#19

Une semaine #19 presque sous le soleil, un très joli repas champêtre chez Marmiton avec Coca Cola Life, un test du restaurant de la Maison Plisson, les chèvres frais de Rians l’anniversaire de mon blog et une pivoine!

 

Coca Cola Life nous a invité a faire un déjeuner champêtre dans la magnifique cour de Marmiton en plein cœur de Paris. Avec nos chapeaux blancs et le soleil c’était vraiment très estival. Pour tout vous avouer je ne suis pas fan des boissons avec édulcorants donc j’évite les light, zéro…

#19

Je trouve que les édulcorants donne un goût bizarre et une impression de « coller au palais ». Cela étant dit lorsque pendant le déjeuner on nous a fait goûter les 4 coca en aveugle je n’ai pas été fichue de trouver lequel était lequel. Ce qui me rassure c’est que sur les 40 convives, personne n’a été fichu de les retrouver 🙂 Je crois que nous n’étions pas très concentrés.

Pour en revenir au Coca Cola Life je trouve que c’est quand même celui qui se rapproche du Coca rouge. Pas d’après-goût d’édulcorants mais comme toujours un goût de réglisse qui est propre à la Stévia. Mais cela ne gêne pas du tout le Coca. Plutôt une bonne idée.

Le déjeuner a été préparé par Noemie Honiat ancienne candidate de Top Chef qui nous a concocté des plats à base de Stévia.

#19

Un carpaccio de veau avec une sauce à la moutarde, un dos de cabillaud parfaitement cuit avec une crème au curry et des légumes bio  de saison. (Pour le coup j’ai beaucoup aimé la sauce au curry mais je n’aime pas beaucoup l’association curry et aneth…) et un moelleux aux chocolat. Le tout avec de la Stévia distillé dans les crèmes, sauces et moelleux de manière très discrète. Le gout un peu fort de réglisse que l’on retrouve avec la Stévia peut parfois gêner mais dans le cas de ces recettes c’était très bien.

Il y avait aussi un stand photo et cela a donné des images sympas… Ici avec de Anne Demay de Panier de Saison

#19

Encore merci pour ce beau déjeuner, accompagnés de fous rires, et de soleil.


Dans les nouveautés goûtes récemment il y a les fromages frais de chèvres Rians pour l’apéro. Des dips tout prêts pour l’apéro. Il ne manque que les bâtonnets de carotte à tremper dedans. Sur les 3 versions (Nature au sel de Guérande, Ciboulette et poivre blanc et Echalote et persil plat), notre préféré a été le nature.

#19

Les goûts des autres ne s’accordaient pas trop aux nôtres. Mais en fait nous nous en sommes d’abord servis pour l’apéro puis mon « Monsieur-je-ne-mange-que-des-bagels-en-ce-moment » a testé dans son bagels au saumon et il a été totalement séduit. Comme c’est frais mais avec une petit truc en plus que les autres fromage frais (ce doit être parce que c’est du chèvre), nous l’avons adopté!

 


 

« The place to be » en ce moment est la Maison Plisson, du moins d’après ce que j’en crois. Instagram, Facebook et Twitter sont pleins d’images de ce lieu qui vient d’ouvrir Bd Beaumarchais à paris. Une épicerie avec des beaux produits de saison, un rayon de fruits et légumes, un autre de boucherie charcuterie, une cave à vins, des huiles à ne plus savoir quoi en faire et pleins de belles choses à découvrir. Mais également une salle de restaurant bondée. Visiblement il n’est pas possible de réserver une table donc nous sommes venues tôt et nous avons eu une table tout de suite.

Comme j’aime bien tester les Salades César dans les cafés/restaurant/brasserie où je vais, je n’ai pas hésité. Celle ci est originale, des anchois posés sur la salade. Le poulet n’était pas frit mais en lamelles très fines, le parmesan et les croutons étaient présents mais ce n’était pas de la salade Romaine et il y avait des lardons. Bon j’arrête de faire ma blogueuse qui cherche la « vraie recette ». C’était très bon et je reprendrais cette salade sans hésiter. En finissant je me suis quand même demandé si je n’allais pas être morte de faim très peu de temps après. Du coup j’ai pris en dessert le riz au lait que plusieurs personnes ont recommandé. Et c’était un vrai délice, crémeux et pas lourd du tout. Plein de croustillant avec des céréales , du chocolat et une sauce au caramel au beurre salé. Et très copieux. Donc je n’ai pas eu la fringale dans l’après midi.

#19

Maison Plisson 93 boulevard de Beaumarchais 75003 Paris Métro St Sébastien Froissard ou Chemin Vert

Salade  César à 15€ et Riz au lait 7€

 


La coupette de champagne que vous voyez sur la photo ci dessus c’était en fait parce que le 15 mai est l’anniversaire de mon blog. Cela fait 9 ans exactement que j’ai publié mon premier article. 9 ans de belles rencontres, 9 ans de progrès en cuisine, de découvertes de nouveaux produits, bref 9 très belles années à partager mes recettes et mes coups de cœurs sur AnnikaPanika. Merci à vous qui venez lire régulièrement ce blog.

La pivoine de la semaine  qui me régale les yeux :

#19

 

Très bonne semaine à vous

 

Guy Martin

Passer du temps en compagnie d’un chef dans sa cuisine est un moment très privilégié. Surtout quand ce Chef est Guy Martin et sa cuisine celle du Grand Véfour.

Guy Martin

Un lieu magnifique empreint d’histoire. Des noms illustres se retrouvent gravés sur des plaques derrière les banquettes rouges : Jean Cocteau, Colette…

Guy Martin

Le salon Baccarat avec des dessins originaux en rapport avec le restaurant ou bien avec Raymond Oliver, ancien chef du Grand Véfour.

Guy Martin

 

Le dessin de Cocteau qui a servi de modèle pour le logo de l’association Les Grandes Tables du Monde dont fait partie le Grand Vefour bien sur.

Ensuite nous sommes allés en cuisine parler des produits qu’utilise le Grand Véfour. Que ce soit les volailles de Mieral, l’agneau du Quercy , le veau élevé sous la mère ou les légumes ramassés le matin même, tout est beau. Les huîtres délicieuses, les petit pois croquants et doux. La sole impressionnante, les homards pas très contents.

 

Guy Martin

Guy Martin

 

Guy Martin

Guy Martin

 

Guy Martin

 

Guy Martin

 

Guy Martin

 

Après toutes ces merveilles, nous avons attaqué la cuisine à proprement dit avec la confection d’un foie gras aux petits légumes de printemps. Encore une fois, je sais que je me répète mais c’est un privilège de voir un chef cuisiner sous nos yeux et de pouvoir écouter ses explications, même si le Chef était tellement naturel que c’était presque comme une évidence d’être là.

Guy Martin

Le foie gras de canard cru dénervé préalablement salé et poivré. Poêler à sec pour le colorer et arroser au fur et à mesure de la cuisson avec le gras rejeté.

Guy Martin

Tourner le foie et laisser colorer environ 7mn au total. Faire revenir le persil plat dans le gras.

Guy Martin

Mettre la moitié du foies gras au fond de la terrine, coté marqué au fond. Mettre les légumes par dessus (carottes, poireaux et petits pois).

Guy Martin

Guy Martin

 

Mettre l’autre moitie du foie par dessus. Réserver quelques jours au frais et dégustez… Je peux vous garantir que c’était très très bon. Les produits de base évidemment sont importants mais ici ils sont très simplement mis en valeur et c’est fabuleux.

Merci Chef pour un moment inoubliable.

 

Au fait j’oubliais l’essentiel ou presque, le Chef nous a beaucoup parlé de sa collaboration avec le Dr Michel Chast un médecin naturopathe avec qui il a commis un livre  pour répondre à la double question : comment bien manger et comment mieux se nourrir?

Guy Martin

Un livre avec des recettes du Chef pour s’accorder aux principes du « bien être gourmand » du Docteur Chast. Donc j’ai 300 recettes et presque 400 pages à dévorer et je reviens vous en parler…

Réinventer son alimentation en 300 recettes : Edition Chêne 24€


 

Le Grand Véfour : 17 rue de Beaujolais 75001 Paris  Tél :  +33 (0)1 42 96 56 27

#18

Une semaine #18 avec une expo de sacs poubelles, Play Time un restaurant, une promenade chez Ikea et des pivoines…

Moi j’aime bien quand une entreprise organise des concours pour des étudiants.  Je me dis que tout le monde a y gagner, Handy Bag a proposé à des étudiants de Creapole, une école de design de Paris de « réinventer le sac poubelle ».

#18

Cela donne 45 étudiants intéréssés, des profs motivés qui les accompagnaient, 9 projets récompensés et une expo dans l’école. Cette expo montre les travaux des 9 lauréats du concours. Pour ma part j’ai beaucoup aimé la créativité dont ont fait preuve ces étudiants…

Mes deux coup de coeur, dans des catégories différentes, était Linda Banier avec ses mains baladeuses bien pratiques et Gaspard Deshusses pour son graphisme.

#18

 

#18

Cette expo a lieu du 7 au 20 mai de 10h à 17h du lundi au jeudi et de 10h à 16h le vendredi au 21 rue du Pont Neuf 75501 Paris


Play time est le nom d’un restaurant près de la Gare du Nord ou de la Gare de l’Est, a vous de choisir la quelle est la plus près. Dans un cadre assez « fifties » Viveka Sandklef qui nous accueille est également l’auteur JF suédoise ayant fait le tour du monde cherche cobayes pour goûter ses inventions (non curieux s’abstenir) chez Tana (j’adore les titres de leurs bouquins). Nous y avons fait un déjeuner à 4 cette semaine et j’ai beaucoup aimé, le cadre, l’accueil et le repas. En attendant nos convives nous avons prix un kir au sureau. Pas mal de plats ont une petite touche suédoise ce qui n’est pas pour me déplaire.

#18

En entrée, (en haut à droite) un velouté d’asperges blanches avec des noix et des oeufs de…. harengs (??). En suite des travers de porc  laqué au soja et gingembre avec des artichauts et des pommes de terre vitelottes et enfin (en bas à droite) un espuma banane mangue avec une glace au lait de coco (là nous très très loin de la Suède).

Autant vous dire que j’ai beaucoup aimé et que je reviendrais

Le repas est 22€ pour entrée + plat ou plat + dessert et 30€ pour Entrée, plat dessert.

Play Time : 5, rue des Petits Hôtels 75010 Paris

Tél : + 33 1 44 79 03 98

Nous avons fait un passage éclair chez Ikea ce week end  avec la conduite accompagné de Pti’Bob comme excuse. J’ai repéré les choses suivantes :

#18

La bonne nouvelle est que Ikea vend dans son épicerie du Kalles Kaviar en version original et plus leur version étiqueté Ikea. Je ne suis pas sure qu’il y avait une très grande différence au goût mais l’emballage me manquait. Au cas ou vous ne sauriez pas ce que c’est, une petite explication. Ce sont des oeufs de poisson (cabillaud je crois…) fumé. Un peu comme un tarama mais en tube et avec un gout assez fort. C’est très bon sur des tartines avec un fromage à pâte dure et surtout avec des oeufs durs.

Ikea était en pleine saison « j’équipe mon jardin /terrasse/balcon » et ils proposaient des graines dans un joli packaging :

#18

ikea 2 #18

 

Comme souvent le nom du produit Ikea veut dire quelque chose ou du moins ressemble à quelque chose … Frö veut dire graines.

Sinon j’ai trouvé une boisson aux fruits d’églantines (nypon dricka) et une aux myrtilles ainsi que une des mes associations de fruits préférées en confiture : framboises et myrtilles. Elle s’appelle Drottningsylt en Suédois : la confiture de la reine.

#18

Le fruit de l’églantine est beaucoup consommé en Suède et surtout en soupe froide, en fait une sorte de purée. L’églantine est un fruit qui contient beaucoup de vitamine C et c’était un des rares fruits que l’on trouvait facilement.


Comme c’est toujours la saison des pivoines, j’en profite et chaque semaine au marché j’hésite entre les rouges, les roses presque fuschia et les blanches.

#18

Ce samedi j’ai pris des rouges foncés mais elle ne se sont pas encore ouvertes alors voilà la fin d’une des roses pétantes de la semaine dernière, elle change de couleur au fil du temps, elle est devenu beaucoup plus clair et elle a fini presque blanche translucide.

#18

 

Très bonne semaine à tous

Pleins de découvertes en cette semaine #17, des produits du quotidien avec la Dégustabox, des sauces délicieuses avec Marius Bernard, une belle visite de la Foire de Paris et un chouette livre sur la cuisine Indienne et des pivoines…

La nouvelle Dégustabox est arrivée. Encore pleins de produits du quotidien à déguster ou cuisiner.

#17

 

Des sablés de la mère Poularde pour faire des cheese cakes, un sucre parfumé à la vanille (j’adore ces canettes de sucre, c’est très pratique). De boissons à base de thé, la poudre à Guacamole qui a été utilisé très rapidement par Miss Bobette, le chocolat Lindt à 64% qui carré par carré à accompagné mon café ces derniers jours :). Des mélanges riz et Céréales et riz et légumes secs que j’ai hâte de tester.


 

Marius Bernard c’est mes chouchous depuis que j’ai habité Aix en Provence. Je me fournissais régulièrement de leur tapenade quand j’avais la flemme de la faire. Là ils ont sorti une nouvelle gamme de produits avec des sauces tomates pour les pâtes (par exemple) , un ketchup, une harissa ou même un confit de figues.

 #17

Ce que j’aime bien sur ces produits, c’est que la liste des ingrédients n’est pas longue comme le bras et surtout elle est lisible. J’entends par là que je comprends tous les ingrédients indiqués.

#17

Pas d’épaississant, de colorants ou de conservateurs. Pour l’instant je n’ai goûté que à la sauce tomate aubergine et parmesan et elle était délicieuse…


La Foire de Paris est l’événement incontournable du printemps à Paris, sauf que je n’avais jamais eu l’occasion d’y aller. Quand on m’a proposé une visite guidé j’ai accouru. Et j’ai bien fait.

#17

Evidemment c’est un très grand salon avec tout ce que cela implique. Du monde et des kilomètres à pied pour visiter les halls (presque 7km au compteur en une matinée) mais pleins de choses à découvrir ou à redécouvir. Entre les hall dédiés à l’ameublement, les différents pays, l’électroménager, la gastronomie… C’est une belle balade à travers les genres, les régions et les pays. Pour ma part ce que j’ai retenu, c’est le stand du Grand Prix de l’innovation où j’ai pu voir pleins de produits d’électroménager (vous avez peut être remarqué que je m’y intéresse fortement….).

#17

Dans la catégorie Robot Chauffant il y avait le nouveau Magimix, le Thermomix et le petit dernier de chez Kenwood le KCook. Un couscoussier de chez Thomson que je n’avais pas vu jusque là… Un peu grand mais ce doit être pratique. Il y avait les nouveaux fours Bosch et Neff également. (Je vous ai dit que je cherchais un nouveau four….).

Nous sommes passé voir Nathalie NGuyen sur le stand des ateliers culinaires. Elle cuisinait les légumes mal aimés et nous a parlé de Food Invaders qui est le « premier site d’entraide culinaire ». Allez voir c’est intéressant comme idée, pleins d’idées de recettes et de conseils.

Quand je suis allé me balader toute seule par la suite, j’ai rencontré Alain Darroze qui cuisinait les viandes St Georges sur les planchas des Forges de l’Adour. Je me suis régalée, autant par sa recette que par sa personnalité.

Alain Darroze #17

J’ai retrouvé mes bougies préférées sur le stand de La Petite Cabane à Sucre de Québec et j’ai donc consciencieusement fait le plein…

Bougie #17

Vous avez jusqu’au 10 mai pour faire un tour à la Foire de Paris. Je vous le recommande.


Sanjee dont je vous parle régulièrement à écrit un livre sur la cuisine Indienne. Un véritable plaisir à feuilleter, pleins d’explications claires sur les produits et les recettes.

#17

Mon cœur penche vers sa recette de Biryani et les naans et … A tester très vite.

Toutes les bases de la cuisine Indienne de Sandra Salmandjee Edition Marabout 14€95


Evidemment c’est la saison des pivoines, je m’approvisionne au marché et voici l’étal de cette semaine :

pivoines #17

J’adore!!! D’ailleurs je suis preneuse de vos photos de pivoines si vous en avez…

Et dans la catégorie pivoines, voilà la jolie assiette que j’ai trouvé chez Monoprix. Je n’ai pas encore craque mais plus le temps passe et plus j’y pense…

#17

A la semaine prochaine…

Le Pharamond vous connaissez? Un restaurant dans le centre de Paris, aux halles très exactement qui est là depuis la nuit des temps. Je connaissais de nom mais je n’y avait jamais mangé avant d’y avoir été invité récemment.

En 1832, Alexandre Pharamond s’installe aux Halles pour faire découvrir les tripes à la mode de Caen. Son restaurant est un lieu unique, une vraie maison sur 2 étages. Le décor, aujourd’hui classé monument historique, est un mélange étonnant de boiseries, miroirs peints et pâtes de verre. Ses petits salons, nichés au 2° étage,où planent encore les ombres de Clémenceau ou d’Hemingway, valent à eux seuls le détour. Libre à vous de les privatiser pour vos événements privés ou professionnels, de 2 à 50 personnes !

Aujourd’hui, le Pharamond a gardé son inspiration Normande coté cuisine et sa déco d’origine qui vaut le détour. Entre les salons privés au 2ème étage, la grande salle au rez de chaussée ou la salle du 1er vous trouverez votre bonheur.

Pharamond 6 #16

Pharamond 5 #16

Pharamond 4 #16

Pharamond 3 #16

Pharamond 2 #16

Pharamond 1 #16

Pour ma part j’ai beaucoup aimé la décoration des lieux et je trouve que les petits salons sont parfait pour dîner sans être dérangés. Que ce soit pour un dîner de boulot ou en famille.

Coté cuisine, c’est une cuisine Normande revisité qui est à l’honneur. Les tripes sont le plat mythique du Pharamond mais également le boudin et l’andouillette.

Nous avons étés conviés par le maître de maison dans les caves pour prendre l’apéritif composé des differentes entrées spécialités de la maison.  Un foie gras mi-cuit parfumé au Pommeau et son chutney aux pommes, un carpaccio de St Jacques avec de l’huile de truffes, une terrine de queue de boeuf en gelé et un gravlax avec une crème acidulée et son tartare d’algues. Je dois dire que les 4 étaient tellement bons que j’aurais du mal à choisir la prochaine fois. Quoique le carpaccio étant tellement fondant que je pense que c’est quand même mon coup de cœur. Le gravlax était coupé en tranche épaisse ce qui est ma façon préféré de le manger et il était servi avec une crème fraîche délicieuse et un tartare d’algues intéressant mais pas vraiment mon accompagnement préféré. Le foie gras était mi-cuit comme je l’aime

Tout cela accompagné d’un Menetou Salon, Les Bornés de Henri Pellé puisque le choix de l’assemblé s’était porté vers le vin blanc.

Pour le plat principal je suis resté du coté Normand avec le Boudin et filet de cochon rôti aux deux pommes. Pour ma part j’ai trouvé ça très bon et les autres convives avaient l’air d’apprécier leur andouillettes, coquilles St Jacques.

 #16

Et pour le dessert, une crème brûlée délicieuse tout simplement.

#16

Je ne sais pas ce qui fait que je m’en souvienne avec autant de plaisir. La cuisine est bonne, l’atmosphère est très agréable. C’est le mélange de tout ça et  un petit quelque chose en plus (Birgit dirait « un supplément d’âme ») qui fait que l’on a envie d’y rester confortablement installé à discuter et déguster. Clairement je reviendrais.

 

Le Pharamond

24 rue de la Grande Truanderie 75001 Paris

Tel : 01 73 20 21 03

Site www.pharamond.fr/

Carte : entrées de 7,5€ à 16€90 – plats de 17,5€ à 26€50 – desserts 7,90 à 9,50

#16

Cette semaine #16 a été l’occasion de découvrir  tester les compotes Andros, assister à la finale d’un concours de pâtisserie, une bonne nouvelle et une mauvaise nouvelle  faire un atelier siphon avec des copines, et tout apprendre sur les nouveaux fours Bosch.

Les nouvelles comportes Andros sont malignes et cela plait tout particulièrement à mes enfants.

#16

Même si ils sont grands et même plus des enfants puisque le petit dernier vient d’avoir ses 18 ans, lorsqu’ils déjeunent dehors sur le pouce, la petite touche sucré d’une compote leur plait bien et c’est d’autant plus pratique avec ces compotes gourdes. Leur préféré : la fraise et la mangue… Les autres parfums sont abricot, poire et pêche. Ils se conservent au frais et se trouvent dans votre super marché préféré au rayon réfrigéré au prix conseillé de 2€49 pour 4 gourdes de 90gr.


En me promenant dans mon quartier, j’ai appris la mauvaise nouvelle que le restaurant Café Figue avait fermé. C’était un restaurant que j’aimais beaucoup tant pour les plats que pour l’accueil discret. Cela étant dit, la bonne nouvelle est que Denny Imbrosi, un ancien candidat de Top Chef 2012, va ouvrir dans les prochaines semaines son restaurant Ida.

#16

 

Je vais tester très rapidement et je vous tiens au courant…


L’année prochaine aura lieu le Mondial des Arts Sucrés au salon Europain à Villepinte. C’est un concours de pâtisserie qui verra s’affronter 16 équipes venues du monde entier. Chaque équipe est formé d’un Chef femme et d’un Chef homme. La France présente une équipe et cette équipe a été sélectionné en finale d’un concours qui a eu lieu le 20 avril dernier.

Il était demandé aux candidats 5 réalisations :

  • 1 pièce en sucre
  • 1 pièce en chocolat
  • 3 sortes de  bonbons chocolat
  • 1 desserts assiette
  • 1 entremets

2 équipes se sont affrontés pendant 10 heures de travail sous les yeux du jury composé de professeurs de l’Ecole Ferrandi et présidé par Régis Ferey, ancien Chef Pâtissier de la Présidence de la République.

L’équipe 1 était composé de Muriele Benaroch et David Briand tous deux formateurs à l’Ecole Valrhona, et l’équipe 2 de Laetitia Moreau et Arnaud Bourg-Broc qui respectivement  a travaillé à la Grande Épicerie de Paris et travaille en tant que Chef Pâtissier dans l’Hérault.

Je suis arrivé pratiquement à la fin des 10h consacré au concours, le temps pour les candidats de finir leurs oeuvres.

L’équipe 1 était en train de monter une pièce en hommage à Gustave Eiffel :

#16

Et l’équipe 2 sur le thème de Alice au pays des merveilles :

#16

J’ai adoré la précision des détails, sur Eiffel les boulons en chocolat et les rivets qui tiennent les arcs. Sur Alice, le chapeau haut de forme, la bougie avec la cire qui coule, les cartes à jouer et la table penché pour le thé.

#16

 

Alice 3 #16

#16

 

Un travail fabuleux de la part des deux équipes mais une seule pourra participer au concours du Mondial des Arts Sucrés et le jury a décidé que c’était l’équipe 1 qui a fait l’oeuvre Eiffel, c’est à dire le binôme Muriel Benaroch et David Briand, qui représenterait la France en février  prochain. Bravo à eux et j’espère que j’aurais l’occasion de les revoir à l’oeuvre.


Un siphon pour faire la chantilly, c’est un outil bien pratique. On peux bien entendu monter la chantilly à la main ou avec un fouet électrique ou encore avec un robot. Mais je trouve que l’avantage en cette saison de fraises est que mon siphon me permet de garder la chantilly au frais pendant plusieurs jours. Et surtout de parfumer facilement la chantilly en faisant infuser la crème à chaud avec de la vanille ou une autre épice. Donc c’est ce que j’ai expliqué à Sophie et Aurélie lors de leur passage à la maison.

Mandelmusslor

J’en ai profité pour faire des tartelettes aux amandes pour accompagner la chantilly  et en fait c’était plutôt une bonne occasion pour rigoler et se régaler.


La semaine s’est terminé par une visite chez Bosch à la découverte de leurs nouveaux fours mais cela fera l’objet d’un prochain article…

#16

A la semaine prochaine.

Pivoines #15

Cette semaine #15 de retour de vacances a été bien remplie, avec Senoble au Mandarin Oriental, du Cognac et accord avec des mets, Francine et ses nouveautés, une belle soirée avec les cidres Val de Rance, les astuces cuisine de Régilait, la découverte des Bocaux repas de Philippe Dubois, des accords mets et vins avec Château Cavalier, un dîner cuisiné par Sanjee et les premières pivoines de l’année!

Comment bien commencer la semaine : en allant déjeuner chez Thierry Marx au Mandarin Oriental. Cela vous remet du décalage horaire sans aucun souci. Une très bonne idée de Senoble qui produit des desserts depuis très très longtemps de faire revoster ses classiques par Thierry Marx pour un déjeuner. Le jeu consistait à d’abord reconnaitre le dessert puis les ingrédients de la recette. Pas facile du tout dans certains cas.

L’île flottante ressemblait à ça :

Blanc Manger #15

Un parfum de safran m’a fait penser à des produits de la mer. Bingo, c’était une crème safrané avec son île de blanc recouverte d’un « caramel » qui était en fait une sauce au soja. Et sous le blanc manger des crustacés. Un régal autant visuellement que gustativement.

Le deuxième plat faisait penser au fondant aux marrons.

Parfait de foie gras #15

Et c’était bien une crème de marrons confits au saké qui cachait en dessous un parfait au foie-gras.  Encore très réussi. L’alliance du foie gras et des marrons est très réussi.

Le 3ème plat était beaucoup plus déconcertant, clairement il ressemblait au moelleux au chocolat mais j’ai eu beaucoup de mal à comprendre avec quoi c’était fait.

Souffle au truffes #15

Heureusement que mes camarades de table ont mis le doigt dessus. C’était de la truffe. Cela étant dit il a fallu que l’on regarde le menu pour savoir que c’était un soufflé sans cuisson truffé. La sauce qui accompagnait le plat devait être un fond de viande qui tout en étant très bon masquait un peu le reste. Le reste étant une fine lamelle de veau caché dans le soufflé.

Pour le dessert par contre c’est Senoble sans aucune intervention de Thierry Marx.

Tiramisu #15

 

Un tiramisu qui sera bientôt dans les rayons.

Merci à Senoble pour ce repas très intéressant qui tout en gardant les codes de leurs desserts m’a fait découvrir des plats intrigants. C’était une idée vraiment très amusante, même si les photos ne sont pas très réussi et ne rendent pas justice à ces plats.


Le Cognac vous le buvez comment ? En apéro (on peut faire de très chouettes cocktails avec) ou en digestif? On peut aussi s’en servir en cuisine bien entendu. Ce que j’ai découvert cette semaine c’est que l’on peut également accompagner un repas de cognac. De l’entrés au dessert. Avec du Caviar, des coquilles St Jacques ou même du foie gras. Avec des légumes ou des fruits, avec du fromage comme le roquefort et avec les desserts.

Accords Cognac #15

Mon accord préféré a été le Cognac VS avec le caviar Shassetra de Petrossian, coté le foie gras il le fait littéralement fondre en bouche : amusant et délicieux. Quant au dessert c’est avec la crème brûlée que j’ai préféré le cognac en version « frozen ». Le contraste du caramel chaud et du cognac est renversant!


Chez Francine des nouveautés pour faire soi même ses tortillas ou ses pains à hamburgers. Je vais tester ça très vite (ou bien le faire tester par la marmaille qui a regardé les paquets avec une lueur étrange dans les yeux). Il y a aussi le mix pour faire ses choux, l’avantage étant que il semblerait que l’on ai pas besoin de faire dessécher la pâte. (Cela étant dit avec mon super commis pâtissier je lui laisse tout faire et il fait ça très bien). Et il ya une petite bricole toute bête qui est la bande rouge en plastique pour fermer ses paquets de farine! C’est tout bête mais il fallait y penser. Même si la fan de boites en métal que je suis adorerais avoir la boite Francine!

Francine #15

Pour moi la nouveauté est la farine Francine avec des graines de lin. En fait c’est en rayon de puis un an,  je n’ai pas ça dans mon Monop… Mais je l’ai trouvé hier chez Franprix. (Décidément après les oeufs, le lait et le jambon, Franprix aime bien Bleu-Blanc-Coeur)  Il semblerait que l’on puisse le trouver chez Carrefour.


Avec Val de Rance une joyeuse bande de blogueurs a préparé cette semaine des accords avec la gamme de cidres Envie de… Une belle soirée, plein d’inventivité et de très belles recettes à venir pour déguster avec les cidres.

Val de Rance #15


Le lait en poudre vous vous en servez? Pour ma part j’ai presque toujours du lait frais à la maison et quand il manque c’est le lait en poudre qui remplace. Je m’en suis servi également à l’époque où je faisais des yaourts maison dans le four. Mais en fait on peut s’en servir avec pleins d’autres choses. Vous saviez que vous pouviez mélanger 1 cuillère à soupe de Régilait avec une cuillère à soupe d’eau et badigeonner votre poulet avant de le rôtir pour qu’il soit encore plus beau et grillé? Moi je ne le savais pas. Je vais tester ça bientôt.

Regilait #15

Une béchamel avec du lait en poudre et pas de grumeaux… Rattraper une mayonnaise! Et pleins d’autres choses à découvrir sur leur site. Du coup j’ai également appris lors de ce déjeuner qu’il existait chez Régilait une pâte à tartiner à base de caramel au beurre salé. A tester très vite avec de la glace à la vanille….


Une alternative au déjeuner sur le pouce : les bocaux repas de Philippe Dubois. Servis dans des bocaux en verre sans conservateurs donc tout frais ces plats m’ont enchantés.

Bocaux repas #15

Tout simples, mais vraiment très bon. Un Caviar d’aubergines, un sauté de courgettes avec sa crème au chèvre ou même une soupe de betteraves avec son œuf mollet en entrée. Un cabillaud très frais et parfaitement cuit avec sa purée, ou bien des tagliatelles avec un poulet au cidre. Pour le dessert c’était une crème libanaise avec des pignons ou bien île flottante au tapioca. Un menu à 12€40 Entrée Plat et dessert (prix à emporter). Dans cette entreprise récente situé dans l’Essonne, l’idée était de fournir des repas bons et simples avec zéro déchets. Les bocaux sont consignés et les couverts bio-dégradables. Ils sont disponibles dans la boutique et dans leur estafette qui sillonne l’Essonne. Les plats se réchauffent ensuite au micro ondes. Mais il faut habiter ou travailler dans l’Essonne me direz vous! Pas forcément, si à votre travail en région Parisienne tout de même, vous souhaitez recevoir ces plats pour un déjeuner entre collègues ou bien une réunion, il est également possible de commander des plateaux repas. Le minimum est de 10 plateaux repas à 23€30 (incluant les frais de livraison). On peut même les commander pour un dîner original à la maison!

Une belle découverte qui m’a enchanté.

Bocaux Repas : 68 rue de Montlhéry à St Michel sur Orge

Site Bocaux-repas.fr


 Sanjee est une amie blogueuse qui est originaire d’Inde. Elle a écrit un livre de recettes pour la sortie du DVD de Lunch box et un autre livre très récent Toutes les bases de la cuisine Indienne. A coté de ça, elle n’a trouvé rien de mieux à faire pour s’occuper que de faire des dîners éphémères au Cercle avec le chef Mathieu Dupuis-Baumal. Evidemment, avec Birgit et une bande d’amies nous avons voulu tester. Et c’était formidablement bon. Comme il faisait très sombre dans la salle, encore une fois les photos ne rendent pas justice à la cuisine de ces deux compères .

Sanjee #15

Des lentilles  épicées avec des copeaux de chorizo, un foie-gras doré avec du tamarin et des noix de cajou (à tomber ce foie gras, superbement bien grillé, fondant. Une merveille), un bar cendré tandoori aux agrumes et fenouil brillant, une volaille à la façon des Maharajas et en dessert une glace au safran (ahhh les copeaux de fleur de sel dans la glace….) avec un granité de carottes. C’était un dîner fabuleux. Chaque bouché avait un parfum différent. Evidemment à l’heure où je vous en parle Sanjee a déjà travaillé pendant 3 semaines d’affilé et c’est au tour d’autre cuisiniers d’aller proposer leurs menu au Cercle mais je suis sure qu’elle n’en restera pas là. Suivez son blog et vous en saurez autant que moi!


Après les accords cognac et mets, cidre Val de Rance et mets, c’était au tour du Château Cavalier, un rosé dont j’avais déjà croisé la route l’an dernier. Cette maison propose 4 vins : Cavalier Prestige dans les circuits traditionnels, cavistes et restauration à 14€90. C’est une cuvée qui est tiré qu’à dix mille exemplaires. 40% de son assemblage est vinifié pour partie en barriques d’accacia et de chène. C’est un assemblage de 50% de Syrah, 32% de Granche, 13% de Rolle et 5% de Semillon.

Ce qu’ils en disent :

Robe pétale de rose  avec un nez tout en finesse. Attaque franche, équilibrée, intense, vive et délicate à la fois. Arôme de fleur blanche tout en élégance et fraîcheur.

Pour ma part je n’en aurais pas dit autant mais les plats qu’ils nous ont proposé, je l’ai trouvé parfait. Surtout avec les bouchées apéritives au saveurs méditerranéennes. Quoique avec les sushi… et les desserts. Bref c’est mon préféré et je pense que je vais m’arrêter là. Si ce n’est pour vous dire que les autres vins de la maison Cavalier sont le Château Cavalier que l’on trouve également dans les circuits traditionnels à 10,70€  (c’était mon préféré l’an dernier, comme quoi on change d’avis :)), le Cavalier réserve de la famille  en grande distri à 7€, et enfin le Relais de Cavalier que l’on trouve chez Nicolas en BIB.

Et enfin pour terminer la semaine, au marché j’ai trouvé mes premières pivoines. Evidemment j’en ai pris, mais en rouge!!!  Pivoines #15

Promis juré! Je vais vous mettre quelques photos de vacances et quelques recettes. J’en ai plusieurs sous le coude mais pas le temps….. Très bonne semaine à tous.

Netflix

Le rapport entre Netflix l’entreprise qui propose des séries et des films en continue et Thierry Marx chef des restaurants du Mandarin Oriental n’est pas forcément évident! Mais il y en a un de rapport.

Quelques mots sur Netflix d’abord, c’est une entreprise américaine proposant des séries et des films en continue sur Internet. Vous pouvez regarder regarder vos séries préférés grâce une appli sur vos tablettes ou téléphone ou avec le site sur votre ordi. Si en plus vous avez comme moi une Chromecast vous pouvez les regarder sur votre télé. Du coup depuis la disponibilité de Netflix en France à l’automne 2014, à la maison nous sommes tous accros. Pour ma part j’ai rattrapé mon retard sur Doctor Who et Call the Midwife. J’ai même fini la série Fringe alors que je l’avais en DVD mais c’est tellement plus pratique sur Netflix qui se souvient exactement là où on s’est arrêté.

Et Netflix est également producteur de séries comme House of Cards (dispo seulement sur Canal + en France malheureusement), Marco Polo, une série sur le fameux explorateur et ses aventures à la cour Monghol.

Et c’est là que Thierry Marx arrive dans cette histoire. Il a concocté un menu pour le Nouvel an Chinois spécial Marco Polo et j’ai eu la chance d’aller le déguster au Camélia, restaurant du Mandarin Oriental il y a quelque temps. Un repas fabuleux avec toutes les explications du chef en prime. Voici le menu :

Gambas à l’aigre-doux au poivre de Sichuan et aubergine caramélisé. L’aubergine était fondante à souhait. C’est crevettes surprenantes dans leur couverture noire mais délicieusement croustillantes.

NetFlixEt la recette!

Recette - Gambas à l'aigre doux au poivre de Sichuan

Pour le plat c’était le canard des immortels avec une barre de riz croustillant. Je voudrais arriver à faire un magret aussi délicieux et fondant. La barre de riz était surprenante et délicieuse. Le petit plus était la feuille de chou craquante après un passage à la friteuse.

Netflix

La recette!

Netflix

Le dessert un biscuit de sésame noir avec un sorbet shizo, j’ai un faible pour le sésame noir et là j’ai été conquise surtout avec ce sorbet délicieux.

Netflix

Avec sa recette :

Recette - biscuit sésame noir sorbet shiso

Donc un repas parfait, avec des choses classiques revisités, des surprises dans tous les plats. Le service et le cadre étaient parfait comme il se doit dans un établissement de ce genre. Le bonus était la visite et les explications du chef autour de ce menu. En plus nous avons donc eu droit aux recettes simplifiés. Evidemment tout est relatif même simplifié, les recettes ne me paraissent pas si faciles. Il va falloir que je retourne au Camelia si je veux re-goûter aux merveilles du chef…

En attendant si vous allez voir sur Netflix ce qui s’y passe dites moi quelles sont les films et les séries que vous avez trouvé. Cela me fera découvrir de nouvelles choses. Pour ma part je retourne voir Unbreakable Kimmy Schmidt…

 

Petits choux

Faire des petits choux n’a rien de difficile. Que ce soit pour des chouquettes ou bien pour les remplir de quelque chose.

Cela étant dit on peut se simplifier la vie. Et je dois dire qu’avec le Cooking Chef et Philippe Urraca c’est encore plus simple que simple.

Philippe Urraca est le Président des Mofs Pâtissiers et surtout une personne charmante. Il a ouvert depuis la fin de l’année dernière une boutique à Paris Profiteroles Chéri que je vous recommande. Par ailleurs il a écrit un livre sur les profiteroles et petits choux divers et variés.

Ce livre existe en 2 versions et j’ai la chance d’avoir celle avec les recettes pour le Cooking Chef.

Donc pour les chouquettes de la marmaille ou bien pour les farcir juste d’une crème chantilly à la vanille voici la recette!

Ingrédients :

  • 50gr d’eau
  • 50gr de lait
  • 1 gr de sel
  • 50gr de beurre
  • 60gr de farine
  • 100gr d’oeufs

 

Mettez le lait, le sel, le beurre (coupés en dés) dans le bol du robot. Réglez la température sur 120° et la vitesse sur 3. Portez à ébullition.

A la première ébullition, mettez le thermostat sur 0 et installez le batteur souple puis ajoutez la farine dans le bol. Réglez la température sur 75] et le minuteur sur 3mn et la vitesse sur 3 pour dessécher la pâte quand la farine aura été incorporé. Sur le Cooking Chef vous pouvez débloquer la sécurité en appuyant sur le bouton P et atteindre la vitesse souhaité.  La préparation doit atteindre les 60°.

Réglez la vitesse sur 2 et la température sur 60° et ajoutez les oeufs en deux fois.

La pâte obtenue doit être lisse et homogène.

Préchauffer le four à 220°

Prendre une poche à douille et mettre la pâte dedans. Selon la taille souhaitez de vos choux utilisez une douille numéro 8 pour des petits et numéro 12 pour des gros. Pour ma part j’ai fait sans douille.

Sur ine plaque allant au four recouvert d’une feuille de papier sulfurisée déposez des boules de pâtes. Mettez la plaque au four et éteignez le four pendant 10mn. Ensuite remettez le four en route sur 170° pour 20 minutes (petits choux) ou 30mn (grands choux). N’ouvrez pas la porte du four avant la fin. Et surtout faites une seule plaque à la fois.

Sortir les choux et les laisser refroidir sur une plaque.

Bien entendu vous pouvez faire tout cela sans robot avec une casserole sur le feu.

Petits choux

Dans cette version j’ai ajouté du sucre avant de les mettre au four et dans une 2eme version j’ai les ais remplis d’une crème chantilly faite au siphon et parfumé avec de la vanille…. Miam

 

Profiterole Chéri  17 rue Debelleyme 75003 Paris tel 01 42 77 90 62

Profiteroles édition Solar 12€90

#9

Les semaines se suivent mais ne se ressemblent pas. La semaine #9 a été intensive pour le boulot et la préparation de la 3ème édition de la journée Marmiton, mais également du Netflix, de la Dégustabox et Omnivore qui a commencé.

Donc la Journée Marmiton sera le 15 mars 2015 (dans moins d’une semaine….) à l’Espace Pierre Cardin dans le 8ème à Paris. Toutes les infos sont disponibles sur le magnifique site www.journeemarmiton.fr avec les partenaires, les ateliers et tout et tout. Venez nombreux.


Une nouvelle Box est sortie et j’ai reçu la l’exemplaire de bienvenue. Comme toujours avec les boxs ce que j’adore c’est recevoir une grosse boite et découvrir ce qu’il y a dedans. J’ai l’impression que c’est Noël. Et dans le cas de la Dégustabox je n’ai pas été déçue.

#9Du Wasa tradition comme j’aime, des granola de chez On the go, des chips aux Morilles de Sibell que je connaissais et appréciais déjà, un thé vert de Jardin Bio avec du gingembre et citron vert, une canette de sucre (???), des bonbons au choclat de Cemoi, une bière Bretonne  à la fraise bretonne 😉 la Britt Rosée, une sauce piquant la Frank’s hot original, un ouizz pour parfumer l’eau  et de l’huile de pepins de courge de Styrian Drop.

Les granolas de Lizi’s sont dans des paquets individuels, il suffit d’ajouter quelques cuillères d’eau pour faire sont petit dej. Comme ils contienne une cuillère on peut les emporter où on veut. Le Wasa je ne reviens pas dessus, c’est un classique à la maison que je mange régulièrement au petit dej. La canette de sucre m’a intrigué, mais l’idée de Giraudon est qu’elle s’emporte facilement, en même temps je me balade rarement avec du sucre mais le contenant est pratique pour des vacances, en camping ou sur un bateau par exemple.  Bref j’ai hâte de tester tout ça.

C’est une box à 13€99 mensuelle, avec 2€ en frais de port en point relais ou 4€ à domicile. www.degustabox.com


Encore du Netflix avec la sortie de la série Unbreakable Kimmy Schmidt lors d’une soirée girly à souhait pour la présentation. La série est donc disponible au visionnage sur Netflix depuis vendredi dernier. L’histoire d’une fille qui a été enfermé ces 15 dernières années par une secte apocalyptique et sa découverte du monde d’aujourd’hui. Avec une bonne dose d’humour et de bonne humeur Kimmy Schmict fait l’apprentissage du monde moderne. Le personnage est vraiment très attachant sans être gnan-gnan. L

 

La série a été crée par Tina Fey et Robert Carlock également créateurs de 30 rock, dans les acteurs j’ai eu le plaisir de retrouver Jane Krakowski qui jouait dans Ally McBeal. Un vrai plaisir que je vous recommande.

Et enfin hier a commencé Omnivore World Tour Paris à la maison de la Mutualité. Une journée riche en évenements.  Toujour autant de plaisir à voir Philippe Urraca nous expliquer comment faire des profiteroles (d’ailleurs il sera à la Journée Marmiton….).

#9

Entendre Catherine Kluger nous donner des explications sur ses tartes. Elle recommande de toujours cuire les pâtes à blanc et surtout lorsque la pâte à tarte sort du four d’étaler au pinceau un oeuf (blanc et jaune) pour ‘l’étancheifier » si on peut dire. Du coup, la pâte ne s’imbibera pas du mélange que vous mettrez par dessus. Tip top!!! En plus ses tartes sont magnifiques.

#9

Sinon des rencontres et des dicussions avec des Chefs, des producteurs, des amis. Une très belle 1ère journée

D’ailleurs j’y retourne . Bonne semaine à tous

#8

Une semaine  #8 au salon de l’Agriculture avec du fromage et encore du fromage. Des Mofs et des AOP à plus savoir quoi en faire.

Egalement au programme de cette semaine une rencontre avec une agricultrice, un jeu avec Heinz et ses graines de tomates, une battle chez Pavillon France et des châtaignes avec Birlou.

Pour le concours des MOF Fromages j’en ai largement parlé dans mon article récap. J’ai trouvé, sur FB,  cette vidéo de So Cheese qui raconte bien l’histoire de cette journée. J’attire votre attention sur une partie  du discours de Philippe Olivier Président des Fromagers de France  à la fin de la vidéo  (à partir de la minute 19) : « … que des nuages arrivent qui risqueraient de mettre en cause le lait cru, … peut être il va falloir que nous nous battions pour défendre le lait cru ». A suivre….

 

 


Les Fromages AOP c’était à l’occasion d’un déjeuner itinérant sur la Salon de l’Agriculture. Nous avons commencé par l’entrée au Bleu du Vercors avec une très bonne raclette. Ce fromage est plus doux que dans mon souvenir et je dois dire qu’en raclette c’est parfait de même juste à grignoter comme ça avec des noix.

#8

En Savoie c’était du Beaufort et de la Tome des Bauges en accord avec un Apremont et un Chignin Bergeron.

#8

La région Centre Val de Loire a voulu préparer des plats chauds et froid autour des 5 fromages AOP de leur région : une verrine de Valençay et au poivron, un croque au Chavignol, du Saint-Maure de Touraine en cromesqui de noix, une sorte de crêpe (ou Farçou) au Pouligny St Pierre et en version sucré une Panacotta de Selles sur Cher avec du miel et du cacao. Autant vous dire que nous nous sommes régalés.

#8

En Franche Comté, du Comté, du Bleu de Gex, du Morbier et du Mont d’Or fondu sur de la saucisse de Montbeliard…. (Et là j’ai commencé à caler). Le Comté je crois que je pourrais en manger sans faim mais même là….

#8

Nous avons terminé par la Normandie (région qui m’est chère pour y avoir vécu 10 ans) j’ai retrouvé avec bonheur le Coeur de Neufchâtel, le Camembert, le Pont l’Evêque et le Livarot. Sans parler des des beurres et crèmes d’Isigny qui ont permis de préparer des dessert à la pomme fabuleux.

#8

Un très joli tour de certaines de nos régions fromagères avec des gens passionnés par leur produits. Cela fait très plaisir de pouvoir échanger avec et de goûter à leurs produits.

Pour rappel les AOP (Appellation d’origines protégés) est un label qui garantie que le produit a été fabriqué selon un cahier des charges strict respectant un savoir-faire spécifique, un assurance que celui-ci a été produit dans l’aire géographique et promet des saveurs variés et authentique. Dans le cas qui nous intéresse, c’est à dire les produits laitiers il y 45 fromages, 3 beurres et 3 crèmes AOP. Et vous trouverez ce logo sur ces produits :

8

 


Pour sortir du fromage, je suis allé à la rencontre d’une agricultrice  Evelyne Guillem de Castelnaudary sur le stand de Passion Céréales. Cette agricultrice de céréales a une vie bien remplie avec ses multiples casquettes: agricultrice  tout d’abord avec une exploitation de 74 hectares comprenant cultivant du blé dur (pour les pâtes), du blé tendre (pour la farine), du sorgho (alimentation animale), du mais semence et des oleo protéagineaux  du type soja, haricots, tournesol et pois chiches. Ensuite elle est également membre du conseil d’administration de la FDSEA de l’Aude (Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles) et Maire adjointe de Castelnaudary. Ça commence à en faire des métiers, sans parler de la vie de famille.

Clairement une des marottes de Evelyne Guillem est la transmission puisqu’elle était sur le salon pour expliquer son métier mais également dans ses fonctions à la mairie où un des ses dadas est de faire comprendre l’agriculture aux enfants. Et cela marche dans sa ville, les écoles installent des potagers, à la récré ce sont des fruits qui sont données aux enfants et il sembleraient que ces enfants y soient sensibles. Evidemment au détour de la conversation nous sommes arrivés sur le sujet cuisine. Evelyne Guillem me parlait du Millas que je ne connait pas. N’étant pas sure que vous connaissiez je vais vous faire profiter de mes connaissances toutes nouvelles. Le Millas est à base de farine de maïs (pas la fécule) et après avoir été bouillie et séchée en grandes plaques on l’a découpe en cubes, on l’a passe à la poêle, pour être consommée, salée ou sucrée. Traditionnellement cela se mange très bien avec des plats en sauces comme des civets ou de daubes. Je vous recommande à ce sujet la carte interactive de Imaginaire Passion céréales qui vous permet de trouver des recettes régionales en cliquant sur une région de France et ses spécialités locales.


Heinz propose sur sa page FB un concours « Cultivez vos propres tomates » pour gagner des graines de tomates « Heinz » à planter.Celles qui servent à faire le Ketchup.

#8

Comme ça vous pourrez tester votre propre Ketchup! Moi je vais en planter donc si vous gagnez dites le moi, on comparera. Allez à vos souris, cliquez ….


Sur le stand de Pavillon France, Mercredi dernier il y avait une « battle » pas commune. Un duel entre Chef Damien de 750gr et Christophe Duhamel de Marmiton. Leur défi était de cuisiner du maquereau et des langoustines accompagnés de salsifis et de pommes de terre Vitelotte pour présenter à un jury choisi dans le public présent une assiette. Les notes donnés par le jury étaient sur 3 point, un pour la présentation de l’assiette, un pour le goût et enfin un pour rationalisation.

#8

#8

Au final les deux concurrents ont eu le même nombre de points pour leur plats! Bravo à eux deux.

 

Quelque chose me dit que Pavillon France sera présent à la Journée Marmiton du 15 mars à l’Espace Pierre Cardin…


Je mets régulièrement en avant mes origines Suédoises mais moins la partie Française, qui elle vient d’une ville au fin fond du Cantal dans un coin appelé la Châtaigneraie pour cause de moult châtaigniers dans le coin et du coup en plus de toutes les Suédoiseries dont je vous parle j’ai également été nourrie à la crème de marrons. Donc quand Thierry m’a proposé de goûter au Birlou j’ai accepté très rapidement.

#8

Alors le Birlou est une liqueur de pommes et de châtaignes, elle se sert à boire juste comme ça ou bien mélangé avec un vin blanc sec ou même avec de la bière. Certaines connaissant déjà très bien le Birlou en ont même utilisé dans une recette de charlotte, n’est pas Lucie, et d’autres comme Thierry l’ont utilisé dans des macarons que j’ai pu goûter et qui je dois dire étaient vraiment très bons!

#8

Maintenant je n’ai plus qu’à réfléchir ce que je vais bien pouvoir en faire. Finalement c’est tellement bon que je pense que je vais le boire comme ça (mais avec modération of course). Sinon sur la photo vous avez également la crème de châtaignes de la maison Pagés (qui produit également le Birlou) dont nous nous servions dans le kir Châtaignes quand nous prenions l’apéro à Maurs et la liqueur de myrtilles et châtaignes qui est vraiment étonnante. Ça aussi cela doit pouvoir se mettre dans une recette… Vous avez des idées?

MOF Fromager 2015

La finale des MOF Fromager 2015 a eu lieu Mardi 24 février au salon de l’agriculture pour déterminer pour la 5ème fois qui deviendrait MOF Fromager.

 

10 candidats se sont affrontés pendant les trois épreuves qui constituaient cette finale.  La première épreuve de 20 mn était une évaluation gustative des fromages, 5 fromages parmi les 25 AOP imposés  sont indiqués aux candidats au début de l’épreuve. Le candidat doit alors préparer un plateau complet composé de ces fromages et les faire déguster par le jury.

La deuxième épreuve qui durait 3h était la réalisation d’un chef d’oeuvre sur le thème imposé Retour vers le futur. Cette épreuve doit permettre au jury d’apprécier la créativité, la culture fromagère et les connaissances des terroirs, des produits laitiers et des AOP, la maîtrise du degré d’affinage des produits et le respect des gestes des professionnels. L’oeuvre doit être remarquable autant du point de vue esthétique que organoleptique. Au moins 50 sortes de produits laitiers doivent être utilisés et obligatoirement 25 fromages AOP. L’oeuvre doit être visible à 360° et ne doit pas dépasser la table de présentation. Aucun assemblage et aucune préparation de fromages ne peuvent être réalisés à l’avance.

Et enfin la troisième épreuve c’est les techniques de coupe et de mise en valeur pendant 45mn.

 

A l’issu de ces épreuves les jurés ont sacrés 2 candidats : Ludovic Bisot installé à Rambouillet et Marc Jannin installé à Champagnole.

MOF Fromager 2015

Ludovic Bisot © Guillaume Blanchon / Cniel

 

MOF Fromager 2015

Marc Janin © Guillaume Blanchon / Cniel

 

Je suis arrivé pendant la deuxième épreuve puisque le salon n’ouvrait qu’à 9h, les candidats avait déjà largement travaillé sur leur chef d’oeuvre. Je vous en montre quelques exemples :

MOF fromager 2015

MOF fromager 2015

MOF fromager 2015

 

MOF fromager 2015

 

MOF fromager 2015

 

MOF fromager 2015

 

MOF fromager 2015

 

Ce qui m’a un peu dérouté c’est l’épreuve de la découpe. J’ai cru comprendre que selon les fromages la découpe ne se fait pas de la même façon et les fromages imposés aux candidats étaient un roquefort et un comté. Le roquefort peut s’effriter  mais la subtilité de l’épreuve m’a échappé!

Voici quelques exemples :

MOF fromager 2015

Rien à voir avec les concurrents mais est ce que vous reconnaissez ce juré ? J’adore sa tenue!

MOF fromagers 2015

 

Et dernier détail que j’ai apprécié sur l’oeuvre de Ludovic Bisot à coté du petit train, vous voyez la DeLorean?

MOF Fromager 2015

Allez de plus prés …

MOF Fromager 2015 Delorean 2

 

C’est vrai que le thème était Retour vers le futur….

Une vidéo de Le Monde tourné pendant les épreuves

 

Bravo à tous les candidats pour ce travail et longue haleine et surtout bravo aux deux nouveaux MOF Fomager.

#7

Ce frais de la semaine #7 a des accents de cuisine d’ailleurs avec un déjeuner chez Tempéro et le livre de Vietnam de Anne-Laure et Céline Pham. Ensuite je suis allé voir du coté des tartes Kluger en association avec les jus de fruits de Alain Milliat puis la Cérise sur le gâteau a été le concours de pâtisserie organisé par les MOf pâtissier et la Société Générale.

 

La semaine a très bien commencé par un déjeuner au Tempéro. Depuis le temps que j’en entends parler par d’abord Valérie puis ensuite par Anne, nous nous sommes dit qu’il fallait y aller. Donc direction le 13ème arrondissement pour un déjeuner entre copines.

#7

Le choix fut difficile mais cette histoire d’oeuf parfait me tentait sérieusement. ainsi que le porc confit. Tout cela arrosé par une bière parisienne et ce fut une affaire rondement mené  pour un prix de 15€ (hors boisson).

#7

Je suis ravie d’avoir pu tester le cuisine de Alessandra et je compte bien y retourner. (Et comme l’oeuf parfait me chatouille bien, j’ai testé ce week end à la maison….)

Tempéro : 5 rue Clisson 75013 Paris tel 09 54 17 48 88


Anne Laure Pham et Céline Pham qui ne sont pas de la même famille  mais qui portent le même nom ont sorti un livre sur le Vietnam dans la collection Epiceries du monde aux éditions La Plage. Un livre très chouette avec des explications sur les produits typiques à ce pays et ensuite des recettes à base de ce produit. Ces produits sont la coriandre, le riz, le cinq-épices, les champignons parfumés, le gingembre, le soja, le lait concentré sucré, le tapioca, le sucre de palme et la cacahuète. De recettes résolument végétariennes comme le veut la collection. Un très beau livre avec des recettes bien tentantes!

#7

Epicerie du Monde : Vietnam de Anne-Laure et Céline Pham Editions la Plage 12€


Les Tartes Kluger se sont associés avec les sirops Alain Milliat pour une gamme de tartes colorés et parfumés. Déjà que c’était très bon, en les associant c’est encore meilleure. Personnellement ce que j’ai préféré c’est le jus de pomme et le jus de griottes comme boissons et comme tartes, c’est la tarte à la mandarine qui était totalement divine.

#7

Tartes Kluger : 15 rue Trousseau 75011 Paris


La cerise sur le gâteau cette semaine était le concours du même nom organisé par la Société Générale et la Société nationale des Meilleurs Ouvriers de France. Ce samedi c’était la finale présidé par Philippe Urraca président des MOF Patissiers  (et également créateur de la boutique Profitérole Chérie à Paris).

Il y avait 14 finalistes, 7 professionnels et 7 amateurs qui ont été désignés suite à la 1ere partie du concours ou ils devaient réinterpréter 12 grands classiques et poster les photos de leurs recettes qui ont étés soumis aux votes des internautes.

Donc ces 14 candidats ont regroupés en binôme constitué par le hasard. 1 pro et 1 amateur  par équipe ont du plancher sur un sujet imposé par le jury. Il s’agissait de Profiteroles 🙂

J’ai donc passé une partie de mon samedi après midi à regarder les jurés goûter au travail des 7 équipes. Philippe Urra était accompagné de  Philippe Toinard (journaliste), Pascal Caffet (MOF), Fréderic Jacob-Peron (Société Générale), Emmanuelle Elbé (Bloggueuse), Jean-Michel Perruchon (MOF) et Jean-François Girardin (MOF).

#7

Dans l’ensemble un joli travail a été effectué par tous et dans le cas d’une équipe en particulier Philippe Urraca a fait remarquer que le travail avait vraiment été un travail d’équipe équilibré. Sans surprise c’est cette équipe Mael et Flore qui a gagné. Bravo à eux.

profiteroles #7

Une jolie après midi avec des gens motivés et un Philippe Urraca toujours aussi plaisant à rencontrer.

Au menu de la semaine prochaine c’est le salon de l’agriculture, sur ma liste des stands à voir il y a le Cniel, Interfel, Bleu Blanc Coeur, les fromages de chèvres AOP, le stand de PACA et Campagnes Tv…

Mais surtout j’ai hâte d’aller voir la finale des MOF fromagers qui aura lieu le mardi 24/2 dans le Hall de 7h du matin (Aie!) à 13h…. Cette fois mon fromager préféré sera du coté du jury alors qu’il y a 4 ans il était dans le ring coté candidats….

#6

La semaine #6 est encore une très chouette semaine avec du Netflix et Thierry Marx dedans, des pâtisseries sans sucre, des endives en veux tu en voilà, de la bière accordé à pleins de plats et une Conciergerie Gastronomique et un spectacle musical.

 

Evidemment, pour moi,  le gros événement de la semaine a été un déjeuner au Mandarin Oriental pour essayer un menu dédié au Nouvel An Chinois. C’était organisé par Netflix qui est le distributeur de la série Marco Polo. Ils ont demandé à Thierry Marx de créer un menu inspiré de la série Marco Polo qui sera proposé au restaurant le Camélia du 16 au 22 février au déjeuner (sauf Dimanche) et au dîner au prix de 75€.

Pour l’instant je vous mets mes photos des plats et une photo que Sophie a prise de moi. Je rigolais tellement que je suis floue…

Menu Marco Polo

De gauche à droite des Gambas à l’aigre doux au poivre de Sichuan et aubergine caramélisé, Canard des immortels, barre de riz croustillant et biscuit Sésame noir et sorbet Shiso.

Netflix

Netflix est une plateforme de streaming de films et de séries télé. Moyennement un abonnement vous pouvez regarder légalement vos films et séries préférés. A la maison nous sommes des abonnés de la première heure, et j’en ai profité pour regarder des séries que je voulais voir depuis longtemps : Doctor Who, Call the Midwife et Marco Polo bien entendu. Une série qui est exclusive à Netflix et qui relate un chapitre de la vie de Marco Polo à la cour de Kublai Khan, empereur Mongol. Des décors magnifiques, des costumes fabuleux et une histoire intéressante qui tient la route avec ses intrigues à la cour Mongol et à la cour Chinoise. Pour l’instant seuls les 10 épisodes de la saison 1 sont disponibles, il semblerait que le tournage de la saison va commencer….

Pour le menu, dés que j’aurais des photos plus jolies des plats je vous fait un article dessus…. En attendant régalez vous avec la série Marco Polo.


La pâtisserie Eugène propose des pâtisseries sans sucre! Ma première impression était de me dire que je n’en voyais pas l’intérêt puisque j’ai la chance de pouvoir en manger autant que j’en veux et en fait j’en mange pas tant que ça. Par contre je me suis dis que cela pouvait intéressant à goûter tant que le sucre n’est pas remplacé par des édulcorants et j’ai bien fait. J’ai découvert des gourmandises fabuleuses. Quelque fois le sucre est présent mais en faible quantité, quelquefois il est remplacé par du sirop d’agave. Au départ l’idée de cette pâtisserie a été lancé par un diabétique gourmand. Le souci étant pour tenir compte de sa maladie était de baisser la quantité de sucre mais également de jouer sur l’effet de satiété en mangeant moins. Du coup les farine raffinés sont bannies pour être remplacé par des farines de blé T80 meulé à la pierre, des farines de lentilles, de pois chiches ou d’avoine. Du coup ces pâtisseries s’adressent non seulement au diabétiques mais également à ceux qui veulent contrôler leur poids ou juste à des consommateurs attentifs à la qualité de leur alimentation.

#6

Mais le goût dans tout cela? Forcément c’est important et je dois dire que j’ai été bluffé par la tarte au citron, les gâteaux au chocolat de type foret noires et le Manhattan qui est une sort de Mont Blanc.

#6

 

Un peu moins intéressée par les choux ou éclairs, la pâte à choux contient une farine de lentilles (je crois). En version salé c’est parfait, en version sucré cela m’a un chouïa gêné mais en même temps les garnitures de choux étaient formidables donc à tester quand même.

Une jolie idée avec des gens inspirés derrière ce concept dans un cadre sympa. Que demander de plus?

Pâtisserie Eugène 11  rue Guillaume Tell 75017 Paris tél 01 42 27 65 24


Et les endives vous les mangez comment ? Nous c’est en salade, surtout avec des béttraves, ou alors braisés avec une pointe de soja ou encore au four avec du jambon. J’ai assisté à un atelier Endives chez Mademoiselle M et je suis revenue avec des idées pour les préparer. J’ai même découvert une variété que je ne connaissais pas !

#6

 

La barbucine, elle va passer en salade très vite je vous le garantis. Donc je vous ai mis suite à cet atelier une premier recette toute simple de salade comme un coleslaw  et je vais en tester d’autres. Carine Teyssandier nous a donné quelques idées et astuces que je vais essayer…


L’Association des Brasseurs de France a essayé de me prouver que la bière pouvait se consommer avec pleins de choses différentes comme les huîtres, le fromage ou bien les sushis. J’ai fait semblant de pas savoir pour aller voir mais en fait j’étais déjà totalement persuadé que c’était le cas. Ça doit être mon coté Viking, la bière ça va avec tout.

#6

Cela étant dit si j’avais eu le moindre doute il aurait bien vite disparu en goûtant ces sushis ou même les fromages de la fromagerie Quatrehomme….


Lors d’une soirée organisé par la Conciergerie Gastronomique, j’ai rencontré un pâtisser-confiseur dont les pâtes de fruits framboises-roses m’ont totalement séduite, retenez son nom Yohan Kim je suis sure que l’on va entendre parler de lui.

J’ai également pu goûter des bricoles de Solyles. Il va falloir que j’aille faire un tour dans leur boutique, ils ont des bonnes idées pour transformer un vulgaire poulet  en petites choses vraiment très très bonnes. Pas de photos de la soirée si ce n’est la Tour Eiffel que l’on voyait du bateau…

#6

 


Il y a deux ans de cela je vous parlais d’un spectacle que j’avais vu : les Franglaises. Une troupe délirante qui traduisait littéralement les chansons Anglaises en Français pour les chanter dans une mise en scène amusante. Figurez vous qu’il ont remis ça. Ils sont de retour mais  à Bobino et j’ai encore rigolé. J’ai même passé la soirée de Vendredi à rigoler Ils ont repris quelques chansons de leur premier spectacle en changeant la mise en scène  et ajouté pleins de nouvelles. Je me suis régalé. Allez y c’est vraiment formidable. Ils ont une bonne humeur et une énergie sur la scène qui est communicative

Les Franglaises à Bobino à partir du 10/2/15

Voilà je vous souhaite une très belle semaine…

#5

Une semaine #5 avec du Michelin pour commencer, du Nespresso, du l’OCPop et son colloque sur la transmission culinaire, du Bjorg et enfin du théâtre avec la Pâtisserie des Rêves.

 

J’ai commencé la semaine avec une invitation au Quai d’Orsay pour assister à la conférence de presse sur les nouveaux étoilés du Guide Michelin ! Comme toute la presse en a parlé cette semaine, je pense que vous avez suivis que c’est Yannick Alleno pour le Pavillon Ledoyen et René et Maxime Meilleur pour La Bouitte qui ont obtenus leur 3ème étoile. Ce que je retiens moi de cette journée est la 1ere étoile d’un restaurant qui me tient particulièrement à cœur : le restaurant les Climats et son chef Julien Boscus.

J’ai souvent eu l’occasion d’en parler, c’est un établissement où j’ai à chaque fois eu un accueil formidable, que cela soit pour de la dégustations de crémants, un dîner ou bien un déjeuner de famille. Bien entendu  le contenu de l’assiette est important et le Chef y veille, mais j’accorde également beaucoup d’importance à l’accueil  et là c’est formidable. Toutes mes félicitations au Chef et à toute l’équipe.

A propos du Michelin j’en profite pour vous signaler que l’opération Suivez le Guide a été reconduite cette année avec 3 nouvelles blogueuses : Sandra de Cuisine Addict, Raphaele de En rang d’oignons et Aurélie de Cachotteries de Lille. A suivre…


Quitte à parler de transmission culinaire ce qui est clairement ce que fait René Meilleur avec son fils Maxime à La Bouitte, l’Observatoire des Cuisines Populaires a organisé un colloque sur ce sujet mercredi dernier avec plains d’invités prestigieux : Michel Bras du Suquet, Christophe Duhamel de Marmiton, Elisabeth Scotto de Elle, Françoise Bernard dont les livres sont connus de tous (je pense…).

OCPOP #5

Pour en savoir plus, un article sur COOKzeWEB vous en dira plus.


Nespresso a sorti 3 nouvelles capsules pour ses machines à café! Des déca mais des grands crus qui vont peu à peu remplacer les 3 déca existants.  Personnellement je consomme pas mal de leurs déca en général pour ne pas ingurgiter trop de caféine et je dois dire que je suis séduite par leurs nouveautés. Surtout le Lungo Vivalto avec lequel je me prépare  un Cappucino à la cardamome!

Cappucino Cardamome

Nous avons pu tester ce café en version caféine et en version déca! Pas beaucoup de différence. A premier vu une mousse plus dense pour la version Caféine et au goût sensiblement la même chose avec une amertume moins forte pour le déca! Une belle réussite.

Trois des grands crus Nespresso ont été déclinés en version déca le Arpeggio qui est le plus corsé, le Volluto et mon préféré le Lungo Vivalto pour faire des cafés un peu plus longs.


Et Bjorg les produits bio vous connaissez certainement! Plus ça va plus j’utilise des produits bio, pas tout le temps bien entendu mais de temps en temps pour des légumes dont je veux utiliser la peau ou pour des produits comme le lait d’amandes que je ne trouve pas en non bio! Cette semaine j’ai assisté à un atelier Bjorg avec Laurence Salomon au commandes, une présentation de produits tout nouveaux pour moi comme le lait d’amandes caramel salé!

bjorg #5

A propos de ce lait d’amandes et caramel salé, Cricri m’a parlé  de ses crêpes où elle a remplacé le lait de vache par ce lait d’amandes. Du coup j’en ai parlé en rentrant à mes marmitons crêpiers (cela fait longtemps que je ne fais plus les crêpes à la maison) et ils se sont mis à faire des crêpes très très tard avec le lait qui m’avait gentiment été donné par Bjorg en utilisant la recette habituelle sans mettre de sucre en plus. Une jolie réussite. Visuellement plus colorés mais le lait en lui même est déjà plus coloré. Par contre je suis au regret de vous dire que vous n’en verrez pas la couleur. Ils ont tout dévoré avant que j’ai le temps de dégainer quoique ce soit. Mais Cricri a pris de jolies photos donc cela vous donnera une idée! Ensuite le produit suivant qui m’a marqué est un jus mures-myrtilles! Un délice que je vous recommande absolument…


Et la cerise sur le gâteau de cette semaine a été la pièce de théâtre  A chacun sa madeleine. J’ai adoré le concept de grignoter des gâteaux de la Pâtisserie des Rêves pendant une pièce de théâtre.

A chacun sa madeleine #5

 

Dépêchez vous c’est les dimanches mais que jusqu’au 1er Mars. Je vous raconte tout sur CookzeWeb.

Très bonne semaine à tous.

#4

Cette semaine #4 a été essentiellement passé à essayer de mettre en pratique des choses découvertes au WordPress Camp, mais j’ai eu le temps de goûter  à des chocolats de la Maison du Chocolat, de découvrir une machine à café toute mimi chez Lavazza, de tester les nouveautés des sirops Teisseire et fêter les 2 ans de Campagne TV.

 

WordPress, je ne vais pas en parler plus, mais cela m’amuse toujours autant de bidouiller avec…  Et cela m’occupe largement!

Pour le Chocolats de la Maison du Chocolat, j’ai retrouvé avec plaisir le chef Nicolas Cloiseau qui nous avait fait visiter les ateliers de cette maison prestigieuse en novembre dernier. Cette fois ci le Chef nous présentait la collection des chocolats de Pâques, une collection salé et une collection pour l’anniversaire du Printemps. Les chocolats de Pâques sont absolument magnifiques, j’aime bien ce thème autour des oies qui ont une tête qui ressemble fortement à un œuf mais ce sont des oies voyageuses  (avec leurs malles) qui reviennent nous voir au printemps et donc à Pâques!

#4

Et les chocolats salés! A goûter absolument. Des chocolats aux légumes…. Si je vous dis poivrons rouges ou oignons avec des éclats de figue et du vinaigre Balsamique, ou bien des cèpes, ou encore des olives noire et de l’huile d’olive? C’est étonnant. J’ai adoré cette collection, même si c’est plus par curiosité.

#4

 

Je ne pense pas que je pourrais changer mes habitudes pour ces chocolats mais c’est très très intéressant de voir les alliances que le Chef à pu trouver. Cela qui m’a le plus surpris est le Praliné noire au cèpes, je n’aurais jamias cru que le goût des cèpes irait aussi bien avec du chocolat., ensuite c’est la ganache lait aux oignons caramelisés avec des éclats de figue. Si on ne sait pas que c’est de l’oignon on a du mal à trouver.

D’ailleurs j’ai fait tester à ma petite famille. L’un d’entre eux n’a pas du tout aimé le cèpe, personne n’a trouvé l’oignon mais ils ont trouvé ça « curieusement bon ». Et les olives ont fait l’unanimité, ainsi que le poivron rouge avec sa pointe de piment d’Espelette qui se rapproche plus de quelque chose de connu.

Maison du Chocolat à partir du 18 mai le coffret de 15  chocolats (17€) ou de 258 chocolats (25€)


Dans mon cas particulier, j’ai une toute petite cuisine, presque la plus petite du monde. J’adore le titre du blog de Claire La plus petite cuisine du monde, et j’aurais adoré appeler mon blog comme ça si j’y avais pensé et si à l’époque je n’avais pas une immense cuisine en Provence…

Bref, revenons à nos moutons, j’ai une petite cuisine et pas beaucoup de place sur les plans de travail presque inexistant donc quand Lavazza m’a montré la plus petite machine à café : la Minù j’ai adoré. Et le fait qu’elle existe en rouge n’y est pour rien (j’entends les mauvaises langues au fond de la salle!).

#4

Je la trouve très mimi, franchement. Elle fonctionne avec des cartouches en plastique et alu donc plus facilement recyclable que des cartouches tout alu, mais évidemment il faut utiliser les cartouches de la maison Lavazza et uniquement celles là! En même temps ce n’est pas un si grand problème que ça si tous leurs cafés sont aussi bons que celui que j’ai pu déguster. On pourra acheter ces machines dans la grande distribution et les cartouches sur Internet ou bien dans leur boutique rue de Vaugirard dans le 15ème.  Le seule reproche que je lui ferais est que elle ne fonctionne qu’en mode manuel mais bon, cela viendra peut etre.

Lavazza Minù : prix public 89€ disponible à partir de Avril 2015 et 9 variétés d’expresso possible. Les autres couleurs dispo sont le cyan, le fushia et le blanc.


Les sirops Teisseire ont sortis des nouveaux produits, un concentré pour machine à bulles. Vous savez ces machines qui transforment votre eau du robinet en eau pétillante. Il suffit d’ajouter un concentré de sirop après avoir mis des bulles pour retrouver un soda.

#4

C’est pratique si on aime les sodas et qu’on a la flemme de passer son temps à porter des bouteilles. Et c’est amusant quand il s’agit des parfums sortis, cola, cola zero, pamplemousse rose, limonade, orange et diabolo grenadine.

Au goût c’est effectivement sucré comme du soda, mais pas trop dans le cas du pamplemousse (que j’ai trouvé réussi, on retrouve bien le goût du fruit sans trop d’acidité ou d’amertume) et plutôt très sucré dans le cas du diabolo grenadine mais là c’est un peu normal. La seule chose qui m’a chiffonné est la présence d’édulcorants. C’est ce qui permet à ces concentrés de ne pas être trop sucré mais qui dans mon cas me gêne. Je n’aime pas cette sensation que donne certains édulcorants avec un arrière gout.

Cela étant dit il en faut pour tous les goûts, si les édulcorants sont à votre goût et que vous avez une des ces machines à bulles, testez ces concentrés, vous aurez très facilement des sodas divers et variés.

Le 2ème produit présenté par Teisseire est un peu moins nouveau le Mix&Go, une petite bouteille de moins de 10cm de haut qui se promène facilement partout pour parfumer votre verre d’eau! Pas mal comme idée. J’ai bien boire de l’eau mais de temps en temps c’est pas mal qu’elle ai un goût! Donc j’ai voulu tester, et j’ai choisi le parfum Fruits rouges (il existe également trio d’agrumes, pêche et mangue et pomme cassis). En effet, un goût de fruits très présent et pas trop sucré. Cela reste léger et délicat donc cela me va bien. Le contenant est vraiment pratique et comme on en mets une micro goutte parce que c’est « ultra concentré » , cela doit servir un certain nombre de fois.

Encore une fois pour arriver à ce résultat de « pas trop sucré »  ce sont des édulcorants qui sont utilisés. Donc même commentaire que ci-dessus.


Campagne TV fête ses deux ans! Deux ans déjà que je les ai rencontré pour la première fois. Je dirais bien la petite chaîne qui monte mais cela a déjà été pris.

Campagne TV

Cet anniversaire a été l’occasion pour moi de voir un épisode d’une série qui sera diffusé dans quelques semaine : Ma vie d’agricultrice. L’agricultrice mis en avant dans cet épisode est éleveur de Taureaux en Camargue. Le reportage était très intéressant et j’ai découvert un métier que je ne connaissais pas du tout. Ensuite nous avons eu droit à la présentation de la présence de Campagne TV au Salon de l’Agriculture (vous avez remarque que c’est bientôt?).

Un dispositif de plus en plus important, avec de plus en plus d’heures de direct et qui sera visible directement sur la salon Hall 4 B 094. J’irais faie un tour comme l’an dernier.

Au fait j’adore leur slogan : Gardons les pieds sur terre!

Très bonne semaine à vous.