Articles

Cela fait quelque temps que je fréquente le blog de Mamina, elle fait des choses absolument extraordinaires et en général je ne fais que regarder.

L’autre jour ayant testé la fève Tonka, Mamina m’a recommandé ce qu’elle appelait sa « Tuerie ». Pour le peu que je connaisse Mamina je n’avais pas l’impression qu’elle se vantait d’habitude. Alors je suis retourné voir sa recette que j’avais juste balayé d’un revers de main, certains ingrédients ne me plaisant pas des masses.

Bon alors, le chocolat blanc, ce n’est vraiment pas mon truc. Pour moi ce n’est même pas du chocolat. Et je n’arrivais pas du tout à voir ce que cela pouvait donner avec des abricots secs et de la fève Tonka. Mais puisque Mamina insiste, on va essayer. Ce doit être la fève Tonka qui fait le truc.

La recette originale est ici, et la version recopiée est mot à mot ci-dessous.

Ingrédients :

  • 150 g de beurre fondu refroidi
  • 60 g de sucre en poudre
  • 200 g de chocolat blanc râpé ou en pistoles
  • 3 œufs moyens
  • 50 g de farine
  • 1 fève tonka
  • Une quinzaine d’abricots secs moelleux coupés en morceaux de la taille d’une noisette

Préchauffer le four à 170°.

Mélanger le sucre et les œufs pendant 2 ou 3 minutes. Ajouter le beurre et le chocolat blanc fondu au bain- marie (ou au micro-ondes, en donnant de petites impulsions successives  pour qu’il fonde de façon homogène). Mélanger et incorporer la farine en remuant jusqu’à ce que le mélange soit bien lisse.

Râper finement une fève tonka au dessus de l’appareil et incorporer les morceaux d’abricots, bien mélanger, mettre dans les moules et cuire environ 25 à 30mn pour le gros gâteau et 10 à 12 minutes pour les petits.

Si le dessus du gâteau se colore trop, le couvrir avec un aluminium à mi cuisson.

 

 

 

Alors c’est effectivement très très bon. Un délice. Moelleux à souhait. Et impossible de deviner les ingrédients. D’ailleurs j’ai amené le résultat de mes recherches à une petite fête organisé par Claude (l’institutrice de mon Ptit’ Bob, je vous en parlerai plus tard) et je les ai proposé aux parents accompagnateurs. Bien entendu personne n’a deviné les ingrédients, a part les abricots secs. Et j’ai eu un succès fou avec mes petits muffins.

Ça y est ! J’ai cédé aux chants des sirènes. J’ai testé a fève Tonka. C’est l’exemple même de la chose que je n’aurais jamais faite si je n’étais pas en train de lire régulièrement des blogs. C’est le truc dont tout le monde parle (et en plus depuis longtemps, donc je suis sérieusement en retard).

Mais qu’est que c’est que la fève Tonka. C’est ça :

 

 

 

 

Et si vous voulez en savoir plus je vais juste vous envoyer voir l’article que Anne de chez Papilles et Pupilles a écrit sur ce sujet. Il est très complet.

Valerie de Cuisine et voyage a voulu aussi en savoir plus. Si par hasard, juste pour voir vous voulez savoir ce que Wikipédia en dit c’est ici.

 

Alors que faire avec cette fève. Visiblement les crèmes ont la cote. Mais je ne suis pas une fan. Je voulais en plus essayer mes nouveaux moule en silicone, donc je suis tombé sur cette recette ce qui m’a permis par la même occasion de découvrir ce blog.

Je vous recopie presque la recette tel que MingouMango l’a donné. La difference étant que ma balance n’étant pas à 5gr prés j’ai un peu arrondi. De plus je ne sais pas où trouver des chunks ici alors j’utilise de simples pépites.

Ingrédients :

  • 150 g de farine
  • 70 g de sucre blond de canne
  • 8 cuillères à soupe de lait  tiédi
  • 1 œuf
  • 1/2 sachet de levure chimique (pff j’ai toujours du mal avec le demi!)
  • 70 g de beurre
  • 100 g de  pépites de chocolat
  • 1/3 de fève tonka râpée (pas plus)
  • 1 pincée de sel

Préchauffer le four à 200°

Faire fondre le beurre, tiedir le lait. Mélanger le beurre avec l’oeuf et le lait. Râper la fève Tonka.

Dans un saladier, mélanger la farine, la levure, le sucre et le sel. Ajouter le mélange oeuf-beurre-lait. Ajouter les pépites et la fève râpé.
Remplir les moules en silicones et mettre au four entre 15 et 18 minutes. Pour moi 16 c’était parfait.

Résultat des courses, un délice avec un petit gout d’amande. Cela étant dit je me demande si j’ai mis assez de fève.

Voici une liste de queques recettes trouvés sur les blogs mais il y en a pleins d’autres.

Chez Mamina : Panna cotta au chocolat blanc et à la fève Tonka (je ne mets pas toutes ses recettes, il y en a des tonnes)
Chez Tarzile : Sorbet au chocolat aromatisé à la fève Tonka
Chez Sucré-salé : Tarte tout chocolat à la fève Tonka
Chez La popote de Véro : Macarons pamplemousse et ganache fève Tonka
Chez Fabienne, Eggs & Mouillettes : Abricots amandes et fève Tonka
Chez suiksuik : Petits gâteaux à la fève Tonka
Chez La marmite de Cathy : Petites crèmes bananes, crème de coco et fève Tonka

Mon autre belle-soeur préférée nous a donné cette recette il y a quelques temps de cela. Mlle Bobette adore ce gâteau et nous en régale souvent. Lorsque j’ai demandé à La Grive ce qu’elle voulait que je lui fasse pour l’anniversaire de son Merle, elle m’a dit :  » le dessert ». Alors voilà un super moelleux au chocolat. Nous avons prévu de le décorer plus tard avec de la crème (pourquoi faire léger quand on peut faire autrement !) et des physallis.

Ingrédients :

  • 200gr de chocolat
  • 125 gr de beurre
  • 2dl de sucre en poudre
  • 3 œufs
  • ½ dl de farine

Mettre le four à préchauffer à 190°.

Faire fondre le chocolat au micro-ondes (entre 2 à 3mn selon votre four, mais surveillez le !). Faire fondre le beurre toujours au micro ondes (env 1mn30).

Ajouter le beurre au chocolat et mélanger. Ajouter le sucre, donner quelques coups de cuillères. Ajouter les œufs, bien mélanger. Et en dernier ajouter la farine. Mettre dans le moule de votre choix, je le fais autant dans un moule à cake que dans un moule rond).

Faire cuire 25mn au four. Tester si la cuisson vous convient, il ne doit pas être cuit au centre.

Gateau_chocolat

MAJ pour Léonie : Oui cela se mange les physalis (cela ne prend qu’un « l » je viens de vérifier) ou amour en cage :

.

Photos prise chez Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Physalis

 

Autre site :http://tous-les-fruits.com/fruit-7.html

En fait d’aprés ces sites toutes les physalis ne sont pas comestibles. Mais celles que l’on a mangé hier avec le gâteau étaient très bonnes : sucrées et un peu acides à la fois.

Ptit'BobVoici une recette de Roses des sables de Ptit’ Bob. Il l’a faite au Centré aéré il y a quelques années. Je pense qu’elle vient d’un dos de paquet de céréales d’une marque connue. D’ailleurs ce n’est pas moi qui ai fait la recette mais Ptit’ Bob en personne. J’ai juste fait l’assistante.

Pour 18 biscuits :

  • 85 gr de Corn Flakes

  • 100 gr de beurre

  • 15 gr de chocolat

  • 70 gr de sucre glace

Faire fondre le beurre et le chocolat dans une casserole. Ajouter le sucre glace en mélangeant. Verser les Corn Flakes dans un saladier, puis verser par-dessus le mélange au chocolat. Mélanger doucement sans briser les pétales de Corn Flakes.

Nous avons utilisé une plaque en téflon avec des alvéoles. Remplir chaque alvéole d’une cuillère du mélange. Laisser reposer quelques minutes avant de servir. Vu la température qui règne ici, pour les faire durcir jusqu’à l’heure du goûter nous avons mis la plaque au frigo.

Rose des sables

Après l’effort, le réconfort. Il fallait bien nettoyer le bol!

Cela fait plusieurs fois que je fais cette recette de Pascale Weeks, elle est dans son livre Cookies, muffins & Co en version Banane-Noix ou ici en version Chocolat.

 

Les enfants me la réclament souvent et elle est vraiment très facile à faire.

Voici des photos de ce merveilleux gâteau maintenant que j’ai compris comment utiliser la fonction « maquereaux » de mon appareil grâce au conseil de Dolgo.

On pourrait croire que ce blog va devenir un blog uniquement culinaire alors que ce n’était pas mon idée première. Je passe un peu de temps sur les blogs tous les jours et en ce moment je me précipite chez Hélène : mon blog de fille. Et je ne vois pas quoi vous raconter d’autres que mes expériences culinaires, le reste elle le fait tellement bien et si justement à propos. Avez-vous lu ses posts sur les deo, les sacs de Requia parmi tant d’autres. De plus les commentaires de ses nombreux lecteurs en rajoutent juste ce qu’il faut. Par contre je me pose une question, ses lecteurs sont à l’affut ou quoi ? Il se passe moins de 10 mn entre le moment où elle post son message et le premier commentaire. Impressionnant.

Donc je voulais parler de mes cookies chocolat et gingembre : cela fait plusieurs recettes que j’essaie pour les cookies, je crois avoir trouvé mon bonheur ici. Comme d’habitude sur

Marmiton. J’ai partagé la pâte finie en deux bols, au premier j’ai rajouté 150 gr de pépites de chocolat et dans l’autre 100gr de gingembre râpé et 50gr de gingembre confit coupé en petits morceaux. Cela me permet de satisfaire le goût des enfants et celui des parents.