Toujours dans la catégorie « non au sur-équipement culinaire » voici mon alternative au rice cooker! Une certaine belle-soeur à moi se posant des questions existentielles sur le ricecooker.

Cuisson sans ricecooker

Vous me direz je n’ai qu’a aller lui expliquer de vive voix à Miss Léonie  mais c’est quand même plus rigolo de vous en faire profiter.

Alors tout d’abord ce n’est pas une méthode qui m’est propre.  Ma mère et pleins d’autres gens l’utilisent. Je n’ai absolument rien inventé mais je m’en sers tout le temps.

Ça fait un très bon riz surtout quand le riz est bon avant la cuisson. J’achète le mien chez Tang par paquet de 5kg (plus grand  c’est trop lourd) et surtout je n’achète jamais du riz en sachet pré-dosé  ni du riz du Tonton-de-l’autre-coté-de-la-mare-aux-canard. C’est mon coté intégriste, si vraiment il me faut du riz blanc long grain j’achète du riz de Camargue, nonmého.

Alors à la place du ricecooker j’utilise ça :

Cuisson sans ricecooker

Une casserole avec un couvercle qui ferme correctement, une planche de bois et enfin un verre qui me sert d’unité de mesure (celui-ci contient 180gr de riz cru).

Ensuite je prend 2 verres de riz pour 3 verres d’eau que je mets dans la casserole avec du sel mais cela reste optionnel.

Cuisson sans ricecooker

Je mets la casserole avec le couvercle sur le feu mais pas au maximum pendant 10mn. Au bout de ce temps l’eau a été absorbé. Remarque dans mon cas c’est 10mn pour cette quantité et avec mes plaques. A vous d’ajuster selon les quantités et votre cuisinière. Cette quantité nous a suffit pour 5 en accompagnement d’un plat de viande et avec des épinards.

Quand le temps est écoulé je mets ma casserole sur une planche de bois et là je le laisse reposer au moins 10mn mais en fait le riz peut rester chaud pendant presque 1h. Ce qui est vraiment très pratique quand on veut le préparer à l’avance. Comme ce soir sur 5 personnes, nous étions que 2 au moment de passer à table. Vive les ados qui ont des activités le soir et le mari qui rentrent tard.

Cuisson sans ricecooker

Blague à part, franchement j’ai longtemps  rêvé d’un ricecooker. J’en ai vu des beaux, des pratiques, des petits, des roses et des décorés mais pas de place, c’est pas de place. Et c’est vrai que quand c’est aussi facile que ça on peut s’en passer, c’est vrai qu’il faut pas l’oublier sur le feu mais c’est le seul inconvénient de cette méthode. Bon app!

14 réponses
  1. Adèle
    Adèle dit :

    Moi non plus je n’ai pas de rice-machin et j’en suis fort triste! Pour la cuisson pas de pb sans en revanche, il maintient le riz au chaud et ça c’est pas mal!

    Répondre
  2. electromenagere
    electromenagere dit :

    Après l’avoir fait cuire, ma mère met le riz dans du papier alu et hop au four ! Ca permet de le maintenir au chaud mais en plus il n’est pas gorgé d’eau et les grains de riz se spéranet bien.

    Répondre
  3. Léonie Canot
    Léonie Canot dit :

    HA HA HA ! Blague à part, j’ai loupé 1 kilo de riz vendredi dernier alors j’en ai ma claque, je vais investir mais quand j’aurais le temps d’avoir fait le tour du problème, c’est-à-dire un appareil pas trop cher et pas trop gros.

    Répondre
  4. DONNEAU
    DONNEAU dit :

    Per’sonnellement, je lave le riz avant de le faire cuire…..
    Cela évite d’avoir de la colle!!!

    1,5 volume d’eau pour un volume de riz..

    Cuisson à couvert à feu doux …

    Stop cuisson quand pratiquement plus d’eau dans la casserole…..

    Répondre

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] au four 20 à 30 mn et servir avec du riz. Nous le servons également avec un chutney de mangues et des bananes en […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.