Sep 102013
 

Comment passer une journée de rêve? Faire la cuisine avec un chef, découvrir une marque exceptionnelle, rencontrer des gens formidables… Vous avez le choix, avec Lacanche j’ai eu la chance de faire toutes ces choses.

Lacanche 6

Mais qu’est que c’est que Lacanche me diront certains d’entre vous ? C’est une marque de Pianos de cuisine ! Piano !! Un autre nom pour une cuisinière, en principe plus grand que ce que vous avez à la maison, souvent plus de feu que 4. Anciennement cela fonctionnait au bois ou au charbon.  Un piano c’est grand (pleins d’options possibles), c’est lourd (tout en fonte et émail) et c’est beau. Dans le cas de Lacanche, ce sont des pianos haut de gamme et ils sont magnifiques.

En voici quelques exemples :

Lacanche Bleu

 

Lacanche 20

 

Lacanche 14

Le genre de chose dont je rêve. Comme je rêve d’avoir une grande et belle maison à la campagne. D’ailleurs cela va ensemble. Dans ma grande maison, j’aurais une grande cuisine et j’aurais une Lacanche.

Revenons à nos moutons, je vous propose de partager cette journée avec vous, c’est une telle chance de pouvoir passer des journées comme ça, que je vous en fais profiter. Notre petite équipe avons été accueilli dans le showroom et nous avons rencontré nos interlocuteurs de la journée : Jean-Jacques Augagneur le Directeur Général et Patrick Boisjot le Chef et également Directeur Export de Lacanche.

Notre journée allait se dérouler  de la manière suivante : visite de l’usine puis utilisation de diverses caractéristiques et options des pianos Lacanche.

Allez on commence ! Tout d’abord un peu d’histoire :

Lacanche c’est tout d’abord le nom d’un village de Bourgogne, où passait une rivière La Canche, où s’est installé une forge pour profiter de l’eau disponible en grande quantités et le minerai de fer. L’activité métallurgique a commencé au Moyen Age, puis la fonderie au XVème siècle et enfin un bs fourneau en 1763. Au départ les objets produits à Lacanche étaient de simples objets en fonte en petites quantités. A partir du XXème siècle les équipements de cuisson deviennent plus pratiques et intègrent des techniques de chauffe qui permettent d’utiliser le gaz et l’électricité.

lacanche10

Le rêve ne passe pas forcément par la visite d’une usine avec ses machines à découper et à emboutir. Par contre nous avons droit des bonjours souriants à tous les coins des ateliers. Il faut quelque fois bouger vite pour ne pas gêner le travail et surtout il faut faire attention où on met les pieds pour ne pas se cogner. On passe de la découpe des pièces d’acier à l’emboutissage, à la soudure, le montage des pianos, et les tests avant emballage.

Lacanche

Atelier de découpe

Des multitudes de pièces dans des boites bien rangées, des pianos en veut-tu en voilà, un arc en ciel de pianos….

Lacanche 23

Ce qui m’a étonné est le mélange de travail à la machine entre le moderne et l’ancien : découpe au laser, et des anciennes machines imposantes pour l’emboutissage. Puis toute la partie à la main, le soudage, la pose des parties calorifuges, le montage lui-même et les tests.

Lacanche 22

Nous n’avons pas vu toute la partie concernant l’émail, puisque elle est faite dans une ancienne émaillerie en Alsace.

Ce film (4mn) montre la fabrication des pianos  http://www.lacanche.fr/lacanche-le-film.php

De retour au showroom, nous avons  enfilé nos tabliers et commencé à travailler… Nous avons testé les différentes possibilités des Lacanches : des Bak Pow (brioches farcies d’origine asiatiques) et une une Crème à l’ail, pour utiliser le polycuiseur vapeur,  des coquilles Saint Jacques « snackés » (plancha), une tarte aux abricots avec une crème à la pistache (feu à gaz et four), du saumon mariné à l’aneth et un rôti de bœuf  cuit  basse température dans l’armoire basse-température,  un gâteau aux pain d’épices pressé et compote de pommes (au four). Et enfin nous avons fait des brochettes de poulet sur le grill électrique, Anne Demay décrit très bien  la technique que  le chef Patrick Boisjot nous a expliqué pour bien utiliser le grill et faire de jolies marques de grill.

cuisine

D’ailleurs cette dernière cuisson a donné lieu à une discussion sur l’utilisation des grils/barbecue dont je vous livre ici mes principales conclusions :

  • Utiliser un barbecue au gaz ou de briquettes d’allumage ou même de l’alcool à brûler vous fait ingérer autant d’hydrocarbures que d’aliments, donc préférez un barbecue au bois, au charbon ou électrique
  • Le grill doit servir à griller les aliments, pas forcément à les cuire. Penser à terminer la cuisson dans un four (je sais, c’est pas cool) ou alors si votre braise est bien au centre du barbecue, faire griller d’abord au centre puis terminer la cuisson sur les bords du grill. L’avantage des grills à pierre de lave de chez Lacanche est qu’ils sont chauffés électriquement donc la température peut être ajusté et comme la grille est penchée, les graisses s’écoulent et ne brûlent pas!

Bref on s’est régalés autant gustativement que des conversations autour des ces techniques. Reste que si vous aussi vous voulez rêver à la Lacanche que vous mettrez chez vous, vous pouvez personnaliser votre piano sur cette page. Vous pouvez choisir votre modèle, la couleur et les options.Moi c’est celle ci que je voudrais.

Chambertin rouge

Et bien sur elle est rouge!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 10 septembre 2013  Add comments

  2 Responses to “Comme un rêve : une journée chez Lacanche”

  1. Je donnerais cher pour avoir l’appartement qui me permettrait d’avoir la cuisine dans laquelle j’aurais la place d’installer un piano Lacanche. Je suis plus que fan !

  2. […] basse température vous connaissez? J’ai découvert ça à l’occasion de ma visite chez Lacanche en goûtant un saumon et un rôti de boeuf à tomber par terre. Donc quand on m’a proposé de […]

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)