Articles

Table Basse

Envie de changer ma table basse! Une envie qui m’a pris comme ça.

En fait je voulais utiliser des caisses de vin que j’ai récupéré à droite et à gauche (Merci Maman et merci Monoprix 🙂 )

 

En fouillant sur Pinterest j’ai vu pleins de choses intéressantes mais pas tout à fait ce que je voulais. Alors je suis partie sur l’idée d’utiliser les caisses en tiroirs. Je voulais des roulettes et je suis partie faire un tour chez Castorama et au BHV (les deux enseignes les plus pratiques vu que je suis dans Paris intra muros!)

Pour le coup je voulais un beau bois donc j’ai regardé directement les planches en chêne. Chers ( 59€ pour des planches en 95x50cm) mais belles au BHV.  Après moult réflexions j’ai pris deux planches et une plus petite que j’ai fait couper pour les cotés. Le Monsieur qui était à la découpe m’a été de très bon conseil. Du coup au lieu de faire caisson avec les bords raccords, les planches verticales  sont un peu moins larges (53cm au lieu de 55) et je les ai fixés à 1cm du bord.

 

Pour les roulettes, je voulais qu’elles soient « libres » ou pas fixes si vous préferez. Encore une fois c’est pas donné. 27€ la roulette.

Alors le chêne si vous ne le saviez pas, c’est un bois dur! Ma perceuse en a pété un foret!

Table Basse

Après avoir monté tout cela, vient le moment de protéger cette merveille. Là aussi j’ai été très bien conseillé. Je ne voulais ni cirer ni vernir, mais protéger quand même. Alors cela a donné un « bouche pores » applique au chiffon et deux couches d’une « huile-cire ».

Table Basse

Et l’huile a été appliqué au pinceau.

Ne pas toucher pendant au minimum 12h et faire attention pendant quelques jours…

Ensuite cela se nettoie très facilement. Un petit coup d’éponge humide et tout va bien. L’effet est légèrement satiné.

Même boulot pour les caisses de vin, et puis là je voulais des poignées pour les tiroirs! J’ai finalement trouvé mon bonheur au BHV (encore!!!) des petites lanières de cuir. Avec des vis trop longues bien entendu et ma scie qui refuse de les couper. Finalement je me suis fait aider et voilà depuis hier soir c’est terminé. Ma table à moi faite avec mes petites mains.

Table Basse

 

Et puis tant qu’à faire et avoir un atelier à la maison, j’ai utilisé les autres caisses pour faire une étagère près de la table de la salle à manger pour y mettre les petits choses dont on a besoin à table! J’ai traité toutes les caisses, et ajouté deux fond de caisses comme portes.

étageres DIY

Vous remarquerez peut être les gamelles du chat 🙂

 

Dans la suite des mes activités il y a un petit meuble à tiroirs de chez Ikea qui servait à ranger …. quoi déjà… je ne sais plus mais il a changé de couleur, de nouvelles poignées.

 

Devinez de quel couleur sont les tiroirs !

Soupir!

Même mon ancienne lampe de chevet bleue a changé d’abat jour et elle a viré de couleur. C’est curieux la
table de chevet (Emmaüs) n’a pas changé de couleur, elle était brillante et elle devenue mat. Étonnant non?

Des cadres anciens avec la dorure en partie disparue, trouvé au fil du temps dans des brocantes diverses et variés. Je les avait décapés mais pas complètement puis oubliés. Je les ai retrouvés au fond d’un carton en attendant la gravure ou le dessin qui leur conviendrait. Finalement je les ai cirés avec de la cire incolore, et j’ai mis des miroirs.

Pour ceux que cela intrigue, cette profusion de gris et de rouge, en fait c’est comme le tissu Chinois, quand c’est éparpillé dans la maison cela ne se voit pas. Par contre, cela risque de se voir plus dans un petit appartement parisien que dans une ‘immense maison en Provence’!!!!

Et voilà pour les dernières bricoles. Dans une semaine nous serons entre deux domiciles. Les cartons commencent à s’empiler. On vide le frigo et le congel. Peut être une petite recette avant d’être déconnecté pendant …… quelques jours (l’horreur!).

 

Pour un blog qui se voulait de cuisine au départ, je suis un peu partie dans les choux, voici une nouvelle rubrique: le bricolage.

Comme je prépare notre déménagement, je me débarrasse de certains trucs et puis et puis je retrouve (ou re-découvre puisque certains sont  sous mon nez tous les jours) certains objets et meubles. Pour que cela  convienne à Paris dans notre nouveau domicile je repeins ou je bidouille. Encore une fois, ici c’est plus facile de faire des ateliers peintures ou décapage puisque j’ai le jardin (je vais le regretter ce jardin…).

 

Alors les tabourets vert sapin deviennent rouge ou gris. Je vous ai déjà dit que j’aimais le rouge et le gris. Non? Comme c’est curieux!

Je suis toujours à la recherche du rouge parfait, profond, mat mais lumineux à la fois!

 

Le petit meuble déniché il y a un an chez Emmaüs est nettoyé, poncé, peint et verni. Une petite étagère de plus et maintenant il pourra servir à ranger des DVD. Tiens, lui aussi est devenu rouge et gris! Bizarre!

 

 

Là le rouge, est en fait Framboise très foncé, c’était avant que ma quête du rouge parfait ait abouti.

 

 

Je me suis amusé à faire de la mosaïque de miroir. D’abord, c’est pas facile de casser des miroirs, j’ai mis des gants et des lunettes de sécurité, les morceaux volaient partout. Ensuite l’assemblage n’est pas du tout aussi simple que je pensais. J’ai recouvert le fond du miroir avec des feuilles d’argent. Mais je me suis bien amusé. Et puis, c’est pratique les miroirs pour agrandir des pièces?  Le seul problème c’est que mon Bob il n’aime pas. Flute zut. J’en ai fait pleins….

 

Merci quand même, au  Monsieur de Brico*marché qui m’a donné des chutes de miroir.

(en plus il y aura une suite….)

 

Grâce à Shalima, j’ai découvert récemment le blog de Bab la Bricoleuse. Impressionnant. J’aimerais savoir en faire autant!