Articles

blinis de pomme de terre Marion Saupin

Une recette de Blinis de pommes de terre pour ma troisième année au salon de l’agriculture sur le plateau du Village Semence.

L’an dernier j’avais fait une recette avec des fraises, les premières Françaises de la saison et Philippe Urraca m’avait fait le plaisir de venir sur le plateau, cette année j’ai choisi les pommes de terre  et j’avais très envie de faire mon gâteau de pommes de terre qui fait toujours son effet mais n’ayant pas de four sur place j’ai préféré faire des blinis!

Ingrédients :

  • 500gr de pommes de terre à purée (Bintje, Gwennie)
  • 50gr de farine
  • 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
  • 2 oeufs
  • Huile d’olive
  • Sel et poivre

Préparation :

Laver les pommes de terre, les mettre dans une casserole d’eau froide salé. Faire cuire environ 20mn (selon la taille des pommes de terre).

Égoutter les pommes de terre et les écraser dans un bol. Ajouter la crème puis les œufs un par un et bien mélanger. (Attendre que la purée soit un peu refroidie avant d’ajouter les œufs). Saler et poivrer.

Dans la mesure où je voulais servir ces blinis avec du saumon fumé je n’ai pas trop salé le mélange).

Faire chauffer une poêle avec un peu d’huile d’olive et mettre des doses de mélange dans la poêle. Laisser cuire quelques minutes avant de retourner. Quand les blinis sont cuits, les réserver sur une assiette.

Pour ma part je les sers avec un Tzatsiki et du saumon fumé.

Profitez!

Blinis de pomme de terre Marion Saupin

Crédit Photos Marion Saupin

Un peu d’infos sur le plateau télé de Village Semence :

Pour cette 4ème édition, suivez en live et en direct les interventions des femmes et des hommes qui font le quotidien du monde agricole et donnez votre avis sur les réseaux sociaux. Une question, un vote, un message, nous relaierons en direct vos réactions.

« L’innovation et les enjeux sociétaux en agriculture »

L’innovation est la clef de voute de l’agriculture. Pour en débattre, professionnels, élus et personnalités de la société civile se retrouveront autour d’une thématique fondatrice : « L’innovation et les enjeux sociétaux en agriculture ». Monsieur le Député Cédric VILLANI nous fera l’honneur de parrainer cette nouvelle édition du plateau TV #VillageSemence et y interviendra le samedi 24 février à 14h. Treize partenaires médias et institutionnels, dont 10 nouveaux, se feront également les porte-parole du monde agricole d’aujourd’hui :  Marmiton, France Bleu, Rustica, AMF….

Quelques-uns de nos événements sur #VillageSemence :

  • Intervention de Cédric VILLANI (Député de l’Essonne – 5ème) – samedi 24 février à 14h
  • Présence de la créatrice de mode Anne FO suivi d’un défilé de vêtements en lin et d’une conférence de presse sur le lin – mardi 27 février à 15h15
  • Présence de Maëva COUCKE (Miss France 2018) – mardi 1er mars à 16h15
  • Des blogueurs et des émissions culinaires – tous les jours à 12h

Les blogueurs présents cette années dans l’ordre d’apparition sont Lucie de Salad et Koi, Anne-Hélène de la Cuisine de Anne-Hélène, Anne de Panier de Saison, Céline des Pépites de Noisettes, Dorian de Pourquoi est ce que je vous raconte ça, Sophie de Turbigo Gourmandises,  moi-même, Valérie de Marcia Tack et Marie-Laure de Rose and Cook.

 

Le samedi 24 avec Lucie sur le plateau, il y aura également Marion Saupin qui a pris des photos de toutes nos recettes, je vous recommande son site Marionsaupin.com et son Instagram 8milligrammes de photos culinaires. De très belles photos et une personne adorable

Je vous mets également le lien pour regarder nos interventions à partir du samedi 24/2 jusqu’au 4/3 à 12H tapantes !

Article en partenariat avec Village Semence et le GNIS

pommes Anna

Les pommes Anna sont une de mes madeleines de Proust. Quand nous étions accueillis chez ma mère pour les déjeuner dominicaux, nous étions très souvent accueilli par cette chaude odeur aillé des pommes Anna au four. Un délice à humer et bien entendu à déguster.

 

Je ne sais pas pourquoi je n’en ai pas refait depuis mais cela m’a pris d’un seul coup pour le déjeuner de Noël. Je ressort le carnet que m’avait ma mère quand j’ai quitté la maison avec mes recettes fétiches et hop! Nous nous sommes régalés. C’est pas léger du tout mais pas grave de toutes les façons c’était Noël 🙂

Ingrédients pour 4 à 5 personnes 

  • 1 kg de pommes de terre
  • 150gr de beurre
  • Des gousses d’ail (5 pour nous mais je veux bien croire que cela beaucoup pour certains)
  • Sel
  • Faire chauffer le four à 200°

Faire fondre le beurre. Laver, éplucher les pommes de terres. Les trancher finement. Éplucher les gousses d’ail, enlever le germe.

Dans un plat allant au four (un plat en fonte est le mieux mais je n’en ai plus), beurrer au pinceau le fond et les bords du plat. Mettre une couche de pommes de terre. Si vous pensez démouler le plat, penser à les arranger joliment. Ajouter la moitié des pommes de terres. Verser la moitié du beurre fondu et presser la moitié de vos gousses d’ail. Saler.

Ensuite ajouter la fin des pommes de terre, le reste du beurre et de l’ail pressé. Mettre au four pendant 20mn. Sortir le plat et  appuyer sur le mélange avec le fond d’une casserole pour bien tasser. Remettre au four 20mn.

En sortant le plat du four, si vous souhaitez le démouler, passez un couteau sur les bords, mettez une assiette pardessus et retournez.

Pour ma part je l’ai laissé dans le plat et cela allait très bien!

Bon app, et j’espère que vous avez passés un bon Noël.

 

PS : pour couper finement les pommes de terre, j’utilise une mandoline mais faites bien attention à vos doigts.

Et l’ail c’est encore et toujours l’Ail de la Drôme 🙂

Une purée de pommes de terre! C’est tellement simple et tellement bon. Ici je rajoute une pointe d’ail….

Puree de pommes de terre Gwennie

Cela étant dit le souci avec les pommes de terre est de savoir la quelle utiliser pour quel usage. En grande surface, il est généralement indiqué l’usage, ce qui est très pratique.

Cela étant dit j’ai découvert récemment une marque de pommes de terre : la Gwennie. Elle existe depuis 2013 sur les marchés, c’est à dire qu’elle est relativement récente. Elle est cultivé en Picardie et on l’a trouve chez les primeurs (pas en grande surface). Sa promesse : on peut tout faire avec. Elle existe en plusieurs tailles donc pour la purée j’ai pris la plus grande.

Ingrédients : 

  • 300 gr de pommes de terre
  • 50gr de beurre
  • 1 verre de lait (à ajuster selon comment vous aimez la purée)
  • 1 gousse d’ail (j’adore le gout de l’ail dans la purée)
  • sel et poivre

Rincer les pommes de terre, et les mettre les dans une casserole d’eau froide salé.  Ajouter une gousse d’ail pelé et dégermé. Faire cuire 20mn  (environ, mais à vous de vérifier).

Égoutter les pommes de terre et l’ail. Dans la casserole, faire chauffer le lait doucement. Écraser les pommes de terre avec avec un presse purée, ajouter le beurre. Mélanger et ajouter la quantité suffisante de lait. Vérifier l’assaisonnement en sel et poivrer.

Servir avec ce que vous voulez 🙂 Pour ma part ce jour là c’était avec du jambon, j’adore la purée jambon.

 

Verdict : la Gwennie se prête très bien à la purée, ainsi qu’au pommes de terre sautés (testé avec des pommes de terre plus petites). Dans les recette que j’ai goûté je vous recommande la recette de Turbigo Gourmandises la Gwennie au beurre de sarrasin et les recettes de Jean Claude Spégagne du Bienvenue à Roudouallec qui nous a régalé avec son entre terre et mer Gwennie et huîtres Prat ar Coum.

 

Et vous, vous aimez les pommes de terre comment ?

 

Kronans kaka

Le Kronans Kaka se traduit par gâteau de la couronne. C’est un gâteau sucré avec de la pomme de terre et des amandes.

 

C’est un gâteau que me faisait ma grand-mère et que aujourd’hui ma mère nous fait régulièrement. Les enfants adorent. Du coup j’ai emprunté à ma mère son livre : Enkel Fest Mat & form (La plats de fête et la service facile). Dans son livre il y a même les papiers qu’elle a découpé pour faire les dessins au sucre de glace… J’adore.

Du coup je n’avais jamais essayé de le faire moi même mais comme cet après midi je vais le faire à La Grande Epicerie dans le cadre de Bac Sucré, j’ai testé une version avec des minis gâteaux (j’aime bien les minis gâteaux…..) pour une cuisson rapide et un partage facile.

Ingrédients :

  • 100gr de beurre
  • 250gr de sucre en poudre
  • 4 oeufs
  • 150gr d’amandes en poudre
  • 200gr de pommes de terre cuites

Pour la crème au citron :

  • 2 jaunes d’œufs
  • 2 c. à s. de sucre
  • Le jus et le zeste d’un demi-citron
  • 20 cl de crème fleurette

Faire chauffer le four à 175 degréesMélanger le sucre et le beurre pour le faire blanchir. A jouter un jaune d’oeufs à la fois en ménageant. Ensuite on ajoute la poudre d’amandes et les pommes de terre écrasés. Monter les blancs d’oeufs en neige ferme et les ajouter délicatement au mélange précédent.

Mettre le mélange dans un moule beurré ou bien dans les empreintes d’un moule en silicone.

Mettre au four pour 50mn si vous utilisez un grand moule et entre 15 à 20 mn si vous utilisez des empreintes plus petites. Laisser refroidir avant de faire des dessins dessus avec du sucre glace.

Ou bien servez le avec une chantilly au citron…

Mélanger les jaunes d’oeufs avec le zeste de citron et le sucre pour faire blanchir le mélange. Faire monter la crème en chantilly et l’incorporer dans le ménage précédent délicatement. Servir avec le gâteau!

 

Pour la photo ci-dessous, il a fallu que je me précipite. J’ai sorti les gâteaux du four, je me suis retourné et les enfants sont passés par là. Pas le temps de faire une chantilly et juste 3 malheureux gâteaux qui restaient….

Kronans kaka

 

Avec cette mode du sans (sans sucre, sans gluten, sans je ne sais quoi) pour une fois j’ai fais un gâteau sans gluten… Cela ne se reproduira pas très souvent je pense….

 

Donc rendez vous cette après midi de 16h à 18h pour faire des Suédoiseries à La Grande Epicerie, au 1er étage Espace La Cornue.

Pommes terre morteau

Une recette de poêlé de pommes de terre à la saucisse de Morteau piqué dans le dernier magazine Marmiton. Toute simple cette recette, fallait juste y penser.

D’ailleurs c’est souvent ça que je vais chercher dans les magazines ou sur les sites :des idées d’association d’ingrédients. Et là le fumée de saucisse de Morteau me va très bien en ces soirées d’hiver. On a envie de plats roboratifs et goûteux. La soupe c’est très bien mais mes sales gosses gâtés n’ont pas envie d’en manger tous les soirs….

D’ailleurs le dernier Marmiton a tout un dossier de recettes « 100% cocooning ». Va falloir que je teste leur mijoté campagnarde aussi. Elle me fait envie!

Donc je me suis largement inspiré de la recette de Marmiton, sauf pour la friture des pommes de terre. J’ai préféré les faire dans la même poêle que la saucisse…

Ingrédients pour 4 :

  • 400 gr de saucisse de Morteau
  • 8 grosses pommes de terre
  • 1 oignon
  • 1 échalote
  • 1 gousse d’ail
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive

Eplucher l’ail, l’échalote et l’oignon et les émincer finement. Faire chauffer l’huile dans une poêle, et faire revenir l’ail, l’échalote et l’oignon à feu moyen pour les faire dorer.

Coupez la saucisse en tranches (fines dans mon cas) et ajoutez dans la poêle. Faire revenir quelques minutes. Je n’ai pas salé puisque je pensais que la saucisse le serait suffisamment.

Pelez vos pommes de terre et coupez les en cubes.

Quand le mélange a cuit environ 5 minutes, le mettre de coté dans un bol en gardant le maximum de gras dans la poêle. Si il ne vous en reste pas assez ajoutez ne lichette d’huile en plus. Mettre les pommes de terre à cuire dans la poêle d’abord à feu fort pour griller puis à feu moyen pendant 15mn. Ajoutez un verre d’eau et le mélange saucisse-oignons. Laisser cuire encore environ 10mn. Vous pouvez vérifier la cuisson des pommes de terre en plantant une pique apéritif!

Servez chaud.

Pommes de terre morteau

Nous nous sommes régalés avec cette recette toute simple et rapide à faire. D’ailleurs je crois que je vais adopter la saucisse de morteau…

 

PS : dans le dernier magazine de Marmiton est annoncé la prochaine Journée Marmiton du 15 mars 2015 à L’Espace Pierre Cardin à Paris. Dans les premiers ateliers annoncés il y a aura de la pâtisserie avec Kenwood, des menus « Green » avec Braun, du Cake Design avec Morgane Sirguey du blog Cakes Paradise (un succès fou cet atelier chaque année), un atelier avec les pâtes à tarte Marie pour vous « é-pâter », un atelier boulettes (la tendance du moment!) et un atelier de cuisine Suèdoise (Oh!!!!!! comme c’est intéressant). Je vous direz plus dans quelques temps….

En effet je n’ai plus de barbecue, d’ailleurs je n’ai pas non plus le jardin qui va avec. Et cela depuis 5 ans, c’est à dire depuis que nous avons déménagé de Aix en Provence.

Le temps passe vite! Donc quand on me propose de faire une recette avec l’Optigrill de Téfal, dans la foulée de Birgit et juste avant Dorian, je pense grillade au barbecue comme ce que nous faisions à Aix et que nous faisons encore pendant nos vacances.

 

L’avantage essentiel de la cuisine au barbecue c’est que ce n’était pas moi qui m’en occupe, pardon, je voulais dire que c’était rapide. Et on retrouve le même avantage avec ce grill mais c’est moi qui ai fait le repas. Après consultation des divers membres de la famille, il a été décidé que nous mangerions ce jour là un côte de boeuf avec de pommes de terre.

La recette des pommes de terre sort du livre qui accompagne l’Optigrill.

Ingrédients :

  • 1 cote de boeuf pour 5
  • 1 kg de pommes de terre
  • 1 gousse d’ail
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Thym et romarin séché
  • Sel et poivre

 

Penser à sortir la viande du frigo au moins 1h avant sa cuisson. Et même 2h si vous pouvez.

Faire cuire les pommes de terre au micro ondes jusqu’a ce qu’elles soient légèrement tendre, environ 6 à 10mn selon la quantité.

Pendant ce temps pelez une gousse d’ail et la presser. Dans un bol mélanger l’huile d’olive, l’ail préssé, et le persil et du sel.

Couper les pommes de terre en tranches de 1,5cm. Faire chauffer l’Optigrill.  Badigeonner les tranches de pommes de terre avec le mélange Ail-huile-herbes. Quand le grill est chaud, mettre les tranches dessus. A priori si vous faites comme moi pour 5 personnes, vous aurez à le faire en plusieurs fois. Laissez cuire pendant 5mn. Pour les réserver au chaud pendant la cuisson de la suite, les mettre dans du papier alu. Faire cuire le reste de pommes de terre.

Barbecue Pommes de terre C’est là que l’on voit que les pommes de terre n’ont pas forcément toutes été coupés à la même taille!

Après on passe à la cote de boeuf, en utilisant le mode indiqué par le manuel, c’est à dire cuisson viande. Saler et poivrer la viande au dernier moment, juste avant de poser la viande sur le grill. Mettre la viande et attendre tranquillement les indications du grill suivant la cuisson que vous avez demandé. Pour nous la demande était saignante et nous avons eu ce que nous avons demandé!

Barbecue Cote de boeuf

Après les cuissons, dans assiette cela donne ça  :

Barbecue Optigrill

 

C’était parfait. Exactement comme le voulions avec le bonus des pommes de terre. De plus l’Optigrill est très facile à utiliser en mode manuel ou avec les programmes prédéfinis. Il est également très facile à nettoyer, les plaques s’enlèvent et se nettoient aux lave vaisselle. Une réussite!

Comme nous avons pu le garder quelques jours, il y a des blancs de seiches et des bananes qui sont passés au grill,dont je vous reparlerais. Il y a aussi des burgers et des croque monsieur qui ont fait un tour par l’optigrill dés que j’ai eu le dos tourné. Les enfants l’ont trouvé très très pratique, mais là on ne verra rien puisqu’ils n’ont pas pris de photos! Pffff, ils n’ont pas encore le reflex de prendre en photo tout ce qu’ils mangent….

Et maintenant je me demande ce que Dorian va nous concocter comme recette!

Une manière délicieuse de déguster les petites pommes de terre nouvelles qui accompagne pratiquement n’importe quel plat. J’ai utilisé ici des pommes de terre de l’Ile de Ré de la variété Alcmaria.

En fait c’est pas vraiment une recette et c’est même tellement bête comme chou que j’ai hésité à vous en parler mais en même temps comme je mets ici les choses que je fais à ma famille et qui ont du succès, je vous en parle.

Ingrédients pour 5 personnes : 

  • 500gr de pommes de terre
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 2 gousses d’ail frais
  • 1 branche de romarin
  • Fleur de sel

Faire chauffer l’huile dans une casserole à feu fort (avec couvercle étanche pour pas que la vapeur des pommes de terre parte). Laver les pommes de terre mais surtout je ne les épluche pas). Éplucher l’ail si nécessaire. Quand l’huile est chaude, mettre les pommes de terre avec l’ail et la branche de Romarin. Mettre le couvercle, secouer et baisser le feu à température moyenne. (Je suis passé de 6 le maximum sur cette plaque à 3). Secouer de temps en temps. Vérifier la cuisson au bout de 15mn. Selon la taille des pommes de terre cela doit suffire. Saupoudrer avec de la fleur de sel et servir.

A servir avec …. ce que vous voulez…

Ces pommes de terre à la Chermoula ont une petite histoire.

Mettez quelques bloggeuses culinaires ensemble, faites les papoter (c’est pas difficile, je sais). Evidemment on parle cuisine, et on s’échange des trucs, des recettes. Ensuite on s’envoie les liens sur Twitter et voilà comment une recette fait le tour des blogs.

Dans le cas présent Pascale W. cherchait une idée de recette de pomme de terre, on a cherché et Paprikas a proposé une recette à base de Chermoula. Pascale P. qui connaissait cette base de recette à acquiescé et voilà comment on retrouve la recette des Pommes de terre à la Chermoula sur le blog de Potatoes  où sévit Pascale W.

Du coup j’ai voulu essayer ce mélange qui avait de tellement plaire à mes copines.

Pour le coup j’ai carrément copié la recette de Pascale.

Ingrédients pour 6 personnes en accompagnement

  • 750 g de pommes de terre
  • 3 poignées de pluches de coriandre (10 g)
  • 3 poignées de pluches de persil plat (10 g)
  • 1 gousse d’ail
  • 2 cuillères à café de paprika
  • 2 cuillères à café de cumin
  • 2 cuillères à soupe de jus de citron
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 10 cl d’eau
  • Sel et poivre du moulin


Commencez par préparer la chermoula. Mettez les pluches de coriandre et de persil plat dans un petit robot de type mixeur avec l’ail émincé, le paprika, le cumin, le jus de citron et l’huile d’olive. Mixez, jusqu’à obtenir comme un hachis. Vous pouvez également préparer ce mélange à la main en ciselant les herbes sur une planche.
Versez dans une cocotte, salez, mélangez.
Pelez les pommes de terre, lavez-les puis séchez-les. Coupez-les en tranches puis en bandes et enfin en dés de 1 cm. Mettez-les dans la cocotte avec la Chermoula, l’eau et mélangez.
Portez à ébullition, baissez le feu, couvrez puis faites mijoter à feu doux, jusqu’à ce que les pommes de terre soient tendres.
Mélangez de temps en temps et n’hésitez pas à ajouter un peu plus d’eau si le mélange vous paraît trop sec.
Vérifiez la cuisson à l’aide de la pointe d’un couteau.
Servez agrémenté de quelques pluches de coriandre et/ou de persil plat et poivrez.

Pommes de terre à la ChermoulaVerdict : très très simple à faire, les parfums des épices ont envahi la maison (j’adore) et un régal à manger. D’ailleurs j’ai tellement aimé que j’en ai refait 2 jours après avec du poulet pour le Salon du Blog Culinaire (la recette arrive…)

Donc merci les bloggeuses pour l’idée et la recette.

Des mini terrines au saumon faites à  l’occasion d’un picnic de blogueurs j’ai voulu faire une nouvelle version de ma terrine des deux saumons faite à l’occasion du Salon du Blog Culinaire 2010.

 

Puisque c’était pour un picnic, j’ai préféré faire des mini terrines et du coup j’ai utilisé  mon moule à gateaux « tablettes de chocolat ».

Donc les quantités ont un peu varié par rapport à la recette précédente.

Mini terrines au saumon

Mini terrines au saumon

 

 

Ingrédients :

  • 500gr de pommes de terre
  • 250gr de filet de saumon
  • 1/2 oignon émincé
  • 4dl de lait
  • 3 oeufs
  • un demi bouquet de aneth
  • Sel et poivre blanc

Pour la sauce :

  • 1 yaourt
  • 1 cuillère à soupe de crème fraîche
  • Un demi bouquet d’aneth
  • Sel et poivre blanc

Mettre le four à chauffer à 200°

Éplucher puis couper en tranches fines les pommes de terre. Couper le saumon en petit morceaux ou en lanière.

Remplir chaque moule de pommes de terre, saumon et oignon en commençant et en terminant par le saumon.

Mélanger le lait avec les oeufs, saler et poivrer. Ajouter l’aneth coupé finement  et mélanger.  Verser ce mélange dans chacun des moules.

Mettre au four pour 50 mn environ.

Laisser refroidir. Préparez la sauce en mélangeant les ingrédients.

mini terrines saumon

Servir avec une salade verte éventuellement ou juste avec la sauce!

 

Encore une fois, je n’ai aucune idée si c’est le vrai nom de mon plat. Mais dans ma tête c’est comme ça que je l’appelle depuis des années. Encore un des plats que j’affectionne, il peut se préparer à l’avance et se réchauffer.On peut le préparer pour 5 comme pour 10. C’est un plat tout un un. Bref très pratique.

Ingrédients pour plus que 5 :

  • 800gr de viande d’agneau (plutôt un mélange avec du collier)
  • 600gr de Carottes
  • 700gr de pommes de terre
  • 200gr d’oignons
  • 1 cuillère à soupe de farine
  • sel
  • poivre
  • thym
  • une lichette d’huile d’olive (pas très Irlandais je sais!)

Pour ce plat j’utilise une cocotte en fonte avec un couvercle, le tout allant au four.

Mettre le four à chauffer à 190°

Éplucher les pommes de terre et les carottes. Les couper en dés ou en rondelles au choix mais de taille égales. Éplucher et couper finement les oignons.

Mettre au fond de la cocotte, une couche fine d »oignon puis une couche de carottes-pommes de terre puis la viande. Saupoudrer avec la cuillère de farine, saler poivrer et mettre un peu de thym. Ensuite mettre par dessus le reste d’oignons, de carottes et de pommes de terre. Saler, poivrer et mettre du thym. Ensuite verser de l’eau pas tout à fait jusqu’en haut des légumes. Juste un peu en dessous. (alors ça c’est drôlement pratique comme mesure me direz vous, voui je suis d’accord mais c’est quand même comme ça que fais donc…..).

Remarques : tout d’abord pour le choix de la viande, la dernière fois je l’ai fais avec de l’épaule alors que en principe je prends du collier. Le juste milieu doit être je pense un mélange des deux. Le collier pour le goût et l’épaule pour l’absence d’os. Et de même pour la sauce, de l’eau suffit si vous mettez une viande avec des os sinon, un petit bouillon cube rajoute un peu de gout.

Avant de partir dans mon petit périple, j’ai fait à mes loulous un plat qu’ils adorent, histoire qu’ils ait envient que je revienne.

Il faut bien dire qu’avec leur père ils étaient ravis, pâtes et pizza tous les jours. « C’est super quand tu n’est pas là! ». Pour changer des pommes Sarladaises qui accompagnent traditionnellement un confit de canard, j’ai voulu faire cette recette de Pomme
Anna qui vient encore une fois du livre de Anna Bergenström (Rotation i köket). Ce n’est pas du léger léger. On peut remplacer le beurre par du beurre clarifié mais je n’ai pas pris le temps.

 

Ingrédients pour 4

  • 750 gr de pommes de terre (pas nouvelles)
  • 50 gr de beurre fondu (j’en ai mis un peu plus)
  • une grosse gousse d’ail
  • Sel et poivre

Préchauffer le four à 200°

Eplucher les pommes de terre, les couper en tranches très très fines avec une mandoline ou avec la râpe à légumes.
Anna utilise le robot. Presser les tranches obtenues avec du papier cuisine pour absorber au maximum le « jus ». Eplucher l’ail, le dégermer et
le presser.

Anna recommande de prendre un plat à gratin ou un plat en fonte qui va au four. J’ai utilisé un moule mou rond pour pouvoir le démouler. Beurrer
le plat (si c’est un plat à gratin ou en fonte), mettre une couche de pommes de terre dans le fond. Verser du beurre fondu, saler et poivrer. Mettre de l’ail.
Remettre une couche de pommes de terre, beurre, ail sel et poivre. Continuer jusqu’à la fin des ingrédients. Mettre au four ¾ d’heure. Vérifier si un
couteau traverse le « gâteau ». Servir dans le plat ou démouler sur une assiette.

Des pommes de terre au four à la graisse de canard pour accompagner un plat de viande, un jour de flemme aiguë.  Un jour où on voudrait préparer vite pour faire autre chose pendant la cuisson. C’est souvent mon cas. Alors voilà une version de pommes de terre au four avec de la graisse de canard et de l’ail.

 

Ingrédients :

  • Pommes de terre
  • Graisse de canard
  • Herbes aromatiques
  • Ail
  • Sel et poivre

 

Mettre le four à chauffer à 200°. Prendre des petites pommes de terre, (si on prend des plus grandes il faudra les couper en quartiers). Bien laver les pommes de terre mais ce n’est pas la peine de les éplucher (je vous avais dit que j’étais pressée). Les sécher grossièrement et les mettre dans un plat qui va au four. Mettre une cuillère à soupe de graisse de canard (ou plus si vous avez beaucoup de pommes de terre). Saler, poivrer et mettre des herbes à votre goût. Souvent je mets juste du romarin. Mais vous pouvez également mettre du thym ou autres herbes si vous avez. Pelez de l’ail, à vous d’ajuster la quantité. Moi j’en mets beaucoup. Enlevez le germe et mettez les demi gousses dans le plat.

Pommes de terre au four à la graisse de canard

 

Mettre au four ¾ d’heure en mélangeant au bout de 15mn de cuisson, de manière à ce que les pommes de terre soient toutes recouvertes de graisse.

 

 

Je n’ai jamais fait de gratin de pommes de terre, donc je n’ose même pas appeler celui-ci Gratin Dauphinois mais je suis allé voir chez Anne(P&P) pour savoir comment elle faisait et pour m’en inspirer.

Mais il me manquait plusieurs ingrédients, d’abord je n’avais pas le temps de mettre mon gratin au four pendant 1h30 et ensuite je n’avais pas de crème fleurette. Donc j’ai improvisé :

Ingrédients pour 4 affamés du Mercredi midi :

  • 700gr de pommes de terre
  • 5 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
  • 5 cuillères à soupe de lait
  • une gousse d’ail
  • sel et poivre
  • une lichette  de beurre

Mettre le four à chauffer à 190°

Peler les pommes de terre, n’ayant pas de mandoline j’ai utilisé un couteau pour faire des tranches les plus fines possibles. Peler l’ail, enlever le germe et le presser, mettre de coté.

Beurrer légèrement un plat allant au four, mettre au fond une cuillère à soupe de crème et de lait. Mettre une couche (pas trop fine) de pommes de terre, mettre un peu d’ail pressé par-dessus, saler et poivre. Deux cuillères à soupe de crème et deux de lait. Recommencer avec les pommes de terre et terminer avec ail, crème, lait sel et poivre. Au total j’ai utilisé 5 cuillères à soupe de lait et de crème mais il faut que le liquide affleure les pommes de terre, donc il ne faut pas hésiter à en rajouter un peu.

Mettre au four. Au bout d’une demi-heure, je suis allée appuyer un peu sur les pommes de terre pour qu’elles soient recouvertes de liquide.

Puis encore une 40mn.

 

Un régal et les enfants sont partis à leurs activités le ventre plein et heureux

 

Le rösti est une galette de pommes de terre. Je penses qu’à l’origine c’est Allemand, mais comme en Suède on ne mange que de pommes de terre (ou presque), cette recette a été vite adopté.

Les quantités indiqués ci dessous sont à ajuster selon les appétits.

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 500gr de pommes de terre

  • 1 oignon

  • de l’huile

Eplucher, puis râper les pommes de terre. Ensuite il faut mettre les pommes de terre râpées dans un torchon et essayer d’en extraire le maximum de jus.

Faire revenir un oignon haché dans de l’huile dans une poêle. Quand ils sont prêts, rajouter les pommes de terre. Les mélanger aux oignons et les aplatir de manière à faire une galette. Au bout de 3 à 4 mn baisser le feu. Attendre encore 6 mn puis retourner la galette en vous servant d’une assiette. Remonter le feu pour la galette grille un peu, puis baisser pour qu’elle cuise plus doucement pendant encore au total 10mn.

Elle doit rester moelleuse à l’intérieur. Servir chaud.

Rösti

 

Remarque : il est possible de rajouter des lardons dans cette recette juste après les oignons si l’on souhaite en faire un plat complet. Ou même des champignons.

MAJ du 2/10/06 : suite aux commentaires de Momo, (à lire ci-dessous), je vous précise que le rosti est Suisse. Qu’il faut faire cuire les patates avant de les raper avec une rape a rosti  qui ressemble à ça :

Comme dans les commentaires, il n’est visiblement pas possible de mettre des liens, voici les liens que Momo m’a envoyé:

http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%B6sti (ou comment tout savoir sur le rosti)

http://babel.lexilogos.com/forum/viewtopic.php?t=1414&sid=6b3f21f463bd886daa9f145f4b02f782

http://www.forums.supertoinette.com/recettes_182557.suisse_rosti.html

http://www.patate.ch/ ou comment tout savoir sur la patate suisse (il y a des recettes qui ont l’air sympa).

Merci Momo

 

Monsieur Bob est persuadé que le barbecue du Dimanche, c’est des vacances pour moi. Evidemment c’est lui qui allume le barbecue, c’est lui qui fait les grillades, c’est lui qui surveille les grillades de son fauteuil avec un verre de rosé à la main (avec modération bien entendu). Et moi je ne fais que les accompagnements. Je suis d’accord, faire trois tomates et deux patates c’est pas difficile mais c’est minuté. Je dois être prête, c’est le barbecue qui donne le feu vert. Bien sûr on ne peut pas arreter le barbecue une fois qu’il a démarré.

 

Donc voici ce qui était prêt quand Monsieur a donné le top départ :


 

Des pommes de terre et des tomates prêtes à mettre au four.

Pour les pommes de terre c’est une recette qui me vient de Anne B.

Laver les pommes de terre, les couper en deux et puis recouvrir d’une fine couche de sel fin. ¾ d’heures au four à 200°, et elles ressortent légèrement gonflé.

Pour les tomates, laver puis couper en deux. Mettre dessus de l’ail pressé, ce que vous avez en magasin comme herbes, moi j’ai mis du basilic. Sel et poivre puis huile d’olive. Au four à 200° aussi longtemps que vous voulez, elles finissent par être difficile à servir mais tellement goûteuses. Ici je l’ai ai laissé également ¾ d’heure. On peut également mettre un peu de sucre en poudre sur chaque tomate pour contrecarrer l’acidité.

 

Et voici le résultat :

 

 

Je sert les pommes de terre avec ça :


 

Sauce aux herbes :

un yaourt brassé, deux cuillères à soupe de crème fraîche, des herbes vertes hachées (aneth, persil, basilic, cerfeuil ou ciboulette), sel et poivre.

Tout mélanger et servir.

 

Pour les herbes je mets ce que j’ai, hier c’était persil + aneth. Les enfants préfèrent à la ciboulette.

Nous servons également cette sauce comme dip pour les bâtons de carotte en attendant que le barbecue soit prêt.

Voilà pour un petit dimanche au soleil. Bonne semaine à tous