A la fin du mois d’août j’ai eu le plaisir de visiter près de Valence des producteurs d’ail et de semences d’ail de la Drôme.

Raphael Reboul Président de l’Association des producteurs de plants certifiés d’ail et d’échalote et Stéphane Boutarin qui est Président de l’Association des producteurs d’ail de la Drôme (APAD) nous tout appris sur l’ail de la Drôme.

Cet ail de la Drôme qui bénéficie d’une IGP (Indication Géographique Protégée), garantie de qualité, a pleins d’atouts pour la santé sans parler de son goût fabuleux.

Il se plante en pleine terre (mais également sur vos balcons) dans une terre par trop humide (ou alors ajouter du sable). Il a besoin de soleil. Selon les variétés et le climat il peut se planter à partir de l’automne jusqu’au printemps. On plante les caïeux (qui sont les bulbes secondaires), la pointe vers le haut et à environ de 10 cm de distance. Pour cela il faut utiliser des plants d’ail qui ont été certifiés et garants par le Soc, en ce cas on est surs d’avoir des aulx de qualité et indemnes de maladies.

Pour obtenir ces plants certifiés la culture est faite dans des tunnels qui protègent des insectes pendant 3 ans puis en pleins champ. Tous les plants présentant des défauts sont impitoyablement éliminés. Ce processus dure 6 ans. Ensuite les plants sont vendus avec une étiquette qui prouve la certification.

Un long processus pour arriver à planter ces petites choses et à les cultiver sans soucis mais qui en vaut la peine.

Les variétés d’ail IGP cultivés dans la Drôme sont : L’ail blanc et l’ail rose. En plus de ces variétés il existe une « nouvelle » variété qui s’appelle l’ail Eléphant. Les caïeux sont énormes 🙂

Ail de la Drome

 

Ensuite grâce à Fanny Boutarin et AilShake nous avons pu déguster de l’ail à toutes les sauces. De l’entrée au dessert!

  • Une tempura d’Ail éléphant et sa confiture d’ail

Ail de la Drome

Ail de la Drome

  • Salade verte et son sorbet basilic, coque de macaron à l’ail de la Drôme et vinaigrette à l’ail

Ail de la Drome

  • Filet de caille et ravioles pochés avec son ail violet confit. Pain à l’ail IGP de la Drôme

Ail de la Drome

  • Brownie à l’ail noir et glace à l’abricot

Ail de la Drome

 

L’ail noir étant une préparation longue de l’ail pour qu’il devienne tout noir avec un léger goût de réglisse! Mais AilShake se prépare à en faire ….

Ail de la Drome

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’ail de la Drôme :

Mes amis bloguers présents à cette journée ont publié de jolies recettes :

Les pickles d’ail au vin blanc 

L’ajo blanco

L’ail confit à l’huile d’olive

Houmous à l’ail noir

Pâte d’ail

Tarte tatin d’ail éléphant

Poulet à l’ail 

 

Pour ma part je me suis amusé à en mettre encore plus qu’avant, ce n’est pas peu dire! Mais  ça va venir bientôt.

Une petite semaine à Stockholm en mai pour voir la famille, les copains et se balader comme toujours.

Du coup je vous ai ramené quelques photos.

La paradis sur terre, une petite île à 40km de Stockholm. Le cabanon de mon oncle et ma tante. Ici c’est la vue de la fenêtre de la cuisine. On a presque envie de se proposer pour la corvée de vaisselle.

Stockholm en mai

A Stockholm il y a de l’eau partout, il y a des bateaux et des mouettes. Le printemps était en train d’arriver et c’est la période où les bateaux commencent à quitter leur hivernage.

Stockholm en mai

 

Stockholm en mai

Stockholm en mai

Sinon dans Stockholm on peut se balader facilement à pied ou même prendre des bateaux pour passer d’une île à l’autre

Stockholm en mai

Stockholm en mai

Stockholm en mai

Quelques fois des ruelles de la vielle ville on aperçoit la mer….

Stockholm en mai

…quelques fois non

Stockholm en mai

La végétation est décalé par rapport à la France. Les feuilles étaient à peine sorties sur certains arbres. Les anémones de bois blanches annoncent le printemps

Stockholm en mai

Les jonquilles fleurissent quand les chevreuils leur laissent la paix (cela me fascine à chaque fois de voir ces animaux en ville, et j’en ai vu presque tous les jours).

Stockholm en mai

Les cabanons sont parfois de ce rouge de Falun que j’adore, comme ici sur l’île de Becksholm.

Stockholm en mai

Stockholm en mai

Il y a rarement des limites aux propriétés mais quand elles sont aussi jolies que ce mur, on leur pardonne

Stockholm en mai

Stockholm en mai

Evidemment pendant cette petite semaine j’ai également mangé, plusieurs pause café (fika) avec des bulle à la cardamome ou avec une variante aux amandes que je dois investiguer…

Stockholm en mai bulle

Stockholm en Mai Kardemumabulle

 

Stockholm : un week end prolongé en cette fin de mois de mars quand les jours rallongent et que cela se voit, c’est un bonheur.

Une visite chez la famille à Stockholm et dans l’archipel le week end de Paques, un week end gourmand, affectueux et ensoleillé. Mais que demander de plus ?

Voici quelques photos de ce paradis sur terre, même si le printemps n’est pas encore arrivé et que la campagne est grise, la couleur est dans toutes les maisons. En Suède pour remplacer les fleurs qui ne sont pas encore arrivées on accroche des plumes colorés aux branches.

Stockholm

copyright http://blogg.svt.se/ebba/2011/04/lite-for-tidigt-va/

On trouve des branches déjà décoré sur les marchés ou bien on accroche soi même des plumes sur des branches du jardin.

En même temps les perce neige pointent quand même le bout de leur nez qu’il y ait de la neige où pas!

snodroppar Stockholm

Et certains préfèrent de jolies plumes peu colorés pour décorer leur porte!

Stockholm

Nous avons filé directement dans le cabanon (stuga) de mon oncle et ma tante pour fêter Pâques. Harengs et saumon avec aquavit et bière était au menu comme d’hab! A pâques on décore les oeufs mais dans ma famille on le fait avec des feutres à table avant de manger .

Stockholm

Stockholm

On a bien rigolé et vous remarquerez qu’il faisait un temps magnifique. Nous en avons profité pour manger dehors!

Le cabanon est situé sur une île à 40km de Stockholm vers l’est. Près de Stavsnäs d’où partent beaucoup de bateaux pour les îles et entre autres l’île de Sandhamn. Si vous avez lu les les polars de Viveka Sten, ils se passent tous à Sandhamn!

La vue de la cuisine du cabanon reste pour moi exceptionnelle.

Stockholm

La mer au fond des bois. J’adore. Quand on va se baigner sur les rochers, après 5mn de marche on arrive là :Stockholm

Et puis sur le rocher d’où on saute dans l’eau quand on est courageux!

Stockholm

 

Vu qu’il y avait encore de la glace dans certains coins je peux vous garantir que nous nous sommes pas baignés.

Ensuite notre balade nous a amenés dans le bois au bord d’une plage et là nous avons la confirmation qu’il ne faisait pas bon se baigner!

Stockholm

J’adore les petites maisons qui donnent sur cette plage!

Stockholm

Le long de la balade il y avait d’autres jolis maison! Quand je gagnerai au Loto je m’en achèterais une 🙂

Stockholm

Stockholm

La cabanon "chambre d'amis"

La cabanon « chambre d’amis »

 

Voilà pour les deux premiers jours dans l’archipel, mon paradis à moi! La suite c’est Stockholm.

Stockholm en mars

La suite de notre périple de Stockholm en mars s’est déroulé dans la capitale elle même. Là encore nous avons bien mangé, et nous avons marché des kilomètres.

Cela étant dit Stockholm n’est pas très grand et cela vaut la peine de marcher pour apprécier. Nous avons été faire un tour au musée Photographique (Fotografiska) situé sur Södermalm, avec de très belles expos. Deux d’entre elles ont particulièrement attiré mon attention. la première de Erik Johansson : « Imagine : create reality ». Elle était programmé jusqu’au 10 avril…

Stockholm en mars

Erik Johansson Imagine

Stockholm en mars

Erik Johansson Imagine

 

Ces photos sont des copies d’écran du site du musée!

La deuxième expo s’appelle Ikoner et les créateurs expliquent  « Nous croyons en le droit de chacun de trouver et prendre sa place dans la société ».

La vidéo est en Suédois mais les images montrent bien l’idée que chacun peut être beau, de faire un lien entre l’histoire, les contes de fées ou autres personnages reconnaissables. Cette exposition comprend 21 portraits intitulés la Diva, la star de cinéma, le super héro, la sainte, les amoureux, le roi, la première ministre…. Je vous mets juste un exemple mais allez regarder ces portraits. Ils sont magnifiques. Cette expo a démarré le 21 mars lors de la journée de Downs (21 pour le chromosome 21) et continue jusqu’au 5 juin.

Stockholm en mars

 

Sinon Stockholm quand il fait beau c’est le paradis! Et d’ailleurs les gens se précipitent dehors pour prendre un brin de soleil. Les terrasses des cafés sont bondés et les parcs aussi.

Soleil a stockholm

A Gamla Stan (vieille ville) on trouve de jolies ruelles et de magnifiques portesStockholm porte

Stockholm porte

Stockholm Gamla Stan

Stockholm Gamla Stan

Une de mes vues préférées de Stockholm même si les grues ne sont pas du plus joli effet!

Dans une boutique j’ai eu le plaisir de voir cette déco, vous comprendrez qu’elle ai attiré mon oeil :

Stockholm pivoine

 

Et si je retournais à Stockholm cet été…..

Paris je t'aime

Paris je t’aime et encore plus ces derniers temps.

Je suis d’une tristesse infinie quand je pense aux événements de ces derniers jours et à tous ceux qui ont perdu un proche. Ces attaques sur Paris, sur les Parisiens et sur tous les Français me serrent le cœur.  J’ai peur pour ma famille et mes amis. Mais la vie continue et il va falloir surmonter cette peur.

Dans mes balades dans Paris j’ai emmagasiné beaucoup de photos de Paris. En voici quelques unes.

Paris je t'aime

Paris je t'aime

Paris je t'aime

 

Paris je t'aime

Paris je t'aime

Paris je t'aime

Paris je t'aime

Paris je t'aime

Paris je t'aime

Paris je t'aime

Paris je t'aime

Paris je t'aime

Paris je t'aime

Paris je t'aime

Paris je t'aime

La soupe Jota est ce que l’on appelle une soupe repas, un plat unique qui permet de se donner chaud et tenir le coup pendant le boulot toute l’après midi.

Nous avons goûté à cette soupe à la ferme auberge Fagganeli (site en Italien et en  Slovène) dans la ville de Miren relativement près de la frontière Italienne. Il font pleins de produits dérivés du cochon, des jambons, des saucissons, leur propre vin et leur pain. Nous avons été accueilli par Margerita qui ouvre l’auberge les week ends ou bien à la demande.

Après la charcuterie de l’entrée avec un peu de fromage de Tolminc bien sur, nous avons attaqué cette soupe Jota odorante et délicieuse accompagnée de saucisses maison. Le dessert était à base de pommes, c’était délicieux mais Margerita n’a pas voulu nous donner sa recette 😉 Le tout accompagné de vins rouge et blanc maison et le jus de pommes d’un voisin.

Soupe Jota

Soupe Jota

 

Soupe Jota

 

Pour ma part j’ai voulu faire cette soupe pour le dîner, donc j’ai mis moins de viande et pas de haricots. J’ai également pas servi de saucisses avec. Bref, j’ai pas mal changé la recette Je vous mets ma version d’abord puis la recette de Margerita après.

Ingrédients pour 5 personnes

  • 400gr de choucroute cuite
  • 500gr de pommes de terre à purée
  • 200gr de lard coupé en lardons
  • 150gr de jarret cuit

 

Eplucher les pommes de terre et les couper grossièrement en morceaux de taille équivalente. Mettre les pommes de terre dans une casserole  d’eau froide qui recouvre juste les pommes de terre. Ajouter dans la casserole les lardons et le jarret coupé en morceaux. Laisser cure jusqu’à ce que les pommes de terre soient bien cuites (environ 20 à 25mn). La pomme de terre doit facilement s’écraser sous une fourchette.

Pendant ce temps mettre la choucroute à chauffer doucement dans une autre casserole. Comme je l’ai prise déjà cuite, il n’est pas nécessaire de la faire cuire.

Quand les pommes de terre sont cuites, Ne pas les égoutter mais les prendre avec un écumoire et dans un bol les écraser ou bien avec une fourchette ou bien un écrase-pommes de terre. Les ajouter à la choucroute. Avec l’écumoire récupérer tous les lardons et bouts de viande et les ajouter au mélange choucroute/pommes de terre. Ensuite ajouter l’eau de cuisson des pommes de terre. Mais juste ce qu’il faut pour avoir une consistance un peu épaisse.

 

Servir chaud avec du pain.

Soupe Jota

 

Pour ma part je n’ai pas salé car j’avais choisi du lard salé dés le départ. Le poivre peut être ajouté au moment du service. Comme ma famille aime bien la choucroute, cela a plu à tout le monde. A refaire

Recette de Margerita  pour 8 personnes :

  • 500gr de choucroute crue
  • 1kg de pommes de terre
  • entre 300gr et 500gr de pancetta coupé en petits morceaux
  • entre 300gr et 500gr de travers de porcs fumés sdésossés et coupés en petits morceaux
  • 500gr de haricots blancs cuits
  • 1 cuillère à soupe d’huile
  • 2 cuillères à soupe de farine

 

Faire cuire séparément la choucroute et les pommes de terre épluchés . Ajouter aux pommes de terre la pancetta et la viande des travers. Quand les pommes de terre sont cuites les écraser et les ajouter au chou. Ajouter la viande cuite.

Dans une casserole à part faire un roux avec de l’huile et de la farine et diluer avec l’eau de cuisson des pommes de terre. Ajouter au mélange chou – pommes de terre et viande. Ajouter les haricots blancs cuits et servir.

Servir très chaud avec des saucisses à coté.

 

Les saucisses que nous avons mangés n’était pas fumés, je pense que ce qui s’en rapproche le plus ce sont les saucisses de Toulouse.

 

Comme toutes les recettes de famille, chacun a sa version. Celle ci est celle de Margerita retranscrite après traduction. Cela reste assez difficile 🙂

Du coup je suis allé regardé sur le web et j’ai trouvé cette recette qui me plait bien aussi : http://www.ambafrance-si.org/Recette-du-mois-Jota-soupe-repas et là ils utilisent du porc fumé! Je pense que je vais la refaire avec de la Montbeliard un de ces jours….

Et l’orthographe de la soupe Jota change selon les gens, les pays et les envies : Jota, Yota et même Iota….. au cas ou vous chercheriez des variantes

Ferme Fagganelli :

Soupe Jota

Soupe Jota

Soupe Jota

Soupe Jota

Miscellanées de Slovénie

Quelques paysages de Slovénie. Un beau voyage de 5 jours à l’ouest de la Slovénie à la découverte de ce magnifique pays à travers sa gastronomie, ses paysages et son histoire.

Voici les paysages qui valent le coup d’œil. Un très beau pays et encore je n’ai absolument pas tout vu.

Tout d’abord, avant de partir il a fallu que je regarde exactement où est la Slovénie ou plutôt la République de Slovénie. C’est petit bout en vert foncé.

Paysages de Slovénie

Wikipédia

 

Dans les Balkans, avec l’Italie à l’ouest, l’Autriche au Nord, la Hongrie à l’ouest et la Croatie au sud.  Un pays relativement petit de 100km de haut et 200km de large. Les Alpes Juliennes au Nord et un accés à la mer sous Trieste en Italie. Voilà pour la géographie.

 

Paysages de Slovénie

Cliquer sur la carte pour l’agrandir

Coté histoire la Slovénie existe en tant que tel depuis 1991 date de la séparation de la Yougoslavie. Elle est membre de la communauté Européenne depuis mai 2004 et de la zone Euro et Schengen en 2007. Donc chouette pas de frontières à passer en venant d’Italie et des euros que l’on peut dépenser facilement 🙂 En fait une histoire bien plus compliqué que cette petite phase d’introduction. Des frontières qui ont bougé fréquemment à l’est avec l’Italie et dans d’autres coins et une histoire assez mouvementé pendant les dernières Guerres mondiales.

La capitale de la Slovenie est Ljubljana que nous n’avons pas visité! En tout la Slovénie compte 2.2 millions d’habitants

La langue parlé est le Slovene, relativement proche des autres langues des pays Slaves parait-il, mais franchement impossible à comprendre pour moi.

Pour les paysages, nous avons vu des lacs, des rivières vertes , des montagnes et des collines.

D’abord les collines de Movia  dans la région de Brda (se prononce Breda) qui veut dire collines. Nous ne sommes pas loin de la mer, il y a de la vigne et des oliviers partout

 

Paysages de Slovénie

La nuit va tomber sur les collines où se sont passés des batailles pendant la première guerre mondiale à Sabotin

Paysages de Slovénie

 

La ville de Šmartno (Saint Martin)

Paysages de Slovénie

 

Paysages de Slovénie

 

Paysages de Slovénie

Paysages de Slovénie

Le matin au réveil à Kobarid

Paysages de Slovénie

L’ours de Slovénie ou bien le gardien de la maison

Paysages de Slovénie

 

La Soca tyrès belle mais pas très emeraude ce jour là pour cause de pluie

Paysages de Slovénie

A Vipava le soleil allait se coucher, j’adore ces nuages accrochés sur les collines

Paysages de Slovénie

Paysages de Slovénie

Puis arrivé à Bled, une ville au bord d’un lac du même nom. Avec le téléphone on peut faire des vues panoramiques… A droite l’église, le château au dessus et tout à gauche une île avec une église dessus. Tout ça vu du Grand Hotel Toplice de Bled

Paysages de Slovénie

 

Paysages de Slovénie

Paysages de Slovénie

Paysages de Slovénie

Paysages de Slovénie

 

L’île de Bled (la seule île du pays) et ses gondoles

Paysages de Slovénie

 

Paysages de Slovénie

 

Dans la campagne on croise ces constructions pour faire sécher le foin avant de le mettre en ballot

Paysages de Slovénie

Paysages de Slovénie

L’automne n’est pas encore tout à fait là à Radovljica

Paysages de Slovénie

Les maisons sont souvent rénovés mais les fresques murales sont apparentes

Paysages de Slovénie

Paysages de Slovénie

 

Paysages de Slovénie

Nous sommes allées voir le lac de Bohinjska et la chute d’eau qui alimente ce lac! Une belle montée de 500 et quelques marches dans la forêt. Evidemment plus on montait moins il y avait du soleil mais le bruit était impressionnant.

Paysages de Slovénie

 

Paysages de Slovénie

Cette photo du lac a été prise à de la station de ski de Vogel. On y accède par une cabine de téléphérique. Je déteste ça mais c’était rapide. Et Anne a pris la photo puisque je ne voulais pas m’approcher du bord!

Paysages de Slovénie

Et enfin les pieds sur terre la vue du lac d’en bas…..

Paysages de Slovénie

Vous avez peut remarqué que l’eau est en général bleue/verte. La roche habituelle dans cette région est le calcaire et j’ai cru comprendre que bleu sur blanc cela donnait ces eaux limpides et magnifiques. Il n’y a aucun filtre sur cette photo de la Soca!

Paysages de Slovénie

Voilà c’est tout pour les photos de paysages! J’ai trouvé cela très beau et encore nous n’en avons vu qu’une petite partie. Mais ce sera peut être pour une prochaine fois.

Pour en savoir plus sur la Slovénie il y a le portail Wikipédia, le portail touristique de la Slovénie  et le site Slovénie secrete 

 

En Slovénie, à Bled très exactement, ils font un gâteau à la crème qui s’appelle en anglais Bled Cream cake ou en Slovène kremšnita ce qui pourrait se traduire par tranche de crème.

C’est la spécialité de Bled cette ville posé au bord d’un lac magnifique. Elle a été inventé par un chef local Ištvan Lukačević en 1953 dans le restaurant du Park hôtel. Chaque année 500.000 de ces gâteaux sont produits à Bled.

L’histoire local veut que manger un de ces gâteaux équivaut à faire un tour du lac de Bled à pied. Pas trop terrible à faire quand même, le lac fait 6km. Nous avons donc mangé ce gâteau au Grand Hotel Toplice de Bled mais nous n’avons pas fait le tour du lac 🙂 juste une balade en gondole. Franchement je me suis régalée et du coup je vous propose la recette originale.

 

Ingrédients 

  • 300 gr de pâte feuilleté
  • 200 ml de crème fouetté
  • 3 œufs
  • 120gr de sucre
  • 1/2 paquet de sucre vanillée
  • 550ml de lait entier
  • 75gr de farine
  • 1 cuillère à soupe de rhum
  • 50gr de sucre glace

Séparer les jaune d’œufs des blancs. Monter les blancs avec la moitié du sucre et le sucre vanillée. Quand les blancs sont mousseux (mais pas encore fermes), verser 50ml de  lait et la farine en les ajoutant petit à petit chacun son tour tout en mélangeant.

Faire bouillir le reste du lait, et le laisser refroidir un peu. Ajouter un peu de ce lait au jaunes d’œufs puis incorporer les jaunes d’œufs dans la casserole de lait tiède en remuant constamment à feu doux pour obtenir une crème ferme.

Continuer de monter le mélange de blancs d’œufs jusqu’à ce qu’ils soient fermes. Puis les incorporer dans le mélange lait et œufs qui doit être très chaud à l’aide d’une spatule en faisant des mouvements de bas vers le haut.

Ajouter le rhum et continuer de mélanger. Réserver et laisser refroidir.

Étaler la pâte feuilleté en deux plaques rectangulaires et les faire cuire au four à 180° pendant environ 10mn pour qu’elles aient pris de la couleur mais pas trop. Sortir les plaques du four et laisser refroidir.

Quand la pâte feuilleté est à température ambiante, Prendre une première plaque et la poser sur un plat suffisamment grand. Etaler par dessus la crème aux oeufs en une couche assez épaisse : environ 4 cm. Ajouter par dessus une couche de crème chantilly, environ 2cm puis couvrir avec la deuxième plaque de pâte feuilleté. Mettre au congélateur pendant environ 1 heure puis couper en carrés de 7cmx7cm et saupoudrer de sucre glace.

Bon appétit et n’oubliez pas de faire le tour du lac après …..

 

Slovenie Bled

Avent

Une balade en forêt la nuit et en hiver pour l’Avent?? Mais vous n’y pensez pas! Faut être fada pour faire ça….

Avent

C’est grosso modo l’invitation que nous avons eu il y a quelques semaines de la part d’une amie Suédoise vivant en France. Elle voulait fêter l’Avent en allant se balader dans une forêt Normande. Que l’on soit habillés de blanc et que l’on porte des lumières. Encore plus fou!

Il est vrai que l’hiver en Suède on mets des lumières partout, des bougies, des lampes. Toutes les maisons sont éclairées et quand il y a de la neige c’est magique. Et il est vrai que c’est bientôt la fête de la lumière : le 13 décembre jour de la Sainte Lucie. Mais par contre je ne me souviens pas de balades la nuit en hiver pour le plaisir de traverser la forêt…

Résultat à 18h30 la semaine dernière (veille du 1er Dimanche de l’Avent) nous nous sommes retrouvés à une grosse soixantaine de personnes à partir en forêt de Reno. Une belle balade de 1h30. Evidemment ça monte puis ça descend! Il y a de la boue, un gué à traverser. Les quelques personnes qui nous ont vu passer ont du se poser des questions. Forcément 60 personnes en balade ce n’est pas très discret. Tout le monde était joyeux. En plus avec nos tenues blanches et nos loupiotes nous étions également assez visibles. Je vous rassure il n’y a personne dans la forêt à cet heure là mais les habitants des quelques maisons en bord de forêt ont été un peu étonnés de nous voir passer.

Les personnes présentes étaient de toutes les génération et de pleins de nationalités. Des Français, des Anglais, des Finlandais… Nous avions tous en commun de connaitre Helena qui nous avait organisé tout ça.

Mais c’est bien joli tout ça mais il faut un but à la balade! Un restaurant par exemple. Donc au bout de notre balade nous attendait un restaurant avec un menu déjà pré-déterminé. Et ça c’était une très très bonne idée. 1h30 de balade ce n’est pas le bout du monde mais qu’est que c’est agréable de pouvoir s’asseoir et de manger un repas tout prêt.  La balade n’était pas particulièrement dure mais  dans la nuit les choses sont différentes. Les lampes électriques dont nous étions pourvus ne nous montraient pas tout le relief et quand il a fallu passer le gué, certains ont eu les pieds mouillés. Et comme nous avions fait des copains pendant la balade c’était encore plus sympa de pouvoir discuter au chaud avec eux. (D’ailleurs certains de mes nouveaux amis étaient équipés de flasques et j’ai goûte pendant le trajet un whiskey Canadien au sirop d’Érable. Une première pour moi que j’ai l’intention de renouveler).

Remarque : quand vous parlez à des gens dans la nuit en vous concentrant sur où vous mettez les pieds, c’est très difficile de les reconnaître à la lumière 😉

Bon mais c’est pas tout ça mais il va falloir rentrer après le dîner… Donc re balade de 1h30 dans la forêt, les montés et les descentes, les flaques de boue et le gué…. Pour arriver dans la jardin de notre amie avec un feu de joie qui nous attendait, de l’aquavit et des pepparkakor! Tout pour se réchauffer.

En conclusion une idée un peu folle au départ et un très bon moment au final. De belles rencontres et à refaire l’année prochaine !

Nous avons profité de ce week-end pour aller faire un tour à Mortagne au Perche, et nous balader un peu. Nous en avons profité pour acheter du Boudin chez le Roi du Boudin. Très très bon, je vous le recommande.

Avent

Et nous étions logés à la Chapelle Monligeon. Impressionnant quand on arrive par la route de Mortagne. Une immense bâtisse à flanc de colline près d’une basilique. En fait un centre de prière pour les défunts. Si cela vous intéresse d’en savoir plus, vous avez des infos sur leur site et sur Wikipedia.

Avent

On peut organiser des conférences, des séminaires et même louer des chambres où des gîtes. Ce sont des chambres basiques mais équipés de tout le confort (pas de mini-bar ou de télé!) pour 60€ la nuit petit dej compris, j’ai trouvé ça très correcte.

La vue de notre chambre le lendemain matin valait le déplacement!

Avent

 

Avent

Un week end à Nîmes en ce début de mois d’octobre pour fêter un anniversaire… Se balader et se régaler

 

Une très jolie ville, avec un centre ville appelé l’Ecusson puisque les boulevards l’entourant lui donne la forme d’un Écusson. Une ville riche en constructions Romaines, les Arènes, la Maison Carré, la tour Magne. Une ville dont l’emblème est le crocodile et le palmier, un rapport avec la bataille d’Actium qui vit s’affronter Cléopatre allié avec Marc Antoine contre Auguste (pas encore César).  Et non pas comme je l’ai longtemps cru parce que les Romains avaient donnée des terres à Nîmes à des légionnaires…. (lire ce blog pour en savoir plus).

 

Quant aux Arènes, si elles sont si bien conservés par rapport à d’autres en France c’est entre autres parce que à l’époque du Moyen Age elles abritait une ville! Ces maisons furent démolis à partir de 1786 pour laisser place à la restauration des Arènes.

 

Les arenes de Nimes

Vu de notre chambre d’Hotel Le Cheval Blanc

 

arenes nimes

Les constructions dans les Arenes et autour vers 1786

 

arenes Nimes

J’ai beaucoup la première phrase « Amphithéâtre de la ville de Nîmes vulgairement appelé les Arènes »

Maison Carre Nimes

La Maison Carré

 

Maison carre Nimes

La Maison Carré vu par une ruelle

 

Tour Magne Nimes

La Tour Magne

 

Cette tour a donné lieu à ces vers de Marc Monnier (et souvent attribué à tort à Victor Hugo) : Gall, amant de la Reine, alla, tour magnanime,Galamment de l’arène à la tour Magne, à Nîmes.

Une autre version d’après Wikipedia est transmise oralement  à Nîmes : Galles, amant de la ReineÀ l’atour magnanime, Alla galamment de l’arène À la Tour Magne à Nîmes.

Dans les deux cas j’aime beaucoup!

Nîmes est également la ville des corridas, comme on peut en trouver de nombreux rappels en ville, un Toréador en bronze devant les Arènes, une tête de taureau en métal à la devanture d’un restaurant ou même une tête de taureau dans la bodega où nous avons fété l’anniversaire de mon amie.

Il existe également une boutique de vêtements qui s’appelle Marie Sara du nom de la première Rejoneadora  Française a prendre l’alternative à Nîmes au temps de Simon Casals. Cette alternative que je n’ai malheureusement pas pu voir « en vrai » a été diffusé à la télé en 1991 à l’époque où Canal + diffusait les corridas…. Aujourd’hui on peut trouver sa ligne de vêtements avec une touche toute « taurine » quand on trouve le symbole des manades sur ses chemises ou jeans. Si vous souhaitez voir un passage de cette alternative j’ai trouvé cette vidéo sur Dailymotion .

Matador

Le Matador des Arènes

 

Restaurant la Terna Nimes

La devanture du restaurant Terna

 

Bodega La Macarena Nimes

Tête de Taureau à la Bodega La Macarena

 

On trouve également le taureau au rayon alimentaire, que ce soit du saucisson ou de la Gardianne de taureau. Un tour aux Halles de Nîmes nous a enchanté. Des tellines prêtes à manger tels quels. Cuites je ne sais comment mais servis avec une vinaigrette bien aillé. Un délice. Des fromages à ne plus savoir quoi en faire. Pleins de variétés de riz différents  ainsi que des olives of course.

Nimes

Bien entendu nous avons mangé de la brandade (et ramené à la maison) et de la fougasse. D’après mon Bob elle doit être à pâte feuilleté et nous n’en avons trouvé que là bas. Mais pas de photo, il a tout dévoré trop vite.

Brandade Nimes

 

Si vous voulez passer un week end à Nîmes, il y a pleins de choses à faire. Si vous voulez aller un peu plus loin je vous recommande Arles le Pont du Gard, la ville d’Uzés et la Bambouseraie d’Anduze. Choses que nous avons vus il y a fort longtemps…

Moisson 2014

Par une belle journée du mois de juillet dernier j’ai pu assister à  la Moisson 2014 dans la Beauce. Ou du moins une petite partie de la Moisson!

Une journée dans les champs et au bord, les fleurs qui vont avec!

Moisson 2014

L’idée de la journée était de rencontrer plusieurs interlocuteurs de cette filière céréales : de l’agriculteur au boulanger, en passant par le meunier. Lors de cette équipée nous avons pu rencontrer Patrick Durand (@durand9patrick) qui nous a fait visiter son exploitation agricole ainsi que la Coopérative de Boisseaux dont il est un des dirigeants, puis Sébastien Gillet Directeur des Moulins des Gaults et enfin Stéphane Marechal, boulanger de la Renommée à Pithiviers.

Tout d’abord nous avons visité l’exploitation de Patrick Durand, c’est une exploitation de 186ha, la moyenne de la région etant de 110ha et la moyenne nationale de 57ha alors qu’il existe des fermes de 40000ha en Russie. Aujourd’hui,  Patrick Durand avec l’aide  un salarié 2 jours par semaine travaillent sur l’exploitation. Après guerre il y avait 25 personnes qui y travaillaient quotidiennement, en 1984 ce nombre est tombé à 5 personnes.

Moisson 2014

Les exploitations sont de plus en plus mécanisées et se développent, même si on est loin des chiffres d’autres pays. C’est une filière qui utilise des pesticides, mais dans le cas de l’exploitation de Patrick Durand c’est la démarche du CRC (Culture Raisonée Controlée) qui est mise en oeuvre. Il s’agit de produire des céréales saines et de haute qualité, de respecter l’environnement et l’équilibre des écosystèmes. Traduit en langage courant, j’ai compris que cela voulait dire pas de champs à moins de 250m d’une grande route et pas de traitements après récoltes en refroidissant les silos.

Moisson 2014

La moisson est une période stressante pour les agriculteurs, en effet le blé doit être ramassé au bon moment, ni trop tôt et surtout pas trop tard. Selon la température et l’humidité la qualité du blé s’en ressent. Patrick nous expliquait qu’il n’était « jamais content » : il faut qu’il pleuve mais pas trop, qu’il fasse beau mais pas trop. Un équilibre  fragile qui peut faire basculer le blé dans les champs. Si le blé commence à germer sur pied, il change de catégorie et passe de blé alimentaire humain passe en  fourrager et le prix de vente n’est pas le même.

La récolte se fait avec une moissonneuse batteuse qui est partagée par plusieurs exploitations.

Moisson 2014

 

J’ai été très impressionnée par mon passage dans la moissonneuse : c’est grand, haut et surtout très bruyant. Ensuite, le blé est amené au stockage à la coopérative.

La coopérative est là pour donner des conseils et des fournir des services aux agriculteurs, quant au type de blé à cultiver (selon les besoins des meuniers), sur l’utilisation des engrais, sur l’évolution des technologies qui tournent autour de l’agriculture et également sur les normes et les réglementations en vigueur.

Moisson 2014

Quand le blé arrive à la coopérative, il est pesé et analysé pour vérifier le taux d’humidité, le taux de protéines et pour connaitre son état de germination. Ensuite il est stocké pendant environ 6 mois dans des silos ventilés.

La suite de la filière passe par le meunier puis par le boulanger.  Nous avons rencontré Sébastien Gillet Directeur des Moulins des Gaults qui s’approvisionne à la coopérative de Boisseaux et un de ses clients Stéphane Marechal boulanger de la Renommée à Pithiviers.

Moisson 2014

Le meunier est l’intermédiaire entre la coopérative et le boulanger, il a un rôle déterminant sur le choix des blés cultivés. Le blé est transformé en farine, des farines différentes sont assemblées comme pour le vin! On peut mélanger de 4 à 5 farines différentes pour en faire une seule.

Dans le cas de la relation entre le meunier et le boulanger présent, il a été question encore une fois de conseil, de formation. L’intérêt pour le meunier est que la filière artisanale du pain se développe. Pour cela les boulangers doivent faire du bon pain.

Des variétés de farine (ou assemblages de farine) spécifiques sont crées pour répondre à des besoins précis comme pour la brioche de la photo ci-dessus qui se conserve  alors bien plus longtemps. Des recettes adaptées aux farines sont créées par les équipes du meunier et transmises au boulanger.

Ce travail de recherche sur les farines s’accompagne d’un travail sur les levains. Les levains étant une tout autre sujet que j’aimerais mieux connaitre et comprendre.

Quant au nombre, type 45 ou autre, apposé sur les paquets, c’est un indicateur de pureté de la farine. Ce nombre correspond à la quantité de son, c’est à dire l’enveloppe du blé,  présent dans la farine.

Ainsi chaque type de farine a une utilisation préconisée:

  • Type 45 le Gruau  utilisé pour la pâtisserie. (c’est juste l’intérieur du grain de blé qui est utilisé)
  • Type 55 ou 65 pour du pain style Baguette
  • Type 80 pour du pain de campagne
  • Type 150 (ou plus) farine complète

 

En conclusion : une journée passionnante à la découverte de cette filière où les différents acteurs travaillent ensemble.

Merci à Passion Céréales pour cette belle journée. Si vous avez l’occasion de voir chez votre boulanger le logo CRC vous saurez ce que cela veut dire. Et si vous allez du coté de Pithiviers, goûtez donc au pain, à la brioche et surtout au Pithiviers de Monsieur Marechal.

 

Pour en savoir plus:

Informations sur la filière céréales : Passion Céréales

Informations sur le CRC : Culture Raisonnée Controlée

Boulangerie La Renomée à Pithiviers :  5 Mail Ouest, 45300 Pithiviers – tel : 2 38 30 00 24

Petit Billy

Une visite au pays du Petit Billy, ce fromage frais au lait de chèvre que vous connaissez certainement. Allez suivez moi je vous emmène voir sa fabrication.

 

 

Comment est fabriqué un fromage avant de vous arriver dans les étalages?  J’ai visité en compagnie d’une bande de blogueurs l’unité de fabrication du Petit Billy et un de leurs producteurs de lait de chèvres au cours d’une belle journée ensoleillée (qui a dit qu’il pleuvait toujours en Bretagne?). Je vais vous montrer quelques images de cette journée pour répondre à cette question.

Pour vous mettre dans le contexte, la société Tribalat dans son unité de Noyel sur Vilaine près de Rennes fabrique des fromages à partir de lait de chèvres et de lait de Brebis, les fromages Petit Billy et des fromages pour la marque Vrai. Ici je vais me contenter de vous parler de la marque Petit Billy. Quelques chiffres :

  • 1982 naissance du Petit Billy dans un village du Loir et Cher appelé Billy
  • 28 personnes forment l’effectif de cette unité
  • le lait provient de 33 exploitations locales
  • 6 500 000l de lait de chèvre conventionnel sont transformés
  • 650 000l de lait de chèvre bio
  • 1300 tonnes  de fromages dont 1100 tonnes de Petit Billy sont fabriqués chaque année

Après réception du lait, diverses étapes sont nécessaires pour la fabrication d’un Petit Billy. La pasteurisation, l’ensemencement en ferments lactiques, le coulage en bassine et emprésurage, la coagulation, le moulage à la louche, le retournement et égouttage, le démoulage et salage, et enfin le conditionnement avant expédition. La plupart de ces étapes sont faites manuellement mais d’autres, où la main de l’homme n’a pas de valeur ajouté et où le geste est pénible, ont étés mécanisés.

Petit Billy

 

Après la pasteurisation (74 degrés pendant 34s) et ensemencement avec des ferments lactiques qui vont dégrader le lactose en acides lactiques et permettre l’apparition d’arômes. Donc le lait coagule.

Petit Billy 2

On voit sur cette photo l’apparition du petit lait qui surnage au dessus du fromage. Les traces que l’on voit à la surface sont des marques de sabrage (une grande lame plate). Ce geste manuel est fait plus ou moins selon les saisons pour faire cailler le lait plus rapidement.   Ensuite on passe à une première phase de séparation du petit lait et du fromage.

Petit Billy On retire le petit lait

Cette pompe permet de retirer un grande partie du petit lait.  L’étape suivante est le moulage à la louche qui lui est fait manuellement :

Petit Billy moulage

Le fromage est maintenant dans son contenant individuel.

Petit Billy Egouttement

Le petit lait continue à s’égoutter. Il va devoir être retourné pour que le processus soit parfait. On revient à la mécanisation et à une machine qui retourne les clayettes de fromages. Le fromages sont stockés ainsi pendant 18h à 20h à 20°C. Le lendemain ils sont démoulés manuellement et légèrement salés. A l’étape suivante le fromage est débarrassé de son contenant.
Petit Billy

 

Il ne reste plus qu’à emballer le fromage pour qu’il puisse être vendu. A l’origine les Petit Billy étaient revêtus d’une feuille de châtaignier. Aujourd’hui pour des questions sanitaires une feuille de papier en forme de feuille de châtaigner recouvre ce fromage avant qu’il soit mis dans un barquette puis filmé puis étiqueté.

 

Petit Billy emballage

 

Reste plus que les étiquettes!

 

PicMonkey Collage

Et voilà le Petit Billy est prêt a être livreé dans vos magasins.

Pendant cette visite nous avons découvert un nouveau produit, le Petit Billy crémeux. Pour cette version du Petit Billy que vous trouverez bientôt dans votre magasin préféré, après que le fromage soit salé il est affiné pendant 10 jours en cave.

Petit Billy Crémeux

 

Toute cette visite nous a donné faim et envie de goûter ces fromages! Direction la chévrerie de Gilles et Fernande Guillomon à Domloup pour des explications sur le fonctionnement d’une chévrerie.

 

Petit Billy Chevrette

 

Les chèvres sont dans des enclos dans un grand bâtiment. Dans chaque enclos on trouve des chèvres du même age. Les chevreaux sont d’un coté, les chèvres productrices de lait dans un autre et les boucs encore dans un autre. La ferme produit en grande partie l’alimentation  des animaux. Le tour de la ferme a suscité la curiosité des chèvres.

 

Petit Billy Chevrerie

 

Après cette visite il était l’heure de gouter au Petit Billy. Et d’une belle manière je dois dire. Le Chef Sylvain Guillemot, de l’Auberge du Pont d’Acigné à Noyal-sur-Vilaine, nous avait préparé des merveilles avec le Petit Billy. En même temps quand on a Chef d’un 2 étoiles on ne se plaint pas. Un très bon pain pour accompagner le Petit Billy frais et le crémeux. Des recettes fraîches et parfaite pour ce déjeuner au soleil. D’ailleurs c’était tellement bon que je m’aperçois que je n’ai prise qu’une seule photo. 

Petit Billy dejeuner

Nous nous sommes régalés avec des recettes salés, du sucré (mais pas trop). Entre autres, la glace au Petit Billy et coulis de groseilles était fabuleuse.

En conclusion une très belle journée à la découverte du Petit Billy. J’ai fait deux recettes avec les fromages, une tartinade toute simple au Petit Billy frais et des tartines avec le Petit Billy crémeux que je vous recommande.

A priori pas de rapport entre le Marmiton Mag et la peinture Nordique de 1880, mais dans le cas du dernier magazine j’ai trouvé un lien.

 

Dans le numéro 18 de Juillet/aout 2014 il y a un joli article sur le Danemark au sujet de la cuisine Danoise avec des jolies photos de produits à découvrir, des adresses à Copenhague pour les déguster. Et même des adresses en France pour manger Danois et des recettes typiquement danoises. Bref quelques pages très sympa qui me rappellent la Suède.

Et puis sur une des pages une annonce du Copenhagen Cooking Festival qui aura lieu du 22 juillet au 31 août cette année avec l’illustration ci dessus.

 

Jolie image d’une fête sous le soleil avec des gens souriants. Habillés un peu à l’ancienne mais une photo qui dégage je trouve un certain plaisir et bonheur.

Regardez celle ci maintenant :

hip-hip-hurra Peinture Nordique PS Kroyer

Tiens on dirait la même chose!

A l’origine un peintre Danois P S Kroyer peint en 1888 un tableau représentant un déjeuner d’artistes dans la région de Skagen. Ce tableau s’intitule Hip hip hurra! Kunstnerfest på Skagen, c’est à dire Hip, hip hourra la fête des peintres à Skagen.  Le festival Copenhagen Cooking Festival a voulu faire un hommage à cet artiste en reconstituant le tableau dans les jardins royaux de Copenhague en 2013.

Ce tableau a été montré à Stockholm dans une exposition intitulé la peinture Nordique des années 1880. Une expo très sympa que j’ai vu en 1985. Ça date…. Mais à l’époque j’avais acheté l’affiche de l’expo et elle nous  suit à chaque déménagement et elle orne actuellement est sur notre palier.

Donc une référence pour moi et  cela m’a beaucoup amusé de voir cette photo dans le dernier Marmiton Mag!

Suite à ma visite au Salon de l’agriculture (ou #SIA2014 dans les hashtag) cette semaine voici un  ce que j’ai vu.

Tout d’abord une dégustation de produits sur le stand du CIRAD – AFD c’est à dire La Recherche agronomique pour le développement et l’AgenceFrançaise de développement. Des produits de tous les jours tels que le café, le miel, le sucre, le poivre , l’huile d’olive et les dattes (même si je n’en mange pas tous les jours) mais des origines que l’on connait peu ou pas et qui méritent le détour.

Evidemment goûter des poivres en croquant dedans est un risque mais il en valait la peine.

J’ai adoré les poivres de Penja du Cameroun, en rouge, en blanc et en noir. Que l’on trouve chez Rollinger, Terre Exotique et au Comptoir Colonial.

Le miel d’Oku du Cameroun est étonnant par son parfum de fleurs très différent des miels que je consomme habituellement.

SIA2014

C’est un miel de montagne puisque les ruches sont transportés après colonisation dans dans des arbres sur le mont Oku. Par contre il n’est pas disponible à la vente en France pour le moment.

J’ai découvert le sucre de Palme appelé sucre de Kampong Speu, issu du palmier à sucre, le Thnôt. Pour le coup il aide à calmer le feu du poivre. Il est d’une consistance différente que notre sucre de béttrave. Il donne l’impression que les cristaux ne sont pas aussi durs. Très parfumé, on peut le trouver chez Tang Frères.

Le café Ziama Macenta de Guinée est un Robusta, ce qui était pour moi plutôt un point négatif mais je dois dire que j’ai bien fait de le goûter.

SIA2014

Il n’a pas ce gout habituel amer des robusta que je n’aime pas. Plutôt acidulé mais avec un goût agréable et persistant. Pas disponible en France encore.

Après cela j’ai goûté des dattes et de l’huile d’olive, d’abord séparément puis ensemble.

SIA2014

C’est étonnant comme ces deux produits vont bien ensemble, du moins pour moi. Une huile d’olive fruité et pas trop amer et des dattes Deglet Nour également de Tunisie. Très sucrés et mielleux, la chaire moelleuse était tendre, mais encore une fois ces produits ne sont pas commercialisé en France et cherchent des importateurs.

De jolies découvertes, reste à attendre que l’on trouve tous ces produits chez nous.

Sur le stand Bleu Blanc Coeur, j’ai retrouvé Jean-Pierre Pasquet que j’avais rencontré en juin dernier. Toujours aussi passionné, il nous a fait rencontrer des éleveurs du Lot. Vous saviez que leur lait  Vallée du Lot UHT est en vente chez Franprix.

SIA2014

Et on trouve de plus en plus de produits Bleu Blanc Coeur dans les rayons. En plus j’ai eu la chance de goûter leur aligot! Un régal. L’autre co-président de cette association Pierre Weil vient de sortir un livre Mangez, on s’occupe du reste – Pour en finir avec les scandales alimentaires. Je viens de l’acheter et je reviendrais vous en parler quand je l’aurais lu… (Editions Plon 15€90)

SIA2014

 

Le Cniel sur son immense stand, nous a convié à goûter des fromages avec Les filles à fromages ou le Collectif des filles à fromages et plus si affinités. Evidemment quand il s’agit de fromage je suis toujours partante et encore une fois nous en dégusté de très bons et en très bonne compagnie.

SIA2014

Chez les Huiles végétales, nous avons pu goûter à des petites choses préparés par Nathalie Nguyen et surtout ses popcorns divers et variés. J’ai adoré celui au wasabi et celui au parmesan…

SIA2014

A grignoter tels quels ou en salade! Vous saviez que Nathalie va ouvrir  un concept store autour du pop corn? My Crazy Pop au 15 rue Trousseau dans le 11eme. A suivre….

Au hasard des balades je suis tombé dans les étages sur un marché énorme, des stands de tous les pays et de toutes les régions. Très étonnant et absolument immense. Une démarche que j’aime bien et que j’ai retrouvé sur le Salon c’est le CERVIA qui cherche à promouvoir le local en Ile de France dans nos assiettes chez nous et au restaurant.

SIA2104

Et à part ça des animaux aux salon, forcément c’est la plus grande ferme du monde …. Et mon préféré était le pigeon à bigoudis

SIA2014

Et vous, vous avez vu des choses intéressantes au SIA2014?

Un voyage au pays du Comté est une journée à la rencontre de gens passionnants et passionnés par leur métier dans une très belle région de France.

Tout a commencé le matin très tôt par la rencontre avec Gérard Guyot dans son élevage de Montbéliardes dont le lait est utilisé pour la fabrication du comté.

Comté Gerard Guyot

Visiblement nous avons eu de la chance en cette fin de mois d’octobre puisque l’année précédente à la même époque il y avait de la neige… Brrr Donc bottes au pied aux pieds nous avons assisté à la traite des vaches que Gérard avaient été chercher dans le pré. Il un troupeau d’une trentaine de bêtes. Sans vouloir faire ma citadine qui déboule à la campagne, j’ai vraiment trouvé que ces vaches étaient très grandes et elles font un barouf incroyable avec leurs énormes cloches.

Comté Gerard Guyot

Nous l’avons regardé faire la traite et nous nous sommes bien gardé d’essayer de l’imiter. D’ailleurs nous avons lâchement abandonné Gérard pour aller voir les veaux. Je dois dire qu’ils sont assez craquants.

Comté les veaux

Cela étant dit nous n’avons pas fait que nous promener, nous avons aussi posé des questions! Il en ressort que l’exploitation de Gérard à Vernierfontaine  fait partie des petites exploitations. De plus en plus d’éleveurs s’associent pour faire des établissements plus grands. L’activité consiste (vu encore une fois de mes yeux de citadine) à aller chercher les vaches, les traire, vérifier qu’elles sont en bonne santé (un vétérinaire vient régulièrement faire le tour), les remettre aux pré, nettoyer l’étable. Et recommencer le soir. En plus il y a les soins aux veaux, le ramassage du foin et le stockage. Pendant l’hiver, les vaches ne sortent pas de l’étable et donc les soins se font plus nombreux comme elles ne sortent pas.  Le lait qui est utilisé pour le Comté dort être ramassé une fois toutes les 24 heures. Chez Gérard le lait est ramassé le matin tôt et récupère les deux traites de la veille. Après le ramassage il faut bien entendu nettoyer la cuve où est stocké le lait.   Bref quand le travail du matin est fait le soleil se lève….

Comté soleil levant

Je m’occupe d’une vache, mais pas longtemps….

Anna au pays du comté

Les vaches sortent de l’étable pour retourner au pré avant la traite du soir!

Comté vaches sortant etable

Comté

Ça c’est la première partie de la fabrication du comté, le lait et tout ce que cela implique. Après le lait il faut le transformer en Comté, donc direction la fruitière à Comté de Vernierfontaine. Il y a 180 fruitières en Franche Comté. Ces fruitières sont des coopératives dont les associés sont des agriculteurs. C’est là que le lait est transformé en Comté! Et c’est là que j’ai découvert le concept de la caillette! C’est une partir de l’estomac des veaux que l’on récupère sur des veaux non encore sevrés et on en tire la présure qui sert dans la plupart des fromages (pour en savoir plus il y Wikipedia!). Il vous suffit de savoir que c’est certainement très bon pour le fromage masi que mes narines n’ont pas aimé du tout!   Je vous passe toutes les étapes de fabrication du Comté mais quelques images, sachant que nous sommes arrivés après que la traite ait été traité….

Les cuves vides de lait.

comté cuves

Les fromages du jour derrière les presses

 

Comté fromage du jour Le comté tout frais Comté tout frais

Le fromage est affiné environ 1 mois et demi avant de partir chez des affineurs et des caves à Comté.

Comté affinage

Régulièrement il faut essuyer les comtés et les retourner. Tous les deux jours pendant un mois puis 1 fois par semaine.Aujourd’hui c’est une machine qui fait le boulot!

Comté

Les caves à Comté où ce fabuleux fromage est affiné avant d’atterrir sur nos tables après plusieurs mois seront pour une autre visite (du moins je l’espère). En attendant je me suis régalé à manger du comté au petit dej, au dej et ensuite celui que j’ai trouvé à la boutique nous a ravis pendant quelques jours.

Et si vous voulez en savoir plus sur le Comté, sa fabrication rendez vous au Salon de l’Agriculture ces jours ci. Vous pourrez tout apprendre sur la filière fromage, rencontrer des éleveurs et peut être même Gérard Guyot! Le stand du Cniel se trouve dans le Hall 3 Allée C – Stand 60 et le Salon du Fromage se tient aux mêmes dates au Hall 2.1

Avec Birgit nous sommes parties faire une balade culinaire à Londres pour découvrir des restaurants que nous ne connaissions pas, des ustensiles de cuisine tels que les Anglais savent les faire et en gros voir les tendances qui se dessinent et qui devraient nous arriver en France un de ces jours.

Vous pouvez lire la partie Tendances de ce voyage sur cookNweb, la partie restaurants chez Birgit et moi je vais vous parler de l’air du temps!

Donc nous avons mangé, marché, marché et encore marché. Nous étions dans un hôtel plus que chic, un club Anglais à l’ancienne. Un endroit magnifique avec ses fumoirs (où on ne peut plus fumer), bibliothèque avec le feu au gaz qui réchauffe l’atmosphère. Les toilettes s’appellent Lavatory quand il s’agit des Gentlemen et Powder room quand ils s’agit des Ladies. Le powder room a une méridienne si jamais on a des vapeurs. La salle de restaurant est immense et sert un menu typique Anglais. J’ai adoré le Roasted Beef avec son Yorkshire Pudding. C’était un rêve depuis longtemps d’aller dans un club Anglais et manger cela. Donc check!!

Après un petit déjeuner conséquent (j’adore le porridge Anglais…) nous arpentions les rues de Londres déjà décorés pour Noël en attendant le prochain repas. Nous avons fait les magasins de fringues, de bouffe, d’articles de cuisine, de sacs, de livres….

 London Petit dej

 

Autant j’adore les chips au Marmite autant je vous rassure je n’en ai pas mangé au petit dej mais il est bien mignon ce petit pot!

 

Coté ustensiles, chez Liberty, Jamies, Selfridges, John Lewis, Lakeland on trouve de tout.

Chez Selfridges du Finlandais avec Ittala, et Arabia (j’adore leurs tasses Moomin, il y en a pleins de nouvelles que je n’ai pas…..), Sarpaneva et leur très jolie cocotte que je regarde depuis très très longtemps.

London finland

Toujours Selfridges, Pleins de bidouilles comme le Römertopf pour faire cuire le poulet à la verticale dans le four, des appareils qui ressemblent à des gaufriers mais avec les quels vous pouvez faire des biscuits pour chiens (!?!)  ou des bretzels, des moules à gâteaux en forme de maison pour faire son « Ginger bread house »,

Selfridges

 

Chez Jamies Recipease à Notting Hill Gate des pots en verre comme ceux de Mason avec des bouchons de toutes les couleurs, des gamelles en émail, un bol à pudding avec la recette dessus et un couvercle, un magnifique « seau » pour mettre sa farine toujours en émail. D’ailleurs au rez de chaussé de cet établissement on peut suivre des cours de cuisine ou manger à l’étage….

2013-11-17 13.54.25

Dans le rayon cookware de Liberty, il y avait des plats à gratins ou à pie de chez Falcon en rouge et en blue. J’ai craqué pour les les rouges. (Je les avait répéré en bleu chez Cathy et Réquia dans My Sweet Boutique pour les pies…). Il y avait aussi des bols à Pudding mais trop cher et des jolies écumoires.

Liberty

Toujours chez Jamie mais Jamie’s Italian du coté de Covent Garden, les planches de bois dont nous ont parlé Réquia et Azzed. Nous en avons profité pour faire un très bon déjeuner.

Jamies Italian

Et enfin au Borough market conseillé par Dorian malgré que cela commence à ressembler à l’attrape touriste de la Bocquéria (mais ceci est un autre sujet…), la boutique du Borough kitchen avec enfin de Puddings bols à prix raisonnables (10, 5 et 3€) … Du coup j’en ai pris 3 (No comment please sur mon coté dispendieux)! Je m’en sers pour faire la cuisine ou servir à table. Je les ai toujours trouvé extrêmement pratique même si je finis toujours par les casser.

Borough Kitchen

 

Il y a aussi de belles choses à manger à Londres! De belles tablettes de chocolat chez Liberty.

Liberty Chocolate

Encore du chocolat, des kits à pop corn, de la confiture appelé Jamettes et des meringues multicolores chez Jamies Receipease

Jamies Receipease

Au Borough Market,  une multitude  de stands proposaient de la restauration rapide,  salade, pies, plats chauds et smoothies. Des stands plus conventionnels qui vendaient des fruits, des légumes, du poisson, du gibier, du fromage, des gâteaux, des  réglisses salées du monde entier (mais beaucoup de Scandinavie quand même), des kits pour des plats sud-américains et Mexicains, du vin chaud, du cidre chaud. Une ambiance très sympa mais totalement blindé de monde.

Borough Market

Et comme on a beau êtres des foodistas, on n’en est pas moins des filles nous avons fait quelques boutiques de fringues, et ces vêtements font bien le lien entre la cuisine et les fringues. Même si ce n’est pas mettable ensemble!

Campbell

Ou ces chaussures présentés en vitrine avec pleins de légumes du coté de Portobello Road

London food and shoes

 

D’ailleurs dans le quartier de Portobello Road, nous avons visité un très jolie musée (le seul de notre séjour d’ailleurs) le musée of Brands, packaging and advertising. Aucune photo n’étant permise dans le musée j’ai piquée celles ci sur divers sites… Pleins de marques, essentiellement Anglaises présentés par décennie depuis l’ère Victorienne. On voit les évolutions des packagings, pleins de jolies boites en métal et des affiches surannées. Quand je suis tombé sur les années 60 et 70 j’ai retrouvé pleins choses…

 

Museum of brands

 

Sur l’image en bas à droite,  mes douceurs que j’adore ramener à ma marmaille les Jelly Babies (quoique j’en mange autant que eux) il y a écrit St Michael, c’tait un nom de marque chez  Marks and Spencer qui a été abandonné dans les années 2000….

Et dernière chose, la décoration des vitrines de Noël de Debenham qui présentait un bestiaire avec des ustensiles ou appareils divers et variés. Absolument magnifique et très original!

Debenham

Et vous vous  avez des adresses à partager avec nous à Londres? Nous sommes preneuses….

 

Crédit photos : 
Les photos ont été prises par Birgit et moi même sauf les 4 du musée des marques 
http://dialoguelondon.wordpress.com/2012/06/29/museum-of-brands-packaging-and-advertising/
http://grouptravelorganiser.com/archives/museums-on-the-mind/038-gto-211-3
http://wemadethis.typepad.com/we_made_this/2007/11/museum-of-brand.html
http://www.flickriver.com/photos/tags/robertopie/interesting/