En Slovénie, à Bled très exactement, ils font un gâteau à la crème qui s’appelle en anglais Bled Cream cake ou en Slovène kremšnita ce qui pourrait se traduire par tranche de crème.

C’est la spécialité de Bled cette ville posé au bord d’un lac magnifique. Elle a été inventé par un chef local Ištvan Lukačević en 1953 dans le restaurant du Park hôtel. Chaque année 500.000 de ces gâteaux sont produits à Bled.

L’histoire local veut que manger un de ces gâteaux équivaut à faire un tour du lac de Bled à pied. Pas trop terrible à faire quand même, le lac fait 6km. Nous avons donc mangé ce gâteau au Grand Hotel Toplice de Bled mais nous n’avons pas fait le tour du lac 🙂 juste une balade en gondole. Franchement je me suis régalée et du coup je vous propose la recette originale.

 

Ingrédients 

  • 300 gr de pâte feuilleté
  • 200 ml de crème fouetté
  • 3 œufs
  • 120gr de sucre
  • 1/2 paquet de sucre vanillée
  • 550ml de lait entier
  • 75gr de farine
  • 1 cuillère à soupe de rhum
  • 50gr de sucre glace

Séparer les jaune d’œufs des blancs. Monter les blancs avec la moitié du sucre et le sucre vanillée. Quand les blancs sont mousseux (mais pas encore fermes), verser 50ml de  lait et la farine en les ajoutant petit à petit chacun son tour tout en mélangeant.

Faire bouillir le reste du lait, et le laisser refroidir un peu. Ajouter un peu de ce lait au jaunes d’œufs puis incorporer les jaunes d’œufs dans la casserole de lait tiède en remuant constamment à feu doux pour obtenir une crème ferme.

Continuer de monter le mélange de blancs d’œufs jusqu’à ce qu’ils soient fermes. Puis les incorporer dans le mélange lait et œufs qui doit être très chaud à l’aide d’une spatule en faisant des mouvements de bas vers le haut.

Ajouter le rhum et continuer de mélanger. Réserver et laisser refroidir.

Étaler la pâte feuilleté en deux plaques rectangulaires et les faire cuire au four à 180° pendant environ 10mn pour qu’elles aient pris de la couleur mais pas trop. Sortir les plaques du four et laisser refroidir.

Quand la pâte feuilleté est à température ambiante, Prendre une première plaque et la poser sur un plat suffisamment grand. Etaler par dessus la crème aux oeufs en une couche assez épaisse : environ 4 cm. Ajouter par dessus une couche de crème chantilly, environ 2cm puis couvrir avec la deuxième plaque de pâte feuilleté. Mettre au congélateur pendant environ 1 heure puis couper en carrés de 7cmx7cm et saupoudrer de sucre glace.

Bon appétit et n’oubliez pas de faire le tour du lac après …..

 

Slovenie Bled

#43

J’ai commencé la semaine #43 en Slovenie et je l’ai terminé à Paris. Plutôt sympa. Et cette semaine j’ai enchainé à la découverte de la nouvelle boutique des Caviars de Neuvic, des cocktails au Cognac, les bonnets tricoté d’Innocent, la Foire d’Automne de Paris, le calendrier de l’après des Lapins crétins.

J’aurais l’occasion de revenir sur ce voyage en Slovenie mais en attendant sachez que c’était fabuleux, ici la vue à Movia

Le Caviar de Neuvic, j’en ai déjà parlé dans cette recette d’oeuf parfait au Caviar. Un régal que je vous recommande. Et maintenant en plus de pouvoir acheter ces produits à Neuvic, dans quelques épiceries fines ou même sur la E-boutique vous pouvez également vous rendre dans leur toute nouvelle boutique au 16 rue de l’Odéon dans le 6ème arrondissement de Paris. Evidemment il y a du caviar et en plus très joliment présenté sur un magnifique glaçon mais en plus vous pourrez repartir avec des rillettes d’Esturgeon qui m’ont très agréablement surprise. (rillettes d’Esturgeon 8€ les 90gr) Ou bien leur beurre de Caviar qui est délicieux sur une tranche de pain fraîchement grillé. (beurre de caviar 50gr – 25€)/

#43

Caviar de Neuvic 16 rue de l’Odéon 75006 Paris


Innocent : je pense que vous devez connaitre ces smoothies que l’on trouve au rayon frais de votre super marché préféré. Depuis 10 ans, quelques semaines avant Noël ils lancent leur opération « les bonnets innocents ». C’est simpl, chaque année ils demandent à des gens sympas (et qui savent tricoter) de leur tricoter des petits bonnets en laine pour mettre sur les petites bouteilles de smoothies. Ces bouteilles seront mises en vente en janvier et pour chaque bouteille 0.20# seront reversés à l’association Les petits frères des Pauvres. L’année dernière ils ont pu reverser plus de 75000€. C’est déjà énorme mais ils espèrent faire encore mieux cette année.

 

 

Si vous voulez leur donner un coup de main, vous pouvez aller jeter un coup d’oeil sur le site www.metstonbonnet.fr/ ! Bon tricot


Le #CCC2015 est le petit nom du Cognac Cocktail Connexion. Pour la 3ème année ce sont des lieux où l’ont peut goûter à des cocktails au Cognac. Pour ma part j’ai goûté jeudi dernier à un cocktail qui s’appelle  le Grand Hotel Sa¨gon qui contenait du Cognac Larsen, du miel, du cordial au gingembre, du citron jaune et de la menthe fraîche. Très très bon, mais il vaut mieux aimer le gingembre. Si vous aussi vous voulez goûter à des cocktails originaux il reste 4 dates :

Jeudi 5 novembre au Glass 7 rue Frochot Paris 9 avec le barman Keltoum Arachidi

Jeudi 19 novembre à l’Hexagone 85 ave Kléber Paris 16 avec le barman Thomas Girard

Jeudi 3 décembre au Lulu White 12 rue Frochot Paris 9 avec le barman Matthew Long

Mercredi 16 décembre 37 rue St Sauveur Paris 2 avec la barman Maxime Pottier

#43

Toutes infos sur sur la page Facebook pour suivre ces événements.


La Foire d’automne de Paris a ouvert ses portes vendredi dernier jusqu’au 1er novembre. Pleins de choses à voir comme d’habitude mais j’ai retenu 4 choses dans ma visite :

Le Grand Prix de l’Innovation avec coup de coeur de cette année pour  D-Vine, une machine qui vous permet de décanter du vin  et le servir à bonne température. Certains en parlent comme le « Nespresso du vin » puisque le vin est vendu en dosette, pardon en flacons pré dosés. Evidemment cette merveille a un coût puisque la machine est à 499€. A tester…

Les ateliers de cuisine Afrocooking avec la Chef Elise qui est une adepte de la cuisine Fusion. Vous pourrez goûter à des plats fusion New York / Afrique, Tokyo / Afrique….

Le stand d’impression 3D chez Leroy Merlin (qui propose aussi des ateliers de bricolage). J’adore voir ces imprimantes 3d? Cela me fascine de voir comment on peut « imprimer » aussi facilement des objets. Facilement, en même temps c’est vite dit. Encore faut-il arriver à dessiner correctement avec un logiciel 3D…

#43

Toutes les parties en bleu de cette table ont été fabriqués avec une imprimante 3D 🙂

Les Escape games sont à la mode, j’en ai beaucoup entendu parlé mais je n’avais jamais testé avant cette semaine. Dans ce cas il s’agit de « s’enfermer » dans une endroit et de résoudre une énigme pour en sortir. Dans le cas présent c’est une Escape game mobile donc une seule pièce  pour 3 personnes max (On peut le faire venir dans son entreprise pour une animation!!). C’est une cabine de l’Orient Express où un grand méchant a enfermé une bombe pour faire sauter tout le train et renverser l’ordre mondial et nous avions 30 mn pour désamorcer la bombe. Autant vous dire que ce fut un grand échec et que nous avons explosé toutes les trois. Mais qu’est que nous nous sommes amusées 🙂 Nous n’avons donc pas réussi à résoudre les énigmes mais nous y étions presque sauf que la bombe n’a pas compris le presque. Je ne vous en raconte pas plus, allez tester vous même!

#43

Et si vous n’avez pas pu vous inscrire vous pouvez toujours aller voir chez LeavinRoom


Lutti sort son premier calendrier, mais ce n’est pas un calendrier de l’avent! C’est un calendrier de l’après. Au lieu de 24 cases à boulotter du 1er au 24 décembre, les Lapins Crétins vous proposent 9 cases et 28 bonbons.

#43

Je dois dire que cela m’a fait beaucoup rire!


Très bonne semaine à tous.

pâtes au saumon

Une recette de pâtes au saumon. Cela change des pâtes au beurre surtout quand le saumon est bon! Et c’est tellement facile à faire

Un saumon de chez Dom Petroff mais, un peu particulier. C’est un saumon à la betterave, donc tout coloré et je dirais même magnifique. Au gout on sent bien le petit coté sucré de la betterave mais pas du tout le coté terreux qui peut gêner certaines personnes. C’est un coeur de saumon donc ce que je préfère. On peut les couper en tranches épaisses ou en dés. Et moi je préfère ça que du saumon en tranches fines…

Les produits de la gamme Dom Petroff se trouvent en grande surface (je les trouve chez Monop) . Je vous recommande aussi leur Tarama qui a disparu a une vitesse record pendant que je préparais les pâtes.

 

Ingrédients pour 3 :

  • Des pâtes en quantité suffisante, nous avons utilisé des Farfalle multicolores
  • 1 paquet de saumon de 150 gr
  • 3 bonnes cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
  • sel et poivre moulu

Faire cuire les pâtes dans de l’eau salé bouillante. Pendant ce temps couper le saumon en morceaux à votre guise. Mettre la crème fraîche dans un bol et ajouter le saumon, le sel et le poivre.

Quand les pâtes sont cuites, les égoutter et les verser dans le bol. Mélanger et servir vite.

 

Servir avec du parmesan fraîchement râpé.

Bon, comme recette ce n’est vraiment pas compliqué mais cela dépanne les soirs où on ne sait pas quoi faire. On retrouve dans ce cas ci le goût léger de la betterave. C’est vraiment très bon.

Au sujet de Dom Petroff, c’est une maison Française qui produit également du caviar. Et Mathieu sur le blog de Dom Petroff vous explique tout un tas de choses intéressantes sur le caviar. Il démystifie un peu ce produit et donne des conseils.

Soupe de poulet cremeuse

Les frimas arrivent et la soupe s’impose. Une soupe de poulet crémeuse pour la sensation de réconfort que cela donne.

En fait en ce moment je lis des polars qui souvent ont un rapport avec la cuisine et régulièrement les héroïnes se font une soupe de poulet dans leur « Crock pot ». Un appareil de cuisson lente. Dans les livres elles lancent ça le matin et quand elles revienennt le soir, l’appareil est mode maintien au chaud et elles mangent. Ma version est plus rapide et je suis allée chercher des infos sur le site de la BBC et de leur program Good Food (un program que j’adorais regarder quand j’avais la BBC…)

 

Ingrédients pour 4 :

  • 4 cuisses de poulet
  • 1 lichette de beurre
  • 2 carottes
  • 1 branche de céleri
  • 1 poireau
  • 1 oignon
  • 150ml de vin blanc
  •  quantité suffisante de bouillon à partir d’un sachet Ariaké volaille (ou bien un bouillon cube si vous préferez)
  • 1 feuille de laurier
  • 2 branches de thym
  • 20gr de farine
  • 150ml de crème fraîche

Faire revenir les cuisses de poulet dans une casserole avec le beurre. Faire dorer la viande sur tous les cotés quelques minutes.

Pendant ce temps faire bouillir de l’eau pour le bouillon et laisser le sachet Ariaké infuser. Nettoyer et éplucher les légumes. Couper les légumes en rondelles (carottes et poireau), en tronçons pour le céleri et les l’oignon émincé.

Quand le poulet est grillé, augmenter la température du feu et ajouter le vin. Laisser évaporer l’alcool quelques instants. Ajouter tous les légumes et les herbes et recouvrir du bouillon. On peut à ce moment ajouter du poivre si on le souhaite.

Laisser cuire environ 45mn en couvrant la casserole. Puis laisser refroidir le mélange une dizaine de minutes pour ne pas vous brûler en décortiquant le poulet. Remettre le poulet décortiqué et coupé en petits morceaux dans la casserole.

 

Dans la recette Anglaise, il ne remettent pas tout le poulet, juste les 2/3 puis ils mixent la soupe, en enlevant les herbes et rajoutent le dernier tiers de poulet au moment de servir. Mais je préfère cette soupe avec des morceaux.

Donc retirer les herbes de la casserole.

Dans un bol mélanger la farine et la crème, ajouter une louche de bouillon chaud et mélanger. Je rajoute suffisamment de bouillon pour que la crème et la farine soient bien mélangés. Verser ce mélange dans la casserole et remettre à chauffer à feu doux en mélangeant régulièrement. La soupe doit s’épaissir.

Servir avec du sel et du poivre, et bon app!

 

Soupe de poulet cremeuse

Et vous la soupe de poulet, vous la faite crémeuse, avec des vermicelles ou bien…..?

ragoût de saucisses

Ce ragoût de saucisses devait âtre un rougail de saucisses au départ. Une recette que j’ai pas mal vu traîner sur Internet ces derniers temps.

En me promenant chez Marks and Spencer j’ai d’abord vu du piment Chipotle, puis j’ai vu des petites saucisses qui m’ont donné envie de faire un rougail de saucisses pendant le week-end. J’ai fait un tour sur le web et les différentes recettes ne parlaient que de saucisses fumées. J’ai donc changé de plan et mon rougail est devenu un ragoût. La différence à part les saucisses est  moins d’épices (ni safran ou curcuma) mais quand même du piment!

ragoût de saucisses

Ingrédients  pour 3 (dont 2 affamés)

  • 6 saucisses de Gloucester
  • 1 boite de pulpe de tomates
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • du thym
  • 1 grosse pincée de piment Chipotle
  • 1 poignée de tomates cerises du balcon qui commençaient à être trop mûrs…

Faire chauffer une casserole sur le feu avec la moitié d’huile d’olive. Quand l’huile est chaude, mettre les saucisses à griller et baisser le feu pour qu’elles prennent de la couleur de tous les cotés tout en cuisnant pendant 10mn.

Pendant ce temps émincer l’oignon épluché. Éplucher les gousses d’ail, retirer le germe et appuyer sur les demi gousses avec un couteau pour les écraser.

Quand les saucisses sont presque cuites, les sortir et réserver. Mettre l’autre moitié de la cuillère d’huile et ajouter les oignons et les gousses d’ail. Laisser cuire doucement sans trop colorer.

Ajouter la boite de pulpe de tomates et les tomates cerises si vous en avez, le thym et le piment.

Couper les saucisses en trois morceaux et les ajouter au mélange. Couvrir et laisser cuire environ 30mn.

Pour la déco j’ai juste ajouté des ciboules coupés en tranches.

 

Vous remarquerez que je n’ai pas mis de sel dans les ingrédients. En fait j’ai oublié d’en mettre et au final ce n’était pas nécessaire.

Pour le piment : il est relativement fort du moins à mon goût. J’ai voulu en mettre une cuillère à café, mais finalement c’était une pincée, un grosse pincée. J’ai voulu la peser mais ma balance n’a même pas voulu atteindre les 1g avec ce que j’avais mis. Et au résultat c’était agréablement piquant. Un piquant qui vient après, pas un feu à la première bouchée.

Nous l’avons servi avec du riz blanc pour un déjeuner parfumé.

Et vous vous le faites comment le rougail de saucisses ou bien votre ragoût de saucisses ?

#39

Je reviens avec les frais de la semaine #39, ces dernières semaines ont été riches en découvertes

La maison Boco vous connaissez? Des repas servis dans des bocaux tout frais dans plusieurs adresses à Paris. Leur particularité ? D’avoir été imaginé par des chefs. Les deux derniers à présenter leur plats chez Boco sont Olivier Bellin (chef de l’Auberge des Glazicks à Plomodièrne dans le Finistère) et Philippe Urraca de la maison Profiterole Chéri.

Olivier Bellin à clairement un dada et c’est le sarrasin. Il nous en a mis partout ou presque. Dans les entrées froides comme la salade de charlotte et blé noir aux tomates confites et l’effeuillé de merlu au wakamé et sa salade de blé noir. Seul le plat chaud, un lieu noir à la vapeur avec du chou et des pommes et une pointe de curry. J’ai été bluffé par ce dernier plat : la cuisson du poisson était parfaite ce qui dans ces conditions (des bocaux tout prêts qui vous attendent au frais et qui sont ensuite réchauffés) n’était pas franchement évident. L’alliance du chou et de la pomme était également très réussi. Quant aux entrées, le blé noir est donc présent et malgré que ce ne soit pas une céréale (je viens de l’apprendre…) il donne une consistance qui en est proche. J’ai préféré la version avec le merlu qui avait plus de diversité dans les goûts proposés à mon avis.

Je pense que l’on peut également dire que Philippe Urraca a un dada, lui ce sont les profiteroles. J’ai tout adoré : la douceur avec les pommes rôties vanillées avec son chou au caramel au beurre salé et la subtile acidité de la compote mangue-passion avec son chou citron-vert et gingembre. Comme toujours un régal ces profiteroles.

#39

En plus vous pouvez participer à un concours en aidant Philippe Urraca « à mettre un chou de Noël en boco ». C’est un concours qui a lieu du 1er octobre jusqu’au 20 octobre, cliquez sur l’image ci dessous pour en savoir plus… A vos boco

#39

 


Les jolies carnets de Mini Rosa m’ont tapé dans l’oeil cette semaine. Une ligne de carnets avec comme personnage Mini Rosa, un petit personnage espiègle qui traversée les saisons.

#39

De petite taille pour pouvoir les transporter partout, ces petits cahiers donnent envie d’écrire je trouve!

 


Ofyr est une marque de brasero qui ne sont pas des barbecues! Ce n’est pas moi qui le dit mais eux. Un grand braseo que l’on place à l’extérieur et dont le bord est une plaque chauffante. Cela ressemble à un barbecue quand même. C’est plutôt sympa comme idée. Dans la cas présent nous étions autour à nous tenir chaud pendant que le Chef Juan Arbalaez nous préparait des bouchés cuite sur le rebord.

#39

Le thon était cuit à merveille! Je n’ai pas goûte le Camembert cuit dans sa boite mais j’aurais peut être du rester plus longtemps….

#39

Voilà pour cette semaine, du chaud, du bon et du beau. Bonne semaine

Rôti de boeuf

Un rôti de boeuf sans four pour cause de panne de four. D’ailleurs ce n’est plus une panne mais un décès totale.

Il m’a lâché la semaine dernière en faisant le poulet rôti du dimanche. Au bout de 3/4 d’heure dans le four le plat n’était toujours pas chaud. Drame, horreur et malédiction. Comment on fait-on sans four? D’ailleurs je ne m’y fait pas et en faisant les courses je l’oublie. D’où ce rôti de bœuf de 1,7kg pour le déjeuner. Damned, il va falloir le passer à la cocotte en fonte et essayer de ne pas se planter sur la température et la durée de la cuisson.

 

Ingrédients :

  • 1 rôti de boeuf de 1,7kg
  • 1 cuillère à soupe d’huile
  • 1 demi bottes d’oignons rouges
  • 3 gousses d’ail
  • 1 branche de thym

 

Mettre la cocotte à chauffer sur le feu avec la cuillère à soupe d’huile. Faire chauffer au maximum (ou presque). Faire revenir le rôti sur toutes les faces. Ajouter les oignons lavées et épluchés ainsi que les gousses d’ail et la branche de thym. Couvrir et laisser cuire en baissant le feu (sur mon feu qui va de 1 à 12, je l’ai mis à 6). Selon la taille de votre rôti, forcément le temps de cuisson va changer. En général on compte 1/2 heure par kilos. Du coup j’ai compté 3/4 d’heures. C’était un chouïlla de trop. Il était encore rosé mais pas rouge à l’intérieur.

Par contre à la différence du rôti au four j’ai pu déglacer les jus et cela a fait une belle sauce pour accompagner avec sa purée de pommes de terre.

Et vous, vous le faites comment votre rôti ? Et surtout vous fates comment sans four ? Je suis preneuse de recettes!

 

PS : maintenant je n’ai plus qu’à croiser les doigts pour que les plaques ne me lâchent pas sachant que mon four est en fait une cuisinière…. Et à me trouver une nouvelle cuisinière ou bien four + plaques

 

PS 2 J’ai presque l’impression que Ptit’Bob est plus embêté que moi par l’absence de four vu la tête qu’il a fait quand je lui ai annoncé la nouvelle. « Et mes gâteaux alors? » a-til exclamé!

Ete 2015

L’été 2015 est terminé et  la rentrée est plus qu’entamée. Un été qui est passé très vite et très lentement pour moi.

J’ai carrément été absente de ce blog pendant plusieurs semaines, à croire qu’il y a un lien directe entre la cheville et les neurones. Une méchante entorse début juillet m’a bloqué tout l’été. En même temps cela n’aurait pas du m’empêcher d’écrire mais l’envie n’était pas là. Alors voilà pour une rétrospective des choses que j’ai fait cet été.

Le jour de ma chute malencontreuse dans le métro j’ai fait un déjeuner fabuleux chez Lasserre avec Les Grandes Tables du Monde. J’ai pris pleins de photos alors je reviens très vitre sur ce sujet.

J’ai ensuite découvert la nouvelle appli de Gault et Millau qui permet de trouver les artisans de produits de bouche autour de vous.! Bien pratique en toutes circonstances. Evidemment quand on lui demande la catégorie fromagers à Toulouse on tombe sur la fromagerie Xavier 🙂

Ete 2015

 

Le départ de notre fille pour Toulouse pour la suite des ses études, et l’aménagement de sa chambre comme bureau pour ma pomme. Comme je ne pouvais rien faire c’est Monsieur Bob qui a tout repeint et aménagé pour moi. Pratique non?

Ete 2015

Et j’ai enfin pu sortir mes rideaux Pivoines qui trainaient dans un carton depuis 7 ans….

Une belle récolte dans mes jardinières qui a fait la joie de nos apéros avec des magnifiques tomates cerises !

Ete 2015

Pendant cet été une belle aventure a commencé celle du Panadero Clandestino. Avec une opération de crowdfunding sur KisskissBankBank pour collecter des fonds afin d’ouvrir un fournil. D’ou une campagne d’affichage dans Paris impressionnante!

Ete 2015

 

Les fonds ont été récoltés et maintenant on attend avec impatience la suite des opérations…

 

Du coup, pour commencer les vacances un passage à Toulouse, Monsieur Bob et Miss Bobette ont fait chauffer la carte bleue chez Ikea pour aménager son petit appart. Moi pendant ce temps je bouquinais, je regardais des séries sur Netflix et je mangeais du fromage avec le reste de la famille. Mais nous en avons également profité pour tester un très chouette restaurant recommandé par la frangine: La pente Douce Le site du restaurant est encore en construction, mais le restau est bel et bien ouvert avec une jolie carte et un accueil charmant. (6 rue de la concorde 31000 Toulouse tél : 05 61 46 16 91)

Ete 2015

En plein chantier!

 

Ete 2015

Fromagerie Xavier pour l’apéro

 

Ete 2015

La Pente Douce : Des gnocchis à la carbonara et à la truffe 🙂

 

 

Nous avons ensuite embarqué la marmaille pour le Grau d’Agde, sans Bob junior qui était parti faire un tour à Cuba. Une jolie maison à 20m de la plage. Très joliment décoré (et sans marches) avec une petite terrasse abrité du soleil. 10 jours au chaud à me faire dorloter. Pas de cuisine pour moi mais le reste de la famille en a profité pour faire mes recettes d’été. Et entre autres des pimientos del Padron…. En étant à coté de la plage nous étions également près des bars… Donc avec Miss Bobette nous avons régulière profité des Spritz!

Ete 2015

Ete 2015

Ete 2015

 

Puis le retour à Paris, le boulot qui recommence, une personne de moins à la maison (cela fait un peu bizarre), la cheville est en cours d’amélioration grâce au kiné et voilà l’été est terminé.

#26

La semaine #26 a été très dense, pleins d’ateliers et plein de boulot! La nouvelle cuisine Marmiton par Conforma, les Gault et Millau d’Or d’Ile de France, Castalie et l’eau du réseau en bouteille chez les restaurateurs, Loeul et Piriot et un atelier viande de lapin, Jean Paul Hevin et ses Exquis Momo….

Marmiton a une nouvelle cuisine entièrement refaite par Conforama, elle est magnifique et vous pourrez la voir dans les prochaines vidéos sur la chaîne You Tube de Marmiton.

Dans les tons gris et bois avec une déco orange of course et pleins de niches astucieuses pour ranger tout ce qui passe. Et surtout un plan de travail mobile fait sur mesure au dessus des plaques électriques pour pour changer de point de vue pour la caméra. Pas sure que j’en ai besoin dans ma cuisine puisque je ne tourne pas de vidéos mais c’est drôlement pratique!

 


Gault et Millau fait un Tour de France et a fait étape à Paris pour le Trophée des chefs en Ile de France.

#26

Une douzaine de prix différents entre le Gault&Millau d’Or décerné à David Toutain, les Techniqes d’excellence à Fréderic Anton pour le Pré Catelan (où les prix étaient décernés en l’occurrence), le Chef Pâtissier à Christophe Michalak, la Transmission à Pascal Barbot de l’Astrance, le Jeune Talent à Marc Cordonnier de Gare au Gorille…

Pour ma part de belles tables à découvrir à Paris. Tous les résultats sont dans le Gault et Millau de ce mois ci.


Jean Paul Hevin  nous régale cet été avec des glaces : l’Exquis Momo. Une glace à la vanille enrobé de chocolat. Rien d’extraordinaire en fait, juste un esquimaux.

#26

Sauf que l’esquimau est fait devant vos yeux ou du moins son enrobage et vous pouvez choisir quel type de chocolat vous voulez. Pour ma part j’ai choisi la couverture Venezuela avec 75% de grand cru Venezuela. Un régal assez fort en chocolat avec une vanille douce mais douce…. L’autre couverture est un grand cru de Madagascar avec des notes fruités si j’ai bien retenue…

A déguster avec modération je pense, on pourrait s’y habituer très vite.


Castalie est une entreprise qui fournit les restaurateurs, les bars et les entreprises avec un équipement pour fournir de l’eau du réseau micro-filtré, pétillante ou non! Vous avez certainement du voir  quand vous demandez une carafe d’eau dans certains établissements, ces bouteilles qui portent le nom de restaurant. Cela permet aux restaurants d’avoir une eau filtré donc en théorie meilleur au goût (cela doit quand même dépendre du goût de chacun et de l’état du réseau :)). Et quand elle est pétillante il est possible (au restaurateur encore une fois) de choisir la force des bulles. L’avantage pour les consommateurs que nous sommes est que l’eau pétillante ou pas est souvent gratuite.  L’avantage pour les établissements est que l’approvisionnement et le stockage de l’eau est grandement simplifié. L’avantage pour tout le monde est qu’il n’y a pas de transport ni de recyclage de bouteilles.

#26

Pour ma part j’ai appris à faire des cocktails à cette occasion même si il n’y avait pas beaucoup d’eau dans le cocktail ci dessus et j’ai découvert un chouette endroit dans Paris : le Grille qui propose des cocktails et des plats plus sympa lles uns que les autres. Il parait que leur Salade César est à tomber donc je vais aller tester ça un de ces jours! Si vous y allez pensez à leur demander pourquoi des grilles et regardez le vitraux !!!

La  Grille : 801 rue du Faubourg Poissonnière 75010 Paris


Cette année nous avons refait un atelier de cuisine avec Loeul et Piriot et leur viande de lapin. Un atelier ou chacun devait venir avec son condiment préféré et le donner à un autre blogueur pour qu’il cuisine avec. Une très bonne soirée où nous nous sommes régalés avec pleins de recettes différentes selon les morceaux de lapin.

#26Une très agréable soirée avec une inventivité extraordinaire de la part des blogueurs.

 

Sinon quelques photos de Paris cette semaine.

Dans la Rue de l’Ourcq ces tags m’ont attiré l’oeil!

#26

Paris 2 #26

Et le soleil couchant sur la Pyramide du Louvre

#26

Très bonne semaine ensoleillé à tous

Eclade

L’Eclade de moules, j’en avais entendu parler mais je n’y avais jamais assisté! Un chouette moment à partager avec des amis à mon avis.

C’est amusant, original et bon en plus! Les Moules de filières Label Rouge ont organisé une soirée cette semaine et j’ai pu goûter à ma première éclade.

Il faut mettre les moules sur une planche, mais pas n’importe comment bien sur. Clairement c’est un peu long à faire…

Eclade

Ensuite poser cette planche et les autres sur une surface qui ne craint pas. Le trottoir par exemple 🙂

Eclade

Étaler par dessus des aiguilles de pin.

Eclade

Allumer avec un briquet! Et surtout éloignez tout le monde. Cela chauffe énormément.

Eclade

Réparti les cendres chaudes sur les moules.

Eclade

Et puis il n’y a plus qu’à déguster, avec des tartines beurrés c’est divin! Légèrement fumé bien sur. Le seul souci est que l’on s’en met plein les doigts….

Eclade

 

Pour info les moules de filières Label Rouge sont des moules élevés en mer et sur filières. Le Label Rouge est pour ces moules d’origine Charentaises, de Loire Atlantique et de Vendée.

Un grand merci à Fabrice Gass pour le spectacle et également à Olivier Chaput pour son accueil au Show Devant à Villejuif.

#25

La semaine #25 a été sous le signe de la chaleur. L’été est là et le temps des apéros aussi. Pourquoi pas avec du Floc de Gascogne! Profiter des longues soirées pour  faire une Eclade de moules  avec une bande de copains. Ou si on est on irréductible des séries, regarder Dragons sur Netflix! Et puis cela fait longtemps que je ne me suis pas acheté un sac… Je crois que je vais aller craquer pour un 727 Sail Bag.

Le Floc de Gascogne est un apéritif doux composé de 2/3 de jus de raisins frais et 1/3 de jeune Armagnac. On le trouve en blanc et en rouge. Cela peut se déguster en digestif mais également en cocktails!  Pour ma part j’en ai testé deux versions.

Tout d’abord le Floc de l’été :

  • 6cl de Floc de Gascogne rouge
  • 1cl de jus de citron ou une rondelle de citron
  • 6cl de Schweppes

On mets tous les ingrédient dans le verre, avec des glaçons et régalez vous. Bien frais avec une pointe d’amertume, cela se laisse facilement boire (Faites attention tout de même, c’est à consommer avec modération!)

Et en,suite le Floc Fizz

  • 4cl de Floc de Gascogne blanc
  • 2cl de jus de citron
  • A trait de sucre de canne
  • 6cl d’eau pétillante

Mettre tous les ingrédients dans le verre et ajouter les glaçons. Encore un « long drink » bien rafraîchissant. Même si un peu sucré pour le coup. Mais ensuite les goûts et les couleurs….

 


J’ai pu cette semaine participer à une éclade de moules organisé par les Moules de filières Label Rouge avec Fabrice GAss en gentil organisateur et Olivier Chaput en hôte. Je vous le raconte très vite…

#25


Les 727 Sail Bags, je les ai à l’œil depuis longtemps. Des sacs fabriqués en toile de voile, résistant et impérméables. Parfait pour la plage mais ne dépareillant pas dans la rue. Des éditions limités faites avec des voiles de bateau légendaires, comme les voiliers de Tabarly ou même du magnifique Oracle. A l’intérieur du sac il y a un certificat avec le nom du bateau d’origine.

Mon seul souci avec ces sacs était qu’il n’avaient pas de fermeture sur le haut, or je suis une stressé du métro et je veux des sacs qui se ferment ! La bonne nouvelle est qu’à présent ils font des sacs qui se ferment avec une fermeture éclair.

#25

Ici la version avec les voiles de Oracle!

Ils ont également une ligne de déco : des transats, des poufs, des coussin et une ligne pour l’habillement des bottes en caoutchouc, des polos ou même des robes polos, des couvre chefs.. toujours avec au moins un bout de voile.

L’autre bonne nouvelle c’est que les soldes ont commencé et avec 70 points de vente dans le monde vous trouverez certainement votre bonheur!


J’ai découvert une alternative intéressante aux capsules Nespresso! Enfin quand je dis découvert, tout est relatif. Ces capsules sont sur le marché depuis 1 ans déjà mais je ne les avait pas vu. C’est lors d’une présentation de la gamme Café Royal que j’ai pu les voir et les goûter. Ce qui est pratique avec ces capsules c’est qu’elles sont hermétiques et en plastique. Donc pas capsules en alu à recycler je ne sais comment (en fait je sais, il faut les amener chez Nespresso mais c’est galère) et pas de suremballage en plastique métalisé. Donc 1 point pour Café Royal. Une gamme assez étendue avec des expresso, des lungo et des déca. Et je les trouve chez Monop! Le bonheur quoi. Il va juste falloir que je m’habitue au code couleurs…

#25

Café Royal fait également des boissons à base de café toute prêtes que l’on boit froid. J’ai beaucoup aimé leurs packaging. Quant au contenu, c’est une bonne alternative en cette saison au café chaud. Comme c’est sensé être gourmand, il y a du sucre. Un tout petit peu trop à mon avis mais cela reste bon.

 #25

Et enfin il y a leur gamme de café en grain! Encore une fois un packaging très sympa.

 #25


Dans la catégorie apéro, j’ai été invité dans un restaurant très sympa du coté du centre commercial Beaugrenelle dans le 15ème arrondissement, l’Eclectic. C’était à l’occasion de la création de leur carte de cocktails. C’était en collaboration avec la maison Giraudet qui fabrique du coté de Bourg en Bresse des quenelles, des soupes de légumes et des soupes de fruits. Donc cocktail à base de soupe de fruits accompagnés des petites choses à grignoter avec des mini quenelles.

#25

J’ai testé le cocktail à base de soupe de fruits exotiques avec du rhum, une alternative très intéressante au punch.

#25

Les soupes étaient un gaspacho et une soupe de lentilles corail. Dans les deux cas assez épaisses mais avec un bon goût. Quant aux petites piques apéritives c’est une présentation originale pour des quenelles, ici dans leur version mini. Une à base d’olives de Nyons avec une tomate légèrement confite, l’autre basilic et huile d’olive servi avec du saumon. et enfin la quenelle tomate – piment d’Espelette servi avec du lomo. Il suffit de poeler les quenelles légèrement et de les servir ainsi. Une belle réussite à mon goût.

Le restaurant Eclectic est au 2 rue Linois 75015 Paris. Les cocktails sont à partir de 13€

La Maison Giraudet a des boutiques à Paris, Lyon, Annecy et Bourg en Bresse.


Netflix m’a invité à fêter la sortie de leur nouvelle série Dragons dans la ligné des films de Dreamworks. Un événement plutôt pour les enfants mais qu’à cela ne tienne, mes deux derniers chérubins m’ont accompagné. Il faut préciser qu’ils sont fans de ces films et attendaient la sortie de la série avec impatience. Alors ils ont un peu détonné dans l’assemblé où la moyenne d’âge des enfants était à peu près de 8 ans, sachant qu’ils en ont 18 et 21. Cela ne les a pas dérangé du tout, comme quoi ce sont clairement toujours des enfants et heureusement. Ils sont repartis avec la mission d’adopter un dragon et de l’élever, avec photos à l’appui pour montrer qu’ils s’en occupent bien…

#25Alors depuis nous élevons deux dragons à la maison….. La suite bientôt j’espère

Très bonne semaine à tous

 

Atelier Guy Martin

Cuisiner dans l’Atelier Guy Martin et préparer les plats mythiques du Grand Véfour est une très belle aventure. Le menu assez ambitieux consistait en des ravioles de foie gras à l’émulsion de crème truffé, des filets de Saint Pierre pôelé sur la peau, asperges vertes et lard Colonnata, des coquillages rehaussés au raifort suivi par le dessert des crèmes brûlées à l’artichaut.

Impressionnant comme intitulés. Le Chef Antoine nous a guidés dans ce travail à l’Atelier Guy Martin. J’ai appris à tourner les artichauts, à les citronner pour pas qu’ils noircissent… Qu’il fallait les cuire avec un peu de farine et du citron dans l’eau.

J’ai appris qu’une fois que l’on avait mis du sucre à chauffer dans une casserole il ne fallait plus y toucher. Le sucre va fondre tout seul. Il suffit de le retirer du feu quand il a pris la couleur voulue et éventuellement arrêter la cuisson avec un peu d’eau ou de la crème selon ce que l’on souhaite en faire.

#22

J’ai appris que le mieux pour étaler la pâté sablée était de le faire entre deux feuilles de papier sulfurisée :

#22

 

J’ai appris que le Ruinart était extrêmement agréable à boire pendant que l’on cuisinait.

#22

J’ai appris que décoquiller les coques ne suffisait pas mais qu’il fallait également enlever la partie noir (=estomac ???) de la bête (Et c’est casse pieds à faire…)

#22

Je me suis amusés à écosser les petits pois et éplucher les asperges vertes. Je serais plus attentive aux asperges dans un grand restaurant maintenant que je sais qu’il faut enlever toutes les petites pointes sous la tête…

#22

 

Et comme j’ai passé autant de temps à causer qu’à travailler, voilà le résultat final! (Je réfute d’emblée les remarques comme quoi j’ai plus bavassé que travaillé…).

Atelier Guy Martin

Les ravioles de foie gras sont cachés sous l’émulsion et recouvertes de truffes râpés. La photo est horrible et ne rend pas du tout justice à ce plat qui était fabuleux. Le foie gras était cuit à merveille….

Atelier Guy Martin

Le poisson était peut être un chouîa trop cuit (mauvais élèves que nous sommes) mais tellement bon. Les légumes avec les coques étaient étonnants avec la pointe de raifort.

Atelier Guy Martin

Et la crème brûlée à l’artichaut sur son sablé et avec sa boule de glace à l’amande… Plus qu’étonnant, tellement c’est bon. Evidemment on sent l’artichaut mais il se marie tellement bien avec le sablé et la glace que je ne comprends pas pourquoi je n’en ai jamais mangé avant. A refaire

 

Un très grand merci à Flavien pour son accueil et au Chef Antoine pour sa patience. C’était un moment extraordinaire que de pouvoir essayer de faire ces recettes de grand Chef. Merci Chef Guy Martin d’avoir bien voulu partager ces recettes avec nous.

 

Si vous aussi vous voulez cuisiner à l’Atelier Guy Martin sachez que de nombreux cours y sont organisés. Toutes les infos sont sur leur site.

#24

Une semaine #24 très sucrée avec le Bac Sucré et de belles rencontres grâce à cet événement. Mais également un passage au courses d’Auteuil avec Arsène Saupiquet, un chouette restaurant à burgers Roomies, la Route du caffè avec Lavazza, une expo photo à l’Atelier Guy Martin et la Dégustabox du mois de juin.

La semaine a commencé par un rendez vous sur le champ de courses d’Auteuil avec la la nouvelle marque de Saupiquet : Arsène Saupiquet. Une nouvelle marque de sardines en boite avec un look un peu rétro et qui porte le nom du fondateur de Saupiquet. Tout d’abord les sardines sont absolument délicieuses. Elles existent en variétés différentes : à l’huile de tournesol, à l’huile d’olive, à la tomate et à l’huile d’olive et au piment et à l’huile de tournesol. J’ai adoré elles sont moelleuses à souhait. Mes préférés étaient celle à l’huile d’olive et celle à la tomate.

Cette présentation au champ de courses était également l’occasion d’une courses de chevaux qui a été nommé Grand prix Arsene Saupiquet. Puisque Arsène Saupiquet était un grand fan de courses de chevaux. J’étais totalement ravie de pouvoir visiter les coulisses de Auteuil et d’assister à une course. J’ai même parié sur un cheval mais qui n’est arrivé que 4ème.

Quelques images de cette journée.

Vous saviez que la Maison Saupiquet avait inventé la clé pour ouvrir les boites?

Arsene Saupiquet 2 #24

#24

Une belle journée. Si vous n’avez jamais été aux courses, je vous garantie que l’on passe un bon moment.


Le lendemain avait lieu l’inauguration de Bac Sucré avec du beau monde. Les pâtissiers et Chocolatiers de la Rue du Bac étaient présents ainsi que Madame Rachida Dati.

#24

J’ai piqué la photo à Mad about Macarons qui a fait un joli article sur l’événement. Il y avait donc pleins de pâtisseries et de chocolats plus délicieux les uns que les autres. Un joli lancement d’une belle opération. Et nous avions même de magnifiques pivoines ce soir là :

#24

Ainsi que des bouquets préparés par Des Bulles dans les Branches dans des Masons Jars de My Sweet Boutique  🙂

#24


Roomies est un nouveau restaurant à burgers qui a ouvert du coté des Halles. Ils ont un concept intéressant qui est feire des burger sur commande. La carte est belle est vous choisissez les ingrédients que vous voulez parmi une liste intéressante. Certains des fromages sont au lait cru et le choix est varié. Et les burgers sont bons, surtout leur pain est fabuleux. Et il est evident que pour un bon burger il faut un bon pain. Là il est gonflé et léger à souhait. Un régal.

#24

Une autre découvert dans ce restaurant est la carte des desserts qui a été imaginé par Aurelie Kalt. Ici dans une présentation en verrine pour la dégustation mais dans des bulles pour les transporter à l’achat!

#24

Mon préféré est celui le plus à droite, une sorte de Surprise avec de la meringue, de la crème de praliné et du pralin croquant. J’adore. Les autres desserts sont un crémeux citron avec un suprême de pamplemousse et de la meringue, juste l’équilibre de sucre et d’acidité pour parfaitement terminer un repas, la Bulle de poire avec une poire poché au sirop, des épices et un streusel de noisette (le bonheur dans la simplicité!)  et des cookies fabuleux au chocolat noir et à la fleur de sel.

Vous comprendrez que j’ai adoré d’un bout à l’autre. Je pourrais également vous parler du cadre très sympa ou même de la terrasse au soleil en fin de journée mais je pense que le mieux est que vous alliez voir par vous même!

Roomies Burger  14 rue du Cygne 75001 Paris

Menu avec burger et frites ou salade : 10€ pour le burger Veggie, 11€ pour le boeuf. Les desserts sont à 3 €


 

Lavazza fête ses 120 ans et pour fêter ça a crée la Casa Lavazza, la boutique Lavazza, le caffè Lavazza et le restaurant Lavazza.

Lavazza #24

Jusqu’au 24 juin vous pouvez aller goûter à leurs cafés pour un prix très raisonnable au 30 rue de Piacardie dans le 3ème ou même goûter aux creations  de chefs autour du café à la Table Ronde rebaptisé Ristorante Lavazza (sur inscriptions). Toutes les infos sur leur page Facebook


La Dégustabox du mois de juin est déjà arrivé depuis quelques jours mais j’ai pris un peu de temps avant de vous en parler… Comme toujours j’adore recevoir une boite avec des surprises, ouvirir avec des oh et ahh en découvrant son contenu. Je n’ai pas été déçue par celle ci!

#24

 

Des boissons, des chips Tyrells au légumes que j’adore, une version du vinaigre Melfor au basilic et citron, des biscuits Bonne Maman au chocolat et caramel (miam!), une soupe à la tomate (j’adore celle de Campbell, je vais essayer celle là) et une bière sans alcool. Je dois dire que nous l’avons regardé avec méfiance, mais l’autre soir à l’apéro comme il faisait chaud nous l’avons testé et je dois dire que non seulement c’est bon mais très rafraîchissant. Bref encore une box sympa!


Vous allez me dire que je passe mon temps avec Guy Martin ! Malheureusement ce n’est pas tout à fait exact, mais j’aimerais bien. J’ai fait le tour cette semaine de l’expo Taste of Rock qui a lieu à l’atelier Guy Martin dans le 8ème. Une expo de photos de Bruno Ducourant prises dans les années 70 des grands artistes rock de cet époque : BB King, Cat Stevens, Mick Jagger, Tina Turner et j’en passe.

Forcément des photos de photos cela passe moins bien mais voilà celle de Tina Turner :

#24

Sur certaines photos, Bruno Ducourant fait des compositions en écrivant à coup d’acrylique et tague ses photos. Le lieu est sympa, les photos valent le déplacement. Vous pouvez même en profiter pour manger un burger à l’heure du déjeuner!

Atelier Guy Martin exposition Taste of Rock jusqu’au 31 juillet 2015 35-37 rue de Miromesnil 75008 Paris

Horaires 9h à 19h entrée libre


Et pour terminer cette semaine, j’ai fait un atelier de cuisine à la Grande Epicerie dans le cadre de Bac Sucré avec Florence. Nous avons fait des Kronans Kaka et des Carrot Cakes en version mini (pour que cela cuise plus vite).

#24

Florence était même déguisé en « Pivoine » pour le coup!

Pleins de personnes sont venus nous voir et nous avons passé un très bon moment. Alexia nous a même écrit un article sur l’atelier. Un grand merci à vous tous qui êtes venus.

 

Encore une très chouette semaine. A bientôt et surtout passez une bonne semaine.

 

Kronans kaka

Le Kronans Kaka se traduit par gâteau de la couronne. C’est un gâteau sucré avec de la pomme de terre et des amandes.

 

C’est un gâteau que me faisait ma grand-mère et que aujourd’hui ma mère nous fait régulièrement. Les enfants adorent. Du coup j’ai emprunté à ma mère son livre : Enkel Fest Mat & form (La plats de fête et la service facile). Dans son livre il y a même les papiers qu’elle a découpé pour faire les dessins au sucre de glace… J’adore.

Du coup je n’avais jamais essayé de le faire moi même mais comme cet après midi je vais le faire à La Grande Epicerie dans le cadre de Bac Sucré, j’ai testé une version avec des minis gâteaux (j’aime bien les minis gâteaux…..) pour une cuisson rapide et un partage facile.

Ingrédients :

  • 100gr de beurre
  • 250gr de sucre en poudre
  • 4 oeufs
  • 150gr d’amandes en poudre
  • 200gr de pommes de terre cuites

Pour la crème au citron :

  • 2 jaunes d’œufs
  • 2 c. à s. de sucre
  • Le jus et le zeste d’un demi-citron
  • 20 cl de crème fleurette

Faire chauffer le four à 175 degréesMélanger le sucre et le beurre pour le faire blanchir. A jouter un jaune d’oeufs à la fois en ménageant. Ensuite on ajoute la poudre d’amandes et les pommes de terre écrasés. Monter les blancs d’oeufs en neige ferme et les ajouter délicatement au mélange précédent.

Mettre le mélange dans un moule beurré ou bien dans les empreintes d’un moule en silicone.

Mettre au four pour 50mn si vous utilisez un grand moule et entre 15 à 20 mn si vous utilisez des empreintes plus petites. Laisser refroidir avant de faire des dessins dessus avec du sucre glace.

Ou bien servez le avec une chantilly au citron…

Mélanger les jaunes d’oeufs avec le zeste de citron et le sucre pour faire blanchir le mélange. Faire monter la crème en chantilly et l’incorporer dans le ménage précédent délicatement. Servir avec le gâteau!

 

Pour la photo ci-dessous, il a fallu que je me précipite. J’ai sorti les gâteaux du four, je me suis retourné et les enfants sont passés par là. Pas le temps de faire une chantilly et juste 3 malheureux gâteaux qui restaient….

Kronans kaka

 

Avec cette mode du sans (sans sucre, sans gluten, sans je ne sais quoi) pour une fois j’ai fais un gâteau sans gluten… Cela ne se reproduira pas très souvent je pense….

 

Donc rendez vous cette après midi de 16h à 18h pour faire des Suédoiseries à La Grande Epicerie, au 1er étage Espace La Cornue.

#23

Une belle semaine #23 avec du soleil et de la chaleur. Au programme, un atelier jardinage avec le Potager D’Aucy, une découverte de tatouages éphémères, un festival de food trucks sur le parvis de la gare St Lazare, un nouveau label pour la cuisine de rue par le Cervia et des chocolats Pastel de Marcolini.

 

Du 8 juin au 12 septembre, le Gourmet Food Truck Festival est sur le parvis de la Gare St Lazare à l’heure du déjeuner. 12 food trucks vont se relayer tous les jours (sauf les dimanches) pour vous proposer de la street food. Il y en aura pour tous les goûts, du breton avec le Breizh truck, du burger avec le camion qui fume, du marocain avec le Maroc street food,du bagel avec le Bagel qui roule et pleins d’autres. De quoi se sustenter et changer de genre tous les jours.

Pour ma part j’ai testé c le bagel au saumon du Bagel qui roule. Avec de la tomates et des vrais tranches d’oignons rouges, je me suis régalée. Et comme on me l’avais promis le brownie au  chocolat est à tomber. Fondant et chocolaté à souhait!


Je connaissais les tatouages éphémères comme ceux que l’on trouvait dans les Malabar mais les tatouages pailleté de Glimmer Body Art. Amusant comme tout et effectivement cela tient plusieurs jours… Un pochoir appliqué sur la peau, rempli avec de la colle, on enlève délicatement le pochoir, on applique avec un pinceau des paillettes et voilà!

#23

 


J’ai revu la Petite Cabane à sucre de Québec, mon fournisseur préféré de bougies au sirop d’érable et autres bricoles à base de sirop d’érable.

#23

Du coup j’ai appris qu’il existait un lieu sur Paris où on pouvait s’approvisionner de certains de leurs produits. Chez au 45 rue de Jussieu 75005 Paris. A priori on ne trouve pas tout les produits mais c’est déjà bien!


Le Cervia, il me semble vous en avoir déjà parlé, il s’agit d’un organisme rattaché à la région Ile de France qui « œuvre pour la promotion et la valorisation du territoire, des produits et des savoir-faire agricoles et alimentaires francilien ». C’est à dire qu’ils encouragent les consommateurs à consommer local en Ile de France. C’est un label qui est utilisé par quelques restaurants. Entendons nous bien, il est difficile de tout consommer local (entre autre le chocolat ou le café dont je ne peux personnellement pas me passer) mais quitte à acheter des produits de saison autant les acheter localement quand c’est possible.

#23

L’Ile de France est grande et regorge de produits sympas. A l’occasion d’un événement au carreau du temple il y avait cette semaine pleins de producteurs comme ce boulanger qui s’approvisionne en farine du coin et vends ses pains à Paris et des food trucks (encore!) qui proposaient des menus avec des produits locaux. Quand vous voyez ce logo d’un oignon à la base d’une tour Eiffel vous saurez que vous mangez local!


D’Aucy m’a proposé de venir participer à un atelier jardinage! Nous avons planté pleins de graines sur les conseils de Guillaume puis nous sommes repartis avec notre boite de conserve pleines du terreau utilisé dans les ateliers précédents. Dénommé terreau surprise puisque nous n’avons aucune idée finalement de quelles graines sont dedans! Ce sera la surprise et j’ai hâte de voir ce qui va sortir!

#23

 

Le lendemain il y avait déjà une petite pousse… Par ailleurs Nous avons eu des crayons:graines. Quand nous avons fini d’utiliser le crayon à papier nous pouvons le planter directement en terre. La partie verte au dessus est remplie de graines.

En attendant D’Aucy propose un concours pour ceux d’entre vous qui ont la main verte. Prenez une photo de votre potager, inscrivez vous sur le site à partir du 1 er juillet (cela devrait laisser le temps à votre potager de bien pousser) et postez vos photos, partagez les et invitez vos amis à les « liker ». Les photos qui receuilleront le plus de « like » remporteront des cadeaux! (Plus d’infos sur le site). J’attends que mes graines poussent et j’y vais…


Monsieur Pierre Marcolini, chocolatier de son état a sorti une nouvelle collection de chocolats intitulés les Pastels. Une collection pour l’été 2015 très fraîche avec du chocolat au fruits acidulés.

#23

Très colorés, enrobés de chocolat noir ou blanc, ils renferment du citron vert, du yuzu  des fruits de la passion et de la mangue. Je les ai adoré, en croquant dedans le fruit prend toute la place. On dirait une explosion en bouche! Mon préféré est le fuit de la passion! Ils seront disponible à partir du 24 juin dans les boutiques au prix de 11,90€ pour 9 pièces et 37€ pour 36 pièces.


 

Les pivoines de la semaine sont celles trimbalés par un Monsieur âgé dans le métro. Elles dépassaient de sa valise .. C’est joli et triste à la fois.

pivoines #23


Pour info, il y a un joli événement qui démarre cette semaine à Paris dans la rue du Bac (7ème arrondissement). Bac Sucré rassemble les commerçants du quartier autour des traditions et des valeurs du sucre. Pleins d’animations auront lieu dés le mardi 16 juin et jusqu’au 21 juin!

Bac sucre.fw

 

Le site de Bac Sucré donne toutes les informations sur les différentes animations du quartier. Vous pouvez aussi les suivre sur Instagram @BacSucre ou Twitter @BacSucre et également sur Facebook

 

#22

Denny Imbrosi a ouvert IDA son premier restaurant à Paris dans la rue de Vaugirard au mois de mai. Un restaurant à son image, chantant et souriant avec l’accent Italien. Une jolie carte qui nous plonge dans ses racines avec sa touche personnelle.

Il est possible de faire comme en Italie, anti pasti, première entrée, deuxième entrée, pâtes, viande ou poisson et enfin premier dessert et deuxième pour 65€. Pour notre déjeuner nous avons juste pris antipasti, entrée, plat puis dessert pour 30€. Enfin quand je dis juste… C’était largement suffisant.

En anti pasti, nous avons été servi des croquettes de porc au jus de betteraves. Un porc éffiloché juste moelleux à souhait. En entrés je n’ai pas pu résister au Carpaccio de saumon mariné  avec ses légumes croquants: certains crus, d’autres conservés dans du vinaigre. Très frais avec sa vinaigrette au gingembre. En plat, j’ai pris des pâtes, les Spaghettini à la carbonara, après avoir entendu  François Régis Gaudry les recommander lors de son émission dominicale sur France Inter. Et en effet je n’avais jamais mangé des carbonara comme ça. Totalement différent et tellement bon. Il va falloir que j’y amène mes enfants qui sont fans de ce plat.

Et enfin juste avant le café, pour le dessert j’ai pris un fraisier déstructuré. Je trouve ça curieux ces intitulé de recettes pour décrire finalement des fraises et une sorte de crumble. Mais le nom ne change rien au fait que c’était très bon. Avec une glace au yaourt dont la légère acidité allait très bien avec les fraisies. Simple et efficace. Juste ce qu’il fallait pour terminer le repas.

Denny Imbrosi IDA

 

Denny Imbrosi IDA

 

Denny Imbrosi IDA

 

Denny Imbrosi IDA

 

Un très bon repas pour le déjeuner dans un cadre calme et agréable. Je vous le recommande.

Ida 117 rue de Vaugirard 75015 Paris métro Falguière ou Montparnasse tel : 01 56 58 00 02