui m’ont été offert. Par manque d’inspiration certains attendent toujours au fond du placard! Cela étant dit tant que mes soucis se limitent à ce que j’ai dans les placards je ne vais pas me plaindre.

Donc cette fois ci je vous propose une recette de gâteau au gingembre. Le gingembre sort d’un pôt de « syltad ingefära ». C’est à dire du gingembre confit en sirop. Et vu que c’est écrit en Suédois je soupçonne ma Mère…. Merci Maman!

Ce gingembre se mange juste comme ça avec une glace à la vanille, c’est un régal. Mais là j’ai voulu l’inclure dans une préparation à gâteaux. Si vous n’avez pas de gingembre en sirop, remplacez le par du gingembre confit sec.

 

 

Ingrédients :

  • 100g beurre mou
  • 150g de cassonade
  • 175g de farine avec levure intégrée
  • 3 cuillères à soupe de  lait
  • 2 œufs
  • le zeste d’1 orange
  • 1 cuillère à soupe de jus d’1 demi orange
  • 80gr de gingembre confit en sirop

Glaçage

  • 75gr de cassonade
  • le jus d’un citron
  • le sirop de gingembre

 

Mettre le four à chauffer à 190°

Mélanger le beurre et le sucre, ajouter la farine, les oeufs, le lait et le gingembre coupé en petits morceaux. Mettre dans un moule (j’ai utilisé un moule avec 6 empreintes de mini-cakes). Mettre au four pendant 25mn. (Plus si vous utilisez un moule unique).

Sortir du four et laisser refroidir une dizaine de minutes. Démouler ls gâteaux.

 

Sirop

Faire chauffer le sucre, jus de citron et le sirop de gingembre à feu doux jusqu’à ce que la cassonade ait fondu. Avec une pique apéritif faire des trous dans les gâteaux et verser le sirop pardessus.

 

gâteau au gingembre

Enjoy!

Ce magret de canard séché, tellement facile à faire et que l’on peut utiliser de tellement de manières différentes. Le voici en vidéo avec 750grammes. C’est tellement bon qu’il faudrait toujours en avoir un d’avance dans le frigo. Merci Damien pour cette séance de vidéo mémorable!

 

[youtube BwfgGXvoCUo]

La recette que j’avais fait la première fois est ici

Après une semaine passé à Orlando en Floride sous un soleil assez bienvenu (ce qui explique mon absence de ce blog) je suis revenue avec une envie de légumes assez forte. Des patates j’en ai mangé, des légumes en mayonnaise aussi. Quelques feuilles de salade en déco également mais pas vraiment suffisamment. Heureusement qu’il y avait pleins de très bon Pamplemousses….

Donc en rentrant, une petite soupe de légumes s’est imposé à moi. Avec quelques pommes de terre qaund même pour donner un peu de consistance mais pas trop quand même. Je me suis servi d’un bouillon que j’avais fait avant de partir avec un reste de poulet rôti et congelé pour plus tard…

J’ai piqué à Dorian son idée de mettre du Bleu dans la soupe, mais comme certains des membres de la famille n’y tiennent pas j’ai juste rajouté le fromage à la fin directement dans mon bol.

 

Ingrédients :

  • 750grammes de poireaux après nettoyage et avoir enlevé une partie des feuilles vertes
  • 50grammes de beurre
  • 500ml de bouillon de poulet
  • 2 pommes de terre
  • Sel et poivre

 

Faire revenir les poireaux coupés en tranches dans le beurre fondu. Faire fondre les poireaux et pas trop griller pendant 5 à 10mn.  Ajouter le bouillon et éventuellement un peu d’eau pour couvrir les poireaux. Ajouter les pommes de terre épluchés et coupés en petits cubes. Faire cuire environ 15mn. Avec un mixer plongeant, mixer la soupe et servir….Pour les amateurs de Fourme d’Ambert ajouter des cubes dans votre bol et laisser fondre. Enjoy!

 

Soupe poireaux pommes de terre fromage bleu

Personnellement j’aime bien ma soupe un peu épaisse, mais vous pouvez toujours rajouter du bouillon ou de l’eau!

Comme souvent la publication de cette recette est suite à une discussion avec des amis. Donc j’ai piqué l’idée du filet mignon en croûte, j’ai bidouillé un peu et voilà une recette très sympa à « customiser » comme on veut et qui fait très présentable pour un dîner. Surtout servi avec ses petites girolles….

 

Pour 4 personnes :

1 filet mignon de 600gr

6 tranches de bacon (ça tombe bien, c’est exactement ce qui me restait dans le frigo)

2 cuillères à soupe de fromage rapé

1 lichette d’huile

sel, poivre, thym

1 pâte feuilleté maison tip top rapide

1 jaune d’oeuf + 1 cuillère à soupe de lait

 

Faire revenir le filet dans une poele sur tous les cotés pendant 5mn. Saler, poivrer et mettez du thym si vous le souhaitez. Laisser refroidir quelques minutes hors de la poele.

Faire chauffer le four à 200°.

Étaler la pâte feuilleté et placer dessus les tranches de bacon ainsi que le fromage. Cela ressemblai à peu près à ça:

filet mignon en croute

Poser le filet mignon par dessus, replier la pâte tout autour en scellant bien les bords.  Retourner le paquet ainsi fait et le poser sur une feuille de papier pour le four sur une plaque. Mélanger le jaune d’oeuf et le lait. Avec un pinceau passer ce mélange sur tout la surface du « paquet ». Si vous en avez envie passez doucement avc un couteau sur le paquet pour faire des traits mais ne faites pas de trous dans la pâte.

Mettre au four pour 45mn.

Nous l’avons servi avec un riz basmati et quelques girolles juste revenus dans du beurre. Nous nous sommes régalés et c’était assez festif comme plat. Avec la pâte feuilleté faite quelques heures auparavant c’était facile et rapide pour un très bon résultat. Je pense que je vais décliner ça dans les semaines qui viennent…. Merci à Denis pour cette bonne idée.

Ce dimanche pour le goûter c’était un carrot cake au miel et aux épices, inspiré tout simplement par un colis que j’ai reçu fin Aout, la box Gastronomiz.

J’imagine que vous connaissait déjà le principe mais au cas où vous seriez passé a coté, voilà : en vous abonnant à Gastronomiz pour un montant de 14€ mensuels (hors frais de port) vous recevrez un colis chaque mois contenant des ingrédients, des ustensiles et des fiches recettes sur un thème!

Le mois d’Août était le mois du Rose, il y avait dans la boite de la confiture de rose, un mélange miel et épices pour chocolat, un concassé de betterave et de chèvre frais, un colorant rose alimentaire, du chocolat au baies de poivre rose et du sucre pétillant. Pas d’ustensile dans mon paquet mais je dois dire que ça tombe bien, je ne sais déjà plus quoi en faire.

Alors qu’est que j’en pense. Outre le fait que j’adore recevoir des paquets sans savoir ce qu’il y a dedans, c’est un plaisir de recevoir des produits sur un thème avec les recettes qui donnent des idées. Je cherche toujours ce que je peux faire avec la confiture de roses, mais le chocolat était délicieux et je n’ai pas pu m’empêcher d’utiliser le mélange miel et épices à une autre fin que celle qui était proposé. D’ou le carrot cake! Je suis partie d’une recette tiré du livre de Pascale Weeks (cookies, muffins & co) et j’ai un peu adapté!

Ingrédients :

  • 280gr de farine à levure incorporé,
  • 200gr de sucre en poudre
  • 2 cuillères à café rases de levure chimique (en plus de la levure incorporé dans la farine
  • 25cl d’huile de tournesol
  • 280gr de carottes râpées
  • les deux sachets Miel & épices que l’on peut trouver ici ou remplacer par une bonne cuillère à soupe de miel liquide et 1 cuillère à café de cannelle + gingembre + cardamone
  • 4 oeufs

 

Faire chauffer le four à 190°. Rapez les carottes et réservez les.

Dans un grand saladier, mélangez farine, la levure et le sucre. Ajoutez l’huile de tournesol et les deux sachets de de miel & épices et mélangez bien. Ajouter les carottes râpées, mélanger de nouvau, puis les oeufs un par un en mélangeant bien à chaque ajout. Versez dans un moule de 2 cm de diamètre environ et mettez au four pour 45mn. Le gâteau doit avoir bien gonflé et être  ferme au toucher. Une lame de couteau enfoncée au centre du gâteau doit ressortir sèche. Laissez refroidir et enjoy!

 

On a tous adoré ce mélange! Par contre vous auriez une idée de ce que je peut faire avec la confiture de roses? Je suis preneuse!

Produit offert

Mais qu’est que c’est que ce nom barbare me direz vous! En fait c’est le Hashtag (ou mot-clé) utilisé sur Twitter la semaine dernière pour parler du TWitt Apéro des agences RP.

Evénement organisé par PressIndex pour les agences RP et leur faire part de leur étude sur les agences RP et leur présence dans les médias sociaux. Un soirée organisé dans un endroit très agréable, le Soleille CoWork.

J’ai passé un très bon moment à écouter les conclusions de l’étude dont je ne vais pas trop vous parler puisque je vous l’a mets en lien ci dessous.

Merci à Marie pour son invitation, j’ai passé un très bon moment.

 

Suite au concours lancé ici la semaine dernière pour gagner une jolie tasse personnalisée comme la mienne, il y a eu de nombreux participants. Même si certains ont parlé de leur instant thé préféré, ils ont été comptés parmi les participants. Le tirage au sort a choisi le commentaire numéro 12. Voir ci -dessous.

 

Le 12eme commentaire  c’est Nature 74.

 

Bravo, et merci de m’envoyer par mail vos coordonnées. J’espère que vous m’enverrez une photo de votre mug!

Alors les nominés sont (roulement de tambours):

Lunétoiles pour sa Tarte de Linz au chocolat et sa confiture de mures maison

 

Bikini et Gourmandises pour sa Crème au café façon Irish Coffee

 

Françoise Pequery Lebon pour son Brésil

 

Les recettes des deux dernières étant disponible sur leurs blogs respectifs, je vous mets ici la recette de Lunetoiles.

Tarte de Linz au chocolat et à la confiture de mûres maison

La base de pâte sablée au chocolat :

  • 175 gr de farine 
  • 55 gr de cacao ( Van Houten )
  • 230 gr de beurre à t° ambiante
  • 115 gr de sucre 
  • 4 cuil. à café d’expresso finement moulu
  • 1 pincée de sel

La confiture de mûres :

  • 650 gr de mûres
  • 300 gr de sucre
  • jus et zestes d’un citron jaune


Préparation :


La confiture de mûres :

Mettre les mûres dans une grande casserole, avec le sucre et le jus et les zestes du citron. 

Portez a ébullition et laisser bouillir env. 10 à 15 min. Jusqu’à ce que ça réduise et que la confiture prenne.

Réservez.

Préparez la pâte sablée au chocolat :

Dans un bol moyen, mélanger ensemble la farine et le cacao.

Dans un grand bol, crémer le beurre et le sucre jusqu’à consistance homogène.

Incorporer l’expresso et le sel jusqu’à consistance homogène. 

Ajouter le mélange de farine/cacao et bien mélanger.

La pâte peut être trés raide. Diviser la pâte en deux boules : 2/3 et 1/3 

Réserver la plus petite boule de pâte ( 1/3 ) au réfrigérateur.

Préchauffer le four à 180°C.

Avec les doigts, appuyer la boule de pâte ( 2/3) dans un moule rond beurré de 20 à 24 cm de diamètre.

Appuyer avec les doigts, en remontant un peu pour former des bords. Piquer avec une fourchette.

Étaler la confiture de mûres uniformément sur la pâte.

Sortir la petite boule de pâte du réfrigérateur ( 1/3) et l’étaler à l’aide d’un rouleau.

Découper des bandes parallèles à l’aide d’une roulette crantée de cuisine.

Déposer des bandes de pâtes sur la tarte en espaçant de quelques centimètres.

Et faire de même dans l’autre sens pour faire comme un quadrillage. ( voir les photos )


Cuire pendant 30 à 35 min . Laisser refroidir dans le moule puis décoller les bords et retirer du moule.

 

Merci à tous les participants, je transmets vos informations à Carte Noire pour la suite des évènements.

Après les Miscellanées de Monsieur Scott, les Miscellanées culinaires de Monsieur Scott voici les miscellanées d’Internet par Nico Prat et Antoine Duboquoy.  Respectivement animateur sur le Mouv et Digital Strategist d’après son accroche sur Twitter.

Un livre qui est chez nous depuis une semaine et qui est passé dans toutes les mains, Ptit Bob me dire qu’il a adoré mais vu le temps que les autres l’ont gardé je pense que c’est vrai pour eux ausi.

Il y de tout dans ce livre, pour les très grands accros aux web peut être rien de nouveau quoique j’en doute. Pour les très peu branchés pleins d’explications simples sur des mots barbares : TinyUrl, streaming, OMFG,…  Des infos sur les gens incontournables du net (quoique!!) Loïc LeMeur, Chuck Norris, Bill Gates, Ray Tomlinson, Tim O’Reilly et bien d’autres. D’autres infos sur le pourquoi du Google Doodle, sur ce qu’est un flashmob ou le LOL project

Perso je ne suis pas toujours d’accord avec ce qu’ils disent, entre autres sur ce qui est à éviter sur Twitter, Livetweeter une émission peut être franchement très drôle pourvu qu’il y ait quelques copains et copines dans le jeu mais c’est mon avis.

Bref il y a de tout, des choses à apprendre, des choses à redécouvrir et des choses à discuter et pour toute la famille. Vous le trouverez dans toute bonne librairie pour un prix de 13€50 (editeur Fetjaine)

PS Leonie Canot en a parlé ici.

Une exposition formidable par un artiste extraordinaire dans un endroit merveilleux!

 

Navets mauves et citron jaune au poivre noir

Comme ça j’exagère. D’accord je ne suis pas critique artistique mais j’ai vraiment eu un coup de coeur et je vous recommande cette expo. J’ai adoré cette idée de collage, et les couleurs reflètent cette variété de légumes qu’on lui connait.  Chaque collage donne une envie irrésistible de se jeter dessus.

Commençons par le début, Alain Passard vous le connaissez, Chef etoilé de l’Arpège à Paris. Le spécialiste des légumes qu’il cultive dans ses trois potagers (j’en ai déjà parlé ici et j’aurais bientôt l’occasion de vous en reparler….).

L’envie des collages est née au Japon un soir de 2008, où victime du décalage horaire, Alain Passard a commencé à découper différents papiers provenant de menus, magazines, et catalogues, à assembler un premier collage afin de garder trace des couleurs, des textures et du geste d’une assiette légumière forcément éphémère. «Ils traduisent à merveille l’influence des couleurs dans ma cuisine : elles sont pour moi une véritable source d’inspiration qui me permet de conjuguer à l’envi les teintes des ingrédients à la recherche d’une harmonie gustative et visuelle».

Rhubarbe et fraises à l’orange, pralines aux amandes

Donc Alain Passard présente 48 de ses collages dans le musée Nissim de Camondo, petit bijou en bordure du Parc Monceau, qui regroupe les collections d’art décoratifs de la seconde moitié du XVIII siècle et l’histoire de la famille Camondo. Les collages sont exposés dans la cuisine, l’office et la salle à manger. La cuisine est à voir absolument, les cuivres et les les différents plans de travail, évier et four/rôtissoire valent le déplacement. Et les collages sont très bien mis en valeur dans ce cadre.

Renseignements pratiques

Musée Nissim de Camondo

63, rue de Monceau – 75008 Paris

Téléphone 01 53 89 06 40

Ouvert de 10h à 17h30

Fermé le Lundi et le Mardi

entrées : plein tarif  7€ et tarif réduit 5€


Et si vous n’avez pas le temps d’aller voir l’expo, vous pourrez retrouver ces collages dans un livre édité aux éditions Alternatives : Collages et Recettes (123 pages, cartonné, 29€).

En fait ces vacances ont été tellement sympas et riches d’événements que j’ai complètement délaissée la blogosphère.

Alors pour passer de bonnes vacances il vous faut

  • 3 enfants
  •  leurs deux cousins du même age
  • une grande panika-mobile pour trimbaler tout le monde
  • un accès illimité à des jeux neuneus, de préférence électroniques.

Il faut tout d’abord laisser un peu de temps aux enfants pour qu’ils se retrouvent et causer des dernières nouveautés sur WOW ou sur la Wii. Ensuite vous leur proposez une petite balade. N’écoutez pas leurs cris effrayés et embarquez les dans une Panika-mobile de bonne taille. Un peu de musique pas trop ringarde sur la route, et vous êtes parti pour deux jours de balades. Nîmes et ses arènes et la Maison Carrée. Un déjeuner avec la grand-mère des 5 loustics tout en haut du Carré d’Art, dans le restaurant qui domine la ville.
Un plat du jour consistant, une bonne salade avec de la tapenade et de la brandade (of course!) et un menu enfant qui convient à nos cinq bandits.

Un petit tour sur le pont du Gard avec un mistral revigorant mais une lumière fantastique à la tombée du jour sur les arbres d’automne.

 

On continue la route et on se pose à Uzès. Et vous savez ce qu’il y a à Uzès? L’usine-musée du bonbon Haribo. En plus nous dormions en face, donc le lendemain matin visite du musée.

 

Je ne vous cacherais pas que c’est quand même ce qui a eu le plus de succès et pas que pour les enfants. A la sortie, la boutique du musée. Il faut être vraiment très fort pour arriver à passer à travers sans rien acheter. Moi j’ai craqué pour un paquet de dragibus de 2kg. Et depuis je me régale, il faut quand même dire que leurs petits paquets habituels sont un peu mesquins. Non?

Après cette visite hautement culturelle, nous voici parti à la découverte d’Uzès, que je vous recommande fortement. Une très jolie petiteville avec de magnifiques maisons en pierre, un centre ville avec des rues piétonnes et tout pleins de petites boutiques plus sympa les unes que les autres (même si j’étais la seule du groupe que cela intéressait), une place du marché avec tout ce qu’il faut aussi. Chez le marchand d’escargots, j’ai trouvé de l’escargotine une sorte de pâte à tartiner à base d’escargots bien sur et de beurre à escargots, pour des toasts que l’on passe au four avant de servir à l’apéro. J’ai goûté ça chez des amis récemment et c’est drôlement bon.

Bref, Uzès vaut le détour. J’ai été tellement attiré par cette ville que par curiosité j’ai regardé les prix des maisons et donc je peux vous dire que je ne suis pas la seule à aimer ce coin. Les maisons valent une fortune.

 L’étape suivante était la bambouseraie d’Anduze.  Là on se croirait par moment en Asie, (bon d’accord en Asie je ne suis allée qu’à Shanghai, mais la bambouseraie ressemble à des jardins que nous avons visité là bas). Une promenade très agréable avec des parties aménagées, le dragon endormie, le labyrinthe (gros succès) et l’inévitable boutique qui vend des bambous et des produits à base de …. bambous. Là c’est Ptit’Bob qui a persuadé son père de l’impérative nécessitée d’un arc en bambou avant un retour à la maison et ses

 

 

 

Lendemain repos avec juste une balade au pied de la Sainte Victoire, aux carrières de Bibemus. Mais là je voudrais râler un peu : autant l’accès au barrage de Bimont est facile avec un grand parking, autant là on
croirait qu’ils veulent empêcher les gens de venir ou alors les obliger à se garer là ou c’est interdit. Mais une fois garé, la balade est vraiment jolie.

 

La suite un peu plus tard, mais juste pour vous montrer ma dernière petite merveille offerte par Léonie Canot qui m’a permise d’affronter le Mistral sereinement :