Dans la catégorie balades, ou cuisine ou personnages à rencontrer. Hier j’ai fait tout ça en visitant le Château Virant. Pour celles et ceux qui ont lu le Elle de la semaine dernière (daté du 31 juillet 2006) vous aurez certainement vu une page consacrée à Christine Cheylan et à l’huile d’olive de Château Virant.

Château Virant Olivier

Remarquez, j’ai un doute, ce n’est peut-être que dans l’édition Provence. Qu’à cela ne tienne, je m’en vais vous raconter ce qui se passe au Château Virant et ce que fait Christine Cheylan.

A l’origine Château Virant produit un coteau d’Aix en rouge, rosé et blanc. Fort agréables par ailleurs. Il y a quelques années, Christine Cheylan, la fille des propriétaires a voulu diversifier les activités familiales et a crée son moulin à huile. En dix ans, la production a pris son essor, et les huiles des médailles. 

Son principe est de fabriquer son huile à partir de fruits frais tout de suite après la récolte (fruité vert) et non à partir de fruits fermentés (fruité noir) comme cela se faisait traditionnellement. Ces huiles sont vendues dans des épiceries fines en France, et chez Oliviers and Co. Elles sont exportées dans 18 pays.

Chateau Virant

Et comme cela ne suffit pas, Christine Cheylan continue de créer de nouveau produits à base d’olives : (des sucettes basilic – olive (les enfants ont adoré) et pâtes de fruits aux olives (les parents ont adoré)) en collaboration avec Denis Fetisson, chef à l’Hôtel Daniel.

Château Virant Fontaine

Le nom du château vient du rocher au dessus de la propriété, qui sert de spot pour tous les clubs d’escalade de la région. (Même Miss Bobette a grimpé sur ce rocher !).

(La propriété avec ses oliviers vue du rocher Virant)

L’accueil de Christine Cheylan a été formidable. Elle nous a fait visiter sa propriété, et donné pleins d’explications sur la fabrication des huiles d’olives. Je vous passe les détails, allez voir vous-même.

Montagne Sainte Victoire vu du rocher Virant

Vue de la sainte Victoire, toujours du rocher.

Un site a été crée pour présenter le Château Virant avec une boutique en ligne pour trouver les vins et les huiles d’olive de la propriété. Vous saurez tout sur les vins et les possibilités de visites.

Dans l’article de Elle, Christine Cheylan parle d’une recette qu’elle fait à partir d’un fromage local le Banon.

Prendre un Banon (fromage de chèvre frais), le mélanger avec une vinaigrette préparée avec deux cuillères à soupe d’huile d’olive, une cuillère à café de vinaigre de vin rouge, une pincée de sel et de poivre et une gousse d’ail (pressé).

Banon à l'ail

Christine Cheylan recommande de le tartiner sur du pain grillé. Nous, le pain n’a pas vu l’ombre d’un grille-pain mais c’était fort bon.

4 réponses

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] Le Banon à l’ail ègalement pour l’apéro […]

  2. […] à la balade au Chateau Virant j’ai trouvé cette recette de Christine Cheylan dans le Elle daté du 31/7/6. Il […]

  3. […] on verse un filet d’huile d’olive (Château Virant par exemple (j’en ai même vu chez Carrouf aujourd’hui)) et un peu de […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.