#39

Je reviens avec les frais de la semaine #39, ces dernières semaines ont été riches en découvertes

La maison Boco vous connaissez? Des repas servis dans des bocaux tout frais dans plusieurs adresses à Paris. Leur particularité ? D’avoir été imaginé par des chefs. Les deux derniers à présenter leur plats chez Boco sont Olivier Bellin (chef de l’Auberge des Glazicks à Plomodièrne dans le Finistère) et Philippe Urraca de la maison Profiterole Chéri.

Olivier Bellin à clairement un dada et c’est le sarrasin. Il nous en a mis partout ou presque. Dans les entrées froides comme la salade de charlotte et blé noir aux tomates confites et l’effeuillé de merlu au wakamé et sa salade de blé noir. Seul le plat chaud, un lieu noir à la vapeur avec du chou et des pommes et une pointe de curry. J’ai été bluffé par ce dernier plat : la cuisson du poisson était parfaite ce qui dans ces conditions (des bocaux tout prêts qui vous attendent au frais et qui sont ensuite réchauffés) n’était pas franchement évident. L’alliance du chou et de la pomme était également très réussi. Quant aux entrées, le blé noir est donc présent et malgré que ce ne soit pas une céréale (je viens de l’apprendre…) il donne une consistance qui en est proche. J’ai préféré la version avec le merlu qui avait plus de diversité dans les goûts proposés à mon avis.

Je pense que l’on peut également dire que Philippe Urraca a un dada, lui ce sont les profiteroles. J’ai tout adoré : la douceur avec les pommes rôties vanillées avec son chou au caramel au beurre salé et la subtile acidité de la compote mangue-passion avec son chou citron-vert et gingembre. Comme toujours un régal ces profiteroles.

#39

En plus vous pouvez participer à un concours en aidant Philippe Urraca « à mettre un chou de Noël en boco ». C’est un concours qui a lieu du 1er octobre jusqu’au 20 octobre, cliquez sur l’image ci dessous pour en savoir plus… A vos boco

#39

 


Les jolies carnets de Mini Rosa m’ont tapé dans l’oeil cette semaine. Une ligne de carnets avec comme personnage Mini Rosa, un petit personnage espiègle qui traversée les saisons.

#39

De petite taille pour pouvoir les transporter partout, ces petits cahiers donnent envie d’écrire je trouve!

 


Ofyr est une marque de brasero qui ne sont pas des barbecues! Ce n’est pas moi qui le dit mais eux. Un grand braseo que l’on place à l’extérieur et dont le bord est une plaque chauffante. Cela ressemble à un barbecue quand même. C’est plutôt sympa comme idée. Dans la cas présent nous étions autour à nous tenir chaud pendant que le Chef Juan Arbalaez nous préparait des bouchés cuite sur le rebord.

#39

Le thon était cuit à merveille! Je n’ai pas goûte le Camembert cuit dans sa boite mais j’aurais peut être du rester plus longtemps….

#39

Voilà pour cette semaine, du chaud, du bon et du beau. Bonne semaine

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.