Je vous ai déjà parlé des mes deux oliviers et mon abricotier. Pour l’instant ils se portent bien. De toute façon le vendeur à bien dit que c’était difficile de louper les plantations à l’automne, donc si je n’y arrive pas c’est que je suis une triple buse.

Je ne peux pas toujours pas nettoyer mon potager, j’ai encore des tomates qui mûrissent. Et ce n’est pas une blague. Le prochain qui me dit qu’il ne faut pas planter en Mars, je lui rigole au nez.

Alors maintenant j’ai planté des lauriers roses, enfin deux rouges et un blanc. Le blanc il vient de Normandie, c’était un truc mettre à l’intérieur mais ici cela fait un peu idiot, donc au jardin ! Une glycine bleue (j’adore la glycine, mais mon Bob il a peur pour les tuiles), mais il va falloir attendre quelques années pour la voir fleurir. Le vendeur m’a dit que dans cette région elles ne fleurissait qu’une fois, snif!

Comme nous avons des plates bandes surélevés et que mon Bob il ne veut plus voir de pelouse ou alors le moins possible (c’est fou comme la Normandie lui manque!), j’ai trouvé des plants de romarins qui s’étalent. On verra bien combien de surface ils finiront par couvrir. Mais déjà c’est vert et ce n’est ni des pissenlits ni du liseron!

Ensuite les bulbes. Comme j’ai de la place et que j’adore les bulbes, je m’éclate. Alors voilà ce que nous avons planté : des tulipes  rouges,  oranges (c’est pti’ Bob, le Néerlandais de service qui a choisi), des Hyacintes, bleus et blanches, des tulipes doubles rouge (elles s’appellent ABBA), des alliums petits et gros. 

Et des bulbes que je ne connaissait pas : des sparaxis,

 

des nectaroscordum,

et des puschkinia :

Pour la première fois depuis des années je ne vais pas en « forcer » pour l’interieur, ni en mettre en pots devant la maison. Pourquoi : parce que finalement les acheter déjà forcés et prêts à fleurir coûte moins cher et cela fait moins de boulot. Ensuite les bulbes en pots, j’ai beaucoup de mal à m’en resservir l’année suivante. Cet argument est vrai aussi pour les bulbes forcés qui ont un peu souffert.

Rendez vous en Mars pour voir les premières fleurs.

5 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.