Articles

tiramisu

Le Tiramisu est quelque choses que je fais depuis peu à la demande de Ptit Bob.

En fait j’ai fait mon premier Tiramisu il y a quelques temps dans une vidéo pour Marmiton et depuis c’est devenu le dessert récurrent à la maison. Je pars toujours de la recette Marmiton qui est bien fichue dans le sens que l’on peut la faire pour 4 ou plus de personnes.

Quelque fois je la fait dans des verrines comme sur la vidéo (dans le lien vers la recette), ou bien dans des plats. Quelques fois j’utilise des biscuits Roses de Reims et quelque fois des boudoirs. Mais je n’ai pas encore testé de variantes à la fraise ou au Nutella …. malgré que ce me soit demandé ….

Les seuls modifs que j’ai fait par rapport à la recette de Marmiton est de rajouter un oeuf pour la version 8 portions, pas de citron ni de Marsala 🙂 Bref j’ai changé pleins de choses

Ingrédients : 

  • 4 oeufs
  • 100 g de sucre roux en poudre
  • 500 g de mascarpone
  • 250 g de boudoirs ou biscuits Roses de Reims
  • 15 cl de café froid
  • 1 cuillère de cacao amer en poudre

Préparation :

Le Tiramisu doit être préparé la veille de la dégustation.

Séparer les blancs des jaunes d’œufs. Mettre les jaunes et le sucre roux dans un bol. Battre le mélange pendant quelques instants, le temps que le mélange soit bien homogène et fluide (environ une minute).

Ajouter le mascarpone et mélanger de nouveau.

Dans un autre bol monter les  blancs d’œufs  en neige.

Incorporer au mélange de sucre et d’œufs doucement de manière à ne pas casser les œufs en neige. La préparation doit maintenant être aérée et légère.

Dans un bol avec le café froid, passer le biscuits rapidement. Il ne faut pas les laisser tremper sous peine de les voir s’écrouler.

Poser les biscuits imbibés les uns après les autres dans un  plat large et profond.  Recouvrir de la moitié de la préparation. Poser une deuxième couche de biscuits pardessus,  puis recouvrir du reste de préparation. Lisser avec une cuillère. Saupoudrer de cacao amer et mettre au réfrigérateur pendant une nuit.

Enjoy ! C’est doux, moelleux et totalement régressif

 

PS si vous voulez voir d’autres vidéos que j’ai faites pour Marmiton il y a en a ici !

muffins chocolat et betterave

Les muffins au chocolat et betterave c’est nouveau pour moi mais cela fait un moment que j’en entend parler. A force d’en voir sur plusieurs blogs j’ai voulu tester 🙂

Après les divers gâteaux de carottes ou à la pomme de terre, j’ai essayé avec beaucoup de plaisir la betterave comme légume dans les gâteaux. Il ne me reste plus qu’à tester la courgette maintenant.

 

J’ai piqué la recette chez La cuisine d’Adeline et la seule différence est que j’en ai fait des muffins plutôt qu’un gâteau.

Ingrédients :

  • 200 g de chocolat noir
  • 200 g de betteraves cuites
  • 3 oeufs
  • 80 g de cassonade
  • 80 g de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 40 g de beurre salé

Préchauffer le four à 150 °C (th. 5).

Faire fondre le chocolat au bain-marie ou bien au micro ondes (en faisant attention de ne pas le brûler, cela va vite).  Ajouter le beurre fondu. Mélanger.

Battre les œufs et la cassonade puis ajouter la farine et la levure. Bien mélanger et incorporer Incorporer le mélange chocolat-beurre. Mélanger à nouveau. Si betterave est cuite la réduire en purée, si elle est crue, la râper et l’ajouter au mélange. Verser la pâte dans un moule des moules papiers et enfourner durant 20 minutes. Vérifier la cuisson avec in couteau ou un pique apéritif. Bon app!

muffins chocolat et betterave

 

Des cookies diaboliques fait par notre Miss Bobette! Diaboliques parce que quelque chose les fait disparaître presque plus vite qu’ils n’apparaissent sur la table à la sortie du four.

J’ai juste eu le temps d’en sauver quelques uns pour faire une photo, j’ai tourné le dos et ils ont disparu. Pourtant le chat n’y est pour rien. C’est très mystérieux, peut être des gremlins, des lutins, des fées. Du coup Miss Bobette a refait sa recette préférée en doublant les quantités et ils ont encore tous disparus. Mystère et boule de gomme

 

Ingrédients :

  • 1 œuf
  • 75 gr de sucre
  • 75 gr de beurre à température ambiante
  • 150gr de farine
  • 1 grosse pincée de levure
  • 1 pincée de sel
  • 100 gr de chocolat
  • 1 cuillère à café de extrait de vanille ou un sachet de sucre vanillé

Faire chauffer le four à 190°

Mélanger le beurre, la vanille, l’oeuf et le sucre. Ajouter petit à petit la farine et enfin le chocolat coupé en morceaux.

Sur une plaque allant au four , faire des boules de quelques cm de diamètre et les aplatir. Cuire 10mn à 190 degrés

Cookies diaboliques

Elle me précise que le temps de cuisson est un peu plus long que dans la recette originale qu’elle avait trouvé sur Marmiton parce que après les avoir testés à plusieurs temps de cuisson différents c’est comme ça qu’elle les préfère, c’est à dire un peu durs…. Et visiblement ils sont au gout de tout ceux qui les font disparaître diaboliquement….

 

Le « Home Made » que vous voyez sur les gâteaux vient d’un tampon Elle A Table. Très pratique puisqu’il est en silicone donc facilement lavable et réversible. D’un coté « Home Made » et de l’autre « Mmm! » Disponible au prix de 9€99

Elle A table Home Made Cookies diaboliques

chocolat intersideral

Une recette de gâteau au chocolat qui est totalement incroyable. Forcément ce gâteau a une histoire!

 

Tous d’abord j’ai été invitée à faire une croisière sur un beau bateau par Croisière de France. Une belle croisière entre Marseille et Calais pendant une semaine, avec des escales à Gibraltar, Lisbonne, Porto. Une croisière gastronomique avec le Chef François Leveque du restaurant du Marché dans le 15ème.  Et je n’ai pas pu accepter cette belle croisière. Par contre lors de la soirée de présentation en présence de Francis Leveque à son restaurant, j’ai pu goûter certains de ses plats. Un lieu noir très délicat et cuit à la perfection, un onglet de veau très doux et encore une fois cuit parfaitement. Tiens on dirait qu’il a un truc avec la cuisson ce Monsieur. Et en effet  pour terminer un gâteau au chocolat à tomber raide dingue. Comme tous les autres plats, une cuisson remarquable et remarqué.

Donc pas de croisière pour moi mais par contre j’ai les recettes de Monsieur Leveque! Paprikas les a testé en premier et je me suis lancée ce week end. Phénoménal. Pas un gramme de farine, léger, mais léger. Un régal. D’ailleurs j’ai fait comme elle et diminué les doses par 2 pour tester. Je crois que les enfants aurait apprécié la double ration mais ce sera pour le prochain test.

Ingrédients :

  • 100gr de chocolat à cuire
  • 100gr de beurre
  • 63gr de sucre semoule
  • 3 jaunes d’oeufs
  • 3 blancs d’oeufs
  • 20 gr de sucre

Décoration:

  • 100gr de chocolat à cuire

Faire chauffer le four à 180°

Faire fondre le chocolat et le beurre ensemble. Dans un autre récipient mélanger le sucre et les jaunes d’oeufs pour les blanchir. Et dans un troisième récipient, monter les blancs en neige avec les 20gr de sucre.

Mélanger d’abord le chocolat/beurre avec le mélange sucre/jaune d’oeufs, puis incorporer délicatement les blancs d’oeufs montés en neige.

Verser ce mélange dans des moules individuels ou bien dans un moule rond. Mettre au four pour 30mn.

Pendant ce temps faites fondre les 100gr de chocolat au micro-ondes.

Quant le gâteau est prêt, sortez le du four, laisser refroidir environ 10mn puis démoulez et versez le chocolat fondu par dessus. Coupez en portions de la taille que vous souhaitez et régalez vous.

Chocolat intersideral

 

Par contre Paprikas, Nawal et Marie ont participé à cette croisière. C’était un plaisir de voir les photos qu’elles ont partagé avec nous sur les réseaux sociaux.

Le Restaurant du Marché 59 rue de Dantzig 75015 Paris tél : 01 48 28 31 55

Ptit’Bob a reçu il y a quelque temps de cela un livre entièrement dédié au Nutella avec pleins de recettes. Il a passé un certain temps à choisir par la quelle il allait commencer. Son choix s’est finalement porté sur les cookies après avoir envisagé le roulé et le marbré. Il a préféré celle ci parce que cela lui permettait de faire des gâteaux individuels.

Ingrédients :

  • 250gr de farine
  • 1/2 sachet de levure
  • 125gr de sucre blanc
  • 125gr de sucre roux
  • 1 pincée de sel
  • 100gr de beurre
  • 50gr de Nutella
  • 1 oeuf
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 100gr de pépites de chocolat

 

Préchauffer le four à 240°

Mélanger tous les ingrédients secs et réserver. Faire fondre le beurre et le Nutella au bain-marie (ou 1mn au Micro ondes mais doucement en surveillant). Verser sur les ingrédients secs. Ajouter l’oeuf et mélanger.

Ajouter les pépites de chocolat et mélanger. Mettre au réfrigérateur pendant une heure si possible (Ptit’Bob a sauté cette étape).

Prendre une plaque allant au four et la recouvrir d’une feuille de papier cuisine. Faire des boules de pâtes en les espaçant, et appuyer légèrement dessus avec le plat de la main. Enfourner pendant 8 à 10mn.

Laisser refroidir les cookies et enjoy!

Cookies au Nutella

Conclusion, Ils ont un peu une drôle de tête, Ptit’Bob a fait des boules un peu grandes et donc on a des énormes cookies mais les gourmands ont beaucoup appréciés. La prochaine fois je lui conseillerais de tester avec un four un peu moins chaud ou alors les laisser un peu moins de temps.

Et PtitBob a appris pleins de choses en faisant cette recette mais surtout que poser un oeuf sur une table quand par ailleurs on mélange les ingrédients sur cette même table, ce n’est pas du tout une bonne idée. Puisque l’oeuf a roulé et s’est retrouvé par terre. Et du coup il a compris la plaisir qu’il y a à ramasser un oeuf cassé par terre 😉

Sinon Ptit’Bob  les as appréciés avec un grand verre de lait froid, moi avec mon thé de 5h et son père avec son café du matin!

Cette recette est dans  Les petits Plats Marabout, Les petites recettes gourmandes Nutella de Sandra Mahut Photos de Nathalie Carnet et dans les tout petits de Marabout : Nutella, les 30 recettes culte. Même auteurs.

A la maison c’est mon Ptit’Bob qui est le préposé au gâteau au chocolat et il nous en fait très souvent en suivant cette recette. Et depuis quelques temps comme il le maîtrise vraiment bien, il a décidé de faire des variations. Pour le goûter d’un Dimanche bien gris, il a voulu faire des portions individuels dans des moules à muffins. Un premier sans rien (« tu comprends Maman,sinon on ne pourras pas faire la différence et comme ça il me servira de mesure de temps pour la cuisson ») , quelques un avec un carré de chocolat dedans et les derniers avec une cuillère à café de confiture de lait. Tout ça dans des petits moules en carton avec les couleurs de la Suède.

Inutile de vous dire qu’ils ont disparu très vite. Je pense que nous avions étés moins impatients ils aurait été parfait avec une boule de glace à la vanille mais on le saura peut être la prochaine fois….

Remarque : la recette utilisé a permis de garnir 9 moules

Cela fait tout juste 5 ans que j’ai commencé mon blog! Sur un coup de tête mais un peu poussé par Luolan quand même. Un blog pour raconter ce que je fais et accessoirement des recettes 😉 Alors très banalement je vais dire comme je l’ai déjà lu sur d’autres blogs que ce que ce blog m’a le plus apporté c’est des rencontres formidables. Alors merci à tous ceux que j’ai eu l’occasion de rencontrer, avec qui j’ai partagé de moments passionnants et à tous ceux qui ont eu la gentillesse de passer par ici!

 

Alors pour fêter ça je vous propose de gagner du chocolat Cote d’Or: 4 tablettes très exactement. Du Praliné croquant Macadamia,  aux amandes  et aux noisettes et enfin du chocolat noir aux pistaches caramélises! Une tuerie. D’ailleurs elles ont filé très vite à la maison. Sauf celle aux Pistaches que j’ai réussi à leur soustraire pour l’amener au boulot mais elle est parti tout aussi vite. En bonus il y aura pour l’un d’entres vous un jeu de l’oie pour déguster votre chocolat en vous amusant.

Cela étant dit il va falloir bosser pour les gagner ces tablettes. Je vais vous poser deux questions super difficiles. Le premier qui répond aux deux questions correctement gagnera le premier lot (chocolat et jeux).  Pour les deux suivants ce sera que du chocolat ;).

Première question : Quel est le film qui m’a le plus plu au cinéma ces dernières années ? (indice c’est une comédie musicale)

Deuxième question : Non je ne vais pas vous demander le nom de ma fleur préférée! Faut pas exagérer quand même. Donc comment s’appelle la ville où j’habitais avant Paris ? (indice c’est dans le Sud, et on peut me donner le nom de la ville à coté qui est quand même plus connu que mon village)

 

Alors vos marques…..

Les dernières semaines ont étés riches en évènements, que ce soit pour les enfants, première au Théâtre pour ma Miss Bobette dans Iphigénie ou le péché des Dieux.

En toute objectivité, je dois dire que ma fille est formidable. Mon Bob junior passe son bac de Français et Ptit’Bob était malheureux comme les pierres (elles sont vraiment malheureuses les pierres?) suite au vol de sa trottinette dans la bibliothèque où il passe la plus part de son temps libre.

Les vacances ont déjà commencé pour Miss Bobette, et d’ailleurs elle n’est pas très présente en ce moment très occupé à sortir. Le Grand doit attendre Lundi prochain pour l’oral et le petit dernier va commencer à nous casser les pieds : « je m’ennuie » dés Vendredi soir.

Coté boulot, c’est un salon qui m’a pris mes journées et mon week end, mais c’était passionnant d’organiser notre participation ainsi que celle de nos partenaires (comme on dit!). Et coté Blog, je vous parlerais bientôt d’une sortie à Rungis avec une bonne bande de bloggeurs, là aussi une matinée extraordinaire pour explorer ce lieu qui mérite bien son nom de marché gigantesque. Ensuite ça été un atelier sur le thème des légumes et toujours une bonne ambiance pour cuisiner entre bloggeurs.
Ajouter à cela un petit souci avec une épaule droite (bien sur puisque je suis droitière) et le résultat est que je n’ai pas beaucoup fait la cuisine ces derniers temps. Des classiques, des tartes, des pâtes , des pizzas livrés et surtout le reste de la famille qui s’est mis au boulot…..

Donc aujourd’hui Mercredi, un des gâteaux préférés de mon bachelier : le chocolat banane. Une recette à la base de Pascale Weeks sorti de son livre Cookies, Muffins & Co que j’avais déjà publié mais sans la recette et maintenant que c’est  devenu un basique à la maison, les enfants partent du principe qu’ils vont trouver la recette sur le blog…. Alors voilà!

Ingrédients :

  • 100gr de beurre mou
  • 100gr de cassonade
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 2 œufs
  • 3 bananes mures écrasés (ou coupés en morceaux et passés au micro-ondes quelques minutes)
  • 225gr de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 100gr de chocolat noir coupé grossièrement en morceaux

 

Préchauffer le four à 180°

 

Mélanger le beurre mou, le sucre et le sucre vanillé jusqu’à obtenir un mélange crémeux. Ajouter les œufs battus et mélanger. Ajouter les bananes écrasés, mélanger encore. Ajouter la farine et la levure, mélanger (encore et toujours). Ajouter le chocolat et donner un dernier coup pour l’incorporer. Mettre dans un moule, beurré et fariné ou dans un moule en silicone, et mettre au four pour 45mn environ. Le couteau inséré dedans doit ressortir sec (sauf pour les traces de chocolat fondu!). Laisser refroidir sur une grille, démouler et enjoy avec un verre de lait par exemple.

Remarque : on peut mettre des pépites de chocolat mais nous avons trouvé cela moins bon, on peut aussi remplacer le chocolat par des noix concassés comme dans la recette originale de Pascale.

Une tuerie cette recette de Fondant au chocolat-marrons sans cuisson. D’ailleurs j’ai failli mourir en regardant les ingrédients. Ahhh mon coeur, mes artères, mon cholestérol…. Mais Réquia chez qui j’ai piqué la recette m’avait assuré de ses bonnes intentions envers ses lecteurs, donc j’ai voulu essayer et j’en encore une fois fait profiter et la famille te les collègues. Franchement il vaut mieux être nombreux. Et mon moule à petits carrés se prête très bien à ce gâteau puisqu’on peut en prendre juste un peu, puis encore un peu et encore… comme ça on a l’impression d’en avoir mangé très peu.

Ingrédients :

  • 250 gr de beurre
  • 250gr de chocolat noir
  • 250gr de crème de marrons

Faire fondre doucement le beurre et le chocolat au micro ondes ou dans une casserole. Ajouter la crème de marrons. Bien mélanger. Mettre dans un moule, puis au frais pour 3h minimum. Démouler et manger par petites doses….

Fondant au chocolat-marrons sans cuisson

Une recette que j’utilise souvent quand il s’agit de faire des bouchées individuelles, et un vrai succès au bureau…

PS et bon anniversaire à Léonie Canot qui fête ses 21 ans aujourd’hui. 😉

Mousse au chocolat au siphonJ’ai un siphon!!! Je répète j’ai un siphon. Je suis super contente par contre j’ai fait une carabistouille, comme il y avait une promo sur les 1l (ce qui le mettait au même prix que le 0,5l) j’ai acheté le grand. Et en fait c’est trop grand. Je crois qu’il faut faire de la chantilly pour un régiment pour que ce soit valable. Bref, j’utilise donc 2 cartouches à chaque fois et c’est vraiment trop bête.

Donc je cherche des recettes sympas à faire avec un siphon. J’ai déjà le confit de canard aux châtaignes de Anne de Papilles et Pupilles qu’elle nous avait fait faire lors d’un atelier. C’est d’ailleurs cette recette qui m’a décidé à acheter mon siphon. Alors lorsque je tombe sur cette recette de mousse au chocolat faite par Pascale pour 750gr je l’ai vite mis de coté et voilà Tadaaaaa : une mousse au chocolat au siphon (pas photogénique pour deux sous mais tellement bon!)

Ingrédients (pour 8 si dans des verrines) :

  • 100gr de chocolat
  • 2dl de crème fraiche liquide entière
  • 1dl de lait100gr de chocolat pour faire des copeaux pour recouvrir la mousse
  • 1 siphon

Faire fondre le chocolat doucement au micro ondes ou au bain marie. Je l’ai fait au micro ondes en plusieurs fois et en mélangeant à la spatule entre chaque fois pour qu’il fonde bien.
Faire bouillir le lait et la crème. Le verser en plusieurs fois sur le chocolat fondu tout en mélangeant doucement avec une spatule.
Faire passer le mélange à travers une passoire fine au dessus d’un bol (Pascale insiste sur cette étape car tout petit morceaux pourrait boucher le siphon).

Mettre la mélange au frais pendant 4 heures.

Mettre le mélange dans le siphon, bien le fermer selon votre mode d’emploi, mettre une cartouche (ou 2 dans mon cas) , secouer 4 ou 5 fois et remettre au frais (à plat) au moins une heure avant de consommer.

Préparer vos copeaux de chocolat avec une râpe ou un économe. (Pascale le fait plus joliment que moi)

Au moment de servir, secouez le siphon 5 à 6 fois, en le tenant à l’horizontal puis servez la mousse en maintenant le siphon tête en bas et l’embout bien droit. Mettez des copeaux de chocolat et servez.

Résultat des courses : une mousse légère et très chocolaté. Par contre je l’ai servi à ma petite famille sans les copeaux de chocolat juste pour gouter. Pareil pour la photo. J’ai tout essayé pour que cela donne envie d’y gouter mais une mousse au chocolat ça ressemble franchement à quelque chose de difficilement mangeable. So sorry!!!

Mousse au chocolat au siphon


En fait ce titre est un piège!!! Vous avez été attiré ici sous un faux prétexte! Il n’y a pas de beurre dans ce fondant mais par contre on y trouve du beurre de cacahuètes! Donc coté légèreté c’est raté! Mais coté goût c’est un top.


C’est une recette de Birgit du blog « Cooking out », elle nous a commis un livre formidable, rien que le titre m’éclate : « si tu sèches la cantine je te colle en cuisine ». J’en rêve de les coller en cuisine. Miss Bobette aime bien faire deux ou trois trucs mais j’ai plus de mal avec les garçons! Alors sur les conseils de Birgit je me suis lancé (seule) dans « the » fondant au chocolat.  Le mélange chocolat et beurre de cahouetes a toujours été un de mes trucs préférés mais là c’est un délice que je vous recommande. Par contre, je ne vous mets pas la recette, elle est dans le livre.

Finalement avec l’autorisation de Birgit  je vous la mets :

Ingrédients pour 6 gâteaux :

200gr de chocolat à dessert

80gr de beurre de cacahuètes

80gr de sucre en poudre

3 oeufs

1 cuillère à soupe de farine

(j’ai juste omis le sucre vanillé)

Préchauffer le four à 170°.

Faire fondre le chocolat àfeu doux en mélangeant et ajouter le beurre de cacahuètes hors du feu. Ajouter le sucre puis les oeufs un par un tout en mélangeant. Ajouter la farine. Répartir dans les 6 alvéoles d’un moule à muffin en silicone. Et mettre au four pendant 13mn. Laisser refroidir avant de démouler et enjoy!


Dans un autre genre, comme livre de cuisine plutôt pour les enfants il y a le livre de Garance du magnifique blog des Cuisines de Garance : les Toques Vertes. Des recettes pour apprendre à cuisiner sain à ses enfants.


Birgit, Garance et moi même ayant une chose qui nous tient à cœur en commun et c’est la Suède. Mais de là à dire que ces fondants sont des Suédoiseries, faut pas exagérer….

Angry Mum n’est pas Suèdoise mais Suisse, mais je suis sure qu’elle ne l’a pas fait exprés. Et dans un autre genre de livre, associant dessin et cuisine  Angry Mum s’est allié avec Estèbe pour nous donner le livre des Corsaires & Casseroles. Il est disponible ici : Koocook.

Débordée la fille. Le boulot se passe super bien, les enfants s’acclimatent très bien à Paris. Alors nous sommes partis deux jours en laissant les enfants tout seuls et en comptant sur la famille pour les nourrir (Merci Léonie et Mum). Parents indignes que nous sommes. Je ne passe pas beaucoup de temps dans ma cuisine et du coup je ne publie pas grand chose de culinaire ou autre ici.

Une recette piqué à Réquia, avec comme seul changement un œuf de moins (parce que j’en avais que 2). J’avais mise la recette de coté et comme mon fils m’a fait remarquer que je n’avais pas fait de gâteaux depuis longtemps, j’ai pensé à ce gâteau.

Ingrédients :

  • 100gr de beurre
  • 100gr de chocolat
  • 500gr de crème de marrons
  • 3 œufs (même si je n’en ai mis que deux pour cause de pénurie)
  • 1 cuillère à soupe de farine

Faire chauffer le four à 180°. Faire chauffer ensemble le chocolat et le beurre, par exemple au micro ondes. Bien mélanger les deux ingrédients. Ajouter la crème de marrons, bien mélanger à nouveau et ajouter les œufs, un par un tout en mélangeant. Ajouter la farine, mélanger (encore!) et mettre dans un moule sans rien si il est en silicone comme moi et sinon beurrer le moule. Mettre au four pendant 40 à 45mn selon que vous l’aimez plus ou moins fondant. Laisser tiédir et saupoudrer de sucre glace comme l’a conseillé Réquia, mais on ne m’en a pas laissé le temps.

Le verdict  marmaille a été très positif, ils adorent la crème de marrons et ils ont trouvé que cela changeait agréablement. De mon coté, j’ai trouvé pas assez fondant mais je pense qu’avec 3 oeufs et un peu moins de cuisson ce sera parfait.  En fait je n’avais pas réagi que Réquia utilisait un moule plus profond et donc une cuisson moins longue aurait convenue à mon moule.

Crème de caramel au beurre salé et chocolat noir ! Je suis sure que c’est un titre qui ne laisse pas indifférent…..

Caramel au beurre salé

Alors je suis partie de la recette des palets au salidou de Flo de ‘Un flo de bonnes choses’ (Flo et Clairechen avaient organisé le dernier blogcolis). Bref ,en regardant son blog, je tombe sur sa recette de palets au Salidou. Alors le Salidou cela me rappelle quelque chose, je cherche dans mes placards et là  ‘pouf’ , mes deux neurones se connectent,  mais bon sang, c’est bien sur de la crème de caramel au beurre salé sauf que celui que m’a donné ma copine LL cet été il s’appelle Carabreizh.

 

Caramel au beurre saléJe vous épargne les explications sur la région d’origine de ce produit. Encore que, en tant qu’ancienne Normande je pourrais m’insurger puisque on pourrait aussi dire que les caramels au beurre salé viennent d’Isigny (je vous recommande la viste de l’usine, et non je ne me spécialise pas dans les usine de bonbons). Mais je ne voudrais pas raviver la bataille entre Bretons et Normand (Oui! le cidre c’est Normand et le Mont St Michel est bien en Normandie).

caramel au beurre salé

Revenons à mes moutons (de pré salé de la baie du Mont St Michel qui est en …..). J’ai donc un pot de crème de caramel au beurre salé et ma morale Judéo-chrétienne ne me permet pas de le manger à la petite cuillère alors que ce doit être trop bon (justement!). Cette même morale me l’a fait mettre au fond du placard en attendant un prochaine déménagement qui l’obligeras à sortir de son trou, sauf que la lecture de cette recette m’y a fait penser (ne me demandez pas comment mes neurones ont fait connecter salidou et beurre de caramel, je n’en sais rien, ce doit être enfoui quelque part profondément).

Donc j’ai commencé par ces petites merveilles dans de tous petits moules (morale JC quand tu nous tiens!) et comme il restait un peu de chocolat j’ai fait des mendiants avec ce que j’avais à la maison comme fruits secs.

Caramel au beurre salé

Faire fondre 150gr de bon chocolat doucement au micro ondes (en plusieurs fois si nécessaire), remplir des moules mous (en silicone) à moitié avec le chocolat. Laisser refroidir éventuellement au frigo même si Flo dit que c’est barbare c’est bien pratique. Mettre une petite lichette de Salidou, un tout petit peu réchauffé au micro ondes pour le rendre plus liquide, dessus. Faire fondre le reste du chocolat et recouvrir le caramel.

C’est un truc génial cette recette, on passe son temps à se lécher les doigts, par contre il faut mettre juste un tout petit peu de crème sinon la deuxième couche de chocolat ne la recouvre pas totalement, et on se retrouve avec trois couches qui se désolidarisent très vite au démoulage, mais c’est pas grave je ne vais pas gâcher je vais vite les manger!!!

Caramel au beurre salé

 


Pour les Mendiants : utiliser le reste du chocolat en remplissant les alvéoles du moule presque entièrement. Ensuite j’ai mis ce que j’avais : des pignons, des raisins secs, des airelles séchés, des pistaches (non salées). Il faut penser à les enfoncer un peu. En principe j’aurais du mettre des oranges confites mais je n’en avais plus….

 On peut trouver le Salidou chez la maison d’Armorine!   Le carabreizh lui existe en version nature ou au chocolat (ahhhhhh!) d’après ce site.

Deuxième été ici et re-coup de blues. Mais pourquoi donc me
demandai-je ?

 

Je ne peux pas incriminer la météo, malgré ce qu’en disent
les autochtones, il a fait beau et même très beau, j’ai pu mettre mes sandales
et mes petites robes d’été, donc je ne vais pas me plaindre.

 

Trop chaud ? Non plus, nous avons de quoi nous rafraîchir.

Trop de mistral : même pas!

 

Pas de copains ? Que nenni, nous avons pleins d’amis ici et
nos amis Parisiens et Normands ne nous ont pas oublié, ils viennent même nous
voir ici avec régularité.

 

Le manque de sport : je cours après une petite balle
jaune deux fois par semaine, donc je ne pense pas que mon problème viennent de là. J’essaie même (avec
beaucoup de difficulté) de me mettre au jogging.

Coté Amour, rien à dire. Tout va bien.

Pour la santé (la mienne et celle de la famille) : tout est au top.

 

L’alimentation: bon d’accord je mange beaucoup plus de
tomates qu’avant mais je ne crois vraiment pas que cela ait un effet sur le
coup de blues.

 

Est-ce que vous me voyez venir avec mes gros sabots?

Qu’est
qu’on donne aux gens qui ont un coup de blues : du magnésium et je pense ne pas
être la seule à le consommer sous forme de chocolat. Or ici, le chocolat dans
les placards est plus que fondu, et donc difficile à manger. Evidemment je
pourrais le ranger au frigo comme on me la suggéré mais c’est pas bon le
chocolat froid.

 

 

Vous voyez l’étendu de mon problème, je fais des coups de
blues parce que mon taux de choco….magnésium est trop bas! C’est grave Docteur?
Vous voyez, qu’il y a un rapport  entre cette région du Sud et
le coup de blues! On en parle pas assez quand les gens veulent venir dans 
la région.

Je n’irais pas jusqu’a dire vivement l’hiver mais il va falloir que je me rabatte sur du magnésium sous d’autres formes : Nu*tella- Dane*ette – crème Mont**Blanc. C’est terrible !!!

Et vous vous faites quoi en cas de blues?


 

 


Encore une recette piquée chez Mamina. Un délice, moelleux au possible et pleins de bonnes choses. Je l’ai préparé à l’occasion d’un de
ces buffets où tout le monde apporte quelque chose et il a fallu que je le refasse rapidement, ma famille n’avait pas pu y goûter.

 

 

La recette originale est ici, mais je n’ai pas tout suivi à la lettre (j’ai eu la flemme de monter les blancs en neige).

Ingrédients :

  • 160 gr de chocolat à cuire
  • 130 gr de beurre demi sel (ou ajouter une grosse pincée de
    sel)
  • 90gr de sucre semoule
  • 20 gr de farine
  • 3 œufs
  • 150gr de framboises (surgelées ou fraîches)

 

Préchauffer le four à 190°.

Casser le chocolat en morceaux et le faire fondre avec le beurre au micro ondes par exemple.

Casser les œufs dans un bol et les mélanger. Ajouter le sucre, la farine et le mélange beurre chocolat.

Beurrer un moule si il n’est pas en silicone, verser une partie du mélange. Poser des framboises dessus, verser de nouveau du mélange, poser des framboises et terminer de verser le mélange.

Mettre au four pour 40mn et vérifier avec la lame d’un couteau si le gâteau est cuit

Cela fait quelque temps que je fréquente le blog de Mamina, elle fait des choses absolument extraordinaires et en général je ne fais que regarder.

L’autre jour ayant testé la fève Tonka, Mamina m’a recommandé ce qu’elle appelait sa « Tuerie ». Pour le peu que je connaisse Mamina je n’avais pas l’impression qu’elle se vantait d’habitude. Alors je suis retourné voir sa recette que j’avais juste balayé d’un revers de main, certains ingrédients ne me plaisant pas des masses.

Bon alors, le chocolat blanc, ce n’est vraiment pas mon truc. Pour moi ce n’est même pas du chocolat. Et je n’arrivais pas du tout à voir ce que cela pouvait donner avec des abricots secs et de la fève Tonka. Mais puisque Mamina insiste, on va essayer. Ce doit être la fève Tonka qui fait le truc.

La recette originale est ici, et la version recopiée est mot à mot ci-dessous.

Ingrédients :

  • 150 g de beurre fondu refroidi
  • 60 g de sucre en poudre
  • 200 g de chocolat blanc râpé ou en pistoles
  • 3 œufs moyens
  • 50 g de farine
  • 1 fève tonka
  • Une quinzaine d’abricots secs moelleux coupés en morceaux de la taille d’une noisette

Préchauffer le four à 170°.

Mélanger le sucre et les œufs pendant 2 ou 3 minutes. Ajouter le beurre et le chocolat blanc fondu au bain- marie (ou au micro-ondes, en donnant de petites impulsions successives  pour qu’il fonde de façon homogène). Mélanger et incorporer la farine en remuant jusqu’à ce que le mélange soit bien lisse.

Râper finement une fève tonka au dessus de l’appareil et incorporer les morceaux d’abricots, bien mélanger, mettre dans les moules et cuire environ 25 à 30mn pour le gros gâteau et 10 à 12 minutes pour les petits.

Si le dessus du gâteau se colore trop, le couvrir avec un aluminium à mi cuisson.

 

 

 

Alors c’est effectivement très très bon. Un délice. Moelleux à souhait. Et impossible de deviner les ingrédients. D’ailleurs j’ai amené le résultat de mes recherches à une petite fête organisé par Claude (l’institutrice de mon Ptit’ Bob, je vous en parlerai plus tard) et je les ai proposé aux parents accompagnateurs. Bien entendu personne n’a deviné les ingrédients, a part les abricots secs. Et j’ai eu un succès fou avec mes petits muffins.