J’ai fait cette pâte de coings et cette gelée de coings en Auvergne à la Toussaint. Je suis arrivée un peu tard dans la saison. Il en restait très peu de coings sur l’arbre et beaucoup de pourris à son pied mais j’ai bien cherché et j’en ai trouvé quelque unes. Il est vrai que j’ai trouvé plus de noix que de coings mais bon!

pâte de coings et gelée

J’ai pris la recette de Anne de Papilles et Pupilles  (encore!) et j’ai adapté avec la quantité que j’avais 🙂

Pâte de coings et gelée

Des douceurs pour le petit déjeuner et pour le goûter
Type de plat Dessert
Cuisine Française

Ingredients

  • sucre
  • coings

Instructions

Pâte de coings

  • Nettoyer vos coings en les brossant bien sous l'eau. Peler les coings et réserver la peau. 
  • Couper les coings en quartier et enlever le trognon et les pépins. Réserver ces derniers avec la peau. Enlever toutes les parties abîmés des fruits et les jeter.
  • Mettre les peaux, les trognons et les pépins dans une casserole. Recouvrir d'eau et laisser cuire doucement jusqu'à ce que les peaux soient tendre. 
  • Passer ce mélange par une passoire pour récupérer le liquide.
  • Faire cuire les quartiers de coings dans ce liquide à petits bouillon. Quand ils sont tendre les retirer du liquide de cuisson et les passer au moulin à purée. Comme je n'en avais j'ai utilisé mon presse purée. 

  • Réserver le liquide pour la gelée (voir plus bas)
  • Peser la purée et mettez la purée dans la casserole avec la quantité équivalente de sucre.
  • Laisser chauffer doucement en mélangeant régulièrement. Étaler la purée sur une assiette ou sur un plateau si vous en avez beaucoup. 
  • La pâte de coings mets un peu de temps à sécher. Environ 15 jours.  Vous pouvez également la faire sécher dans un four pas trop chaud

Gelée de coings

  • Avec le liquide gardé plus haut, ajouter 800gr de sucre par litre de jus et faire chauffer a feu fort. Écumer si nécessaire.
  • La gelée est prête au bout de 30mn environ. Pour tester si c'est prêt, verser une petite cuillère dans une assiette et vérifier si elle est figée au bout de quelques minutes. 
  • Mettre dans des pots à confiture ébouillantés, mettre le couvercle et retourner les pots.
Cliquez pour mettre la photo et le lien sur Pinterest!

Pour ma part,  nous sommes un mois après que j’ai fait cette pâte de coings et elle va être parfaite pour cette période de Noël. Je ne vous montre pas la gelée, j’avais a peine un demi pot  🙁 qui a très vite disparu.

pâte de coings et gelée

Vous avez des recettes fétiches à base de coings ? Je suis preneuse pour l’année prochaine !

Jus de pomme chaud epicé

Un jus de pomme chaud épicé se justifie pour ma part avec ce temps froid. Evidemment c’est un peu la saison qui veut ça ma bonne dame!

Alors comme j’ai attrapé un ptit microbe qui me bourre la tête de coton, j’ai pensé à ce jus de pomme chaud que j’ai fait cet hiver pour  me redonner chaud.

Je le fait comme le vin chaud (ou glögg en Suédois). Les mêmes épices et chauffé à feu doux un moment. Je l’avais fait lors d’un Glöggfest  (goûter traditionnel avec du vin chaud)  pour ceux qui ne voulait pas boire d’alcool.

 

Ingrédients pour un jus de pomme chaud

  • 1 litre de jus de pomme
  • Epices en poudre
    • 1/2 cuillère à café de cannelle en poudre
    • 1/2 cuillère à café de gingembre en poudre
    • 1/2 cuillère à café de cardamone en poudre
    • une pincée de clous de girofle en poudre
  • ou bien épices entières
    • 1 baton de cannelle
    • 1 fleur de badiane
    • 2 cosses de cardamone épuchés
    • Du gingembre frais en lamelles
    • 1 clou de girofle

Mettre le jus dans une casserole ajouter les épices dans un sachet à thé (ou directement dans la casserole mais il faudra filtre ensuite). Laisser chauffer doucement environ 30mn et servez chaud.

Astuces :

  • l’idée à la base était de faire une boisson pas trop sucré d’ou le jus de pomme qu’il faut essayer de prendre sans sucre ajouté….
  • Ensuite plutôt que de mettre toutes les épices dans la casserole, je me sert des sachets à thé Cilia (comme pour le vin chaud et les bouillons). C’est beaucoup plus facile de tout récupérer comme ça !
  • Et enfin sur les conseils de Dorian (il y fort longtemps) mettez la racine de gingembre au congel après l’avoir rincé et épluché, à chaque fois que vous en avez besoin, vous la sortez et râpez le nécessaire ou couper en lamelles fines avant de la remettre au congel!

Ps le chocolat sur la photo avait été fait par Sophie Turbigo et grignoté par mes soins

tiramisu

Le Tiramisu est quelque choses que je fais depuis peu à la demande de Ptit Bob.

En fait j’ai fait mon premier Tiramisu il y a quelques temps dans une vidéo pour Marmiton et depuis c’est devenu le dessert récurrent à la maison. Je pars toujours de la recette Marmiton qui est bien fichue dans le sens que l’on peut la faire pour 4 ou plus de personnes.

Quelque fois je la fait dans des verrines comme sur la vidéo (dans le lien vers la recette), ou bien dans des plats. Quelques fois j’utilise des biscuits Roses de Reims et quelque fois des boudoirs. Mais je n’ai pas encore testé de variantes à la fraise ou au Nutella …. malgré que ce me soit demandé ….

Les seuls modifs que j’ai fait par rapport à la recette de Marmiton est de rajouter un oeuf pour la version 8 portions, pas de citron ni de Marsala 🙂 Bref j’ai changé pleins de choses

Ingrédients : 

  • 4 oeufs
  • 100 g de sucre roux en poudre
  • 500 g de mascarpone
  • 250 g de boudoirs ou biscuits Roses de Reims
  • 15 cl de café froid
  • 1 cuillère de cacao amer en poudre

Préparation :

Le Tiramisu doit être préparé la veille de la dégustation.

Séparer les blancs des jaunes d’œufs. Mettre les jaunes et le sucre roux dans un bol. Battre le mélange pendant quelques instants, le temps que le mélange soit bien homogène et fluide (environ une minute).

Ajouter le mascarpone et mélanger de nouveau.

Dans un autre bol monter les  blancs d’œufs  en neige.

Incorporer au mélange de sucre et d’œufs doucement de manière à ne pas casser les œufs en neige. La préparation doit maintenant être aérée et légère.

Dans un bol avec le café froid, passer le biscuits rapidement. Il ne faut pas les laisser tremper sous peine de les voir s’écrouler.

Poser les biscuits imbibés les uns après les autres dans un  plat large et profond.  Recouvrir de la moitié de la préparation. Poser une deuxième couche de biscuits pardessus,  puis recouvrir du reste de préparation. Lisser avec une cuillère. Saupoudrer de cacao amer et mettre au réfrigérateur pendant une nuit.

Enjoy ! C’est doux, moelleux et totalement régressif

 

PS si vous voulez voir d’autres vidéos que j’ai faites pour Marmiton il y a en a ici !

Confiture myrtilles framboises

La confiture myrtilles et framboises est une association de baies très habituelles en Suède. On appelle ça  « Drottning sylt » ou confiture de la Reine.

 

En principe, comme me dit ma mère,  cela se fait avec des baies ramassés dans les bois (Scandinaves of course) mais comme nous n’avons pas toujours ça sous la main, on peut la trouver chez Ikea toute prête ou bien la faire soi même avec des fruits sur nos étals en saison ou congelés.

Ingrédients : 

  • 250gr Myrtilles
  • 250gr Framboises
  • 350gr de sucre

Préparation :

Rincer ou décongeler vos fruits.

Laver des bocaux et leur couvercles, mettre de l’eau bouillante dedans.

Les mettre dans une casserole avec le sucre. Mettre à feu fort en mélangeant puis baisser le feu et laisser « blobloter » en remuant. Au bout de 15 mn, verser avec une cuillère un peu de confiture sur une assiette, laisser refroidir et passer votre doigt dedans si la confiture est prise il restera une trace dans votre confiture.

Enlever l’eau bouillante des pots et des couvercles, verser la confiture, mettre le couvercle et retourner le pot.

 

Confiture myrtilles framboises

Pour ma part je déguste ça au petit déjeuner sur de tartines ou bien dans des yaourts nature! Et vous c’est quoi votre confiture préféré?

muffins chocolat et betterave

Les muffins au chocolat et betterave c’est nouveau pour moi mais cela fait un moment que j’en entend parler. A force d’en voir sur plusieurs blogs j’ai voulu tester 🙂

Après les divers gâteaux de carottes ou à la pomme de terre, j’ai essayé avec beaucoup de plaisir la betterave comme légume dans les gâteaux. Il ne me reste plus qu’à tester la courgette maintenant.

 

J’ai piqué la recette chez La cuisine d’Adeline et la seule différence est que j’en ai fait des muffins plutôt qu’un gâteau.

Ingrédients :

  • 200 g de chocolat noir
  • 200 g de betteraves cuites
  • 3 oeufs
  • 80 g de cassonade
  • 80 g de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 40 g de beurre salé

Préchauffer le four à 150 °C (th. 5).

Faire fondre le chocolat au bain-marie ou bien au micro ondes (en faisant attention de ne pas le brûler, cela va vite).  Ajouter le beurre fondu. Mélanger.

Battre les œufs et la cassonade puis ajouter la farine et la levure. Bien mélanger et incorporer Incorporer le mélange chocolat-beurre. Mélanger à nouveau. Si betterave est cuite la réduire en purée, si elle est crue, la râper et l’ajouter au mélange. Verser la pâte dans un moule des moules papiers et enfourner durant 20 minutes. Vérifier la cuisson avec in couteau ou un pique apéritif. Bon app!

muffins chocolat et betterave

 

milk shake aux fraises

Un Milk shake aux fraises pour fêter la fin du Salon de l’agriculture! Un chouette salon avec le Village Semences où j’ai appris pleins de choses.

J’ai donc préparé ma Pavlova aux fraises sous l’œil bienveillant de Philippe Urraca, sur le plateau il y avait aussi David Fouillé du magazine Rustica et Jean Paul Hébrard qui animait l’émission.

Lorsque nous avons parlé des des variétés, Philippe Urraca dit que c’est difficile de travailler avec des fraises blanches, que les consommateur s’attendent à des fruits rouges. Davide Fouillé a indiqué que les fraises que l’on trouve dans nos étals viennent d’un croisement entre des fraises des bois ramené par Jacques Cartier du Canada et des fraises du Chili ramenés par Monsieur Fraisier. Qu’un plant de fraisier donne des fruits pendant 3 ans puis il faut le changer (je comprends mieux pour quoi je n’ai plus de fraises !!! )

Voilà l’émission  si vous voulez en savoir plus :

 

Pour me remettre de toutes ces émotions je me suis fait un Milk Shake à la fraise et à la banane. J’ai trouvé de jolies gariguettes chez mon primeur donc j’en ai profité.

Ingrédient du milk shake pour une ou deux personnes

  • 100gr de fraises
  • 1 banane
  • 100ml de lait
  • 1 bonne cuillère à soupe de glace à la vanille

milk shake aux fraises

Rincer et équeuter les fraises. Les mettre dans un blender, ajouter la banane coupé en morceaux et le lait. Mixer. Ajouter la glace à la vanille, mixer une dernière fois et servir immédiatement.

 

Un régal, frais et bon à la fois. Pour ma part vous remarquerez que je n’ai pas ajouté de sucre, mais c’est à vous de voir.

 

Si vous souhaitez voir les autres vidéos de l’émission Ze Cooking Girl du Village Semences, elle sont répertoriées dans un article sur COOKzeWEB Là aussi j’ai appris pleins de choses ….

 

Pavlova aux fraises

Une Pavlova aux Fraises : cela commence à sentir le printemps. Les fraises arrivent sur les étals.

La Pavlova pour moi c’est la simplicité, des goûts bien différenciés, des textures complémentaires et ne nous le cachons pas d’une simplicité biblique à faire 🙂

 

A propos, vous savez d’ou vient le nom de Pavlova? De Anna Pavlova, une danseuse russe qui a vécu de 1831 à 1931. Un Australien biographe de La Pavlova a crée un dessert et  l’a nommé en l’honneur de la danseuse.

 

Bref, ça c’était le contexte. Sinon je dois vous avouer que je n’avais jamais fait de meringues jusqu’à récemment (et donc jamais de macarons, comme quoi il y a au moins une blogueuse qui n’a jamais fait de macarons 🙂 ).

La faute de mon four (c’est toujours la faute de quelqu’un d’autre…) et comme j’ai changé de four je me suis dit que j’allais retenter la chose. Et là miracle, des meringues et comme je les aime, un peu molle à l’interieure.

Du coup la Pavlova!

Ingrédients

Pour les meringues :

  • 2 blancs d’œufs
  • 120gr de sucre glace

Garniture

Faire la chantilly : Faire chauffer à feu très doux la crème avec le lait et une gousse de vanille ouverte et gratté  pendant 10 minutes. Éteindre le feu et laisser refroidir. Mettre dans le siphon en le passant par une passoire fine pour enlever tout ce qui pourrait boucher le siphon. Mettre la ou les cartouches de gaz, remuer et laisser au frais couché à plat pendant quelques heures avant de servir

Pour les meringues, mettre le four à préchauffer à 120°.

Monter les blancs en neige et ajouter au fur et à mesure le sucre glace.

Mettre les blancs montés dans une poche à douille et faire des formes rondes ou carrés sur une feuille de papier sulfurisé.

Mettre au four pour 50mn.

Laisser refroidir les meringues sur une grille.

Montage de la Pavlova :

Poser une meringue sur une assiette et parsemer des morceaux de fraises. Avec le siphon mettre de chantilly pardessus, quelques amandes effilées. Enfin, avec le spray d’huile d’olive mettre quelques gouttes pardessus. (Merci Philippe Urraca pour ce conseil).

Enjoy!

Pavlova aux fraises

 

Evidemment, on peut mettre ce que l’on veut comme fruits! Dans le cas présent je participe à une émission de télé sur le plateau de Village Semences le samedi 25 février au Salon de l’agriculture. Le thème sera la fraise.  Je mettrais le lien vers la vidéo en temps utile!

 

 

Tarte aux pruneaux

Une jolie tarte aux pruneaux avec plein de soleil dedans! Des fruits pour l’hiver mais qui rappellent tellement l’été.

Il y a fort longtemps quand j’étais une petite fille pour le rituel du repas dominicale mon père se mettait en cuisine. J’ai un souvenir très précis du lapin à la moutarde (entre autres) qu’il nous faisait et du binz qu’il laissait dans la cuisine 🙂 A cette époque ma cousine M venait déjeuner avec nous en famille et elle amenait invariablement une tarte aux pruneaux. Un délice cette tarte. Cela aurait pu nous fatiguer de manger toujours la même tarte régulièrement le week end mais  pas du tout. On attendait avec impatience l’arrivée de M et sa tarte toute chaude sortie du four. Du coup, c’est une recette que j’adore, avec la pâte à tarte minute c’est vraiment rapide en plus.

Ingrédients :

 

Une heure avant de faire la tarte mettez vos pruneaux dans de l’eau chaude pour les faire gonfler. (Vous pouvez le faire dans de l’eau, du thé ou bien un mélange eau, rhum et épices…) Si ils ont encore les noyaux, les enlever au bout d’une heure en égouttant les pruneaux.

Faire chauffer le four à 190°.

Faire la pâte à tarte et l’étaler dans votre plat à tarte.  Poser les pruneaux dessus, ils doivent être un peu serrés. Saupoudrer le sucre par dessus. Mettre au four pour 30mn de cuisson.

Tarte aux pruneaux

Et là votre cuisine sent bon le soleil d’été. A déguster tiède, éventuellement avec un cuillère de crème fraîche. Et vous

 

Et vous, vous avez votre dessert d’enfance qui vous revient à l’esprit? Racontez moi….

Elle et Vire

Elle et Vire m’a récemment invité dans leur atelier la Maison de la Crème à Viroflay pour préparer des desserts en compagnie de Nicolas Boussin.

Nicolas Boussin a été formidable. Il a montré a notre groupe comment faire une bûche de Noël et un Saint Honoré étape par étape, nous a guidé lors de la confection de nos réalisations avec une gentillesse extraordinaire et il a été tellement bon dans ses indications que j’ai même réussi à faire mon premier Saint Honoré et ma première bûche roulé. Ce n’est pas pour rien qu’il est MOF Pâtissier.

Rubis dans la forêt Noire ou Buche roulé au chocolat et framboises

Ingrédients

Biscuit Roulé

  • 2 jaunes d’oeufs (env 40gr)
  • 2 oeufs (110gr)
  • 105gr de sucre
  • 2 blancs d’oeufs (60gr)
  • 35gr de sucre
  • 50gr de farine
  • 15 gr de cacao en poudre

Sirop de framboise

  • 13ogr d’eau
  • 30gr de coulis de framboises
  • 60gr de sucre
  • 40gr d’alcool de framboises

Crémeux au chocolat

  • 100gr de lait entier
  • 3 feuilles de gélatine (6gr)
  • 125gr de chocolat noir à 70%
  • 200gr de crème fleurette entière

Crème légère au mascarpone

Compotée de framboises

  • 150gr de confiture de framboises
  • 2 feuilles de gelatine
  • 5gr de kirsch

Biscuit Roulé

  • Monter les jaunes avec les oeufs entiers et les 105gr de sucre
  • Monter les blancs en neige avec les 35gr de sucre
  • Incorporer les blancs avec les jaunes d’oeufs, ajouter la farine et le cacao tamisés.
  • Etaler sur une feuille de cuisson et cuire à 220° à four ventilé pendant 8 minutes. (ou bien 240° pour un four à sole). Laisser refroidir

Elle et Vire

Remarque : il est recommandé de faire le biscuit la veille. Filmer le biscuit et le laisser au frais. Ainsi le « rassis » absorbera mieux le sirop

Sirop de Framboises

Faire bouillir l’eau avec le sucre et le coulis, ajouter l’alcool et laisser refroidir

Crémeux chocolat

Faire bouillir le lait, ajouter les feuilles de gélatine (préalablement ramollies dans de l’eau froide et égoutées) et verser sur le chocolat fondu. Mélanger et ajouter la crème fleurette froide et garder au frais une nuit.

Crème légère au mascarpone

Mélanger tous les ingrédients et monter au batteur jusqu’à ce que la crème soit ferme.

Compotée de framboises

Ramollir la gélatine dans de l’eau froid. Égoutter et faire fondre avec le kirsch puis incorporer la confiture. Mélanger et laisser refroidir

 

Dressage

Enlever le biscuit de la feuille de papier cuisson. Etaler 1/3 du sirop à l’aide d’un pinceau sur le biscuit. Lorsque le sirop a été absorbé par le biscuit, étaler la compotée de framboises.  Puis après quelques minutes, étaler le crémeux chocolat. (en utilisant une palette coudé, c’est plus facile).

Elle et Vire

Commencer à rouler en serrant légèrement. Imbiber au fur et à mesure avec le reste du sirop puis stocker au froid.

Décorer la bûche avec la crème au mascarpone.

Elle et Vire

 

Elle et Vire

Poudrer de cacao disposer des éclats de chocolats et des framboises (forcément ces dernières sont optionnels à Noël vu que c’est totalement hors saison!)

Elle et Vire

 

Elle est belle ma bûche!

En fait ce n’était pas si simple que ça, il faut bien faire fondre la gélatine dans les différents mélanges sinon on se retrouve avec des bouts de gélatine qui collent. Brrrr  Dans la phrase « décorer la bûche avec la crème au mascarpone » il n’y a que 8/ mots et cela a l’air facile comme ça, surtout quand on voit le chef faire. Quand on s’y essaye soi -même le résultat est clairement moins nette mais c’était très amusant à faire.

Et pourquoi de la crème au mascarpone me direz vous! Parce que en fait comme vous le savez certainement déjà c’est la matière grasse qui permet de faire monter une chantilly. Essayez pour voir avec une crème légère…. En général j’utilise de la crème fleurette entière qui est à 30% de matière grasse. Dans le cas de la crème au mascarpone Elle et Vire c’est 35%. C’est un mélange tout prêt de 70% de crème et 30% de mascarpone. Elle monte en chantilly très facilement et surtout elle tient très très bien. Et elle tient longtemps. Nous avons mangé la bûche 48h après l’avoir fait et c’était nickel. Parfait pour préparer vos desserts de Noël en avance. Ce produit a longtemps été disponible pour les professionnels de la pâtisserie avant de le devenir pour tout le monde

 

Et si vous utilisez un siphon comme je le fait en général puisque cela permet de garder la crème au frais quelques jours avant de l’utiliser il suffit de rajouter un peu de lait par exemple (entre 15% et 20%).

 

Un grand merci à Nicolas Boussin et Elle et Vire pour cette belle journée pâtissière.

En Slovénie, à Bled très exactement, ils font un gâteau à la crème qui s’appelle en anglais Bled Cream cake ou en Slovène kremšnita ce qui pourrait se traduire par tranche de crème.

C’est la spécialité de Bled cette ville posé au bord d’un lac magnifique. Elle a été inventé par un chef local Ištvan Lukačević en 1953 dans le restaurant du Park hôtel. Chaque année 500.000 de ces gâteaux sont produits à Bled.

L’histoire local veut que manger un de ces gâteaux équivaut à faire un tour du lac de Bled à pied. Pas trop terrible à faire quand même, le lac fait 6km. Nous avons donc mangé ce gâteau au Grand Hotel Toplice de Bled mais nous n’avons pas fait le tour du lac 🙂 juste une balade en gondole. Franchement je me suis régalée et du coup je vous propose la recette originale.

 

Ingrédients 

  • 300 gr de pâte feuilleté
  • 200 ml de crème fouetté
  • 3 œufs
  • 120gr de sucre
  • 1/2 paquet de sucre vanillée
  • 550ml de lait entier
  • 75gr de farine
  • 1 cuillère à soupe de rhum
  • 50gr de sucre glace

Séparer les jaune d’œufs des blancs. Monter les blancs avec la moitié du sucre et le sucre vanillée. Quand les blancs sont mousseux (mais pas encore fermes), verser 50ml de  lait et la farine en les ajoutant petit à petit chacun son tour tout en mélangeant.

Faire bouillir le reste du lait, et le laisser refroidir un peu. Ajouter un peu de ce lait au jaunes d’œufs puis incorporer les jaunes d’œufs dans la casserole de lait tiède en remuant constamment à feu doux pour obtenir une crème ferme.

Continuer de monter le mélange de blancs d’œufs jusqu’à ce qu’ils soient fermes. Puis les incorporer dans le mélange lait et œufs qui doit être très chaud à l’aide d’une spatule en faisant des mouvements de bas vers le haut.

Ajouter le rhum et continuer de mélanger. Réserver et laisser refroidir.

Étaler la pâte feuilleté en deux plaques rectangulaires et les faire cuire au four à 180° pendant environ 10mn pour qu’elles aient pris de la couleur mais pas trop. Sortir les plaques du four et laisser refroidir.

Quand la pâte feuilleté est à température ambiante, Prendre une première plaque et la poser sur un plat suffisamment grand. Etaler par dessus la crème aux oeufs en une couche assez épaisse : environ 4 cm. Ajouter par dessus une couche de crème chantilly, environ 2cm puis couvrir avec la deuxième plaque de pâte feuilleté. Mettre au congélateur pendant environ 1 heure puis couper en carrés de 7cmx7cm et saupoudrer de sucre glace.

Bon appétit et n’oubliez pas de faire le tour du lac après …..

 

Slovenie Bled

Kronans kaka

Le Kronans Kaka se traduit par gâteau de la couronne. C’est un gâteau sucré avec de la pomme de terre et des amandes.

 

C’est un gâteau que me faisait ma grand-mère et que aujourd’hui ma mère nous fait régulièrement. Les enfants adorent. Du coup j’ai emprunté à ma mère son livre : Enkel Fest Mat & form (La plats de fête et la service facile). Dans son livre il y a même les papiers qu’elle a découpé pour faire les dessins au sucre de glace… J’adore.

Du coup je n’avais jamais essayé de le faire moi même mais comme cet après midi je vais le faire à La Grande Epicerie dans le cadre de Bac Sucré, j’ai testé une version avec des minis gâteaux (j’aime bien les minis gâteaux…..) pour une cuisson rapide et un partage facile.

Ingrédients :

  • 100gr de beurre
  • 250gr de sucre en poudre
  • 4 oeufs
  • 150gr d’amandes en poudre
  • 200gr de pommes de terre cuites

Pour la crème au citron :

  • 2 jaunes d’œufs
  • 2 c. à s. de sucre
  • Le jus et le zeste d’un demi-citron
  • 20 cl de crème fleurette

Faire chauffer le four à 175 degréesMélanger le sucre et le beurre pour le faire blanchir. A jouter un jaune d’oeufs à la fois en ménageant. Ensuite on ajoute la poudre d’amandes et les pommes de terre écrasés. Monter les blancs d’oeufs en neige ferme et les ajouter délicatement au mélange précédent.

Mettre le mélange dans un moule beurré ou bien dans les empreintes d’un moule en silicone.

Mettre au four pour 50mn si vous utilisez un grand moule et entre 15 à 20 mn si vous utilisez des empreintes plus petites. Laisser refroidir avant de faire des dessins dessus avec du sucre glace.

Ou bien servez le avec une chantilly au citron…

Mélanger les jaunes d’oeufs avec le zeste de citron et le sucre pour faire blanchir le mélange. Faire monter la crème en chantilly et l’incorporer dans le ménage précédent délicatement. Servir avec le gâteau!

 

Pour la photo ci-dessous, il a fallu que je me précipite. J’ai sorti les gâteaux du four, je me suis retourné et les enfants sont passés par là. Pas le temps de faire une chantilly et juste 3 malheureux gâteaux qui restaient….

Kronans kaka

 

Avec cette mode du sans (sans sucre, sans gluten, sans je ne sais quoi) pour une fois j’ai fais un gâteau sans gluten… Cela ne se reproduira pas très souvent je pense….

 

Donc rendez vous cette après midi de 16h à 18h pour faire des Suédoiseries à La Grande Epicerie, au 1er étage Espace La Cornue.

fete des voisins

Vendredi 29 juin c’est la fête des voisins! Une fête conviviale à laquelle j’adore participer pour rencontrer les gens qui habitent à coté de chez moi mais avec qui je n’ai guère l’occasion d’échanger.

Cette année pour la deuxième fois la SNCF et l’association Voisins Solidaires célèbrent la fête des voisins à bord du TGV. L’occasion de discuter avec ses voisins à bord du train même si cela reste éphémère cela rend le voyage plus agréable. Et comment engager la conversation? En proposant des gâteaux bien sur. Des gâteaux faciles à transporter, qui ne font pas trop de miettes et qui sont facile à manger sans assiette ou couverts.

FETE DES VOISINS

Pour cela je vous propose mes mini Carrot cakes que je fais toujours sans glaçage d’autant que dans le cas présent le glaçage va être de trop je pense. Une recette toute simple avec pleins d’épices dedans et qui surprennent toujours quand on explique que la jolie couleur vient des carottes.

 

Ingrédients :

  • 280 gr de farine
  • 150 gr de sucre
  • 2 cuillères à café de levure chimique
  • 25 cl d’huile de tournesol
  • 280 gr de carottes râpées
  • 4 oeufs
  • 1 cuillère à soupe de miel ou bien de melasse de type Black Treacle
  • 3 cuillères à café de Kawa* (ou bien 1 cuillère à café de cardamone, 1 cuillère à café de cannelle, 1 cuillère à café de gingembre)

 

Faire chauffer le four à 190°. Râpez les carottes pour arriver à 280 gr et réservez les.

Dans un grand saladier, mélangez la farine, la levure et le sucre. Ajoutez l’huile, le miel, (ou bien la mélasse) et les épices . Mélangez bien. Ajouter les carottes râpées, mélanger de nouveau, puis les oeufs un par un en mélangeant bien à chaque ajout. Versez dans un moule en silicone avec des petites empreintes. J’ai utilisé un moule qui permet de faire une bouchée de chaque gâteau. Selon la taille des empreintes la cuisson va varier. Pour moi c’était 15mn de cuisson. Pour un grand moule c’est environ 45mn. Les gâteaux doivent avoir bien gonflé et être ferme au toucher. Une lame de couteau enfoncée au centre du gâteau doit ressortir sèche, ou bien une pique d’apéritif dans ce cas.

fete des voisins

Le 29 juin je serais dans le TGV pour partager ces mini Carrot Cake avec mes voisins. Et pour aider au transport j’ai reçu ces jolis choses :

Fete des voisins

Si vous aussi vous souhaitez recevoir ce panier, le moule en forme de train ainsi que cette boite pour transporter vos merveilles, je vous propose un jeu.

  • Dites moi dans les commentaires quel type de gâteaux vous proposeriez à vos voisins de train,
  • profitez en pour indiquer que vous « likez » la page AnnikaPanika sur Facebook.
  • Tout cela avant le 27 mai à minuit.

Un gagnant sera tiré au sort et recevra ce lot par la poste. (Jeu réservé à la France métropolitaine).

 

* Remarque sur le Kawa : c’est un mélange d’épices que j’ai trouvé chez Roellinger avec de la cannelle, de la cardamone, du gingembre et du poivre. A déguster dans son café mais parfait pour ces gâteaux aussi.

 

Edit : Merci à tous d’avoir participé. Le sort à désigné le commentaire numéro 1

random SNCF

Donc Sabine, bravo. Merci de m’envoyer vos coordonnées postales pour que je vous fasse envoyer le lot.

Re edit : Sabine m’ayant indiqué qu’elle avait gagné le lot sur un autre blog, j’ai refais un tirage au sort. Et cette fois c’est Miss-Green qui a gagné.

random SNCF

A votre tour Miss-Green de m’envoyer vos coordonnées. Bravo

Mandelmusslor

Les Mandelmusslor sont des tartelettes aux amandes servis à Noël traditionnellement. Mais ils se sont rappelés à mon bon souvenir lors du dernier Omnivore à Paris quand Peter Nilson les as servis en version  salé avec des endives confites.

La version sucrée se sert en principe avec avec de la confiture et de la Chantilly. Comme c’est le printemps, j’ai voulu les servir avec des fruits rouges que nous commençons à trouver sur les étals.

Pour la Chantilly je suis partie dans le grand luxe et j’ai testé la crème de la Maison Chantilly. Environ 8€ à la Grande Épicerie. Un peu cher mais très très bon.

En principe les tartelettes  se font cuire dans des petits moules en métal que l’on beurre et farine avant de mettre la pâte. Ils ressemblent à ça:

Mandelmusslor Moules

N’ayant pas ces moules je suis parti à la recherche d’une photo et je l’ai trouvé chez T as in nutmeg. Du coup pour ma part je me suis servi d’une plaque en silicone avec des petites empreintes rondes.

 

Ingrédients Mandelmusslor

  • 50 gr d’amandes en poudre ou 50 gr d’amandes douces
  • 4 gouttes d’amandes amères ou bien 2 amandes amères
  • 150 gr de beurre à température ambiante
  • 50 gr de sucre en poudre
  • 1 œuf
  • 180 gr de farine

Chantilly pour un siphon de 0,5l 

  • 50 cl de crème fleurette (fraîche et au lait entier pour ma part)
  • 1 bâton de vanille
  • 50 gr de sucre

Si vous avez pris des amandes entières, commencez par les moudre. Pour ma part j’ai pris de la poudre…

Mélanger le beurre et le sucre, ajouter l’œuf et mélanger de nouveau. Ajouter les amandes et la farine. Mélanger de nouveau mais rapidement pour former une boule. Laisser reposer au frigo pendant une heure minimum ou même carrément la nuit.

Faire chauffer le four à 120°.

Avec la boule former un rouleau et couper en petits morceaux. A vous de voir la taille selon vos moules. Aplatissez vos morceaux et mettez les dans les moules (beurré et fariné si vous utilisez des moules en métal).

Mettre au four pendant environ 12mn. Sortir les tartelettes et les laisser refroidir puis sortez les délicatement des moules ou bien es empreintes.

Ces tartelettes peuvent se garder quelques jours dans une boite en métal.

Pour la Chantilly, faire chauffer à feu très doux la crème avec la bâton de vanille que vous aurez ouvert et sorti les graines. Ajouter le sucre. Quand la crème commence à chauffer, éteindre la plaque. Pour laisser infuser la vanille et par la même occasion laisser refroidir la crème.

Mettre la crème dans le siphon en la filtrant à travers une passoire à trous très fin pour ne mettre que la crème dans le siphon. La moindre petite « miette » peut bloquer le siphon. Bien vérifier que le joint en caoutchouc soit en place. Fermer le siphon, mettre la cartouche (ou les deux cartouches dans mon cas). Mettre au frais pour que le siphon soit vraiment froid au toucher et servir … délicatement.

Pour ma part je les ai mangé avec des fraises et et des framboises…. (La chantilly aurait pu être un peu plus froide vue l’apparence sur les photos. Quand j’ai fait goûter la marmaille plus tard c’était nettement mieux…)

Mandelmusslor

 

Mandelmusslor

 

Et vous vous les mangeriez avec quoi?

Petits choux

Faire des petits choux n’a rien de difficile. Que ce soit pour des chouquettes ou bien pour les remplir de quelque chose.

Cela étant dit on peut se simplifier la vie. Et je dois dire qu’avec le Cooking Chef et Philippe Urraca c’est encore plus simple que simple.

Philippe Urraca est le Président des Mofs Pâtissiers et surtout une personne charmante. Il a ouvert depuis la fin de l’année dernière une boutique à Paris Profiteroles Chéri que je vous recommande. Par ailleurs il a écrit un livre sur les profiteroles et petits choux divers et variés.

Ce livre existe en 2 versions et j’ai la chance d’avoir celle avec les recettes pour le Cooking Chef.

Donc pour les chouquettes de la marmaille ou bien pour les farcir juste d’une crème chantilly à la vanille voici la recette!

Ingrédients :

  • 50gr d’eau
  • 50gr de lait
  • 1 gr de sel
  • 50gr de beurre
  • 60gr de farine
  • 100gr d’oeufs

 

Mettez le lait, le sel, le beurre (coupés en dés) dans le bol du robot. Réglez la température sur 120° et la vitesse sur 3. Portez à ébullition.

A la première ébullition, mettez le thermostat sur 0 et installez le batteur souple puis ajoutez la farine dans le bol. Réglez la température sur 75] et le minuteur sur 3mn et la vitesse sur 3 pour dessécher la pâte quand la farine aura été incorporé. Sur le Cooking Chef vous pouvez débloquer la sécurité en appuyant sur le bouton P et atteindre la vitesse souhaité.  La préparation doit atteindre les 60°.

Réglez la vitesse sur 2 et la température sur 60° et ajoutez les oeufs en deux fois.

La pâte obtenue doit être lisse et homogène.

Préchauffer le four à 220°

Prendre une poche à douille et mettre la pâte dedans. Selon la taille souhaitez de vos choux utilisez une douille numéro 8 pour des petits et numéro 12 pour des gros. Pour ma part j’ai fait sans douille.

Sur ine plaque allant au four recouvert d’une feuille de papier sulfurisée déposez des boules de pâtes. Mettez la plaque au four et éteignez le four pendant 10mn. Ensuite remettez le four en route sur 170° pour 20 minutes (petits choux) ou 30mn (grands choux). N’ouvrez pas la porte du four avant la fin. Et surtout faites une seule plaque à la fois.

Sortir les choux et les laisser refroidir sur une plaque.

Bien entendu vous pouvez faire tout cela sans robot avec une casserole sur le feu.

Petits choux

Dans cette version j’ai ajouté du sucre avant de les mettre au four et dans une 2eme version j’ai les ais remplis d’une crème chantilly faite au siphon et parfumé avec de la vanille…. Miam

 

Profiterole Chéri  17 rue Debelleyme 75003 Paris tel 01 42 77 90 62

Profiteroles édition Solar 12€90

Havreflarn au chocolat

Les Havreflarn au chocolat sont des biscuits Suédois que l’on trouve très facilement tout prêts chez mon ami Bleu et Jaune. Mes enfants adorent. Et j’ai pour mission d’en ramener à chaque fois que j’y vais.

En fouillant dans mes livres de cuisine je suis tombé sur un bouquin que m’ont offert mes cousins Suédois quand je me suis rentré en France en 1987 et bien entendu il y a la recette des Havreflarns mais sans chocolat. Toute simple la recette mais j’ai voulu aller regarder sur le net comment les autres les faisait. Et là on tombe sur des différence assez rigolotes. Chez les Suédois vous verrez ci dessous c’est tellement simple que cela en est risible. Sur certains blogs Français on se complique la vie inutilement (à mon avis). Il y a ceux qui mixent les flocons d’avoines pour avoir un grain plus fin et ceux qui laissent reposer la pâte deux heures au frigo avant de mettre au four. Donc je suis revenu à ma recette de base qui ressemble énormément aux recettes que l’on trouve sur les sites Suédois!

Ingrédients : 

  • 50gr de beurre
  • 100gr de flocons d’avoine
  • 1 œuf
  • 120gr de sucre
  • 15gr de farine
  • 4gr de levure chimique

Garniture

  • 150gr de chocolat à 65%

 

Faire chauffer le four à 200°

Faire fondre le beurre et le verser sur les flocons d’avoine.

Faire blanchir le sucre et l’œuf, ajouter le mélange farine-levure puis les flocons d’avoine avec le beurre.

Mettre du papier sulfurisé sur une plaque allant au four. Avec la pâte faire des petits tas et les aplatir légèrement.

Mettre la plaque au four pour 6 à 8mn. Sortir du four et laisser refroidir.

Pendant ce temps faire fondre le chocolat. Quand les biscuits sont refroidis, étaler le chocolat fondu sur l’envers d’un biscuit et coller un deuxième biscuit par-dessus.

Havreflarn au chocolat

Non seulement c’est rapide, mais aussi amusant et très très bon!

kanelbulle

Les Kanelbulle ou brioches Suèdoises à la cannelle, c’est culturel chez nous mais je dois avouer que je n’en ai pas fait depuis un certain temps.

D’ailleurs la dernière fois que nous en avons mangé c’est Ptit Bob qui les a fait. Je pense qu’il était désespéré que je n’en fasse plus..

Je les faisais toujours à la main, faute d’appareil adéquate pour les pétrir, et donc cela m’avait un peu calmé. Ensuite  vu la taille de ma cuisine et la presque absence de plans de travail, le façonnage était fait sur la table de la salle à manger. Autant de raisons qui expliquent leur absence ces derniers temps.

Qu’est qui a changé? En fait l’arrivé du Cooking Chef à la maison. Je l’ai testé plusieurs fois pour des brioches et j’ai été bluffé par le pétrissage. Ne rigolez pas. Je sais que ce type de machine est fait pour ça mais encore faut-il le tester en réel. Bref donc des brioches,  puis un test avec les kanelbulle!

Allez je vous donne la recette, c’est presque la même que pour la façon à la main  mais c’est beaucoup moins de boulot 🙂

Ingrédients :

La pâte :

  • 150gr de beurre
  • ½ litre de lait
  • 42gr de levure de boulanger
  • ½ cuillères à café de sel
  • 100gr de sucre (environ 100 à 150gr)
  • 700gr de farine (environ 850gr)

Pour la garniture :

  • 100 gr de beurre
  • 100 gr de sucre
  • 1,5 cuillères à café de cannelle
  • 1,5 cuillères à café de cardamome

Pour la décoration

  • 1 jaune d’œuf
  • 2 cuillères à soupe de lait
  • une poignée de « perles de sucre » ou sucre à chouquettes

Faire fondre le beurre dans une casserole. Quand il est fondu, ajouter le lait froid. A priori votre mélange sera tiède. Dans ce cas émietter la levure dedans. Si le mélange est trop chaud attendre qu’il refroidisse pour ne pas tuer la levure. Laisser le mélange reposer pendant 10 à 15mn.

 

Dans le bol du Cooking Chef, mettre la farine le sucre et le sel. Ajouter le mélange beurre, lait et levure. Faire tourner à vitesse lente avec le crochet pétrisseur pendant quelques minutes puis montez à la vitesse 3 pendant environ 10mn.

La pâte doit se décoller des bords. Mettre la pâte dans un bol  recouvert d’un torchon dans un endroit sans courant d’air et relativement chaud (c’est à dire pas dans ma cuisine où il n’y a pas de radiateur…. Laisser lever pendant 40mn environ. La pâte doit avoir doublé de volume.

Sur un plan de travail fariné, dégazer la pâte. Partager le pâton en deux et réserver l’un des pâtons.

Étaler la pâte avec un rouleau à pâtisserie de manière à obtenir un rectangle (à peu près).

Mettre des lichettes de beurre un peu partout sur les 2/3 haut de la pâte. Saupoudrer de sucre en poudre puis de cannelle.

kanelbulle

Rouler le pâton en commençant par le haut. Et couper des tranches de l’épaisseur que vous souhaitez. Dans ce cas les tranches faisait à peu près 1cm de large pour faire des kanelbulle individuels. Je les mets dans des formes en papier. Recouverts d’un torchon et de nouveau au chaud pour lever encore 30mn minimum.

kanelbulle

Faire la même chose avec le 2ème pâton. Là j’ai mis de la cardamome et j’ai coupé des tranches plus épaisses pour les mettre dans un moule. De la même façon, au repos sous un torchon pour environ 30mn.

Mettre le four à chauffer à 200°. Mélanger dans un bol 1 jaune d’oeuf et le lait. Avec un pinceau appliquer le mélange sur les kanelbulle et saupoudrer de sucre à chouquettes.

kanelbulle

 

Pour les brioches individuelles, au four pour 10 à 15mn selon leur taille. Pour le moule de 15 à 20mn.

A la sortie du four faire refroidir sous un torchon. Du moins si on vous en laisse le temps… D’ailleurs c’est ce qui c’est passé. Les brioches individuelles ont disparu en un rien de temps mais le je garde le moule pour le petit dej de demain….

kanelbulle

 

Mes goûteurs ont tous vu qu’il y avait une différence avec les versions précédentes. Plus légers et aériens. C’était fameux. Je ne les ferais plus jamais à la main! Merci le CookingChef.