Articles

Dans ma quête de « halte au sur-équipement culinaire » et « je n’ai plus de place dans ma cuisine » j’ai trouvé ce lien chez Miss Glou-glou qui elle même l’a trouvé chez Le Bidouilleur.

[youtube zRWhJiQq5CU]

Evidemment, dans mon cas je testerais l’année prochaine, parce que le prix des cerises vient d’atteindre des sommets.

Je sais c’est carrément facile comme titre mais c’est vraiment le moment d’en profiter, surtout si vous avez la chance de pouvoir en cueillir. De mon coté c’est un peu mitigé, j’ai un beau cerisier au milieu d’un groupe de chênes. Je pense qu’il est arrivé là par hasard et personne ne l’a taillé. Donc j’ai ramassé des cerises deux fois seulement et juste de quoi faire des clafoutis. Les cerises qui restent me narguent mais je ne peut pas les attraper. Snif.


Heureusement, La Grive m’a proposé de venir en ramasser chez elle. Elle a un griottier qui est superbe. Lui au moins il a été taillé pour qu’on puisse ramasser les cerises facilement. En quelques instants nous avions ramassé plusieurs kilos et nous avons pu rejoindre Bob et Le Merle que la cueillette n’intéressait pas du tout !

Et là le résultat des courses c’est de la confiture à se rouler par terre et des cerises du soleil comme dit si joliment La Grive. J’ai déjà fait cette recette l’an dernier mais pas avec ce joli nom. D’ailleurs ces cerises étaient un délice, nous en avons encore un peu mais il était temps que j’en refasse.

Pour le clafoutis, la recette me vient de Luolan qui va certainement nous expliquer de qui elle l’a tient si elle a fini de passer ses examens de Chinois !

Ingrédients :

  • 3 cuillères à soupe de sucre
  • 3 cuillères à soupe de farine
  • 1 paquet de sucre vanillé
  • 2 œufs
  • 1 cuillère à soupe de crème fraîche
  • Quantité suffisante de lait 

Préchauffer le four à 190°.

Mélanger tous les ingrédients, et ajouter du lait jusqu’à une consistance de pâte à crêpes. Beurrer un moule ou des moules individuels. Mettre des cerises dedans dénoyautés ou pas, mais avertissez lesmangeurs ! Verser le mélange dessus. Mettre le moule au four pendant 25mn.
Sortir le moule, verser un peu de sucre dessus et remettre 5mn.

Juste pour la rigolade, pour mon premier clafoutis j’ai voulu faire la maligne et utiliser mon sucre tip-top : la rapadura, bio et complet et tout et tout. Celui qui ressemble à du ciment gris vert. Ce n’était pas du tout une bonne idée, le clafoutis est devenu vert et en plus les photos étaient flous donc je ne pourrais pas vous montrer. Cela étant dit c’était très bon, juste inmontrable.

Voici la recette donnée par Muriel qui me vend mes légumes : remplir un pot de 1 l avec des cerises, lavées mais sèches. Ajouter un verre de rhum et un verre de sucre. Mettre le bocal en plein soleil, (l’expression utilisée par Muriel était « en plein cagnard ») pendant vingt jours puis déguster.

Une suggestion de bocal est l’utilisation de bouteille de jus de fruits en verre, cela fait la bonne contenance, et c’est hermétique. Pour ma part j’ai utilisé ce que j’avais :

 

Le sucre a du mal à fondre mais je pense que cela viendra.

L’autre recette c’est avec de l’eau de vie, la recette vient de Marmiton elle est ici .

J’ai juste essayé avec un petit bocal à confiture. Ici le temps d’attente avant dégustation est de minimum trois semaines.

Un régal quand on a bien voulu attendre, à manger avec modération cependant mais en accompagnement du café c’est parfait.