Articles

C’est la Pentecôte et il parait qu’il faut manger du veau, alors ce Dimanche c’était  côte de veau. Me demandez pas pourquoi il faut manger du veau à la Pentecôte, c’est une question que j’ai oublié de poser lors de ce très chouette déjeuner au restaurant Limon où j’ai pu rencontrer plusieurs acteurs de la filière veau.

Un déjeuner fort agréable , tant pour la compagnie que pour le déjeuner préparé par Juan Arbaelez. Du coup j’ai eu envie de manger du veau ce week end! J’ai fait avec ce que j’avais dans les placards mais à vous d’ajuster selon vos gouts.

Cependant, j’avais une chose pas banal dans mon frigo :

Ail de la Drôme

Ce sont des fleurs d’Ail éléphant. Je vous avais beaucoup parlé d’ail suite à ma visite chez des producteurs de semences et d’ail de la Drôme. Nous avions rencontré à cette occasion Fanny Boutarin qui a crée avec son époux  Stéphane la Maison Boutarin, ils préparent et vendent de l’ail noir à partir de l’ail de la Drôme. Un régal à tester absolument. Ils nous avaient également présenté à cette occasion l’Ail éléphant! Un truc énorme. Et là il s’agit de la tige ou hampe de l’ail éléphant qui est coupé pour permettre au bulbe de se développer.

Ail de la Drome

Une tête d’ail éléphant près d’une tête d’ail normal!

 

Revenons à nos moutons, j’ai fait cuire les fleurs et les tiges à la vapeur pendant environ 10mn. Ils auraient peut être mérité quelques minutes de plus mais c’est un régal, tout doux avec une touche légèrement aillé (forcément), une texture presque comme du brocoli pour la tête et une texture d’haricot vert pour la hampe.

Ingrédients :

  • 1 cote de veau environ 450gr
  • 6 tomates cocktails
  • 4 petits oignons blancs frais
  • Quantité suffisante de pommes de terre (j’ai utilisé des pompadour)
  • sel
  • huile d’olive
  • piment d’espelette
  • thym

Et l’ingrédient bonus des fleurs d’ail éléphant cuit à la vapeur.

Préparation :

Sortir la côte de veau en avance du réfrigérateur pour qu’elle revienne à température ambiante (entre 30mn et 1 heure selon la taille de la côte).

Mettre la cote de veau dans un plat, salez, et ajoutez du piment d’Espelette et du thym si le cour vous en dit.

Couper les tomates en 4, éplucher les oignons et couper en 4 également. Éplucher les pommes de terre et coupez les en morceaux assez petits pour que 30mn de cuisson soit suffisant. Tout mettre autour de la côte de veau.

Arroser d’huile d’olive la viande et les légumes.

Cote de veau fleur d'ail

Evidemment, la fleur d’ail n’est pas nécessaire pour cette recette, c’est juste un petit truc en plus 🙂

Bref mangez du veau et de l’ail! C’est très très bon.

pommes Anna

Les pommes Anna sont une de mes madeleines de Proust. Quand nous étions accueillis chez ma mère pour les déjeuner dominicaux, nous étions très souvent accueilli par cette chaude odeur aillé des pommes Anna au four. Un délice à humer et bien entendu à déguster.

 

Je ne sais pas pourquoi je n’en ai pas refait depuis mais cela m’a pris d’un seul coup pour le déjeuner de Noël. Je ressort le carnet que m’avait ma mère quand j’ai quitté la maison avec mes recettes fétiches et hop! Nous nous sommes régalés. C’est pas léger du tout mais pas grave de toutes les façons c’était Noël 🙂

Ingrédients pour 4 à 5 personnes 

  • 1 kg de pommes de terre
  • 150gr de beurre
  • Des gousses d’ail (5 pour nous mais je veux bien croire que cela beaucoup pour certains)
  • Sel
  • Faire chauffer le four à 200°

Faire fondre le beurre. Laver, éplucher les pommes de terres. Les trancher finement. Éplucher les gousses d’ail, enlever le germe.

Dans un plat allant au four (un plat en fonte est le mieux mais je n’en ai plus), beurrer au pinceau le fond et les bords du plat. Mettre une couche de pommes de terre. Si vous pensez démouler le plat, penser à les arranger joliment. Ajouter la moitié des pommes de terres. Verser la moitié du beurre fondu et presser la moitié de vos gousses d’ail. Saler.

Ensuite ajouter la fin des pommes de terre, le reste du beurre et de l’ail pressé. Mettre au four pendant 20mn. Sortir le plat et  appuyer sur le mélange avec le fond d’une casserole pour bien tasser. Remettre au four 20mn.

En sortant le plat du four, si vous souhaitez le démouler, passez un couteau sur les bords, mettez une assiette pardessus et retournez.

Pour ma part je l’ai laissé dans le plat et cela allait très bien!

Bon app, et j’espère que vous avez passés un bon Noël.

 

PS : pour couper finement les pommes de terre, j’utilise une mandoline mais faites bien attention à vos doigts.

Et l’ail c’est encore et toujours l’Ail de la Drôme 🙂

Dip à l'Ail de la Drome

Voici la recette d’un Dip à l’ail fait après ce beau voyage au pays de l’ail de la Drôme que je vous ai raconté dans un post précédent. Déjà que je mets de l’ail partout en temps normal voilà que j’en ai mis encore plus 🙂

 

Ingrédients :

  • 2 gousses d’ail éléphant ou 4 gousses de taille normal épluchés
  • 5 cuillères à soupe d’eau
  • 125 gr de poudre d’amandes
  • Quantité suffisante d’huile d’olive
  • Éventuellement sel et poivre

 

Mettre les gousses d’ail dans un petit mixer avec l’eau. Mélanger le temps que tout l’ail soit mixé et que vous obteniez une sorte d’eau aillé.

Mettre dans un bol de service et ajouter la poudre d’amande puis ajouter de l’huile d’olive jusqu’à ce que vous obteniez la consistance désirée. Éventuellement vous ajouter du sel et du poivre mais je trouve que ce n’est pas nécessaire.

Et voilà, c’est simple ! On peut tremper des légumes crus dedans ou des gressins. Ou même tartiner des toasts grillés avec.

 

Franchement c’est aillé, mais la poudre d’amande adoucie énormément.

 

Sinon avec cet ail de la Drôme, j’ai farci un poulet rôti, mais clairement totalement farci! J’ai accompagné un rôti de bœuf avec des gousses préalablement blanchis vu que le temps de cuisson dans le four n’était pas très long et je me suis régalé juste avec des gousses rôtis au four avec de l’huile d’olive. Quelle plaisir d’appuyer avec sa fourchette sur la gousse et déguster cette purée.

Dip à l'Ail de la Drome

Et si vous aimez l’ail j’ai quelques recettes spécifiques sur le blog, sans parler de toutes les autres ou apparait l’ail…

Pour en savoir plus sur notre voyage au pays de l’ail : Ail de la Drôme

A la fin du mois d’août j’ai eu le plaisir de visiter près de Valence des producteurs d’ail et de semences d’ail de la Drôme.

Raphael Reboul Président de l’Association des producteurs de plants certifiés d’ail et d’échalote et Stéphane Boutarin qui est Président de l’Association des producteurs d’ail de la Drôme (APAD) nous tout appris sur l’ail de la Drôme.

Cet ail de la Drôme qui bénéficie d’une IGP (Indication Géographique Protégée), garantie de qualité, a pleins d’atouts pour la santé sans parler de son goût fabuleux.

Il se plante en pleine terre (mais également sur vos balcons) dans une terre par trop humide (ou alors ajouter du sable). Il a besoin de soleil. Selon les variétés et le climat il peut se planter à partir de l’automne jusqu’au printemps. On plante les caïeux (qui sont les bulbes secondaires), la pointe vers le haut et à environ de 10 cm de distance. Pour cela il faut utiliser des plants d’ail qui ont été certifiés et garants par le Soc, en ce cas on est surs d’avoir des aulx de qualité et indemnes de maladies.

Pour obtenir ces plants certifiés la culture est faite dans des tunnels qui protègent des insectes pendant 3 ans puis en pleins champ. Tous les plants présentant des défauts sont impitoyablement éliminés. Ce processus dure 6 ans. Ensuite les plants sont vendus avec une étiquette qui prouve la certification.

Un long processus pour arriver à planter ces petites choses et à les cultiver sans soucis mais qui en vaut la peine.

Les variétés d’ail IGP cultivés dans la Drôme sont : L’ail blanc et l’ail rose. En plus de ces variétés il existe une « nouvelle » variété qui s’appelle l’ail Eléphant. Les caïeux sont énormes 🙂

Ail de la Drome

 

Ensuite grâce à Fanny Boutarin et AilShake nous avons pu déguster de l’ail à toutes les sauces. De l’entrée au dessert!

  • Une tempura d’Ail éléphant et sa confiture d’ail

Ail de la Drome

Ail de la Drome

  • Salade verte et son sorbet basilic, coque de macaron à l’ail de la Drôme et vinaigrette à l’ail

Ail de la Drome

  • Filet de caille et ravioles pochés avec son ail violet confit. Pain à l’ail IGP de la Drôme

Ail de la Drome

  • Brownie à l’ail noir et glace à l’abricot

Ail de la Drome

 

L’ail noir étant une préparation longue de l’ail pour qu’il devienne tout noir avec un léger goût de réglisse! Mais AilShake se prépare à en faire ….

Ail de la Drome

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’ail de la Drôme :

Mes amis bloguers présents à cette journée ont publié de jolies recettes :

Les pickles d’ail au vin blanc 

L’ajo blanco

L’ail confit à l’huile d’olive

Houmous à l’ail noir

Pâte d’ail

Tarte tatin d’ail éléphant

Poulet à l’ail 

 

Pour ma part je me suis amusé à en mettre encore plus qu’avant, ce n’est pas peu dire! Mais  ça va venir bientôt.

Tomates poivron ail

Tomates Poivrons Ail pour continuer à utiliser les produits de saison. Une recette d’accompagnement cuit au four. Une suite logique de l’Escalivade que je vous ai proposé récemment.

 

En fait  il y a plusieurs années sur ce blog j’ai fait une recette de Marmouna ou Tchouchouka! Toujours pas bien vu la différence avec les deux. A l’époque je trouvais que la peau du poivron était de trop. En allant regarder sur d’autres sites effectivement la peau est en général retiré en les grillant au four.

Donc avec l’expérience de l’Escalivade je me suis dis que j’allais tout faire griller au four et enlever les peaux …

Ingrédients

  • 3 poivrons rouges
  • 4 tomates plutôt de taille moyenne
  • 4 gousses d’ail
  • Sel et poivre
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive

 

Faire chauffer le four à 210 degrés.

Laver les légumes et les mettre dans un plat allant au four. Laisser la peau sur les gousses d’ail. Faire deux entailles sur le sommet des tomates. Mettre au four pendant 3/4 d’heure à 1 heuer en retournant les poivrons de temps en temps.

Laisser refroidir votre plat pour pouvoir enlever la peau et les graines des poivrons. Couper les poivrons en lanières et les mettre dans un plat de service. Pour les tomates j’ai juste enlevé le cœur et la peau mais j’ai laissé les graines.  De même que pour les poivrons, les couper en morceaux. Enlever la peau des gousses d’ail, les couper en morceaux ou les écraser légèrement avec une fourchette. Elles doivent être assez cuites pour  presque faire une purée. Les ajouter au plat. Saler, poivrer et ajouter l’huile d’olive.

tomates poivrons ail

Servir avec avec une bonne tranche de pain ou même en accompagnement de votre plat principal.

Remarque : je pense que l’on doit pouvoir bidouiller cette recette en ajoutant un tout petit peu de vinaigre pour y ajouter de l’acidité, des herbes diverses (thym, romarin ou basilic) pour parfumer ou même des épices : piment d’Espelette ou cumin

Une soupe à l’ail pour un festival  de la soupe qui sera reporté en Novembre !

Le 12 mars est le jour de la soupe à Paris, Véronique avait organisé un festival appelé Amoureusement Soupe et nous devions être plusieurs personnes présentes à Montmartre  pour vous faire goûter nos soupes. Malheureusement cet événement a du être reporté pour des raisons que Véronique explique sur le blog dédié à l’événement. Donc nous nous donnons rendez vous en Novembre. En attendant je vous présente la soupe que je devais faire. Une soupe à l’ail, goûteuse et réconfortante.

Soupe à l’ail

Pour 6 personnes

  • 4 Gousses d’ail
  • 1 oignon
  • 2 échalotes
  • 1kg Pommes de terre
  • 5cl Huile d’olive
  • 2,5dl Crème fraiche
  • Thym
  • Romarin
  • Sel poivre
  • 1 Bouillon cube

 

Éplucher et dégermer les gousses d’ail. Éplucher l’oignon et les échalotes. Émincer les oignons et les échalotes. Faire revenir ail, oignons et échalotes à feu doux dans l’huile.

Éplucher les pommes de terre, les couper en cubes et les ajouter au mélange précédent.

Ajouter 2l d’eau et le bouillon cube, les herbes et assaisonner de sel et de poivre. Mélanger et laisser cuire doucement 30mn partiellement couvert. Passer la soupe au mixer plongeant et ajouter la crème fraiche. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire et servir avec des croûtons.

Soupe à l'ail

Alors qu’est qu’on va faire au mois de novembre…..

Edit : Voir ici pour plus d’infos sur ce festival de la soupe qui est prévu le 5 nov 2011.

Voilà des dips pour l’été. Un dip fromage-tomate et une ailletade. Parfait pour les apéros qui s’allongent et permettent de ne pas faire d’entrée.

Dip tomates séchés dips de lété

Alors je récapitule, mettre dans un mixer des tomates séchés (pas à l’huile dans mon cas) coupés en morceaux, ajouter une gousse d’ail pelée et pressé. Une cuillère à soupe d’huile d’olive et mixer. Ajouter ce mélange à un paquet de fromage de type St Moret et servir avec des gressins ou des chips.

Pour le deuxième dip, c’est Claude qui m’a montré comment faire. Je ne garantis pas l’orthographe mais cela s’appelle de l’ailletade. C’est super facile mais encore plus en la regardant faire. Alors toujours le même petit mixer, mettre 4 gousses d’ail épluchés mais pas pressé et 5 cuillères à soupe d’eau. Mélanger de manière à obtenir de l’eau aillé. Mettre dans un bol et ajouter 125 gr d’amandes en poudre. Mélanger puis ajouter de l’huile d’olive pour obtenir la consistance souhaité. Encore une fois à servir avec des gressins ou même des toasts de pain grillé.

Ailletade dips de l'été


Petites remarques : oui c’est très aillé mais c’est comme ça. Ensuite l’équilibre entre eau et huile d’olive est à ajuster selon les goûts. On peut mettre moins d’eau et ajouter de l’huile ou alors vice et versa!!!. C’est comme on veut. Et enfin pour la poudre d’amandes on peut utiliser de la poudre blanche ou alors celle faite à partir d’amandes non émondés. Cela change principalement la couleur.

Et pour terminer, juste un petit truc super bon. Je pense que j’ai trouvé cette idée chez Mamina (puisqu’il s’agit de coquilles St Jacques) mais je n’en suis pas sure. Je n’ose même dire que c’est une recette. Pour vider le congelateur où quelques coquilles se morfondaient, je les ai fait dégeler puis entourés d’une fine tranche de bacon, enfilé sur des brochettes puis quelques minutes au barbecue. Pour ce test nous n’avons mis aucun assaisonnement, rien nada, juste comme ça et c’était vraiment très bon.

dips de l'été


Edit du 07/11/13 : Merci à Jorgi et son commentaire ci dessous qui me fait remarquer que ailletade s’écrit en occitan  alhetada!