Articles

En ce moment nous profitons à fond des asperges. Même si je dois dire que c’est plus facile de trouver des asperges d’Espagne et même du Pérou (!?!) sur les étals. Et je dois dire que cela m’agace un chouïa d’avoir à chercher des asperges Françaises…

Ces derniers temps nous les avons surtout mangé cuit à l’étouffé ou au four mais je voulais les faire cuire juste à l’eau pour les manger avec une mousseline. Ni compliqué ni très original mais c’est ce que nous avons adoré ce week end sur notre table.

Ingrédients :

  • 700gr d’asperges
  • 1 cuillère à soupe de Gros sel
  • 1 oeuf
  • 1 grosse cuillère à café de moutarde
  • Huile de tournesol (quantité suffisante)
  • Sel + poivre

Casser le pied des asperges, les rincer. Faire bouillir une grande casserole d’eau salé et les mettre dedans environ 10mn selon leur taille.

Séparer le blanc et le jaune d’oeufs dans deux bols. Dans le bol avec le jaune, ajouter la moutarde, mélanger. Je mélange toujours avec une cuillère en bois et je rate rarement ma mayonnaise. Ajouter en filet de l’huile tout en mélangeant. Lorsque la mayonnaise à pris la consistance désirée, arreter! Saler et poivrer.

Ajouter une pincée de sel au blanc d’oeuf et monter en neige ferme. Incorporer le blanc à la mayonnaise doucement (je le fais avec une petite maryse).

Égoutter les asperges délicatement. Laisser tiédir et servir ensemble. Je n’ai pas pu m’empecher de rajouter une micro pincée de piment d’Espelette dans la mousseline…

Enjoy!

risotto

A l’occasion d’une soirée organisé par Electrolux à l’Atelier des Chefs pour nous présenter leur nouvelle gamme de mixer plongeants, j’ai pu tester ces appareils.


La gamme se compose  de deux mixer plongeants les UltraMix Pro, un premier tout rouge et le deuxième gris métal foruni avec un double fouet et un mini hachoir.

Personnellement j’ai déjà un mixeur plongeant d’une autre marque avec un fouet et un tout petit bol mixer qui est bien pratique pour ne pas sortir la grosse artillerie. La différence ici proposé par Electrolux lors des essais est la puissance et la taille du bol qui me permettrait de faire la même chose qu’avec le mien mais plus facilement et plus rapidement.

Cela tant dit vu le nombre de personnes que nous étions pour tester ces matériels c’était un peu difficile de vraiment se faire une impression.

L’atelier des chefs nous a concocté deux recettes pour que nous puissions tester, un risotto aux asperges  avec des noix de St Jacques et écume de parmesan et pour le dessert un Crumble inversé aux amandes, mousse de ricotta, purée d’abricots et sirop de basilic. Les appareils ont vrombi pendant toute la préparation.

 

J’ai refait le risotto à la maison, puisque nous profitons à fond de la saison des asperges en ce moment. Forcément mon mixeur-plongeant/mixeur n’a pas la puissance ni la taille de celui d’Electrolux mais au final ce risotto était vraiment très bon mais pas photogénique du tout…

Ingrédients pour 6 personnes

  • 1 botte d’asperges vertes
  • 5cl de crème liquide
  • 300gr de riz à risotto
  • 1 oignon
  • 10cl de vin blanc
  • 1l de bouillon de volaille (Ariaké)
  • 50gr de beurre
  • 3cl d’huile d’olive
  • 10gr de gros sel

Enlever les petites feuilles sur la tige des asperges, caser les pieds (j’ai appris récemment qu’il ne fallait pas couper les pieds des asperges mais les casser). Couper les tiges en tronçons de 2cm et mettre de coté les têtes.

Faire bouillir une grande quantité d’eau salée et cuire les têtes 2mn, les rafraîchir à l’eau glacé et égoutter. Cuire dans la même eau les tronçons des asperges pendant 10mn.

Dans le bol du robot, mettre les tiges d’asperges avec un peu de cuisson et la crème. Mixer jusqu’à obtenir une purée très fine. Rectifier l’assaisonnement en sel et poivre, réserver.

Pour le risotto : éplucher et ciseler l’oignon en petits dés. Dans une cocotte verser un filet d’huile d’olive et faire suer l’oignon  avec une pincée de sel. Ajouter le riz et le « nacrer ». Déglacer en versant le vin blanc et laisser réduire. Ajouter au fur et à mesure le bouillon jusqu’à cuisson complète du risotto. Environ 20mn. Finir en ajoutant le beurre et la purée d’asperges. Servir avec les têtes d’asperges.

Et enjoy! C’était vraiment très bon avec les coquilles St Jacques pendant l’atelier même si à la maison nous l’avons mangé avec du saumon au four!

Comme beaucoup d’autres bloggeurs j’ai eu la chance de pouvoir essayer des Asperges Priméales dites Asperges des Sables des Landes, ou autrement dit des Asperges blanches. J’ai utilisé la moitié pour les faire cuire à l’étouffé avec du beurre comme dans la recette de ce post suite à une visite dans le potager de Alain Passard. Une recette adopté par toute la famille et avec laquelle on s’est régalé.

Pour la deuxième moitié des asperges j’ai utilisé une recette trouvé suite à ce que m’a dit  Birgit. Lorsque nous avons reçu ces Asperges Priméale elle les as faites au four. Comme je les ai reçu en même temps qu’elle et donc avant qu’elle publie sa recette, j’ai cherché sur Internet et je suis parti de celle ci, vous me direz que c’est tellement simple que j’aurais pu trouver toute seule. C’est pas faux et en plus je n’ai même pas ajouté tous les ingrédients. J’ai préféré ne pas mettre de citron et rajouter du beurre.

Ingrédients :

  • 500 gr de d’Asperges blanches
  • 1 bonne cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 30gr de beurre
  • fleur de sel, poivre

Mettre le four à chauffer à 200°

Nettoyer les asperges, casser le bout et utiliser un économe ou ce fabuleux outil pour éplucher les asperges.

Les mettre dans un plat allant au four. Verser l’huile d’olive par dessus et mettre au four 25mn. Si vos asperges sont fines, un peu moins de temps. Vous pouvez toujours vérifier la cuisson avec un pique apéritif. Au bout de 15mn mettre le beurre coupé en tranches fines par dessus les asperges.

Avant de servir, poivrer et saler.

On a adoré ces asperges dans les deux recettes, une petite amertume se retrouve dans celles au four mais franchement pas désagréable.

Merci à MSCA et Dominique ainsi que Priméale pour m’avoir permis de goûter ces asperges.

Une petite histoire de Comté que vous pourrez voir décliné sur plusieurs blogs puisque c’est pour un concours! J’entends déjà les voix sur Twitter ou Facebook dire « Encore!!! ». Mais quand c’est un concours que Dorian propose en compagnie de Gontran Cherrier, je fonce et je ne résiste pas au plaisir de concocter une petit plat pour ma famille, un petit plat du soir qui a été avalé en moins de deux.

Et comme c’est la saison des asperges j’ai encore une fois j’ai cédé à leur chant sur l’étal du marché pour faire ce risotto aux asperges et au comté qui a parfaitement accompagné la poêlée de bouchés de poulet au romarin.

 

Ingrédients  pour 6 personnes :

  • 400gr de riz arborio
  • 1 oignon
  • 120gr de beurre
  • 150ml de vin blanc
  • 1,2l de bouillon
  • 200gr Comté

Asperges

  • 500gr d’asperges vertes
  • 50gr de beurre
  • sel et poivre

Nettoyer les asperges en les passant sous l’eau et coupant l’extrémité. Couper les tiges en tronçons de 1 cm environ, réserver les têtes des asperges pour plus tard.

Mettre dans une casserole, le beurre à fondre et avant qu’il prenne de la couleur, mettre les asperges et couvrir. Laisser cuire environ 10mn en remuant de temps en temps. Quelques minutes avant la fin (goûter pour voir, ce doit être un tout petit peu dure sous la dent) ajouter les têtes d’asperges et couvrez de nouveau 2 ou 3mn et enlever du feu.

Préparer le bouillon, il devra être chaud sans être bouillant pour la suite des opérations. Personnellement j’ai utilisé des bouillons Ariaké à la volaille que je trouve plus fin pour le risotto).

Eplucher l’oignon et le tailler finement.  Faire fondre du beurre dans une casserole plus grande pour le risotto, quand il a fondu, mettre les oignons (ahhhh l’odeur des oignons dans le beurre fondu, j’adore!!!). Baisser le feu un peu, le but étant de faire cuire les oignons pas de les dorer. Ajouter le riz et mélanger avec une cuillère pour qu’il soit couvert de beurre, laisser cuire quelques minutes (env 5) pour que les grains de riz deviennent translucides. Ajouter le vin blanc et mélanger. Laisser chauffer quelques instants et commencer à verser un peu de bouillon chaud et mélanger constamment. Quand le bouillon a été absorbé par le riz, ajouter encore un peu de bouillon et recommencez. Pour savoir quand arrêter, il faut goûter, j’en profite pour saler et poivrer au passage. Sinon en principe quand il n’y a plus de bouillon c’est que cela doit être bon. Donc à la dernière minute ajouter les asperges sauf les têtes que je garde pour la déco. Mélanger, ajouter le reste du beurre et le Comté. Mélanger et servir avec les têtes d’asperges.

 

Quand je pense que je me damnerais pour un morceau de comté de chez Xavier, mais pourquoi est ce que je vous racontes tout ça, parole de Dorian et de Gontran….

 

Ravioles Saint Jean natureLes ravioles et la famille des Pannika-Bob c’est une longue histoire qui a démarré du coté de Romans chez notre amie Zaza qui nous a fait goûter ces merveilles régulièrement lors de nos séjours chez elle. Nous en avons fait profiter notre progéniture au fur et à mesure de leur arrivée dans notre famille et cela reste une classique dans notre famille. De temps en temps je vois des recettes sur le net pour les faire poêler mais rien que l’idée de détacher les ravioles une par une m’a arrête à chaque fois. Alors quand on m’a proposé de goûter des Ravioles à Poêler Saint Jean qui sont déjà détachés et prêts à mettre à la poêle je me suis exécutée….

Un régal, vite préparé et vite consommé. On peut les préparer en plat ou juste pour un apéro. Comme les marchés regorgent en ce moment d’asperges, j’ai voulu les préparer avec des asperges plus un petit quelque chose de goûteux et coloré donc cela donne cette recette de ravioles poêlés aux asperges et au bacon.

 

 

 

 

Ingrédients pour 5 personnes – préparation 10mn, cuisson totale 20mn

  • Une botte d’asperges verte
  • 30gr de beurre,
  • une demi-botte de ciboulette
  • 2 paquets de Ravioles à Poêler Saint Jean nature
  • du bacon fumé (env 150gr)
  • sel et poivre
  • Éventuellement du parmesan

Nettoyer les asperges, couper le bout, les passer sous l’eau. Couper les asperges en tronçons d’environ 1cm. Sauf les pointes qui peuvent rester plus longues. Mettre de coté les pointes.  Nettoyer la ciboulette et la couper finement. Réserver.

Faire fondre le beurre dans une casserole, quand il est chaud mettre les asperges (sauf les pointes), mettre le couvercle par dessus et laisser cuire à l’étouffée à feu moyen pendant 10mn.

Pendant ce temps, mettre dans une poêle sans matière grasse les tranches de bacon pour les faire griller à sec. Les retourner de temps en temps. Quand elles sont bien grillés, les réserver.

Quand les asperges sont presque prêtes, saler, poivrer et ajouter les pointes d’asperges pour quelques minutes.

Dans une poêle chaude faire revenir, les ravioles  pendant 5mn, en les remuant de temps en temps pour les griller de manière uniforme.

Couper les tranches de bacon en lanières. Juste avant de servir, verser la ciboulette sur les asperges.

Pour la présentation. Sur une assiette mettre une cuillère d’asperges, à coté des asperges les ravioles. Parsemer de bacon en lanières et si vous le souhaitez râpez un peu de parmesan par dessus.

Ravioles Saint Jean Nature

Résultat : le goût de ces Ravioles au comté va à merveille avec la fraîcheur des asperges de saison, le bacon en lanières ajoute une texture et une petite pointe salé qui rehausse le tout. La famille a éte ravie de découvrir les ravioles sous une autre forme et avec ce petit coté croustillant.

Vous trouverez d’autres recettes sur le site des ravioles de St Jean : www.raviole.com

Prochain essai, les Ravioles à Poêler  Saint Jean  au basilic juste pour l’apéro… Stay tuned!

Article sponsorisé

Partage propulse par ebuzzing

On commence à voir des asperges sur les étals de marché et je vous propose donc un velouté d’asperges qui nous réchauffera maintenant que le printemps est passé et parti…..

J’ai trouvé des inspirations un peu partout  sur des sites et voici ma version.

Ingrédients pour 5 :

  • 1 botte d’asperges vertes
  • 75cl de bouillon de volaille
  • 20cl de crème (liquide dans mon cas).
  • Poivre
  • 3 pommes de terres de taille moyenne

 

Faire cuire les pommes de terre coupés en morceaux dans le bouillon pendant 10 à 15mn. Ajouter les asperges nettoyés et coupés en tronçons. Faire cuire 10 à 15mn également. Sortir les têtes d’asperges du bouillon et les réserver.
Mixer les ingrédients et ajouter la crème fraîche. Servir en répartissant les têtes d’asperges dans les bols.

Velouté d'asperges

 

Une autre recette aux asperges que j’ai adoré faire et manger : Les asperges blanches au petits poireaux

… ou comment découvrir des merveilles dans le potager de Alain Passard!

LG pour la sortie de sa nouvelle gamme de frigos No frost a invité une poignée de bloggeurs à visiter le potager d’Alain Passard, le chef de l’Arpège. Ce potager situé à coté du Mans, à Fillé sur Sarthe, permet à Alain
Passard de cultiver les légumes pour son restaurant.

Parmi les choses intéressantes que nous apprises lors de cette journée il y a l’initiative de LG qui pour chaque frigo acheté de cette gamme (ou presque chaque frigo), s’engage à acquérir la production d’une parcelle de 1m² du potager de Alain Passard soit 1kg de légumes et d’en faire don aux cantines des écoles de Carrières sur Seine. Ils s’engagent pour un total 7 tonnes de légumes naturels soit 35 000 repas. Heureux bambins!

Après un court voyage en train en très bonne compagnie puisque j’étais avec Hélène, Adèle, Elodie, Edouard, Philo, Sophie, Griottes, Nadia, Karen et Clémence nous avons poursuivi une dizaine de minutes en car pour arriver à Fillé sur Sarthe.

Nous avons été accueillis par l’équipe de Alain Passard qui était visiblement déjà au boulot depuis un certains temps à voir les préparatifs.


Dans ce cadre enchanteur, nous avons pu déguster des merveilles de légumes : jus de betterave-navets-pommes et jus de carottes-oranges, un taboulé aux légumes avec un pesto d’herbes vertes,


des petits pois à la fraise,


des fèves aux pétales de roses,


des asperges aux petits poireaux (ma version est plus bas!),


Ensuite coté barbecue nous avons pu manger des couteaux et du homard avec une sauce à l’estragon (je crois???)


et puis enfin coté rôtisserie nous avons pu gouter aux poulardes du Haut Maine avec une sauce aux échalotes à mourir.


Après ça ce fût les desserts, des macarons et une une salade de fraises à l’hibiscus ::


Après ce magnifique repas, la visite du potager, les chevaux qui travaillent la terre (pour ne pas la tasser) ont étés vus de loin et j’ai adoré les coquelicots qui parsemaient le potager!

Nous sommes repartis tous guillerets avec un panier de légumes sous le bras, un livre de recettes ainsi que de la moutarde.

Il y avait des fèves mangés juste cuites quelques minutes, épluchés puis grignotés tels quels avec un peu de fleur de sel, des carottes brossées et grignotés également tels quels.


Pour les asperges j’ai essayé de refaire ce que nous avions mangé cet après midi là :

Ingrédients :

  • une botte d’asperges blanches
  • 2 petits poireaux très jeunes
  • QS de beurre
  • fleur de sel


Nettoyer les asperges, les couper en tronçon puis couper les tronçons dans le sens de la longeur en 2 ou en 4 selon l’épaisseur. Pour les pointes, j’en ai gardé les plus petites entières et les plus grosses coupés en deux. Nettoyer les poireaux et les couper très finement en rondelles. Faire chauffer le beurre, quand il est fondu mais pas brunit mettre les asperges et couvrir aussi tôt. Laisser cuire quelques minutes (entre 5 et 10) à couvert et feu moyen. Ajouter les poireaux et laisser cuire encore 2mn. Saler avec de la fleur de sel et régalez vous!

Remarque : lorsque le cuisiner a préparé ces asperges devant nous il a rajouté au dernier moment du parmesan râpé. Mes loustics n’étant pas fan, je me suis abstenu. Mais les deux versions sont excellentes.

La journée était magnifique, l’organisation du tonnerre et la compagnie hilarante! Merci à Houda et Benjamin pour cette invitation ainsi que LG et bien sur Alain Passard pour son charmant accueil.

Bon avec tout ça il ne me reste plus qu’à changer de frigo! Je crois que j’ai trouvé celui qu’il me faut…