Articles

roti de porc sirop d'érable

Cela fait quelques semaines que je vous parle de sirop d’Érable sous plusieurs formes alors revenons au sirop à proprement dit avec une recette de rôti de porc au sirop d’Érable.

Effectivement même si je connais le sirop d’Érable depuis très très longtemps, notamment pour accompagner les pancakes ou mon porridge du matin, je n’ai pas souvenir de l’avoir essayer dans une recette salé. Et pourtant on en trouve pléthore sur le net. Donc pour un des ces repas vite fait, un rôti au sirop d’Érable et son gratin Dauphinois. Quoique vite fait, le gratin prend toujours un peu de temps….

Ingrédients pour 5 :

  • 1 rôti de porc de 800gr
  • 5cl de sirop d’érable
  • 3cl de soja
  • 2 cuillères à soupe de moutarde forte
  • 1 gousse d’ail

 

Faire chauffer le four à 190°.

Mettre le rôti dans un plat allant au four. Dans un bol, mélanger le sirop d’Érable, le soja, la moutarde et la gousse d’ail pressée. Verser le mélange sur le rôti et mettre au four pour environ 50mn à 1h. Régulièrement pendant la cuisson j’ai pris du liquide au fond du plat pour reverser sur le rôti.

5mn avant la fin de la cuisson. Récupérer le jus dans le plat pour le mettre dans une casserole et faire chauffer à feu fort pour réduire. Pendant ce temps couper le rôti et servir avec un gratin de pommes de terre et le jus réduit à coté.

roti de porc sirop d'érable

Nous nous sommes régalés. Cela a rappelé au enfants les spare-ribs qui ont ont aussi ce coté sucré salé mais moins parfumé que cette sauce.

Et vous vous faites quoi avec le sirop d’Érable?

Pour rappel, en ce moment j’utilise quotidiennement des bougies au sirop d’Érable de chez La Petite Cabane à sucre et j’ai également trouvé chez eux le Sortilège qui est un whisky au sirop d’Érable!!

Le Pulled pork ou porc effiloché est une des recettes que je vois sur pleins de blogs en ce moment et comme c’est une recette qui doit cuire un certain temps je me suis dit que c’était parfait pour tester mon nouveau jouet que j’ai enfin reçu… Le Companion de Moulinex

 

Companion MoulinexC’est une recette de viande de porc que l’on assaisonne à sa façon et que l’on cuit très très longtemps de manière a ce la viande s’effiloche toute seule en la tirant légèrement avec deux fourchettes. J’ai piqué mon inspiration chez Pascale Weeks, Audrey Cuisine et encore une fois chez La Francesa qui l’avait fait cuire au Companion Pour la viande de porc, entre ce que les autres ont utilisé : de l’épaule ou de la gorge de porc j’ai finalement choisi deux filets mignons qui n’étaient pas très chers. Pour les épices j’ai pris un mélange que j’utilise d’habitude avec les spare ribs ou travers de porc. Pour la cuisson j’ai piqué les détails chez La Francesa.

Ingrédients pour 5 avec des restes

  • 2 filets mignon de porc
  • 2 cuillères à soupe de Ketchup
  • 2 cuillères à soupe de sauce soja
  • 21 cuillère à soupe de miel
  • 1 cuillère à café de gingembre en poudre ou râpé
  • 1 gousse d’ail pressé

Pour que la viande s’imbibe bien de la marinade, je l’ai coupé chaque filet mignon en 4 morceaux. Mélanger tous les ingrédients de la marinade et les mettre au fond de la cuve avec l’outil à mélanger Ajouter la viande. Mettre en mode programme mijotage  P2 pendant 90mn avec le bouchon du Companion en place. Au bout de ce temps vérifier que tout les morceaux ont été également recouvert de sauce. Et recommencer le même programme encore 90mn. Au bout de ces 3 heures, la viande doit s’effilocher toute seule et être imbibé de la marinade. Alors avec quoi cela se mange : dans un sandwich, avec une salade, les restes ont été incorporé avec délice dans une bolognaise. pulled pork

Mais le premier soir c’était avec une salade pour moi. Certains des enfants n’ont pas résisté a le manger avec des pâtes en ajoutant du ketchup of course!

Pour faire cette recette  sans autocuiseur, cocotte, robot ou autre aide culinaire, Il suffit de mettre suffisamment de marinade et de mélanger de temps en temps pour que la cuisson soit uniforme. Cela demande juste un peu plus d’intervention.

Encore un concours de recettes mais cette fois ci c’est des produits d’Amora qu’il s’agit, un concours organisé par 750gr. Pour cela il  faut se servir de moutarde Amora ou de Ketchup ou de mayonnaise. Forcément ce sont des produits dont je me sers souvent, pour le ketchup la première idée qui me vient est la recette de porc grillé au barbecue avec une marinade exotique que j’ai fait ici. Pour la mayonnaise toute prête qui est bien pratique quand je fais des démos comme au salon du blog culinaire…. c’est ici.

 

Le rôti de porc est un plat qui a souvent cité à la maison. même si c’est long à cuire puisqu’on l’aime bien cuit (je dirais même très cuit), en plus il suffit de lui adjoindre quelques légumes et quelques aromates et on a un plat complet qui contente tout le monde, ce qui n’est pas une mince affaire je vous le garanti.

Alors cette fois ci, c’est avec de la moutarde. Il a fallu un essai préalable pour qu’il soit aussi bon qu’esthétique. Mais quel succès dés la première fois. Pour une fois que je leur faisais pas un truc « curieux » avec des ingrédients bizarres….

 

Ingrédients pour 5 :

  • 1 rôti de porc de 1kg
  • 3 cuillères à soupe de moutarde Amora (environ 100gr)
  • 3 cuillères à  soupe de chapelure (environ 30gr)
  • 1 rôti de porc dans l’échine (environ 1kg)
  • 3 tomates
  • 100ml de vin blanc
  • Quelques petits oignons blancs frais
  • 10 à 12 pommes de terre (selon les appétits)
  • Sel et poivre

 

Mélanger la moutarde et la chapelure. Mettre le rôti à l’envers dans un plat allant au four,  étaler une partie du mélange pardessus. Remettre le rôti à l’endroit et étaler le reste du mélange. Laver et couper les tomates, les mettre dans le plat autour du rôti. Pareil avec les oignons blancs. Verser le vin blanc autour du rôti. Saler et poivrer.  Mettre le four à chauffer à 210° et mettre le plat au four froid.

Pour que la moutarde ne grille pas, j’ai recouvert le plat d’une feuille de papier alu sans que cela touche le rôti.

Nettoyer les pommes de terre. Au bout de 45mn, ouvrir le four, arroser le rôti avec le jus au fond du plat et mettre les pommes de terre autour, penser à remettre le papier alu pour que la croûte ne brûle pas!

Laisser au four encore 45mn.

Le grand avantage de mettre de la moutarde en dessous du rôti est que la moutarde se mélange au vin blanc et au jus des tomates et que cela fait une sauce extraordinaire avec les pommes de terre!! Alors que la croûte de moutarde protège le rôti qui reste moelleux et permet e manger le rôti avec le peps donné par la moutarde.

Si vous voulez déposer une recette pour le concours Amora de 750g et gagner des dîners préparés par un chef à domicile ou des cadeaux 100% cuisine c’est ici sur la page Amora du site de 750g qu’il faut aller.

 

Article sponsorisé

L’autre jour en faisant le tour des blogs je tombe sur cette sauce moutarde chez Anne de Papilles et Pupilles. Pas de quoi fouetter un chat me dirait vous? Et je vous répondrais que oui, peut être, mais justement c’est comme ça que c’est bon quand on ne se complique pas la vie.



Alors après avoir fait revenir deux filets mignon de porcs dans une lichette d’huile puis les laisser cuire environ 20mn à feu doux en ayant salé et poivré. Mettre de coté sur une assiette. Faire revenir dans la même poêle (pour profiter des sucs de la viande) deux échalotes finement coupés. Les laisser se colorer et ajouter une à deux cuillères de moutarde forte. Ajouter de la crème fraiche (Anne dit environ 20 cl) j’ai du en mettre un peu plus pour faire suffisamment de sauce. Ensuite j’ai remis les filets dans la poêle, quelques instants avant de les servir.

Merci Anne.

Mes deux grands sont dans un collège de Aix où les profs organisent régulièrement des sorties. Des sorties sur une journée ou des voyages plus longs.

Pour le coup je suis franchement admirative parce que, sans parler de l’organisation du voyage et de gérer 30 à 40 ados sur plusieurs jours,
il y a aussi une sacrée responsabilité. Donc ma Poulette devait partir hier pour Rome pour une semaine, départ en car (gloups) en voyage de nuit. Déjà elle me fait venir au collège avec une heure d’avance pour causer avec les copines (elle ne m’avait pas dit que c’était pour causer, elle m’avait dit que c’était l’heure du rendez-vous) et quand le car arrive il n’y a qu’un chauffeur de prévu. Bon je vous passe les détails législatifs sur le nombre d’heures qu’un chauffeur peut conduire et sur ses heures de repos mais sachez qu’avec un chauffeur ils n’arrivait pas à Rome le lendemain matin. Et de toute façon pour des raisons de sécurité il était hors de question de les laisser partir, et en plus ce n’était pas prévu comme ça. La société de car n’ayant pas d’autre chauffeur, nous n’avons pas laissé partir les enfants. Youpi nous sommes resté 3 heures à nous peler et nous sommes rentrés avec nos enfants. Triple youpi.

Donc la recette d’aujourd’hui a été faite il y a quelques jours déjà mais j’étais bien contente de trouver les restes hier soir en rentrant à 8h.

 

Encore une recette tirée d’un vieux Cuisine et Vins de France. Cela donne un moelleux incomparable au rôti. En plus le croustillant était parfait si ce n’est un tout petit peu trop salé. J’ai utilisé le lait de cuisson du rôti pour faire un gratin de pommes de terre alors que la recette
préconisait de faire une sauce avec des œufs et du porto. J’ai divisé la recette en plusieurs étapes parce que je les ai faites à divers moments de la journée pour que tout soit sur la table en même temps le soir avec un minimum de boulot au dernier moment.

 

Ingrédients :

  •  Un rôti de porc
  • 1 litre de lait (ou plus pour couvrir le rôti)
  • 3 gousses d’ail
  • thym et romarin
  • 1 cuillère à café de coriandre en poudre
  • 1 cuillère à café de cumin en poudre
  • 1 cuillère à café de graines de fenouil
  • 1 cuillère à café de poivre concassé
  • 2 cuillères à soupe de gros sel (réduire la quantité un peu à mon avis)
  • sel fin et poivre du moulin

 

Gratin de pommes de terre

  •  1 kg de pommes de terre
  • sel et poivre
  • 2 cuillères à soupe de crème fraîche
  • 1 gousse d’ail

 

Étape 1 :

Mettre le rôti dans une cocotte avec les gousses d’ails pelés, dégermées et écrasées au couteau et le thym et le romarin. Couvrez de lait, salez et poivrez légèrement. Faire chauffer, quand le lait bout, régler le feu pour que le lait frémisse. Laisser cuire pendant une heure et demie.

Étape 2 :

 

Sortir le rôti de la cocotte. Mettre dans un récipient le sel et les épices. Roulez le rôti dedans et le mettre dans un plat qui va au four avec deux louches du mélange de lait dans lequel il avait cuit précédemment.

Étape 3 :

Préchauffer le four à 210°

Peler et trancher le plus finement possible les pommes de terre. Mettre une couche dans un plat à gratin huilé. Saler poivrer et mettre
un peu d’ail écrasé. Verser une louche de lait et ajouter quelques lichettes de crème fraîche. Continuer de mettre des couches successives de pommes de terre, de sel et de poivre, de crème et de lait. Le lait ne effleurait la dernière couche de pommes de terre. Mettre au four pour une heure.

Étape 4 :

Mettre le rôti au four pour ¾ d’heure a coté du gratin.

 

 

Finalement, elle part ce soir avec ses copines, ses bonbons et deux chauffeurs. Le voyage est réduit d’une journée  mais elle revient à temps pour repartir.

 

Pour le porc j’utilise en fait toujours la même marinade, mais cette fois ci pour ce sauté de porc plus ou moins chinois j’ai fait sauter la viande.

Donc pour 5 personnes:

  • 800gr à 1 kg de sauté de porc

  • un oignon

  • une gousse d’ail

  • de la coriandre

  • huile d’olive

Faire macérer la viande entre une à deux heures dans la marinade. Dans une sauteuse faire chauffer de l’huile d’olive. Mettre l’oignon et l’ail coupés en petits morceaux. Faire revenir pendant cinq minutes à feu moyen pour qu’ils prennent de la couleur.

Augmenter la température et faire sauter la viande pendant 10 à 15 mn. Servir avec du riz et un peu de coriandre par-dessus.

Sauté de porc

Je ne sais pas si c’est très chinois d’ou le titre mais je le rentre quand même dans cette catégorie! 😉

Cette sauce est à la base de nombreuses recettes qui suivront (certainement) :

La marinade :

  • 3 cuillères à soupe de ketchup
  • 5 cuillères à soupe de miel
  • 4 cuillères à soupe de sauce soja
  • 1 cuillère à café de gingembre en poudre (ou du gingembre frais haché)
  • 1 gousse d’ail pressé

Mélanger toutes les ingrédients dans un bol, poivrer mais pas de sel puisqu’il y a du soja.

Pour varier les plaisirs en option on peut mettre 1 cuillère à soupe de vinaigre de vin et/ou ½ cuillère à café de piment.

Ensuite pour les brochettes, j’ai pris 1kg sauté de porc, que j’ai coupé en cubes de 2 * 2cm environ (je n’avais quand même la règle à la main) et j’ai tout mis dans la marinade. Comme j’aime bien préparer à l’avance je fais mariner la viande toujours un jour avant, mais je crois que vous pouvez vous contente de quelques heures.

Ensuite l’ennui de cette recette, c’est qu’il faut enfiler les morceaux de viande dégoulinants de marinade sur des pics à brochettes. J’utilise des piques en métal, si vous voulez utiliser des piques en bois ou en bambous, il est utile de les laisser tremper dans l’eau quelques mn pour pas qu’ils s’enflamment sur le barbecue.

Ensuite 20 à 25mn sur le barbecue. Je n’ai même pas eu le temps de prendre une photo…..

e_barbecue