A l’occasion de la foire aux vins, Intermarché à proposé à 4 bloggeurs (Mercotte, Réquia, Anne et Dorian) de proposer des recettes accordés à des vins choisis par Manuel Peyrondet (Meilleur Sommelier de France). Ces vins faisant parti de la sélection coup de cœur du supermarché sus nommé! Et les recettes étant mise en œuvres sous formes d’ateliers avec les bloggeurs et leurs 3 ou 4 invités à l’Atelier des Chefs. Ensuite ces plats furent testé avec les vins correspondant et les explications de Manuel.

 

Là ils sont en pleine action : magnifique non?

Là je vous ai fait une intro digne de ce nom, grosso modo, vous savez qui, où, quoi et même pourquoi.Ce que vous avez certainement compris c’est que pour mon plus grand plaisir je faisais partie des marmitons de Anne et donc j’étais de la partie.

Sauf que je ne vous ai pas montré Manuel Peyrondet, alors voilà :

Par contre ce que vous ne savez pas  (mais que vous imaginez certainement très bien) c’est que ce fut une très bonne soirée, je ne sais même pas par ou commencer :  es recettes, les autres invités, les organisateurs, le vin!!!!

Alors allons y, les recettes d’abord vous les trouverez sur le site d’Intermarché avec des vidéo de chaque étape pour chaque bloggeur et son équipe. Vous y trouverez également les vins que nous dégustés (et pas bu puisque forcément nous étions là pour goûter et pas nous pochetronner).

Les invités d’Anne étaient Amelimélo, Valvec, Nicholas et moi même.

Il y avait aussi Pauline, la maitresse des lieux, Cedric, gentil organisateur et Lucie, grande prêtresse de l’appareil photo à qui je dois tous ces clichés, mais dont du coup je n’ai pas de photo.

Nous avons fait une petite salade Fattouche et des verrines aux confit de canard avec une purée mousseuse de châtaignes. Du coup pour la première fois j’ai pu utiliser un siphon! Je mettrais bien ça sur ma liste de Noël.

 

Ensuite la dégustation, effectivement les explications de Manuel étaient intéressantes. Pour commencer un Côte du Rhône un peu costaud avec une salade fraiche et citronné. Je pensais que ce n’était pas gagné et pourtant la salade a allégé le vin. Regardez la vidéo et les explications de Manuel parce que je ne vais pas vous le dire aussi clairement que lui, mais par contre le résultat était étonnant.

Ensuite c’était le tour de la verrine, il est clair que le passage au siphon de la crème de châtaigne en fait une mousse légère qui va très bien avec le confit émietté. Ensuite nous avons goûté le Margaux qui de toute façon avait déjà mes faveurs et les deux ensemble étaient parfaits.

 

Pendant que les autres groupes  goutaient leurs plats et les vins associés,  la pression était un peu tombé de notre coté et nous avons piqué dans les plats des autres.

 

Comme d’habitude c’était une soirée très agréable avec pleins de nouvelles rencontres. Merci à tous.

 

Un autre avantage de cette soirée c’est que Lucie à fait toutes ces photos, j’ai largement puisé dans son stock mais je ne peux pas m’empêcher de vous en montrer encore quelques unes et pour commencer : Valvec et moi :

 

 

Anne qui nous donne des instructions

 

Pauline a l’oeil sur tout

 

Les mains D’Amelimelo

 

PS si vous voulez en savoir plus sur Manuel Peyrondet je vous recommande l’interview de Anne
PS 2 si vous voulez voir ce que les autres en ont dit voici une première liste Anne, Dorian, Mercotte, RéquiaLucie.
PS 3 surtout surtout allez voir les photos que Lucie a pris pendant la soirée, je les trouve formidables. Merci encore Lucie.

Après tout ce que j’ai entendu sur la Microplane cela fait un moment que j’envisage d’en acheter une. Seulement j’ai déjà une une râpe qui me vient de chez mon ami Jaune et bleu comme d’hab! Elle fonctionne très bien, me rape mes carottes, mon zeste d’agrumes et même les noix de muscades. Or les microplanes que j’ai vu jusqu’à maintenant étaient tellement nombreuses que je ne savais pas laquelle choisir, ni pour répondre à quel besoin. Bref j’en avais envie mais pas vraiment l’utilité. Et surtout j’aurais été obligé de garder mon ancienne râpe puisque la microplane ne pouvait pas tout faire. Jusqu’à ce que je vois ceci dans le numéro de Septembre de Delicious!



Il y a le zesteur, le trancheur et deux épaisseurs pour râper. Mais que demander de plus? Ahh oui, où le trouver en France! Sinon c’est ici chez salamandercookshop.com au prix de 38£.

 

Il y avait aussi ceci mais cela relève plus du gadget! Quoique! On le met dans l’eau avec les œufs et quand il chante c’est prêt. C’est le Beep Egg.


Et il semblerait que selon la cuisson choisie de l’oeuf il chante un air différent.

 

Et vous vous voulez quoi pour Noël? (Vous croyez vraiment que c’est un peu tôt pour parler de Noël?)

Alors ce picnic? Une réussite, une grande réussite je dirais même. Il faisait beau et on avait de l’ombre. Pleins de gens sympa et pleins de bonnes choses à manger. Une organisation du tonnerre, Dorian et Marie avait pensé à tout. Même au café c’est pour dire.

Forcément j’ai tellement causé que je n’ai (presque) pas pris de photos, mais vous trouverez des photos et/ou des récap  sur les blogs suivants :

Dorian de Mais pourquoi est-ce que je vous raconte ça, Marjolaine de En cuisine c’est tout, Philo de Philo aux fourneaux, Pascale de C’est moi qui l’ai fait,

En plus il y avait Laetitia de Laeti’plats et  Patrick de Cuisine de la Mer, Christophe de Marmiton,  Adèle de Adelice, Anne de AFoodieFroggy et pleins d’autres avec qui je n’ai pas forcément eu le temps de parler mais ce sera pour la prochaine fois… le 2 aout. Avis aux amateurs!

Edit : j’avais oublié de mettre le lien vers La Table Monde, désolée Murielle!

Alors une fois n’est pas coutume, j’ai quelque chose à vous donner. Ce sont des entrées pour un salon, le  salon Saveurs des plaisirs Gourmands et c’est Keldelice qui vous les offrent par mon intermédiaire. C’est un portail communautaire de la gastronomie et du terroir. Leur volonté
est de soutenir le travail des petits producteurs, de faire connaître
leurs produits du terroir.qui vend des produits. (dixit l’attaché de presse!!)

Donc les 4 premiers commentaires recevront une entrée pour le salon qui aura lieu du 15 au 18 mai à la Porte de Champerret.


PS la photo n’a rien à voir, mais ce sont des bakchoi, le post associé viendra certainement un jour……………..

 

Une semaine super bien remplie, avec pleins de rencontres. C’est là ou j’apprécie vraiment ce blog et les échanges au quels ils donnent lieu. J’ai donc assisté à une démonstration d’un nouveau produit Barilla (j’en reparlerais quand ce sera un peu plus d’actualité) avec Dorian et  Silvia, que j’avais déjà croisé à la soirée du Chef Damien de 750gr « Quand la galette se gaufres dans les crêpes ». Il y avait aussi Hanane et Nedra, que je ne connaissais pas mais avec qui j’ai passé un bon moment.

Pourquoi je vous cause de ça et quel rapport avec la choucroute, tout simplement parce que le lendemain je les presque tous retrouvés à l’atelier Maggi. Il ne manquaient qu’à la fine équipe Nedra. C’est donc avec un très grand plaisir que j’ai retrouvé Hanane, Silvia en tant que co-apprenties alors que Dorian faisait partie des quatre animateurs avec Adèle, Réquia et Joelle.

Bon je suis brouillon, je recommence, Maggi a demandé à 4 bloggeurs de faire des recettes pour présenter ses nouveaux produits des bouillons cubes au poulet et au bœuf avec une teneur en sel allégé en sel de 25% et un kub or aux parfums de Provence. Les 4 bloggeurs avaient chacun un invité et par leurs blogs ont proposé des places à des lecteurs qui n’avaient jamais assisté à un atelier. Cela se passait à l’atelier des chefs de la rue de Penthievere.

Parmi les personnes présentes il y avait donc Mamina que l’on ne présente plus (elle et Silvia ont mis une jolie photo de Mamina et de moi sur leurs blogs), il y avait Marjolaine de En cuisine c’est tout, Diane de Diane et Nono, Annick de Chocolate Girl’s et pleins d’autres personnes avec qui je n’ai pas eu le temps de causer.

On a bien rigolé, travaillé et dégusté. Les recettes étaient simples mais ce n’est pas moi qui vais me plaindre de la simplicité. Des recettes qui seront disponibles sur le blog des astucieuses, semblerait-il. En attendant je ne sais pas des quelles parler, j’ai adoré l’idée et la réalisation du coleslaw au chou chinois avec Adèle. Je retiens l’idée du Mascarpone avec du bouillon cube pour parfumer. Le Bo Bun express de Réquia m’a régalé ainsi que la salade sauvage de bœuf mariné de Dorian. Le risotto printanier de Joelle (qui avait la particularité d’être très bon froid même si Joëlle aurait préférait que nous le mangions chaud).

Et moi qui par manque d’imagination ne mettait que les bouillons cubes dans des plats en sauce, j’ai vu nos bloggeurs-animateurs l’émietter dans différentes préparations, avec du cottage cheese, dans des boulettes de viande ou encore avec le mascarpone du coleslaw. Bref une découverte.

Un petit mot quand même pour l’Atelier des Chefs qui nous accueilli, c’est un très bel endroit et parfait pour ce genre de manifestation. L’accueil de nos hôtes fut parfait, cela donne vraiment envie d’y retourner. Je serais bien partante pour un cours sur les macarons! Des volontaires pour m’accompagner?

Une soirée très agréable, des nouvelles personnes à découvrir, d’anciennes connaissances à retrouver, des recettes à essayer bref un seul regret, la condition est de n’y aller qu’une seule fois. Cela étant dit cela se comprend, comme ça vous aussi vous pourrez peut être vous régaler….

Remarque : dans la marge de droite vous remarquerez peut être un nouveau lien, je vous invite vivement à aller voir le site Cuistoshop. C’est Hanane qui a monté ce site, et c’est pleins de d’accesoires pour la cuisine mais là aussi j’aurais bientôt l’occasion de vous parler de mon premier achat chez elle.

Quand j’étais petite je mangeais des Heinz Beans. Je me souviens encore la pub à la télé : BEANZ MEANS HEINZ.

Du coup j’ai cherché et trouvé ça sur Dailymotion :


Heinz Baked Beans Advert
envoyé par hamster1992

Pour moi mes préférés c’était avec des Fish Fingers. Miam.  Baked beans with fish fingers



Du coup j’en ai servi à mes loustics depuis leur plus jeune age, il faut pas se cacher que ouvrir une boite de conserve c’est quand même drôlement pratique de temps en temps. Et en plus ils aiment ça.

Ce matin quand j’ai vu cette inscription sur la boite, je me suis dit que j’allais vous demander votre avis :


Mais qu’est ce que ça veut dire Virtually fat free? Mystère et boule de gomme!

Je suis très très très contente. Je fais partie des heureux choisis pour faire une démo. au salon du blog culinaire à Soissons en Novembre.  Parmi les blogs que je suis régulièrement il y a pleins de gens qui seront là. Des gens que j’ai déjà rencontrés et d’autres que j’espère enfin rencontrer (Anne  P&P: peut être que cette fois ci ce sera la bonne!). Et pleins d’autres que je ne connais pas et justement ce sera l’occasion.

 

Damned. D’un seul coup c’est l’angoisse, il faut que je fasse une démonstration d’une recette en 50 minutes. Ahhhhhhh

Il faut que je donne une recette au Chef Damien et aux organisateurs avant le 30 avril. Double Ahhhhhhhhhh.

 

Ce qui est cool c’est que j’ai juste 8 mois pour m’angoisser Ahhhhhhhhhh

 

Une halte dans le Couvent des Recollets pour découvrir la nouvelle collection PS de IKEA. Un endroit magnifique, décoré (un peu) comme une foret avec des branches de bouleau, de la mousse et des écorces par terre. Une nouvelle ligne de meubles qui comble bien mes envies de design. D’accord, j’ai un faible pour le design Scandinave, (que ce soit les bijoux, les meubles ou le high-tech) donc je ne suis pas très objective. Des lignes régulières, des couleurs clairs et du bois. Et là,  j’ai trouvé des meubles et des objets qui me conviennent parfaitement, en théorie du moins puisque en pratique je n’ai plus beaucoup de place….. Quoique…..

Parmi les choses qui m’ont le plus plu voici le lit Véranda, il aurait été magnifique dans mon jardin en Provence sous le chêne :

Ce banc a une simplicité qui m’attire


Ces chaises en rouge et gris sont un peu grandes pour mon appartement.

Par contre, comme on a toujours de la place pour une bibliothèque, je trouve que cette horloge fera bonne figure chez moi.



Je n’ai pas vocation à tout vous montrer donc si vous voulez en voir plus c’est ici sur le blog IKEA-PS.

Un buffet très frais et agréable était servi à l’étage. Pleins de bonnes choses, du saumon fumé et un saumon mariné à l’aneth, des boulettes de viande fumé, du hareng à l’aneth, des œufs brouillés servis dans des coquilles d’œufs avec des œufs de truite dessus. De la confiture d’airelles et de la purée de betteraves, des petites boules de fromage non-identifiés, du knäckebröd (pain Wasa !?).  Pas de aquavit ni de bière mais des vins blanc et rouge et de l’eau bien entendu.


Ce que l’on demande à un buffet me semble t-il est qu’il soit bon et je trouve que c’était le cas. Donc ma seule petite critique reste vraiment anecdotique :  pourquoi appeler de la purée de betteraves du pesto de betteraves (pas Suédois pour deux sous)  et pourquoi dire que la confiture d’airelles est un coulis d’airelles au balsamique. Il est possible que mes papilles pas très développés n’aient pas saisi les nuances mais cela m’a fait rire. Surtout que j’adore les deux mais pourquoi ces noms prétentieux.

 

Bref à part cette anecdote, une impression très positive. Merci à Celine et Pauline de l’agence Hopscotch.

Et dernière petite chose à propos de décoration, je vous recommande un nouveau blog avec pleins de bonnes idées. Irma et Violette en sont les auteurs : Bien dans ma maison. Entre autres, l’idée de présenter une pièce avec du mobilier et des accessoires différents me plait beaucoup.


Il me semble que je vous ai dit que j’allais commencer un nouveau boulot à Paris ! Oui Non. Bon tant  pis. Donc j’ai commencé un nouveau boulot dans la banlieue Parisienne.  Et
adaptation oblige, je suis devenue très Parisienne et forcément je peste contre tous les autres automobilistes (sauf les 13  et les 76 faut pas exagérer quand même) qui ont décidé de rouler à la même heure que moi.

Alors venons au fait, je voulais vous parler de mon boulot, je bosse donc dans une petite boite Informatique et je suis entouré de gens passionnés par leur boulot et très enthousiasmants.Comme c’est une toute petite boite, nous n’avons pas de cantine et nous mangeons dans divers troquets (hors de prix d’ailleurs) qui nous entourent. Et de quoi on cause, quand ce n’est pas d’ordinateurs ou autres geekeries? On cause de bouffe bien sur. De restaurants, de recettes diverses et variés et de trucs curieux qu’on essayé les uns et
les autre. On compare les recettes et on vérifie que tout le monde utilise les même ustensiles. Forcément
on cause Iphone versus Blackberry ou microplanes et siphons. Ils sont aussi passionnés de nourriture que d’ordinateurs.

Donc mes journées de boulot se résument à causer (forcément comme d’hab) d’ordis et de bouffe. C’est pas beau la vie!  Mais que demander de plus ?

Et donc voilà pourquoi on mange de la salade de méduses au boulot. Ce sont même des tentacules. C’est E. qui nous a fait ça pour qu’on y goute. Une petite salade assaisonné avec du soja et de l’huile de sésame. Le piment n’était pas trop fort et rajoutait un gout intéressant à la méduse. En fait, je suis contente d’y avoir gouté mais ce n’est pas mon truc préféré.

 

Et vous vous en avez déjà mangé de la méduse?

Comme d’hab pleins de trucs à raconter mais les journées passent à toutes vitesse.

Mais en vitesse un petit cekoidonc. Alors pour les indices d’abord ça se mange, ensuite j’ai déjà mis une photo de ce truc là sur ce blog et enfin je n’en avais jamais mangé!



Par contre ce n’est pas moi qui l’ai fait! C’est un collègue au bureau. Sympa non?

PS : Luolan tu n’as pas le droit de répondre puisque je sais que tu connais la réponse!

La réponse est .


Alors une petite matinée dans le nouvel Ikea de Rouen. Il n’ouvrira ses portes que la semaine prochaine (le 26 nov pour être précise) mais j’ai eu droit à une petite visite guidée a travers les derniers travaux.

Bon  je ne vais pas vous faire l’article, mais il a l’air drôlement grand. L’accès est facile et visiblement ils ont prévu des places de parking à foison.
Je vous passe les détails sur le système de chauffage qui ne m’a pas passionné mais ils sont à la pointe du développement durable ces gens là (ce doit être le coté Suédois).

Après cette visite rapide, un petit tour à Rouen pour voir des copains. Nous nous sommes retrouvés au 37 37 rue des tonneliers), c’est un restaurant qui appartient à Gilles Tournadre, le patron du fameux Gill. Je n’assume pas bien de prendre des photos de ce que je mange donc vous ne verrez pas mon cabillaud aux artichauts barigoule mais seulement mon café gourmand.

Je suis fan de cette formule de café gourmand. Souvent je n’ai pas envie d’un dessert mais juste un petit truc sucré. Et le café gourmand c’est parfait, là c’était un brownie délicieux et un « je ne sais pas quoi blanc » sur un confiture de figues.

Je n’ai pas pu m’empêcher de faire un petit tour du coté du Gros Horloge avant d’aller voir d’autres copains a mon boulot d’avant..

Bref encore une journée sympa (j’ai de la chance, j’en ai beaucoup en ce moment)

Ouh la la j’ai du retard sur mes post. Je voulais vous causer du salon Cuisiner mais maintenant c’est vraiment du réchauffé. si vous voulez en savoir plus quand même, vous pouvez allez voir chez Anne ou Mamina par exemple. Elles ont bien rendu l’atmosphère du salon.


De mon coté j’ai été ravie de revoir Dorian et Adèle qui nous ont fait une petite démonstration de recette en tandem. C’est amusant de voir la pratique des gens dont on lit régulièrement les blogs, en fait il y a pleins de détails qui ne passent pas, par écrit et c’est intéressant de les voir à l’œuvre.J’ai également eu le plaisir de rencontrer Joelle et j’ai assisté à une démo de Mercotte.

 

De retour à la maison j’ai testé la recette de Mercotte, (l’originale est ici). Elle nous a fait une soupe de petits pois aux noisettes qui était une merveille de simplicité et de saveurs . Je ne vous en dis pas plus et vous n’aurez pas non plus de photo; Celle de Mercotte est parfaite et les miennes  ne donnent pas envie de gouter.

 

A part ça coté cuisine j’ai royalement loupé un Biryani au poulet. Flute de zut. Je me suis inspiré de plusieurs recettes sur le Net mais je n’ai réussi à produire qu’un truc sec, parfumé quand même mais  tout sec. Donc je vais retourner à mes fourneaux!

 

Bref rien de très intéressant mais je suis toujours là ! A plus!

 

 


Je n’ai pas totalement disparue. Je ne suis pas en train de faire des cartons mais de vider la maison pour pouvoir rentrer toute ma famille dans un appartement plus petit que notre maison. Plus petit n’est pas mon principal souci, il suffit de jeter-donner-vendre les tonnes de magazines qui ont déjà déménagé 3 fois.  Les jouets des enfants qui ne servent plus et qui ne serviront pas aux enfants de passage vu que nous ne pourrons plus accueillir les familles nombreuse chez nous. Les 15 paires de lunettes accumulés depuis des années, en se disant cela pourra servir un jour! Je suis sure que cela doit se recycler quelque part mais où?

Par contre tout ce qui est dehors  dans notre jardin et qui sera forcément inutile quand je vais passer à l’étape » pot sur le rebord de la fenêtre avec du basilic et du thym », ça c’est du boulot.

Bref c’est le remue ménage à la maison. Et alors qu’est qu’on mange? Rien de bien extraordinaire, je me cantonne à mes basics et c’est pour ça que je ne vous en cause pas. Si ce n’est que dans la recherche de currys différents, lors de ma dernière visite à la Kapital je suis tombé sur ces sachets d’épices en pâte tout prêts chez Tang (dans 2 mois je serais à 20mn en métro de chez Tang, Youpi, bon ce n’est pas un exploit en soi mais c’est quand mieux  qu’a trois heures de TGV et puis de toute façon je positive mon déménagement comme je veux).

J’avais déjà essayé le vert (très fort et que je trouve à Aix mais en pot donc un peu moins pratique) et j’ai essayé le violet.  Un gout fort de citronelle  mais plutôt agréable. Le gros avantage du curry c’est que je peux en faire autant que je veux et même très souvent, les enfants disent toujours oui!


A d’autres moments je fais des variations sur les lasagnes d’aubergines qui toujours autant de succès avec ma fille, moins avec les garçons.  Nous avons eu un Dimanche ensoleillé et du coup j’ai ressorti mes vieux trucs : pommes de terre au four avec la sauce adéquate, crumble de tomates, brochettes de porc à « la chinoise ». Donc vraiment rien de nouveau coté cuisine.
Encore que, mes enfants m’ont fait récemment des petits gâteaux au chocolat vraiment très bons  et en utilisant des petits moules mous offerts récemment (Merci Luolan) et pas encore testé par mes soins. Voici la photo des moules, les gâteaux ayant été dévorés.


Et puis lors d’un des rares rayons de soleil de ces derniers jours j’ai pris des photos autour de chez moi et voici quelques coquelicots. Ils sont magnifiques dans les prés et le vent sur les blés donne des effets de vagues. J’ai admiré chez Birgit et Garance leurs concoctions au coquelicots mais là j’ai atteint ma limite!


 

Quelques jours à Paris avec Ptit Bob. J’ai grosso modo mis les pieds sous la table puisque entre les invitations chez les copines puis les petites bouffes à l’extérieur je n’ai absolument rien fait pendant 4 jours. C’était super!

Dans la catégorie restau, nous avons testé sur les conseils de mon frère un table sur la place de la Nation : Prosper (7 ave du Trône dans le 11ème). Genre bistrot, on sent poindre des origines auvergnates. Le repas était très bon, servi rapidement et même si il a fallu attendre 5mn pour avoir une table, c’était exactement ce que le serveur avait pronostiqué comme durée d’attente.  Toutes les personnes dans ce restau étaient souriants et aimables ce qui ne gâche rien. Les prix sont corrects. Une balade dans Paris sous le soleil pour digérer c’est assez magique.

La table suivante était un restau dans le 13ème, asiatique bien sur et plutôt du coté Vietnam. Il s’appelle Thing Thing et il se trouve dans la rue Dunois. Les travers de porc au sel et au poivre sont à se rouler par terre. Les autres plats choisis par les habitués (donc je ne me souviens plus des noms) étaient également délicieux.


Par contre pour occuper mon loustic de 10 ans, nous avons attaqué les musées, Le Louvre (pour voir la Joconde et le département Egyptien). Le Palais de la découverte pour que poulette N°2 de ma copine Luolan puisse se faire dresser les cheveux sur la tête. Et enfin le Musée d’Orsay pour voir l’ours de Pompon puis quelques impressionnistes quand même. Quelques heures de lèche vitrine avec Luolan autour de Saint Sulpice et Sevres Babylone. Une découverte pour moi était les boutiques Muji, entre les accessoires plus sympas les uns que les autres et les fringues à des prix abordables (une chemise blanche genre liquette m’a bien tapé dans l’œil). Mais un des points forts de ce week end fût la balade en Velib sous le soleil.  Il faut bien dire que se promener en vélo un dimanche ensoleillé dans Paris c’est vraiment génial. Je suis devenue fan de ce système même si je n’utilise jamais son équivalent Aixois. Bref un séjour trop court comme d’hab mais I will be back!

 

De retour à Aix, les amandiers sont en fleurs et j’ai récupéré mes autres loustics en balade chez des copains. Lundi c’est la fin des vacances pour nous.

Cela faisait longtemps. Est-ce que vous avez une idée de ce que l’on fait cet après-midi?

Sur une idée originale de Marie Laure de Ô délices, il y a la poste gourmande. Le principe est d’envoyer une « carte postale gourmande » à une personne dont le nom a été tiré au sort par Marie Laure.

Alors chez moi est arrivé cette jolie carte en provenance de Limoges de la part de Angy des « Gourmandises d’Angy« . avec trois de ses recettes : une brioche, une tarte choco-nutella et du lemon curd.  Miam



Merci Angy de ta carte.


PS : la mienne est partie très tard mais elle est en route pour Madrid….. (pan sur les doigts)