Compost en appartement

Faire un compost en appartement c’est super facile. Il y a plusieurs solutions. Pour ceux qui ont un balcon ou une terrasse ou même pour ceux qui n’en ont pas.

J’avais lu sur le blog de Camille Labro qu’elle faisait son compost en appartement et même plus précisément dans son placard à balais! Elle parle (si j’ai bien compris) de ce genre de composteur :

Que l’on trouve chez City Worms ! Le prix indiqué (entre 79 et 99€) me paraissait un peu cher pour faire un test. Et n’ayant pas de placard à balais j’aurais du le mettre sur ma petite terrasse et je trouvais que cela prenait trop de place. Sans parler des lombrics pour lesquels je ne me sentais pas encore prête!

Ensuite je suis tombé sur le site de Semer à la folie ! Et bingo !

La solution qui me convenait. Du coup depuis le mois d’avril, j’ai mon composteur sur la terrasse. Composé d’un pot en plastique pour les plantes et deux soucoupes. L’une pour mettre en dessous et l’autre au dessus !

Compost en appartement

Mon composteur !!!

Comment démarrer le compost

Mettre un peu de terreau au fond, ajouter vos déchets ménager ou de vos pots de plantes. Recouvrir d’une fine couche de terreau et ainsi de suite.

Par la suite,  maintenir le compost humide en arrosant de temps en temps.  Mélanger régulièrement. Au début j’ajoutais un petit peu de terreau mais plus au bout de 2 mois.t

Que mettre dans son compost ?

Les règles et avis varient selon le type de compost que vous avez : jardin, lombricomposteur ou un tout simple comme moi !

Dans le cas des composts de jardins, à priori vous pouvez tout mettre, les peaux de bananes, les coquilles d’œufs, les produits animaliers (reste de viande ou de fromage) si vous n’avez pas peur des bestioles à 4 pattes qui viennent manger vos restes.

Dans le cas d’un lombricomposteur, il faut éviter les déchets issus de l’ail, oignons ou échalotes. Il parait que les vers n’aiment pas ça.

Dans le cas du mien, je mets les

  • déchets de la cuisine : épluchures diverses et variés,
  • le marc de café
  • les « déchets » de mes plantes en pots : feuilles et autres
  • je vide également la terre des pots ou les plantes ont mal finis !
  • les emballages en carton comme certaines boites d’œufs que je déchire en petits morceaux. En principe c’est marqué dessus quand ça peut passer au compost.

Ce que je ne mets pas :

  • ail oignon et échalotes : je n’ai pas de lombrics mais si jamais ils veulent venir, je ne veux pas les dissuader.
  • coquilles d’œufs : en principe comme cela ne se décompose pas c’est pour aérer le compost. Pas vraiment sur que ce soit nécessaire dans un si petit compost mais je veux bien votre avis la dessus!
  • Viande, fromage : les restes de produits animaliers ne risquent pas (trop) d’attirer des rats ou autres puis que je suis en étage mais je préfère éviter de prendre le risque. Par ailleurs si j’ai bien compris, ce sont ces déchets qui peuvent donner de mauvaises odeurs en décomposant.
  • peau d’agrumes et de bananes qui mettent trop de temps à se décomposer.
  • les feuilles de mes bambous ainsi que les petites branches. Il me semble que cela va mettre beaucoup de temps à décomposer donc j’évite.

Ce qu je pourrais faire : passer au mixer mes déchets pour que cela composte plus vite. Vous en pensez quoi ?

Depuis Avril, j’arrose de temps en temps, je remue bien et je continue d’ajouter des déchets. Au fond, j’ai du terreau, tout prêt. Je m’en sers pour rempoter des plantes ou ajouter dans les pots existants. Il s’échappe un liquide dans la soucoupe du dessous, je le récupère dans mon arrosoir. Je le dilue et j’arrose mes plantes avec régulièrement. Il parait que le thé  de compost est un très bon engrais.

Compost en appartement

Bref, j’ai du compost et de l’engrais à peu de frais et je suis ravie. Il m’en faudrait presque un deuxième pour faire un roulement. Un pour vider mes déchets et un avec le  compost déjà prêt. Mais je n’en suis pas encore là ! Et vous vous avez un composteur d’appartement si oui de quel type?

J’ai encore pleins de choses à apprendre sur les composteurs et si vous voulez échanger avec moi et d’autres sur le thème du développement durable, je serais aux journées portes ouvertes au Cookcoon. à partir de Dimanche

Ma Maison Humain responsable au Cookcoon le Dimanche 7/10 au Lundi 8/10 de 10h à 21h

9 rue Fromentin 75009 Paris

Plus d’info sur la page Facebook de l’événement 

Troc de plantes

Ce week end c’était troc de plantes. Cela fait 3 ans que je vais au troc de plantes organisé par MademoizelleZou et Les Galets Gris mais cela fait 10 ans qu’elles font ça avec des amies.

Le principe : un beau samedi après midi après le déjeuner on pointe sa fraise au lieu déterminé par avance, on amène des plants, des graines et des bricoles à grignoter.

Cette année, c’était dans le joli jardin des Galets Gris que tout le monde s’est réuni. J’y retrouve cet esprit du partage qui existe dans le monde des blogs culinaires. Non seulement ce sont des plantes qui sont partagés mais également tous les conseils autour des plantes, du jardinage en général. J’adore!  Les discussion ont quand même beaucoup tourné autour des limaces qui envahissent ce coin d’Île de France. Ce qui me dépasse totalement, les limaces doivent avoir du mal à monter sur ma petite terrasse et je croise les doigts pour que ça continue !

Il y a des vivaces, des fruits, des légumes, des graminées … même de jeunes arbres. Un régal. On a envie de tout prendre.

Troc de plantes

 

D’ailleurs comme d’habitude je suis arrivée en disant que je ne prenais rien et que je n’étais que là pour de plaisir de bavarder mais ….  je suis repartie avec des tomates, de la menthe citronnée (ça doit être bien pour le mojito je pense !) et des graines :

  • Des larmes de Job, le nom m’a tellement intriguée que je suis allée faire un tour sur le net…  Cela s’appelle aussi l’herbe à chapelet et on peut en faire des bijoux !
  • des graines de Plante à huitre
  • et je n’ai pas pu résister aux nigelles bleues qui m’enchantent.

Reste plus qu’à m’occuper de tout cela et attendre patiemment l’année prochaine pour y retourner.

Troc de plantes

Troc de plantes

Troc de plantes

Un grand merci à MademoizelleZou et les Galets Gris pour leur organisation sans faille le jour du troc mais également pour tout le boulot qu’elle font avant le troc pour faire pousser ces petits plantes.

 

PS Les Galets Gris c’est aussi un blog de déco Vent de Terre et surtout une boutique en ligne où elle nous vends ses merveilles chinées à droite et à gauche. Pour MademoizelleZou son blog  déco et jardin s’appelle Arrosoirs, pivoines et vielle tonnelle Vous y trouverez beaucoup de jolies photos de son jardin et de sa maison.

Pour les suivre sur Instagram :  MademoizelleZou  et Les Galets Gris 

Je vous tiens au courant pour le prochain Troc de plantes qui aura lieu en mai 2019

Et si vous aimez les jardins c’est le moment d’aller à Jardin Jardin, cela ouvre aujourd’hui 31/5 jusqu’au dimanche 3 juin. De  très jolies choses à voir. C’est au jardin des Tuileries

A la fin du mois d’août j’ai eu le plaisir de visiter près de Valence des producteurs d’ail et de semences d’ail de la Drôme.

Raphael Reboul Président de l’Association des producteurs de plants certifiés d’ail et d’échalote et Stéphane Boutarin qui est Président de l’Association des producteurs d’ail de la Drôme (APAD) nous tout appris sur l’ail de la Drôme.

Cet ail de la Drôme qui bénéficie d’une IGP (Indication Géographique Protégée), garantie de qualité, a pleins d’atouts pour la santé sans parler de son goût fabuleux.

Il se plante en pleine terre (mais également sur vos balcons) dans une terre par trop humide (ou alors ajouter du sable). Il a besoin de soleil. Selon les variétés et le climat il peut se planter à partir de l’automne jusqu’au printemps. On plante les caïeux (qui sont les bulbes secondaires), la pointe vers le haut et à environ de 10 cm de distance. Pour cela il faut utiliser des plants d’ail qui ont été certifiés et garants par le Soc, en ce cas on est surs d’avoir des aulx de qualité et indemnes de maladies.

Pour obtenir ces plants certifiés la culture est faite dans des tunnels qui protègent des insectes pendant 3 ans puis en pleins champ. Tous les plants présentant des défauts sont impitoyablement éliminés. Ce processus dure 6 ans. Ensuite les plants sont vendus avec une étiquette qui prouve la certification.

Un long processus pour arriver à planter ces petites choses et à les cultiver sans soucis mais qui en vaut la peine.

Les variétés d’ail IGP cultivés dans la Drôme sont : L’ail blanc et l’ail rose. En plus de ces variétés il existe une « nouvelle » variété qui s’appelle l’ail Eléphant. Les caïeux sont énormes 🙂

Ail de la Drome

 

Ensuite grâce à Fanny Boutarin et AilShake nous avons pu déguster de l’ail à toutes les sauces. De l’entrée au dessert!

  • Une tempura d’Ail éléphant et sa confiture d’ail

Ail de la Drome

Ail de la Drome

  • Salade verte et son sorbet basilic, coque de macaron à l’ail de la Drôme et vinaigrette à l’ail

Ail de la Drome

  • Filet de caille et ravioles pochés avec son ail violet confit. Pain à l’ail IGP de la Drôme

Ail de la Drome

  • Brownie à l’ail noir et glace à l’abricot

Ail de la Drome

 

L’ail noir étant une préparation longue de l’ail pour qu’il devienne tout noir avec un léger goût de réglisse! Mais AilShake se prépare à en faire ….

Ail de la Drome

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’ail de la Drôme :

Mes amis bloguers présents à cette journée ont publié de jolies recettes :

Les pickles d’ail au vin blanc 

L’ajo blanco

L’ail confit à l’huile d’olive

Houmous à l’ail noir

Pâte d’ail

Tarte tatin d’ail éléphant

Poulet à l’ail 

 

Pour ma part je me suis amusé à en mettre encore plus qu’avant, ce n’est pas peu dire! Mais  ça va venir bientôt.

jardinage

Le jardinage en appart est un concept relativement récent pour moi. Cela fait maintenant 9 ans que je suis Paris et que j’ai quitté mon beau jardin d’Aix en Provence, mon petit potager et mes grands chênes.

Du coup, j’ai des plantes aux fenêtres, essentiellement du lierre et des géraniums rouges. Curieusement après pas mal de test c’est la seule chose qui survit aux absences estivales même si au printemps il y a pleins de fleurs de type crocus ou narcisses qui font leur apparition d’année en année.

A  Noël les enfants m’ont offert un Lilo de Prêt à pousser ou comment faire pousser des choses en appartement sans se prendre la tête. Un système d’éclairage intégré, des graines dans des capsules et beaucoup d’eau. Et c’est miraculeux même quand on a pas les doigts verts. En quelques semaines j’avais mon thym, basilic et menthe qui poussaient merveilleusement bien.

Jardinage Lilo

Comme le Lilo prend peu de place, il est parfait pour être posé dans la cuisine sur le plan de travail mais vu le peu de plans de travail que j’ai préféré le mettre dans le salon. Au bout de 3 mois il est temps de replanter les plants dans des balconnières extérieures. Evidemment le basilic à l’époque (avril) n’a pas beaucoup aimé le changement. Mais maintenant (juillet) il a repris toute sa forme.

lilo

 

Les plants précédents ont été remplacés par des tournesols, des pétunias et du pourpier fleur.

lilo

Le deuxième effet bonus du Lilo est que cette lumière profite à toutes mes autres plantes que je pose à coté. Moi qui n’ai jamais réussi à garder un Poinsettia après Noël, cette année j’ai le plaisir de constater que mon petit Poinsettia se porte bien. De même pour le petit pot de bougainvillée que j’ai acheté comme on achète un joli bouquet de fleurs en se disant que cela va rester joli pendant une semaine. Finalement il est toujours aussi beau.

lilo

Et la lumière profite également à mon Lithops ou « plante caillou » ou même « pierre vivante » que j’ai découvert récemment. Je l’adore ma petite « plante caillou » qui à priori est de la famille des cactées

jardin

J’ai une seule chose à reprocher au Lilo, et c’est que la lumière est très blanche. J’ai essentiellement des lumières jaunes dans le salon. Cette lumière enlevait le coté chaleureux. Du coup je me suis servie de l’appli pour décaler les horaires de luminosité et le problème a été réglé 🙂

 

 

Une petite semaine à Stockholm en mai pour voir la famille, les copains et se balader comme toujours.

Du coup je vous ai ramené quelques photos.

La paradis sur terre, une petite île à 40km de Stockholm. Le cabanon de mon oncle et ma tante. Ici c’est la vue de la fenêtre de la cuisine. On a presque envie de se proposer pour la corvée de vaisselle.

Stockholm en mai

A Stockholm il y a de l’eau partout, il y a des bateaux et des mouettes. Le printemps était en train d’arriver et c’est la période où les bateaux commencent à quitter leur hivernage.

Stockholm en mai

 

Stockholm en mai

Stockholm en mai

Sinon dans Stockholm on peut se balader facilement à pied ou même prendre des bateaux pour passer d’une île à l’autre

Stockholm en mai

Stockholm en mai

Stockholm en mai

Quelques fois des ruelles de la vielle ville on aperçoit la mer….

Stockholm en mai

…quelques fois non

Stockholm en mai

La végétation est décalé par rapport à la France. Les feuilles étaient à peine sorties sur certains arbres. Les anémones de bois blanches annoncent le printemps

Stockholm en mai

Les jonquilles fleurissent quand les chevreuils leur laissent la paix (cela me fascine à chaque fois de voir ces animaux en ville, et j’en ai vu presque tous les jours).

Stockholm en mai

Les cabanons sont parfois de ce rouge de Falun que j’adore, comme ici sur l’île de Becksholm.

Stockholm en mai

Stockholm en mai

Il y a rarement des limites aux propriétés mais quand elles sont aussi jolies que ce mur, on leur pardonne

Stockholm en mai

Stockholm en mai

Evidemment pendant cette petite semaine j’ai également mangé, plusieurs pause café (fika) avec des bulle à la cardamome ou avec une variante aux amandes que je dois investiguer…

Stockholm en mai bulle

Stockholm en Mai Kardemumabulle

 

Table Basse

Envie de changer ma table basse! Une envie qui m’a pris comme ça.

En fait je voulais utiliser des caisses de vin que j’ai récupéré à droite et à gauche (Merci Maman et merci Monoprix 🙂 )

 

En fouillant sur Pinterest j’ai vu pleins de choses intéressantes mais pas tout à fait ce que je voulais. Alors je suis partie sur l’idée d’utiliser les caisses en tiroirs. Je voulais des roulettes et je suis partie faire un tour chez Castorama et au BHV (les deux enseignes les plus pratiques vu que je suis dans Paris intra muros!)

Pour le coup je voulais un beau bois donc j’ai regardé directement les planches en chêne. Chers ( 59€ pour des planches en 95x50cm) mais belles au BHV.  Après moult réflexions j’ai pris deux planches et une plus petite que j’ai fait couper pour les cotés. Le Monsieur qui était à la découpe m’a été de très bon conseil. Du coup au lieu de faire caisson avec les bords raccords, les planches verticales  sont un peu moins larges (53cm au lieu de 55) et je les ai fixés à 1cm du bord.

 

Pour les roulettes, je voulais qu’elles soient « libres » ou pas fixes si vous préferez. Encore une fois c’est pas donné. 27€ la roulette.

Alors le chêne si vous ne le saviez pas, c’est un bois dur! Ma perceuse en a pété un foret!

Table Basse

Après avoir monté tout cela, vient le moment de protéger cette merveille. Là aussi j’ai été très bien conseillé. Je ne voulais ni cirer ni vernir, mais protéger quand même. Alors cela a donné un « bouche pores » applique au chiffon et deux couches d’une « huile-cire ».

Table Basse

Et l’huile a été appliqué au pinceau.

Ne pas toucher pendant au minimum 12h et faire attention pendant quelques jours…

Ensuite cela se nettoie très facilement. Un petit coup d’éponge humide et tout va bien. L’effet est légèrement satiné.

Même boulot pour les caisses de vin, et puis là je voulais des poignées pour les tiroirs! J’ai finalement trouvé mon bonheur au BHV (encore!!!) des petites lanières de cuir. Avec des vis trop longues bien entendu et ma scie qui refuse de les couper. Finalement je me suis fait aider et voilà depuis hier soir c’est terminé. Ma table à moi faite avec mes petites mains.

Table Basse

 

Et puis tant qu’à faire et avoir un atelier à la maison, j’ai utilisé les autres caisses pour faire une étagère près de la table de la salle à manger pour y mettre les petits choses dont on a besoin à table! J’ai traité toutes les caisses, et ajouté deux fond de caisses comme portes.

étageres DIY

Vous remarquerez peut être les gamelles du chat 🙂

 

10 ans de blog

10 ans de blog ! 10 à bloguer avec bonheur, plaisir (et intermittence). 10 ans de recettes, de bricoles, de tranches de vie et de coups de coeur.

 

Il y un peu plus de 10 ans j’arrivais à Aix en Provence en provenance de Rouen où j’avais passé 6 ans formidables. Je quittais pleins d’amis mais j’allais m’en faire pleins de nouveaux.  Les premiers blogs de cuisine avaient commencé depuis 2 ans environ. Je faisais la découverte de ce monde virtuel mais tellement attachant. Chaque blog avait sa particularité et sa personnalité. Derrières ces blogs, des personnes avec une volonté de partage. Du coup, j’ai eu envie de me lancer (un peu poussé par Luolan!) et ce fut chose faite le 16 mai 2006 sous ce pseudo qui m’avait déjà tant servi sur les forums.

Ensuite la vie a continué son cours, un déménagement vers Paris en 2008. La vie familiale qui évolue mais le chat est toujours là!

Les pivoines de VéroJ’ai eu la chance de rencontrer beaucoup de ces personnes virtuelles et j’ai forgé de belles amitiés avec ces ces inconnus rencontrés en ligne.

Pas de nostalgie dans mes propos, juste un petit retour en arrière sur ces 10 ans.

Merci à vous tous d’avoir été là, pour me lire, me rencontrer, me faire rire et partager vos moments.  10 belles années et pourvu que cela dure!

 

Stockholm : un week end prolongé en cette fin de mois de mars quand les jours rallongent et que cela se voit, c’est un bonheur.

Une visite chez la famille à Stockholm et dans l’archipel le week end de Paques, un week end gourmand, affectueux et ensoleillé. Mais que demander de plus ?

Voici quelques photos de ce paradis sur terre, même si le printemps n’est pas encore arrivé et que la campagne est grise, la couleur est dans toutes les maisons. En Suède pour remplacer les fleurs qui ne sont pas encore arrivées on accroche des plumes colorés aux branches.

Stockholm

copyright http://blogg.svt.se/ebba/2011/04/lite-for-tidigt-va/

On trouve des branches déjà décoré sur les marchés ou bien on accroche soi même des plumes sur des branches du jardin.

En même temps les perce neige pointent quand même le bout de leur nez qu’il y ait de la neige où pas!

snodroppar Stockholm

Et certains préfèrent de jolies plumes peu colorés pour décorer leur porte!

Stockholm

Nous avons filé directement dans le cabanon (stuga) de mon oncle et ma tante pour fêter Pâques. Harengs et saumon avec aquavit et bière était au menu comme d’hab! A pâques on décore les oeufs mais dans ma famille on le fait avec des feutres à table avant de manger .

Stockholm

Stockholm

On a bien rigolé et vous remarquerez qu’il faisait un temps magnifique. Nous en avons profité pour manger dehors!

Le cabanon est situé sur une île à 40km de Stockholm vers l’est. Près de Stavsnäs d’où partent beaucoup de bateaux pour les îles et entre autres l’île de Sandhamn. Si vous avez lu les les polars de Viveka Sten, ils se passent tous à Sandhamn!

La vue de la cuisine du cabanon reste pour moi exceptionnelle.

Stockholm

La mer au fond des bois. J’adore. Quand on va se baigner sur les rochers, après 5mn de marche on arrive là :Stockholm

Et puis sur le rocher d’où on saute dans l’eau quand on est courageux!

Stockholm

 

Vu qu’il y avait encore de la glace dans certains coins je peux vous garantir que nous nous sommes pas baignés.

Ensuite notre balade nous a amenés dans le bois au bord d’une plage et là nous avons la confirmation qu’il ne faisait pas bon se baigner!

Stockholm

J’adore les petites maisons qui donnent sur cette plage!

Stockholm

Le long de la balade il y avait d’autres jolis maison! Quand je gagnerai au Loto je m’en achèterais une 🙂

Stockholm

Stockholm

La cabanon "chambre d'amis"

La cabanon « chambre d’amis »

 

Voilà pour les deux premiers jours dans l’archipel, mon paradis à moi! La suite c’est Stockholm.

Stockholm en mars

La suite de notre périple de Stockholm en mars s’est déroulé dans la capitale elle même. Là encore nous avons bien mangé, et nous avons marché des kilomètres.

Cela étant dit Stockholm n’est pas très grand et cela vaut la peine de marcher pour apprécier. Nous avons été faire un tour au musée Photographique (Fotografiska) situé sur Södermalm, avec de très belles expos. Deux d’entre elles ont particulièrement attiré mon attention. la première de Erik Johansson : « Imagine : create reality ». Elle était programmé jusqu’au 10 avril…

Stockholm en mars

Erik Johansson Imagine

Stockholm en mars

Erik Johansson Imagine

 

Ces photos sont des copies d’écran du site du musée!

La deuxième expo s’appelle Ikoner et les créateurs expliquent  « Nous croyons en le droit de chacun de trouver et prendre sa place dans la société ».

La vidéo est en Suédois mais les images montrent bien l’idée que chacun peut être beau, de faire un lien entre l’histoire, les contes de fées ou autres personnages reconnaissables. Cette exposition comprend 21 portraits intitulés la Diva, la star de cinéma, le super héro, la sainte, les amoureux, le roi, la première ministre…. Je vous mets juste un exemple mais allez regarder ces portraits. Ils sont magnifiques. Cette expo a démarré le 21 mars lors de la journée de Downs (21 pour le chromosome 21) et continue jusqu’au 5 juin.

Stockholm en mars

 

Sinon Stockholm quand il fait beau c’est le paradis! Et d’ailleurs les gens se précipitent dehors pour prendre un brin de soleil. Les terrasses des cafés sont bondés et les parcs aussi.

Soleil a stockholm

A Gamla Stan (vieille ville) on trouve de jolies ruelles et de magnifiques portesStockholm porte

Stockholm porte

Stockholm Gamla Stan

Stockholm Gamla Stan

Une de mes vues préférées de Stockholm même si les grues ne sont pas du plus joli effet!

Dans une boutique j’ai eu le plaisir de voir cette déco, vous comprendrez qu’elle ai attiré mon oeil :

Stockholm pivoine

 

Et si je retournais à Stockholm cet été…..

Paris je t'aime

Paris je t’aime et encore plus ces derniers temps.

Je suis d’une tristesse infinie quand je pense aux événements de ces derniers jours et à tous ceux qui ont perdu un proche. Ces attaques sur Paris, sur les Parisiens et sur tous les Français me serrent le cœur.  J’ai peur pour ma famille et mes amis. Mais la vie continue et il va falloir surmonter cette peur.

Dans mes balades dans Paris j’ai emmagasiné beaucoup de photos de Paris. En voici quelques unes.

Paris je t'aime

Paris je t'aime

Paris je t'aime

 

Paris je t'aime

Paris je t'aime

Paris je t'aime

Paris je t'aime

Paris je t'aime

Paris je t'aime

Paris je t'aime

Paris je t'aime

Paris je t'aime

Paris je t'aime

Paris je t'aime

Paris je t'aime

La soupe Jota est ce que l’on appelle une soupe repas, un plat unique qui permet de se donner chaud et tenir le coup pendant le boulot toute l’après midi.

Nous avons goûté à cette soupe à la ferme auberge Fagganeli (site en Italien et en  Slovène) dans la ville de Miren relativement près de la frontière Italienne. Il font pleins de produits dérivés du cochon, des jambons, des saucissons, leur propre vin et leur pain. Nous avons été accueilli par Margerita qui ouvre l’auberge les week ends ou bien à la demande.

Après la charcuterie de l’entrée avec un peu de fromage de Tolminc bien sur, nous avons attaqué cette soupe Jota odorante et délicieuse accompagnée de saucisses maison. Le dessert était à base de pommes, c’était délicieux mais Margerita n’a pas voulu nous donner sa recette 😉 Le tout accompagné de vins rouge et blanc maison et le jus de pommes d’un voisin.

Soupe Jota

Soupe Jota

 

Soupe Jota

 

Pour ma part j’ai voulu faire cette soupe pour le dîner, donc j’ai mis moins de viande et pas de haricots. J’ai également pas servi de saucisses avec. Bref, j’ai pas mal changé la recette Je vous mets ma version d’abord puis la recette de Margerita après.

Ingrédients pour 5 personnes

  • 400gr de choucroute cuite
  • 500gr de pommes de terre à purée
  • 200gr de lard coupé en lardons
  • 150gr de jarret cuit

 

Eplucher les pommes de terre et les couper grossièrement en morceaux de taille équivalente. Mettre les pommes de terre dans une casserole  d’eau froide qui recouvre juste les pommes de terre. Ajouter dans la casserole les lardons et le jarret coupé en morceaux. Laisser cure jusqu’à ce que les pommes de terre soient bien cuites (environ 20 à 25mn). La pomme de terre doit facilement s’écraser sous une fourchette.

Pendant ce temps mettre la choucroute à chauffer doucement dans une autre casserole. Comme je l’ai prise déjà cuite, il n’est pas nécessaire de la faire cuire.

Quand les pommes de terre sont cuites, Ne pas les égoutter mais les prendre avec un écumoire et dans un bol les écraser ou bien avec une fourchette ou bien un écrase-pommes de terre. Les ajouter à la choucroute. Avec l’écumoire récupérer tous les lardons et bouts de viande et les ajouter au mélange choucroute/pommes de terre. Ensuite ajouter l’eau de cuisson des pommes de terre. Mais juste ce qu’il faut pour avoir une consistance un peu épaisse.

 

Servir chaud avec du pain.

Soupe Jota

 

Pour ma part je n’ai pas salé car j’avais choisi du lard salé dés le départ. Le poivre peut être ajouté au moment du service. Comme ma famille aime bien la choucroute, cela a plu à tout le monde. A refaire

Recette de Margerita  pour 8 personnes :

  • 500gr de choucroute crue
  • 1kg de pommes de terre
  • entre 300gr et 500gr de pancetta coupé en petits morceaux
  • entre 300gr et 500gr de travers de porcs fumés sdésossés et coupés en petits morceaux
  • 500gr de haricots blancs cuits
  • 1 cuillère à soupe d’huile
  • 2 cuillères à soupe de farine

 

Faire cuire séparément la choucroute et les pommes de terre épluchés . Ajouter aux pommes de terre la pancetta et la viande des travers. Quand les pommes de terre sont cuites les écraser et les ajouter au chou. Ajouter la viande cuite.

Dans une casserole à part faire un roux avec de l’huile et de la farine et diluer avec l’eau de cuisson des pommes de terre. Ajouter au mélange chou – pommes de terre et viande. Ajouter les haricots blancs cuits et servir.

Servir très chaud avec des saucisses à coté.

 

Les saucisses que nous avons mangés n’était pas fumés, je pense que ce qui s’en rapproche le plus ce sont les saucisses de Toulouse.

 

Comme toutes les recettes de famille, chacun a sa version. Celle ci est celle de Margerita retranscrite après traduction. Cela reste assez difficile 🙂

Du coup je suis allé regardé sur le web et j’ai trouvé cette recette qui me plait bien aussi : http://www.ambafrance-si.org/Recette-du-mois-Jota-soupe-repas et là ils utilisent du porc fumé! Je pense que je vais la refaire avec de la Montbeliard un de ces jours….

Et l’orthographe de la soupe Jota change selon les gens, les pays et les envies : Jota, Yota et même Iota….. au cas ou vous chercheriez des variantes

Ferme Fagganelli :

Soupe Jota

Soupe Jota

Soupe Jota

Soupe Jota

Miscellanées de Slovénie

Quelques paysages de Slovénie. Un beau voyage de 5 jours à l’ouest de la Slovénie à la découverte de ce magnifique pays à travers sa gastronomie, ses paysages et son histoire.

Voici les paysages qui valent le coup d’œil. Un très beau pays et encore je n’ai absolument pas tout vu.

Tout d’abord, avant de partir il a fallu que je regarde exactement où est la Slovénie ou plutôt la République de Slovénie. C’est petit bout en vert foncé.

Paysages de Slovénie

Wikipédia

 

Dans les Balkans, avec l’Italie à l’ouest, l’Autriche au Nord, la Hongrie à l’ouest et la Croatie au sud.  Un pays relativement petit de 100km de haut et 200km de large. Les Alpes Juliennes au Nord et un accés à la mer sous Trieste en Italie. Voilà pour la géographie.

 

Paysages de Slovénie

Cliquer sur la carte pour l’agrandir

Coté histoire la Slovénie existe en tant que tel depuis 1991 date de la séparation de la Yougoslavie. Elle est membre de la communauté Européenne depuis mai 2004 et de la zone Euro et Schengen en 2007. Donc chouette pas de frontières à passer en venant d’Italie et des euros que l’on peut dépenser facilement 🙂 En fait une histoire bien plus compliqué que cette petite phase d’introduction. Des frontières qui ont bougé fréquemment à l’est avec l’Italie et dans d’autres coins et une histoire assez mouvementé pendant les dernières Guerres mondiales.

La capitale de la Slovenie est Ljubljana que nous n’avons pas visité! En tout la Slovénie compte 2.2 millions d’habitants

La langue parlé est le Slovene, relativement proche des autres langues des pays Slaves parait-il, mais franchement impossible à comprendre pour moi.

Pour les paysages, nous avons vu des lacs, des rivières vertes , des montagnes et des collines.

D’abord les collines de Movia  dans la région de Brda (se prononce Breda) qui veut dire collines. Nous ne sommes pas loin de la mer, il y a de la vigne et des oliviers partout

 

Paysages de Slovénie

La nuit va tomber sur les collines où se sont passés des batailles pendant la première guerre mondiale à Sabotin

Paysages de Slovénie

 

La ville de Šmartno (Saint Martin)

Paysages de Slovénie

 

Paysages de Slovénie

 

Paysages de Slovénie

Paysages de Slovénie

Le matin au réveil à Kobarid

Paysages de Slovénie

L’ours de Slovénie ou bien le gardien de la maison

Paysages de Slovénie

 

La Soca tyrès belle mais pas très emeraude ce jour là pour cause de pluie

Paysages de Slovénie

A Vipava le soleil allait se coucher, j’adore ces nuages accrochés sur les collines

Paysages de Slovénie

Paysages de Slovénie

Puis arrivé à Bled, une ville au bord d’un lac du même nom. Avec le téléphone on peut faire des vues panoramiques… A droite l’église, le château au dessus et tout à gauche une île avec une église dessus. Tout ça vu du Grand Hotel Toplice de Bled

Paysages de Slovénie

 

Paysages de Slovénie

Paysages de Slovénie

Paysages de Slovénie

Paysages de Slovénie

 

L’île de Bled (la seule île du pays) et ses gondoles

Paysages de Slovénie

 

Paysages de Slovénie

 

Dans la campagne on croise ces constructions pour faire sécher le foin avant de le mettre en ballot

Paysages de Slovénie

Paysages de Slovénie

L’automne n’est pas encore tout à fait là à Radovljica

Paysages de Slovénie

Les maisons sont souvent rénovés mais les fresques murales sont apparentes

Paysages de Slovénie

Paysages de Slovénie

 

Paysages de Slovénie

Nous sommes allées voir le lac de Bohinjska et la chute d’eau qui alimente ce lac! Une belle montée de 500 et quelques marches dans la forêt. Evidemment plus on montait moins il y avait du soleil mais le bruit était impressionnant.

Paysages de Slovénie

 

Paysages de Slovénie

Cette photo du lac a été prise à de la station de ski de Vogel. On y accède par une cabine de téléphérique. Je déteste ça mais c’était rapide. Et Anne a pris la photo puisque je ne voulais pas m’approcher du bord!

Paysages de Slovénie

Et enfin les pieds sur terre la vue du lac d’en bas…..

Paysages de Slovénie

Vous avez peut remarqué que l’eau est en général bleue/verte. La roche habituelle dans cette région est le calcaire et j’ai cru comprendre que bleu sur blanc cela donnait ces eaux limpides et magnifiques. Il n’y a aucun filtre sur cette photo de la Soca!

Paysages de Slovénie

Voilà c’est tout pour les photos de paysages! J’ai trouvé cela très beau et encore nous n’en avons vu qu’une petite partie. Mais ce sera peut être pour une prochaine fois.

Pour en savoir plus sur la Slovénie il y a le portail Wikipédia, le portail touristique de la Slovénie  et le site Slovénie secrete 

 

En Slovénie, à Bled très exactement, ils font un gâteau à la crème qui s’appelle en anglais Bled Cream cake ou en Slovène kremšnita ce qui pourrait se traduire par tranche de crème.

C’est la spécialité de Bled cette ville posé au bord d’un lac magnifique. Elle a été inventé par un chef local Ištvan Lukačević en 1953 dans le restaurant du Park hôtel. Chaque année 500.000 de ces gâteaux sont produits à Bled.

L’histoire local veut que manger un de ces gâteaux équivaut à faire un tour du lac de Bled à pied. Pas trop terrible à faire quand même, le lac fait 6km. Nous avons donc mangé ce gâteau au Grand Hotel Toplice de Bled mais nous n’avons pas fait le tour du lac 🙂 juste une balade en gondole. Franchement je me suis régalée et du coup je vous propose la recette originale.

 

Ingrédients 

  • 300 gr de pâte feuilleté
  • 200 ml de crème fouetté
  • 3 œufs
  • 120gr de sucre
  • 1/2 paquet de sucre vanillée
  • 550ml de lait entier
  • 75gr de farine
  • 1 cuillère à soupe de rhum
  • 50gr de sucre glace

Séparer les jaune d’œufs des blancs. Monter les blancs avec la moitié du sucre et le sucre vanillée. Quand les blancs sont mousseux (mais pas encore fermes), verser 50ml de  lait et la farine en les ajoutant petit à petit chacun son tour tout en mélangeant.

Faire bouillir le reste du lait, et le laisser refroidir un peu. Ajouter un peu de ce lait au jaunes d’œufs puis incorporer les jaunes d’œufs dans la casserole de lait tiède en remuant constamment à feu doux pour obtenir une crème ferme.

Continuer de monter le mélange de blancs d’œufs jusqu’à ce qu’ils soient fermes. Puis les incorporer dans le mélange lait et œufs qui doit être très chaud à l’aide d’une spatule en faisant des mouvements de bas vers le haut.

Ajouter le rhum et continuer de mélanger. Réserver et laisser refroidir.

Étaler la pâte feuilleté en deux plaques rectangulaires et les faire cuire au four à 180° pendant environ 10mn pour qu’elles aient pris de la couleur mais pas trop. Sortir les plaques du four et laisser refroidir.

Quand la pâte feuilleté est à température ambiante, Prendre une première plaque et la poser sur un plat suffisamment grand. Etaler par dessus la crème aux oeufs en une couche assez épaisse : environ 4 cm. Ajouter par dessus une couche de crème chantilly, environ 2cm puis couvrir avec la deuxième plaque de pâte feuilleté. Mettre au congélateur pendant environ 1 heure puis couper en carrés de 7cmx7cm et saupoudrer de sucre glace.

Bon appétit et n’oubliez pas de faire le tour du lac après …..

 

Slovenie Bled

Kronans kaka

Le Kronans Kaka se traduit par gâteau de la couronne. C’est un gâteau sucré avec de la pomme de terre et des amandes.

 

C’est un gâteau que me faisait ma grand-mère et que aujourd’hui ma mère nous fait régulièrement. Les enfants adorent. Du coup j’ai emprunté à ma mère son livre : Enkel Fest Mat & form (La plats de fête et la service facile). Dans son livre il y a même les papiers qu’elle a découpé pour faire les dessins au sucre de glace… J’adore.

Du coup je n’avais jamais essayé de le faire moi même mais comme cet après midi je vais le faire à La Grande Epicerie dans le cadre de Bac Sucré, j’ai testé une version avec des minis gâteaux (j’aime bien les minis gâteaux…..) pour une cuisson rapide et un partage facile.

Ingrédients :

  • 100gr de beurre
  • 250gr de sucre en poudre
  • 4 oeufs
  • 150gr d’amandes en poudre
  • 200gr de pommes de terre cuites

Pour la crème au citron :

  • 2 jaunes d’œufs
  • 2 c. à s. de sucre
  • Le jus et le zeste d’un demi-citron
  • 20 cl de crème fleurette

Faire chauffer le four à 175 degréesMélanger le sucre et le beurre pour le faire blanchir. A jouter un jaune d’oeufs à la fois en ménageant. Ensuite on ajoute la poudre d’amandes et les pommes de terre écrasés. Monter les blancs d’oeufs en neige ferme et les ajouter délicatement au mélange précédent.

Mettre le mélange dans un moule beurré ou bien dans les empreintes d’un moule en silicone.

Mettre au four pour 50mn si vous utilisez un grand moule et entre 15 à 20 mn si vous utilisez des empreintes plus petites. Laisser refroidir avant de faire des dessins dessus avec du sucre glace.

Ou bien servez le avec une chantilly au citron…

Mélanger les jaunes d’oeufs avec le zeste de citron et le sucre pour faire blanchir le mélange. Faire monter la crème en chantilly et l’incorporer dans le ménage précédent délicatement. Servir avec le gâteau!

 

Pour la photo ci-dessous, il a fallu que je me précipite. J’ai sorti les gâteaux du four, je me suis retourné et les enfants sont passés par là. Pas le temps de faire une chantilly et juste 3 malheureux gâteaux qui restaient….

Kronans kaka

 

Avec cette mode du sans (sans sucre, sans gluten, sans je ne sais quoi) pour une fois j’ai fais un gâteau sans gluten… Cela ne se reproduira pas très souvent je pense….

 

Donc rendez vous cette après midi de 16h à 18h pour faire des Suédoiseries à La Grande Epicerie, au 1er étage Espace La Cornue.

Pivoine

Les Avengers en Pivoines! Alors là j’en suis estomaqué, on a rhabillé les Avengers avec le motif des pivoines…

Une actrice chinoise Zhang Xinyu est apparu à Cannes dans une robe avec le tissus traditionnel Chinois que j’aime tant.

J’adore et je trouve cette robe  absolument magnifique, mais je ne suis pas sure que je pourrais la porter…

Pour une raison ou une autre d’après China Daily cela aurait enflammé Twitter et certaines personnes aurait dit que ce motif chinois allait envahir le monde 🙂

Du coup, certains internautes ont rhabillé les Avengers…..

Avengers en Pivoines

Thor et sa cape magnifique!

Avengers en Pivoines

Pas sure que cela lui aille si bien que ça à Hulk!

Avengers en Pivoines

Par contre je trouve que Captain America cela lui donne un genre sympa!

 

Avengers en Pivoines

Black Widow est très « pivoinesque »

Avengers en Pivoines

Hawkeye le bleu et le rouge lui vont bien!

Avengers en Pivoines

Vision, cela lui va moins bien au teint.

Avengers en Pivoines

La petite touche matelassé et le biais vert pour Quicksilver

Avengers en Pivoines

Même en Pivoines elle fait un peu grunge la Miss Scarlett Witch

Merci à Miss Bobette d’avoir répéré ça. Autant vous dire que j’adore cette idée.

Les photos ont étés trouvés sur ce site : http://slide.news.sina.com.cn

köttbulle

Les Köttbulle ou boulettes de viande suédoises sont traditionnellement un plat d’enfants. C’est ce que mangent les enfants Suédois à la cantine.

Ce que l’on trouve chez Ikea au self ou bien dans la boutique. En fait comme toutes les boulettes c’est un plat facile à faire, servi habituellement avec de la purée de pommes de terre, de la confiture d’airelles, une sauce brune que je préfère éviter et un verre de lait (ou de bière pour les plus grands).

 

Miss Bobette m’a fait remarquer que malgré que j’en parle sur mon blog à l’occasion d’un tournage pour Cuisine TV avec Sarah Lelouch je n’ai jamais mis le recette…

Alors voilà…

Ingrédients :

  • 600gr de viande haché (ou bien 400gr et 200gr de chair à saucisses)
  • 1 dl (environ 100g) de chapelure
  • 200ml de lait
  • 1 jaune d’oeuf
  • Sel
  • Poivre
  • 2 oignons hachés
  • 1 cuillère à soupe d’huile

Mélanger la chapelure avec le lait pour la faire gonfler. Écraser la viande dans un saladier avec une fourchette, ajouter les oignons hachés, la chapelure mélangé au lait et le jaune d’œuf.

Avec une cuillère à soupe prendre un peu du mélange et former des boulettes.

Mettre de l’huile à  chauffer dans une poêle et faire cuire les boulettes pendant 8 à 10mn. D’abord à feu fort pour les faire griller puis à feu doux. Remuer la poele de temps en temps pour les faire rouler.

Servir avec une purée de pommes de terre et de la confiture d’airelles. Pour notre part, c’est souvent du lait que nous buvons avec ou bien de la bière.

kottbulle

 

Mais pas de confiture d’airelles sur cette photo, totalement oublié d’en acheter chez Ikea lorsque nous y étions.