Jan 262017
 

J’exagère à peine, c’est vraiment le meilleur pâté maison que j’ai mangé et que j’ai fait!

Pâté maison

Et grâce à qui ? Grâce à Marmiton. Cet été je faisais pour eux des petites vidéos et ce pâté à pointé le bout de son nez. La recette original est sur le site de Marmiton. Et voici la vidéo  avec mes petites mains!

 

C’était très très bon! Un peu grand je pensais pour une famille de 4, mais que nenni. Cela étant dit le Foodsaver m’a permis d’en faire profiter d’autres personnes 🙂

Certains membres de cette famille aillant aiguisé leur esprit critique m’ont fait remarquer que franchement les écorces d’oranges étaient de trop et le magret au fond : ils n’en voyaient pas l’intérêt. Donc nous avons testé et retesté!

En demi dose, avec un seul magret c’était finalement trop peu. Alors voilà ce que nous avons fait (je dis nous parce que Ptit’Bob a fait son pâté pour la soirée du nouvel an).

Dans cette version, les deux magrets sont mixés, les feuilles de laurier ont disparu ainsi que les zestes confits et la gelée. Tout le reste est conforme

Ingrédients : pour beaucoup de personnes mais cela se conserve très bien au frais

2 magrets de canard (300 ou 350 g chacun)
500 g porc haché (chair à saucisse)
1 cuillère à soupe farine
1 oeuf
1 bouquet de persil
3 échalotes
2 gousses d’ail
3 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 cuillère à soupe d’herbes de Provence
2 cuillères à café bien bombées de sel de Guérande
2 cuillères à café de poivre concassé fin
2 cuillères à café de poivre vert égoutté
1 verre à liqueur de Cognac (ou d’Armagnac ou même de Calvados)
40 g de noisettes grossièrement concassées
40 g de pistaches grossièrement concassées
1 cuillère à soupe de pistaches entières

 

Enlever la peau des deux magrets avec une couteau effilé la peau des deux magrets. Ls poser dans le fond de la terrine en se chevauchant un peu.
Hacher le persil, les échalotes et l’ail.
Hacher grossièrement les magrets et les mélanger à la chair de porc hachée. Bien mélanger.
Ajouter l’oeuf, la farine, le mélange persil-échalotes-ail, l’huile d’olive. Puis les herbes de Provence, le sel, le poivre. Mélanger.
Enfin les noisettes et les pistaches concassées, les baies de poivre vert, et le verre d’alcool.
Bien mélanger pour que cela soit homogène.
Mettre ce mélange dans la terrine.
Fermer et enfourner dans un four non préchauffé, pour 1 heure à 220/230°C (thermostat 7-8). Puis laisser la terrine dans le four éteint pendant 2 ou 3 heures.

Laisser une nuit au réfrigérateur puis dégustez!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 26 janvier 2017  Add comments

  4 Responses to “Le meilleur pâté maison que j’ai mangé!”

  1. Dès que je le pourrai,je m’attellerai à ce monument. Parfois, les choses les plus simples nous apportent un grand plaisir gustatif::et je crois que c’est le cas cette fois-ci. Bisous

  2. Fort sympathique ton pâté, il fait très envie avec du bon pain frais

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)